Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2011

L'UE se donne un mois pour frapper le pétrole iranien

C'est parti !

Oui bien sûr l'UE doit soi-disant arrêter l'Iran dans son programme nucléaire, il faut aller lui voler son pétrole, geler son argent et lancer une 3ème guerre nucléaire mondiale, non pas contre l'Iran seulement mais contre l'Humanité ! Car c'est bien de cela dont il s'agit : d'éliminer les 2/3 de la poulation mondiale avant le 21 décembre 2012.

Et avec quel argent et quels militaires vont-ils partir en guerre ?
Le nôtre et avec des militaires qui ne sont pas payés ?

Ils font tout pour nous endetter avec les guerres et pour nous livrer pieds et poings liés aux Illuminati-Sionistes-reptiliens et à leur idéologie millénaire de nous instaurer leur Unique Religion Mondiale et leur Nouvel Ordre Mondial.

Observez la Pape en ce moment, le soi-disant représentant du fils de Dieu sur Terre, s'il s'insurge contre la 3ème guerre mondiale nucléaire qu'ils ont savamment préparée depuis quelques décennies.
 
Et comme vous l'avez compris, il n'y aurait que le soi-disant nucléaire Iranien qui serait mauvais pour nous.
Une bonne nucléaire nous ferait sans doute du bien.
 
Que nous parlent-ils des 600 bombes nucléaires voire plus détenues par les Sionistes en Isral et qu'ils refusent de déclarer à l'ONU.
Que font l'ONU, l'UE et les USA pour exiger de connaître le stock d'armes nucléaires détenu par Israël.
 
Lisez encore la jolie propagande sioniste que voilà et ouvrez les yeux.
 

L'UE se donne un mois pour frapper le pétrole iranien

Par Jean-Jacques Mevel Publié le 01/12/2011 à 22:36 Réactions (6)
Jeudi à Bruxelles, Alain Juppé assuré que l'Europe travaillait à «des sanctions plus dures et sans précédent».
Jeudi à Bruxelles, Alain Juppé assuré que l'Europe travaillait à «des sanctions plus dures et sans précédent». Crédits photo : GEORGES GOBET/AFP
 
Après le cri d'alarme de l'AIEA sur le nucléaire, les Vingt-Sept durcissent leurs sanctions contre Téhéran.

De notre correspondant à Bruxelles

Le compte à rebours est lancé pour frapper Téhéran là où ça fait mal. L'Union européenne a décidé d'adopter, en janvier au plus tard, un train de sanctions présentées comme sévères contre la finance, le transport et l'énergie - en clair le pétrole iranien dans toutes ses dimensions.

Après le cri d'alarme de l'AIEA sur le nucléaire militaire, la mise à sac de l'ambassade britannique à Téhéran a balayé les réticences. «Nous avons décidé de travailler sur des sanctions plus dures et sans précédent», assure jeudi Alain Juppé, dans une allusion transparente à un éventuel embargo sur le pétrole. Le texte arrêté, jeudi à Bruxelles, vise aussi les Gardiens de la révolution, branche de l'armée chargée de réprimer toute dissidence interne.

Rappel des ambassadeurs

La formulation retenue est assez diplomatique pour couvrir les pays en pointe - la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne - et ceux qui ont émis des réserves - l'Italie, l'Espagne et la Grèce. Il s'agit «d'atteindre sévèrement le système financier iranien, celui des transports et celui de l'énergie». L'embargo, soutenu par Paris et Berlin, n'est plus à exclure. Londres milite aussi pour isoler financièrement Téhéran. Les États-Unis l'on fait en novembre, paralysant de fait une partie des rentrées pétrolières.

