Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2015

Syrie/Assad: Hollande, les Européens ne sont pas d'avis...

Et vous croyez qu'il la fermerait sa grande gueule ?

Comme la France adhère à la coalition internationale illégale, il doit se taire parce qu'il est le problème en Syrie et qu'il ne peut pas faire partie de la solution !

La seule chose qui puisse le concerner, c'est d'être poursuivi pour crimes de guerres et contre l'humanité !

 

Syrie/Assad: les Européens ne sont pas d'avis...

http://media.ws.irib.ir/image/4bhh3cba833cd011fr_800C450.jpg

Oct 23, 2015 13:31 UTC - IRIB - Le président français, François Hollande qui s'oppose toujours contre l'intervention russe en Syrie, ne tolère toujours pas Bachar al-Assad comme faisant partie du règlement de la crise syrienne.

Lors d'une conférence de presse, à Athènes aves le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le président français François Hollande a indiqué que "rien ne doit être fait pour conforter Bachar el-Assad".

Hollande a ainsi prétendu qu'Assad ne pourrait pas être la solution car il est le problème.


Sur la même longueur d'ondes, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius a prétendu qu'Assad ne pourrait pas être une issue au règlement de la crise syrienne car il est, selon lui, responsable de la mort de 200.000 Syriens.


Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE qui dénoncent l'intervention militaire russe en Syrie, ne sont pas encore arrivés à un consensus sur une contribution d'Assad à la solution de la crise syrienne.

 

23/10/2015

Une plage portugaise résiste à l'Otan: 3-1 (Vidéo)

Heureusement que l'OTAN avait prévu de faire une fête et d'inviter des journalistes : apparemment, il leur a fallu 2 ans de préparation pour faire les guignols sur la plage !

Une plage portugaise résiste à l'Otan: 3-1 (Vidéo)

 15:46 23.10.2015 (mis à jour 15:57 23.10.2015)

Une embarcation à coussin d'air américaine LCAC

Les chaînes de télévision portugaises ont diffusé mardi un curieux reportage sur des exercices de l'Otan, qui est vite devenu populaire sur Internet.

La plage de Grândola, au Portugal, a résisté aux commandos américains et portugais empêchant d'organiser une opération de débarquement lors des exercices Trident Juncture 2015 de l'Otan, les plus importants depuis 2002, rapporte l'édition El Observador.

"L'Otan a organisé une fête et a invité des journalistes. Et pour cause: le Portugal n'avait pas accueilli depuis plusieurs années des exercices conjoints engageant 4.000 militaires. Le lieutenant-colonel Eric Hamstra, du Corps des marins des Etats-Unis, a promis que les manœuvres préparées depuis deux ans seraient un exemple de coopération entre les fusiliers marins et les commandos des deux pays (…). Mais la plage de Grândola n'avait pas envie de coopérer avec les militaires", note le journal.

Le spectacle a commencé par l'arrivée de deux embarcations à coussin d'air LCAC envoyées depuis le navire américain USS Arlington. Mais les deux LCAC n'ont accosté sur la côte portugaise qu'à la deuxième tentative en raison du fort ressac. 1-0 en faveur de la plage.

Les deux véhicules tactiques Humvee, destinés à rouler dans le sable, ont été bloqués dès qu'ils se sont retrouvés sur la plage. Enfoncés dans le sable, les deux tous-terrains n'ont pas bougé malgré tous les efforts des fusiliers marins et commandos. 3-1 en faveur du sable portugais.

L'ambassadeur des Etats-Unis au Portugal Robert Sherman et le contre-amiral portugais José Domingos Pereira da Cunha, commandant des exercices, ont essayé de remédier à la situation en envoyant d'autres soldats à la rescousse, mais en vain. Les véhicules ne faisaient qu'entrer davantage dans le sable. Fatigués, des militaires se sont allongés près des véhicules pour se reposer (ou pour bronzer?).

