Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/12/2011

Après les Etats, Standard & Poor's menace les banques de la zone euro et l'UE

Voilà comment les traîtres qui nous gouvernent et qui ont livré les peuples européens entre les mains ennemies des banksters mondiaux, acceptent de se faire noter par des agences privées étrangères qui sont financées par qui ? Toujours les mêmes ! 

Au lieu de dissoudre l'Europe et de nous redonner notre souveraineté monétaire nationale,  il faut à tout prix ruiner les peuples européens, les porteurs d'actions et les épargnants pour enrichir les banksters !

Quand aurez-vous compris qu'il faut retirer votre argent des banques ?

Il leur faut notre argent pour financer leurs guerres génocidaires en enrichissant les banksters : Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes !

On baisse la note des banques juste à la veille du prochain sommet européen pour nous faire avaler la pillule de l'instauration par la force du  MECANISME EUROPEEN DE STABILITE (MES). Voir l'article précédent : ICI  et le traité Européen du MES : ICI

Accessoirement, vous avez compris qu'ils n'ont de cesse que de provoquer les peuples européens et les américains à la révolte, aux émeutes et à la guerre civile. Ce afin qu'ils aient les mains propres qaund les populations se déchirent entre elles, le bon prétexte pour avoir les moyens de faire enfermer les rebelles ou les manifestants dans les camps de la FEMA pour les américains, et les faire zigouiller par les forces de l'ordre en France et en Europe !


Après les Etats, Standard & Poor's menace les banques de la zone euro et l'UE

 

Publié le 08-12-11 à 05:54    Modifié à 08:43     par Le Nouvel Observateur avec AFP     3 réactions

 

L'agence de notation envisage d'abaisser la note de banques européennes, dont plusieurs françaises, et a placé sous surveillance la note qu'elle accorde à la dette de l'Union européenne.

 

Le siège de l'agence de notation Standard & Poor's à New York.
 (c) Afp
Le siège de l'agence de notation Standard & Poor's à New York. (c) Afp

 

A la veille de l'ouverture d'un sommet européen jeudi et vendredi, l'agence de notation Standard & Poor's s'en est pris mercredi 7 décembre à plusieurs grandes banques de la zone euro, dont de nombreuses françaises, et à l'Union européenne.

 

Pour S&P, ces décisions sont la suite logique du placement sous surveillance négative lundi des notes qu'elle attribue à la dette à long terme de quinze pays de la zone euro, dont l'Allemagne, l'Autriche, la Finlande, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas qui bénéficient de la meilleure possible ("triple A").

 

L'agence de notation s'attaque maintenant au secteur bancaire, qui se trouve déjà au cœur de la tourmente financière et qui est un vecteur de propagation de la crise de la dette publique, mais aussi l'Union européenne.

 

De nombreuses banques françaises sont à présent menacées d'une dégradation de leur note, dont BNP Paribas, BPCE (maison mère du Crédit Foncier), la Société Générale, la BRED-Banque Populaire, le Crédit foncier de France, le Crédit lyonnais, le Crédit Agricole et des caisses régionales.

 

Côté allemand, Deutsche Bank et sa filiale Postbank, Commerzbank ou encore Eurohypo sont concernées, tout comme UniCredit et Intesa Sanpaolo en Italie.

 

Banques françaises sous pression

 

Le fait que les banques françaises soient particulièrement menacées n'est pas vraiment une surprise. Dès lundi, lorsque Standard & Poor's avait dit envisager d'abaisser de deux crans la note de la France, l'agence s'était inquiétée des contraintes nouvelles pesant sur le financement des établissements bancaires français.

 

Elle allait jusqu'à dire qu'une intervention de l'Etat pourrait être nécessaire pour les renflouer.

 

Depuis le mois d'août, les banques françaises empruntent plus difficilement sur les marchés en dollars, elles qui en étaient jusqu'ici grandes consommatrices. Sous pression, les trois grandes banques françaises cotées ont toutes annoncé, en septembre, des mesures pour réduire leurs besoins en billets verts.

