Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2011

Ben Peri et le Nouvel Ordre Mondial

Nous avions traité d'un sujet de Ben Peri qui avait réalisé un documentaire pour Arte intitulé "Le Grand Complot" avec Ben Peri, dont vous retrouverez l'article et les vidéos ICI

Depuis Ben Peri a fait du chemin et nous vous invitons à consulter son site, très bien documenté et ses livres par ce lien :

http://www.benperi.eu/

Pour vous informer, des fichiers à télécharger gratuitement ci-dessous :

 

Pour donner le ton sur ce qu'il pense, une image et une vidéo référencées sur son site.

Ahmadinejad_g.jpg

 We fuck the world

http://www.youtube.com/watch?v=pPdnBtqcNzM&feature=player_embedded



L'un de ses nombreux livres : Le Grand Procès des Banques

Ben peri et les gangsters de la mondialisation

Vous découvrirez ci-dessous son entrevue avec Nenki de Presse Libre Internationale en 4 vidéos.

Ben Peri sur Presse Libre Internationale avec Nenki

Une entrevue dans laquelle Ben Peri nous parle un peu de lui, du pouvoir des banques, des Rothschild, et du plan du Nouvel Ordre Mondial à travers les protocoles... 

Ben Peri sur Presse Libre Internationale avec Nenki partie 1/4

http://www.youtube.com/watch?v=MV6Ls26eiCI&feature=pl...#!


 

Ben Peri sur Presse Libre Internationale avec Nenki partie 2/4

 http://www.youtube.com/watch?v=zekzQFPd0fU&feature=related


Ben Peri sur Presse Libre Internationale avec Nenki partie 3/4

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ru0UrzGBPW8


Ben Peri sur Presse Libre Internationale avec Nenki partie 4/ 4

http://www.youtube.com/watch?v=8OVGcuwWQzw&feature=ch...

 

 

 

03/09/2011

Un insecte met en échec Monsanto ! Echec et Mat !

Nous sommes 7 milliards d'âmes sur cette planète qui pourrions lutter contre MONSANTO !

Et bien celui qui nous défend contre lui, devinez qui c'est ?

Un insecte : La chrysomèle du maïs, Diabrotica virgifera, de son nom latin.
 
Excellent !
 
Merci à nos amis les insectes qui nous protègent de tous ces criminels !

La nature reprendra bientôt tous ses droits !

Un maïs OGM Monsanto mis en échec par l'"insecte à 1 milliard de dollars"

LEMONDE | 31.08.11 | 15h38   •  Mis à jour le 31.08.11 | 16h15

 Ci-gît Monsanto, tué par la chrysomèle du maïs Diabrotica virgifera

La chrysomèle du maïs résiste à la toxine secrétée par un maïs transgénique de la firme américaine Monsanto.

 

 

 

 

 

 

 

 

La chrysomèle du maïs résiste à la toxine secrétée par un maïs transgénique de la firme américaine Monsanto. ASSOCIATED PRESS/JAMES A. FINLEY

 
L'"insecte à 1 milliard de dollars", comme l'ont surnommé les agriculteurs américains, a une nouvelle fois déjoué les défenses qu'ils avaient disposées contre lui dans leurs champs, sur les conseils de Monsanto. La chrysomèle du maïs, Diabrotica virgifera, de son nom latin, a fait une percée contre un maïs transgénique de la firme américaine.

Le petit coléoptère avait déjà développé une stratégie pour échapper à la rotation des cultures, qui vise à le priver de sa pitance favorite lors de son éclosion : il s'est déjà montré capable de survivre sur du soja et de surseoir un an ou deux à la sortie de terre pour se retrouver dans son cher maïs.

Les agriculteurs américains, qui ont aussi vu l'efficacité des insecticides diminuer au fil des ans, croyaient avoir trouvé la parade ultime, avec un OGM capable de produire lui-même une toxine grâce à un gène transplanté d'une bactérie, Bacillus thuringiensis. Ce maïs Bt, mis en culture en 2003, a dû à son tour plier devant l'inventivité de Diabrotica : la présence de chrysomèles capables de prospérer dans des champs transgéniques a été mise en évidence, pour la première fois, dans des parcelles de l'état de l'Iowa, en 2009.

