Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/04/2009

Obama serait-il le Maître du Monde et le digne représentant du Nouvel Ordre Mondial ?

Rien ne vous choque dans cet article ?


Non seulement ce sont les USA qui créent de toutes pièces la panique financière mondiale, mais il faudrait encore faire allégeance au leader mondial, (selon SARKOZY) digne représentant du Nouvel Ordre Mondial (Illuminati).

Qui va rembourser les sommes astronomiques qui seront investies pour relancer l'économie mondiale ?
Qui va prêter l'argent à la Banque Mondiale et aux différents Gouvernements pour les endetter et endetter les peuples ?
La FED, sûrement pour être récompensée d'avoir rendu de bons et loyaux services au Monde ?
 
On ne parle surtout pas d'écarter la FED du Gouvernement US ?
Ce sont encore les peuples qui paieront pour continuer à enrichir la FED et ses acolytes !!!!
Le marché de dupes ! Il serait temps qu'ils arrêtent de nous jouer leur mise en scène éculée, notamment sur nos deniers !
Barack Obama et Gordon Brown à leur arrivée au sommet du G20 (AP)
Chaque pays devrait s'engager à prendre les mesures de relance nécessaire. Le communiqué final devrait également contenir des annonces en faveur d'un renforcement de la régulation mondiale des marchés.
La séance plénière du sommet du G20 a débuté jeudi 2 avril à Londres vers 09h35 GMT. Elle est dédiée aux moyens de lutte contre la crise qui frappe l'économie mondiale. La séance a été officiellement ouverte par le Premier ministre britannique Gordon Brown, hôte du sommet.
Le président américain Barack Obama est arrivé vers 6h40 GMT au centre
ExCel à Londres. Il a été reçu par Gordon Brown, qui accueille le sommet qui s'est formellement ouvert vers 7h30 GMT.
Toutes les délégations qui comprenaient notamment des chefs d'Etat et des ministres des Finances, sont arrivées les unes après les autres dans le centre d'exposition qui se trouve au bord de la Tamise, placé ainsi tout le périmètre sous très haute surveillance policière.
Gordon Brown a accueilli les autres dirigeants un par un au fur et à mesure. Il a posé avec chacun devant les caméras.
Le G20, qui comprend les pays industrialisés du G8, ainsi que l'Union européenne et les grands pays émergents de la planète, doit rendre public jeudi à 14H30 GMT un communiqué final résumant les décisions prises pour faire face à la crise.

Les organisations internationales présentes


Participent aussi à cette réunion par les dirigeants des grandes organisations financières internationales comme le FMI ou la Banque mondiale, ainsi que le directeur général de l'Organisation mondiale du Commerce Pascal Lamy. Les Pays-Bas et l'Espagne ont également été conviés.

Selon les termes du communiqué qui ont déjà été divulgués, chaque pays devrait s'engager à prendre les mesures de relance nécessaire pour sortir son pays de cette crise. Il devrait contenir également des annonces en faveur d'un renforcement de la régulation mondiale des marchés, la France et l'Allemagne souhaitant qu'elles soient le plus concrètes possible.

Après un petit déjeuner, une "photo de famille" et la séance plénière , les dirigeants doivent déjeuner ensemble. Ils se réuniront ensuite de nouveau dans l'après-midi pour mettre la dernière touche à leur communiqué.
Gordon Brown en commentera les conclusions lors d'une conférence de presse à 14H30 GMT.

Réception à Buckingham Palace


Le président Barack Obama, qui a débuté à Londres sa première tournée en Europe de président des Etats-Unis, a tenté d'apaiser le débat mercredi. Il a jugé que les pays avaient "la responsabilité de coordonner (leurs) actions et de (se) concentrer sur les points communs et non sur des divergences épisodiques".
Il a accepté, (manquerait plus que ça qu'il refuse, le Maître du Monde !) comme le souhaite l'Europe, de laisser chaque pays prendre sa décision concernant ses propres plans de relance (les Etats-Unis auraient aimé un engagement général) (l'établissement du Nouvel Ordre Mondial avec une monnaie unique mondiale ?), tout en mettant en avant au passage que son pays "ne pouvait être le seul moteur de la croissance" mondial.
Les dirigeants mondiaux ont passé la journée de mercredi à se rencontrer. La Reine Elizabeth a ensuite donné une réception à Buckingham Palace, puis un dîner était prévu à Downing Street, la résidence du Premier ministre Gordon Brown.