À ce jour, les Vingt-Sept ont déjà frappé les actifs de centaines d'entreprises iraniennes. L'UE applique depuis juillet 2010 une interdiction des nouveaux investissements dans le pétrole et le gaz. Jeudi, elle a ajouté à sa liste noire les noms de 143 sociétés et 37 personnes, visées par des gels d'avoirs et des interdictions de visa. Elle a aussi marqué son «indignation» face à l'attaque contre la représentation britannique et prévoit de coordonner les rappels d'ambassadeurs. Pour d'éventuelles sanctions pétrolières, la difficulté à surmonter est l'inégale répartition du fardeau entre le sud et le nord de l'Europe. L'UE a importé 5,8% de son brut d'Iran l'an dernier. Mais le sacrifice serait plus rude pour l'Espagne (15% de ses approvisionnements), la Grèce (14%) ou l'Italie. S'ajoute dans ces trois capitales une fatigue avouée de devoir assumer, après la Libye et la Syrie, le contrecoup des sanctions à chaque rebondissement politique dans le monde musulman.

Cette fois, c'est Athènes qui appelle à l'aide. Ses finances à sec, la Grèce a trouvé à Téhéran un fournisseur très obligeant qui lui fournit le pétrole à crédit. «Il faut en tenir compte et veiller à ce que l'interruption des livraisons de l'Iran puisse être compensée par une hausse de production ailleurs», explique Alain Juppé. À ses yeux, c'est tout à fait possible.

Les réticences de la Grèce et les réserves de l'Italie expliquent le délai que s'accorde l'UE, comme ce fut le cas avec la Libye au début de l'année. Des contacts vont donc être noués avec d'autres puissances pétrolières de la région. Il s'agit aussi d'éviter un effet pervers bien connu des professionnels: tout embargo risque de provoquer un effet temporaire de rareté qui, par le biais d'une hausse des cours, bénéficie au producteur sanctionné s'il trouve d'autres clients…

Plusieurs centaines de franc-maçons manifestent

Ah ! Ah ! Ah !
Ils nous font rire !
 
Ils sont les seuls sans doute à ne pas savoir que les religions, la politique et la Justice sont les principaux sièges de leurs élites : Illuminati-sionistes-reptiliennes-satanistes !
Quand nous savons que pratiquemment tous nos présidents et leurs ministres étaient ou sont francs-maçons.

Il est donc inutile de dire que la franc-maçonnerie a infiltré la politique, les religions et la Justice, quant ils en sont leurs sièges principaux et mondiaux.
 
Logo des Illuminati

Les Illuminati
http://www.syti.net/Organisations/Illuminati.html

Extrait : Depuis Sumer et Babylone, la Fraternité du Serpent s'est perpétuée en prenant des formes et des noms multiples à travers les époques, exerçant son influence sur les religions et les pouvoirs politiques successifs, dans une longue filiation qui inclut les "écoles de mystère" égyptiennes et grecques, l'église chrétienne de Rome (utilisée comme "véhicule" par la "Fraternité" pour s'implanter en Europe), les Mérovingiens (d'où le personnage "Mérovingien" dans le film "Matrix"), les Templiers (et leurs nombreuses ramifications - Franc-Maçons, Rose-Croix, Prieuré de Sion, Ordre Militaire et Hospitalier de St Jean de Jerusalem, Ordre de Malte...), et enfin les "Illuminati" et les organisations qui y sont rattachées.

Ce ne sont pas eux, peut-être, qui ont fomenté toutes les guerres de religion, d'invasion et de colonisation, et les révolutions dont la française, inventé les religions, inventé les partis politiques, le système financier, l'armement et les guerres, et ce sont pas eux qui font les lois, peut-être, ce dont ils se vantent !
 
Qui a écrit la déclaration des Droits de l'homme de 1789 ?
Une déclaration des Droits de l'Homme pour donner à la dictature de l'oligarchie qui gouverne le monde, l'apparence de la démocratie.
Déclaration des Droits de l'homme et du citoyendu 26 août 1789
 
Il suffit de regarder l'image pour trouver l'oeil qui voit tout des Illuminati et les chaînes pour les peuples.

D'où le terme de la République = l'arrêt public.
Et de Gouvernement = le GOUVERNE-MENT.
 