 

S&P ne compte pas s'en tenir là. "Des décisions similaires concernant la notation d'autres grandes banques de la zone euro seront bientôt prises", précise-t-elle dans un communiqué.

 

"Nous tenterons de trancher ce placement sous surveillance de ces banques peut après la décision sur le placement sous surveillance des Etats" concernées, promet encore Standard & Poor's.

 

L'UE placée sous surveillance

 

L'Union européenne, notée "AAA" depuis 1976, pourrait également perdre cette note, mise sous surveillance négative. S&P a invoqué ses "inquiétudes quant aux répercussions potentielles du service de la dette des Etats de la zone euro à l'avenir".

 

L'Union est un petit émetteur de dette, qui est obligée d'avoir un budget équilibré, mais qui a placé des obligations avec des maturités de 5 à 15 ans pour financer des prêts à des pays membres en difficulté (Hongrie, Roumanie, Grèce, Irlande et Portugal).

 

La décision de lundi soir a entraîné dans son sillage plusieurs annonces de placement sous surveillance des notes d'entités liées aux Etats, comme plusieurs régions espagnoles ou des entreprises publiques françaises ainsi que la ville de Paris et la région Ile-de-France.

 

Cette annonce sur les banques, quoique logique, devrait encore renforcer la pression sur les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 pays de l'Union européenne qui se retrouveront jeudi à partir à Bruxelles lors d'un nouveau sommet jugé décisif pour sauver la zone euro.

 

Sommet européen

 

Mercredi, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ont appelé leurs partenaires européens à mettre en place une gouvernance renforcée de la zone euro, avec plus de discipline budgétaire et de convergence dans certains domaines comme la finance et le travail.

 

Dans un courrier adressé au président du Conseil européen Herman Van Rompuy, le président et la chancelière ont détaillé leur proposition commune de révision des traités européens, dévoilée lundi à l'Elysée au terme d'intenses tractations, pour tenter d'enrayer la crise des dettes souveraines.

 

Les deux dirigeants doivent également rencontrer, avant le sommet, le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi, selon une source européenne.

 

Le Nouvel Observateur - AFP

http://tempsreel.nouvelobs.com//chronique-du-triple-a/201...


07/12/2011

Explosion en Iran : les Etats-Unis et Israël seraient impliqués

Est-ce que cela vous étonne vraiment ?

Explosion en Iran : les Etats-Unis et Israël seraient impliqués

LEMONDE.FR avec AFP | 05.12.11 | 11h06

De nombreux anciens agents des services secrets et experts américains estiment que l'explosion en novembre d'un dépôt d'armes sur une base militaire près de Téhéran est due à une opération menée par les Etats-Unis et Israël contre le programme nucléaire iranien, selon le Los Angeles Times.

Le 12 novembre, cette énorme explosion sur une base des Gardiens de la révolution, a rasé la plupart des bâtiments et tué trente-six personnes, dont le général Hassan Moghadam, responsable des programmes d'armement de ce corps d'élite du régime et fondateur de leurs forces balistiques. Aucune explication n'a été donnée sur cette explosion, qui n'est pas la première à frapper une base des pasdarans, le corps d'élite de l'armée iranienne, lesquels sont soumis à des sanctions internationales pour leur implication dans le programme nucléaire iranien.

Selon le Los Angeles Times de dimanche, la mission secrète menée par Washington et ses alliés vise à neutraliser le programme nucléaire iranien et à éviter une attaque aérienne des Etats-Unis ou d'Israël.

"GUERRE DU XXIE SIÈCLE"

"Cela ressemble à une forme de guerre du XXIe siècle", affirme Patrick Clawson, directeur de la section Iran au Washington Institute for Near East Policy, cité par le journal. "Il semble qu'il y ait une campagne d'assassinats et une guerre informatique, ainsi qu'une campagne de sabotage." Selon le Los Angeles Times, les Etats-Unis et leurs alliés tentent aussi de freiner le programme militaire iranien en lui fournissant secrètement depuis des années des pièces, des plans ou des logiciels défectueux.

