Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2014

Il y aurait eu plus de 200 soldats israéliens tués et plus de 500 blessés [31/07/2014]

Voici, dans quelle situation vivent les Gazaouis, avec pour principaux et premiers ennemis : l'Egypte et l'Arabie Saoudite, sans compter les USA, l'UE !

Cherchez l'erreur !

Pourquoi selon vous, Netanyahu s'est précipité vers l'Egypte pour obtenir le 1er cessez-le-feu ?

Et pourquoi Fabius et Kerry insistent-ils  tellement pour que les négociations s'établissent au Caire en Egypte ?

Il y aurait eu plus de 200 soldats israéliens tués et plus de 500 blessés [31/07/2014]

Selon la résistance l’armée israélienne minimiserait ses pertes

Témoignage de Gaza. Propos recueillis le 31 juillet 2014 par Silvia Cattori

« D’après les informations israéliennes, son armée n’aurait eu qu’environ 56 tués et environ 150 blessés. Mais selon la résistance ils y aurait eu  plus de 200 soldats tués. Et plus de 500 blessés. » 

 

Question : L’armée israélienne a bombardé l’école à Jabalyia…

Réponse : Oui. C’est la sixième école attaquée par les Israéliens. Et ce matin, vers 6 heures, ils ont frappé une mosquée qui se trouve entre deux écoles.

Question : L’armée israélienne affirme avoir trouvé des armes dans cette mosquée. Et a montré des armes. Est-il vrai ?

Réponse : C’est facile de fabriquer tous ces mensonges. Dans les endroits près de la frontière, il n’y a aucun combattant présent. Cette nuit, les Israéliens ont frappé 6 mosquées. Celle dont vous parlez était peut-être celle de Beit Hanoun. Mais les combattants ne se cachent pas là. On ne les voit jamais. Les familles dont certains membres sont des combattants, cela fait 15 ou 20 jours que personne ne les a revus.

Question : Aujourd’hui on a vu des images de gens faisant la queue pour acheter du pain. On dit qu’il n’y a bientôt plus de pain, plus de nourriture …

Réponse : Cette pénurie est due au manque d’électricité. Environ 70% de l’électricité venait d’Israël. Les Israéliens ont détruit la centrale de Noseirath qui fournissait environ 20% de l’électricité. Ils ont aussi bombardé la ligne égyptienne qui fournissait à peu près 5 mégawatts. Ils ont coupé plusieurs autres lignes. Ici, chez nous cela fait 48 heures que nous n’avions plus d’électricité. Cela fait seulement 20 minutes que nous en avons à nouveau, et cela ne sera peut-être que pour une ou deux heures.

Question : Comment allez-vous faire si vous n’avez plus d’électricité du tout ?

Réponse : On vit une crise d’électricité, de gaz, de pétrole, kérosène, diesel, essence. Et l’armée égyptienne a fermé tous les tunnels qui permettaient d’approvisionner Gaza. Quartier par quartier, à tour de rôle il y a l’électricité pour une heure ou deux. Et certains quartiers n’en ont pas eue depuis une semaine parce que toutes les lignes qui les approvisionnaient les Israéliens les ont détruites. En plus, les Israéliens sont en train de bombarder toutes les usines pour détruire ce qui reste d’économie ; hier, par exemple ils ont détruit une usine de biscuits. Ils veulent détruire toute les infrastructures. Ils font pression sur la résistance pour qu’elle obéisse à leurs conditions, ce qui ne va pas marcher.

Question : Combien de gens de la résistance ont-ils été tués ?

Réponse : Ce n’est même pas 5 à 10% des victimes. Même pas une centaine sur 1400.  

Question : Netanyahou a prétendu aujourd’hui avoir obtenu de très grands succès…

Réponse : C’est le contraire, il ne peut pas s’en sortir sans mentir. Il cherche à gagner un peu de temps. D’après les informations israéliennes, son armée n’aurait eu qu’environ 56 tués et environ 150 blessés. Mais selon la résistance  il y aurait eu  plus de 200 soldats tués. Et plus de 500 blessés. Certains soldats israéliens ont été tués à Gaza par des roquettes contre les chars, d’autres par des snipers. Mais la majorité après la ligne verte, à l’intérieur d’Israël.

