Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2015

La stratégie du choc - Naomi Klein - 2007

Voilà comment on nous manipule avec des images chocs et les émotions !

Apparemment les promoteurs des guerres et du Nouvel Ordre Mondial maîtrisent parfaitement cette stratégie !

 

La stratégie du choc - Naomi Klein - 2007

 

Tous manipulés : documentaire TSR sur la manipulation psychologique et la publicité

 

31/08/2014

Les Secrets de la Réserve Fédérale au service du Nouvel Ordre Mondial par Eustace Mullins - Livre & Vidéos

LISEZ CE LIVRE PARCE QUE L'IGNORANCE TUE !

Voilà quelles sont les cibles à abattre pour l'humanité pour qu'elle ait enfin la paix dans le monde ! Les Rothschilds et tous ses acolytes Illuminati/Sionistes/Reptiliens/Satanistes !

Les hybrides humano/reptiliens qui mènent le monde !

Un livre qui vous ouvrira les yeux sur tous ceux qui dirigent le monde en secret, les créateurs et adeptes de la secte du Dollar et les élites de la Franc-maçonnerie sioniste !

Grands promoteurs du Grand Israël et du Nouvel Ordre Mondial !

Ils commencent par inventer la monnaie de papier puis ils provoquent les guerres génocidaires d'invasion et de colonisation, ils financent les deux parties en guerre, ils endettent les peuples et leurs pays, et ils s'accaparent les pays sur la base de leurs dettes.

Quand un particulier ou une société ne peuvent plus payer leurs dettes, leurs biens appartiennent aux Banques Privées.

C'est pareil pour les pays endettés, ils appartiennent d'emblée aux banques privées et la dictature nazie s'installe dans les pays endettés !

Ensuite ils ont beau jeu pour installer leurs pions et leurs VRP dits politiques dans tous les pays du monde qu'ils doivent s'accaparer ainsi que leurs richesses avant d'instaurer leur Nouvel Ordre Mondial !

 

Les Secrets de la Réserve Fédérale par Eustace Mullins

Table des Matières

Préface de Michel Drac
Avant-propos de l’auteur
Introduction
Chapitre I - Jekyll Island
Chapitre II - Le Plan Aldrich
Chapitre III - The Federal Reserve Act
Chapitre IV - Le Comité Consultatif Fédéral
Chapitre V - La Maison de Rothschild
Chapitre VI - La Connexion Londonienne
Chapitre VII - La Connexion Hitlérienne
Chapitre VIII - La Première Guerre Mondiale
Chapitre IX - La Crise Agricole
Chapitre X - Les Créateurs de Monnaie
Chapitre XI - Lord Montagu Norman
Chapitre XII - La Grande Dépression
Chapitre XIII - Les Années 30
Chapitre XIV - Exposé Parlementaire
Addenda
Appendice 1
Biographies
Bibliographie

  Les Secrets de la Réserve Fédérale par Eustace Mullins

 

http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/00/2617689091.jpg

 

Les Secrets de la Réserve Fédérale

par Eustace Mullins
préface de Michel Drac
traduction : Jean-François Goulon

éditeur : le retour aux sources
436 pages



"Le livre le plus important jamais écrit pour comprendre comment l'oligarchie bancaire domine le monde."— Alain Soral
"Des choses, j’'en ai appris en abondance en lisant « Les secrets de la Réserve fédérale » !"


—Guillaume de Thieulloyns le reste du monde, pensent que les dollars en circulation sont créés par le gouvernement américain. Que le nom de « Réserve Fédérale », mentionné sur chaque billet, désigne une administration gouvernementale. Or, il n’'en est rien : la « Réserve Fédérale » est une institution privée, possédée par des banques commerciales.

Ce livre, traduit pour la première fois en français, a représenté quarante années de travail pour son auteur. C’est probablement un des ouvrages les plus importants du XX° siècle. C’est le seul livre brûlé en autodafé, par décision de justice, en Europe après 1945. C'’est une enquête minutieuse, servie par l’'honnêteté et la compétence. C’est, aussi et surtout, une révélation sur la manière dont fonctionne réellement le monde, depuis un siècle.

Dans ce livre, vous apprendrez, entre autres choses, que : Le système de Réserve Fédérale n’est pas fédéral. En outre, il ne possède pas les moindres réserves. C'’est un syndicat de l’'émission monétaire, dont les membres se sont octroyé le privilège exorbitant de fabriquer l’'argent que vous gagnez durement. Sans ce système, il est très probable que les deux guerres mondiales n'’auraient pu être déclenchées, ni financées.

Et surtout, vous apprendrez que, pour citer Henri Ford, un grand capitaine d’'industrie et un VRAI américain : « L’'unique objectif de ces financiers est le contrôle du monde par la création de dettes inextinguibles. » Des mots qui, à l'’heure actuelle, prennent une actualité brûlante…


Table des Matières

Préface de Michel Drac
Avant-propos de l’auteur
Introduction
Chapitre I - Jekyll Island
Chapitre II - Le Plan Aldrich
Chapitre III - The Federal Reserve Act
Chapitre IV - Le Comité Consultatif Fédéral
Chapitre V - La Maison de Rothschild
Chapitre VI - La Connexion Londonienne
Chapitre VII - La Connexion Hitlérienne
Chapitre VIII - La Première Guerre Mondiale
Chapitre IX - La Crise Agricole
Chapitre X - Les Créateurs de Monnaie
Chapitre XI - Lord Montagu Norman
Chapitre XII - La Grande Dépression
Chapitre XIII - Les Années 30
Chapitre XIV - Exposé Parlementaire
Addenda
Appendice 1
Biographies
Bibliographie


Extrait

En cette soirée du 22 novembre 1910, un groupe de journalistes se trouvait à la gare de Hoboken, dans le New Jersey. Ils avaient la mine déconfite. Ils venaient juste de voir une délégation constituée des financiers les plus importants du pays quitter la gare en mission secrète. Cela se passait de nombreuses années avant qu'’ils découvrissent en quoi consistait cette mission ; et, même lorsqu'’ils le surent, ils ne comprirent pas que l'’histoire des Etats-Unis avait subi un changement drastique après cette nuit-là à Hoboken.

La délégation était partie dans une voiture de chemin de fer hermétiquement fermée, rideaux baissés, pour une destination non divulguée. Le Sénateur Nelson Aldrich, le chef de la Commission Monétaire Nationale, conduisait cette délégation. Deux ans plus tôt, en 1908, après la panique tragique de 1907 qui déclencha un tollé général pour que le système monétaire de la nation soit stabilisé, le Président Théodore Roosevelt avait promulgué la loi qui allait créer la Commission Monétaire Nationale. Aldrich, lui, avait emmené les membres de la commission dans une tournée européenne de deux ans, dépensant quelques trois cent mille dollars d'’argent public. Il n’'avait pas encore établi le compte-rendu de ce voyage et il n'’avait pas non plus proposé le moindre projet pour une réforme bancaire.

À la gare de Hoboken, le Sénateur Aldrich était accompagné de son secrétaire particulier, Shelton, d’A. Piatt Andrew, le Secrétaire-adjoint au Trésor et assistant spécial de la Commission Monétaire Nationale, de Frank Vanderlip, le président de la National City Bank of New York, d’Henry P. Davison, l’associé principal de J.P. Morgan Company et généralement considéré comme l’émissaire personnel de Morgan, et de Charles D. Norton, le président de la First National Bank of New York dominée par Morgan. Juste avant le départ du train, le groupe fut rejoint par Benjamin Strong, connu aussi pour être un lieutenant de J.P. Morgan, et par Paul Warburg, un récent immigré d’'Allemagne qui avait rejoint la maison bancaire Kuhn, Loeb & Co. à New York, en tant qu'’associé rémunéré cinq cent mille dollars par an.

Six ans plus tard, l'’auteur financier Bertie Charles Forbes, qui fonda par la suite le magazine Forbes (l'é’diteur actuel, Malcom Forbes , est son fils), écrivait : “Imaginez un groupe constitué des plus grands banquiers de la nation quittant subrepticement New York dans un train privé. Cachés par l’'obscurité, ils sont partis à toute allure, furtivement, à des centaines de kilomètres au sud. Ils se sont embarqués sur une vedette mystérieuse, se sont faufilés sur une île désertée de tous, sauf de quelques serviteurs, et ont vécu là toute une semaine dans un secret si rigide que pas un seul de leurs noms ne fut mentionné une seule fois, de peur que les serviteurs n'’apprennent leur identité et rapportent au monde cette expédition des plus étranges et hautement secrète dans l’'histoire de la finance américaine. Ceci n’est pas une fiction : je livre au monde entier, pour la première fois, la véritable histoire sur la manière dont le célèbre rapport monétaire d’'Aldrich, la fondation du système monétaire actuel des Etats-Unis, fut écrit.

