Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2015

Je suis Charli…sraël ? Vous avez dit liberté d'expression, vraiment ?

La république maçonnique est outrée par cette atteinte insoutenable à la liberté d'expression après le false flag bien orchestré au siège de Charlie Hebdo !

On utilise les grands mots quand il s'agit de laisser prospérer les officines terroristes de propagande au profit des lobbys sionistes par lesquels elles sont financés y compris par les citoyens, lesdites officines bénéficiant des largesses de l'état qui les subventionne. En revanche en ce qui concerne la liberté d'expression des citoyens, il faut qu'ils se la ferment notamment sur le net puisque lorsqu'il s'agit de nous avoir pondu une loi durant les vacances de Noël, permettant à l'état nazi de fermer sur décision administrative,  les sites ou blogs dérangeants sans passer par la Justice ou les décisions des magistrats.

Du reste dans un pays où la séparation des pouvoirs de l'état n'est pas respectée, entre le pouvoir législatif (la rédaction des lois), le pouvoir exécutif, (les politiques) et le pouvoir Judiciaire, nous pouvons dire que la Constitution n'existe pas, ni la démocratie, et que nous sommes en dictature tout simplement ! Aujourd'hui, les francs-maçons, ont accordé un nouveau pouvoir aux merdias aux ordres des lobbys qui est devenu le 4ème Pouvoir !

* - Le cadeau de Noël du Gouvernement aux Français : la surveillance !

Sans parler de cela aussi :

*- La Puce - Citoyens sous haute surveillance

Est-ce que l'on a fait nous révolter pour tous les journalistes d'investigation qui ont été tués dans le monde en 2014 et notamment les russes qui sont empêchés de faire leur travail en Ukraine et ceux qui ont été purement et simplement éliminés ?

* - 35 journalistes russes sont interdits d'entrée en Ukraine ...

* - Ukraine: le journaliste russe Andreï Stenine retrouvé mort ...

* - Un journaliste russe tué dans l'est de l'Ukraine - Le Monde

* - UKRAINE • Deux journalistes russes tués près de Louhansk ...

*-  118 journalistes tués dans le monde en 2

*- ALERTE - 2 journalistes tunisiens assassinés par la branche libyenne de l'EI
La branche libyenne de l'EI affirme avoir exécuté deux journalistes tunisiens, le 8/01/2014


Je suis Charli…sraël?

L'égrégore fonctionne à plein

L’égrégore fonctionne à plein

Les réseaux sociaux cultivent l’effet de masse pour le meilleur et pour le pire. Dans les affaires politiques de ce monde c’est souvent pour le pire et l’attentat chez Charlie hebdo n’y coupe pas. La vignette « Je suis Charlie » a donc fait un tabac sur les réseaux chez les soi-disant (les pauvres) défenseurs de la liberté d’expression. Ils n’ont pas compris qu’ils étaient manipulés encore une fois et par toujours les mêmes…

Ce n'est qu'une caricature et j'ai le droit avec moi!

Ce n’est qu’une caricature et j’ai le droit avec moi!

« Je suis Charlie » écrit en hébreux, et en déplaçant les lettres, veut dire « Je suis Israël ». C’est un message clair envoyé par la communauté juive internationale pour amener le goy à pleurer sur Israël ce pays si souvent confronté au terrorisme islamique…le pauvre. C’est un attentat qui doit amener le bon citoyen français à prendre fait et cause pour Israël et contre les palestiniens. Un attentat qui doit faire pencher la balance du bon côté. Il fallait appuyer un peu plus d’un côté pour y parvenir, ils sont sur le bon chemin. Certains vont même jusqu’à faire le parallèle avec l’affaire Dreyfus qui aurait permis au peuple de France de défendre la liberté d’expression à moins que ce ne soit seulement l’acceptation de sa soumission…

Cet attentat est un crime contre la démocratie et contre la république disent-ils, ils nous proposent donc de descendre dans la rue pour la défendre, pour la sauver du péril! Du péril juif? Non vindieu! C’est une pensée antisémite qui doit être absolument banni des réseaux sociaux, des infos et surtout des cerveaux des moutons français. Non du péril islamique qui menace gravement notre liberté.


On l’attaque donc par le biais de caricature bon enfant montrant un Mahomet nu ou se faisant sodomiser par une chèvre au nom de la bonne vieille liberté d’expression. On trouve aussi des caricatures de curés bien sûr mais, bizarrement, très peu de rabbins et de juifs. Surtout depuis l’arrivée de Caroline Fourest, égérie de BHL, au sein du comité de rédaction. Une dérive islamophobe qui confine au racisme pur et dure tel que le dénonçait Olivier Cyran qui y a travaillé de 1992 à 2001.

Ce sont donc ces loustics défenseurs de la dérive raciste et islamophobe de Charlie Hebdo qui deviennent in fine grâce à cet attentat nos hérauts de la défense de la liberté d’expression. Quel pied de nez à nos valeurs! Quel détournement de la réalité si chers à nos maître bien pensants. Ce sont pourtant les premiers à avoir tenter de bailloner Dieudonné et Soral non? Pourtant que font-ils d’autres que de caricaturer le juif suprématiste? N’a-t-on pas le droit au nom de la liberté d’expression de dénoncer cette main mise de la synagogue sur NOTRE pays? Non. Le juif est un être supérieur, élu de Dieu, et en cela doit être protégé de toute vindicte populaire. C’est là le sens profond de la république. Et si elle s’oublie le juif élu se charge de lui faire remarquer en appelant au soutien de la communauté toute puissante.