Louis XVI était aussi sans doute un dictateur ou un terroriste pour que les francs-maçons aient besoin de faire disparaître la monarchie pour la remplacer par le pouvoir oligarchique des francs-maçons et de leurs élites Illuminati.

Même la Marseillaise a été inventée par un franc-maçon.

Claude Joseph Rouget de Lisle
Extrait : Sorti de l'
École royale du génie de Mézières, il est nommé dans différentes garnisons, dont Mont-Dauphin, où il exerce ses talents de Don Juan1. En garnison à Strasbourg à partir du 1er mai 1791, au début de la Révolution, il fait la connaissance de Philippe-Frédéric de Dietrich, maire de Strasbourg, dans une loge maçonnique.

Grand Orient de France
 
Extrait : Il est fréquent de lire que les francs-maçons ont activement préparé la révolution de 1789, ce qui accrédite l'idée du complot. La vérité est qu'il y en eut dans tous les camps. Ainsi le Duc de Luxembourg émigra dès juillet 1789 et une loge aristocratique comme « La Concorde », de Dijon se saborda dès août 17895. Cependant les loges ont, par leur fonctionnement dans les années antérieures, pris une certaine indépendance vis-à-vis de l'État et de l'Église, ce qui a vraisemblablement facilité l'éclosion d'aspirations nouvelles. Parmi les francs-maçons actifs de l'époque révolutionnaire, citons Mirabeau, Choderlos de Laclos. L'hymne national La Marseillaise a d'ailleurs été composé par un franc-maçon : Rouget de l'Isle.
 
Rien d'étonnant pour des satanistes que d'avoir écrit un chant de guerre sanguinaire et raciste.
 
Bon, encore faut-il qu'ils sachent qu'au-dessus de leur petit 33ème degré, se trouve leur élite bien cachée sous le secret maçonnique depuis des millénaires : Les Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes, à 13 degrés au-dessus du 33ème degré, et que Rothschild qui a inventé le parti extrémiste des sionistes, se trouve à la tête de la Présidence du Conseil des 13 sages qui mènent le monde à sa ruine et l'humanité à sa perte; dans l'ombre bien sûr de préférence.

Plusieurs centaines de franc-maçons manifestent

Société Hier à 16h25

Plusieurs centaines de membres de la Grande Loge nationale de France (GLNF) opposés à leur Grand Maître François Stifani dont ils réclament le départ depuis plusieurs mois, ont manifesté samedi à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), a constaté un journaliste de l4AFP.

Il est notamment reproché à M. Stifani, d'avoir «dit que la GLNF avait 43.000 membres à la disposition du président de la République» Nicolas Sarkozy, a affirmé Claude Seiler, ex-Grand maître provincial de la GLNF et un des principaux opposants.

«François Stifani veut utiliser la GLNF à ses fins personnelles, en introduisant de la politique dans l'obédience», a-t-il regretté. «Les règles maçonniques veulent qu'on ne parle pas de politique, ni de religion.» Les manifestants ont déposé une gerbe symbolique devant le Palais des Sports de Levallois-Perret, où avait lieu la «tenue solennelle annuelle» de la deuxième obédience française en nombre d'adhérents.

Main dans la main, ils ont entonné la Marseillaise, alors que débutait le rassemblement.

Elu en septembre 2007 à la tête de la GLNF, M. Stifani, qui cumule les fonctions de Grand maître et de président de l'association, est confronté depuis décembre 2009 à un mouvement de contestation de dignitaires et de Grands maîtres provinciaux, dont certains ont été exclus.

Mouvement de contestation depuis décembre

Un administrateur judiciaire a été nommé début 2011 par la cour d'appel de Paris pour gérer les affaires de l'organisation, après la démission de son conseil d'administration.

