Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2009

Non, au N.O.M ! Le 09/09/09 à 13 h : Une date à retenir

Un message important pour la survie de l'humanité, à diffuser largement, de la part de  :


HUMANAE LIBERTAS

Grand rassemblement pacifique contre
le Nouvel Ordre Mondial
Le 09/09/09 à 13 H
dans toutes les villes de France, d'Europe et du Monde

Mobilisez-vous contre le Virus secret qui détruit dans l'ombre notre humanité et notre planète depuis plus de 5000 ans.

Le virus : HN666reptilius N.O.M. ILLUMINATI

Le vaccin pour éradiquer ce virus ?

HUMANAE LIBERTAS999

C'est-à-dire Vous et l'Humanité toute entière !

Mobilisez-vous avant qu'il ne soit tard !

Restez branchés sur le site de HUMANAE LIBERTAS pour connaître les modalités de participation à ce grand rassemblement pacifique contre Le Nouvel Ordre Mondial.

Le site : HUMANAE LIBERTAS

La boutique : Non aux Illuminati et au Nouvel Ordre Mondial

Retenez cette date dès aujourd'hui !!!

Merci de diffuser ce message largement autour de vous !

VENEZ NOMBREUX !

 

Source :  http://090909-a-13h-dans-toutes-les-villes-du-monde.haute...

Euthanasie : La controverse Attali.

Euthanasie : La controverse Attali.
Il est toujours dans la même idéologie de la mort !


On sait le bruit qui a été fait, récemment, autour de M. Jacques Attali, conseiller économique du président de la République, qui avait, il y a deux ans, tenu des propos sur l'euthanasie qui sont parfaitement inadmissibles.

M. Jacques Attali a prétendu qu'on avait mal compris sa pensée, qu'on n'avait présenté que des phrases extraites de leur contexte et il a attaqué en diffamation l'auteur d'un tract à ce propos.

La doctrine de M. Attali est pourtant parfaitement claire. On en jugera par les extraits étendus que nous reproduisons. Ces extraits soulignent bien le vice essentiel du système qui est : l'économisme. La santé et la vie de l'homme sont menacées si l'économisme devient la norme pour une politique de la santé.

Qu'on en juge.

Marchandisation (1)

« La production de consommateurs et leurs entretien coûtent cher, plus cher encore que la production de marchandises elles-mêmes. Les hommes sont produits par des services qu'ils se rendent les uns aux autres, en particulier dans le domaine de la santé, dont la productivité économique n'augmente pas très vite. »
« La productivité de la production de machines, augmente plus rapidement que la productivité relative de la production de consommateurs. Cette contradiction sera levée par une transformation du système de santé et d'éducation vers leur marchandisation et leur industrialisation. » (p. 265).

Cynisme mis à part

« Mais dès qu'on dépasse 60/65 ans, l'homme vit plus longtemps qu'il ne produit et il coûte cher à la société. »

« D'où ]e crois que dans la logique même de la société industrielle, l'objectif ne va plus être d'allonger l'espérance de vie, mais de faire en sorte qu'y l'Intérieur même d'une durée de vie déterminée, l'homme vive le mieux possible mais de telle sorte que les dépenses de santé seront les plus réduites possible en terme de coûts pour la collectivité. Alors appareil un nouveau critère d'espérance de vie : celui de la valeur d'un système de santé, fonction non pas de l'allongement de l'espérance de vie mais du nombre d'années sans maladie et particulièrement sans hospitalisation. En effet, du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s'arrête brutalement plutôt qu'elle ne se détériore progressivement. C'est parfaitement clair si l'on se rappelle que les deux tiers des dépenses de santé sont concentrées sur les derniers mots de vie. De même, cynisme mis à part, les dépenses de santé n'atteindraient pas le tiers du niveau actuel (175 milliards de francs en 1979) si les individus mouraient tous brutalement dans des accidents de voiture. Ainsi force est de reconnaître que la logique ne réside plus dans l'augmentation de l'espérance de vie mis dans celle de la durée de vie sans maladie.»

Et plus loin: « l'euthanasie sera un des instruments esentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figures. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c'est la liberté et la liberté fondamentale c'est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société. Dans une société capitaliste, des machines à tuer, des prothèses qui permettront d'éliminer la vie lorsqu'elle sera trop insupportables ou économiquement trop coûteuse, verront le jour et seront de pratique courante. Je pense donc que l'euthanasie, qu'elle soit une valeur de liberté ou une marchandise, sera une des règles de la société future. » (pp. 274-275).

(1) - Ce texte, comme les suivants, est extrait de l'interview de M. Jacques Attali publié par Michel Salomon dans son livre "l'Avenir de la Vie" (Segher éd.).