Aucune preuve de sabotage n'a été mise au jour, mais le programme nucléaire iranien a rencontré des obstacles à son développement ces dernières années. "Il est clair que c'est ce que nous faisons", affirme au journal Art Keller, un ancien agent de la CIA qui a travaillé en Iran. "C'est pratiquement la mission déclarée de la division antiprolifération [de la CIA] que de tout faire pour ralentir le programme iranien d'armes de destruction massive."

De nombreux experts occidentaux sont convaincus que les ingénieurs américains et israéliens ont introduit le "ver informatique" Stuxnet dans le programme nucléaire iranien en 2010, rappelle le Times, selon lequel le virus a mis hors d'usage des centrifugeuses destinées à enrichir l'uranium.

Le ministre de la défense israélien, Ehoud Barak, a récusé les spéculations sur l'existence d'une guerre "clandestine" menée en Iran, soulignant que les sanctions et les menaces de frappes militaires étaient privilégiées pour mettre un terme au progamme nucléaire de la République islamique.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/12/05/ex...

Plusieurs centaines de franc-maçons manifestent

Ah ! Ah ! Ah !
Ils nous font rire !
 
Ils sont les seuls sans doute à ne pas savoir que les religions, la politique et la Justice sont les principaux sièges de leurs élites : Illuminati-sionistes-reptiliennes-satanistes !
Quand nous savons que pratiquemment tous nos présidents et leurs ministres étaient ou sont francs-maçons.

Il est donc inutile de dire que la franc-maçonnerie a infiltré la politique, les religions et la Justice, quant ils en sont leurs sièges principaux et mondiaux.
 
Logo des Illuminati

Les Illuminati
http://www.syti.net/Organisations/Illuminati.html

Extrait : Depuis Sumer et Babylone, la Fraternité du Serpent s'est perpétuée en prenant des formes et des noms multiples à travers les époques, exerçant son influence sur les religions et les pouvoirs politiques successifs, dans une longue filiation qui inclut les "écoles de mystère" égyptiennes et grecques, l'église chrétienne de Rome (utilisée comme "véhicule" par la "Fraternité" pour s'implanter en Europe), les Mérovingiens (d'où le personnage "Mérovingien" dans le film "Matrix"), les Templiers (et leurs nombreuses ramifications - Franc-Maçons, Rose-Croix, Prieuré de Sion, Ordre Militaire et Hospitalier de St Jean de Jerusalem, Ordre de Malte...), et enfin les "Illuminati" et les organisations qui y sont rattachées.

Ce ne sont pas eux, peut-être, qui ont fomenté toutes les guerres de religion, d'invasion et de colonisation, et les révolutions dont la française, inventé les religions, inventé les partis politiques, le système financier, l'armement et les guerres, et ce sont pas eux qui font les lois, peut-être, ce dont ils se vantent !
 
Qui a écrit la déclaration des Droits de l'homme de 1789 ?
Une déclaration des Droits de l'Homme pour donner à la dictature de l'oligarchie qui gouverne le monde, l'apparence de la démocratie.
Déclaration des Droits de l'homme et du citoyendu 26 août 1789
 
Il suffit de regarder l'image pour trouver l'oeil qui voit tout des Illuminati et les chaînes pour les peuples.

D'où le terme de la République = l'arrêt public.
Et de Gouvernement = le GOUVERNE-MENT.
 
Louis XVI était aussi sans doute un dictateur ou un terroriste pour que les francs-maçons aient besoin de faire disparaître la monarchie pour la remplacer par le pouvoir oligarchique des francs-maçons et de leurs élites Illuminati.

Même la Marseillaise a été inventée par un franc-maçon.

Claude Joseph Rouget de Lisle
Extrait : Sorti de l'
École royale du génie de Mézières, il est nommé dans différentes garnisons, dont Mont-Dauphin, où il exerce ses talents de Don Juan1. En garnison à Strasbourg à partir du 1er mai 1791, au début de la Révolution, il fait la connaissance de Philippe-Frédéric de Dietrich, maire de Strasbourg, dans une loge maçonnique.