“Le secret le plus total fut prescrit à tous. En aucun cas le public ne devait glaner le moindre indice sur ce qui allait être accompli. Le Sénateur Aldrich avait intimé à chacun de se rendre discrètement dans un wagon privé que la compagnie de chemin de fer avait reçu l’'ordre de tracter vers un quai non-fréquenté. Le groupe est parti au loin. Les reporters new-yorkais omniprésents avaient été déjoués.…

“Nelson Aldrich avait confié à Henry, Frank, Paul et Piatt qu'’il allait les garder enfermés à Jekyll Island, loin du reste du monde, jusqu’'à ce qu’ils aient mis au point et rédigé un système monétaire scientifique pour les Etats-Unis. Ce fut la véritable naissance du Système de la Réserve Fédérale actuel, projet établi à Jekyll Island dans une conférence avec Paul, Frank et Henry […] Warburg est le lien qui unit le système d’'Aldrich au système actuel. Lui, plus que tout autre, a rendu ce système possible, devenu une réalité qui fonctionne.”

Voici ce qui est exposé dans la biographie officielle du Sénateur Nelson Aldrich :

“En automne 1910, six hommes s’'en allèrent chasser le canard : Aldrich, son secrétaire Shelton, Andrews, Davison, Vanderlip et Warburg. Des journalistes attendaient à la gare de Brunswick, en Géorgie. M. Davison alla les voir et leur parla. Les journalistes se dispersèrent et le secret de cet étrange voyage ne fut pas divulgué. M. Aldrich lui demanda comment il avait réussi ce tour de force et ce dernier ne fournit pas spontanément cette information.”

Davison avait l’'excellente réputation d’être quelqu’'un qui pouvait concilier des factions en guerre, un rôle qu’il avait accompli pour J.P. Morgan durant le règlement de la Panique Monétaire de 1907. Un autre associé de Morgan, T.W. Lamont, a déclaré :

“Henry P. Davison a servi de médiateur dans l’'expédition de Jekyll Island.”

À partir de ces références, il est possible de reconstituer cette histoire. Le wagon privé d’'Aldrich qui avait quitté la gare de Hoboken tous rideaux baissés emmenait ces financiers à Jekyll Island, en Géorgie. Quelques années auparavant, un groupe très exclusif de millionnaires, emmenés par J.P. Morgan, avait acheté cette île comme lieu de retraite pour l’hiver. Ils s’'étaient baptisés « Le Club de Chasse de Jekyll Island » et, au départ, ils utilisaient cette île uniquement pour des expéditions de chasse, jusqu’'à ce que les millionnaires réalisent que son climat agréable offrait une retraite clémente contre la rigueur des hivers new-yorkais. Ils commencèrent donc à construire de splendides demeures qu’'ils appelaient « chaumières » pour les vacances d’'hiver de leurs familles. Le bâtiment du club lui-même, plutôt isolé, était parfois réservé à des sorties entre hommes ou autres activités n’'ayant rien à voir avec la chasse. En de telles occasions, il était demandé aux membres du club qui n’'étaient pas invités à ces sorties spécifiques de ne pas y venir pendant un certain nombre de jours. Avant que le groupe de Nelson Aldrich ne quittât New York, les membres du club avaient été avertis que celui-ci serait occupé pendant les deux prochaines semaines.

Le Club de Jekyll Island fut choisi comme lieu pour élaborer le projet destiné à contrôler l’'argent et le crédit du peuple des Etats-Unis, non seulement à cause de son isolement, mais aussi parce que c’'était le lieu de la chasse privée de ceux qui élaboraient ce projet. Plus tard, le 3 mai 1931, le New York Times nota dans une chronique funéraire après la mort de George F. Baker, l'’un des plus proches associés de J.P. Morgan, “le Club de Jekyll Island a perdu l’'un de ses membres les plus distingués. Un-sixième de la richesse totale du monde était représentée par les membres du Club de Jekyll Island”. La qualité de membre était exclusivement héréditaire.

Le groupe d'Aldrich ne s'’intéressait pas à la chasse. Jekyll Island fut choisie comme site pour la préparation de la banque centrale, parce qu’'elle offrait une intimité totale et qu’'il n'’y avait aucun journaliste à quatre-vingts kilomètres à la ronde. Le besoin de secret était tel que les membres de la délégation ont accepté, avant d’arriver à Jekyll Island, qu’'aucun nom de famille ne fût prononcé à quelque moment que ce soit durant leur séjour de deux semaines. Plus tard, lorsqu'’ils parlaient d’eux-mêmes, les membres du groupe se référaient au Club des Prénoms, puisque les noms de Warburg, Strong, Vanderlip et des autres avaient été prohibés durant leur séjour. Les domestiques habituels se virent offrir par le club deux semaines de vacances, et l'’on fit venir du continent, pour cette occasion, de nouveaux serviteurs qui ne connaissaient pas les noms des personnes présentes. Même s'’ils avaient été interrogés après le retour de la délégation d’'Aldrich à New York, ils n'’auraient pu livrer aucun nom. Cet arrangement s’'avéra si satisfaisant que les membres, limités à ceux qui avaient été réellement présents à Jekyll Island, tinrent plus tard un certain nombre de petites rencontres informelles à New York.

Pourquoi tout ce secret ? Pourquoi ce voyage de plusieurs milliers de kilomètres dans un wagon de chemin de fer privé vers un club de chasse isolé ? Apparemment, c’'était pour accomplir un programme de service public, afin de préparer la réforme bancaire qui offrirait un avantage précieux au peuple des Etats-Unis et qui avait été commandée par la Commission Monétaire Nationale. D'ordinaire, les participants n’'étaient pas opposés à ce que publicité soit faite de leur générosité. En général, leurs noms étaient inscrits sur des plaques de bronze ou à l’'extérieur des immeubles qu'’ils avaient offerts. Ce ne fut pas la procédure qu’'ils suivirent à Jekyll Island. Aucune plaque de bronze n’'a jamais été érigée pour marquer les actions désintéressées de ceux qui se rencontrèrent en 1910 à leur club de chasse privé pour améliorer le sort de tous les citoyens des Etats-Unis.

En fait, aucun désintéressement ne se produisit à Jekyll Island. Le groupe d'’Aldrich y a séjourné à titre privé pour écrire la législation bancaire et monétaire que la Commission Monétaire Nationale avait reçu l’'ordre de préparer en public. Le futur contrôle de la monnaie et du crédit des Etats-Unis était en jeu. Si jamais une véritable réforme monétaire avait été préparée et présentée au Congrès, elle aurait mit fin au pouvoir des créateurs élitistes de l'unique monnaie mondiale. Jekyll Island permit que la banque centrale qui serait établie aux Etats-Unis donnât à ces banquiers tout ce qu’'ils avaient toujours désiré.

Comme il était le plus compétent sur le plan technique parmi les présents, Paul Warburg fut chargé de réaliser la plus grande partie de la conception de ce projet. Son travail était ensuite discuté et passé en revue par le reste du groupe. Le Sénateur Nelson Aldrich était là pour s’'assurer que le projet, une fois achevé, sortirait sous une forme qu'’il pourrait faire voter par le Congrès, et les autres banquiers étaient là pour inclure tous les détails nécessaires afin d’être sûrs d’'obtenir tout ce qu’ils voulaient dans un avant-projet complet composé au cours d’un seul séjour. Après leur retour à New York, il ne pouvait y avoir de deuxième réunion pour retravailler sur leur projet. Ils ne pouvaient espérer un tel secret pour leurs travaux lors d’'un deuxième voyage.