Mais voilà donc que ces hérauts de la cause de la liberté sont les premiers à parler de censure contre celles et ceux qui ne seraient pas du côté de la cause commune. On dévoile ainsi sur le net tout le côté obscur de la toile populaire contrôlée elle aussi par la communauté. Ce sont les premiers à faire le sale boulot de délateurs qu’ils aiment tant lorsque le pouvoir est de leur côté. Ce sont aussi les premiers à faire circuler les photos des présumés innocents sur la toile quitte à mettre leur vie en danger. Ils aiment être à l’avant-garde des révolutions qu’ils provoquent c’est dans leurs gènes. C’est là l’expression de leur gloire, de leur puissance mais peut-être aussi l’instrument de leur chute.

 

02/01/2015

[Vidéo] TV Lobotomie - La vérité scientifique sur les effets de la télévision ou l'idiocratie à l'oeuvre !

Voici les résultats scientifiques des effets de l'un des organes de propagande ou de l'un des outils de manipulation mentale qu'est la télévision pour ceux notamment qui considèrent que parce que c'est dit à la télé ou à la radio "c'est forcément vrai" ! Et ce, sans chercher la vérité ailleurs, sans lire eni s'informer personnellement et sans connaître l'histoire du monde, la géopolitique ou l'histoire tout court, sans chercher à savoir qui mène le monde depuis des millénaires, sans procéder à des analyses des informations de manière objective par flemme, par peur de découvrir et de reconnaître leur ignorance ou par facilité. Ce qui fabrique quelques millions d'idiocrates que le système corrompu peut parfaitement manipuler et faire adhérer à ses théories mensongères et fumeuses  à mille lieux de la vérité !  

Mais je suis content, je regarde la télé et je gobe tout ce que les merdias aux ordres des lobbies me disent et qu'ils veulent que je sache sans ne jamais me poser  aucune question, ce qui est plus confortable en qualité d'idiot utile du système parce que je suis un parfait mouton prêt à aller à l'abattoir pour les Illuminati  ! !

 

[Vidéo] TV Lobotomie – La vérité scientifique sur les effets de la télévision

Pour les spécialistes, tel Michel Desmurget, il n’y a plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l’attention, l’imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l’alcoolisme, la sexualité, l’image du corps, le comportement alimentaire, l’obésité et l’espérance de vie.

TV Lobotomie - La vérité scientifique sur les effets de la télévision


Analyse du livre de Michel Desmurget : TV Lobotomie

Ce livre gagnerait sans doute le prix de la couverture la plus laide s’il existait, mais, malgré cette erreur de l’éditeur, il vaut tout de même la peine d’être lu. Michel Desmurget, chercheur à l’INSERM, dans TV Lobotomie. La vérité scientifique sur les effets de la télévision (Paris : Max Milo, 2011) nous propose rien de moins qu’une synthèse de tout ce que les scientifiques savent sur les liens entre la consommation télévisuelle et les attitudes, comportements, capacités, des êtres humains qui consomment de la télévision. Ce bilan scientifique, à partir de 4000 articles selon l’auteur, serait en fait effrayant. Plus on regarde la télévision,  plus on a regardé la télévision, plus on l’a fait jeune, plus on augmente toutes choses égales par ailleurs les probabilités d’événements défavorables pour soi-même  à tous les âges de la vie.  De fait, pour croire aux résultats cités de cette étude, il faut fondamentalement être accessible à la pensée statistique. Comme le montre, le “débat” organisé le 7 février 2011 autour de ce livre sur Europe 1 et la réaction d’une auditrice qui cite son propre cas de téléphagie ne l’ayant pas empêchée d’être, à l’en croire, un génie, c’est un point fondamental.

Ainsi, si l’on a accès au raisonnement en probabilité, typique en épidémiologie par exemple, Michel Desmurget établit à partir de la littérature disponible que :

a) “la télévision est un véritable désastre ontogénétique” (p.136) (conclusion du chapitre II La télé étouffe l’intelligence, p. 71-137), autrement dit des preuves solides existent que, toutes choses égales par ailleurs, le développement intellectuel des enfants se trouve profondément affecté par la consommation de télévision, avec un effet d’autant plus fort que la consommation s’effectue massivement très  jeune (dans les toutes premières années 0-3 ans). Des études montrent même qu’à cet âge précoce, le simple fait d’avoir la télévision allumée dans une pièce  sans la regarder aurait des effets sur le développement intellectuel. La raison profonde de cette déficience en matière de maturation de l’intelligence ne serait pas liée à la qualité déficiente (ou non) des programmes, mais à la nature non interactive de la télévision. Dans le fond, notre chercheur retrouverait dans la littérature savante contemporaine la vérité marxienne selon laquelle la vérité de l’homme (comme de tout animal) n’est autre que la praxis, et que la télévision constitue une forme extrêmement appauvrie d’(in)activité.  En tant que professeur d’université, je dois dire que la courbe historique des scores obtenues aux tests d’admission dans les universités américaines, corrélé avec un retard d’une vingtaine d’années avec la pénétration de la télévision dans les foyers  (p. 92),  m’a plutôt impressionné. L’auteur cite quelques exemples d’études ayant pu montrer que l’introduction de la télévision détraque les comportements enfantins, et qu’inversement, le sevrage télévisuel peut avoir des effets positifs assez rapides (si l’on valorise la réussite scolaire, le sommeil, le calme, etc.).