Grand Orient de France
 
Extrait : Il est fréquent de lire que les francs-maçons ont activement préparé la révolution de 1789, ce qui accrédite l'idée du complot. La vérité est qu'il y en eut dans tous les camps. Ainsi le Duc de Luxembourg émigra dès juillet 1789 et une loge aristocratique comme « La Concorde », de Dijon se saborda dès août 17895. Cependant les loges ont, par leur fonctionnement dans les années antérieures, pris une certaine indépendance vis-à-vis de l'État et de l'Église, ce qui a vraisemblablement facilité l'éclosion d'aspirations nouvelles. Parmi les francs-maçons actifs de l'époque révolutionnaire, citons Mirabeau, Choderlos de Laclos. L'hymne national La Marseillaise a d'ailleurs été composé par un franc-maçon : Rouget de l'Isle.
 
Rien d'étonnant pour des satanistes que d'avoir écrit un chant de guerre sanguinaire et raciste.
 
Bon, encore faut-il qu'ils sachent qu'au-dessus de leur petit 33ème degré, se trouve leur élite bien cachée sous le secret maçonnique depuis des millénaires : Les Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes, à 13 degrés au-dessus du 33ème degré, et que Rothschild qui a inventé le parti extrémiste des sionistes, se trouve à la tête de la Présidence du Conseil des 13 sages qui mènent le monde à sa ruine et l'humanité à sa perte; dans l'ombre bien sûr de préférence.

Plusieurs centaines de franc-maçons manifestent

Société Hier à 16h25

Plusieurs centaines de membres de la Grande Loge nationale de France (GLNF) opposés à leur Grand Maître François Stifani dont ils réclament le départ depuis plusieurs mois, ont manifesté samedi à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), a constaté un journaliste de l4AFP.

Il est notamment reproché à M. Stifani, d'avoir «dit que la GLNF avait 43.000 membres à la disposition du président de la République» Nicolas Sarkozy, a affirmé Claude Seiler, ex-Grand maître provincial de la GLNF et un des principaux opposants.

«François Stifani veut utiliser la GLNF à ses fins personnelles, en introduisant de la politique dans l'obédience», a-t-il regretté. «Les règles maçonniques veulent qu'on ne parle pas de politique, ni de religion.» Les manifestants ont déposé une gerbe symbolique devant le Palais des Sports de Levallois-Perret, où avait lieu la «tenue solennelle annuelle» de la deuxième obédience française en nombre d'adhérents.

Main dans la main, ils ont entonné la Marseillaise, alors que débutait le rassemblement.

Elu en septembre 2007 à la tête de la GLNF, M. Stifani, qui cumule les fonctions de Grand maître et de président de l'association, est confronté depuis décembre 2009 à un mouvement de contestation de dignitaires et de Grands maîtres provinciaux, dont certains ont été exclus.

Mouvement de contestation depuis décembre

Un administrateur judiciaire a été nommé début 2011 par la cour d'appel de Paris pour gérer les affaires de l'organisation, après la démission de son conseil d'administration.

Le TGI avait été saisi par des opposants à l'actuel Grand Maître qui lui reprochent notamment un mode de gouvernance trop personnel et l'opacité des comptes et des décisions. Ils estimaient notamment que la dernière assemblée générale n'était pas conforme aux statuts.

La GLNF, deuxième obédience française par le nombre de frères (38.500 adhérents en juin 2008, 1.514 loges) après le Grand Orient de France, est la seule obédience reconnue par la Grande loge unie d'Angleterre. (Bien sûr, la famille Royale reptilienne.)

(AFP)

http://www.liberation.fr/societe/01012375482-plusieurs-ce...

 

Israël scandalise les Juifs américains !

L'heure du grand sacrifice des Juifs pour la cause mondialiste des Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes, serait-elle arrivée, à l'heure où Israël peut craindre de représailles nucléaires et militaires de la part de ses adversaires qu'il n'a de cesse de provoquer ?

