Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2009

France : Loi de programmation militaire : Comment faire taire les militants

Pendant que tout le monde est occupé à critiquer l'Iran soi-disant pays de dictature, voilà ce que nous prépare l'Elysée pour la rentrée. Vive la dictature Française !

Ce à quoi il faut rajouter :

1 - le rappel des policiers en mars dernier qui sont désormais opérationnels depuis le 20 juin 2009,
2 - le décret sur le port des cagoules pour les manifestants,
3 - le traité liberticide de Lisbonne,
4 - la loi Hadopi
5 - et la pandémie de grippe porcine qu'ils prévoient déjà pour septembre, avec sans doute une décision de rendre le vaccin obligatoire.

Il ne manque plus que les manifestants dans les rues pour que l'instauration de la Loi martiale soit appliquée !

15 juin 2009

Loi de programmation militaire : Comment faire taire les militants

La ministre de l’Intérieur, sur suggestion de l’Élysée et de quelques parlementaires, prépare en secret un arrêté fondé sur un projet de loi signé du Premier ministre et du ministre de la Défense, prêt depuis le mois d’octobre 2008. Il s’agit de la loi 1216 de programmation militaire pour 2009-2014 : un texte plutôt banal s’il ne prévoyait, dans son article 5, de réorganiser et de redéfinir tout ce qui touche à la sécurité intérieure. Ce qui, une fois la loi votée, autorisera la publication d’un ou plusieurs décrets permettant de poursuivre notamment les militants écologistes et associatifs lorsque, par leurs actions, écrits ou propos, ils mettront en cause« les intérêts de l’État ». Dans ces « intérêts » seraient notamment inclus ce qui concerne les centrales, les transports nucléaires et le stockage des déchets, mais aussi ce qui touche aux installations industrielles et aux stockages classés « Seveso », qu’il s’agisse d’usines manipulant des substances dangereuses ou d’aires abritant des cuves de produits chimiques. Ce texte aurait aussi comme conséquence d’aggraver les peines encourues par les faucheurs d’OGM, car il permettrait de poursuivre les individus et les associations mettant en cause les intérêts économiques stratégiques de la France.

Dans l’exposé des motifs de la loi, on trouve en effet ce paragraphe : « Les attributions, déjà codifiées, des ministres de la Défense, de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de l’Économie et du Budget sont redéfinies en fonction des différentes politiques qui entrent dans leur champ de compétence et concourent à la stratégie de sécurité nationale. Au-delà de ces modifications, et dans le prolongement des orientations du Livre blanc, des attributions particulières en matière de sécurité nationale du ministre de la justice et des ministres chargés de la Santé, de l’Environnement, des Transports, de l’Énergie et de l’Industrie sont codifiées. »

Au nom de la sécurité nationale, le décret en préparation permettrait donc de placer sous la protection de cette dernière toutes les actions et informations liées, par exemple, à l’environnement et aux infrastructures contestées par les associations de protecteurs de la nature et les organisations écologistes. De la même façon, tout ce qui concerne le changement climatique pourra entrer dans les informations classifiées interdites de divulgation. Classification qui, d’une part, sera bien entendu à la discrétion souveraine du gouvernement en place et qui, d’autre part, sera opposable à la fois aux militants, aux associations et aux juges d’instruction. S’ils existent encore. Les écolos ne sont bien sûr pas les seuls visés : ce texte à tout faire permettrait de poursuivre tous les agissements « déviants ».

II deviendrait donc plus difficile d’exercer une contestation écologique. Ce dispositif pourrait être complété dès l’automne par une circulaire ou un décret - ce n’est pas encore décidé - qui compliquerait la tâche des citoyens et des associations de protection de la nature voulant attaquer des décisions de l’État et des collectivités territoriales devant les tribunaux administratifs. Les élus se disent lassés des remises en cause de permis de construire ou des tracés de routes. Depuis plusieurs années, les associations de maires demandent au gouvernement une restriction de la contestation « administrative » pour abus de pouvoir et non-respect des règles d’enquête publiques. En oubliant de rappeler que le recours aux tribunaux administratifs est souvent la seule arme des écologistes et des associations de protection de la nature.

