Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2015

Un destroyer US arrive en Ukraine

Vous remarquerez qu'à chaque fois qu'il y a des criminels nazis qui tuent et torturent les populations innocentes et qu'il y un coup d'état dans un pays convoité, les US/Nazisionistes, sont toujours derrière.

En l'occurrence ici pour déstabiliser la Russie !

Un destroyer US arrive en Ukraine

21:21 09.10.2015 (mis à jour 21:23 09.10.2015)

Un destroyer US  dans le port d'Odessa

Un bâtiment de l'US Navy est arrivé dans le port d'Odessa. Les marins américains tiendront un entraînement conjoint avec leurs confrères ukrainiens et feront du tourisme dans la région.

Le destroyer USS Porter (DDG 78) a jeté l'ancre dans le port d'Odessa afin de procéder à des entraînements conjoints avec des marins ukrainiens, a annoncé vendredi le ministère ukrainien de la Défense dans un communiqué.

"Les membres d'équipage de la frégate ukrainienne Hetman Sahaydachniy et du destroyer USS Porter (DDG 78) tiendront des entraînements conjoints dans le cadre de la formation de base selon les normes de l'Otan", lit-on dans le communiqué mis en ligne sur le site du ministère de la Défense.Le ministère souligne également que les marins américains visiteront les principaux sites historiques de la région d'Odessa.

Moscou a à plusieurs reprises fait état de l'intensification des entraînements militaires de l'Otan près des frontières russes depuis le coup d'Etat à Kiev. Il est facile de reconnaître la Russie sous les traits de "l'ennemi conventionnel" contre lequel les membres de l'Alliance opèrent lors de leurs exercices conjoints.

 

Voir aussi :

Les USA en Ukraine pour apprendre à "combattre la Russie"

Les Etats-Unis valident 300 millions de dollars d'aide militaire à l'Ukraine

Le Congrès US dit "oui" aux livraisons d’armes à l’Ukraine

Ukraine: le parlement autorise le recours aux mercenaires étrangers

Ukraine: les radicaux feront éclater le pays avant l'hiver

Moscou répondra systématiquement aux démarches de l'Otan

Le Congrès US dit "oui" aux livraisons d’armes à l’Ukraine

Washington appelle Moscou à annuler une partie de la dette ukrainienne

La ville de Kiev en défaut de paiement

Piégé, un diplomate US livre les secrets des livraisons d’armes à Kiev

Le FMI diffère son aide à Kiev

 

09/10/2015

Un bâtiment russe traverse le détroit des Dardanelles

Bon, les voisins toxiques et ennemis de la Syrie vont avoir du souci à se faire !

Qu'ils prévoient les couches-culottes !

Un bâtiment russe traverse le détroit des Dardanelles

Oct 09, 2015 16:32 UTC

IRIB – Les sources d’information turques ont annoncé qu’un navire de guerre russe avait traversé vendredi le détroit des Dardanelles dans les eaux de la Turquie.

Selon l’Irna qui cite les sources turques, le navire de débarquement de la Flotte de la mer Noire Novotcherkassk continue son trajet, afin de parvenir à la base navale de Tartous, dans les eaux riveraines de la Syrie, en Méditerranée.

Samedi dernier aussi un autre bâtiment russe Caesar Kunikov est arrivé en Méditerranée, en empruntant le même itinéraire. Les médias turcs disent que la Russie renforce sa présence militaire en Syrie.

Eu égard à la situation politique en Syrie et aux arrangements militaires de la Russie en Méditerranée, Moscou envisage de renforcer sa base maritime à Tartous qui est un héritage de la guerre froide, ce qui ne plaît pas forcément à Ankara, selon les observateurs politiques bien informés. Depuis le déclenchement de la crise en Syrie, la Turquie a toujours soutenu les terroristes, tout comme le Qatar et l’Arabie saoudite.

 

L’armée syrienne, aidée de l’aviation russe, a libéré la ville de Al-Bahsa, au nord de Hama

2ème ville libérée en Syrie !

Voir aussi, l'article : ICI

L’armée syrienne, aidée de l’aviation russe, a libéré la ville de Al-Bahsa, au nord de Hama

9 oct. 2015, 21:26

avions russes, Syrie

 

L’armée syrienne a libéré la ville syrienne d’Al-Bahsa des terroristes, a annoncé aux journalistes le général de l’armée syrienne Samir Suleiman. La ville était sous contrôle du Front Al-Nosra affilié à Al-Qaïda depuis le début de l’année.