Le groupe de Jekyll Island séjourna au club pendant neuf jours, travaillant avec acharnement afin de mener sa tâche à bien. Malgré les intérêts communs de ceux qui étaient présents, ce travail ne se fit pas sans frictions. Le Sénateur Aldrich, perpétuel dominateur, se considérait comme le leader naturel du groupe et il ne put s’empêcher de donner des ordres à tout le monde. En tant que seul membre non-banquier professionnel, Aldrich se sentait aussi quelque peu mal à l’aise. Il avait eu des intérêts bancaires importants durant toute sa carrière, mais seulement en tant qu’'actionnaire tirant profit des actions bancaires qu’'il possédait. Il ne connaissait pas grand chose aux aspects techniques des opérations financières. Tout à son opposé, Paul Warburg pensait que chaque question soulevée par le groupe nécessitait un cours et non une simple réponse. Il perdit rarement une occasion de faire un long discours aux membres, dans le but de les impressionner par l’'étendue de sa connaissance des opérations bancaires. Les autres en prirent ombrage et Aldrich fit d'’acerbes commentaires. Le sens inné de la diplomatie dont était pourvu Henry P. Davison s’'avéra être le catalyseur qui les maintint au travail. Le fort accent étranger de Warburg leur écorchait les oreilles et leur rappelait constamment qu’'ils devaient accepter sa présence si un projet de banque centrale devait être inventé, qui leur garantît leurs futurs profits. Warburg fit peu d’'efforts pour atténuer leurs préjugés et les contesta à chaque occasion possible sur les questions techniques bancaires, qu’'il considérait comme sa chasse-gardée.

“Dans toute conspiration il faut conserver un très grand secret.”

Le projet de « réforme monétaire » préparé à Jekyll Island devait être présenté au Congrès comme un travail réalisé par la Commission Monétaire Nationale. Il était impératif que les véritables auteurs de cette loi restent cachés. Depuis la panique de 1907, le ressentiment populaire contre les banquiers était tel qu’'aucun parlementaire n’'aurait osé voter pour une loi portant la marque de Wall Street, peu importe celui qui avait contribué à ses dépenses de campagne électorale. Le projet de Jekyll Island était un projet de banque centrale et, aux USA, il y avait une longue tradition de lutte contre le fait d’imposer une banque centrale aux citoyens. Cela avait commencé avec le combat de Thomas Jefferson contre le projet d’'Alexander Hamilton, soutenu par James Rothschild, pour créer la Première Banque des Etats-Unis. Ce combat s'’était poursuivi avec la guerre victorieuse que le Président Andrew Jackson avait livrée contre le projet d’Alexander Hamilton pour une Deuxième Banque des Etats-Unis, dans lequel Nicholas Biddle agissait en tant qu'’agent de James Rothschild de Paris. Le résultat de ce combat fut la création de l’'Independent Sub-Treasury System, qui gardait les fonds des Etats-Unis soi-disant hors de portée des financiers. Une étude sur les paniques de 1873, 1893 et 1907 indique que celles-ci furent la conséquence des opérations des banquiers internationaux de Londres. Le public exigea en 1908 que le Congrès promulguât une loi afin de prévenir la réapparition de paniques monétaires artificiellement provoquées. Une telle réforme monétaire semblait alors inévitable. C'’était pour barrer la route à ce genre de réforme et pour la contrôler que la Commission Monétaire Nationale avait été créée, avec Nelson Aldrich à sa tête, puisqu’'il était le chef de la majorité [républicaine] au Sénat.

Le principal problème, ainsi que Paul Warburg en avait informé ses collègues, était d'’éviter le nom de « Banque Centrale ». Pour cette raison, la dénomination qu'’ils choisirent fut celle de "Federal Reserve System". Ceci tromperait les gens et les inciterait à penser qu’'il ne s’agissait pas d’'une banque centrale. Toutefois, le projet de Jekyll Island était bien celui d’'une banque centrale, remplissant les fonctions principales d’'une banque centrale ; elle serait possédée par des personnes privées qui tireraient profit de la propriété de ses actions. En tant que banque émettrice, elle contrôlerait la monnaie et le crédit de la nation.

http://questionscritiques.free.fr/edito/les_secrets_de_la...

Secret de la réserve fédérale 0
http://www.youtube.com/watch?v=Txlpft8ztzo&feature=pl...

Secret de la réserve fédérale 1
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Secret de la réserve fédérale 2
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

Secret de la réserve fédérale 3
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Secret de la réserve fédérale 4
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

09/08/2014

Scoop ! La Palestine n'a jamais retiré la plainte contre Israël de la CPI !

MERCI DE DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR VOUS
SVP POUR RETABLIR LA VERITE

ABBAS n'a jamais retiré la plainte de la CPI parce qu'il n'en a pas le compétence, il s'agit encore une fois de propagande mensongère des merdias aux ordres des lobbies sionistes !

En effet, Maître Gilles DEVERS vient de communiquer sur son blog, un courrier émanant de M. Saleem AL SAQQA, Ministre de la Justice de Palestine par laquelle il confirme qu'il est "le seul à pouvoir gérer la plainte devant la CPI", qu'il ne l'a jamais retirée et qu'elle est toujours active devant la CPI, ce, malgré les pressions qu'il subit de la part de la communauté internationale. Il a été obligé de faire paraître un démenti dans la presse et il rajoute qu'il avait déjà déposé une plainte devant la CPI en 2009 et que ladite juridiction ne lui a toujours pas donné suite. Il tient pour responsable la CPI pour son inertie à instruire ce dossier et il réclame qu'au moins une enquête soit ouverte ! 

La lettre du Ministre Palestinien de la Justice étant en anglais, vous pourrez en avoir la traduction ci-dessous :  

 

Ce 9 août 2014 est marqué par des développements très importants, que je reproduis dans la langue d’origine, pour que chacun puisse garder intact ces documents. (NDT : à la suite de la version française)

1 / M. Salim Al Saqqa, le ministre de la Justice: La Palestine n’annulera pas sa plainte à la CPI

Le ministre palestinien de la Justice Salim Al-Saqqa a affirmé que la plainte palestinienne à la CPI contre les crimes de guerre israéliens n’avait pas été retirée, a rapporté un journal palestinien Al-Resalah samedi.

Plusieurs sources avaient rapporté vendredi que le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas avait retiré sa plainte sous la pression internationale.

Al-Saqqa a reconnu qu’il y a une pression internationale et régionale sur l’AP pour retirer sa plainte. Il n’a nommé aucun de ceux qui exercent cette pression, mais il a affirmé que la plainte est toujours «active».

Il dit qu’il est la seule personne «autorisée» à traiter la plainte et qu’il ne l’a pas « retirée ». « Je ne vais pas retirer », a-t-il souligné.

Le ministre a déclaré que l’Autorité palestinienne avait déposé la plainte auprès du procureur de la CPI Fatou Bensouda par le célèbre avocat français Gilles Devers.

Al-Saqqa dit que c’est le meilleur moment pour engager des poursuites contre Israël pour les crimes de guerre commis à Gaza. « Si Israël avait été poursuivi après le rapport Goldstone, il n’aurait pas eu le courage de commettre à nouveau des crimes, » dit-il.

Il a défendu la résistance palestinienne et a déclaré que leur résistance contre l’occupation est une chose garantie par toutes les lois reconnues.

Le site français Réseau Voltaire avait rapporté jeudi que le président de l’AP avait demandé à la CPI d’annuler la plainte parce qu’elle se retournerait négativement sur ​​la question palestinienne.

En 34 jours de guerre contre Gaza, Israël a tué environ 1.900 Palestiniens. Les rapports de l’ONU affirment que la plupart d’entre eux sont des civils, dont au moins 400 enfants. Israël a également blessé environ 9.000 Palestiniens ; la plupart d’entre eux sont également des civils.

2 / Le conseiller nie l’annulation de la plainte à la CPI

Le conseiller juridique présidentiel Hasan Al-Aouri a nié samedi les informations diffusées sur les médias sociaux selon lesquelles la plainte déposée devant la Cour pénale internationale a été annulée.

Al-Aouri a nié que le ministre des Affaires étrangères Riad Al-Malki ait demandé au procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, d’annuler la plainte qui a été déposée par le Ministre de la justice Salim Al-Saqqa le 25 Juillet contre les crimes de guerre israéliens dans la bande de Gaza.

Al-Aouri a ajouté que ces informations sont dépourvues de fondements; la plainte, selon la loi, ne pouvait pas être annulée par Al-Malki, puisqu’elle avait été déposée par quelqu’un d’autre, et non par lui.

Il a souligné que M. Abbas n’a pas demandé à Al-Malki d’annuler la plainte, soulignant que si le président avait voulu le faire, il l’aurait demandé à Al-Saqqa.

