Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2012

Météo: L'alerte grand froid étendue à 41 départements + Alerte au grand froid en France, consommati on record d'énergie

 Météo: L'alerte grand froid étendue à 41 départements

 
Créé le 02/02/2012 à 06h56 -- Mis à jour le 02/02/2012 à 17h48
 

Un automolibiste  sur la route de Bocognano le 1er février 2012 en Corse

Un automolibiste sur la route de Bocognano le 1er février 2012 en Corse Pascal Pochard-Casabianca afp.com

INTEMPÉRIES - La vague de froid devrait se faire plus violente encore dans les prochains jours...

Il fait très froid, et cela n'est pas près de s'arranger. Selon Météo-France, la vague de froid venue de l'Est, qui s'est installée sur toute la France, devrait s'aggraver dans les prochains jours, avec une possibilité -mais pas de certitude- qu'un vent plus doux venu de l'Ouest fasse remonter le thermomètre la semaine prochaine.

Sept degrés sous la moyenne de saison

Quarante-et-un départements du nord-est, de l'est et du centre du pays ont été placés en vigilance orange «grand froid», jusqu'à 16 heures vendredi.

>> Pour consulter les prévisions de Météo-France, cliquez ici

Près de 80% des 30.000 foyers privés d'électricité dans le Var devaient être rétablis dans la soirée de mercredi, a affirmé ERDF dans un communiqué. Le niveau 3 du plan «Grand Froid» -qui permet de mobiliser des places d'hébergement supplémentaires- a été déclenché en Isère, en Savoie, dans l'Oise et le Nord. Des services d'autocars et d'autocars scolaires ne fonctionneront pas jeudi dans le Vaucluse, où les hauteurs de neige atteindront jusqu'à 40 cm. La Bretagne, les Alpes-Maritimes et le Var, des régions vulnérables car produisant peu d'électricité, seront en «alerte orange» jeudi pour la consommation d'électricité : les consommateurs sont invités à modérer leur consommation.

«On est sept degrés en-dessous des moyennes de saison aussi bien au Nord qu'au Sud», dit la prévisionniste Dominique Raspaud. Avec un froid qui va encore s'accentuer jusqu'à la fin de la semaine dans toute la France, et des gelées généralisées y compris dans le Sud. Pour vendredi, a-t-elle précisé à l'AFP, on s'attend à -5 à Marseille et dans le sud-ouest, -6 à Bordeaux ou La Rochelle, en-dessous de -10 en Alsace, Franche-Comté et Rhône-Alpes... Même en Bretagne, une région souvent épargnée par les températures extrêmes, on attend moins 1 ou moins 2 vendredi matin à Brest.

Moins 23 à Kiev, en Ukraine

Il faudra supporter aussi «un petit vent de Nord-Est, une bise qui soufflera entre 30 et 40 km/h et qui ajoutera à la sensation de froid», selon Dominique Raspaud. Les «températures ressenties» devraient descendre jusqu'à moins 15 vendredi et samedi, surtout dans les régions du Nord, du Centre et de l'Est.

Selon Raspaud, ce courant froid «est alimenté depuis plusieurs jours par un puissant anti-cyclone», avec des zones de pressions atmosphériques «considérables» centrées sur la Finlande et le nord-ouest de la Russie. Tout l'est de l'Europe est touché, tandis que des vents d'est font progresser vers la France ce «grand réservoir d'air froid». Il s'agit d'une «vague de froid intense», «une bonne offensive hivernale», comme il s'en produit peut-être tous les 3 à 5 ans, mais pas un record comme en 1956 ou en 1985, note-t-elle.

Maigre consolation pour les Français: la situation est infiniment plus dramatique en Europe de l'est, avec par exemple moins 23 degrés à Kiev et 43 morts en six jours, 20 morts en Pologne, 14 morts en Roumanie, 10 morts en Bulgarie, 10 morts en Lettonie.

N.Bg. avec AFP
 

 
Alerte au grand froid en France, consommation record d'énergie
 
jeudi 2 février 2012 18h04
 
 

Pour le gaz, GRTgaz prévoyait en fin de journée un pic de consommation de 3.105 gigawattheures (GWh) sur son réseau, alors que le précédent pic de consommation du 8 janvier 2010 était de 3.037 GWh.