Echauffourées


Des échauffourées ont éclaté à plusieurs endroits de Londres mercredi. Un manifestant est mort près du siège de la Banque d'Angleterre dans des circonstances non élucidées. Plusieurs personnes ont été blessées lors de heurts avec des manifestants contenus par un cordon de police qui s'étaient rassemblées contre des barrières de sécurité, près de la Banque d'Angleterre.
De nouvelles manifestations doivent avoir lieu jeudi à proximité de
l'Excel, le centre de conférences de l'est londonien où a lieu le sommet, placé sous très haute surveillance.
 

31/03/2009

France : Rappel des réservistes de la Police Nationale avant le 30 juin 2009

Une information qui se confirme !!!
Préparez-vous à l'organisation d'émeutes en France pour le mois de juin 2009 !

Le 27/03/2009

UNE INFORMATION CAPITALE
 
Tous les policiers à la retraîte, de moins de 60 ans, ont reçu l'ordre de se faire recenser avant le 20 mars 2009 et de réintégrer leurs postes avant le 20 juin 2009.
 
Comme par-hasard, cet échéancier coïncide entre le G20 et la réintégration de la France au sein du commandement de l'Otan.
 
Au même moment, "le monde diplomatique" publie un article au titre symptomatique : "comment les armées se préparent au combat urbain". L'auteur, Mr Leymarie évoque "les manoeuvres de l'armée française dans des villes françaises, notamment Sedan ou Fréjus, en 2008, dans le cadre de la préparation de la Force de réaction rapide de l'Otan pour "sécuriser" et évacuer des populations , face à une menace de groupes paramilitaires ou terroristes".
 
A titre informatif, la France dans le cadre de sa réintégration au sein du commandement de l'Otan, récupère 2 centres de commandement majeurs dont celui basé à Lisbonne qui se trouve justement être celui de la force de réaction rapide de l'alliance atlantique !
 
L'article 5 de la loi n° 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure ainsi que l'article 9 du décrêt n° 2003-1395 du 31 décembre 2003 ont fixé les modalités de la mise en oeuvre de la réserve civile de la police nationale , les réservistes, dans le cadre de leurs obligations statutaires de disponibilité, ne peuvent faire l'objet d'un rappel au service qu'en cas de menaces ou de troubles graves à l'ordre public. Il s'agit donc d'une mesure exceptionnelle prise après arrêté  ministériel !
 
Bref, en rapprochant ces informations, il est clair que les autorités publiques savent à coup sûr qu'un évènement se produira d'ici à quelques mois, justifiant l'usage de la force.
 
Cette force devra être employée contre les populations civiles, car selon nicolas Sarkozy, cf. extrait de son discours du 16 janvier 2009 à l'Elysée : " les forces au service du changement sont considérablement plus fortes  que les conservatismes et les immobilismes...on ira ensemble vers ce nouvel ordre mondial. Et personne, je dis bien personne, ne pourra s'y opposer".
 
Voici donc ci dessous la confirmation de cette information par le ministère de l'Intérieur français en date du 24 mars 2009.
A noter, qu'initialement, cette information relative aux réservistes, m'a été en date du 15 mars 2009 par une source confidentielle !
Bonjour,
 
En application des textes réglementaires, un plan de rappel de la réserve statutaire de la police nationale a été défini dans la perspective de répondre aux rappels individuels ou collectifs du ministre chargé de l'intérieur en cas de menace ou de troubles graves à l'ordre public. Il prévoit notamment que les services d'emploi prennent contact avec les réservistes statutaires afin que chacun d'entre eux connaisse son poste d'affectation. Pour le 30 juin, l'ensemble des réservistes statutaires devront être affectés de manière opérationnelle.
 

Cordialement.

 

Mission nationale pour la réserve civile (MINATREC)

Cellule de communication

Place Beauvau

75800 Paris Cedex 08

DERNIERE MINUTE : Ce communiqué qui m'a été transmis par le ministère de l'Intérieur français vient ce 27/03/2009 d'être relayé sur le blog,

 

Source : http://revelations4.blogs.fr/

 

Autres Source : http://schlomoh.blog.lemonde.fr/

 

L’Otan c’est la guerre, les emmerdements et la résistance

anti-otan_verso1-molodoi.1238141357.pdf

anti-otan_recto1.1238141438.pdf

Réservistes de la police nationale mobilisés !

