Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2009

Un plan européen pour "le scénario le plus effroyable"

Ce qu'ils oublient de dire dans cet article, c'est que lorsque les mafieux qui sont à la botte des élites Illuminati et à la tête des Gouvernements, il n'y aura plus de terroristes d'aucune sorte.

Ces manipulations de l'opinion publique n'ont d'autres buts que de détourner notre attention vers d'autres causes mythiques, plutôt que de laisser notre attention se fixer sur eux. Demeurons dans l'observation de leurs manoeuvres.

BRUXELLES BUREAU EUROPÉEN

La Commission européenne a publié, mercredi 24 juin, un plan d'action comportant 130 mesures et visant à "une approche globale" d'une menace terroriste particulière : celle d'une destruction massive à l'aide d'armes nucléaires, radiologiques, bactériologiques et chimiques (NRBC). Objectif : prévenir "le scénario le plus effroyable", selon Jacques Barrot, commissaire chargé de la justice et de la sécurité.

Le plan devrait être mis en oeuvre dès 2010 et se voir affecter 100 millions d'euros. Il résulte d'une concertation entre les Vingt-Sept, le monde universitaire, des industriels, Europol, Eurojust, etc.

Visant à coordonner l'action d'une série d'agences européennes, il envisage la prévention, la détection et la riposte à une éventuelle attaque à base d'armes dites non conventionnelles. Pour l'essentiel, son catalogue de mesures - dont peu sont détaillées - consiste à évaluer la menace et les mesures de sécurité à adopter mais aussi à renforcer la protection des sites sensibles et des systèmes de détection. Il s'agit, selon la Commission, de mieux former les personnels, mieux surveiller les transactions et mieux contrôler les frontières de l'UE.

Un chapitre particulier évoque la nécessité de négocier des accords avec certains Etats : 300 millions d'euros serviront à développer la "sécurité NRBC" dans des "pays tiers", affirme Bruxelles. Des évaluations réalisées au début des années 2000 indiquaient, par exemple, que 20 % seulement des sites russes contenant des armes nucléaires étaient correctement surveillés. Des centres de recherche civile ou militaire en Europe de l'Ouest seraient, eux aussi, mal gardés.

AGENTS BIOLOGIQUES

Les dernières évaluations de la menace terroriste suggèrent que des groupes cherchent toujours à se procurer des armes non conventionnelles. Le développement rapide des technologies et l'utilisation des matières NRBC dans de nombreux domaines d'activité accroissent ce risque.

Il reste à déterminer, au-delà de la communication, quel peut être l'effet d'un tel plan face à une menace réelle mais diffuse. Une trentaine de tentatives d'utilisation d'agents biologiques ou chimiques ont été recensées depuis les années 1970. L'acte le plus spectaculaire a été celui de la secte japonaise Aum, en 1995, qui avait libéré du gaz sarin dans le métro de Tokyo, tuant 12 personnes et en blessant 5 500 autres.

Les armes toxiques sont, en général, difficilement détectables. Leur fabrication et leur mode de dispersion nécessitent souvent des qualifications poussées. Les spécialistes sont cependant unanimes à estimer qu'une attaque entraînerait des pertes humaines considérables et aurait des conséquences psychologiques majeures.

Jean-Pierre Stroobants

Source : Le Monde

 

Apollo 11 et les autres : La NASA a égaré la Lune

Est-ce que quelqu'un sait si la NASA a retrouvé toutes les cassettes des premières missions lunaires ?
Ils ne se paieraient pas un peu de notre tête par hasard ?
Que voudraient-ils nous cacher de leurs impostures ?
L'article date de 2006, mais il semblerait que depuis la NASA n'ait plus communiqué sur ce sujet !

Apollo 11 : La NASA a égaré la Lune


Par Christophe Olry, Futura-Sciences     

Au Centre spatial Goddard, dans le Maryland, on fouille dans les tiroirs et les archives, à la recherche du Saint Graal de l'exploration spatiale :
les bandes magnétiques des premiers pas de l'homme sur la Lune. En effet, les cassettes d'Apollo 11 et de 10 autres missions ont été égarées. Retrouver ces images d'une grande qualité serait un petit pas pour les ingénieurs de l'agence américaine, mais un grand pas pour l'humanité.