Le grand froid devrait durer jusqu'à samedi soir au moins et la France ne devrait pas connaître de redoux avant la semaine prochaine, avec l'arrivée attendue d'un air océanique.

Les dispositifs pour accueillir les sans-abri ont été partout renforcés.

Dans la région parisienne, l'Etat a amplifié le dispositif d'accueil des personnes sans domicile fixe en mobilisant 3.872 places d'hébergement d'urgence, a annoncé le préfet de région, Daniel Canepa.

Dans la capitale, 1.245 places ont été ouvertes, précise-t-il dans un communiqué.

En plus des structures de l'Etat, la ville de Paris a ouvert de nouveaux lieux d'accueil et renforcé les maraudes, en particulier aux bois de Vincennes et de Boulogne.

La municipalité a mobilisé 513 places d'hébergement supplémentaires, réparties dans 4 gymnases et 6 mairies d'arrondissement. Des repas sont proposés chaque soir aux personnes hébergées.

De nombreuses associations, de l'Armée du salut à la Mie de Pain, ont accru leur capacité d'hébergement tandis que les files d'attente aux soupes populaires s'allongent.

Gérard Bon et Muriel Boselli, édité par Yves Clarisse

 

31/01/2012

Santé : Le cri d'alarme d'une sage-femme dans une maternité de l'Ile de France où les bébés meurent fautes de moyens et de soins

Merci de largement diffuser cette pétition autour de vous.



Le rapport sur la mortalité maternelle indique une augmentation de 30 % de la mortalité maternelle en 5 ans en Ile de France (1,2) et cet excès n’est lié ni à l’âge ni à la nationalité des patientes, mais probablement à l’organisation des soins dans cette région (3).

Et à quoi vont servir les 7 milliards d'euros collectés sur l'augmentation de la TVA ?
Et la création d'une nouvelle banque de l'industrie ?
D'abord cette banque sera-t-elle privée ou publique et entre les mains de qui sera-t-elle laissée ? Les copains banquiers de Sarkozy?
Il n'y avait sans doute pas assez de banques en France pour accorder des prêts aux industriels, de l'armement sans doute, aux profits des barbares et des criminels qui organisent des génocides tous azimuts sur nos propres deniers, pour en créer une nouvelle ?


1 million d'euros par jour que les français auront déboursé pour payer un crime de guerre dont ils n'ont pas voulu en Lybie !


Et pendant ce temps, les français meurent de faim et de froid, et les soins ne sont pas assurés dans les hôpitaux par manque de personnel et de moyens pour soi-disant une meilleure gestion financière des structures de soins.

Il vaut mieux nous endetter pour payer les guerres, sauver les banques qui nous ruinent depuis des décennies, sauver l'Euro et l'Europe dont nous n'avons jamais voulu.

Lisez ce cri d'alarme lancé par une sage-femme d'une maternité de l'Ile-de-France où les bébés meurent par faute de soins et de moyens et signez la pétition.

La dépopulation de la planète s'applique à tous les niveaux y compris dès la naissance dans les maternités en passant par la vaccination criminelle.

Est-ce le seul cas en France qui prouve que le système de santé manque de moyens ?
A Cannes aussi, on laisse mourir les personnes âgées dans un hôpital flambant neuf mais qui manque de manière cruciale de personnel.

6 h d'attente aux urgences pour arriver à se faire soigner, est-ce que c'est normal aussi ?

CANNES Hôpital, Urgence à l'envers. 6 h d'attente aux urgences par manque de personnel ! Décès en nombre !
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2012/01/27/cannes-hopital-urgence-a-l-envers-6-h-d-attente-aux-urgences.html


--------------------------------------------------------------------------------

SANTÉ
Une Marianne en colère !
2049 signatures
 
Auteur :
Coq Catherine, catherine.coq@aliceadsl.fr


A l'attention de ministre de la santé et pouvoirs publics


Bonjour,

Je suis une femme.
Je m’appelle Marianne.
Je suis sage-femme.