—– Message transféré —-
De : DAPN Minatrec DAPN SDRH MINATREC <minatrec.dapn@interieur.gouv.fr>
À : r p <r.p@yahoo.fr>
Envoyé le : Mardi, 24 Mars 2009, 16h38mn 15s
Objet : Rép. : confirmation d’une information ?

Bonjour,

En application des textes réglementaires, un plan de rappel de la réserve statutaire de la police nationale a été défini dans la perspective de répondre aux rappels individuels ou collectifs du ministre chargé de l’intérieur en cas de menace ou de troubles graves à l’ordre public. Il prévoit notamment que les services d’emploi prennent contact avec les réservistes statutaires afin que chacun d’entre eux connaisse son poste d’affectation. Pour le 30 juin, l’ensemble des réservistes statutaires devront être affectés de manière opérationnelle.

Cordialement..

 

Mission nationale pour la réserve civile (MINATREC)

Cellule de communication

Place Beauvau

75800 Paris Cedex 08

Tél :  01 40 57 97 17

Fax : 01 56 77 75 54

 

 

 

11/03/2009

PREPAREZ-VOUS ! Emeutes en France et dislocation du système géopolitique et financier mondial prévus pour juin 2009

 
A diffuser largement SVP !
 
Info du 4 mars 2009 : Tous les policiers à la retraite âgés de moins de 60 ans, ont reçu l'ordre de se faire rencenser avant le 20 mars et de réintégrer leur poste avant le 20 juin 2009. Les militaires à la retraite semblent avoir été aussi réquisitionnés.
 
Tous les policiers à la retraite de moins de 60 ans ont reçu ce matin, l'ordre de se faire recenser avant le 20 mars, et de réintégrer leurs postes avant le 20 juin.............décision du ministère de l'intérieur. (Ils ont trois mois pour se remettre à niveau, et doivent à partir du 20 juin se tenir à trois niveaux d'alerte, car ils craignent des émeutes)

Les banques américaines ont reçu à la fin 2008, des panneaux de fermeture temporaire. Il va y avoir un raid à la vente sur les actions à Wall Street de plusieurs centaines de milliards……….ça a déjà commencé !
 
 
 
Le chemin pour retrouver le fil de discussion complet : Actualités et Chroniques/Info confirmée
Cette information semble avoir été confirmée. Certains policiers ont reçu leur lettre aujourd'hui.
Lire la réponse à ce post en bas, que je mets en jaune :
C'est donc grave !!!! Pensez à faire des provisions et à retirer votre argent des banques !!!!
Le lien du forum :
http://www.denissto.eu/frame/action.php
Le chemin pour accéder à toute la discussion : Actualités et Archives/Info confirmée.
 Extrait de la discussion :
bourses a écrit:
J'ai interrogé ce matin l'un de mes salariés qui justement : est un retraité de la police de moins de 60 ans.

Il confirme le courrier, mais m'indique :
que cette demande se fait sur la base du volontariat
que les retraités qui reprendraient du service ne seront affectés qu'à des taches administratives
que le, but est de faire des économies : le cout d'un retraité étant bien moindre qu'un salarié "normal"

voilou

suite au prochain épisode mais pas d'affolement.
Réponse: Je peux vous confirmer et assurer que votre salarié à soit mal lu son courrier soit vous avez mal compris sa réponse ou lui votre question......croyez moi, que je suis plus que bien placé pour vous communiquer cette réponse....et effectivement suite au prochain épisode mais pour "affolement" je laisserai à chacun le soin selon sa sensibilité d' apprécier ce terme....

N.B. Pour votre information dans la police il y a bien des réservistes mais à la seule et unique condition d'accepter cette réserve au moment de son départ en retraite dont l'age max ne peut excéder 55 ans sauf sur dérogation et à condition de remplir certaines conditions bien spécifique 57 ans....impossible d'aller au delà .Ces fonctionnaires ayant accepter cette réserve sont ensuite effectivement rappelable s'ils le souhaitent plusieurs fois par an sans excéder quelques semaines (+/-6 sem/an). Pour les autres ayant refuser à leur départ en retraite ce systéme de volontariat il est en aucun cas possible de les rappeler....
SAUF DANS UN SEUL ET UNIQUE CAS PREVU DANS LE STATUT DE LA POLICE NATIONALE mais qui n'a jamais plus été appliqué depuis la seconde guerre et 1968===> sur réquisition du ministère et c'est bien de cela qu'il s'agit ici car tous les fonctionnaires on reçu ce courrier y compris ceux âgés de 58/59 ans parti depuis 6 ans et ayant refuser le volontariat qui par ailleurs n'existait pas à ce moment là!