Entre les possibilités de criminalisation de la contestation écologique et les restrictions aux recours administratifs, si ces deux réformes entrent en vigueur, l’écologie devrait peu à peu cesser de gêner le pouvoir. Pour l’instant, il est encore, au moins, possible de l’écrire sans encourir le risque d’être poursuivi... pour outrage au gouvernement.

Claude-Marie Vadrot

http://www.politis.fr/article7307.html

http://www.legrandsoir.info/Loi-de-programmation-militair...

Voici la Loi :

PROJET DE LOI relatif à la programmation militaire pour les années 2009 à 2014

http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl1216.asp

21/06/2009

Affaire Al Qaida - Karachi : Un Sarko-Show en guise de réponse

Affaire Al Qaida - Karachi - dessous de tables : Un Sarko-Show en guise de réponse officielle aux accusations…

Nous sommes heureux d'apprendre que le secret d'état n'existe plus et que tout est clair et transparent !

11:07 le Samedi 20 juin 2009

Mis en cause par les familles de victimes dans l’affaire du tragique attentat de karachi faussement attribué à Al Qaida selon des juges anti-terroristes, Nicolas a donné une réponse publique et officielle à Bruxelles hier…

Vidéo : Nicolas Sarkozy sort le grand jeu en réponse aux accusations concernant l’attentat de Karachi

Une réponse digne du Sarko Show, une réponse abracadabrantesque mais qui fait pschittt !

Si l’on peut entendre le parterre journalistico-politique rigoler en arrière-fond, il n’est pas certain que les juges en charge de l’affaire et les familles de victimes se contentent de ce genre de pirouettes médiatico-politico-comiques.

Il n’est pas garanti qu’elles aient envie de rire…

Cette affaire de l’attent de Karachi de 2002 faussement attribué officiellement à Al Qaïda, est-elle l’arbre qui cache la forêt ? Y a t’il d’autres attentats encore plus tragiques qui auraient été attribués à  tort à la fantomatique et impalpable Al Qaïada ?

Une pirouette ne suffira pas à répondre aux questions de plus en plus précises qui sont posées aux forces pro-NWO, à leurs représentants et leurs complices.

Mais ici comme ailleurs, à chacun et chacune de se forger sa propre opinion.

Source : 911nwo

Lien attentat Karachi/financement Balladur: pour Sarkozy, c'est une «fable»

Créé le 19.06.09 à 09h37 | Mis à jour le 19.06.09 à 15h51 |

 

Edouard Balladur et Nicolas Sarkozy en janvier 1995

PAKISTAN - Les juges antiterroristes ont pourtant abandonné la piste d'Al-Qaida dans l'enquête sur l'attentat qui avait fait 14 morts, dont 11 Français, en 2002. Ils enquêtent du côté de la campagne d'Edouard Balladur ...

Longtemps, l'attentat qui a tué 14 personnes dont 11 Français, en 2002 à Karachi (Pakistan), a été attribué à Al-Qaïda. Une autre piste se dessine aujourd'hui, qui toucherait de hauts responsables politiques français. Selon l'avocat de plusieurs familles de victimes françaises, derrière l'attentat se cache une histoire de commissions. Des sommes d'argent versées dans le cadre d'un marché d'armement conclu entre la France et la Pakistan, et destinées à financer la campagne électorale d'Edouard Balladur, candidat à l'élection présidentielle de 1995.

«La piste Al-Qaïda était un leurre», explique Olivier Morice, l’avocat de sept familles de victimes françaises, joint par 20Minutes.fr. Ce jeudi, en compagnie des familles, il a rencontré les juges antiterroristes Marc Trévidic et Yves Jannier à Cherbourg. «La piste cruellement la plus crédible, c’est que l’attentat a eu lieu car la France n’avait pas versé les commissions sur lesquelles elle s’était engagée, dans le cadre de la vente de sous-marins» poursuit Olivier Morice. «C'est un choc pour les parties civiles, qui sont scandalisées qu'on leur ait caché cela aussi longtemps. Mais pendant des années, on a voulu éviter un scandale d'Etat, puisque la France n'avait pas tenu sa parole».