La scène se jouait devant les journalistes réunis sur une dune de sable où les deux tous-terrains devraient passer en quittant la plage.

Si la première étape de l'opération avait été un succès, les navires à coussins d'air auraient dû alors retourner à l'USS Arlington pour ramener d'autres Humvee.

Cerise sur le gâteau, le porte-parole de l'ambassade américaine à Lisbonne et un représentant des commandos américains ont donné une petite conférence de presse, affirmant que tout allait bien. "Les fusiliers marins et commandos des deux pays ont fait un bon travail. Les exercices ont été une occasion de s'entraîner à débloquer les véhicules pris dans le sable", ont déclaré les responsables aux journalistes étonnés.

Trois blindés LAV-25 ont enfin défilé devant les photographes. Ils ont grimpé avec peine sur la dune en consommant plus de carburant qu'une Volkswagen de 2015, ajoute El Observador.

Trident Juncture 2015 (TJ15), "les plus grands exercices de l'Otan depuis la fin de la guerre froide", se tiennent en Italie, en Espagne et au Portugal du 28 septembre au 6 novembre. Y participent plus de 35.000 militaires, 200 avions, 50 navires de guerre de 33 pays (28 pays membres de l'Alliance et 5 pays alliés).

La ville portugaise de Grândola est connue pour être le symbolique de la Révolution des Œillets (1974), au travers de la chanson Grândola, Vila Morena de Zeca Afonso.

 

Cinq déclarations franches de Vladimir Poutine à Valdaï sur le thème de la Guerre et de la Paix

Voir la vidéo complète de l’intervention de Poutine au Club Valdaï à Sotchi.

En direct : (Vidéo Live) Vladimir Poutine assiste au forum du club Valdaï à Sotchi. Il prend la parole

Voir aussi : Le conflit au Moyen-Orient et l’ordre mondial décortiqués lors de la réunion du Club Valdaï

Cinq déclarations franches de Vladimir Poutine à Valdaï

23 oct. 2015, 11:50

https://cdn.rt.com/french/images/2015.10/article/5629fb94c461880a5c8b45ec.jpg

Source: RIA NOVOSTI

Le 22 octobre à Sotchi, lors de son intervention devant les experts internationaux, à l’occasion de la XIIème édition du club de discussion de Valdaï, le président russe Vladimir Poutine a évoqué les points clés de la politique internationale.

https://cdn.rt.com/french/images/2015.10/original/5629f948c36188fa598b45ed.jpg

Source: RIA NOVOSTI

https://cdn.rt.com/french/images/2015.10/original/5629f954c36188f4598b4614.jpg

Source: RIA NOVOSTI

https://cdn.rt.com/french/images/2015.10/original/5629f94ec461880a5c8b45e4.jpg

Source: RIA NOVOSTI

https://cdn.rt.com/french/images/2015.10/original/5629f95bc461880e5c8b45ee.jpg

Source: RIA NOVOSTI

https://cdn.rt.com/french/images/2015.10/original/562a0211c36188395a8b45ee.jpg

 

22/10/2015

Syrie/Manœuvres militaires iraniennes : le décodage

Comme cela, les choses sont claires pour tout le monde !

Syrie/Manœuvres militaires iraniennes: le décodage

http://media.ws.irib.ir/image/4bhi33ad82aace17bb_800C450.jpg

Oct 21, 2015 17:19 UTC - IRIB- Maghsoud, le général à la retraite de l'armée syrienne décode le message que l'Iran tente de faire passer via ses exercices militaires .

"L'Iran a mis en avant un plan pour résoudre la crise en Syrie, un plan qui renforce les liens stratégiques entre Moscou et Damas . Les manœuvres militaires qui se déroulent dans le nord ouest iranien n'a d'autre objectif que celui de renforcer les avancées de l'armée syrienne sur le terrain .

L'Iran veut également repousser tout danger contre les nouveaux acquis de l'armée syrienne.