N.B.2 : comme le dit d'ailleurs très justement denis pour les niveaux d'alerte spécifié dans le courrier il y en a effectivement 3 mais pour le niveau rouge (correspondant à des événements type GUADELOUPE) la mobilisation c'est dans l'heure qui suivra le rappel éventuel!
 
Autres articles qui pourraient valider ces informations et décisions du Gouvernement

Après la crise financière, la guerre civile ? Préparez-vous à "quitter votre région"... - Le Monde.fr
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/02/26/apres-la-crise-financiere-la-guerre-civile-preparez-vous-a-quitter-votre-region_1160698_0.html

Bulletin complet de février 2009 du LEAP/Europe 2020
http://www.leap2020.eu/GEAB-N-32-est-disponible!-4-trimestre-2009-Debut-de-la-phase-5-de-la-crise-systemique-globale-la-phase-de-dislocation_a2796.html
 
Le tsunami est à l’horizon et rien ni aucune réunion planétaire ne pourra l’empêcher de nous submerger.

Evolution probale des marchés actions Mars 2009

Marrakech, 3 Mars 2009
Terminus, tout le monde descend !

Dans mon dernier papier, je montrais le parallèle possible entre le graphique quotidien de la crise de 1929 et le graphique hebdomadaire de celle que nous vivons aujourd’hui. Beaucoup de lecteurs m’ont écrit d’abord pour me féliciter d’avoir pu anticiper dès le 28 janvier dernier que les marchés allaient casser le plus bas le vendredi  20 février. La cassure a bien été au rendez-vous. Puis ils m’ont posé la question fatidique : Et maintenant, on va remonter ou continuer à plonger ?

De peur de ne pas être bien compris je choisis bien mes mots : il faut quitter les marchés actions immédiatement, arrêter d’espérer une correction. Liquider tout votre portefeuille malgré tout ce que pourra vous dire votre banquier. On est bel et bien entré dans la zone rouge et ce n’est pas trop tard pour sauver ce qui vous reste. Ceux qui ne suivront pas ce conseil vont assister à une véritable évaporation de leur argent.

22/02/2009

Pierre Péan et le livre : Le monde selon K de Kourchner

Commentaires du Libre Penseur
 
Extraits du livre hallucinant de Pierre Péan sur Kouchner l'imposteur. Comme CIArkozy, Kouchner l'apatride est un ennemi du peuple.
Amoureux et serviteur du Dieu Mammon, ce dégénéré ne connaît que son intérêt et celui de sa caste de satanistes.

La situation est sérieuse et définitive.

A vous de voir...
 

 
Le monde selon K - Partie 2

14/02/2009

Mondialisation : Basta ! - « Le vrai risque pour la France c’est l’émergence d’un Etat autoritaire »

Par Elise Picon, Ivan du Roy (6 janvier 2009)

Pour bien commencer l’année, Basta ! a choisi d’interviewer Emmanuel Todd, démographe, sociologue et historien, sur les grands enjeux qui nous attendent en 2009 et les défis à relever. Dérive sécuritaire, néo-libéralisme fou, possible retour de la lutte des classes, triste état de la gauche ou fracture générationnelle … Loin des discours convenus, l’auteur de « Après la démocratie » nous livre son analyse, et explique pourquoi il souhaite l’instauration d’un protectionnisme européen, le seul choix capable selon lui d’enrayer la crise sociale et écologique. Entretien en image.