La NASA vient de lancer officiellement la recherche des bandes magnétiques de la mission
(Crédits : NASA)


En 1969, l'astronaute Neil Armstrong foulait pour la première fois de l'histoire notre satellite naturel, sous les yeux ébahis d'une Terre retenant son souffle. Ces images, qui ont fait maintes fois le tour du monde et créé un engouement sans précédent pour la conquête spatiale, étaient le fruit d'une adaptation pour la télévision des bandes enregistrées par les stations terrestres de Goldstone, en Californie, de l'observatoire Parkes en Australie et d'Honeysuckle Creek. Ces données brutes avaient étaient stockées sur 2.614 boîtes de 15 minutes chacune. Après avoir rejoint le centre Goddard en 1969, puis les Archives nationales au début des années 70, elles avaient été rappelées au centre entre 1975 et 1979. Hélas, aujourd'hui, l'agence spatiale américaine n'arrive plus à remettre la main sur ces bandes.

Pourquoi vouloir retrouver ces images ? Parce que ce sont les enregistrements originaux, transmis depuis la Lune au débit de 10 images par seconde puis retravaillé pour être convertis en 60 images par seconde, et dont la finesse serait trois à quatre fois supérieure à celle des images vues par les téléspectateurs. Ces données brutes n'auraient jamais été rendues publiques, et n'auraient jamais été visualisées par les dirigeants de la NASA.

A l'heure où l'agence spatiale américaine planifie un retour de l'homme sur la Lune, ces bandes magnétiques seraient une précieuse manne d'informations. En effet, outre les données vidéo, elles rassemblaient des informations médicales, dont les battements cardiaques des astronautes, ainsi que l'enregistrement des voix de Neil Armstrong, de Buzz Aldrin et de Michael Collins.

Si c'est la perte des données brutes d'Apollo 11 qui fait le plus couler d'encre, les bandes de dix autres missions ont également été égarées. Au total, ce sont 13.000 cassettes qui dormiraient dans le centre spatial Goddard ou des centres d'archivage. La NASA a annoncé mardi qu'elle lançait officiellement les recherches. Six personnes ont été affectées à cette tâche. Leur mission : retrouver la Lune dans un délai de six mois...


Source :
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/apollo-11-la-nasa-a-egare-la-lune_9486/

Apollo 11 : La NASA a égaré la Lune
http://www.forum-ovni-ufologie.com/l-espace-et-la-conqute-spatiale-f88/apollo-11-la-nasa-a-gar-la-lune-t7037.htm
Site officiel du livre : "LUMIERES SUR LA LUNE"
http://lheureux.free.fr/

24/06/2009

La face cachée de l’Union Européenne : Comment les Etats-Unis ont créé l’Union

Comment les Etats-Unis ont créé l’Union Européenne ?

François Asselineau nous explique comment les Etats-Unis ont créé l’Union Européenne et pourquoi, selon lui, cette Union est vouée à l’échec.

Diplômé d’HEC et de l’ENA, inspecteur des finances, François Asselineau est aujourd’hui président de l’UPR (Union Populaire Républicaine).



Les 12 impasses de l'UE_1_de_7

http://www.dailymotion.com/video/x9n74v_les-12-impasses-d...


Les 12 impasses de l'UE_2_de_7

http://www.dailymotion.com/video/x9n7hr_les-12-impasses-d...

Les 12 impasses de l'UE_2_de_7
envoyé par Auzarmes. - L'actualité du moment en vidéo.


Les 12 impasses de l'UE_3_de_7

http://www.dailymotion.com/video/x9n7pa_les-12-impasses-d...

Les 12 impasses de l'UE_3_de_7
envoyé par Auzarmes. - Regardez les dernières vidéos d'actu.


Les 12 impasses de l'UE_4_de_7

http://www.dailymotion.com/video/x9n7xe_les-12-impasses-d...