Le TGI avait été saisi par des opposants à l'actuel Grand Maître qui lui reprochent notamment un mode de gouvernance trop personnel et l'opacité des comptes et des décisions. Ils estimaient notamment que la dernière assemblée générale n'était pas conforme aux statuts.

La GLNF, deuxième obédience française par le nombre de frères (38.500 adhérents en juin 2008, 1.514 loges) après le Grand Orient de France, est la seule obédience reconnue par la Grande loge unie d'Angleterre. (Bien sûr, la famille Royale reptilienne.)

(AFP)

http://www.liberation.fr/societe/01012375482-plusieurs-ce...

 

01/12/2011

La France rappelle son ambassadeur en Iran pour "consultation"

Sa majesté, Agent de la CIA, du Mossad et du Nouvel Ordre Mondial s'offusque et rappelle son espion à Paris !

Il s'offusque moins quand les sionistes continuent de massacrer depuis plus de 60 ans, les Palestiniens, et il trouve normal d'endetter les Français, en massacrant des innocents, en partant en guerre contre l'Afghanistan et la Libye, et les soi-disant pays de dictature, tout en continuant à nous endetter avec les guerres au profit de ses amis banksters, quand en France le chômage explose, que les français crèvent de faim et que les militaires ne sont pas payés.


Quand il doit partir en guerre pour faire avancer les plans de ses Maîtres, les Illuminati-sionistes-reptiliens, là il oublie les traités de non ingérence, les règles du droit International et le traité de Vienne.

Mais qu'attend l'armée française qui est censée soi-disant oeuvrer dans l'Humanitaire pour protéger le Peuple Français, en organiser un coup d'état contre un pouvoir illégitime ?

Que l'armée française cesse de participer à faire avancer les plans des Illuminati-sioniste-reptiliens et du Nouvel Ordre Mondial !
 
Lisez la jolie propagande qui nous est perfusée par les organes terroristes de diffusion : les merdias aux ordres de l'empire et du Nouvel Ordre Mondial.

 

 
La France rappelle son ambassadeur en Iran pour "consultation"

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 30.11.11 | 08h06   •  Mis à jour le 30.11.11 | 20h08

 

 

La France a décidé de "rappeler en consultation" son ambassadeur en Iran, Bruno Foucher, et a réitéré au chargé d'affaire iranien à Paris les plus fermes condamnations du saccage de l'ambassade britannique à Téhéran, a annoncé, mercredi 30 novembre, le ministère des affaires étrangères.

La France a décidé de "rappeler en consultation" son ambassadeur en Iran, Bruno Foucher, et a réitéré au chargé d'affaire iranien à Paris les plus fermes condamnations du saccage de l'ambassade britannique à Téhéran, a annoncé, mercredi 30 novembre, le ministère des affaires étrangères.AP/Raouf Mohseni

La France a décidé de "rappeler en consultation" son ambassadeur en Iran, Bruno Foucher, et a réitéré au chargé d'affaire iranien à Paris les plus fermes condamnations du saccage de l'ambassade britannique à Téhéran, a annoncé, mercredi 30 novembre, le ministère des affaires étrangères. La Grande-Bretagne avait décidé plus tôt dans la journée  de fermer sa représentation dans la capitale iranienne et d'évacuer son personnel du pays. Dans la foulée, Londres avait décrété la fermeture de l'ambassade de la république islamique sur son territoire sous quarante-huit heures.

Un premier groupe d'une vingtaine de diplomates britanniques a quitté l'Iran en milieu de matinée à bord d'un avion à destination de Dubaï, le reste de l'équipe devant suivre dans la journée. L'opération se déroule avec le concours du ministère des affaires étrangères iranien et de plusieurs ambassades européennes, dont l'ambassade de France, où les diplomates britanniques avaient passé la nuit de mardi à mercredi après avoir été évacués sains et saufs.

Plusieurs autres pays européens ont déjà rappelé leur ambassadeur en consultation (Allemagne, Suède, Pays-Bas) ou envisagent de fermer leur ambassade, comme l'Italie.