Question : Y a-t-il encore quelque chose que vous voudriez nous dire ?

Réponse : Je voudrais dire : Merci aux Arabes, merci aux musulmans pour leur bouche cousue ! Et j’espère qu’un jour nous verrons la même situation chez eux.

Question : Vous êtes déçu parce que les Etats Arabes ne bougent pas ?

Réponse : On ne peut pas dire qu’ils ne bougent pas. Mais ils bougent contre nous, malheureusement ! En commençant par l’Egypte et en finissant par l’Arabie saoudite.

Propos recueillis le 31 juillet 2014 par Silvia Cattori

 

Publié par Arrêt sur Info le 1er août 2014 - [Mise à jour le 3 août]

 

Guerre Israël/Iran, imminente?!! La fin d'Israhell pour bientôt ?

Pendant que les criminels UE/USSIONISTES doublés des Anglais continuent à fournir des armes à l'état terroriste et criminel d'Israhell au lieu de protéger les Palestiniens sans défense, voici ce qui pourrait se produire comme prochain scénario !

L'entrée de l'Iran dans la danse pour finir d'achever Israël qui le menace depuis des années à cause de sa capacité nucléaire et qui n'a pas manqué de lui provoquer des embargos durant de longues années et les difficultés que nous connaissons, et tant il vrai que nous sommes soulés depuis quelques décennies avec la "SECURITE d'ISRAEL" qui sait parfaitement qu'il est l'USURPATEUR et le VOLEUR de la Palestine, entre autres pays, et qui a le besoin de se faire entretenir indûment et honteusement depuis 66 ans sur les deniers des Peuples pour entretenir ses massacres dans la région, notamment et ailleurs !
 
Si l'Iran s'y met, ce ne sera effectivement pas une promenade pour Israhell!

Et si les psychopathes que nous avons aux USA et à l'UE continuent de provoquer Poutine pour provoquer une guerre en Europe, là, ce ne sera plus une partie de plaisir pour personne !
 
Il faut bien provoquer une guerre mondiale pour que les Illuminati/sionistes/reptiliens/satanistes puissent nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial, non ?

19000 tonnes d'armements en route pour Israël

samedi, 02 août 2014 11:50

19000 tonnes d'armements en route pour Israël

IRIB- «  7 bateaux transportant 19000 tonnes de divers types d'armements et d'équipements militaires destinés à Israël ont franchi le canal de Suez » ont rapporté les médias israéliens. L'objectif en est d'alimenter le régime israélien dans son agression contre le peuple palestinien.

Auparavant, les sources d'information avaient fait état de la disponibilité et des accords des gouvernements britannique et américain pour subvenir aux besoins en armements d'Israël dans son agression contre le peuple sans défense palestinien.

Samedi, 02 août 2014 05:56

Guerre Israël/Iran, imminente?!!

Guerre Israël/Iran, imminente?!!

IRIB- Le site Breitbart estime que la défaite américaine à Gaza servira d'alibi au déclenchement de la guerre entre l'Iran et Israël !!

Pour les analystes du site, la politique étrangère de l'administration Obama a échoué à établir une trêve à Gaza, échec renforcé par les fausses évaluations du Pentagone des vraies capacités militaires des palestiniens.

Les Etats Unis donnent l'impression d'avoir lâché Israël dans son offensive contre les palestiniens, se contentant d'un soutien verbal et d'une aide en armements à partir de leurs stocks d'armes installés sur le territoire israélien.

Le paquet de 270 milliards de dollars d'aide US, adopté tout juste par le congrès et destiné à renforcer le Dôme de fer n'arrange pas non plus grande chose dans la mesure où le Hamas semble déjà avoir acquis la technologie de fabrication de missiles de moyenne portée. Dans ce contexte l'Iran pourrait être tenté de s'impliquer directement dans le conflit et de faire face à Israël".