AUCUNE RÉSISTANCE AU MAÏS TRANSGÉNIQUE DE MYCOGEN

La nouvelle vient seulement d'être rendue publique, dans la revue PLoS One, car les chercheurs du département d'entomologie de l'université de l'Iowa ont pris toutes les précautions pour s'assurer que la descendance des chrysomèles piégées dans des parcelles semées en OGM, où des dégâts étaient enregistrés, était elle-même résistante au maïs Bt.

Aaron Gassmann et ses collègues ont constaté que l'insecte mutant prospérait dans du maïs commercialisé par Monsanto produisant une toxine particulière, le Cry3Bb1. Mais aucune résistance au maïs transgénique mis au point par son concurrent Mycogen, excrétant la toxine Cry34/35Ab1, n'a été constatée .

L'apparition de cette résistance chez la chrysomèle n'est pas totalement une surprise. "Elle était plus attendue que sur d'autres ravageurs, comme la pyrale, note ainsi Denis Bourguet (INRA). D'abord parce que les variétés de maïs Bt ciblant la chrysomèle ne produisent pas une toxine à très haute dose, ce qui facilite la survie et la reproduction d'individus modérément résistants." Ensuite parce que certains coléoptères "les doryphores sont aussi dans ce cas" semblent disposer naturellement de capacités de résistance élevées.

La sélection de ces individus est d'autant plus forte aux Etats-Unis que la culture du maïs Bt a connu un succès foudroyant : en 2009, 45 % du maïs qui y était cultivé était de type Bt, ciblant la chrysomèle. Les parcelles où l'équipe de M. Gassmann a collecté les coléoptères mutants avaient été cultivées avec ce maïs depuis au moins trois ans.

RUSTICITÉ NATURELLE DE LA BÊTE

Une des conditions pour retarder l'apparition d'insectes résistants consiste à pratiquer la rotation des cultures et à ménager des zones refuge, non transgéniques, où subsistent des insectes "naïfs" qui, par croisement, diluent la capacité de résistance. Or, dans le Midwest, la moitié des surfaces plantées en maïs respectent les dispositions réglementaires des refuges.

De plus, cette stratégie du refuge semblait en partie minée par la rusticité naturelle de la bête. Une observation en laboratoire, où l'émergence de lignées de Diabrotica résistantes au Cry3Bb1 a été suscitée en soumettant l'animal à la toxine, a souligné un phénomène inquiétant. On a constaté que cette capacité à survivre était "non récessive" : il suffit d'une seule copie du gène de résistance, hérité d'un des parents (et non des deux), pour que ce caractère s'exprime. Là encore, il s'agit d'un formidable bonus pour l'increvable coléoptère.

Il aura donc fallu seulement six années de cultures OGM à Diabrotica pour mettre en déroute les armes biotechnologiques mises au point par Monsanto. Ce n'est pas une première : des résistances sont apparues en champ à Porto Rico sur du maïs Bt ou encore en Inde sur du coton lui aussi Bt.

Mais pour la firme américaine, qui prétendait avoir stoppé net Diabrotica, le coup est rude. Monsanto rappelle que l'immense majorité des champs cultivés en maïs Bt n'est pas touchée par le phénomène. Et souligne qu'il commercialise désormais des variétés combinant le Cry3bB1 défaillant et le Cry34/35Ab1 utilisé aussi par ses concurrents, toujours efficace.

Mais tous les manuels de biologie prédisent que l'insecte aurait eu plus de mal à survivre à deux types de toxines. "La sagesse aurait voulu qu'on empile ces toxines avant de déployer ces OGM", commente Denis Bourguet. Il se réjouit que pour un autre ravageur, la pyrale, ce soit désormais le cas. Mais dans son duel face à Diabrotica, Monsanto a déjà grillé une cartouche.