Voir toutes les vidéos ici : http://www.bastamag.net/spip.php?article347

Dans son livre « Après la démocratie », publié en octobre chez Gallimard, Emmanuel Todd s’interroge sur le sens de l’élection de Nicolas Sarkozy et ce qu’elle signifie dans l’évolution de la société française. Est-ce la fin du grand principe d’Egalité qui, avec celui de Liberté, caractérisait et structurait la société française ? Le démographe, sociologue et historien, spécialiste des structures familiales, nous interpellent également sur les menaces qui pèsent sur notre société : la dérive vers une « République ethnique » ou un Etat autoritaire, le triomphe de l’individualisme et du narcissisme qui empêche l’émergence de nouveaux projets collectifs, le vide de la pensée économique, la fracture générationnelle… Emmanuel Todd mène aussi la charge contre le libre-échange, « la concurrence de tous contre tous » comme horizon indépassable. Il prône la mise en place d’un protectionnisme européen, seule alternative crédible selon lui pour protéger emplois et salaires, redynamiser le marché intérieur face à la crise et enrayer la baisse quasi générale du niveau de vie. Face à l’avatar des crispations identitaires, il souhaite le retour d’une lutte des classes non-violente contre les « 1 % » les plus riches, qui réconcilierait ouvriers et « bobos » maltraités par le système. Après avoir prédit l’effondrement de l’URSS (La Chute finale, 1976) et la fin de l’hégémonie états-unienne (Après l’empire, 2002), Emmanuel Todd nous met en garde quant à l’avenir d’une démocratie déjà malmenée.

Basta ! : Comment analysez-vous le durcissement sécuritaire et les tentatives de plus en plus fréquentes de criminaliser toute forme de contestation, de la révolte des banlieues à l’affaire de Tarnac, un durcissement qui ne date pas de Sarkozy mais qui semble prendre un sérieux coup d’accélérateur ?

« C’est le libre-échange qui provoque de la xénophobie »

Vous appelez de vos vœux la fin du libre-échange et l’avènement d’un protectionnisme économique en Europe. Comment éviter qu’une Europe convertie au protectionnisme ne favorise la xénophobie, les nationalismes, voire les impérialismes économiques ou guerriers des grands blocs – Etats-Unis, Europe, Chine, Brésil… – sur le reste de la planète ?

 Les classes populaires chinoises sont directement exploitées par les classes supérieures « occidentales », écrivez-vous. On pourrait dire de même de l’Inde et de certains pays d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine pour leurs mains d’œuvre ou leurs ressources naturelles. Certains voient là un mécanisme, certes brutal, mais qui, par les créations d’emplois et les salaires qu’il génère au Sud, permet un juste rééquilibrage des choses après plus d’un siècle de pillage et de domination économique. Une sorte de redistribution des richesses entre le Nord et le Sud. Qu’en pensez-vous ?

«  Les économistes qui sont aux commandes me semblent intellectuellement cramés »

 Face à « l’aveuglement » des élites actuelles que vous dénoncez, à l’insatiable quête de pouvoir de ce que vous appelez « la classe capitaliste », identifiez-vous une relève capable de penser et de créer la société de demain, en particulier dans le domaine économique ?

 «  Les délires de Rachida Dati sur la possibilité de mettre en prison des gamins de douze ans sont bien dans l’esprit du temps »

Parallèlement à la fracture sociale, voyez-vous se profiler une fracture générationnelle, dont les prémices seraient la révolte des banlieues en 2005 ou celle de la jeunesse grecque en décembre ? Une fracture entre une jeunesse de plus en plus précarisée d’un côté,et des retraités de plus en plus nombreux de l’autre, qui auront plus ou moins réussi à conserver un mode de vie et des droits dont ne bénéficieront pas les générations suivantes…

 Comment réconcilier les classes moyennes des centre villes qui votent plutôt à gauche, et les ouvriers relégués en lointaine banlieue, toujours tentés par le vote FN ? Quelles valeurs communes pourraient, demain, rassembler l’ouvrier de Sandouville, le surdiplômé manifestant contre le CPE, le fonctionnaire privatisé ou le jeune émeutier de banlieue, tous « maltraités » par le système économique ?
 
Quel regard portez-vous sur l’état de la gauche en France ? Vous paraît-elle apte à répondre aux grands enjeux qui se dessinent, à dépasser la simple critique du système ?

«  L’Europe délocalise sa pollution comme elle délocalise sa production »

Si la question sociale est très présente dans votre livre, vous n’abordez quasiment pas les enjeux environnementaux. Un modèle protectionniste en Europe ne risque-t-il pas d’être incompatible avec la prise en compte globale des contraintes écologiques et la mise en œuvre d’efforts communs pour moins polluer et consommer, chacun exigeant de l’autre les efforts les plus coûteux ?

Recueilli par Ivan du Roy

Réalisé par Elise Picon

Source :  http://www.bastamag.net/spip.php?article347