Objectif: stopper les rétrocommissions

Selon l'avocat, ces commissions n'ont plus été versées à partir de 1996, après «l'arrivée de Jacques Chirac à la présidence de la République». Objectif: «assécher les comptes d'Edouard Balladur, dont les rétrocommissions n'étaient plus versées», affirme l'avocat.

En 1995, Edouard Balladur, alors Premier ministre, avait décidé de se présenter contre Jacques Chirac à l'élection présidentielle, en dépit d'un accord tacite conclu entre les deux hommes en 1993. Mais c'est Chirac qui a été élu président de la République... et qui n'a pas apprécié la candidature de son ancien «ami de 30 ans».

Représailles des autorités pakistanaises

Dans ce scénario, l'attentat aurait été donc commis en représailles au non-versement des commissions à partir de 1996, alors que l'actuel chef de l'Etat pakistanais, Asif Ali Zardari, était ministre dans le gouvernement de son épouse Benazir Bhutto, a ajouté Magali Drouet, fille de l’une des victimes.

«Le fait que l'attentat ait eu lieu 6 ans après l'arrêt du versement des commissions est cohérent, car pendant tout ce temps, il y a eu des manoeuvres pour trouver des solutions», estime l'avocat.

«Si quelqu'un a un témoignage, une preuve à apporter, qu'il saisisse la justice, c'est tout»

Interrogé jeudi par France 3, Edouard Balladur a déclaré avoir «entendu parler de cette histoire depuis des années». Mais il a souligné que tout, selon ce qu'il savait, s'était déroulé de manière «parfaitement régulière». «Si quelqu'un a un témoignage, une preuve à apporter, qu'il saisisse la justice, c'est tout», a-t-il poursuivi.

Une déclaration qui étonne l’avocat des familles: «Si en 1994, on pouvait en effet verser des commissions dans le cadre de contrats d’armement, en revanche, les rétrocommissions étaient déjà illégales».

Interrogé sur le sujet à Bruxelles, Nicolas Sarkozy s’est insurgé: «C'est ridicule, c'est grotesque, respectons la douleur des victimes, qui peut croire une fable pareille?». «Dans un monde où tout se sait, où la notion de secret d'Etat n'existe plus, quatorze ans après, est-ce que vous êtes au courant de rétrocommissions qui n'auraient pas été versées à des Pakistanais dans le cadre de la campagne de Balladur?»

L'attentat avait, le 8 mai 2002, fait 14 morts, dont 11 ingénieurs français travaillant pour les anciens arsenaux d'Etat DCN (devenus depuis DCNS) ou des sous-traitants, et 12 blessés.
O.R. (avec agences)


Source : 20 Minutes


France : Les liaisons dangereuses

Édition spéciale du 19 juillet 2008
Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française
par Thierry Meyssan* Analyste politique, fondateur du Réseau Voltaire, auteur de L'effroyable imposture,

Thierry Meyssan a été persécuté en France après l'élection de SARKOZY et s'est exilé au Liban depuis.

Nicolas Sarkozy doit être jugé à son action et non pas d’après sa personnalité. Mais lorsque son action surprend jusqu’à ses propres électeurs, il est légitime de se pencher en détail sur sa biographie et de s’interroger sur les alliances qui l’ont conduit au pouvoir. Thierry Meyssan a décidé d’écrire la vérité sur les origines du président de la République française. Toutes les informations contenues dans cet article sont vérifiables, à l’exception de deux imputations, signalées par l’auteur qui en assume seul la responsabilité.

La suite ici : Voltaire net


L'article en vidéos :

Sarkozy un agent de la CIA 1/2 ?

http://www.dailymotion.com/video/x9lms1_sarko-agent-de-la-cia-12_webcam


Sarkozy un agent de la CIA 2/2 ?

http://www.dailymotion.com/video/x9lmoq_sarko-agent-de-la...

 

20/06/2009

Réveillez-vous !!!