Hervé Morin

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/08/31/un-mais-...
 

31/08/2011

NASA : Les astronautes doivent abandonner la station spatiale !

Il se passe des choses extraordinaires en ce moment, malgré les guerres génocidaires qui éclatent de partout.

Ce sont les derniers coups de queue du Dragon malfaisant : Les Illuminati-reptiliens.

Pour ce qui concerne les astronautes qui doivent quitter la station spatiale avant novembre, voici nos explications :

La vérité est celle que les fusées ne pourront plus décoller à cause :

1 -  des explosions solaires qui doivent perturber leurs matériels électroniques,
2 - la Terre est en train d'inverser ses pôles magnétiques,
3 - ils ne peuvent plus se permettre de violer l'espace et le cosmos, car en vertu de la loi universelle du libre-arbitre, ils n'ont aucun droit de faire ingérence sur d'autres planètes et encore moins d'installer des bases spatiales pour faire du commerce avec nos ressources et nos richesses. Les deux fusées Russes qui n'ont pas pu décoller, en sont la preuve flagrante.
4 - ils ont eu les avertissements d'usage émanant des forces alliées de l'humanité et il faut qu'ils dégagent immédiatement,
5 - les élites qui s'étaient préparées à déguerpir sur les bases spatiales, ne pourront plus y mettre les pieds parce qu'il va falloir qu'elles rendent compte à l'humanité,
6 - avec les bases souterraines qui semblent avoir été détruites aux USA, n
os alliés sont en train de les couper de toutes leurs issues de secours.

Si les élites avaient prévu d'aller se planquer ailleurs, elles sont tout simplement feintées.

Nous sourions
parce que nous savons depuis 5 ans, que c'est l'ensemble de notre système solaire qui doit faire le saut quantique au travers de la ceinture de photons et que ni l'homme, ni le CO2, n'ont jamais été les responsables du réchauffement dit planétaire.

Surveillez la NASA et le VATICAN en ce moment et notez tout ce que le Pape, notamment dira et fera, y compris dans ses déplacements.

Et si voyez que Sarkozy se fait plus rare ! Posez-vous des questions !

L'humanité sera bientôt libre !


NASA: Les astronautes doivent abandonner la station spatiale


Astronauts May Have To Abandon The International Space Station
http://www.youtube.com/watch?v=zdQc8n-gKkI&feature=player_embedded

Si j'ai bien compris ils ont jusqu'à Novembre au plus tard pour évacuer la station, mais pourquoi exactement?  On donne comme cause les problèmes qu'ont eu les russes dernièrement avec leurs fusées, mais ce n'est pas clair, comme à l'habitude, on ne nous dit pas tout. Serait-ce une question de budget, problème de ravitaillement, ou craint-on les débris qu'Elenin pourrait entraîner dans son sillage?

Merci R.St-Laurent!

Voici ce qu'en dit Cyberpresse:

Les astronautes pourraient être contraints d'abandonner temporairement la Station spatiale internationale cet automne si l'échec du lancement d'une fusée russe la semaine dernière empêche l'envoi de nouveaux équipages, a prévenu lundi l'agence spatiale américaine.

Le responsable de la ISS à la NASA, Mike Suffredini, a expliqué que les fusées Soyouz sont essentielles au ravitaillement de la station. Si elles demeurent clouées au sol au-delà de la mi-novembre, il sera impossible d'envoyer de nouveaux astronautes vers la SSI avant que le séjour des résidants actuels ne prenne fin.

Une fusée russe qui devait ravitailler la station spatiale a été détruite peu de temps après son lancement depuis le Kazakhstan, la semaine dernière.

L'envoi d'un nouvel équipage, prévu pour le 22 septembre, a déjà été reporté.

M. Suffredini a précisé que les contrôleurs de vol pourraient gérer la SSI à distance indéfiniment, tant et aussi longtemps que les principaux systèmes continueront à fonctionner correctement.

La Station spatiale internationale est occupée en permanence depuis l'arrivée du premier équipage en 2000.