Palestine al An reprend cette analyse et revient sur le message sans précédent du chef de la force Qods, le Général Soleymani à l'adresse des combattants palestiniens : " le message a eu un double aspect qui pourrait être considéré comme un tournant dans le combat contre l'agresseur israélien" .

Ce double qui est propre à redistribuer les cartes à l'échelle de tout le Moyen Orient géopolitique et à en reconstituer le puzzle politique, géographique et militaire pourrait se lire de la sorte :

--Le premier aspect est celui évoqué par le commandant en chef des brigades Qassam !
les palestiniens sont désormais déterminés à poursuivre leur résistance jusqu'à la levée totale du blocus contre Gaza.


-Le second aspect du message du commandant iranien peut se lire à travers l'hommage rendu par ce dernier à la Résistance armée. "Le désarmement des palestiniens n'est qu'une illusion; a dit Soleymani avant de souligner que la colère iranienne ne tardera pas à frapper Israël.


Le commandant en chef des brigades Qods Muhammad Zif a fait en effet preuve d'une grande maitrise des tactiques de guerre en gérant de manière quasi incroyable les combats contre Israël. quand il dit rejeter toute trêve avec la levée du blocus, cela signifie que c'est lui, en tant que commandant de la branche armée qui décide de tout !

Les ballets diplomatiques , les apparitions publiques des dirigeants politiques du Hamas ne relèvent donc que de simple spectacle. Exposé aux regards des caméras du monde, Zif au visage masqué a expliqué le comment de l'opération commando des brigades Qassam contre la base militaire de Nahal Uz.

Il n'existe plus aucun doute : la guerre que mène Gaza contre l'occupant et agresseur a été planifiée depuis bien longtemps ! Pour les israéliens, une chose est sûre : le message de Soleymani est loin d'être innocent. Ce sont les iraniens qui ont formé la Résistance à l'art de manier les missiles, à celui d'en fabriquer . Ce sont les iraniens qui ont appris aux combattants comment faire sauter des chars des apaches à coup de Kornet ou Grad .

Bref, Israël et ses alliés arabes devront prendre au sérieux la lettre adressée par Soleymani à la Résistance palestinienne : si l'Iran s'implique dans la guerre, toute la région s'y enfoncera avec Israël. et le Hezbollah ne restera pas les bras croisés . et rappelons qu'Assad a tenu bon grâce à la Résistance libanaise. Lâché par les Américains, poussé au suicide par ses alliés arabes, il est temps qu'Israël se réveille ... la confrontation avec l'Iran sera bien loin d'être une promenade de santé

 
 
 

Gaza : Tsahal reconnaît la mort d'Hadar Goldin !

Comme quoi le Hamas et les Brigades Al-Qassam n'avaient pas menti !

Et si cet officier qui a été tué à Rafah s'y trouvait au moment de son exécution, c'est bien que TSAHAL n'avait pas respecté la trêve demandée par l'état sioniste !

Et bien sûr il a fallu ce faux prétexte de l'enlèvement de cet officier pour se permettre d'aller massacrer encore des innocents à GAZA !

Tsahal reconnaît la mort d'Hadar Goldin

  • Agence Info Libre
  • 3 août 2014

hadar-goldin

Si nous vous avions tout d'abord indiqué que le Hamas avait fait un prisonnier vendredi, l'organisation a par la suite réfuté cette accusation, arguant que le soldat avait été tué par une frappe israélienne.

L'armée israélienne a finalement reconnu la mort de Hadar Goldin.

Par la même occasion vous irez voir toute la propagande et la violence que perfuse la bande de Criminels, Terroristes, Sionistes du TSAHAL aux Israéliens. pour entretenir l'hystérie collective !