Réveillez-vous !!!

Conscience-26e1b.jpg

La révolution de la conscience

Voici un petit film trés bien monté, qui en dit long sur la réalité de notre monde et qui montre à quel point on nous manipule depuis toujours. Il commence par une vision globale sur le passé, le présent et le futur du continent américain, puis s’élargit au niveau de l’union européenne, l’union africaine, l’union asiatique, pour enfin finir vers une future gouvernance d’un nouvel ordre mondial.

Quand on regarde ce film et que l’on fait un parallèle avec la France et l’Europe, on se rend bien compte des similitudes, avec la politique liberticide de l’UMP de Nicolas Sarkozy et de son appartenance quant au grand dessein de l’émergence de cet nouvel ordre mondial, qu’il défend d’ailleurs lui-même et ne s’en cache pas.

 

206ad85a-1a02-11de-8e87-87bc2b0d3f09.jpg

Ceci expliquant cela, on comprend mieux aujourd’hui où il veut en venir avec toutes ses réformes, qu’il tente de nous imposer, sa politique anxiogène basée sur les peurs des gens et pourquoi il adore les États-unis, qui sont des maîtres en la matière, de la manipulation des masses et leur approche fasciste de l’économie dans le monde.

J’espère que ce film vous fera réfléchir sur vous-mêmes et notre société, tout comme "HOME" qui essaie de nous faire réfléchir sur l’état de notre planète. Grâce à lui, peut être allez-vous mieux comprendre la construction de notre civilisation, notre vraie condition sociale, qui va vers une société de plus en plus grégaire, via la manipulation de cette "élite", de la gouvernance mondiale passée, actuelle et future, avec l’histoire qui se répète, quant aux intérêts économiques et matériels qui prédominent toujours l’évolution de notre société ; Tout comme la politique de Nicolas Sarkozy que je dénonce et qui va dans ce sens. Posez-vous les bonnes questions ! Comme pourquoi sommes-nous aujourd’hui dans l’Otan et avons perdu notre indépendance décisionnaire ? Pourquoi veut-il détruire l’enseignement et en faire une entreprise ? Pourquoi tente-il de passer en force des lois liberticides comme Hadopi ? Pourquoi est-il à la tête et contrôle les médias français ?, Pourquoi détruit-il les réputations de certaines personnes politique via les médias ? Pourquoi veut-il réduire le pouvoir du parlement ? Pourquoi veut -l contrôler la justice et éliminer les juges d’instruction ? Pourquoi il a rendu illégales toutes réunions en bande ou rassemblements de personnes ? Pourquoi permet-il aujourd’hui que l’on fouille des enfants à l’école ? Pourquoi peut il faire arrêter quelqu’un et l’emprisonner sans raison, en l’accusant par exemple de terrorisme ?.............enfin bref, êtes-vous sûrs de comprendre ce qui se cache derrière toutes ces transformations de notre nation, de ce style de gouvernance et quels en sont les véritables enjeux ????!


Réveillez-vous... ! A DIFFUSER EN MASSE !!!
par pooky3000

J’espère qu’une guerre ou plutôt une révolution va bientôt commencer ; je ne parle pas de celle de l’Iran et d’ Israel, qui est malheureusement imminente et inéluctable (voir prévue par une certaine "élite"), mais d’une révolution beaucoup plus juste et qui sera le vrai tournant de notre civilisation humaine et peut être, le début d’une nouvelle histoire, d’une nouvelle évolution, d’un nouveau monde.


Je parle de la prise de conscience des peuples, de notre force intérieure, de notre appartenance à la même race (malgré nos différences ethniques, qui sont une richesse, d’ailleurs) : C’est à dire, NOUS LES HUMAINS.

site2a_jpg.jpgNe croyez-vous pas, que le temps est venu pour nous tous, de passer de la conscience préhistorique qui nous habite encore, certes à cause des peurs, des conditionnements sociaux, religieux, culturels, éducatifs que l’on nous inflige dès la naissance via nos propres familles mûent par ces même conditionnements, et enfin briser toutes ces divisions qui sont maintenues par un système de société qui nous oppose, nous scinde, nous fragmente...., pour ainsi mieux nous manipuler ?

