Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2010

Grave crise au CANADA

Grave crise au CANADA : Enquête se penche sur les pratiques de communication du gouvernement du bilderberger, Stephen Harper

 En 2006, Stephen Harper prenait le pouvoir au Canada en promettant de diriger un gouvernement transparent et responsable. Quatre ans plus tard, on l'accuse de museler la fonction publique, de mépriser le Parlement et de saper les bases de la démocratie par un contrôle abusif de l'information.

Journaliste : Guy Gendron

Reportage du jeudi 28 janvier 2010

http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2009-2010/re...

Petite banniere 400x50

 

17:11 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

15 787 enfants SDF à New York en janvier 2010

Que font les USA au lieu de renflouer les banques avec notre fric, tout comme en France du reste !

Ils savent exporter quoi pour faire fonctionner leur économie, à part les guerres et la vente d'armes tous azimuts ?

Bien sûr que le vaccin tueur est une solution pour éliminer les enfants et les adultes du milieu !

Voici le dernier rapport du 25 janvier 2010 sur les SDF à New York.
- 21 501 adultes
- 15 787 enfants

Source New York City Department of Homeless Services (Daily Report for homeless population).

Après avoir "délocalisé" les pauvres en leur payant des billets d'avion, il reste encore près de 16 000 enfants SDF à New York !

enfants SDF à NY.jpg

 http://gillesbonafi.skyrock.com/2769059112-16-000-enfants...

Petite banniere 400x50

 

17:04 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

29/01/2010

Haïti : l'aide internationale est détournée pour payer la dette nationale !

Pétition pour annuler la dette d'Haïti :
http://www.avaaz.org/fr/haiti_cancel_the_debt_7/?vl

Selon Avaaz, l'aide internationale est détournée pour payer la dette nationale d'Haïti !

Alors que l'aide afflue à Haïti pour venir en aide à la population durement touchée par le séisme, l'argent s'écoule hors du pays pour rembourser la dette nationale écrasante contractée il y a des années. Voilà comment on manipule les gens inconscients au grands coeurs (plexus solaires et non cardiaques) ouverts. On organise des téléthons et des concerts pour faire des levées de fonds, et c'est vous Madame, Monsieur, qu'on organise vous prenant pour de pauvres naïfs. Réveillons-nous bon sang de Christ. POSONS NOUS TOUJOURS LA QUESTION: À QUI LE CRIME PROFITE-IL? La dette nationale ne fera que s'alourdir, car qui financera la reconstruction du pays sinon les banquiers mondiaux qui ont eux mêmes créé la destruction? http://www.avaaz.org/fr/haiti_cancel_the_debt_7/?vl


LE DÉBARQUEMENT MILITAIRE DU VÉNÉZUÉLA PAR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX BARACK OBAMA EST IMMINENT ! EN APPUI AU PEUPLE, DÉNONÇONS LE !

Voici quelques faits pour faire réfléchir.

Haïti - Obama vient au secours du peuple ou se positionner face au Venezuela en vue d'une invasion imminente?

Géographie: Haïti se trouve juste en face du Venezuela (Voir la carte en pièce jointe)

2002: Les Rockefeller et leur CIA fomentent un coûp d'état contre Ugo Chavez et son peuple. Le pays est paralysé par une grève nationale. Chavez est rendu sain et sauf à son peuple, qui par centaines de milliers d'individus, entourent le palais présidentiel. Le gouvernement fantoche mis en place par l'administration Bush est mis en déroute. Cuisante défaite "temporaire" pour l'élite nauséabonde.

Décembre 2009: Lors de son discours sur les changements climatiques à Copenhague, en ligne sur Internet, Chavez dénonce haut et fort l'hypocrysie des dirigeants américains et la sauvage dictature économique capitaliste, irritant de ce fait les grands banquiers mondiaux Illuminatis. Aucun journaliste en Amérique n'a daigné porter intérêt à ce discours. Tous complices avec l'élite mondiale de crimes multiples perpétrés contre l'humanité.

Pétrole: Le Venezuela produit a lui seul 2,8 millions de barils de pétrole par jour en 2008 (9ème mondial). Les Emirats Arabes Unis en produisent 2,9 millions de barils/jour.

Le tremblement de terre en Haïti tombe à point nommé. Les preuves sont maintenant établies qu'une très puissante activitée HAARP fut enregistrée dans les Caraïbes à partir de 36 heures avant le tremblement de terre jusqu'à son déclanchement. Ce tremblement de terre  va permettre à l'empire US d'installer une tête de pont afin de préparer la future invasion.

Voici la liste du "soutien" US aux Haïtiens:
- 15 000 hommes
- porte-avions USS Carl Vinson
- frégate USS Underwood
- transports de chalands de débarquement USS Carter Hall et USS Fort McHenry
- navire hôpital USNS Comfort
Mais, fait plus qu'intéressant, il y a des navires dont on ne comprend pas l'utilité pour assister un pays ravagé par un tremblement de terre:
- porte-hélicoptères d'assaut USS Bataan
- croiseur lance-missiles USS Normandy

Le blog de Gilles Bonafi


Petite banniere 400x50

 

19:52 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Les États-Unis préparent une occupation à long terme à Haïti

Les exploits des sauveurs de l'humanité qui viendront nous parler de Droit de l'homme et de démocratie !