Jacques Attali et le virus de la Grippe porcine

Attali : une petite pandémie permettra d’instaurer un gouvernement mondial !

Encore un de nos amis franc-maçons, qui nous veut du bien et un fervent défenseur de l'euthanasie, sans doute mondiale ! Et après cela vous croyez toujours que le virus de la grippe porcine est d'origine naturelle ? Que doivent contenir les vaccins ? 


13 mai 2009 (Nouvelle Solidarité) – Il fallait Jacques Attali pour y penser ! Dans sa rubrique du magazine L’Express du 3 mai, l’ancien sherpa de François Mitterrand dévoile quelques fantasmes intimes du monde oligarchique. En bref : là ou le krach financier a jusqu’ici échoué, une bonne petite pandémie pourrait précipiter nos dirigeants à accepter la mise en place d’un gouvernement mondial !

« L’Histoire nous apprend que l’humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur : elle met alors d’abord en place des mécanismes de défense ; parfois intolérables (des boucs émissaires et des totalitarismes) ; parfois futiles (de la distraction) ; parfois efficaces (des thérapeutiques, écartant si nécessaire tous les principes moraux antérieurs). Puis, une fois la crise passée, elle transforme ces mécanismes pour les rendre compatibles avec la liberté individuelle et les inscrire dans une politique de santé démocratique. »


Pour Attali, « La pandémie qui commence pourrait déclencher une de ces peurs structurantes », car elle fera surgir, « mieux qu’aucun discours humanitaire ou écologique, la prise de conscience de la nécessité d’un altruisme, au moins intéressé. »


« Et, même si, comme il faut évidemment l’espérer, cette crise n’est pas très grave, il ne faudra pas oublier, comme pour la crise économique, d’en tirer les leçons, afin qu’avant la prochaine - inévitable - on mette en place des mécanismes de prévention et de contrôle, ainsi que des processus logistiques de distribution équitable des médicaments et de vaccins. On devra, pour cela, mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial. »

« C’est d’ailleurs par l’hôpital qu’a commencé en France, au XVIIème siècle, la mise en place d’un véritable Etat », avance-t-il pour conclure. Cependant, avec la loi Bachelot et les autres « reformes » qu’impose son « ami Nicolas », c’est précisément l’hôpital qu’on démantèle.


Cela veut dire quoi, un altruisme, au moins intéressé?
Pour ses copains propriétaires des laboratoires pharmaceutiques US ?


Source :
http://www.solidariteetprogres.org/article5437.html

06/05/2009

Grippe porcine : à qui profite le virus ?

Nous avons encore une fois la preuve que les élites créent les problèmes de toutes pièces pour soi-disant nous apporter des solutions aux problèmes qu'ils génèrent eux-mêmes pour en tirer profit sur la masse et les crédules.

Créer des problèmes pour apporter des solutions, c'est leur mode de fonctionnement !

Par le communiqué de presse lancé par la Société Sanofi-aventis le 9 mars 2009 nous avons aussi la preuve que tout était préparé par avance.
On met en place les labos et on balance tout de suite après le virus de la grippe porcine par le biais de qui ? Leurs médias !!!

Il se pourrait même que ce virus n'ait été créé que virtuellement en parfait accord entre les labos et les médias pour affoler les populations. L'important c'est le résultat qui compte : la vente de leurs stocks de médicaments et de vaccins.

Et comme nous n'avons aucun moyen de contrôler tout cela sur place avec les bons éléments, nous devons nous contenter de rester clairs dans nos esprits afin d'activer notre esprit de discernement.

Sanofi-aventis investit 100 millions €
pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique
Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy
Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce

Communiqué à télécharger : http://www.sanofi-aventis.com/binaries/20090309_mexico_flu_fr_tcm29-24323.pdf

02/05/2009

Grippe porcine : de mieux en mieux !

Un peu d'infos supplémentaires sur l'origine de la grippe porcine et sur les grands intérêts économiques.
Edifiant !
La population humaine et animale sont de véritables outils de laboratoires grandeur nature, livrés sans protection aucune à ces manipulateurs ! Pas étonnant que les politiques et les scientifiques fassent la promotion des manipulations génétiques pour nous sauver soi-disant ! Attention aux vaccins et à ce qu'ils pourraient contenir pour parfaire leurs plans machiavéliques, soit :

La réduction des populations et l'implantation de la puce électronique pour mettre les survivants à cette pandémie sous contrôle !

Extrait :

"la forme de ce virus est "très inhabituelle" et semble être le résultat de techniques de manipulation génétique. Le virus de cette grippe contient des éléments de grippe aviaire, de 2 formes de grippe humaine et différentes formes de grippe porcine. Selon les scientifiques, ceci ne se produit pas naturellement, ce qui impliquerait évidemment la nécessité d'une intervention humaine."