Compte Twitter de TSAHAL

https://twitter.com/Tsahal_IDF

Site Internet de TSAHAL

http://tsahal.fr/

 

Gaza : Communiqué des Brigades Al-Qassam qui démentent avoir brisé la trêve, enlevé l'officier sioniste et qui refusent de cesser les combats !

Le Hamas et les Brigades Al-Qassam sont censés avoir brisé la supposée trêve qui n'a jamais eu lieu, mis à part dans la propagande mensongère distillée par les merdias aux ordres des Illuminati-Sionistes.

En effet, nous sommes les témoins que depuis le début des opérations d'épuration ethnique lancées à Gaza, le 8 juillet 2014 par les criminels sionistes que le Hamas et les Brigades Al-Qassam ont toujours été clairs sur leurs revendications qui passaient entre autres par la levée du blocus qui perdure depuis près de 8 ans autour de la bande de Gaza et la libération des prisonniers.

Or, Kerry nous a fait croire par la presse que le Hamas et les Brigades Al-Qassam avaient accepté les conditions de la trêve qui comprenaient pour Israël l'autorisation de poursuivre ses opérations défensives qui consistaient à détruire les tunnels de la survie et de la résistance.

Croyez-vous sincèrement que l'on puisse réaliser des opérations humanitaires pendant que l'on continue à pilonner la Bande de Gaza et que cela ressemble à un cessez-le-feu dont les conditions auraient pu été acceptées par le Hamas et les Brigades Al-Qassam, à moins qu'ils n'aient perdu la raison ou les objectifs promis au Peuple Palestinien ?

On nous a donc fait croire par le biais de la propagande merdiatique que le Hamas et les Brigades Al-Qassam avaient accepté les conditions de la trêve alors qu'en fait la demande de cessez-le-feu était unilatéralement demandée par Israël qui ne sait plus comment se sortir de bourbier dans lequel il s'est mis tout seul ! ! Sauf à avoir obtenu le résultat escompté, à savoir: raser la bande de Gaza qu'il lui convient d'exploiter pour le gaz  ! Sauf que le Hamas et les Brigades Al-Qassam ne son pas tombés dans leur piège !

Un rappel du 1er communiqué qui avait été lancé par les Brigades Al-Qassam avant la supposée "trêve" ci-dessous :

Puis sur les Twitts de Itelé. 

Puis sur le forum Juif :

vendredi 1er août 2014, par John Kerry, par Défense d’Israël

Israël poursuivra ses opérations "défensives" contre les tunnels creusés par le Hamas pendant la trêve de 72 heures à Gaza, a indiqué vendredi le secrétaire d’Etat américain John Kerry.

"Israël pourra continuer ses opérations défensives contre ces tunnels qui existent derrière ses lignes, et les Palestiniens pourront recevoir de l’aide alimentaire, médicale et humanitaire supplémentaire, et s’occuper de leurs blessés", a déclaré le chef de la diplomatie américaine auprès de journalistes.

Israël "poursuivra ses opérations pour détruire les tunnels qui représentent une menace pour le territoire israélien... du moment que ces tunnels existent du côté israélien des lignes", a précisé un diplomate américain sous couvert d’anonymat.

Israël a accepté une trêve humanitaire de 72 heures à Gaza à compter de vendredi matin, selon une source dans l’entourage du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

AFP - JForum

Voici donc, ci-dessous les communiqués des Brigades Al-Qassam qui s'expliquent sur la supposée violation de la trêve, qui démentent l'enlèvement de l'officier sioniste, qui refusent qu'Israël se retire unilatéralement sans conditions préalables et qui décident de poursuivre le combat.

 

 

Alerte GAZA ! Nouvelles manoeuvres d'Israël mais le Hamas répond qu'il "poursuivra le combat contre Israël»

Allez encore de nouvelles manipulations et manoeuvres organisées par l'état sioniste qui considère qu'il doit se retirer de Gaza, sans aucune négociation ni compensation pour tous les crimes qu'il aura commis et après avoir brisé la vie et les espoirs des Gazaouis.

