Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2011

Accident nucléaire au Japon : nouveau risque d'explosion

Dépêchez-vous d'acheter et de stocker des Algues et du Miso avant que le nuage radioactif n'arrive chez nous !
Comme vous l'avez compris, les cataclysmes vont aller en s'amplifiant et les risques d'accidents nucléaires risquent de se multiplier dans un futur proche.
Vous avez donc tout intérêt à faire des réserves pour quelques temps pour vous et vos enfants.

Dans le bon de commande ci-dessous vous pourrez commander des flacons de 200 gélules contrairement au conditionnement des gélules d'algues que vous trouverez à beaucoup plus cher dans les pharmacies pour seulement 40 gélules par flacon.

Bon de commande pour acheter vos algues ou vos produits naturels, en PDF :
http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/02/1299742412.pdf
L'iode est un produit contingenté en France et n'est délivré que par les pharmacies sur Ordre de l'Etat.
N'attendez pas qu'il soit trop tard !
Lisez bien ce que nous disent les criminels de l'OMS. Pour le vaccin contre le virus imaginaire de la GrippeA/H1N1, ils nous ont mené une campagne médiatique terroriste durant des mois, et là, le risque de contamination radioctive est faible selon eux.

L'organisation mondiale de la santé  (OMS), la référence en matière de santé publique, avait emboîté le pas samedi aux autorités japonaises et européennes en estimant peu préoccupants les risques d'émanations radioactives de la centrale de Fukushima suite au premier incident. "A l'heure actuelle, il semble que les risques pour la santé publique soient assez faibles. Nous constatons que le niveau de radiations émises par une centrale nucléaire est très bas", a déclaré Gregory Hartl, porte-parole de l'OMS.
  
Sauf que l'atome ne connaît pas de frontières et que la radioactivité se déplace avec les vents.
La particule de Césium a une durée de vie trentenaire. Ce qui veut dire en clair, que si elle est véhiculée par les vents et rabattue sur les terres avec les pluies, nous la trouverons durant 30 ans, dans nos aliments et les nappes phréatiques.

Accident nucléaire au Japon : nouveau risque d'explosion

le 12 mars 2011 à 23h01, mis à jour le 12 mars 2011 à 23:25

 

Dossier : Le Japon après le séisme

L'opérateur d'une centrale nucléaire du nord-est du Japon a déclaré dimanche matin (heure locale) qu'un deuxième réacteur donnait des signes de problèmes, avec risque d'explosion, dans la même centrale où une explosion s'était produite la veille. Dimanche au petit matin (heure locale), la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), propriétaire de la centrale de Fukushima, tentait de trouver d'urgence  un moyen d'acheminer de l'eau vers le troisième réacteur de sa centrale de Fukushima, son système de refroidissement étant inopinément tombé en panne. C'est dans cette même centrale qu'une explosion avait fait, la veille, s'effondrer le toit du bâtiment sur un premier réacteur.  

L'organisation mondiale de la santé  (OMS), la référence en matière de santé publique, avait emboîté le pas samedi aux autorités japonaises et européennes en estimant peu préoccupants les risques d'émanations radioactives de la centrale de Fukushima suite au premier incident. "A l'heure actuelle, il semble que les risques pour la santé publique soient assez faibles. Nous constatons que le niveau de radiations émises par une centrale nucléaire est très bas", a déclaré Gregory Hartl, porte-parole de l'OMS.
 
Mais les craintes d'un accident nucléaire majeur étaient vives samedi soir, notamment chez la population japonaise vivant à proximité de cette centrale, Fukushima n°1, située à 150 km de Tokyo, où est survenue une explosion samedi à la suite du très fort séisme et du tsunami. Samedi, des milliers de Japonais évacués des zones proches des installations nucléaires de Fukushima ont été passés samedi au scanner, angoissés par la crainte d'avoir été irradiés. Dans les centres d'évacuation, des secouristes, portant des masques de protection et des vêtements spéciaux, passaient les habitants de la région au scanner pour vérifier l'exposition aux radiations. "Il y a des fuites de radiation, et depuis que l'on sait que la possibilité d'avoir été exposé est grande, on est assez effrayés", confiait Masanori Ono, jeune homme de 17 ans, dans une file d'attente à Koriyama

L'explosion, qui s'est produite à 15H36 heure locale (06H36 GMT), a fait plusieurs blessés parmi les employés. Cet accident nucléaire a été classé au niveau 4 sur l'échelle de gravité des événements nucléaires et radiologique allant de 0 à 7, selon l'Agence japonaise de sécurité nucléaire et industrielle, un niveau qui qualifie les accidents n'entraînant par de risque important hors du site, selon l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Entre 70 et 160 personnes auraient été exposées
  