L’habitude de la sage-femme est de ne pas se montrer : la sage-femme ne parle pas, ne revendique pas. Ce n’est pas dans sa nature. Elle est en vie au bord de la vie de l’Autre. Et sa place fondamentale est dans l’intimité silencieuse d’une naissance, dans la lumière à la fois magistrale et discrète d’une humanité en train de naître du devenir échappé de l’acte d’amour entre un homme et une femme ; dans la lumière à la fois magistrale et discrète où arrivera, arrive, est enfin arrivé un futur citoyen, acteur de la société de demain.

Alerte ! Alerte !
Samedi midi en plein Paris.
Paris – Paris
Nous sommes en 2012, en novembre – Plein Paris
Oui, plein Paris.
Alerte ! Alerte !
Pire… En fait, c’est bien pire que la mission humanitaire où la complexité du soin, le contexte toujours délicat voire apocalyptique peut rendre la qualité du soin approximative, tout à fait défectueuse parfois.
Oui… Pire que cela : Paris novembre 2012.

Au cœur de l’Europe.
Nous sommes en 2012, en novembre – Plein Paris
Oui, plein Paris.

Alerte ! Alerte !
Pour cause de déstructuration organisée du soin, augmentation effrénée de la rentabilité des structures de santé, accélération des cadences : soigner plus pour gagner moins :
Où suis-je ?- me dis-je- Où suis-je ?
Non, non, tu n’es pas sur une chaine de montage.
Non, tu ne rêves pas, tu cauchemardes. Et de jour en jour, ton cauchemar s’épaissit.
Tu parles… Tu parles ?... Où suis-je ?
Tu parles d’une Maternité, oui. D’une Maternité à Paris.
Paris novembre 2012.
Tu parles d’une Maternité où en plein Paris un enfant va mourir ce dimanche.

M’entendez-vous ?
Tu parles… Tu parles… Tu devrais te taire. Ta place de sage-femme n’est pas de parler mais de te taire. Tu devrais te taire. Une sage-femme doit se taire.
Et moi, à présent, je crie, je hurle à qui veut bien entendre :

Alerte ! Alerte !

Combien de bébés morts, et de décès maternels à Paris, en Ile de France, dans la France entière pour qu’enfin les pouvoirs publics, les autorités sanitaires repensent la pratique du soin quel qu’il soit, le protège au lieu de le démanteler, repensent la distribution des budgets publics et privés dans le domaine de la santé, combien de morts faudra-t-il pour que les bonnes décisions soient enfin prises ?

A quand un « Téléthon-Charité » pour protéger une naissance de qualité en France ?

Et que disent les rapports nationaux sur les indicateurs de santé ?

Le rapport sur la mortalité maternelle indique une augmentation de 30 % de la mortalité maternelle en 5 ans en Ile de France (1,2) et cet excès n’est lié ni à l’âge ni à la nationalité des patientes, mais probablement à l’organisation des soins dans cette région (3). Cette récente organisation est défendue pour une soi-disant meilleure gestion financière des structures de soins. Mais qui s’occupe de penser à maintenir une bonne qualité des soins pour tous en France ? Car un soin de bonne qualité ne coûte pas cher !

Je crie : je suis sage-femme, une invisible, et pourtant je vois… et j’observe et je suis une actrice forcée de situations indignes d’une démocratie.

Et mon silence muselé n’a que trop duré. Moi, Marianne, sage-femme invisible, je suis complice de situations kafkaïennes, je suis otage d’un processus qui m’échappe. Or ma déontologie professionnelle, à commencer par le Serment d’Hippocrate scandé à voix haute lors de la remise de mon diplôme, me demande de refuser.

Pour signer la pétition :

http://www.mesopinions.com/Une-Marianne-en-col%C3%A8re---...



30/01/2012

Sarkozy, la TVA, la banque de l'industrie et les signes Illuminati

Déjà nous voudrions savoir si cette banque pour l'industrie sera privée ou publique ?
Ou s'il ne va pas mettre ses amis à la tête de cette banque ?

Nous n'avions pas assez de banques en France pour qu'elles accordent des crédits aux industriels qu'il faut en créer une autre ?