b) la consommation de télévision est un facteur déterminant d’augmentation des risques de santé suivants : obésité, tabagisme, alcoolisme, sexualité mal contrôlée chez les adolescents, et j’en oublie quelques autres dont la sénescence précoce (cf. chap. III, “La télé menace la santé”, p. 139-201). Sur le tabagisme par exemple, des études montrent que, pour des adolescents, le simple fait de voir des films plutôt anodins dans lesquels apparaissent massivement des cigarettes fumées par des acteurs sympathiques augmentent la probabilité de devenir soi-même fumeur. En conclusion, indirectement, la télévision tue purement et simplement, et, avant cela, coûte cher en dépenses de santé – mais rapporte beaucoup aux entreprises qui manipulent ainsi nos comportements.

c) Enfin, la consommation de télévision rend violent et /ou anxieux (chap. IV“La télévision cultive la peur et la violence”, p. 203-238). Pour l’auteur, sur le premier point, à savoir le fait de voir de la violence et de devenir en conséquence soi-même, toutes choses égales par ailleurs, plus violent et/ou indifférent à la violence, aurait atteint un tel point de consensus parmi les scientifiques que les recherches se sont ralenties sur ce point depuis quelques années. Inutile de continuer à prouver que la terre est ronde. Pour l’anxiété, due au visionnage massif de la télévision, elle s’exerce d’autant plus puissamment sur les plus jeunes esprits.

En résumé, à en croire l’auteur, la communauté scientifique se trouve sur les divers effets négatifs de la télévision dans un consensus semblable par son ampleur que celui que connaissait cette même communauté sur les effets cancérigènes du tabac  alors que l’industrie du tabac et ses affidés  et idiots utiles niaient encore farouchement tout lien – avec la même difficulté donc, à savoir que cette “vérité scientifique” n’arrive pas du tout à s’imposer  dans l’espace public. La plus grande partie des études citées se trouvent être nord-américaines, et l’on découvrira que, sur la foi de ces recherches, les sociétés savantes des Etats-Unis ont multiplié les avis sur les différents points évoqués, sans à ma connaissance aucun effet sur la civilisation télévisuelle de ce pays. Pisse dans ce violon, camarade savant, tu nous intéresses!

Cependant, bien que Michel Desmurget ne fasse pas la différence, il faut distinguer deux séries d’effets : le plus grave, celui du média télévision en soi, par la passivité qu’il implique et qui s’avère  en tout point imparable  dans ses effets à tous les âges de la vie (point a));  et les plus remédiables, ceux qui sont liés au contenu des programmes (incitation à la malbouffe, à la violence, etc.) (point b) et c)). On peut remarquer de fait qu’il existe déjà beaucoup de règlementations pour limiter ce qui est montrable à la télévision. Par exemple, aucun pays n’autorise à ma connaissance de la  vraie pornographie en clair sur des chaînes accessibles à tous; beaucoup de pays disposent d’un système de classification des œuvres selon  le degré de violence; des programmes pour enfants sont conçus et diffusées; on limite ou on interdit la publicité visant les enfants, etc. ; autrement dit, sur les points b) et c), on pourrait, à la limite, imaginer de règlementer en vue d’une télévision qui éviterait les principaux écueils repérés par la recherche. Cela serait sans doute un peu ennuyeux pour beaucoup de gens (plus de séries criminelles, plus de sexe suggéré, plus de fumeurs positifs, etc.) et ressemblerait aux recommandations en la matière de laVie (encore) catholique en 1968 – ou, au contenu de la télévision actuellement gérée par le Patriarcat de Roumanie. Comme le montre l’auteur avec soin (dans le premier chapitre I, p. 33-69), les enfants regardent en gros la même chose que les adultes; donc, à moins de supposer des parents devenus tous raisonnables et ne laissant voir à leurs enfants que ce qui est de leur âge, il faudrait revenir à un terrible degré de censure des programmes. (Dans le cas des Etats-Unis, le principe intangible de la liberté d’expression rend toute réflexion en ce sens largement caduque, mais en Europe, des avancées seraient possibles.)

En revanche, sur le point a), la télévision en soi (quelque soit le contenu) s’avère un désastre ontogénétique pour les enfants (et, accessoirement, tend à aider les adultes à devenir sénile avant l’heure), les perspectives d’action publique me semblent  plus limitées; de fait, l’objectif de l’ouvrage semble être bien essentiellement d’obtenir que les parents, prévenus par l’auteur, arrêtent de laisser la télévision à disposition de leurs jeunes enfants (cf. la conclusion en ce sens p. 246 : “pendant les cinq ou six premières années de vie, toute exposition audiovisuelle devrait être strictement proscrite par les parents tant la télévision trouble le sommeil, promeut l’obésité à long terme et interfère avec le développement intellectuel, affectif, physique et social de l’enfant.” ), et, ensuite, contrôlent strictement la qualité et la quantité de ce qui est regardé par ces derniers. Or, comme il croit pouvoir le montrer, ce sont les adultes eux-mêmes  qui veulent que les (très) jeunes enfants s’intéressent à la télévision (ou à des DVD) afin d’obtenir du répit dans la lourde tâche de l’éducation qui leur incombe. Bien que n’ayant pas d’enfants, cela m’a rappelé que des amis, n’ayant d’ailleurs pas la télévision chez eux pour des raisons fort semblables à celles invoquées par l’auteur,  amis avec lesquels je passais des vacances il y a quelques années, utilisaient sciemment en dernier recours la télévision (cachée jusque là dans un coin du logement)   pour paralyser littéralement leur chère progéniture, plutôt remuante par ailleurs, en cas de nécessité absolue (faire les bagages et le ménage à la fin du séjour). Cela m’avait plutôt amusé à l’époque que de voir cet effet de fascination – un peu le rayon paralysant des séries télévisées de mon enfance -, mais je me rends compte à la lecture de Michel Desmurget que là se trouve largement la clé du problème. Tous les adultes n’ont pas l’énergie pour interagir tout le temps avec  leur progéniture. Se passer de fait de la télévision supposerait une réorganisation des vies familiales.