Le chef du gouvernement a ordonné l'évacuation des habitants dans un rayon de 20 kilomètres autour de la centrale, tout en appelant la population locale à garder son calme. A propos de la situation à la centrale de Fukushima N°1, le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, s'est voulu rassurant : citant l'exploitant, Tokyo Electric Power (Tepco), il a souligné que le caisson du réacteur n'avait pas subi de dégâts et que les radiations avaient par la suite diminué. L'Agence japonaise de sécurité nucléaire et industrielle a jugé peu probable que le caisson eût été gravement endommagé, après avoir d'abord averti qu'une fusion pourrait être en cours dans le réacteur. Du césium radioactif a en effet été détecté aux alentours de la centrale, ce qui atteste généralement qu'un tel phénomène est en train de se produire, a noté un expert.
  
Selon l'agence Kyodo, la radioactivité reçue en une heure par une personne se trouvant sur le site correspond à la limite de radioactivité à ne pas dépasser annuellement. Les autorités japonaises ont informé l'Agence internationale pour l'énergie  atomique (AIEA) qu'"il y avait eu une explosion près du réacteur N°1 de la centrale de Fukushima-Daiichi et qu'elles étaient en train d'évaluer l'état du réacteur". A la centrale proche de Fukushima-Daini, le rayon d'évacuation des riverains est de 10 km, a précisé l'AIEA. "Les autorités ont également indiqué qu'elles se préparaient à distribuer des comprimés d'iode aux habitants des zones proches des deux centrales", a ajouté l'agence onusienne. Dimanche matin, le nombre de personnes exposées à des radiations du fait des problèmes de la centrale de Fukushima Daiichi pouvait s'élever au bout du compte entre 70 et 160, selon l'agence nucléaire nippone. Neuf personnes ont montré d'ores et déjà des signes possibles d'exposition aux radiations selon la même source.

 

Le vent emporte l'éventuelle radioactivité vers la mer

La direction des vents permet de chasser une éventuelle pollution radioactive vers le Pacifique, après l'explosion survenue dans une centrale sur la côte nord-est du Japon, a indiqué samedi le président de l'Autorité française de sûreté nucléaire (ASN). "Il semble que la direction des vents éloigne pour le moment une éventuelle pollution vers le Pacifique", a déclaré André-Claude Lacoste devant la presse. "A l'évidence, la situation est grave", a-t-il estimé, tout en soulignant que ses services disposent à ce stade "d'une information parcellaire, incomplète et donc de qualité médiocre, les interlocuteurs naturels de l'ASN se concentrant sur la gestion de la crise", a-t-il expliqué. Par ailleurs, l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) veillera à surveiller le territoire français en temps réel pour mesurer toute anomalie. Une réunion se tiendra en fin d'après-midi samedi autour de la ministre de l'Ecologie pour faire le point sur la situation après l'explosion dans une centrale nucléaire au Japon. Et la Commission européenne va convoquer "en  début de semaine prochaine" une réunion des autorités européennes chargées de  la sécurité nucléaire et l'industrie du secteur pour tirer les leçons de l'incident nucléaire au Japon.


Cataclysmes : Les prévisions faites par Michio Kaku, physicien,

Cela sert de faire un petit retour en arrière pour voir ce que les scientifiques annonçaient.

Lundi, 28 Février 2011 09:08

Le scientifique de renom, Michio Kaku, physicien, auteur de l'ouvrage "Physics of the Future", met en garde les citoyens du monde d'un méga tremblement de terre potentiel.

20100308_WOW_DR_MICHIO_KAKU_046

Michio Kaku s'est prononcé en ce sens lors d'une apparition à l'émission "Good Morning America". Il expliqua qu'il y avait de très fortes probabilité pour que des séismes d'envergure touchent la planète Terre en plusieurs endroits…


Il explique encore que la terre est sur le point de subir de fortes secousses, un peu partout, et affirme que les villes de par le monde ne sont pas prête à cette éventualité… D’autant plus que plusieurs ville ont été bâties en des endroits qu'il eut valu mieux réservés pour quelques bicoques de pêcheurs…

Michio Kaku ne ménage pas ses mots : « Les gens devraient s'attendre à voir disparaître des villes aussi importantes que Los Angeles, San Francisco, Mexico City, Tehran, Tokyo. D'ailleurs, ce sont les grandes villes qui seront les plus propices de subir des dommages. »

Kaku conclu en disant « Il faut se rappeler du tremblement de terre de magnitude 8.8 qui eut lieu au Chili en 2010! Il fut si considérable qu'il a fait littéralement dévier la planète de 8 centimètres (3 pouces); et depuis cette violente secousse nos journées n'ont plus vraiment exactement 24 heures!