Réveillez-vous, retrouvez votre esprit critique et la liberté de vos pensées. Déconditionnez -vous de toutes choses, pour voir LA Réalité, trouver VOTRE Vérité en chacun de vous et le sens de VOTRE Vie. Pour aller jusqu’à la prochaine évolution de la conscience humaine, c’est-à-dire, celle de l’esprit de la paix, de l’amour et de la compassion.

Nous méritons mieux que ce monde corrompu dans lequel nous vivons, non !? Et la solution n’est pas dans le conflit ou une guerre directe avec les dirigeants, les gouvernants, l’oligarchie financière....qui nous manipulent, ou encore dans une bataille d’une éternelle opposition entre nous tous ; mais en commençant par une révolution intérieure, en chacun de nous.


Il me semble que le monde est ce qu’on en fait, alors si chacun de nous se réveille, prend conscience et change en lui, alors on verra le monde changer et nous seront alors tout puissant et prendrons le dessus sur nous-mêmes, sur notre évolution, notre destin.
Leurs meilleurs armes contre nous, sont nos propres peurs et celles qu’ils nous insèrent tout au long de nos vies. La vraie  révolution intérieure, serait de les dépasser, de les maitriser, de les controler, afin qu’elles s’évanouissent.

Jiddu Krishnamurti (1895-1986) est un penseur à part dans l’histoire des mouvements spirituels et philosophiques. Digne de la maïeutique de Socrate, il nous fait réfléchir et se poser des questions, afin que l’on accouche de nous-mêmes, enfin libérés de tout conditionnement.
La base de son enseignement repose sur la conviction que les transformations de la société ne peuvent se faire qu’au terme d’une transformation des individus. Critique vis-à-vis des religions, des sectes, des castes..., Krishnamurti n’aura de cesse de répéter que le bonheur ne peut passer que par le refus de tout type d’autorité. C’est le sens des multiples conférences qu’il a données pendant des dizaines d’années, partout dans le monde.


" Dès l’instant où vous suivez quelqu’un, vous cessez de suivre la Vérité. "


41tgpJISXzL._SL500_AA240_.jpgLe Sens du bonheur - un best-seller mondial jusqu’à présent inédit pour le public français et publié ici à l’occasion du 20e anniversaire de la mort de l’auteur - nous permet de voir le monde autrement. Sans parti pris, universelle, la parole de Krishnamurti nous fait découvrir les racines mêmes de nos problèmes personnels et ceux de la société qui nous entoure.
Il nous apprend l’art de voir et d’écouter avec notre coeur. Et à découvrir la Vérité qui est en nous.
Dans ce livre, Krishnamurti examine, avec l’objectivité et la lucidité qui le caractérisent, les formes sous lesquelles s’expriment ce que nous appelons complaisamment notre culture, notre éducation, ou la religion, la politique et la tradition. Selon Krishnamurti, la véritable culture n’est pas une question d’éducation, d’apprentissage, de talent, ni même de génie, mais ce qu’il décrit comme le ’mouvement intemporel vers la découverte du bonheur, de Dieu, de la vérité’. Pour lui, ’quand ce mouvement est bloqué par l’autorité, par la tradition, par la peur, c’est la décadence’. Il souligne avec une franchise sans concession la fausseté de certaines de nos attitudes et de nos institutions, et ses remarques ont des implications d’une grande portée.

Monté Cristo

Source : http://lemondedissident.20minutes-blogs.fr/

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reveillez-vo...

 

Le scandale de l'amiante en France (2)

MEURTRES AUTORISÉS EN FRANCE


LES DOSSIERS
http://www.langinieux.ouvaton.org/

 

I : L'Amiante

II : Le Saturnisme

III : Antennes UMTS, 3G

IV : Vaccins Hépatite B

V : Métaux lourds

VI : Amalgames mercuriels dentaires

VII : Pesticides et OGM

VIII : Pourristrature

IX : Lanceurs d'alerte

Contact