«L’armée syrienne a fait face à des combattants bien formés et expérimentés qui ont lutté en Afghanistan et en Irak. Mais après avoir été effrayés par l’aviation russe, ils ont reculé d’Al-Bahsa», a fait savoir le général.

 

D’après lui, l’aviation russe a réussi il y a trois jours à mener une frappe sur un stock d’armes des combattants, ce qui a miné le moral des terroristes et réduit leur capacité à défendre de la ville.

La Russie a entamé une campagne militaire en Syrie à la demande de Damas, avec pour objectif d’éradiquer les terroriste du pays. Pour l’instant, l’armée russe a effectué près de 200 frappes sur les positions de l’EI en éliminant des camps d’entraînement, des nœuds de communications, des entrepôts de munition et d’autres cibles de Daesh.

La Russie plus efficace que les Etats-Unis en Syrie, l'aveu d'un élu américain

 

 

 

Syrie: l'armée a abattu plus de 100 djihadistes

Fallait juste aider et remonter le moral des troupes syriennes !

Malheureusement les bons périssent aussi :

Le général Hossein Hamedani.

 

9 oct. 2015

Un haut dignitaire des Gardiens de la révolution islamique trouve la mort en Syrie

Le général Hossein Hamedani a été tué mercredi par des membres de l'Etat islamique au nord d'Alep. Toutefois, des doutes subsistent sur les circonstances exactes de sa mort.

 

Syrie: l'armée a abattu plus de 100 djihadistes

14:32 09.10.2015(mis à jour 14:46 09.10.2015)

L'armée syrienne passe à l'offensive dans le nord de Hama

Lors de l'opération lancée par l'armée syrienne il y a deux jours, plus de 100 djihadistes ont déjà trouvé la mort.

L'armée syrienne a neutralisé plus de 100 djihadistes de l'EI dans le nord-ouest et dans le centre de la Syrie, a annoncé vendredi l'agence Sana se référant aux militaires.

Selon l'agence, 77 djihadistes ont été tués ou blessés depuis le début de l’offensive lancée il y a deux jours. Les sources militaires  indiquent que cinq véhicules dont un équipé de mitrailleuse lourde ont été détruits dans la ville de Kafr Zita (province de Hama) et trois à Tallet al-Sayad.

Dans la province d'Alep, l'armée syrienne a abattu 50 djihadistes et détruit six véhicules dotés de mitrailleuses lourdes.

 

Les frappes russes en Syrie ont tué deux commandants de Daesh et 300 combattants (VIDEO)

Et allez hop encore quelques criminels en moins !

Il paraît que les mercenaires dégagent en prime par avions vers la Libye en provenance du Soudan et de la Turquie!

Deux avions en provenance du Soudan et de Turquie bourrés de djihadistes se posent à Mitiga en Libye

Les frappes russes en Syrie ont tué deux commandants de Daesh et 300 combattants (VIDEO)

9 oct. 2015, 17:06

Su-24

L’armée de l’air a effectué 67 sorties, frappant 60 cibles distinctes dans le nord de la Syrie ces dernières 24 heures, a indiqué le Ministère de la Défense russe. Deux commandants font partie des 300 combattants de l’EI tués dans les raids.

«Parmi les cibles touchées figurent des nœuds de communications, des postes de commandement, des stocks de carburants et des bases terroristes d’entraînement, situés à Racca, Lattaquié, Idleb, Alep et Hama», a fait savoir le lieutenant-général Igor Makushev lors d’un briefing à Moscou.


Makushev a indiqué que la vidéo a permis de confirmer que la frappe a effectivement détruit le quartier général du groupe islamiste Liwa al-Haq, qui lutte contre le gouvernement d’Assad depuis 2012. La Russie a indiqué qu’une interception radio a validé l’information concernant la mort de 200 combattants et de deux commandants qui ont appartenu à Daesh.

Une centaine d’autres islamistes ont été tués dans des frappes près de la ville syrienne d’Alep dans lesquelles les avions de chasse Sukhoi ont détruit une base et un entrepôt d’armement logé dans une ancienne prison.


Au total, les raids ont détruit six nœuds de communications, six dépôts d’armes, 17 bases d’entraînement et 17 véhicules blindés, a signalé le responsable russe.

«Les combattants subissent des pertes significatives lors des raids aériens, et ils doivent adapter leurs tactiques, se disséminant plus largement dans la région, se cachant de manière plus effective ou dans des zones urbaines», a expliqué Makushev. «Dans ces conditions, l’armée de l’air russe continue et intensifie ses frappes».