Ce ne sont pas les menaces qui manquent, parmi toutes celles qui pèsent sur nous présentement... Et même s'il faut faire attention de ne pas tomber dans le piège de la panique, il faut s'attendre à des catastrophes majeures, à venir.


Selon les spécialistes qui se penchent sur la questions, il est certain que ça va brasser…

Source: Agentssanssecret.blogspot.com / Coupmedia.org

http://www.paranormalnews.fr/index.php/news/762-le-dr-mic...

 

13/03/2011

Japon : les victimes du tremblement de terre, du tsunami et de la catastrophe nucléaire auraient pu être évitées ! Un scandale et un crime de plus !

Les scientifiques nous ont toujours indiqué qu'il était difficile de prévoir à l'avance les tremblements de terre et les tsunamis. Nous voulons bien les croire, mais...car il y a un mais !

Ils ont à leur disposition des moyens de prévoir à l'avance la survenue des tremblements de terre et des tsunamis, s'ils sont capables d'interpréter à temps les données qui leur sont communiquées.

Et ils ont le devoir d'être interpellés quand des phénomènes rares se produisent et qu'ils sont de surcroît concentrés dans la même région !
 
La preuve ? Les relevés des désastres enregistrés dans le monde, journellement.
 
En regardant cette carte des désastres dans le monde, nous avons remarqué qu'au Japon au cours des mois de février et mars 2011, 3 volcans s'étaient réveillés et non des moindres alors qu'ils étaient endormis, tenez-vous bien, pour le premier depuis 80 000 ans, pour le second depuis 22 000 ans et pour le dernier depuis 6300 ans. Ces phénomènes inhabituels n'ont donc pas été relevés par les scientifiques qui avaient les moyens de prévenir à l'avance, le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le Japon le 11 mars 2011, ainsi que d'éviter les catastrophes nucléaires.
 
Vous avez donc compris que si le Yellowstone se réveillait demain, personne de ces criminels ne viendra vous prévenir !

Ce d'autant plus que les données le concernant sont censurées depuis l'année dernière ou modifiées volontairement par l'USGS, un organisme US.
 
Il s'agit des 3 volcans suivants que vous trouverez ci-dessous :
 
1 - Kikai Caldera -  Asia - Japan - Osumi Islands, Kagoshima Prefecture - qui n'avait pas bougé depuis 6300 ans, (~6,300 years ago) et qui a bougé le 02.03.2011
2 - Aira Caldera - Asia - Japan - Island of Kyushu - qui n'avait pas bougé depuis 22 000 ans (~22,000 years ago) et qui a bougé le 06.02.2011
3 - Mount Aso - Asia - Japan - Island of Kyushu, Kumamoto Prefecture - qui n'avait pas bougé depuis 80 000 ans (~80,000 years ago) et qui a bougé le 28.02.2011.
  
  

Volcans Japon.JPG


  
En tant que simple profane, quand vous voyez 3 volcans qui se réveillent sur une période courte de quelques semaines, après des milliers d'années d'endormissement, cela ne vous aurait-il pas frappé ?

Nous supposons que oui, comme nous l'avons remarqué a postériori. Mais ce n'est pas notre travail de surveiller les volcans et on se demande ce que fichaient les spécialistes pour ne pas relever ces faits et alerter les autorités japonaises des risques qui étaient encourus par les populations en cas de tremblement de terre et de tsunami. Surtout que la région du Japon est exposée aux tremblements de terre et aux tsunamis.
  
Cette carence des scientifiques est impardonnable car ils auraient pu prévoir à l'avance, soit depuis le 6 février 2011, le tremblement de Terre et le tsunami, et prévenir les autorités japonaises afin qu'elles puissent prendre des mesures et des précautions pour leurs centrales nucléaires.
  
A moins que les élites qui considèrent que nous sommes trop nombreux sur la planète aient volontairement laissé faire pour en débarrasser quelques milliers d'un seul coup et avoir les moyens de faire du pognon, en reconstruisant tout ce qui a été détruit.
  
Voir la carte des désastres enregistrés journellement dans le monde.
 
La carte complète dont nous avons extrait la preuve que les 3 volcans s'étaient réveillés à quelques jours d'intervalle.
 

Volcans Japon2.JPG


 

12/03/2011

Une coïncidence entre pleine lune, équinoxe de printemps et périgée ce 19 mars !

Nous allons encore dérouiller dans quelques jours avec les cataclysmes avec plusieurs facteurs cosmiques qui se mettent en marche actuellement.