Plus généralement, si l’on admet que Michel Desmurget, chercheur à l’INSERM, a fait correctement son travail de compilation et engage ainsi sa responsabilité de savant, on peut en tirer trois conclusions.

Tout d’abord, le peu de sympathie exprimée par quelques grands penseurs du siècle dernier à l’égard de la télévision, Karl Popper, Pierre Bourdieu, et Giovanni Sartori, pour citer des grands noms, semble recevoir une confirmation empirique forte de toutes ces études  si l’on partage l’idéal d’une humanité forte et adulte.

Ensuite, on possèderait là un exemple supplémentaire d’écart abyssal entre ce qu’exigeraient les résultats scientifiques et les pratiques socioéconomiques en vigueur. Bien qu’il ne l’ait pas calculé, l’externalité négative de la télévision comme activité sociale parait au total énorme – surtout si l’on compte les effets de long terme qui semblent étonnamment forts. Même si Michel Desmurget se montre très prudent dans ses interventions médiatiques en visant surtout à protéger les enfants d’aujourd’hui et à se présenter comme quelqu’un qui n’est pas contre la télévision en soi, la conclusion logique de son travail serait en fait une suppression pure et simple de la télévision, ou, tout au moins,  dans une société de liberté d’entreprendre, la fin de tout soutien public à cette activité économique nocive. Par exemple, si la télévision en soi creuse la tombe de la performance scolaire et nous promet en plus des générations d’obèses, il n’est peut-être pas nécessaire de financer cela sur fonds publics. Ou, du moins, pourrait-on se limiter à une seule chaine exempte de tout effet nocif par le contenu et ne visant que les plus de six ans. Bien évidemment, on  n’en fera rien! C’est là un aspect fascinant de nos sociétés, cette capacité à payer des gens pour savoir qu’on se détruit en faisant telle ou telle chose, tout en s’en souciant peu au total. Je pourrais aussi citer la prison comme institution criminogène, ou les deux roues comme cause de mortalité massive sur les routes. Mais, dans le fond, après tout, nous pouvons (encore) nous payer ces luxes.

Dernier point :  M. Desmurget nomme sans aménité aucune “pipeaulogue” les spécialistes des médias ou  les essayistes qui nient ou minimisent les effets qu’il décrit à la suite de cette littérature qu’il a dépouillé.  Son livre prend en effet parfois le ton d’un pamphlet, mais c’est sans doute un choix de sa part pour atteindre un plus vaste public qu’avec un rapport de synthèse et pour rendre le contenu moins austère.  Au delà des termes dépréciatifs utilisés à l’encontre de quelques-uns cités dans l’ouvrage, je suis confondu par la divergence entre les conclusions qu’il tire à partir de cette littérature, trouvée essentiellement dans les revues de médecine, d’épidémiologie, de psychologie, et ce que j’avais perçu comme le consensus présent des spécialistes des médias, qui insistent plutôt sur les filtres sociaux à la réception, sur le côté anodin de toute ces contenus.  Par exemple sur le cas de la violence et de la sexualité, l’écart me parait énorme. Il est vrai que le souhaitable que dessine en creux le consensus scientifique auquel se réfère Michel Desmurget ressemble fort à la bonne vieille morale éducative de la bourgeoisie  catholique du début du siècle dernier. L’auteur s’en défend et s’en amuse même parfois, mais il reste qu’il casse totalement le lien entre “progressisme” (entendu comme recherche de l’autonomie pleine et entière de l’individu) et “libéralisme culturel” (entendu ici comme extension du domaine du montrable). Finalement, cela voudrait dire que des films-culte comme Pulp Fiction ou simplement  Avatar sont porteurs de maux pour les jeunes qui en sont les plus friands consommateurs. Si la violence, le sexe et le tabagisme montrés aux masses adolescentes ne sont plus aussi anodins que cela, où va-t-on arriver ma brave petite dame? Chez Benoit XVI? Chez les talibans? Et puis, par ailleurs, si l’on n’a plus de faits divers bien gores pour le JT, de quoi peut-on parler alors? Où sera l’émotion?

Source : Bouillaud’s Weblog

Michel Desmurget

Michel Desmurget : l'impact de la télé sur notre santé

 
P.S. Dans un autre registre, comme signalé en commentaire, je vous conseille le film Idiocracy (Planet Stupid “en français”, de 2007). Au 1er degré, ça ne vole pas super haut, mais au second, c’est une critique assez radicale et bien vue…

Idiocracy trailer Bande-annonce

P.P.S. : et pour le coup, sans aucun rapport avec tout ça, je vous conseille vraiment d’aller voir au cinéma le film La famille Belier, c’est remarquable de sensibilité et une belle façon de commencer l’année… :)

La Famille Bélier – Bande annonce HD

 

 

 

 

 

 

30/12/2014

HUMANITÉ EN DANGER - Les 10 stratégies de manipulation des masses

Le site Syti sur les stratégies de manipulation rédigé par Sylvain Timsit publie "Les dix stratégies de manipulation de masses". L'auteur énumère et détaille les stratégies et les techniques de la gouvernance pour la manipulation de l'opinion publique et de la société à travers les médias


 

03/09/2014

SCOOP TV Russe documentaire : La Russie se prépare-t-elle à dévoiler l'existence du "Gouvernement Secret" des Grands Gris Reptiliens, promoteurs du Nouvel Ordre Mondial ?

Le Documentaire Choc que La Cabale Illuminati/Reptilienne souhaite maintenir Secret.