Pendant ce temps, les victimes du tremblement de terre d’Haïti ne sont pas encore secourues

 

« Selon CNN jeudi: “de grandes quantités de médicaments, des kits pour bébés et d’autres fournitures de secours traînent sur le tarmac et dans les entrepôts de l’aéroport de Port-au-Prince, mais personne ne s’en occupe”. Les militaires US, tout à fait mécontents du retour des medias étrangers, ont interdit jeudi  l’aéroport aux correspondants étrangers, les laissant se débrouiller pour trouver un point de chute dans les décombres de la capitale Haïtienne. Un autre exemple de l’inadaptation criminelle de l’opération de secours, les autorités des Nations Unies et US ont annoncé que les tentatives de secourir ceux qui gisaient encore sous les décombres à Port-au-Prince allaient cesser sous prétexte qu’il n’y avait pratiquement aucune chance de trouver encore des survivants. Toutes les équipes de secours – sauf 10 sur 43 – sont reparties. On peut prévoir qu’avec la fin des opérations de secours, les media alignés vont également s’éloigner d’Haïti, réduisant la couverture de la tragédie sans fin du peuple Haïtien et de tous les nouveaux morts à venir ».

 

Petite banniere 400x50

 

01:06 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Obama s’apprête à demander à l’OTAN 10′000 soldats supplémentaires pour l’Afghanistan

Bien sûr Al Quaïda est un syndicat créé et financé par les USA et formé par la CIA et le Mossad.
Mais ça nous le savions déjà, n'est-ce pas ?
Il faut bien créer des groupes dissidents pour alimenter les guerres dans le monde au nom du mythe du terrorisme international.

Article placé le 28 jan 2010, par Agata Kovacs

Alors que tous les observateurs ont les yeux rivés sur la conférence de Londres sur l’Afghanistan, où le président fantoche Hamid Karzaï vient de réaffirmer sa proposition ridicule et hypocrite envers les Talibans, personne n’évoque le sommet de l’OTAN qui se tiendra la semaine prochaine à Mons, en Belgique, lors duquel un « effort supplémentaire » sera demandé aux « alliés » des Etats-Unis.

obama8

La questions que se pose tous les jours Karzaï, en prenant son petit déjeuner, est sans doute de savoir par quels moyens il pourrait encore prolonger un peu sa présidence. Élu par des fraudes massives lors du scrutin de novembre dernier, la présidence Karzaï est gangrénée par des affaires de corruption et de trafic d’opium.

La dernière trouvaille du « clan Karzaï » consiste à faire croire qu’ils pourraient réintégrer les Talibans dans le processus politique. Hormis la contradiction évidente de cette proposition (qu’aucun journaliste n’a cru bon de relever), puisqu’on nous répète à l’envi depuis bientôt 10 ans qu’un des buts principal de cette guerre était justement d’éradiquer les Talibans, on sait bien sûr que cela n’arrivera pas et que cette stratégie de la « main tendue » n’est qu’une manœuvre de plus, destinée à faire illusion. Car si des élections libres étaient organisées en Afghanistan, les islamistes les emporteraient haut la main. D’ailleurs les Talibans ne sont pas dupes et ont déjà répondu à cette « invitation » (lire notre article du 23 janvier) en indiquant : « seule une victoire totale est envisageable : soit les armées d’occupation quittent l’Afghanistan, soit leurs soldats seront tués jusqu’au dernier. »

Mais Hamid Karzaï ne sera sans doute pas présent à Mons, pour le sommet de l’OTAN sur l’Afghanistan, car les récentes avancées de la résistance afghane, désormais aux portes de Kaboul, sont bien trop importantes pour y inviter ce genre de clown.

Selon des officiers français en poste à Washington, les États-Unis vont demander un effort supplémentaire à l’OTAN par l’envoi de 10′000 soldats supplémentaires. Des généraux américains vont être dépêchés à Mons, où se tiendra le sommet, pour expliquer dans le détail la situation et les « efforts à consentir ».

Pourtant, selon les mêmes sources, les États-Unis ne seraient eux-même pas en mesure de déployer sur le terrain les 30′000 soldats supplémentaires promis par le président Barack Obama à la fin de l’année dernière pour porter son corps expéditionnaire à 100′000 hommes avant le mois d’août, ce qui ne rassure en rien les « contingents alliés » présent sur place.

Al-Qaeda serait un… syndicat

A en croire le patron du Pentagone, Roberts Gates, un « syndicat du terrorisme mondial », qui veut déstabiliser « l’Asie centrale » se constitue sous «  la bannière fédérative d’Al-Qaeda ». Et il veut obtenir du Pakistan et de l’Inde, deux États en conflit larvé, qu’ils participent à la lutte contre ces méchants « syndicalistes ».

Selon Le Canard enchaîné de cette semaine, Robert Gates aurait promis une aide militaire de 1,5 milliards de dollars par an au Pakistan, avec l’espoir de voir l’armée se décider enfin à combattre les Talibans afghans qui ont établis leur bases arrières dans les zones tribales pakistanaise.

Il serait sans doute plus sage de ménager les opinions publiques des 43 États qui participent à cette guerre, et qui commencent à se lasser des mensonges et prétextes renouvelés chaque semaines pour justifier cette occupation illégitime et illégale de l’Afghanistan.

Agata Kovacs, pour Mecanopolis


Petite banniere 400x50

 

00:35 Publié dans Actualité, politique ou géopolitique | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!