Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2015

Les Etats-Unis auraient fourni 50 tonnes de munitions aux rebelles syriens «modérés»

Une provocation claire à la guerre des USA contre la Russie !

 

Les Etats-Unis auraient fourni 50 tonnes de munitions aux rebelles syriens «modérés»

12 oct. 2015, 14:24

Avion américain C-17

Selon la chaîne de télévision américaine CNN, les Etats-Unis auraient acheminé cette nuit 50 tonnes de munitions à destination de l’opposition «modérée» en Syrie au moyen d’avions cargos américains.

Le président américain Barack Obama aurait lancé la première étape de programme du soutien urgent aux rebelles syriens «modérés», soit les opposants au régime de Bachar el-Assad qui ne sont pas terroristes. Dans la nuit du 11 au 12 octobre, 112 palettes de munitions pesant un total d’au moins 50 tonnes auraient été parachutées au nord de la Syrie.

Les détails de cette mission auraient été confirmés par un représentant officiel des Etats-Unis qui n’avait pas le droit d’en parler publiquement, rapporte CNN.

Le chef de l'EI soigné dans un hôpital après la frappe aérienne

Cela tombe très bien qu'il soit dans un hôpital Irakien, Poutine va se charger de demander aux Irakiens de le leur laisser vivant pour interrogatoire, ensuite renvoi en Sibérie pour mettre la neige en sachets !

Le chef de l'EI soigné dans un hôpital après la frappe aérienne

14:16 12.10.2015 (mis à jour 14:27 12.10.2015)

Abou Bakr al-Baghdadi

Le leader de l'Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi a été effectivement blessé dans une frappe aérienne des forces irakiennes dimanche, a confirmé à Sputnik une source locale.

Selon l'interlocuteur de l'agence, le chef de l'EI se trouve actuellement dans un hôpital.

"Al-Baghdadi a été blessé et se trouve dans un hôpital d'Al-Qaim.

Le bâtiment est encerclé par des combattants de l'EI", a fait savoir la source.

La ville d'Al-Qaim est située dans le nord-ouest de l'Irak, à la frontière avec la Syrie.

 

 

Plusieurs drones des terroristes abattus par l'armée syrienne

 

Plusieurs drones des terroristes abattus par l’armée syrienne

http://media.ws.irib.ir/image/4bhi554ceeb36014vw_800C450.jpg

Oct 12, 2015 10:15 UTC - IRIB- En Syrie l’armée régulière a abattu plusieurs drones des terroristes à Rif Deraa, sud.

L’armée qui a détecté ces appareils aux alentours de la ville d’Arza, les a tout de suite abattus, selon la chaîne Al-Manar.


Les frappes des avions de combat russes ont chassé les terroristes de leurs positions à Alep dont plusieurs régions sont désormais sous le contrôle de l’armée.


Les forces syriennes, soutenues par l’armée de l’air ont aussi libéré la région d’Al-Atshan, au nord-est de Hama.

Par ailleurs les forces de l’armée syrienne appuyées par les forces de la défense nationale ont chassé les terroristes du Front al-Nosra de la région stratégique de Tal al-Qab, près de Quneitra à l’ouest du pays.

 

 

Syrie: les avions russes ont frappé 53 positions de l'EI en 24 heures

 

Urgent: Syrie: les avions russes ont frappé 53 positions de l'EI en 24 heures

12:33 12.10.2015(mis à jour 13:16 12.10.2015)

Ces dernières 24 heures, les avions russes ont frappé 53 positions du groupe terroriste Etat islamique

 

Ces dernières 24 heures, les avions russes ont fait 55 sorties militaires et ont frappé 53 positions du groupe terroriste Etat islamique, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

"Les moyens de renseignement russes en l'air et dans l'espace continuent 24 heures sur 24 à détecter de nouveaux objets de l'infrastructure terroriste sur le territoire syrien pour leur destruction postérieur par les avions russes", a-t-il précisé.


 

Les avions Su-34, Su-24M et Su-25SM ont effectué 55 sorties militaires de la base de Hmeimim en Syrie, frappant 53 positions de l'EI dans les provinces de Hama, Homs, Lattaquié et Idleb, a ajouté M. Konachenkov.


 

Les chasseurs-bombardiers russes Su-34 ont détruit un camp d'entraînement des islamistes d'Al-Mastouma, situé dans la province syrienne d'Idleb. Selon le ministère russe de la Défense, ce camp a été utilisé par les terroristes comme un centre de regroupement des combattants venus d'autres pays.

 

 

Exclusif : reportage depuis la ligne de front où les troupes syriennes combattent Daesh

Exclusif : reportage depuis la ligne de front où les troupes syriennes combattent Daesh

12 oct. 2015, 12:31

Mourad Gazdiev

Mourad Gazdiev

Les troupes gouvernementales syriennes libèrent des villes qui étaient aux mains des djihadistes dans la province de Hama grâce à l’appui de l’aviation russe. Le correspondant de RT Mourad Gazdiev les a suivies.

Malgré leurs armes modernes, les djihadistes fuient face aux troupes gouvernementales syriennes.