En effet, selon le quotidien juif, Haaretz, l'état sioniste :

  1. n'aurait pas participé aux négociations au Caire, sous le faux prétexte de l'enlèvement d'un officier de Tsahal par le Hamas,  ce qui a été démenti tant par le Hamas que par les Brigades Al-Qassam,
  2.  entendrait effectuer un retrait unilatéral sans négociations préalables, alors qu'il entend malgré tout continuer les opérations de destruction des tunnels avec le renfort des USA.

La destruction des tunnels n'étant que le prétexte pour l'état sioniste qui ne peut pas avouer que son but principal est celui de raser la partie de Gaza qui l'intéresse qui se trouve en bord de mer pour aller exploiter le Gaz de Gaza. Ce, après s'être annexé 44 % de Gaza pour ensuite poursuivre l'annexion de la Cisjordanie et consolider le système d'apartheid.

Ainsi TSAHAL "l'entreprise de démolition" travaillant aux intérêts de l'état sioniste aura rempli ses objectifs :

1 - faire fuir les palestiniens de leurs maisons en faisant régner la terreur durant près d'1 mois à Gaza, Ce qui est plus facile à obtenir tant ils savent qu'il leur aurait été difficile d'obtenir les expulsions des habitants de Gaza.

2 - économiser les frais et honoraires des entreprises de démolition, ce qui leur aurait coûté un pont d'or. Il est préférable ainsi que le travail de démolition ait été payé par les USA et l'UE afin qu'il ne leur reste plus qu'à déblayer tous les gravats pour finir par s'installer,

3 - faire supporter au Hamas le produit de tous les crimes sionistes pour discréditer ce parti, pousser les Palestiniens à le rejeter et la communauté internationale à remettre en cause sa légitimé pour finalement obtenir ce que l'état sioniste souhaite depuis 2006 :  remplacer ce parti par celui qui acceptera de vendre Gaza aux Sionistes en plaçant leur pion sioniste, comme ils ont si bien su le faire en Egypte et comme ils entendaient le faire aussi en Syrie !

Le Hamas entend donc faire valoir ses droits et n'entend pas abandonner le combat sans négociations officielles préalables qui devraient bénéficier au Peuple Palestinien et ce qui est confirmé par les Brigades Al-Qassam sur leur compte Twitter : ICI 

Ce serait trop facile de se retirer sans négociations, de continuer à démolir Gaza, sans que le Peuple Palestinien qui a encore été touché dans sa chair et dans sa vie après d'immenses douleurs, tortures et démolitions, n'y trouve pas des compensations, qui ne remplaceront jamais, certes, la perte de leurs proches et de leurs maisons.

Article sur payant sur Haaretz :
Israel seeks to end Gaza operation unilaterally

Les évènements en live sur Haaretz en Traduction Google : ICI

Gaza : « Le Hamas poursuivra le combat contre Israël »

 

L’armée israélienne retiré samedi partie soldats

 Le 02/08 à 10:38, mis à jour à 22:01

Le Hamas poursuivra le combat contre Israël dans la bande de Gaza jusqu’à ce que ses « objectifs soient atteints », selon un porte-parole du mouvement islamiste dans l’enclave palestinienne, Fawzi Barhum. Les Forces israéliennes de défense avaient préalablement informé les populations palestiniennes qu’elles pouvaient regagner leurs foyers.

« Nous poursuivrons notre résistance jusqu’à ce que nos objectifs soient atteints. Netanyahu veut faussement revendiquer une victoire de son gouvernement et de son armée », a jugé Fawzi Barhum qui s’exprimait après l’annonce par le Premier ministre israélien de la poursuite des opérations « aussi longtemps que nécessaire »

L’armée israélienne a retiré samedi une partie de ses soldats déployés dans la bande de Gaza, rapportent deux chaînes de télévision israéliennes.

L’armée avait auparavant déclaré qu’elle était sur le point d’achever son but principal, à savoir la destruction des tunnels souterrains creusés dans l’enclave palestinienne par les islamistes armés.