Les responsables russes tentent toujours de faire la lumière sur l’accident de la semaine dernière.

Il y a actuellement six membres d'équipage à bord de l'ISS. Les Russes Andreï Borisenko, Alexandre Samokoutiaev et l'Américain Ronald Garan, en orbite depuis avril, doivent rentrer sur Terre vers le 16 septembre, au lieu du 8 septembre comme prévu.

L'industrie spatiale russe enregistre depuis près d'un an une série de revers. En décembre 2010, un lanceur et ses trois satellites de communication se sont abîmés dans l'océan Pacifique. En février 2011, un satellite militaire a été perdu après placement sur une mauvaise orbite. Il y a deux semaines, c'est le satellite de télécommunications Express-AM4, décrit comme l'un des plus puissants de sa catégorie, qui a été perdu, une semaine avant l'écrasement d'un lanceur Soyouz transportant un vaisseau Progress.

Depuis la mise à la retraite des navettes spatiales américaines, les lanceurs russes constituent le seul moyen de rendre vers l'ISS. Conséquence, la station pourrait rester inhabitée temporairement si les fusées russes ne peuvent pas reprendre les vols après la mi-novembre, a déclaré lundi un responsable de la NASA, Mike Suffredini.

La navette Atlantis, lors de son dernier vol en juillet, a livré plus de quatre tonnes de vivres, pièces détachées et vêtements à bord de l'ISS, de quoi tenir pendant un an. Les membres d'équipage de la station disposent de capsules russes leur permettant de regagner la Terre à tout moment.

Mais ces capsules ne sont pas certifiées pour un séjour dans l'espace dépassant six mois, d'où la nécessité d'une relève régulière des équipages, selon l'agence spatiale américaine.

http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=2823

 

30/08/2011

Des bases souterraines ont-elles été détruites, aux USA ?

 Nous vous soumettons un article qui nous a été adressé par Franck, l'un de nos lecteurs, et article qui a été mis en ligne sur le site de Benjamin FULFORD par ce lien :

http://benjaminfulford.net/2011/08/30/secret-meeting-of-57-finance-ministers-on-ship-charts-new-financial-system

Malheureusement l'accès au site est payant et l'article étant en Anglais, nous n'avons pas pu en faire sa traduction Google.

Nous vous le livrons tel qu'il nous a été adressé, ci-dessous.

Ce qui pourrait expliquer le tremblement de terre qui a été connu sur la côte est des USA, en Virginie,  et jusqu'au Canada, et qui pourrait conforter l'article précédent.

6 anomalies concernant le récent séisme de Virginie
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/08/30/6-anomalies-concernant-le-recent-seisme-de-virginie.html

Qu'avions-nous demandé aux Hiérarchies Angéliques dans la déclaration de Souveraineté Humaine et de cessation des conflits ?

Extrait : Nous demandons aux Hiérarchies Angéliques de scanner les entrailles de la Terre afin de la débarrasser  des  bases  souterraines  dans  lesquelles  des  entités  étrangères  pourraient comploter, se cacher, fabriquer des poisons pour l'Humanité et pour toute vie sur Terre, et de les éliminer de la Terre en les dématérialisant au besoin.

 

 
Secret meeting of 57 finance ministers on ship charts new financial system

Posted by Benjamin (Fulford)

August 30, 2011

For the past week, a secret meeting of 57 finance ministers aimed at setting up a new international financial system took place in a large ship on international waters near Europe, according to White Dragon Society representatives who were there. The meeting, hosted by Switzerland, deliberately excluded representatives from the US Federal Reserve Board and its Washington D.C. subsidiary, France, Italy, the UK, Germany and Japan. Countries like Russia, China and the Netherlands were among the 57 represented. Representatives from the Pentagon and the US agencies at the meeting promised to bypass the Federal Reserve board and use their access to codes for the international collateral accounts to finance the US military industrial complex in conjunction with the new system.