": le 9 mars 2009, depuis Mexico au Mexique, Sanofi-aventis publie un communiqué officiel concernant, je cite, "la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe (...) permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée."

L'article complet ci-dessous :

jeudi 30 avril 2009

hasard ou coïncidence?


Il y a quelque chose de bizarre et qui ne va pas lorsque j’écrivais que Nicolas Sarkozy était venu au Mexique , personne n’a vraiment su pourquoi, les médias ont relatés sporadiquement son passage en axant surtout sur les 2 jours passés aux frais d’un milliardaire plus que douteux mais c’est en lisant le communiqué de Sanofi- Avantis que ça a fait « tilt » et surtout en amont soit en mars comme si tout était préparé , hasard ou coïncidence ? Alors je vous laisse lire le communiqué …et c’est toute une histoire , elle commence en mars tout au début du mois ensuite je vous invite à faire le rapprochement avec la 2 eme partie de cette investigation juste après le communiqué attention c’est là qu’il faut être subtil … 

A vous de vous faire un jugement

Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique

- Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy

Mexico, Mexique, le 9 mars 2009 - Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.

Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.

« Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie », a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».

Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique.

Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics au Mexique.

Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle.

La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Leader mondial dans la recherche, le développement et la production des vaccins contre la grippe, sanofi pasteur travaille à la mise au point de nouveaux vaccins antigrippaux, toujours plus performants, pour sauver des vies humaines, et est activement engagé dans la préparation à la pandémie. Sanofi pasteur a réalisé, au cours de ces cinq dernières années, d’importants investissements pour accroître sa capacité de production de vaccin contre la grippe aux Etats-Unis, en France, en Chine et aujourd’hui au Mexique. Avec une production de plus de 170 millions de doses de vaccin contre la grippe saisonnière en 2008, sanofi pasteur confirme sa position de leader sur le marché mondial.

***

A propos de la grippe saisonnière

La grippe est une maladie causée par un virus très contagieux, qui se transmet facilement de personne à personne, principalement lors de la toux ou de l’éternuement des sujets infectés. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la grippe saisonnière pourrait affecter environ un milliard de personnes par an dans le monde et serait responsable de 300 000 à 500 000 décès annuels1. Dans les régions tempérées, 5 à 15% de la population est affectée par les épidémies annuelles de grippe qui débutent classiquement à la fin de l’automne et ont leur apogée au milieu de l’hiver. Dans les régions inter-tropicales en revanche, les virus grippaux peuvent être isolés toute l’année. La grippe peut toucher toutes les classes d’âge, mais les taux d’infection sont plus élevés chez les jeunes enfants en collectivité. Ces derniers représentent une source potentielle d’infection chez les personnes plus âgées de leur entourage. Les grippes sévères, les complications et les décès surviennent principalement chez les personnes âgées de 65 ans ou plus, ainsi que chez les personnes atteintes d’affections chroniques cardiaques ou respiratoires1. L’efficacité de la vaccination est bien établie : elle permet de réduire l’intensité de la maladie, ainsi que le fardeau économique que représente le traitement de la grippe et de ses complications.

A propos de la grippe pandémique

La grippe est une maladie causée par un virus très contagieux, qui se transmet facilement de personne à personne, principalement lors de la toux ou de l'éternuement des sujets infectés. Une pandémie de grippe est une épidémie à l'échelle mondiale due à un virus particulièrement virulent et nouveau pour l’être humain. Ce virus, contre lequel la population ne possède aucune immunité, est susceptible d'entraîner une morbidité et une mortalité élevées. Pour tenter de minimiser cet impact, de nombreux pays ont mis en place des plans nationaux et transnationaux de lutte contre la pandémie de grippe. Pour plus d’information sur sanofi pasteur et la préparation à la pandémie, veuillez consulter le site
 


A propos de sanofi-aventis

Sanofi-aventis est un leader mondial de l’industrie pharmaceutique qui recherche, développe et diffuse des solutions thérapeutiques pour améliorer la vie de chacun. Le Groupe est coté en bourse à Paris (EURONEXT : SAN) et à New York (NYSE : SNY).

Sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, a mis à disposition plus de 1,6 milliard de doses de vaccins en 2008, permettant de vacciner plus de 500 millions de personnes dans le monde. Sanofi Pasteur est un leader mondial avec la plus large gamme de vaccins contre 20 maladies infectieuses. L’expérience de sanofi pasteur dans le domaine des vaccins remonte à plus d'un siècle. C’est aujourd'hui la plus importante société entièrement dédiée au vaccin, qui investit plus d'un million d’euros par jour en recherche et développement.