>> Lire notre éclairage L'ambassade britannique, cible privilégiée du pouvoir iranien

 

Une vitre de l'ambassade britannique à Téhéran après l'assaut  des manifestants, mardi 29 novembre.

Une vitre de l'ambassade britannique à Téhéran après l'assaut des manifestants, mardi 29 novembre.AP/MEDHI MARIZAD

 

NICOLAS SARKOZY ÉVOQUE DE NOUVELLES SANCTIONS

Le saccage de l'organe diplomatique a suscité de nombreuses réactions internationales. Nicolas Sarkozy a condamné "fermement" l'attaque "scandaleuse" de l'ambassade britannique à Téhéran, mercredi pendant le Conseil des ministres, a rapporté la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse. L'événement "conforte", selon lui, la décision d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran, a affirmé Mme Pécresse. Parmi lesquelles "le gel des avoirs de la Banque d'Iran et l'embargo total sur les exportations de pétrole iraniennes", a cité M. Sarkozy selon la porte-parole.

Dans une interview publiée mercredi dans le magazine L'Express, le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé, a pour sa part déclaré que la recherche d'une position commune de l'Union européenne sur de nouvelles sanctions contre l'Iran figurait au programme du conseil des affaires étrangères de l'Union, jeudi 1er décembre à Bruxelles. Une position commune est selon lui nécessaire pour "que la pression soit maximale".

De son côté, Hillary Clinton a exigé de l'Iran qu'il protège les diplomates étrangers en poste dans le pays et a condamné "de la manière la plus ferme" l'assaut contre la représentation diplomatique britannique, qualifié mardi d'"inacceptable" par le président américain, Barack Obama.

 

REPRÉSAILLES AUX SANCTIONS CONTRE L'IRAN

Le Parlement iranien a voté dimanche une loi réduisant les relations diplomatiques entre les deux pays au niveau de chargé d'affaires et prévoyant l'expulsion de l'ambassadeur britannique dans un délai de deux semaines. Cette décision a été prise en représailles aux nouvelles sanctions économiques contre l'Iran décidées la semaine dernière par Londres, de concert avec les Etats-Unis et le Canada, après la publication d'un rapport de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) étayant les soupçons des Occidentaux selon lesquels Téhéran aurait travaillé à la fabrication d'une arme nucléaire malgré ses démentis répétés.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a rapidement condamné l'attaque de l'ambassade britannique "dans les termes les plus sévères" alors que Téhéran a exprimé ses "regrets" pour "le comportement inacceptable d'un petit nombre de manifestants en dépit des efforts de la police".

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/11/30/l...

 

FRANCE : ALERTE, ALERTE: LES MILITAIRES NE SONT PLUS PAYES !

Vu sur le blog de Jovanovic.

Tiens, tiens, et l'on ne s'en vante pas dans les merdias aux ordres.

C'est quoi la politique et l'objectif visés, alors que Sarkozy n'a de cesse que d'organiser des guerres sur le dos des contribuables, dont celle contre la Libye nous a coûté 100 millions d'euros par jour. Ce qui prouve que la France étant en faillite SARKOZY  nous endette en prime auprès des banksters amis et du complexe militaro-industriel, Le Carlyle Group, au sein duquel travaille son frère Olivier Sarkozy ?

Ensuite il a l'intention de nous endetter encore plus car sa majesté à l'intention de nous faire partir en guerre contre la Syrie et l'Iran.  C'est en ne payant pas les militaires qu'il veut le faire ?   Qu'il se retire dejà d'Afghanistan où nous n'avons rien à y faire, et que nous laissions tous ces peuples vivre en paix chez EUX !

Et que les militaires cessent de travailler pour l'empire et le Nouvel Ordre Mondial !

Pour quelles raisons alors, les militaires ne sont pas payés ?