The Swiss used their financial intelligence to refuse would-be participants who were in any way associated with either the Bilderberg Group, the Council on Foreign Relations or the Trilateral Commission. Among those refused entry were Naoto Kan (still Prime Minister of Japan as of last week), IMF head Christine Lagarde and US Senator J. Rockefeller. Rockefeller was actually physically prevented from boarding the ship, according to two eye-witnesses.

There was an attempt by members of the old world order fascist cabal to eavesdrop on the meeting with helicopters. The helicopters were also preparing to attack the ship with pulse weapons before they were warned off by pentagon white hats and forced to leave the vicinity, CIA sources say.

A foundation will be set up as a vehicle to finance the military industrial complex to ensure payrolls continue to be met at the agencies and the pentagon during the transition to a constitutional government in the United States, the sources said. The foundation will, as a temporary security measure for security reasons, exclude all members of the Khazarian, Sabbatean sect, including as well, any US/Israeli dual citizens.

US and European elements of the White Dragon Society will be preparing legal cases to ensure the arrest of all leading conspirators in a plan to murder over 85% of the world’s population. Videos of 5 separate underground cities, complete with agricultural complexes, were shown to meeting participants as evidence of the genocide planned for 2012.

In a related development, multiple sources claim two of the underground cities, one near Washington D.C. and another near Denver, Colorado, were destroyed by nuclear weapons last week. Some sources, also connected to intelligence circles, however, deny that such an attack took place.

Nevertheless, if the seismographic graph of the so-called earthquake that hit Washington D.C. last week is not a fake, then it appears that indeed a nuclear weapon was detonated at or near a known underground facility. Instead of showing a series of small quakes building up into a huge one as seen in natural quakes, the graph shows a sudden huge shake followed by smaller after-shocks typical of an explosion.

The message to the cabalists seems to be simple: “you will not be given access to your underground shelters while the rest of us die.”

It is also interesting to note that several South American government representatives at the 57 country meeting on the ship promised to start confiscating land bought by the genocidal faction in countries like Uruguay, Paraguay and Argentina. This will mean, for example, the Bush ranch in Paraguay will be seized soon.

In Japan, meanwhile, a new Prime Minister has been selected who appears to be outside of the control of the Zionist cabal. Yoshihiko Noda, is a graduate of the Matsushita academy, who represents a moderate, nationalist and pro-business element of the Japanese establishment. More importantly, Rockefeller tainted candidates linked to ex-power broker Ozawa, such as Banri Kaeida and Zionist pet Seiji Maehara, were both excluded.

There will be a major push over the coming weeks to start purging Zionist slaves from the Japanese political, military and bureaucratic establishment. The purge will be concentrated on only a few key high level traitors. Most importantly, since former Prime Minister Junichiro Koizumi has run off to North Korea, it is now the turn for former Prime Minister Yasuhiro Nakasone and his fellow Rockefeller stooges to surrender.

The White Dragon Society will be calling on Japanese underground and right wing figures this week to demand that they now cease all cooperation with the genocidal Zionist faction. They will be excluded from the new financial system if they do not agree. The White Dragon allies are willing and able to go to war over this issue.

The editor of a major Japanese magazine, meanwhile, approached the White Dragon Society last week with evidence that Hisashi Owada, a judge at the International Court of Justice at the Hague, is a Zionist slave. While in Japan, Owada was responsible for shutting down magazines and blacklisting journalists on behalf of his Zionist slave masters.

Owada is the father of Princess Masako. Masako was living with her foreign ministry boyfriend and rejected out of hand any offers to marry to crown prince. As a result the boyfriend was transferred overseas where he died suddenly in a car accident. Masako then felt obliged to marry the crown prince. The emperor and his family have been blackmailed by the Zionists about this.

Humanity will be set free soon.


Source: http://benjaminfulford.net/2011/08/30/secret-meeting-of-57-finance-ministers-on-ship-charts-new-financial-system

 

6 anomalies concernant le récent séisme de Virginie

Et si le Japon avait riposté à ce qui pourrait  avoir été une attaque nucléaire qu'il aurait subie de la part des USA lors du dernier tsunami ?