La Super Lune au plus proche de la Terre le 19 mars 2011 ce qui ne s'était pas produit depuis 19 ans.

Il est prévu en prime, un alignement planétaire et des explosions solaires.

Nous vous rappelons que les USA se préparent au Big One en Californie en avril 2011. Comme ils ne peuvent pas prévoir les tremblements de terre et les tsunamis à l'avance, la seule chose qui pourrait leur donner des indications sur la probabilité de ce cataclysme, c'est la position des planètes et l'approche de la planète Nibiru ou Némisis qu'ils peuvent voir avec les téléscopes équipés d'infra-rouges.

 

10/03/2011 à 23h35

19 mars c'est la super pleine lune + équinoxe de printemps 21 mars+ fort coéfficients de marée ! C'est énorme !!!




Elle sera très près de la Terre ... certains ont fait le rapprochement entre cette proximité et d'éventuelles catastrophes tel des cyclones, tremblements de terre ou des tsunamis ... mais les scientifiques ont toujours réponse à tout, pour nous rassurer :

 Pete Wheeler, par exemple, de l'International Center for Radio Astronomy :

 "seule la marée va subir des modifications : lorsqu’elle sera basse elle sera beaucoup plus basse que d’habitude et lorsqu’elle sera haute, elle le sera beaucoup plus que d’habitude également. Mais rien de plus, il n’y a pas de quoi s’inquiéter".

Les coefficients de marée prévues pour ces jours-là :

  • vendredi 18 mars 2011 - coefficient 97
  • samedi 19 mars 2011 - coefficient 104 / 110
  • dimanche 20 mars 2011 - coefficient 114 / 117
  • lundi 21 mars 2011 - coefficient 118 / 117
  • Cette pleine lune est très proche de l’équinoxe de printemps qui a lieu le lendemain, le 20 mars 2001 oups Embarassé 2011 Rigolant

     
    Avec l'aide d'un forum dédié au kayak,

    "La lune étant au périgée, la distance terre-lune étant donc minimale, la force gravitationnelle exercée par notre satellite sur les masses d’eau océaniques terrestres est donc maximale, car la force gravitationnelle est inversement proportionnelle au carré de la distance, selon la loi de Newton."


    source
    image


    Une coïncidence extraordinaire ! Pas de quoi s'inquiéter ?

    C'est sans doute que les scientifiques ne sauront jamais remplacer ce petit signal rouge inscrit dans la mémoire des Hommes désormais.

    à lire la super pleine est de retour

    http://www.lepost.fr/article/2011/03/10/2430933_une-coinc...

    En complément :

    Super Moon - Vidéo

    21st Century SuperMoon Alignments

    Des alertes de méga-tremblements de terre pour mars 2011 (pour les prochains jours), approche de la comè te Elenin et alignement planétaire

    Un petit rappel de ce qui est prévu en Californie pour le mois d'avril 2011.

    La Californie se prépare à une tempête de proportion biblique!
    http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/01/27/la-californie-se-prepare-a-une-tempete-de-proportion-bibliqu.html

    La FEMA se prépare à quoi ?

     HUNDREDS "tanks" APC's / Medical...
    moving EAST through TEXAS..
    March 7, 2011 - LOOK @ 57 sec

      

    Des alertes de méga-tremblements de terre pour mars 2011 (pour les prochains jours), approche de la comète Elenin et alignement planétaire

     
    10 mars 2011

    Les informations ci-bas ne sont pas des alertes émises par Conscience du peuple, mais bien par des rapports scientifiques et par de nombreux analystes qui observent et étudient les phénomènes célestes et les facteurs géomagnétiques.  Il semble que des désastres naturels majeurs sont à prévoir dans les prochains jours à cause d'une interaction menaçante entre l'activité intense du soleil, le positionnement de la comète Elenin et un certain alignement planétaire. 

    Ces interactions créent de hautes fréquences électromagnétiques, lesquelles servent à soupçonner la production de tremblements de terre.  Les alertes de tremblements de terre émanent de partout sur le web et certains analystes indépendants disent même aux gens situés dans les zones à risque: QUITTEZ VOS DEMEURES!

    La traduction de l'article ci-bas, utilisant un vocabulaire spécialisé et des notions relativement complexes, est partielle.  Toutefois, les idées de fond sont rapportées.

    Un nouveau rapport publié aujourd'hui (9 mars 2011) au Kremlin, préparé pour le Premier ministre Poutine par l'Institut de Physique de la Terre à Moscou, averti que l'Amérique pourrait être frappée par un méga-séisme aux proportions catastrophiques au cours des 14 prochains jours.  Cette alerte concerne particulièrement le Sud des États-Unis, le Mexique, l'Amérique Centrale, la Côte Ouest et la région de la Faille de New Madrid.