Il a souligné que ces fausses informations viennent dans le cadre de la guerre menée par certains médias contre la direction palestinienne qui travaille avec acharnement pour mettre fin à l’agression israélienne et protéger le peuple palestinien.

3 / Le professeur John Dugard: la déclaration de 2009 est toujours valable

JOHN   DUGARD : Eh bien, Ken Roth a expliqué les bases de la compétence. La Palestine est un Etat qui n’a pas adhéré au Statut de Rome. Et afin de devenir un membre à part entière de la cour, il devra devenir membre du Statut de Rome. Il peut, toutefois, faire une déclaration acceptant la compétence de la Cour pour les crimes commis à Gaza à un moment donné, ce qui n’a pas encore été fait depuis que l’Assemblée générale a reconnu la Palestine en tant qu’Etat. Mais je pense qu’il est important de réaliser qu’en 2009, après l’opération Plomb durci, la Palestine avait soumis une déclaration à la Cour pénale internationale, faisant référence à tous les crimes internationaux commis en Palestine, et cette déclaration avait été rejetée au début de 2012, car à cette époque, la Palestine n’était pas reconnue comme un état. Mais plus tard, en 2012, l’Assemblée générale a reconnu la Palestine comme un Etat.

Donc ma position est qu’il est possible pour le procureur de la Cour pénale internationale d’exercer sa compétence, de déjà ouvrir une enquête, sans autres éléments supplémentaires. Et cela est confirmé par le fait que dans les dernières semaines, le ministre de la justice et le vice-ministre de la justice de la Palestine ont soumis des documents à la Cour pénale internationale indiquant que, dans la mesure où ils sont concernés, la déclaration de 2009 est toujours valable. Donc, je dois avouer que je tiens le procureur de la Cour pénale internationale en partie responsable du fait qu’aucune procédure n’ait été engagée contre Israël et le Hamas devant la Cour pénale internationale.

Traduction Avic – Réseau International

***

Original

Palestine CPI: Les informations décisives de ce 9 août 2014

Ce 9 août 2014 est marqué par des développements très importants, que je reproduis dans la langue d’origine, pour que chacun puisse garder intact ces documents.

maja1_large

 1/ M. Saleem AL SAQQA, ministry of Justice : Palestine will not withdraw their complaint to the ICC

Palestinian Justice Minister Salim Al-Saqqa affirmed that the Palestinian complaint to the ICC against Israeli war crimes had not been withdrawn, Palestinian newspaper Al-Resalah reported on Saturday.

Several sources reported on Friday that the Palestinian Authority (PA) President Mahmoud Abbas had withdrawn the complaint under international pressure.

Al-Saqqa recognised that there is international and regional pressure on the PA to withdraw the complaint. He did not name any of the bodies exerting that pressure, but he affirmed that the complaint is still "active."

He said that he is the only person "authorised" to deal with the complaint and he did not "withdraw" it. "I will not withdraw it," he stressed.

The minister said that the PA had filed the complaint to the ICC prosecutor Fatou Bensouda through the famous French lawyer Jill Denver.

Al-Saqqa said that this is the best time to prosecute Israel over war crimes committed in Gaza. "If Israel was prosecuted after the Goldstone Report, it would not have had the courage to commit crimes again," he said.

He defended the Palestinian resistance and said that their resistance against the occupation is something guaranteed by all recognised laws.

French network Voltaire reported on Thursday that the PA President had asked the ICC to nullify the complaint because it would negatively backfire on the Palestinian issue.

In 34 days of war on Gaza, Israel has killed around 1,900 Palestinians. UN reports said that most of them were civilians, including at least 400 children. Israel also wounded around 9,000 Palestinians; most of them are also civilians.

2/ Presidential Advisor Denies Nullifying Complaint to ICC

Presidential Legal Advisor Hasan Al-Aouri denied Saturday news circulated on social media that the complaint filed to International Criminal Court was nullified.

Al-Aouri denied that Foreign Minister Riad Al-Malki has requested International Criminal Court prosecutor Fatou Bensouda to nullify the complaint that was filed by Justice Miniter Salim Al-Saqqa on July 25th against Israeli war crimes in the Gaza Strip.

Al-Aouri added that these news are devoid of truth; the complaint, by law, could not be nullified by Al-Malki since it was filed by somebody else – not by him.

He stressed that Abbas has not requested Al-Malki to nullify the complaint, noting that had the President wanted to do so, he would have asked Al-Saqqa.

He stressed that such fabricated news come as part of the war waged by some media outlets against the Palestinian leadership who is working effortlessly to end the Israeli aggression and protect the Palestinian people.

3/ Professor John Dugard: the 2009 declaration is still valid

JOHN DUGARD: Well, Ken Roth has explained the basis for jurisdiction. Palestine is not a party to the Rome Statute. And in order to become a full member of the court, it would have to become a party to the Rome Statute. It can, however, make a declaration accepting the jurisdiction of the court for crimes committed in Gaza at a particular time, and that has not yet been done in recent times since the General Assembly recognized Palestine as a state. But I think it’s important to realize that in 2009, following Operation Cast Lead, Palestine did submit a declaration referring all international crimes committed in Palestine to the International Criminal Court, and that was rejected early in 2012 because at that stage Palestine was not recognized as a state. But later in 2012, the General Assembly did recognize Palestine as a state.

So my position is that it is possible for the prosecutor of the International Criminal Court to exercise jurisdiction, to initiate an investigation already, without any more due. And this is confirmed by the fact that in the last few weeks the minister of justice and the deputy minister of justice of Palestine have submitted documents to the International Criminal Court indicating that, as far as they are concerned, the 2009 declaration is still valid. So, I must confess that I hold the prosecutor of the International Criminal Court partly responsible for the fact that no proceedings have been initiated against Israel and Hamas before the International Criminal Court.

 

12/03/2014

UKRAINE/CRIMEE/USA-Israël/Europe et compagnie ! Les signes de l'effondrement imminent du dollar et de l'Euro ?

Sans reprendre ni relayer systématiquement tous les articles nauséabonds livrés aux ignorants de l’histoire du monde par les propagandistes de l’OTAN, nous suivons attentivement les nouveaux média-mensonges qui sont perfusés par la presse-tituée aux ordres des Illuminati/Sionistes/Reptiliens/Satanistes, grands promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, sur le coup d’état qui a été perpétré contre l’Ukraine dans l’objectif de viser la Russie et la Chine.

Nous avons bien compris que le coup d’état organisé par les US/Israël, l’UE, l’Allemagne, la France, la Pologne et Cie, contre l’Ukraine qui dépend économiquement de la RUSSIE prend sa source dans les graves difficultés financières que connaissent l’UE et les USA avec leurs dettes abyssales qu’ils doivent aux banksters internationaux et notamment à la FED mafieuse qui escroque le peuple américain et tous les peuples du monde, et qui entend maintenir son contrôle monétaire sur le monde par le biais de leur monnaie de singe qu’est leur dollar nauséabond et moribond.

Pour rétablir la vérité sur le Président légitime Ukrainien, Ianoukovich, celui-ci n’a pas refusé de signer l’accord avec l’UE, mais craignait légitimement que l'Ukraine ne soit placée sous la tutelle du FMI et sous celle de l’OTAN pour permettre à cette organisation mondiale sanguinaire et criminelle de se trouver aux portes de la Russie. Dans le plus grand respect des accords qui le liaient avec la Russie, il a souhaité prendre avant de signer l’accord avec l’UE  l’avis de la Russie, ce qui n’a pas plu aux nazis qui gouvernent le monde !

La vérité sur ce qui s’est passé à KIEV en UKRAINE par Poutine :

            V.Poutine: "Ianoukovich n'avait pas refusé l'accord avec L'Europe" - 04/03/2014

http://www.youtube.com/watch?v=uMQedw19BlM

 

C'est la CIA qui dirige l'Ukraine

A Kharkov, dans l'Est de l'Ukraine, la majorité pro-russe reste mobilisée contre le nouveau pouvoir central. Des manifestations y sont organisées chaque jour. "Ceux qui provoquent les Russes d'Ukraine en paieront le prix", menace l'un des porte-parole du mouvement, interrogé par le JDD.

http://www.dailymotion.com/video/x1fnz2p_c-est-la-cia-qui...


 

Les nouvelles autorités néonazies illégitimes de KIEV se sont empressées de provoquer le coup d'état contre le Président et de brader l’Ukraine et ses richesses au FMI et aux USA.