Nous savons qu'ils ont les armes météorologiques pour le faire, n'est-ce pas ?

lundi 29 août 2011

6 anomalies concernant le récent séisme de Virginie

 
Un article d'Activist Post comme je les aime. Il est vrai que regardant tous les sites qui traitent des tremblements de terre, ce séisme si bizarre, qui a réussi à fissurer le pyramidion de l'obélisque de Washington, m'a un peu intriguée.

[Edit : voir aussi cet article de Flatcat, qui évoque un autre ouragan dont le trajet s'est éloigné de la côte le 11 septembre 2001 :

Partant de la conviction que la technologie HAARP est en mesure de créer ou de prendre le contrôle de ce type d'évènement climatique, on serait en mesure d'imaginer qu'Irene aura été un écran de fumée destiné à masquer des opérations en cours: ville, métro et couloir aérien étant dégagés de tout témoin.

Le test de docilité des populations à se plier aux injonctions de la FEMA aura bien sûr été un des autres buts recherchés.

Selon Wikipedia Irène (Irene, Erin) Irène est un prénom féminin, dérivé du grec εἰρήνη (Eirini), signifiant « PAIX ». :-)

Le 11 Septembre 2001 Erin se trouvait au plus près de New York, d'une force supérieure à Katrina et pourtant la météo n'était pas au courant. A suivre? ]

6 étranges anomalies pour le séisme de Virginie

Par Eric Blair, 28 août
Activist Post
Ma première pensée en entendant cette semaine les nouvelles d'un séisme de 5,9 de magnitude rare en Virginie, a été que cela n'arrivait pas de manière naturelle. Après tout, personne n'a jamais senti ou même entendu parler de toute sa vie d'une puissante secousse qui arrive dans cette zone. Comme c'est l'habitude pour mes instincts cyniques, j'espérais que je me trompais. Plusieurs anomalies indiquent pourtant que quelque chose n'est pas normal dans le séisme de Virginie.

D'abord, j'ai passé beaucoup de temps dans la région du ''cercle de feu'' et j'ai l'expérience de nombreux séismes. Cela ne fait pas de moi un expert, ni quelqu'un de qualifié au plan scientifique pour analyser les tremblements de terre. Mais, comme tous les passionnés, on examine tous les séismes sur une période de 5 ans – leur taille, l'endroit de l'épicentre, la profondeur etc. pour obtenir un sens général de classement du ressenti en rapport avec les données officielles.

Je peux déclarer catégoriquement que sur la douzaine ou à peu près de séismes vécus, y compris un de 6.2, ils ont tous démarré lentement, aucun d'eux n'était à plus de 90 km, ils avaient tous une profondeur de plusieurs km, et les plus gros semblaient se poursuivre par de multiples répliques. A nouveau, je dis que je ne suis qu'un observateur, non un scientifique, et je ne fournis ce contexte que pour simplement qualifier mon scepticisme immédiat.

De plus, curieusement, le ''grand séisme de Virginie de 2011'', sans exemple en taille et en envergure, aurait du être accaparé en gros titres par les médias et discuté pendant des semaines, mais l'ouragan Irène a balayé le séisme des infos météo. Même si toutes les études de mesures pour Irène montraient que c'était supposé être une nuisance mineure, peut être quelques inondations et des coupures de courant, de nombreux états d'urgence ont été déclarés, des mandats d'évacuation de masse ordonnés et les médias très avides de répandre la panique. On aurait dit que la côte est des USA allait être envahie. Cela sent le dérivatif ou peut-être un exercice de survie en grand mais gérable, de manière à rendre nos politiciens des héros et la FEMA une agence efficace.

Si cette couverture frénétique et surréaliste d'Irène est un dérivatif délibéré, les anomalies concernant le séisme récent ont pu motiver ce dérivatif. Pour ne pas écarter d'autres catastrophes qui pouvaient faire un dérivatif de cette période critique – comme l'économie vacillante, le désaveu politique et l'invasion ratée à Tripoli, - mais si aucune discussion sur la nature inhabituelle du séisme n'a été autorisée, on doit réfléchir à une éventuelle implication de manipulation. L'establishment ne permettra pas de tels propos, apparemment ; d'où le rapide volte-face sur la couverture du séisme.