Nous avons toujours dit que si Poutine voulait avoir la Paix il lui appartenait de dévoiler d'existence des ET, dont celle des Grands Gris Reptiliens, les instigateurs et Grands Promoteurs du Nouvel Ordre mondial. Et que si nous voulions avoir la vérité sur ce qui se passe dans le monde depuis des millénaires, il suffirait de dévoiler et de lever tous les secrets sur les ET & les Ovnis, les archives du Vatican et sur le secret de la secte maçonnique sioniste !

Mais cela n'arrangerait pas du tout le Vatican que la révélation sur l'existence des ET & des Ovnis soit faite, comme nous l'indiquait le Dr Michaël WOLF, car nous assisterions à l'écroulement non seulement du Vatican mais de toutes les religions, sauf que cela permettrait à l'ensemble de l'humanité de se libérer enfin du joug de tous ces criminels, menteurs et manipulateurs.

La traduction Google de l'article ICI ou le Fichier à télécharger ICI

Que s'est-il passé aux USA, le 23 août 2011, suite à la publication de la déclaration de souveraineté humaine du 22 août 2011 ! Cet article vous permettra de le savoir !


Car aujourd'hui, c'est bien en Russie que la population est la mieux informée sur le Nouvel Ordre Mondial et le gouvernement secret qui dirigent le monde ! Ils sont des millions de russes à le savoir désormais !.

Imaginons qu'un jour TF1, France2, ou mieux, CanalPlus diffusent un documentaire sur le "Gouvernement secret" à une heure de grande écoute avec des extraits de vidéos YouTube des conférences de l'ingénieur Phil Schneider, tout en expliquant pourquoi ces bases souterraines avaient été créés sur notre planète pour protéger certaines Elites d'attaques nucléaires ou bactériologiques?

Quelle aurait été votre réaction??!

Figurez-vous, qu'une télévision privée russe l'a fait!

C'est bien la première fois que nous découvrons les révélations de Philip Schneider divulguées sur une télévision à l'heure de grande audience d'au moins 22 millions de personnes!

En effet, après avoir publié le 06 aout 2014 un article complet sur le tremblement de terre survenu le 23 août 2011 aux USA (et ailleurs) David Wilcock participa à un documentaire russe cet été 2014 !

Vous en souvenez-vous ?


L'article de David Wilcok démontra que ce ne furent pas des tremblements de terre naturels, et qu’ils auraient été détruits par une "Alliance positive".

Voir les photos des graphiques et analyses.
http://divinecosmos.com/start-here/davids-blog/1166-russi...
(aussi en fichier Word traduit)


David Wilcock dévoile aussi tout sur les extraterrestres!!

Oui ! Un documentaire d'environ 3 heures a été diffusé sur la chaine russe "REN-TV" exposant tout sur le "gouvernement secret" qui dirige notre planète.

Et avec la complicité amicale de Benjamin Fulford!

Qui dit tout, lui aussi, sans hésitation.

Ben Fulford and David Wilcock on Russian TV: Cabal Defeat is Looming

(En bas à droite de votre écran, vous devez cliquer pour activer les sous-titres dans votre langue)

https://www.youtube.com/watch?v=8sVLCYMezi0

En plus des commentaires de nombreux experts russes, (qui sont très bien informés!), David Wilcok, Benjamin Fulford et Chodoin Daikaku (le fondateur et président de l'Association unie Mondiale de Karaté et membre de la société du dragon Blanc) sont interviewés pour dévoiler des faits et des noms!

"Le réseau REN TV réunit 406 télévisions indépendantes en Russie et dans la Communauté des États indépendants (CEI). Ses programmes sont reçus dans 718 agglomérations du territoire
russe, de Kaliningrad à l'ouest à Ioujno-Sakhalinsk à l'est.

Son audience potentielle est de 113,5 millions de téléspectateurs.De plus, REN TV collabore avec dix diffuseurs satellite et dix-neuf opérateurs câble en CEI où 181 villes peuvent capter son signal."
http://fr.wikipedia.org/wiki/REN

Grâce à cet article de David Wilcock du 23 août 2011, le documentaire vidéo expose pourquoi des "bandits" avaient besoin de construire des abris souterrains dans différentes partie du monde, et fournit des analyses, des preuves et des témoignages percutants sur un réseau mondial de "malfaiteurs" commettant des délits et des crimes depuis des années.

Bien que le documentaire détaille les caractéristiques techniques de ces bases souterraines, David Wilcock a considéré que ce tremblement souterrain pouvait provenir de destruction par explosif de militaires bienveillants.

Mais cela pourrait aussi provenir de nos "Archanges Angéliques", suite à la "déclaration de souveraineté humaine" que nous avions diffusée la veille, soit le 22 août 2011.


D'ailleurs....Le lendemain de la diffusion, le mardi 23 août 2011, un séisme de magnitude 5,9 avait  été enregistré, et nous avions publié la liste des sites touchés par ce tremblement de terre de quelques secondes:



_ Le Capitole NEW YORK/WASHINGTON (qui abrite le Sénat, la Chambre des Représentants, et la Maison Blanche)
_ Le Pentagone (département de la défense)
_ La Belgique touchée par d'énormes orages, des inondations et la chute de la foudre (fief de l'OTAN)
_ L’Etat de Virginie (fief de la famille Bush, la CIA, le FBI...)

Voilà un super documentaire qui va agacer l'Elite illuminati/Reptilienne surtout si la vérité a déjà été exposée au peuple russe!

Ce n'est pas la première fois que David Wilcock utilise ces réseaux de télévisions russes. Il a déjà participé à d'autres déclarations sur le même site TV russe... (disponibles en VOST francais!)