Les autorités de Crimée accusent Kiev de brader l'Ukraine au FMI et aux USA
http://french.ruvr.ru/news/2014_03_09/Les-autorites-de-Cr...

Du reste selon ses dernières déclarations faites à la presse hier, le Président Ukrainien veut rentrer à KIEV.

Ukraine : le président déchu Ianoukovitch veut bientôt rentrer à Kiev
http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en...le-president-dechu-ianoukovitch-veut-bientot-rentrer-a-ki...

Toutes les autres gesticulations et tous les mensonges qui continuent à être proférés sur le compte du Président arbitrairement déchu par des groupes néonazis et contre Poutine et la Russie, ne sont pour nous que des signes :

1 – que l’effondrement du dollar et de l’euro sont imminents et que vous feriez mieux de retirer votre argent des banques.

Curieusement nombre de banquiers ont été retrouvés soi-disant suicidés. On élimine les pions ou ceux qui veulent dénoncer le système frauduleux des banksters internationaux et de la FED. Voir le fichier sur la FED :  La créature de Jekyll Island: Tout sur l’histoire des banques par Edward Griffin, ICI, et FED dont fait partie la Banque de JP-Morgan : Pierre Jovanovic sur la vague de "suicides" dans les grandes banques


2 – qu’il s’agit encore d’un coup d’état fomenté par les banksters internationaux et les néonazis qui veulent s’accaparer le monde contre le Président légitime de l’Ukraine, la Russie et la Chine, pour s’accaparer le gaz et les richesses, l’or de l’Ukraine, de la Russie, de la Chine pour conserver la primauté du dollar dans le monde, et mettre entrave à la création de l’Union Eurasique souhaitée par Poutine et dont des accords ont déjà été signés et qui sera prête en 2015.

Au voleur : Les USA font main basse sur l’Or Ukrainien !
Déménagement de l’or ukrainien
http://www.reseauinternational.net/2014/03/09/demenagemen...

3 – que ce complot a été fomenté de longue date : Voir le documentaire de Canal + de 2005. Comme nous le savons "Rien n’arrive en politique qui n’ait été programmé depuis fort longtemps par avance", et comme nous le savons les Illuminati suivent un plan et une stratégie de domination du monde depuis des millénaires dans l’objectif de nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial.



LES ÉTATS-UNIS A LA CONQUETE DE L'EST
*Manon LOIZEAU *CANAL PLUS

https://www.youtube.com/watch?v=VJBO_f2J-cQ


4 – que ce complot a été fomenté pour mettre entrave à la création de l’Union Eurasique qui cherche à obtenir son indépendance financière loin du dollar. Cette Union Eurasique a été voulue et créée par Poutine.

UNION EURASIQUE:

Avec l’Union eurasiatique, Poutine lance une nouvelle dynamique
mercredi 29 janvier 2014
http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/article...

 L'Union douanière, créée par la Russie, le Kazakhstan et la Biélorussie

L'Union douanière accélère la création de l'Union économique eurasiatique (Poutine)
MOSCOU, 5 mars - RIA Novosti

Et comme par hasard !

L'UE met en garde l'Ukraine contre les conséquences de l'accord avec l'Union douanière

27 janvier, 16:20
http://french.ruvr.ru/news/2014_01_27/LUE-met-en-garde-lU...

Des infos complémentaires sur l’Union douanière

http://french.ruvr.ru/tag_5990228/

Mais le chaos Illuminati programmé n’est pas irréversible!
http://lecitoyenengage.fr/le-chaos-illuminati-programme-n...

5 - que les cibles visées ici, sont la Chine et la Russie qui étaient les plus gros détenteurs de la dette américaine et qui se sont débarrassés dès décembre 2013, d’une grande partie de leurs dollars, suite aux difficultés financières et de la dette abyssale que connaissent les USA qui au lieu de dissoudre l’imposture de la FED la banque privée des banksters internationaux dont le bail de 99 ans arrivait  à son terme, en décembre 2013. Une organisation mafieuse qui ruine le peuple américain depuis décembre 1913 ainsi que tous les pays et peuples du monde, en imposant leur monnaie de singe qui ne repose sur aucune valeur adossée à l’or, mais sur leur planche à billets à imprimer du papier monnaie, appelé le dollar.

Obama a préféré continuer à financer les banksters internationaux et le complexe militaro-industriel en leur permettant de s’enrichir sur le dos des peuples ainsi que sur leurs actions militaires criminelles et génocidaires incessantes perpétrées contre des innocents depuis plus d’1 siècle, en relevant en octobre 2013 et en janvier 2014, le plafond de la dette américaine pour continuer à escroquer le peuple américain et tous les peuples du monde qui donnent la primauté au dollar dans les échanges internationaux.

 Il fallait aussi entraîner les Peuples Européens dans la chute des US pour les ruiner et les contraindre à financer les guerres des promoteurs du Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes qui doivent voler toutes les richesses de tous les pays qu’ils convoitent et placer leurs pions francs-maçons diaboliques à leur tête pour contraindre les peuples à accepter par la force leur idéologie religieuse démoniaque de contrôler l’Humanité dans son ensemble en instaurant l’Unique Religion Mondiale qui est la base même du Nouvel Ordre Mondial et unique religion mondiale sans laquelle le NOM ne pourrait pas exister.

Ci-dessous, les précautions qui ont été prises par la Chine depuis décembre 2013 pour éviter de plonger en même temps que les USA qui aurait pu les entraîner dans leur chute !
 

CHINE :

  « ATTENTION, désaméricanisation en cours !… »

Édition du Mercredi 4 décembre 2013

http://www.lecontrarien.com/attention-desamericanisation-...

 « SCOOP : La Chine réduit massivement son stock de dette US… et la Belgique compense ! » - Édition du Mercredi 26 février 2014

http://www.lecontrarien.com/2014/02/26

Les précautions qui ont été prises par la Russie depuis que des menaces ont été proférées à l’encontre de Poutine et de la Russie, suite au coup d’état fomenté contre l’Ukraine et son pouvoir légitime :

RUSSIE :

"Des sanctions contre la Russie mèneront au krach du système financier américain"

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international...

La Russie vend un montant record de dollars pour soutenir le rouble officiellement c'est pour soutenir le rouble, mais officieusement, c'est sans doute pour faire exploser le dollar et laisser crouler les USA sous leurs dettes.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-Russie-vend-un-m...

Poutine lâche le dollar pour soutenir le rouble

http://croah.fr/revue-de-presse/poutine-lache-le-dollar-pour-soutenir-le-rouble/

DÉTÉRIORATION DES RELATIONS RUSSIE-USA - Moscou réduira "à zéro" sa dépendance économique                                                      

http://www.lexpressiondz.com/internationale/190645-moscou...

UKRAINE. Crimée: Vladimir Poutine avait un coup d’avance face aux amateurs occidentaux
http://allainjules.com/2014/03/09/ukraine-crimee-vladimir...

6 – qu’il s’agit en visant la Crimée un état indépendant de l’Ukraine de priver Poutine et Moscou de sa capacité d’agir en cas d’attaque de l’OTAN et de sa force de frappe militaire vers l’extérieur de la Russie par la Mer Noire. La Crimée hébergeant, Sébastopol : une base navale russe clé en Ukraine,

Extrait : Treize ans plus tard, de nouveaux accords renforcent la position russe. La signature des accords le 21 avril 2010 entre la Russie et l'Ukraine concernant le bail de la flotte russe de mer Noire à Sébastopol règle les nouvelles conditions de l'utilisation de cette base stratégique. Outre 8 millions de dollars de loyer annuel payés à l'Ukraine depuis 1997, la Russie est censée pratiquer à l'égard de Kiev un tarif préférentiel de fourniture de gaz correspondant à une réduction de 30 % du prix normal de livraison.

Kiev bénéficiera d'une ristourne sur le prix du gaz russe, qui pourra atteindre 100 dollars pour 1 000 mètres cubes. Ce qui, par la suite, n'empêchera pas Moscou de faire pression sur Kiev en menaçant de couper les exportations de gaz russe vers et via l'Ukraine. La suite : ICI

Et les caniches aux ordres des USA et de l’état sioniste d’Israël, les dégénérés, grands fanatiques de la destruction des valeurs, de la famille et des enfants, adeptes de la pédophilie organisée en réseaux criminels maçonniques sataniques qui appliquent le Talmud, qui veulent imposer aux enfants et aux familles françaises et européennes la théorie du genre dans les écoles et la masturbation des enfants dès la maternelle, n’ont rien trouvé de mieux  à faire que de se permettre de boycotter les jeux olympiques de Sotchi, sous le prétexte fallacieux que la Russie pratiquerait de la discrimination sur les minorités sexuelles homosexuelles.