 

Les 12 impasses de l'UE_5_de_7

http://www.dailymotion.com/video/x9n83w_les-12-impasses-d...

Les 12 impasses de l'UE_5_de_7
envoyé par Auzarmes. - L'info internationale vidéo.


Les 12 impasses de l'UE_6_de_7

http://www.dailymotion.com/video/x9n89u_les-12-impasses-d...

Les 12 impasses de l'UE_6_de_7
envoyé par Auzarmes. - L'info internationale vidéo.


Les 12 impasses de l'UE_7_de_7

http://www.dailymotion.com/video/x9n89u_les-12-impasses-d...

Les 12 impasses de l'UE_7_de_7
envoyé par Auzarmes. - L'info video en direct.

21/06/2009

L'homme n'a jamais marché sur la Lune

Encore une imposture des américains ?

Sans commentaires !

L'homme n'a jamais marché sur la Lune 1/4
Les preuves

http://www.dailymotion.com/video/xwbp9_imposture-de-la-lune-et-des-america_family



En complément pour information

Les rayonnements cosmiques (vidéo)

http://videos.next-up.org/Arte/ExtraitRayonsCosmiquesMagn...

 

La ceinture de radiation de Van Allen.

500px-Ceinture_de_Van_Allen.svg.png

Ceinture de Van Allen

La ceinture de radiations de Van Allen est une zone toroïdale de la magnétosphère terrestre entourant l'équateur magnétique et contenant une grande densité de particules énergétiques. La rencontre de ces particules avec les molécules de la haute atmosphère terrestre est à l'origine des aurores polaires.

Les instruments embarqués par Spoutnik 2 avaient correctement mesuré les effets de ces ceintures, mais ces informations n’avaient pas pu être reçues par l’URSS, car Spoutnik 2 traversait les régions incriminées à des moments où il n'était pas visible depuis le territoire russe.

Cette ceinture ne fut donc décrite qu'un peu plus tard au cours de l'année 1958 par James Alfred Van Allen à partir des mesures effectuées par des compteurs Geiger embarqués dans les satellites Explorer 1 et Explorer 3.

On peut, en réalité, considérer qu'elle est constituée de deux zones distinctes appelées « ceinture intérieure » et « ceinture extérieure ».

La première, située entre 700 km et 10 000 km d'altitude, est constituée principalement de protons à haute énergie (jusqu'à plusieurs centaines de MeV à des fluences de plusieurs dizaines de milliers de protons par centimètre carré et par seconde dans les zones les plus intenses) provenant du vent solaire et du rayonnement cosmique, piégés par le champ magnétique terrestre

La ceinture extérieure, plus large, se déploie entre 13 000 km et 65 000 km d'altitude ; elle est constituée d'électrons également à haute énergie (< 5 MeV) à des fluences de l'ordre du millier de particules par centimètre carré et par seconde. Les particules des deux ceintures se déplacent en permanence à grande vitesse entre les parties nord et sud de la magnétosphère.

Bien que les flux ne soient pas strictement isotropes, peu de modèles prennent en compte l'anisotropie car elle s'annule sur plusieurs révolutions orbitales pour un objet typique.

Une exposition, même de courte durée, aux parties les plus intenses de ces ceintures de radiations étant fatale, la protectiondes astronautes par un blindage adéquat et la sélection de trajectoires minimisant l'exposition est nécessaire.[1

 

Source : Wikipedia


Ceintures de radiation

 

Le mouvement des ions énergétiques et des électrons à travers l'espace est fortement contraint par le champ magnétique local . Le mouvement de base consiste en une rotation autour des lignes de champ magnétique et un glissement simultané le long de ces lignes. Il en résulte une trajectoire en spirale.

Lorsque ce mouvement s'effectue en suivant les lignes de champ attachées aux deux extrémités de la terre, les particules sont conduites dans l'atmosphère où elles perdent leur énergie par choc. Mais, le plus souvent cela n'arrive pas. En effet, le mouvement de glisssement se ralenti à mesure que la particule pénètre dans des régions de fort champ magnétique, et il arrive même que la particule soit arrétée et retourne en arrière. Tout se passe comme si la particule était rejetée par les régions où le champ magnétique est fort, au contraire du fer qui lui, est attiré vers les régions de fort champ magnétique..