David Wilcock | Financial Tyranny on Russian TV, Pt. 1: Jan. 16, 2013
http://www.youtube.com/watch?v=qTu2iIjm5oA



David Wilcock | Financial Tyranny on Russian TV, Pt. 2: Jan. 30, 2013
http://www.youtube.com/watch?v=mmSqfr2l3HY

Souvenons-nous aussi de Thierry Messan qui avait été invité à une émission en direct sur l'attentat du 11 septembre 2001.


Voici un petit résumé de ce qui est exposé dans ce documentaire explosif:

  • l'existence d'extraterrestres et les milliers de bases souterraines (notamment l'Area 51) dévoilées par Ron Rummel et l'ingénieur Philip Schneider !

http://projectavalon.net/lang/fr/in_tribute_schneider_fr....
http://projectavalon.net/lang/fr/in_tribute_ron_rummel_fr...

  •  un Criminologue russe révèle le mensonge sur leurs assassinats
  • les budgets noirs (black budgets)
  • L'utilisation des technologies de l'énergie libre dans ces bases souterraines à l'insu de la population mondiale! (Une base peut contenir 65 OOO personnes et plus!).
  • Des analyses d'Ufologues russes, professeurs d'universités russes, scientifiques russes, historiens militaires russes, anciens agents du KGB, anciens députés russes!..
  • Le colonel Fletcher Prouty et David Eisenhower qui révélèrent le gouvernement secret.
  • La CIA qui recruta 1500 scientifiques Nazis (avec leurs photos). Notamment Wernher Von Braun. Et comment la CIA a pu changer leurs identités avec l'Opération "Paperclick"
  • Benjamin Fulford expose pourquoi Roosevelt a été assassiné par les Nazis, et son remplacement par Harry Truman. (Qui commença l'opération Paperclick permettant à ces milliers de scientifiques Nazis d'échapper à la peine de mort au procès de Nuremberg)
  • L'assassinat de John F. Kennedy (qui souhaitait modifier le statut du complexe militaro industriel et celui de la FED). Benjamin Fulford indique que c'est la famille Bush et le groupe Américain Nazi qui l'ont assassiné.
  • La dénonciation de certains membres de la société secrète "Skull and Bones"
  • La vidéo révèle le pionnier dans la création de tunnels sous-marins (bien avant la deuxième guerre mondiale),qui fut un scientifique russe au nom de "Peter Rasskazov"! Il refusa de joindre les révolutions Russes, et fut assassiné. L’Allemagne Nazi obtenu ses idées et ses plans pour la construction de ses tunnels. Mais elle fut stoppée par l'Armée Rouge qui récupéra les documents de construction. Moscou en fut informé, et conseilla l'Allemagne pour corriger les erreurs et améliorer le projet.
  • La vidéo dévoile les scientifiques Nazis travaillant sur plusieurs continents dont en France, qui devaient élaborer son propre système balistique. Comme ils utilisaient du sabotage entre eux, il était nécessaire qu'ils se regroupent en un seul endroit afin de partager leurs connaissances. Sans doute l'une des raisons de la création de ses villes souterraines interconnectées!
  • La vidéo expose le monument "Georgia Guidestones" en Géorgie (USA) construit en 1979, qui indique en plusieurs langues de "maintenir l'humanité en dessous de 500 millions ! (Les auteurs de cette idéologie criminelle demeurent inconnus et se cachent!

Découvrez les révélations de Benjamin Fulford dans la vidéo :

  • L'exposition de la "Société du dragon blanc"(Qui est l'une des organisations mondiales qui a décidé de faire face à un grand groupe Nazi criminel.)
  • Le cambriolage de quatre têtes nucléaires de 500 kilotonnes qui avaient été transféré sur une base Nazi aux iles Canaries, et ensuite en Nouvelle Guinée, aux Philippines, en Thaïlande. pour finir au Japon via la contrebande.
  • L'attentat terroriste nucléaire au japon du 13/11/11
  • Les crimes en Norvège après l'ultimatum du gouvernement secret pour lui transférer 1,5 milliard de dollars! Puisque la Norvège ne faisait pas parti de l'Union Européenne, et qu'elle ne payait donc pas les dettes de la Grèce, l’Espagne, et du Portugal. Anders Brevik a été utilisé comme une marionnette pour déstabiliser le cours du pétrole Norvégien.
  • La guerre en Yougoslavie pour s'approprier les métaux rares, comme le nickel, le chromium, et le Vanadium au Kosovo, pour une utilisation dans la nanotechnologie.
  • Au Cambodge: Comment le gouvernement secret a créé un ultimatum à l'ancien président de ce pays dans les années 70, pour lui soumettre l'économie du caoutchouc, et lui imposer des réformes économiques en nationalisant les banques. Après le refus du président cambodgien de payer, le congrès américain annula leur support militaire. Et "Pol pot" fut ainsi utilisé comme une marionnette de propagande pour tuer 4 millions d'individus. Avant d'être assassiné ensuite!
  • Les vaccins criminels en Afrique Noire.
  • Le contrôle du corps humain: où pourquoi Dick Cheney a refusé de se faire implanter un pacemaker de peur d'être suivi à distance par des terroristes, suite aux révélations scientifiques d'un hacker qui a été retrouvé mort dans son appartement en juillet 2013 !
  • Les conspirations aliens, les suicides dans les Banques à Londres, New York et en Chine... et leurs causes.
  • Les complots en Lybie avec Mouammar Gaddafi.
  • L'arrestation en italie, de deux japonais avec des valises remplis d'anciens certificats d'Or de la FED !
  • L'extorsion de tonnes d'Or appartenant à l'Asie, négocié avec la FED à l'époque pour les conserver dans des coffres forts, et qui furent transportés sur des navires de guerres américains ! Afin de commencer le démarrage de la planche à billet du dollar !
  • Comment après avoir commandé 15 Kg d'or sur le marché en octobre 2009, la Chine avait  reçu des lingots qui contenaient du tungstène, recouverts d'une fine couche d'or ! Une arnaque de la FED, et qui depuis 1960, aurait fait circuler 1,5 millions de faux lingots d'Or. L'or réel aurait disparu ou dépensé pendant la grande dépression, ou partagé entre des clans!