Pour la mettre entre les mains de ses amis et qui sera financée avec l'argent des français?

Par ailleurs, avez-vous remarqué la forme de la table à partir de laquelle Sarkozy a fait son intervention télévisée ?

Un joli triangle en forme de pyramide donc ! Et il n'y a pas que la table qui soit en forme de pyramide. Cherchez sur les vidéos ci-dessous.

Regardez les couleurs qui sont utilisées pour le décor, notamment  le rouge sang.

Pour le vérifier voici deux vidéos ci-dessous, et la seconde a décortiqué les stratégies de communication de SARKOZY. Ce qui revient à dire qu'il a parlé pour ne rien dire et noyer le poisson.

 

Ce qu'il faut retenir de l'intervention de Sarkozy...
http://www.dailymotion.com/video/xo62ct_ce-qu-il-faut-ret...




Nicolas Sarkozy préfère poser ses propres questions

http://www.dailymotion.com/video/xo6aun_nicolas-sarkozy-p...

Lors de son intervention télévisée dimanche 29 janvier, Nicolas Sarkozy a usé d'une rhétorique bien particulière basée sur l'interrogation. Pourquoi ? Comment ? Le président n'avait que ces mots à la bouche. La preuve en images.

La gestuelle Sarkozy : crispations et poings en avant

Lors de son intervention télévisée dimanche 29 janvier, Nicolas Sarkozy n'a eu de cesse de répéter un même geste, serrant les poings comme un boxeur pour appuyer ses propos sur certains mots. Un élément de communication non verbale qui semblait bien préparé.

http://www.dailymotion.com/video/xo6ezf_la-gestuelle-sark...




Les français ont un Roi ! Mgr Louis de Bourbon, Louis XX - Roi de France

Enfin un témoin de la véritable Histoire de France.

Faire connaissance avec Mgr Louis de Bourbon Louis XX - Roi de France.

Les Français ont donc un ROI.

Encore faut-il que les Français le connaissent.
 
Qui leur en parle  ?
Les mafieux qui sont au pouvoir ou les merdias aux ordres de l'oligarchie financière ?

Nous vous le faisons découvrir.

Et quand vous ne savez plus pour qui voter ?

VOTEZ POUR LUI !

Et ce n'est pas la peine de rire, quand vous êtes capables d'accepter et de reconnaître la Reine d'Angleterre, le Roi d'Espagne, le Prince de Monaco, etc., ou encore tous les mafieux qui nous gouvernent.

Pour quelles raisons légitimes ne devrions-nous pas reconnaître et réhabiliter dans "TOUS SES DROITS" l'un des descendants de Louis XVI ?
 
Au moins un vrai Français de souche, chrétien, capable de représenter la France dignement et non pas une marionnette des Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes.
 

Une photo de lui et de son épouse :
Mgr Louis de Bourbon, duc d'Anjou, aîné des Capétiens et
son épouse la princesse Marie Marguerite
 
 
Mgr Louis de Bourbon, duc d'Anjou ou Louis XX - Roi de France
Page d'accueil du site


On peut lire sur la page d'acceuil du site, l'assertion suivante :

La loi du 22 juin 1886 d'exil des membres de famille ayant régné en France
est une loi d'exil votée sous la Troisième République
 afin d'empêcher les prétendants monarchistes de s'emparer des institutions républicaines.
 
Elle interdit également aux membres de ces familles
d'entrer dans les armées de terre ou dans la marine.

La loi du 22 juin 1886 est abrogée par la loi du 24 juin 1950.
L'article 1 abroge la loi; l'article 2 dispose toutefois :
" Au cas où les nécessités de l'ordre public l'exigerait,
le territoire de la République pourra être interdit
à tout membre des familles ayant régné en France
par décret pris en Conseil des Ministres. "
 
Bravo la république et la démocratie !

 
 
 
Page d'accueil du Site de Mgr Louis de Bourbon, Louis XX - Roi de France
 
La page de présentation de Mgr Louis de Bourbon, Louis XX - Roi de France
 


Déclaration de Louis XX

« La question institutionnelle n'a jamais été plus actuelle. Elle constitue un enjeu politique de première importance et tous les Français doivent souhaiter qu'elle soit publiquement débattue, pour ne pas laisser à d'illégitimes oligarchies le soin de trancher pour nous la question de notre avenir national.