1 - Pour affamer les militaires pour les obliger à partir en guerre ?
2 - Les pousser à la démission pour ne pas avoir à les remplacer ?
3 - Réduire les postes pour laisser la place à des milices et des sociétés de surveillances privées ?
4 - Remettre les armées françaises entre les mains de l'OTAN et des forces ennemies de la France ?
5 - Privatiser l'armée ?


Ou tout à la fois ?

On se demande du reste, ce qu'attendent les militaires pour organiser un coup d'état bien mérité.
C'est sans doute de cela qu'a peur  l'Elysée en étant devenu un état intouchable et une zone de non droit
!

L'Élysée, une zone de non droit
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/11/30/l-elysee-une-zone-de-non-droit.html


ALERTE, ALERTE: LES MILITAIRES NE SONT PLUS PAYES
du 30 nov au 3 décembre 2011... : Depuis quelques jours, diverses informations et mails me faisaient état que les policiers, militaires, crs, marins et pompiers (français, pas albanais) n'étaient pas remboursés de leurs primes de déplacement, frais, prime para TAP, etc. Mises bout à bout, ces informations vous montrent que l'Etat français est bien en faillite. Mais maintenant c'est encore plus grave: ce sont leurs soldes qui ne sont plus payées ou alors avec beaucoup de retard. Quand vous pensez que ces hommes risquent leur vie... Commentaire de XX à qui j'ai demandé confirmation, et je l'ai eue, "De toute manière, les seules balles qui aient jamais frôlé les généraux qui conseillent Sarkozy, c'est des balles de tennis; ils ne voient même pas ce qui se passe dans les régiments, en bas, sur le terrain, alors que vous, journaliste, vous arrivez à le voir. Ils ne payent plus leurs hommes. Dans la Marine, c'est même pire.". Et voici une autre source qui nous le confirme:

" Des dizaines de militaires de l'armée de terre n'ont toujours pas été soldés pour le mois d'octobre 2011.

Nous ne pouvons passer sous silence le fait que de nombreux militaires (de l'Armée de Terre) n'ont toujours pas été soldés au titre du mois d'octobre. On est en droit de se demander s'il s'agit d'un effet de la crise financière qui secoue notre pays ou d'un bug informatique extrêmement fâcheux? Les militaires, après avoir rendu compte à leur hiérarchie, tiré toutes les sonnettes à leur disposition et face à la passivité de leurs chefs et des services censés les administrer, se sont tournés alors vers l'Adefdromil. Que le ministre Longuet se rassure : toute l'armée française ne nous a pas téléphoné! Enfin, pas encore!
Mais, une vingtaine de militaires d'un régiment du Sud, plusieurs dizaines dans l'Est, une quinzaine en Ile-de-France nous signalent n'avoir rien reçu sur leur compte bancaire.A cela s'ajoutent le retard important dans le paiement des frais de déplacement et de changement de résidence, qui correspondent au coût de la mobilité imposée aux militaires, ainsi que des délais interminables de paiement des soldes OPEX sur divers territoires. Lire la suite ici.
"

Explication donnée: bug informatique. Ben voyons! Comme à La Poste et dans les autres banques? Comme les gros chèques que les banques perdent et qui resurgissent soudain au bout de 20 jours? Personne n'est dupe. Ensuite bug logiciel chez les paras aussi? Un autre pour les marins? etc.?, sachant que tous ces gens sont de toute manière gérés par des administrations totalement distinctes... Et c'est la même chose pour les CRS... Les frais, primes et autres ajustements ne sont plus renboursés.... Le décalage de paiement des frais atteint parfois de 10 mois! (voir info suivante) Les chefs de corps n'arrivent plus à tenir leurs hommes.

 

Question: quelle mouche à piqué l'Elysée? Ne pas payer la garde prétorienne revient à se suicider, au pire, à ce qu'elle se révolte et prenne le pouvoir voyant que d'un côté ils dépensent des milliards à bombarder la Lybie, et que de l'autre ils ne payent pas le soldat de base? C'est du jamais vu... Ou plutôt si. On sait comment cela se termine quand les gens d'armes ne sont pas payés par les politiques... J'espère pour les ministres de Nicolas Sarkozy que les policiers du service de protection des hautes personnalités ne vont pas s'énerver à attendre le remboursement de leurs primes et frais...