Alors vous avez compris ? tout est prêt , on peut s’interroger si ils ne vont pas se faire des dividendes sur le dos des malades ou des pauvres gens , c’est à dire le malheur des uns fait le bonheur des autres ça c’est bien connu on peut s’interroger aussi à la lecture de l’article du grand journaliste américain Wayne Madsen sur l’investigation qu’il a mené sur l’origine de ce virus


Selon les sources du journaliste américain Wayne Madsen (un journaliste de Mexico City et un autre de Jakarta qui ont travaillé aux Nations Unies avec des spécialistes de maladies telles que la grippe aviaire, l'ébola et le SIDA) le virus de la grippe porcine serait d'origine humaine.

En effet, selon les journalistes et les scientifiques en question, la forme de ce virus est "très inhabituelle" et semble être le résultat de techniques de manipulation génétique. Le virus de cette grippe contient des éléments de grippe aviaire, de 2 formes de grippe humaine et différentes formes de grippe porcine. Selon les scientifiques, ceci ne se produit pas naturellement, ce qui impliquerait évidemment la nécessité d'une intervention humaine.

De plus, les cibles de cette grippe, contrairement aux autres formes de grippe, ne sont pas les personnes âgées ou les jeunes enfants, mais les gens ayant entre 20 et 45 ans. Selon le National Pork Council, les gens ne contractent pas cette grippe à partir de porcs et les porcs ne sont pas affectés par cette grippe. Cette grippe se transmet par contact entre humains. Ces scientifiques sont alarmés par la vitesse et la façon dont cette grippe se répand.

Vidéo avec l'interview originale du journaliste :

http://www.prisonplanet.com/swine-flu-is-manmade-virus.html

Donc c'est une coïncidence surprenante et là on revient au début de l'article CQFD

: le 9 mars 2009, depuis Mexico au Mexique, Sanofi-aventis publie un communiqué officiel concernant, je cite, "la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe (...) permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée." C'est fou, n'est-ce pas ? :)

Nicolas Huet

1er mai 2009 et bon défilé

 

Mexico City, Mexique - 9 mars 2009

Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique

Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy

Sanofi-aventis (EURONEXT : SAN et NYSE : SNY) annonce aujourd’hui la signature d’un contrat avec les autorités mexicaines, pour la construction d’une usine de production de vaccin contre la grippe, représentant un investissement de 100 millions d’euros.

L’annonce a été faite au cours d’une cérémonie en présence de MM. Felipe Calderon, Président du Mexique et Nicolas Sarkozy, Président de la République Française, en visite officielle au Mexique.

Cette usine sera construite et exploitée par sanofi pasteur, la division vaccins du Groupe sanofi-aventis, représenté par Chris Viehbacher, directeur général de sanofi-aventis.

« Avec la construction de cette usine, sanofi-aventis est fier de contribuer au renforcement des infrastructures de santé du Mexique et tient à souligner l’engagement exemplaire envers la santé publique de ce pays, à travers son programme de vaccination contre la grippe et de préparation à la pandémie », a déclaré Chris Viehbacher. « Cet investissement démontre l’engagement local de sanofi-aventis pour la santé mondiale. Cette usine constituera un atout de santé publique, pour les Mexicains ainsi que pour l’Amérique Latine, dans le cadre de la préparation à la pandémie grippale ».

Le contrat a été signé par les représentants respectifs de Birmex (Laboratorio de Biológicos y Reactivos de Mexico) et de sanofi-aventis, en présence du Dr. José Ángel Córdova Villalobos, Ministre de la Santé du Mexique.

Selon les termes du contrat, sanofi pasteur produira le vaccin contre la grippe en collaboration avec Birmex, producteur national mexicain de vaccins. Ce dernier réalisera certaines étapes de la production et sera responsable de la distribution des vaccins contre la grippe sur les marchés publics au Mexique.

Sanofi pasteur prévoit de débuter la construction de cette usine de production de vaccin dans quelques semaines. Son but est de produire jusqu’à 25 millions de doses annuelles de vaccin contre la grippe saisonnière pour le marché mexicain d’ici à quatre ans. Cette nouvelle usine de vaccin contre la grippe sera construite à Ocoyoacac, où sanofi aventis a déjà une activité industrielle.

La nouvelle usine de sanofi pasteur au Mexique sera construite selon les standards permettant à sanofi pasteur de basculer aisément de la production de vaccin contre la grippe saisonnière à celle de vaccin contre la grippe pandémique, dans l’éventualité où une pandémie de grippe humaine vienne à être déclarée et une fois la souche de virus grippal pandémique identifiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).