Comme par hasard et comme pour les sionistes français qui nous gouvernent, ce sont les minorités qui commandent maintenant au plus nombre d’entre nous, en France et dans le monde ! Il faut que le monde entier accepte de rentrer dans la nouvelle civilisation de Sodome et Gomorrhe pour faire plaire aux maîtres du Monde ! 

Nous nous joignons à Dieudonné pour leur faire la plus grande QUENELLE du MONDE car ils ne réussiront pas à détruire l'Humanité !

Du reste comme par hasard, l’attaque de l’Ukraine a eu lieu au cours des JO de Sotchi ! Un autre hasard sans doute, quand Poutine était occupé par ceux-ci.

JO de Sotchi: absurde de compter les chefs d'Etat absents (ministre)

Pourquoi François Hollande boude Sotchi

Pourquoi François Hollande boude Sotchi
François Hollande n’assistera pas à l’inauguration des JO de Sotchi. Pas plus que les chefs d’États allemand, américain, moldave, polonais, lituanien et estonien. « Trop occupés », disent-ils tous. Mais personne n’est dupe. La raison de ce refus est tout autre, et c’est la vice-présidente de la Commission européenne Viviane Reding qui a dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas : « Je n’irai pas à Sotchi tant que les minorités sexuelles seront légalement discriminées en Russie », peut-on lire sur son compte Twitter.

Comme pour l’appuyer, Barack Obama a inscrit dans la délégation qui représentera l’État américain à Sotchi deux lesbiennes militantes, la tenniswoman Billie Jean King et la hockeyeuse Catheline Cahow. Il doit se figurer que leur présence mettra Poutine hors de lui ; alors qu’on peut dès maintenant gager qu’il n’en sera rien et que les deux demoiselles seront reçues au plus haut niveau.

http://french.ruvr.ru/2014_02_01/Pourquoi-Francois-Hollan...

7 - Pour comprendre ce qui se passe réellement actuellement, en UKRAINE et contre Poutine, la Russie et la Chine, il nous faut revenir à septembre 2013 période à partir de laquelle les USA ont connu de gros problèmes avec leurs budgets et leurs dettes abyssales dues à la FED :

Accord sur le relèvement du plafond de la dette publique des États-Unis : un répit pour l'économie mondiale

17 octobre 2013

 

Shutdown

Un accord a finalement été conclu mercredi entre l'administration fédérale et le Congrès des États-Unis pour mettre fin à la situation de "shutdown" qui perdurait depuis le 30 septembre dernier.

En vertu de cet accord qui permet de relever le plafond de la dette publique américaine, le gouvernement fédéral est autorisé à emprunter de nouveau sur le marché obligataire jusqu'au 7 février 2014. De fait, les quelques 800 000 fonctionnaires qui avaient été placés en chômage technique au début du mois seront appelés à reprendre leur poste.

Cet accord ne fait cependant que repousser au début 2014 la question du financement du déficit budgétaire des États-Unis. C'est ce qui explique que l'agence de notation Fitch ait annoncé qu'elle envisageait d'abaisser la note attribuée à la dette obligataire américaine, aujourd'hui fixée au niveau le plus élevé (triple A).

http://www.lafinancepourtous.com/Actualites/Accord-sur-le...

Premières mesures d'urgence avant le dépassement du plafond de la dette aux Etats-Unis - Source : Reuters - 04/02/2014 à 23:01 / Mis à jour le 05/02/2014 à 08:39

http://www.capital.fr/bourse/actualites/premieres-mesures...

Etats-Unis: l'impasse de la dette

Le Congrès, où s'opposent républicains et démocrates, a jusqu'au 17 octobre 2013 pour relever le plafond de la dette, sous peine d'un défaut de paiement des Etats-Unis. L'impact serait plus grave que la crise financière de 2008.   

Etats-Unis: crise évitée sur le plafond de la dette jusqu'à 2015

http://static.lexpress.fr/medias_9219/w_200,h_134,c_fill,g_north/le-congres-americain-a-washington_4720551.jpg

C'est officiel, le Congrès ne provoquera pas de défaut de paiement des Etats-Unis cette année: il a autorisé le gouvernement à emprunter sans limite jusqu'en mars 2015, un dénouement expéditif dans un dossier qui enflamme Washington depuis trois ans.

Etats-Unis: démocrates et républicains votent le budget 2014

http://static.lexpress.fr/medias_7973/w_831,h_623,c_crop,x_68,y_0/w_200,h_134,c_fill,g_north/congres-americain-etats-unis-usa_4082428.jpg

Le Congrès a adopté jeudi un budget pour l'exercice 2014. Il finance les services de l'Etat jusqu'en septembre prochain et écarte jusque-là le risque d'une nouvelle fermeture des administrations.

Les Etats-Unis évitent une nouvelle paralysie fédérale

Le spectre d'un nouveau "shutdown" aux Etats-Unis semble écarté, avec un accord trouvé dans la soirée de lundi sur la loi de finances de l'exercice budgétaire 2014. les dépenses fédérales devraient repartir à la hausse après deux années de baisse.

VIDEO. Shutdown, plafond de la dette: les Etats-Unis sont-ils durablement affaiblis?

http://static.lexpress.fr/medias_8044/w_200,h_134,c_fill,g_north/plafond-de-la-dette-us-veterans-americains_4118866.jpg

L'accord politique sur la dette américaine est une bonne nouvelle. Mais c'est aussi le révélateur d'un malaise économique profond, dont les symptômes commencent tout juste à apparaître. Explications.

Ce que le psychodrame du shutdown va finalement coûter aux Etats-Unis

http://static.lexpress.fr/medias_8228/w_200,h_134,c_fill,g_north/le-capitole-washington_4212874.jpg

24 milliards de dollars. C'est le coût de deux semaines de paralysie budgétaire aux Etats-Unis, et il sera aisément récupéré. Pourtant, la crise budgétaire pourrait coûter très cher à long terme. Explications.

Plafond de la dette américaine: pourquoi les marchés ne s'affolent pas (encore)

http://static.lexpress.fr/medias_8045/w_200,h_134,c_fill,g_north/a-trader-is-reflected-in-his-computer-screen-on-the-floor-of-the-new-york-stock-exchange-at-the-market-open-in-new-york_4119084.jpg

A un jour de la vraie-fausse date butoir sur le relèvement du plafond de la dette américaine, les bourses mondiales parient plutôt sur une solution. Principalement parce qu'un défaut de paiement des Etats-Unis serait trop catastrophique.

Plafond de la dette: Fitch menace le triple A des Etats-Unis

http://static.lexpress.fr/medias_7960/w_200,h_134,c_fill,g_north/capitol-etats-unis-shutdown-washington_4075634.jpg

Fitch Ratings envisage d'abaisser la note de la dette des Etats-Unis en raison de la crise sur le relèvement de son plafond. Standard & Poor's est déjà descendu à AA+, mais Moody's maintient toute sa confiance.

Plafond de la dette: Obama rejette à nouveau les exigences des républicains

http://static.lexpress.fr/medias_8044/w_200,h_134,c_fill,g_north/barak-obama_4118568.jpg

La Maison blanche a rejeté mardi le nouveau plan des républicains de la Chambre des représentants sur un relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, l'assimilant à une demande de "rançon".

Etats-Unis: le plafond de la dette sera sans doute relevé... après la date butoir

http://static.lexpress.fr/medias_7972/w_200,h_134,c_fill,g_north/capitole-congres-1_4081712.jpg

Officiellement, le gouvernement a jusqu'au 17 octobre pour relever le plafond de la dette. Mais le véritable défaut de paiement interviendrait entre le 22 et le 31 octobre. Une chance supplémentaire de parvenir à un accord.

Dette américaine: le dialogue entre Obama et les républicains ouvre une voie de sortie

http://static.lexpress.fr/medias_8038/w_200,h_134,c_fill,g_north/maison-blanche-etats-unis-1_4115680.jpg

La rencontre jeudi entre le président Barack Obama et ses détracteurs républicains a été "productive" même si aucune avancée concrète ne permet pour l'instant d'éviter un défaut de paiement des Etats-Unis prévu le 17 octobre.