La force magnétique est bien plus élevée près de la terre qu'au loin et sur n'importe quelle ligne de champ magnétique, la force magnétique est plus élevée aux extrémités, là où elles entrent dans l'atmosphère. Ainsi les ions et les électrons peuvent rester piégés pendant longtemps, rebondissant d'un hémisphère à l'autre (voir le schéma ci dessous (il n'est pas à l'échelle), les spirales réelles deviennent bien plus petites près de la terre). C'est ainsi que la terre garde ses ceintures de radiations.

En plus de leur mouvement en spirale et de leur rebonds, les particules piégées ne restent pas toujours sur la même ligne de champ magnétique. Déportées d'une ligne à l'autre, les particules empruntent ainsi tous les chemins autour de la terre. Les ions sont déportés dans le sens des aiguilles d'une montre, vue du Nord), alors que les électrons sont déportés dans l'autre sens. Dans les deux cas, ces déplacements de charges électriques sont l'équivalent d'un courant électrique encerclant la terre et circulant dans le sens des aiguillles d'une montre.

Ce courant est appelé courant annulaire. Le champ magnétique qu'il produit affaiblit légèrement le champ observé sur la majeure partie de la surface terrestre. Durant les orages magnétiques, le courant annulaire recoit de nombreux ions et électrons supplémentaires provenant de la queue de la magéntosphère (coté "nuit") . Cela accroit l'effet du courant bien qu'à la surface de la terre cet effet dépasse rarement 1% de l'intensité totale du champ magnétique.

 

La suite de l'article ici : http://mig.rssi.ru/mirrors/stern/Education/FIradbelt.html

 


SHOAH : Benoît XVI renoncerait à béatifier le pape Pie XII

Vers une unique religion mondiale ?

SHOAH

Benoît XVI renoncerait à béatifier le pape Pie XII

NOUVELOBS.COM | 20.06.2009 | 08:47

Selon le Vatican, le souverain pontife craint de "compromettre" les relations entre l'Eglise catholique et les juifs, qui reprochent le silence de Pie XII lors de la Shoah

Pie XII (Sipa)

Pie XII (Sipa)

Pie XII ne devrait pas être béatifié. Le pape Benoît XVI ne signera pas en effet le décret de béatification de Pie XII car il craint de "compromettre" les relations entre l'Eglise catholique et les juifs, a reconnu vendredi 19 juin à Rome le père Peter Gumpel, postulateur de la cause du pape Pacelli.

Benoît XVI a été "impressionné" par les prises de position de représentants de la communauté juive contre cette béatification, a expliqué le père Peter Gumpel cité par l'agence Ansa. Le postulateur a en charge au Vatican le dossier de béatification de Pie XII auquel des historiens et la communauté juive reprochent d'avoir gardé le silence sur la Shoah durant la Seconde Guerre mondiale.
Des "représentants des organisations juives ont expliqué clairement (au pape) que s'il faisait quelque chose en faveur du pape Pacelli (Pie XII) les rapports entre l'Eglise catholique et les juifs seraient compromis de façon permanente et définitive", a affirmé le père Gumpel.


Une "unique problématique"

Le pape "n'est absolument pas" contre Pie XII qu'il "admire et estime notamment pour ce qu'il a fait en faveur des juifs" mais "il veut faire le maximum pour améliorer les rapports avec les juifs et cela est tout à fait louable", a ajouté le postulateur.

La béatification de Pie XII est au point mort depuis des années dans l'attente de la signature par Benoît XVI du décret proclamant les "vertus héroïques" du pape défunt, étape indispensable pour la poursuite de la procédure de béatification.
Benoît XVI a régulièrement pris la défense de son prédécesseur jugeant que l'attention s'était "concentrée de manière excessive" et "de façon unilatérale" sur une "unique problématique".

Source : NoubelObs