Ci-dessous se trouvent 6 anomalies concernant le séisme de Virginie qui pourraient justifier une investigation plus poussée :

Emplacement : l'emplacement est l'anomalie la plus flagrante pour un séisme de cette puissance. Bien que la zone des US où le séisme a débuté se trouve au bord d'une plaque tectonique ancienne qu'on appelle plaque cratonique (http://fr.wikipedia.org/wiki/Craton), elle est considérée comme une région relativement en sommeil ou stable. En d'autres mots, ce n'est pas une zone sismique très active. Tout séisme remarquable est donc inhabituel, encore moins un monstre de 5.9 qui a été ressenti jusqu'à 900 km. Si de plus on incline à penser que ce séisme peut être manipulé, l'épicentre tout près de Washington DC (avec toutes ses infrastructures sensibles militaires et gouvernementales) engendre des soupçons. Il est vrai que c'est une spéculation, mais en regardant les bizarreries qui suivent, on pourrait plus facilement y croire à la fin de cet article. 


Profondeur inhabituellement faible: le point de départ de la rupture sur la faille rapporté par les autorités n'était, attendez, qu'à seulement 161 mètres de profondeur. C'est vrai, l'AFP l'a annoncé avec assurance, ''Le Pentagone, le Capitole et les monuments de la capitale de la nation ont tous été évacués après le séisme de 5.9, qui n'était qu'à la faible profondeur de 161 mètres.'' La profondeur a été plus tard ramenée à 5,95 km sous la surface. Et encore des séismes de faible profondeur n'arrivent couramment que dans les zones abondant en activité sismique, comme la ceinture de feu. Et ces séismes de faible profondeur surviennent habituellement entre 0 et 10 km de profondeur. La croûte terrestre dans l'est des US où ''les lignes de faille sont plus cicatrisées'', est décrite par CBS News comme ''plus ancienne et plus froide'' qu'à l'ouest. Ce qui, selon Wikipédia, signifie que cela aurait du être un séisme de grande profondeur entre 300 et 700 km. Et certainement pas un presque en-dessous de la surface. 

Un étrange relevé du sismographe : un journaliste de Press Core (au coeur de la presse) a reçu un email anonyme de quelqu'un déclarant appartenir à l'US Air Force qui disait que le séisme de Virginie ''n'était pas un séisme naturel et non plus un séisme fait par HAARP.'' Le journaliste s'en fut trouver un relevé sismographique de la région de Washington et le compara à des relevés de tremblements de terre censés provenir de tests nucléaires souterrains faits en Corée du nord d'une magnitude de 4.7 à une profondeur de zéro.


Press Core écrit que les lignes vertes indiquent la secousse directe qui a été ressentie à Washington et les lignes noires sont une superposition d'un relevé de séisme normal extrait d'un PDF de la division des ressources minérales de Virginie sur les séismes. Ce dossier décrit un séisme naturel typique survenant comme suit :

Quand une faille se rompt, l'énergie est libérée sous la forme d'ondes sismiques. Les premières ondes qui atteignent la surface terrestre sont dites ''primaires'' ou OP. Les OP sont des ondes de compression qui voyagent à une vitesse d'environ 7 km par seconde près de la surface – plus rapidement lorsque la profondeur augmente. Les ondes suivantes à atteindre la surface sont dites secondaires ou OS. Les OS sont des vagues découpées qui se déplacent à une vitesse d'environ 3 km par seconde. Les OP et les OS sont des ondes transversales qui traversent la terre de manière très semblable aux ondes de sonar à travers l'eau. Les ondes de surface, qui sont plus lentes que les OS voyagent le long de la surface terrestre comme les vagues à la surface de l'océan. Les OS et les ondes de surface sont celles qui causent le plus de destruction à la surface de la terre.
L'article conclut : ''Ce qui manque sur le relevé sismographique pour le séisme de magnitude 5.8 de Washington ce sont les ondes primaires ou OP. Tous les séismes qui sont le résultat direct de rupture de faille possèdent ces ondes primaires. Des détonations nucléaires, non.''