Dette américaine: la solution temporaire des républicains

http://static.lexpress.fr/medias_8038/w_1982,h_1487,c_crop,x_0,y_0/w_200,h_134,c_fill,g_north/le-president-republicain-de-la-chambre-des-representants-john-boehner-le-8-octobre-2013-au-capitole-a-washington-dc-1_4115808.jpg

Les républicains du Congrès ont proposé à Barack Obama l'organisation d'un vote pour relever la limite légale de la dette de façon "temporaire" en échange de l'ouverture de négociations sur le budget et d'une réforme des programmes sociaux.

Etats-Unis: relever le plafond de la dette au dernier moment est "très dangereux"

http://static.lexpress.fr/medias_8038/w_200,h_134,c_fill,g_north/maison-blanche-etats-unis-1_4115680.jpg

Tenter de relever la limite de la dette américaine à la dernière minute pourrait être "très dangereux", a déclaré le secrétaire américain au Trésor Jacob Lew, car des millions d'Américains en seraient affectés.

La Chine juge "lamentable" l'impasse budgétaire aux Etats-Unis

http://static.lexpress.fr/medias_7960/w_200,h_134,c_fill,g_north/capitol-etats-unis-shutdown-washington_4075634.jpg

La Chine, principal détenteur de dette américaine, multiplie les mises en garde et les appels au compromis budgétaire parmi les parlementaires américains.

"Shutdown": "Les Etats-Unis ont toujours payé leurs factures", tente de rassurer Obama

http://static.lexpress.fr/medias_7998/w_871,h_653,c_crop,x_30,y_13/w_200,h_134,c_fill,g_north/barack-obama-61_4095048.jpg

Le président américain Barack Obama a appelé ce mardi les républicains du Sénat à écarter la "menace" sur l'économie que représente le blocage actuel en votant un budget et un relèvement du plafond de la dette.

Sommet de l'APEC: comment la Chine a profité de l'absence d'Obama

http://static.lexpress.fr/medias_8027/w_200,h_134,c_fill,g_north/john-kerry-apec-bali_4109872.jpg

Retenu par la crise sur le plafond de la dette, Barack Obama a renoncé à se rendre au sommet de l'Asie-Pacifique. Une chaise vide dont la Chine a profité pour mettre en avant son propre projet de libre-échange.

VIDEO. Etats-Unis: un éventuel défaut sur la dette inquiète plus que le shutdown

http://static.lexpress.fr/medias_7995/w_200,h_134,c_fill,g_north/a-general-view-of-the-white-house-in-washington_4093760.jpg

Le FMI et le Trésor américains ont averti jeudi qu'un défaut de paiement des Etats-Unis sur leur dette serait "potentiellement catastrophique", à deux semaines de la date butoir du relèvement du plafond de la dette.

Shutdown aux Etats-Unis: quelles conséquences pour la croissance mondiale?

http://static.lexpress.fr/medias_7960/w_200,h_134,c_fill,g_north/shutdown-1_4075632.jpg

Pour l'instant le "shutdown" américain ne semble pas affecter l'économie mondiale. Mais le 17 octobre, les Etats-Unis pourraient être en défaut de paiement, avec des conséquences sérieuses. Perspectives.

VIDEO. Etats-Unis: Ce que le shutdown va coûter à l'économie américaine

http://static.lexpress.fr/medias_7960/w_200,h_134,c_fill,g_north/capitol-etats-unis-shutdown-washington_4075634.jpg

Si la paralysie de l'administration fédérale dure trois semaines comme lors du précédent de 1995, le coût pour l'économie américaine atteindrait entre 0,5 et 2 points de PIB, selon les estimations.

En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/etats-unis-l-impasse-de-la-dette_1492245.html#QfGUuKEaX87zCdgW.99


En savoir plus sur http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/etats-unis-l-impasse-de-la-dette_1492245.html?p=2#hG7lRQYrXsaVSMMe.99

 

Nous avons donc compris que pour des moribonds à l'agonie financière qui prétendent encore être les maîtres du Monde et donner des leçons de morale à la communauté internationale et notamment à la Russie et à la Chine qu'ils n'ont pas réussi à adouber à leur fanatisme idéologique d'instauration du Nouvel Ordre Mondial par la force des armes et des menaces,  que pour remonter leur économie basée sur la militarisation du monde et de l'espace, et sur les guerres génocidaires, il fallait provoquer la Russie et la Chine afin de les pousser au déclenchement de la 3ème guerre mondiale pour leur permettre après avoir provoqué le chaos sur la planète d’instaurer leur Nouvel Ordre Mondial qui aurait été la solution au règlement des conflits internationaux qu’ils auraient créés de toutes pièces. Ainsi ils provoquent les problèmes pour ensuite venir nous proposer leurs solutions de contrôle global de l’humanité par le biais les dettes qu’ils infligent et imposent aux peuples du monde.

Il relève donc de tout ce qui précède que nous pourrions bien être à la veille d’un effondrement global du dollar et de l’Euro et que vous auriez donc grand intérêt à sortir votre argent des banques avant qu’il ne soit trop tard pour vous et de permettre à tout leur système mafieux de s'effondrer une bonne fois pour toutes dans l'intérêt de l'humanité.

Par  ailleurs, voyons ce qui pourrait aussi intéresser les USA/Israël et les Illuminati en Crimée ou qui pourrait fortement contrarier les USA ou qu'il ne faudrait pas dévoiler à l'humanité ?

La Russie Ordonne à Obama de parler au monde à propos des extraterrestres, ou nous le ferons – Cet article date d’il y a 1 an.
http://www.nouvelordremondial.cc/2014/03/07/la-russie-ord...

Les plus grandes et les plus anciennes pyramides au monde ont été découvertes en Crimée en 2001.


DES PYRAMIDES CRIMÉENNES ?
http://www.bob-toutelaverite.fr/DES-PYRAMIDES-CRIMEENNES_...

D’autres informations concernant ces pyramides ont été divulguées récemment en ce que :

Ukraine : Un Corps de 1,3 mètres Couronné dans une Pyramide âgée de 65 Millions d’Années ou plus
http://lesmoutonsenrages.fr/2014/03/07/ukraine-un-corps-d...

Des ET aux Pyramides il n’y a qu’un pas à franchir pour les Illuminati qui connaissent bien leurs origines et les Pyramides en tant qu'êtres issus de l'hybridation Humano-reptilienne, raison pour laquelle il ne faut surtout pas nous dévoiler l'existence des ET. 

Les reptiliens auraient-ils l’intention de détruire ce patrimoine de l’humanité pour empêcher de faire ressortir leur existence et toutes leurs traces comme ils l’ont fait aussi en Irak en détruisant les musées et les sites archéologiques ?

Uruad : les Américains ont-ils envahi l'Irak pour protéger un secret ? Annunakis l Illuminati-Reptiliens l Irak
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2013/02/10/uruad-...

 Quand l'Amérique détruit les vestiges de Sumer...Pourquoi...?

Iraq: Les bulldozers américains détruisent le site archéologique d'Ur pour détruire les preuves laissées par la Civilisation Sumérienne !

Comme par hasard ils ont détruit le site archéologique d’UR là où Abraham et Moise sont nés !

Comme nous le savons les Illuminati et le Vatican sont très intéressés par les secrets à conserver qui pourraient être divulgués à l’humanité  par le biais des pyramides anciennes et si la divulgation sur l’existence des ET devait intervenir, et divulgations auxquelles ils s'opposent violemment depuis trop longtemps, car ils risquent de voir dévoilés tous leurs mensonges millénaires, leurs dogmes et de voir remise en cause y compris jusqu'à leur propre existence !

Nous pourrions ainsi avoir la surprise de découvrir que depuis des millénaires le Monde n'est pas mené par des hommes que l'on accable de tous les maux de la Terre, mais par une race ET hybride et prédatrice de l'Humanité : Les Illuminati/sionistes/reptiliens/satanistes.

Un petit rappel sur ce qui s’est passé en Roumanie.

Roumanie les mystères des Monts Bucegi

http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-a...