    Ce rapport affirme que les tremblements de terre majeurs en Asie sont plus susceptibles de se produire.  Le rapport fait état de l'augmentation de signaux électromagnétiques détectés dans la haute atmosphère terrestre et ce, au-dessus de nombreuses régions du monde.  La plus grande concentration de ces signaux se trouve au-dessus de la Côte Ouest américaine et du Mid-Ouest.

    Il est important de noter que les scientifiques russes et britanniques arrivent à faire des prédictions sur les tremblements de terre à partir des signaux électromagnétiques et ils utilisent des satellites à cet effet pour les détecter.

    Plus inquiétant dans ce rapport sont les scientifiques russes qui confirment l'analyse indépendante d'un mathématicien de la Nouvelle-Zélande, Ken Ring, qui a prédit le tremblement de terre de Christchurch et qui a publié une autre mise en garde d'un séisme devant se produire tout près du 20 mars prochain.

    Le mathématicien explique que les planètes influencent la Terre, de manière indirecte, en ayant un effet sur le Soleil.  Certaines planètes sont très grosses dont voici un comparatif: si le Soleil était un ballon de basketball, Jupiter et Saturne seraient de la taille d'un pamplemousse et la Terre serait de la taille d'un grain de poivre.

    Jupiter et Saturne causent de grandes "marées" sur le Soleil quand elles arrivent de chaque côté de celui-ci.  Ces "marées" deviennent des éruptions solaires.  En ce moment, nous avons Jupiter et Saturne de chaque côté du Soleil ce qui crée une "souque-à-la-corde" avec la Terre qui se trouve au milieu (une lutte sans merci contre la Terre).   Cela a commencé en septembre et ça doit se poursuivre jusqu'au mois de mai.  En septembre, la Terre a été en ligne droite avec Jupiter, Saturne et le Soleil.  C'est pourquoi il y a eu plusieurs tremblements de terre autour de 7 et plus.  Par exemple, il y a eu un tremblement de terre au Pakistan le même jour que Christchurch.  Cet alignement de Jupiter et Saturne se poursuit jusqu'en mai et la Terre revient dans la ligne en mars.  C'est pourquoi il peut y avoir un évènement extrême, peut-être un grand tremblement de terre, aux environs du 20 mars, quand la Lune sera dans une position de déclenchement.

    Le rapport fait mention que des systèmes massifs de basse pression sont associés à des tremblements de terre catastrophiques et ceux-ci sont particulièrement observés dans la région du Mid-Ouest des États-Unis où tombent d'énormes quantités de pluie.  La zone de la Faille de New Madrid est marquée par ce phénomène, dont l'Arkansas qui a subi plus de 800 tremblements de terre au cours des 6 derniers mois seulement. 

    La Bolivie a subi un système de basse pression la semaine dernière qui a causé 52 morts.

    Le plus inquiétant dans ce rapport est la mise en garde sur l'État de Californie qui serait sur le point de subir un méga-tremblement de terre, considérant les morts massives de poissons  Le tremblement de terre qui a frappé la Nouvelle-Zélande a été précédé, la veille, par un échouage massif de baleines...

    Les pronostics sont plutôt sombres parce que le Soleil continue de manifester un haut niveau d'explosions solaires, particulièrement dans les derniers jours et pour les prochains jours.

    Ce qui est intéressant à noter est que l'armée américaine a annoncé cette semaine qu'un exercice majeur prenait place impliquant l'armée, la CIA, les officiers canadiens, le Trésor américain, les services d'États, l'Agence américaine pour le développement international et la Croix-Rouge.  Cet évènement aura lieu entre le 21 et le 25 mars à Fort Leavenworth, au Kansas. 

    [Notez le transport par train, le 7 mars 2011, de plus de 100 véhicules blindés].

    Ce rapport conclut que pour l'instant, aucune méthode scientifique fiable peut prédire les tremblements de terre.  Toutefois, des coïncidences conduisant à des méga-séismes permettent tout de même d'être aux aguets. 

    Mieux vaut être préparés et recevoir l'avertissement avant!

     

    Sources:

    March Mega Quake Warning Issued For United States
    http://www.whatdoesitmean.com/index1457.htm

    BIG EARTHQUAKE TO COME! Get Away From the Fault Zones!!!
    http://www.youtube.com/watch?v=r7QAZPb-IEQ&feature=player_embedded#at=43


     

    http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index/p/2011/03/991022