Les Forces israéliennes de défense ont préalablement informé les populations palestiniennes ayant fui les combats dans Beit Lahiya, dans le nord du territoire, qu’elles pouvaient regagner leurs foyers.

En début d’après-midi, Israël avait annoncé de pas vouloir envoyer de négociateurs samedi au Caire pour discuter d’une trêve dans la bande de Gaza. « Le Hamas ne s’intéresse pas à un arrangement », a déclaré un responsable sous couvert d’anonymat.

Une délégation palestinienne composée de représentants de l’OLP mais aussi de membres en exil du Hamas est attendue dans la journée au Caire, selon un responsable palestinien à Ramallah, en Cijsordanie.

L’Egypte sert traditionnellement de médiateur entre Israël et les islamistes du Hamas, qui contrôlent la bande de Gaza depuis 2007.

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a estimé samedi que le plan égyptien représentait une « réelle chance » pour mettre fin au conflit dans la bande de Gaza, dévastée par 26 jours de guerre.

«  L’initiative égyptienne est une réelle chance pour mettre fin à la crise et au bain de sang à Gaza », a dit Abdel Fattah al-Sissi alors qu’une délégation palestinienne est attendue ce samedi au Caire pour de nouvelles discussions en vue d’une trêve entre le Hamas et Israël.

Abdel Fattah al-Sissi, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre italien Matteo Renzi, a souligné que « le temps pressait ». Le conflit à Gaza a déjà fait plus de 1.600 morts parmi les Palestiniens depuis le début de l’offensive israélienne le 8 juillet.

L’initiative égyptienne, présentée quelques jours après le début de l’offensive israélienne, prévoyait un cessez-le-feu puis des négociations indirectes. Elle a été acceptée par Israël, mais rejetée par le Hamas qui exigeait au préalable la levée du blocus en place depuis 2006, l’ouverture de la frontière avec l’Egypte et la libération par Israël de prisonniers.

le Congrès américain approuve de nouveaux financements pour le système Iron Dome en Israël

Le Congrès américain a adopté tard vendredi soir le principe d’une aide de 225 millions de dollars pour le système de défense antimissile Iron Dome, utilisé actuellement par Israël pour intercepter les roquettes tirées à partir de la bande de Gaza.

La Chambre des représentants a adopté la mesure à une écrasante majorité, 395 votes pour et 8 contre, alors que le Sénat avait auparavant voté le texte à l’unanimité, juste avant de partir en vacances.

Il ne manque plus à présent que la signature de Barack Obama pour valider cette aide.

Les Etats-Unis ont dépensé au total depuis 2011, date de sa mise en service, 700 millions de dollars pour soutenir le développement du « Dôme de fer », destiné à contrer les projectiles de courte et moyenne portée (roquettes, obus d’artillerie) visant des zones habitées.


Au total, les Etats-Unis ont prévu de consacrer 30 milliards de dollars à l’aide militaire à Israël entre 2009 et 2018. En 2014, Israël a reçu 3,1 milliards de dollars d’aide militaire.

Disparition d’un sous-lieutenant

Israël a annoncé vendredi la disparition du sous-lieutenant Hadar Goldin, 23 ans, et accusé le mouvement palestinien d’enlèvement et de violation d’une trêve humanitaire de 72 heures entrée en vigueur dans la matinée. Si le soldat israélien a été capturé, il pourrait avoir été tué durant l’offensive israélienne qui a suivi l’embuscade, a déclaré le Hamas.

Le cessez-le-feu n’a duré que 90 minutes. L’Etat hébreu a repris ensuite ses bombardements sur le territoire, tuant au moins 150 Palestiniens et en blessant des centaines d’autres.

Au lever du jour samedi, le système antimissiles Dôme de fer a intercepté deux roquettes tirées par les groupes palestiniens sur le secteur de Tel Aviv, et une troisième au-dessus de Beersheba.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a convoqué samedi son cabinet restreint en réunion extraordinaire et averti les factions palestiniennes qu’elles subiraient « les conséquences de leurs actes ».