Avec la diffusion de ce nouveau documentaire en Russie, la Cabale Nazie court à sa perte.

Quelques rappels sur le "Gouvernement Secret US" : Illuminati/Reptiliens/Sionistes.

 

Pour info : L’Area 51, le nouveau monstre de puissance d’Alienware

Regardez la forme en Triangle ou pyramidale  !

area

 

09/08/2014

Scoop ! La Palestine n'a jamais retiré la plainte contre Israël de la CPI !

MERCI DE DIFFUSER LARGEMENT AUTOUR VOUS
SVP POUR RETABLIR LA VERITE

ABBAS n'a jamais retiré la plainte de la CPI parce qu'il n'en a pas le compétence, il s'agit encore une fois de propagande mensongère des merdias aux ordres des lobbies sionistes !

En effet, Maître Gilles DEVERS vient de communiquer sur son blog, un courrier émanant de M. Saleem AL SAQQA, Ministre de la Justice de Palestine par laquelle il confirme qu'il est "le seul à pouvoir gérer la plainte devant la CPI", qu'il ne l'a jamais retirée et qu'elle est toujours active devant la CPI, ce, malgré les pressions qu'il subit de la part de la communauté internationale. Il a été obligé de faire paraître un démenti dans la presse et il rajoute qu'il avait déjà déposé une plainte devant la CPI en 2009 et que ladite juridiction ne lui a toujours pas donné suite. Il tient pour responsable la CPI pour son inertie à instruire ce dossier et il réclame qu'au moins une enquête soit ouverte ! 

La lettre du Ministre Palestinien de la Justice étant en anglais, vous pourrez en avoir la traduction ci-dessous :  

 

Ce 9 août 2014 est marqué par des développements très importants, que je reproduis dans la langue d’origine, pour que chacun puisse garder intact ces documents. (NDT : à la suite de la version française)

1 / M. Salim Al Saqqa, le ministre de la Justice: La Palestine n’annulera pas sa plainte à la CPI

Le ministre palestinien de la Justice Salim Al-Saqqa a affirmé que la plainte palestinienne à la CPI contre les crimes de guerre israéliens n’avait pas été retirée, a rapporté un journal palestinien Al-Resalah samedi.

Plusieurs sources avaient rapporté vendredi que le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas avait retiré sa plainte sous la pression internationale.

Al-Saqqa a reconnu qu’il y a une pression internationale et régionale sur l’AP pour retirer sa plainte. Il n’a nommé aucun de ceux qui exercent cette pression, mais il a affirmé que la plainte est toujours «active».

Il dit qu’il est la seule personne «autorisée» à traiter la plainte et qu’il ne l’a pas « retirée ». « Je ne vais pas retirer », a-t-il souligné.

Le ministre a déclaré que l’Autorité palestinienne avait déposé la plainte auprès du procureur de la CPI Fatou Bensouda par le célèbre avocat français Gilles Devers.

Al-Saqqa dit que c’est le meilleur moment pour engager des poursuites contre Israël pour les crimes de guerre commis à Gaza. « Si Israël avait été poursuivi après le rapport Goldstone, il n’aurait pas eu le courage de commettre à nouveau des crimes, » dit-il.

Il a défendu la résistance palestinienne et a déclaré que leur résistance contre l’occupation est une chose garantie par toutes les lois reconnues.

Le site français Réseau Voltaire avait rapporté jeudi que le président de l’AP avait demandé à la CPI d’annuler la plainte parce qu’elle se retournerait négativement sur ​​la question palestinienne.

En 34 jours de guerre contre Gaza, Israël a tué environ 1.900 Palestiniens. Les rapports de l’ONU affirment que la plupart d’entre eux sont des civils, dont au moins 400 enfants. Israël a également blessé environ 9.000 Palestiniens ; la plupart d’entre eux sont également des civils.

2 / Le conseiller nie l’annulation de la plainte à la CPI

Le conseiller juridique présidentiel Hasan Al-Aouri a nié samedi les informations diffusées sur les médias sociaux selon lesquelles la plainte déposée devant la Cour pénale internationale a été annulée.

Al-Aouri a nié que le ministre des Affaires étrangères Riad Al-Malki ait demandé au procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, d’annuler la plainte qui a été déposée par le Ministre de la justice Salim Al-Saqqa le 25 Juillet contre les crimes de guerre israéliens dans la bande de Gaza.

Al-Aouri a ajouté que ces informations sont dépourvues de fondements; la plainte, selon la loi, ne pouvait pas être annulée par Al-Malki, puisqu’elle avait été déposée par quelqu’un d’autre, et non par lui.

Il a souligné que M. Abbas n’a pas demandé à Al-Malki d’annuler la plainte, soulignant que si le président avait voulu le faire, il l’aurait demandé à Al-Saqqa.

Il a souligné que ces fausses informations viennent dans le cadre de la guerre menée par certains médias contre la direction palestinienne qui travaille avec acharnement pour mettre fin à l’agression israélienne et protéger le peuple palestinien.