 Les exercices militaires iraniens contiennent un message : La coalition quadripartite se tient prête à faire face à toutes les milices terroristes" l'expert est revenu par la suite sur les opérations d'Alep : " les opérations de l'armée syrienne dans le rif sud ouest de Alep est un prélude à l'encerclement total d'Alep et sa libération.

Ce qui va faire voler en éclat les rêves d'Erdogan qui cherchait à créer une zone d'exclusion à Alep et son annexion à la Turquie. Ankara comptait aussi former une région fédérale propre aux turkmènes et aux kurdes syriens.

L'armée syrienne mène ses combats à partir de quatre axes . 100 kilomètres carrés de cette province stratégique viennent d'être repris par l'armée syrienne. Une route d'approvisionnement des terroristes reliant maarat Noman à Alep est tombée. Dans le rif est d'Alep, le Hezbollah et l'armée syrienne vont très prochainement briser le siège de l'aéroport de koviras. Les forces syriennes se trouvent à 5 kilomètres de l'aéroport.

" Le général Maghsoud a ajouté : " l'avancée des forces syriennes vers l'est de Alep finira par briser le siège de Nobol et Azahra et le rif d'Alep et leur retour dans le giron syrien ».

Les exercices militaires des forces armées iraniennes recouvrent des opérations de reconnaissance, de commandement, des opérations héliportées. l'Iran a utilisé au cours de ces manœuvres les hélicoptères de type  205  206 214 et Cobra. Les missiles Shalamcheh et les batteries de missiles Mersad des forces iraniennes ont aussi été utilisées dans ces exercices. Ces missiles ont détruit des objets volants. Ce sont des engins que l'Iran compte utiliser contre les terroristes takfiris" 

 

Syrie: 83 positions de l'EI bombardées par la Russie en 24 heures

Et pendant que les charognards complotent, la Russie avance tous les jours vers la libération du Peuple Syrien !

Syrie: 83 positions de l'EI bombardées par la Russie en 24 heures

 14:17 21.10.2015 (mis à jour 15:27 21.10.2015)

frappes russe en Syrie

 

Les forces aériennes russes ont frappé 83 positions de l'Etat islamique en Syrie ces dernières 24 heures, rapporte le ministère russe de la Défense.

"Les avions russes ont effectué 46 sorties militaires et ont frappé 83 positions du groupe terroriste Etat islamique dans les provinces d'Idleb, d'Alep, de Damas, de Hama et de Deir ez-Zor", a annoncé mercredi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Selon l'Etat-Major de la Fédération de Russie, les djihadistes effectuent des manœuvres de retraite après avoir perdu la majorité de leur matériel militaire sur la ligne de contact avec l'armée syrienne. Les drones russes ont également augmenté le nombre de sorties pour contrôler la situation.

 

 

Selon M. Konachenkov, les avions de bombardement ont détruit un poste de commandement de djihadistes dans la province d'Idleb en Syrie, ainsi qu'un dépôt de matériel militaire. Ce poste de commandement situé sur la montagne de Séryatel avait été détecté par des drones.

"Les djihadistes géraient la conduite des tirs de ce poste sur le champ de bataille. Le poste de commandement a été détruit par la frappe d'un bombardier Su-24", a ajouté M. Konachenkov.

Depuis le 30 septembre, la Russie effectue des frappes aériennes sur le territoire du groupe terroriste Etat islamique en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Entre-temps, les Forces aériennes russes ont fait 750 frappes, ont éliminé des centaines de djihadistes, des dizaines de postes de commandement, de dépôts et d'autres positions. En outre, 26 avions-fusées ont été lancés par les navires militaires de la flottille de la Caspienne. Ils ont frappé les positions de l'EI avec succès.

Le président russe Vladimir Poutine avait confirmé que la durée de l'opération russe en Syrie serait limitée par l'opération offensive de l'armée syrienne. Il a également exclu la possibilité d'une opération terrestre menée par l'armée russe en Syrie.