La distance ressentie : Comme je l'ai dit en introduction, je n'ai jamais ''ressenti'' un séisme dont l'épicentre était plus éloigné que 90 km. Ceci ne signifie bien sûr pas que ce n'est pas possible, comme cela l'a été clairement à plus de 900 km de l'épicentre. L'article de CBS cité plus haut qui mentionnait que la croûte était ''plus ancienne et plus froide'' se sert aussi de cet argument pour expliquer le fait que les secousses aient été ressentis aussi loin : ''L'est (des USA) est beaucoup moins actif sur le plan sismique – mais quand un séisme frappe, ce sol dur beaucoup plus efficace pour conduire les ondes sismiques. Quand on le frappe, il résonne comme une cloche'' a écrit Christopher Scholz, professeur de géophysique à l'université de Columbia.''
Cela semble un peu contradictoire étant donné la faible profondeur du séisme, mais il peut y avoir une certaine validité dans la théorie de la ''cloche''. Le fait demeure, des séismes dont les effets voyagent sur de longues distances ne sont pas courants, d'où la raison pour laquelle l'article de CBS portait sur le pourquoi du ''ressenti très large'' du séisme.

Le nombre remarquablement bas de répliques : Amy Vaughan, géophysicienne au centre d'information des séismes de l'USGS dans le Colorado a dit à CBS News que ''pour la taille du séisme, je pense que le nombre de répliques a été remarquablement bas jusqu'ici.'' Don Blakeman, un autre géophysicien du même centre, a ajouté ''Classiquement, plus intense est le séisme, plus longtemps et à plus grande intensité se produisent des répliques. Des séismes à faible profondeur comme celui de Virginie tendent aussi à générer de nombreuses répliques.'' Le manque de répliques a conduit l'USGS à rapporter que le séisme de Virginie devait être juste un pré-choc de quelque chose de plus fort à venir. Un pré-choc est un séisme qui survient avant un événement sismique plus important (le choc principal) et lui est relié à la fois dans le temps et dans l'espace. Je ne suis pas sûr ce que cela veut dire autrement que c'est juste une autre anomalie de ce séisme.

Irène qui change instantanément de cap : Kevin Hayden et Glenn Kreisberg ont rapporté que ''par coïncidence, dans l'espace de tempsproche d'une activité sismique monstre pour les régions de Virginie/DC/New York, l'ouragan Irène a commencé à faiblir et changer de direction, évitant son trajet initial de La Havanne, la Floride intérieure, les Caroline, et on le suppose, Washington, la région du district of Columbia. Le trajet prévu dernièrement montre qu'il frôlera à peine la côte est, si ce n'est pas du tout. Juste comme Ophélie l'a fait en menaçant la même région.

 
 
L'ouragan Ophélie qui a changé brutalement de direction en 2005
 
 
 
'' Irène s'est stabilisée et a changé de direction comme on l'a vu pour Ophélie dans les graphiques fournis. Il est clair que ce type de changement drastique n'est pas un trajet naturel pour des ouragans.
 
Quelques articles ont spéculé sur le fait qu'il fallait incriminer des armes sismiques de HAARP, conjointement avec la manipulation de l'ouragan Irène. Mais quand on connaît vraiment les capacités de base du HAARP, cela ne semble pas trop tiré par les cheveux. Press Core semble penser que les données sismiques prouvent que cela ressemblait plus à une détonation nucléaire souterraine. Une chose est sûre, les caractéristiques mystérieuses du séisme de Virginie semblent indiquer que ce n'était pas un séisme normal.

 
Traduit par Hélios
http://bistrobarblog.blogspot.com/2011/08/6-anomalies-con...

Petite banniere 400x50

 

01:06 Publié dans Intempéries, Inondations, Ouragans, Tempêtes, Séis, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!