3 / Le professeur John Dugard: la déclaration de 2009 est toujours valable

JOHN   DUGARD : Eh bien, Ken Roth a expliqué les bases de la compétence. La Palestine est un Etat qui n’a pas adhéré au Statut de Rome. Et afin de devenir un membre à part entière de la cour, il devra devenir membre du Statut de Rome. Il peut, toutefois, faire une déclaration acceptant la compétence de la Cour pour les crimes commis à Gaza à un moment donné, ce qui n’a pas encore été fait depuis que l’Assemblée générale a reconnu la Palestine en tant qu’Etat. Mais je pense qu’il est important de réaliser qu’en 2009, après l’opération Plomb durci, la Palestine avait soumis une déclaration à la Cour pénale internationale, faisant référence à tous les crimes internationaux commis en Palestine, et cette déclaration avait été rejetée au début de 2012, car à cette époque, la Palestine n’était pas reconnue comme un état. Mais plus tard, en 2012, l’Assemblée générale a reconnu la Palestine comme un Etat.

Donc ma position est qu’il est possible pour le procureur de la Cour pénale internationale d’exercer sa compétence, de déjà ouvrir une enquête, sans autres éléments supplémentaires. Et cela est confirmé par le fait que dans les dernières semaines, le ministre de la justice et le vice-ministre de la justice de la Palestine ont soumis des documents à la Cour pénale internationale indiquant que, dans la mesure où ils sont concernés, la déclaration de 2009 est toujours valable. Donc, je dois avouer que je tiens le procureur de la Cour pénale internationale en partie responsable du fait qu’aucune procédure n’ait été engagée contre Israël et le Hamas devant la Cour pénale internationale.

Traduction Avic – Réseau International

***

Original

Palestine CPI: Les informations décisives de ce 9 août 2014

Ce 9 août 2014 est marqué par des développements très importants, que je reproduis dans la langue d’origine, pour que chacun puisse garder intact ces documents.

maja1_large

 1/ M. Saleem AL SAQQA, ministry of Justice : Palestine will not withdraw their complaint to the ICC

Palestinian Justice Minister Salim Al-Saqqa affirmed that the Palestinian complaint to the ICC against Israeli war crimes had not been withdrawn, Palestinian newspaper Al-Resalah reported on Saturday.

Several sources reported on Friday that the Palestinian Authority (PA) President Mahmoud Abbas had withdrawn the complaint under international pressure.

Al-Saqqa recognised that there is international and regional pressure on the PA to withdraw the complaint. He did not name any of the bodies exerting that pressure, but he affirmed that the complaint is still "active."

He said that he is the only person "authorised" to deal with the complaint and he did not "withdraw" it. "I will not withdraw it," he stressed.

The minister said that the PA had filed the complaint to the ICC prosecutor Fatou Bensouda through the famous French lawyer Jill Denver.

Al-Saqqa said that this is the best time to prosecute Israel over war crimes committed in Gaza. "If Israel was prosecuted after the Goldstone Report, it would not have had the courage to commit crimes again," he said.

He defended the Palestinian resistance and said that their resistance against the occupation is something guaranteed by all recognised laws.

French network Voltaire reported on Thursday that the PA President had asked the ICC to nullify the complaint because it would negatively backfire on the Palestinian issue.

In 34 days of war on Gaza, Israel has killed around 1,900 Palestinians. UN reports said that most of them were civilians, including at least 400 children. Israel also wounded around 9,000 Palestinians; most of them are also civilians.

2/ Presidential Advisor Denies Nullifying Complaint to ICC

Presidential Legal Advisor Hasan Al-Aouri denied Saturday news circulated on social media that the complaint filed to International Criminal Court was nullified.

Al-Aouri denied that Foreign Minister Riad Al-Malki has requested International Criminal Court prosecutor Fatou Bensouda to nullify the complaint that was filed by Justice Miniter Salim Al-Saqqa on July 25th against Israeli war crimes in the Gaza Strip.

Al-Aouri added that these news are devoid of truth; the complaint, by law, could not be nullified by Al-Malki since it was filed by somebody else – not by him.

He stressed that Abbas has not requested Al-Malki to nullify the complaint, noting that had the President wanted to do so, he would have asked Al-Saqqa.

He stressed that such fabricated news come as part of the war waged by some media outlets against the Palestinian leadership who is working effortlessly to end the Israeli aggression and protect the Palestinian people.

3/ Professor John Dugard: the 2009 declaration is still valid

JOHN DUGARD: Well, Ken Roth has explained the basis for jurisdiction. Palestine is not a party to the Rome Statute. And in order to become a full member of the court, it would have to become a party to the Rome Statute. It can, however, make a declaration accepting the jurisdiction of the court for crimes committed in Gaza at a particular time, and that has not yet been done in recent times since the General Assembly recognized Palestine as a state. But I think it’s important to realize that in 2009, following Operation Cast Lead, Palestine did submit a declaration referring all international crimes committed in Palestine to the International Criminal Court, and that was rejected early in 2012 because at that stage Palestine was not recognized as a state. But later in 2012, the General Assembly did recognize Palestine as a state.

So my position is that it is possible for the prosecutor of the International Criminal Court to exercise jurisdiction, to initiate an investigation already, without any more due. And this is confirmed by the fact that in the last few weeks the minister of justice and the deputy minister of justice of Palestine have submitted documents to the International Criminal Court indicating that, as far as they are concerned, the 2009 declaration is still valid. So, I must confess that I hold the prosecutor of the International Criminal Court partly responsible for the fact that no proceedings have been initiated against Israel and Hamas before the International Criminal Court.