 

PS: Voilà une information que vous ne verrez pas dans le Figaro et ailleurs, et pour cause... Le Figaro appartient à un marchand d'armes. Bien le bonjour à Mr Longuet et aux officiers du SIRPA. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011

 

ALERTE: L'INTENDANCE NE SUIT PAS (suite)
du 30 nov au 3 décembre 2011... : Voici ce que nous dit un policier d'une compagnie de CRS:

" Je suis CRS, et la crise nous touche également. En effet nos heures supplémentaires du troisième trimestre ne nous ont pas été payées, à priori elles nous serons versées en janvier voire février. De plus nos indemnités de déplacement de novembre et décembre ne nous seront pas payées non plus cette année mais en 2012. Pour faire des économies, plusieurs compagnies ne sont pas employées et restent dans leur cantonnement, avec comme conséquence du repos forcé pour les fonctionnaires de ces compagnies et donc les jours de repos fondent comme neige au soleil. Que fera notre hiérarchie quand les jours de repos tomberont à zéro: chômage technique?

Et on nous reparle de la suppression de compagnies après mai 2012 mais cette fois ce ne serait pas 2 compagnies mais 20 ! Pour cette dernière info, ce ne sont pour l'instant que des bruits de couloirs mais curieusement les délégués syndicaux quelles que soient leurs paroisses ont les mêmes infos, et il n'y a pas de fumée sans feu... Les fonctionnaires des compagnies supprimées seront reversés dans les commissariats en manque d'effectifs, et les casernements seront vendus. Bien entendu nos politiques visent à détruire notre statut spécifique dans la police nationale, nous sommes le seul corps où les heures supplémentaires sont payées, et nous bénéficions d'indemnités de déplacement comme les gendarmes mobiles. Pour répondre à votre question nous nous laisserons pas faire, il y aura un mouvement de grogne mais nos syndicats nous préparent déjà à ces suppressions, je crois que malheureusement tout ceci est inévitable."

Un autre témoignage d'un soldat de base du XXXX, une source indirecte, mais qui va dans le même sens: "Nos primes sont pas payées depuis 10 mois, j'ai des potes qui sont partis 5 mois au XXXX et dont les primes seront payées qu'en janvier, c-a-d que certains mecs ont pris des crédits avant de partir qu'il devaient rembourser au retour mais sans prime, ça fait mal. Le coup des primes je le vis en direct; et j'ai fait une mission XXXXX l'année dernière qui n'est tjrs pas finie d'être payée; ils ont plus une tune!"

 

La conclusion de Jacques Bessy est encore plus intéressante:

Ce que le troupier d'en bas ignore, c'est que ce genre de bug a peu de chances de survenir pour les grands chefs en région parisienne. En effet, il existe un service spécial rattaché à la DGA, la Délégation Générale pour l'Armement: le SPAC. Il s'agit du Service Parisien de l'Administration Centrale qui compte environ 1500 agents dédiés à servir tous les galonnés d'en haut: contrôleurs généraux des armées, administrateurs civils, officiers généraux qui servent au secrétariat général pour l'administration (SGA, au cabinet du ministre, etc. jusqu'au service automobile. Cette appellation discrète donnée à un service pléthorique n'est pas sans rappeler le camouflage du service de renseignement du Colonel Paillole sous l'appellation de Travaux Ruraux opéré pendant la deuxième guerre mondiale. Faut-il in fine avoir recours à la fameuse citation, sans doute apocryphe figurant en exergue des Centurions de Jean Lartéguy: "Que Rome prenne garde à la colère des légions!"