Dans un communiqué, les brigades Kassam expliquent rencontrer des difficultés de communication avec les activistes qui opéraient dans le secteur du sud de la bande de Gaza où le sous-lieutenant a été porté disparu par Tsahal.

« Nous avons perdu le contact avec le groupe de combattants qui a participé à l’embuscade et nous pensons qu’ils ont tous été tués dans le bombardement (israélien). En supposant qu’ils avaient réussi à capturer le soldat pendant les combats, nous estimons que (le soldat) a également été tué dans l’incident », dit ce texte.

L’embuscade aurait eu lieu à 7h00 GMT, a précisé selon le Hamas, ajoutant que « les brigades Kassam ne détiennent actuellement aucune information sur le soldat disparu ni sur les circonstances de sa disparition ».

Entré en vigueur à 08h00 (05h00 GMT), au 25e jour du conflit, le cessez-le-feu de trois jours, annoncé jeudi soir par le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et le secrétaire d’Etat américain John Kerry, devait permettre l’ouverture au Caire de négociations entre Israéliens et Palestiniens sur une solution de long terme.

«  Nous informons les médiateurs qui ont participé à la mise en place du cessez-le-feu humanitaire de notre accord pour effectuer une trêve dans les villes sionistes et les colonies mais nous ne pouvons pas cessez de combattre contre les troupes (israéliennes) qui poursuivent des opérations et se déplacent continuellement dans la bande de Gaza », a déclaré la branche armée du Hamas.

Au Caire, un haut responsable du ministère des Affaires étrangères a assuré que les discussions seraient malgré tout lancées dimanche, l’Egypte espérant que les deux parties cesseront les hostilités avant le début des négociations.

Au total, 1.592 Palestiniens, pour la plupart des civils, ont été tués et 7.000 blessés depuis le 8 juillet, début de l’opération « Bordure protectrice », qui a débuté par une campagne de bombardements avant d’entrer le 17 juillet dans une phase terrestre.

Soixante-trois militaires israéliens ont été tués et plus de 400 blessés. Trois civils ont été tués en Israël par les roquettes palestiniennes. Le nombre de morts palestiniens est désormais supérieur à ce qu’il était lors du dernier grand conflit entre Israéliens et Palestiniens qui a fait plus de 1.400 morts en 2008-2009.

Condamnations

Barack Obama a appelé à la libération sans condition du soldat israélien et estimé que le rétablissement de la trêve allait être « très difficile » à réaliser après les événements du jour. Ban Ki-moon a également condamné la violation de la trêve imputée aux islamistes et demandé la libération du soldat.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a dit avoir demandé l’intervention du Qatar, qui est proche du Hamas, et de la Turquie pour aider à retrouver le militaire.

A Washington, la Chambre des représentants a approuvé à une quasi-unanimité le déblocage de 225 millions de dollars en urgence pour financer le système Dôme de fer.

Selon le récit de l’armée israélienne, une heure et demie après le début de la trêve, des soldats de Tsahal qui cherchaient à localiser des tunnels ont été attaqués dans le sud du territoire palestinien.

«  Des terroristes ont surgi de dessous la terre. L’un au moins était un kamikaze qui a fait sauter la charge qu’il transportait. Il y a eu un échange de tirs », a déclaré le lieutenant-colonel Peter Lerner, un porte-parole de l’armée. Il a fait état de deux soldats israéliens tués. « Selon les premières informations, un soldat a été enlevé par les terroristes », a-t-il ajouté. Mark Regev, porte-parole de Benjamin Netanyahu, a par la suite accusé le Hamas d’enlèvement.

John Kerry a demandé à la communauté internationale de « redoubler d’efforts pour que disparaissent les tunnels (entre Gaza et Israël) et que cessent les attaques de roquettes des terroristes du Hamas contre le territoire israélien, les souffrances et la mort de civils. »

Source AFP