Après s'être servis des Juifs partout dans le monde, les ROTHSCHILD qui ne sont pas juifs mais sionistes-reptiliens et qui ont financé Hitler et la Shoa, et créé et financé de toutes pièces l'état d'Israël, ainsi qu'ils ont créé le parti extrémiste des Sionistes-reptiliens, auraient-ils l'intention de rassembler tous les Juifs en Israël pour les parquer, s'en servir en tant que boucliers humains, et pouvoir les faire éliminer en organisant une nouvelle Shoa pour se débarrasser d'eux une bonne fois pour toutes ?
 
Les reptiliens seraient-ils en mauvaise posture en ce moment pour s'attaquer aux Juifs et indirectement aux Chrétiens dans le monde ?
Les prémices d'une soi-disant guerre de religions qui servirait les intérêts des promoteurs de l'Unique Religion Mondiale et du Nouvel Ordre Mondial ?
 
Que les vrais Juifs restent là où ils sont en sécurité et qu'ils chassent les sionistes partout et là où ils se trouvent y compris chez nous en France !
 

Monde


Israël scandalise les Juifs américains

Le Point.fr - Publié le 05/12/2011 à 15:55 - Modifié le 05/12/2011 à 15:56

La diaspora juive américaine s'insurge contre une campagne l'invitant à rentrer en Israël au risque de "perdre ses racines juives".

La version française de la campagne publicitaire à destination de la diaspora juive américaine.

La version française de la campagne publicitaire à destination de la diaspora juive américaine. © Capture d'écran / http://www.moia.gov.il Par

 

Assise sur les genoux de ses parents, une jeune Juive américaine converse par webcam avec ses grands-parents vivant en Israël. La fille s'exprime dans un bon hébreu, mais, lorsque sa grand-mère lui demande quel est le nom des prochaines vacances, elle répond "christmas", au lieu du traditionnel "Hanukkah" juif. "Avant que Hanukkah ne devienne Noël, il est temps de retourner en Israël", conclut le spot publicitaire.

Un père juif américain dort à poings fermés sur son fauteuil pendant que son fils achève un coloriage. Le dessin terminé, le petit garçon tente de réveiller son père pour lui tendre son oeuvre : "Daddy, daddy", l'interpelle-t-il à plusieurs reprises. En vain. Il décide alors de l'appeler "Abba", nom hébreu désignant le "père". Celui-se réveille immédiatement, tout sourire. "Avant que "Abba" ne devienne "Daddy", il est temps de rentrer en Israël", conclut l'annonce diffusée à New York, Los Angeles et Palo Alto. Lancée depuis septembre par le ministère israélien de l'Immigration et de l'Intégration, la campagne entend inciter les expatriés vivant aux États-Unis à retourner en Israël, au risque de "perdre leurs racines juives et d'être assimilés à la société et à la culture américaine", explique le Gardian.

"Scandaleux et insultant" (association)

Pourtant, l'opération a suscité chez la diaspora l'exact effet inverse, provoquant notamment la fureur des Fédérations juives d'Amérique du Nord (JFNA). L'entité, qui rassemble 157 organisations et plus de 300 réseaux à travers le pays, n'a pas hésité à la qualifier de "scandaleuse et insultante". Une réaction d'autant plus embarrassante que la communauté juive aux États-Unis est énorme (5,28 millions), ne comptant que 500 000 Juifs de moins qu'en Israël (5,70 millions). Une diaspora dont l'État hébreu aurait tort de se passer en ces temps d'isolement diplomatique, d'autant qu'elle explique en partie le soutien indéfectible des États-Unis à Israël.