 

Conclusion: engagez-vous et ouvrez un compte à La Poste dont le système informatique, dès qu'il s'agit de prendre du liquide, est toujours en panne. C'est top. Ah: regardez ici comment les assureurs roulent nos militaires dans la farine.

 

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2011

 

30/11/2011

L'Élysée, une zone de non droit

Le roi, sa cour et ses valets sont intouchables !

Mais il reste quand même un agent des Rothschild, de la CIA et du NOM.

Comme il s'est fait élire sous un nom d'emprunt, il ne bénéficie d'aucune immunité, ni lui et ni ses copains !

Nous voyons où se trouvent les compromissions parmis les juges choisis, placés et déplacés au gré de la fantaisie du Roi de l'Elysée et de France.

Voilà comment on trompe et on escroque les français dans un pays dit démocratique et transparent soi-disant !


 

L'Élysée, une zone de non droit

Devinette : dans quelle cité française policiers et juges n'ont-ils plus le droit d'entrer ? Réponse : non, il ne s'agit pas des 4000 ou des Tarterêts, mais de l'Élysée...

La Cour d'appel de Paris en a décidé ainsi. Dès lors que tout ce qui se trame à l'Elysée peut avoir été commandité par le président himself, plus aucune enquête n'est permise. Le cas portait sur l'affaire des sondages de l'Elysée : en 2008, le Château (qui n'a jamais aussi bien porté son nom) avait eu recours aux très chers services de la société Publifact études, dirigée par Patrick Buisson, un proche de Sarkozy, sans passer par la case "appel d'offres" alors que la loi l'y contraignait (190 sondages réalisés pour la modique somme de 3,3 millions d'euros - dont 1,5 million pour la seule Publifact, un prix d'ami...). Un délit de favoritisme levéen 2008 par la Cour des comptes.

Président à responsabilité limitée

La cour d'appel a donc estimé (voir l'arrêt publié sur le site de rue89) que l'immunité juridique du président de la République s'appliquait aussi à toute personne qui pourrait agir en son nom. Problème : pour savoir si une personne agit au nom du président, il faut enquêter. Et c'est justement cette enquête qu'a refusé d'ouvrir la Cour d'appel, au motif que cela "conduirait à exercer une action ou à réaliser des actes d'information pouvant mettre en cause la responsabilité du chef de l'Etat". De fait, toute enquête concernant une personne travaillant au service de l'Elysée est interdite. Circulez...

La République irresponsable

Pire, la décision de la Cour immunise aussi de fait toutes les entreprises en relation commerciale avec l'Elysée. Champagne ! Voire, encore pire : pourquoi ne pas imaginer que de simples proches de Sarkozy, non employés par l'Elysée, puissent bénéficier de ce bouclier juridique ? L'argument a déjà été utilisé... par l'Elysée, pour justifier que Dâme Cécilia sèche une séance de questions/réponses devant la commission parlementaire chargée d'enquêter sur la libération des infirmières bulgares... Il suffira bientôt de toucher la main de l'Élu pour voir tous ses ennuis judiciaires s'évaporer !

On n'arrête pas le progrès (mais le procès)

L'association Anticor a décidé de se pourvoir en Cassation, en dernier recours. Et le Sénat pourrait ouvrir une enquête parlementaire. Il n'en reste pas moins que cette décision de la Cour d'appel est une première. On se rappelle que, dans l'affaire des écoutes de l'Elysée, alors que François Mitterrand était encore Président de la République, son ancien directeur de cabinet et plusieurs autres de ses "collaborateurs" avaient bel et bien été mis en examen. Et, en 2001, la Cour de cassation avait jugé que si "l'action publique à l'encontre d'un Président de la République (...) pendant la durée du mandat présidentiel" est exclue, "les juges d'instruction restent néanmoins compétents pour instruire les faits à l'égard de toute autre personne, auteur ou complice". Mais c'était une autre époque...

Les voies de l'Élysée sont dorénavant... insondables !

http://www.lesmotsontunsens.com/l-elysee-une-zone-de-non-droit-11594