 

06/03/2014

UKRAINE/RUSSIE : Quand deux sionistes patentés, Fabius et BHL reconnaissent avoir participé au coup monté co ntre l'Ukraine et Poutine

Quand deux sionistes patentés, agents des USA, du Mossad et de l’Etat sioniste d’Israël, se permettent pour Fabius d’avouer avoir préparé le coup monté contre le Président Ianoukovitch et le Peuple Ukrainien avec l’aide de l’Allemagne et de la Pologne, et que pour l’autre BHL qui se permet publiquement (et on se demande à quel titre, il intervient pour la France) de clamer que : « Nous pouvons user contre Poutine des mêmes méthodes que contre Ianoukovitch », nous n’avons plus aucun doute sur l’origine du coup monté par les sionistes contre le président Ukrainien, Poutine et la Russie. Tout le reste n’est que magistrale comédie et propagande contre Poutine et la Russie !

A noter en surplus que le Président Ianoukovitch qui a été la victime du coup d’Etat organisé par La France (Fabius), l’UE, l’Allemagne et la Pologne, refusait ainsi que son peuple de faire adhérer l’Ukraine à l’OTAN, voir l’article : ICI, ce qui n’a pas plu aux fascistes qui souhaitent s’accaparer le monde et déstabiliser par la même occasion, après l’Afrique, le Venezuela, et les pays arabes, la Russie et la Chine dans un esprit de conquête et d’instauration du Nouvel Ordre Mondial par les Illuminati-Sionistes !

Quelques preuves du complot, ci-dessous :

Opposition "derrière" les snipers de Kiev: l'Estonie confirme l'entretien

Un enregistrement pirate sur l'Ukraine met les USA dans l'embarras

Emeutes de Kiev en Ukraine : Nouvelle vidéo complète, censurée par tous les médias pro-européens (vidéo)

Voir aussi : Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens

Et comme par hasard comme nous savons que la Russie est opposée au bouclier Antimissile US à ses frontières que se passe-t-il ?  Ils préparent la guerre contre la Russie à ses portes avec la complicité de la Pologne et financent les groupuscules néo-nazis en  Ukraine , avec notre argent bien sûr pour le plus grand plaisir et profit des lobbies financiers mondiaux  !

Les USA élargiront leur coopération militaire avec la Pologne et les pays Baltes

Pologne: la base antimissile US sera déployée à temps (Pentagone)

Dossier: Bouclier antimissile américain en Europe

Pays baltes: le Pentagone accroît le nombre de ses chasseurs

Ukraine: l'UE prête à débourser 11 mds EUR d'aide

Les USA prêts à financer la sortie de l'Ukraine de la crise

Mais qui est derrière l'UE ?

Le Parlement Juif Européen et le financier Soros partie prenante au Parlement Juif Européen !

Éric Zemmour sur l’Ukraine, George Soros et BHL

Dimanche 2 mars 2014

Ukraine : Laurent Fabius avoue le coup d'Etat monté avec l'Allemagne et la Pologne

Ukraine : Laurent Fabius avoue le coup d'Etat monté avec l'Allemagne et la Pologne

 

Laurent-Fabius-avoue-850x434.jpg

 

Laurent Fabius avoue (25-02-2014) qu’il a fourni les élément avec l’Allemagne, la Pologne et l’UE pour un véritable coup d’Etat contre le président Ianoukovitch et sa majorité parlementaire. A noter que Fabius n’ose même plus prononcé le nom du président ukrainien berné qui est pourtant celui qui a signé l’accord du 21-02-2014 soutenu par l’UE avec une opposition qui savait qu’elle ne le respecterait pas.

UKRAINE Laurent Fabius avoue le coup d'Etat monté avec l'Allemagne et la Pologne

http://www.youtube.com/watch?v=8FV2sh6Tyes     

 

BHL menace Poutine : « Nous pouvons user contre Poutine des mêmes méthodes que contre Ianoukovitch »

04/03/2014 – VIDÉO - Bernard-Henri Lévy (BHL), surnommé « petit télégraphiste de l’empire », a pris une nouvelle fois la parole dimanche 2 mars 2014 sur la place Maidan de Kiev (Ukraine), épicentre de la crise politique qui secoue le pays depuis des mois. « Et si les Européens n’avaient qu’une fraction du courage que vous avez eu ici sur le Maidan. Vous n’avez pas peur, et les Européens auraient peur ? Vous vous êtes dressés devant Poutine, et nous nous coucherions devant Poutine ? Cela n’est pas concevable », a lancé l’homme à la chemise blanche.

http://www.youtube.com/watch?v=a19e7KkSMnY


Pour aller plus loin

Jonathan Steele du Guardian de Londres : Kerry et l’OTAN doivent se calmer

jonathon-steele


Jonathan Steele du Guardian de Londres : Kerry et l’OTAN doivent se calmer


Le chroniqueur Jonathan Steele du Guardian de Londres a écrit un article dénonçant sans ambiguïté l’administration Obama et l’OTAN pour avoir provoqué une crise totalement artificielle sur la question de l’Ukraine. Sa suggestion, telle que formulée dans le titre de son article, est : « John Kerry et l’OTAN doivent se calmer et reculer. » Extrait :

L’empressement de Kerry pour punir la Russie, ainsi que la décision de l’OTAN de répondre à l’appel de Kiev en tenant une réunion des ambassadeurs des Etats membres à Bruxelles aujourd’hui, ont été des erreurs. L’Ukraine n’est pas membre de l’alliance : par conséquent aucune des obligations de défense commune n’entre en jeu ici. L’OTAN devrait se retenir d’intervenir en Ukraine, tant par les mots que par les actes. Le fait qu’elle insiste pour s’engager révèle le véritable sujet tabou : sous la crise en Crimée et la résistance intense des Russes à tout changement potentiel se trouvent l’ambition mal dissimulée de l’OTAN de poursuivre sa politique expansionniste des deux dernières décennies, dans ce qu’elle avait l’habitude d’appeler l’ « espace post-soviétique »…

Depuis l’indépendance, tous les sondages en Ukraine ont montré que la majorité des citoyens était opposée à l’adhésion de leur pays à l’OTAN : et pourtant les élites qui se sont succédées au pouvoir jusqu’en 2010, et qui sont maintenant de retour aux affaires, ont ignoré la volonté populaire. Séduites par les largesses de l’OTAN et par le sentiment d’appartenir à un club high-tech global, elles ont pris part aux exercices militaires conjoints et ont même envoyé des troupes en Irak et en Afghanistan. »

Steele ajoute que malgré tout ce qui a pu être dit du président élu Viktor Ianoukovitch, il « était le premier président à s’opposer à l’adhésion à l’OTAN dans sa campagne électorale, et a ensuite persuadé le Parlement de faire du non-alignement la pierre de touche de la stratégie du pays en matière de sécurité, suivant l’exemple de la Finlande, de l’Irlande et de la Suède.

Mais, écrit-il, l’OTAN a refusé d’accepter cela, et « Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire-général de l’effort pour la construction de l’empire [l’OTAN], a déclaré à la Conférence sur la sécurité de Munich [en février de cette année] : ’’l’Ukraine doit avoir la liberté de choisir sa propre voie sans pression de l’extérieur.’’ L’implication était claire : si ce n’était pas que pour ces bêtes russes, l’Ukraine serait des nôtres. »

Steele appelle ensuite à une désescalade de la part de l’Occident et demande que l’Ukraine rétablisse immédiatement la Loi sur les langues officielles, dont le Russe à l’Est du pays, et « s’attache fermement à empêcher que des groupes armés de nationalistes anti-russes menacent les immeubles publics dans cette région ».

Il conclut :

La majorité russophone dans la région est autant en colère à l’égard de la corruption des élites, du chômage et des inégalités économiques que les Ukrainiens de l’Ouest. Mais elle se sent assiégée et provoquée, son héritage culturel se trouvant menacé. Les seuls responsables en mesure de répondre à ces préoccupations ne sont pas à Washington, à Bruxelles ou à Moscou, mais uniquement à Kiev.

http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/article...

De la CIA aux néo-nazis, la face cachée de la crise Ukrainienne

http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/de-la-ci...

UKRAINE. La fin de l’arnaque nommée ONU, et son Conseil de sécurité caduque

http://allainjules.com/2014/03/01/ukraine-la-fin-de-larna...

Nouvel Ordre Mondial : Le Coup d’État Américano-Sioniste en Ukraine et comment ça pourrait dégénérer

http://www.nouvelordremondial.cc/2014/03/02/nouvel-ordre-mondial-le-coup-detat-americano-sioniste-en-ukraine-et-comment-ca-pourrait-degenerer/