Dans un mail envoyé à ses nombreux membres ainsi qu'au Premier ministre Netanyahou, l'association s'indigne de la campagne publicitaire : "Bien que nous comprenions les motivations derrière la campagne, nous demeurons fortement opposés au message selon lequel les Juifs américains ne comprennent pas Israël. Nous partageons l'inquiétude de beaucoup d'entre vous selon laquelle ce message scandaleux et insultant pourrait altérer la relation entre Israël et sa diaspora." Et la JNFA d'ajouter : "Au lieu de dresser les Juifs israéliens et américains les uns contre les autres, nous devrions chercher à renforcer notre amour partagé pour Sion et construire les liens du peuple juif dans le monde entier."

En France en 2004

En réalité, l'opération répond à une résolution, adoptée en 2010 par le cabinet du Premier ministre israélien, qui encourage les citoyens israéliens aux États-Unis à retourner au pays, incitations financières à l'appui. D'après le porte-parole de Benyamin Netanyahou, la mesure visait officiellement à "empêcher la fuite des cerveaux". Difficile, pourtant, de ne pas y voir une volonté de renforcer la population juive au sein de l'État hébreu. Ce n'est pas la première fois qu'un Premier ministre israélien agit de la sorte. En 2004, Ariel Sharon avait provoqué l'indignation en appelant publiquement les Juifs de France à venir s'installer en Israël "aussi vite que possible", en raison d'un "antisémitisme" qu'il estimait croissant dans l'Hexagone.

Au coeur de la tourmente, le ministère israélien de l'Immigration et de l'Intégration justifie son choix par le fait que la campagne "touche l'essence même de l'identité israélienne". Pour le reste, le ministère préfère botter en touche : "La campagne ne visait ni la communauté juive aux États-Unis ni toute autre diaspora", écrit-il dans un communiqué, repris par le Daily Telegraph. "Les récentes accusations selon lesquelles le gouvernement israélien essaie d'intervenir dans les choix personnels des Juifs américains ou de rabaisser leur mode de vie sont infondées."

Submergé par les messages de colère, l'ambassadeur d'Israël à Washington, Michael Oren, a expliqué que cette campagne avait été conduite sans l'approbation de l'ambassade israélienne à Washington, ni de celle du chef du cabinet du Premier ministre, et que ni l'un ni l'autre n'avaient pas été mis au courant. Netanyahou n'a pas tardé à réagir. Face à la colère de la diaspora, il a ordonné l'annulation pure et simple de la campagne.

REGARDEZ un des spots publicitaires
qui a provoqué l'émoi de la communauté juive aux États-Unis :

http://www.youtube.com/watch?v=glQDf8vXvkQ&feature=pl...


http://www.lepoint.fr/monde/israel-scandalise-les-juifs-a...

Petite banniere 400x50

 

22:30 Publié dans Alertes, Disparitions, Israël - Palestine, Sionisme, Oligarchie, LDJ, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

01/12/2011

Israël sonne la mobilisation face aux «tempêtes arabes»

Depuis le temps que les sionistes (parti extrémiste créé par Rothschild) attendaient cela, ils vont être servis, avec tout ce qui se passe dans le monde en ce moment. 

Finalement, on se demande si Israël n'a pas l'intention de sacrifier le peuple Juif en s'attirant les foudres de tous les pays musulmans et de ceux qui ne sont pas alignés à l'Empire US/Sioniste/Europe/Angleterre, ni à l'Empire du Vatican ? 

Israël sonne la mobilisation face aux «tempêtes arabes»

Par Isabelle Lasserre
29/11/2011 | Mise à jour : 19:39

Confrontée à un environnement en pleine ébullition, de l'Égypte à l'Iran en passant par la Syrie, l'armée israélienne est contrainte de revoir ses options stratégiques. Pour Tsahal, la perspective de devoir se battre sur plusieurs fronts à la fois n'est plus théorique.


À l'entrée de l'immense quartier général de Tsahal, l'armée israélienne, à Tel-Aviv, un panneau géant reproduit une page fictive de Facebook. Trois «amis», ornés de leurs portraits photos, attendent d'être «acceptés»: le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, le numéro un syrien...

 http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2011/11/29/10001-20111129ARTFIG00662-israel-sonne-la-mobilisation-face-aux-tempetes-arabes.php