Il n'appartient évidemment pas à l'aîné des Capétiens de résoudre seul cette difficile question institutionnelle. Mais il ne m'est pas interdit de regarder avec sympathie et intérêt le développement de ces discussions au sein de la société française. Et il est de mon devoir de rappeler à tous les Français de bonne volonté, après tous mes prédécesseurs, ce que mon regretté père appelait les « vieilles recettes » de la royauté capétienne.

Pas plus que vous, je ne sais ce qui viendra « après la Ve République ». Ce que je sais, en revanche, c'est qu'aucun régime ne pourra durablement s'implanter en France s'il cherche à dresser une France contre l'autre ; à occulter le glorieux passé de notre patrie ; ou à conférer, plus ou moins discrètement, le pouvoir à une petite caste de privilégiés.

En réfléchissant à notre avenir commun, il est sage d'écouter les leçons de notre passé. »

BUT

L'association Démocratie Royale a pour but de faire connaître l'idée royale et le roi de France : Louis XX, seuls remparts au projet de dissolution de la France par l'oligarchie financière apatride, ayant pris le pouvoir par un coup d'état à partir de 1789.

Démocratie Royale s'adresse à tous les Français qui par méconnaissance ne savent pas encore qu'ils ont un roi : Louis XX, méconnaissance due à une propagande via l'Education Nationale et la complicité des médias dominants, qui ont pour but de reprogrammer les esprits, afin de les contrôler.

Les Français n'étaient ni révolutionnaires, ni républicains : « Nous n'étions peut-être pas à Paris dix républicains le 12 juillet 1789 » Camille Desmoulins dans Histoire des Brissotins.

Avant 1789 tous les Français étaient royalistes. La Révolution dite française est un coup d'état fomenté par des oligarchies financières apatrides.( Les sionistes ?).

A lire :

Le livre noir de la Révolution Française.
Le royalisme en questions - perspectives pour le XXIe siècle, Yves-Marie Adeline
Le coût de la Révolution française, René Sédillot.

Pour écrire au Roi Louis XX et lui apporter votre soutien :
info@democratie-royale.com


Mensonge historique : première République par Démocratie

http://www.dailymotion.com/video/xm3kf4_mensonge-historique-premiere-republique-par-democratie-royale_news


Mensonge historique : première République par... par DemocratieRoyale


La devise du Roi Louis XVI
:

"Gouverner les hommes, ce n'est pas les asservir."
"Un Souverain de n'aurait rien faire de plus utile que d'inspirer à sa Nation une grande idée d'elle-même."
"Le premier devoir d'un Roi est de rendre son peuple heureux."

Louis XVI.jpg


http://www.democratie-royale.org/article-messe-louis-xvi-... 

 
 

29/01/2012

Sarkozy va annoncer dimanche une hausse de la TVA de 1,6 point. Ben voyons !

Il se moque de qui ?

Il a encore trouvé un moyen de nous escroquer avec sa clique de mafieux qui gouvernent avec lui.

Pour faire du social soi-disant, ce dont il se contre-fiche éperdument.

La seule chose qui l'intéresse c'est de ruiner la France et les français et les européens pour les mettre entre les mains de ses amis banquiers internationaux, les Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes.

Quelle belle aubaine que de récolter encore quelques milliards d'euros au peuple pour faire les guerres au nom du CRIF et enrichir ses copains.

Il prend toutes les mesures impopulaires maintenant pour préparer le terrain pour le suivant qui arrivera la bouche en coeur, pour nous dire, que ce n'est pas lui mais son prédécesseur.

C'est comme cela que l'on se trimballe des lois criminelles depuis des décennies.

Et si nous refusions de payer la dette en demandant à Rothschild de nous rembourser tout ce qu'il vole au peuple français depuis 39 ans ?

Au fait, ça veut dire quoi au juste, "la dette souveraine" des états ?

Vous avez demandé à être endettés vous ou l'on vous endette par la force pour enrichir leurs amis banquiers et nous livrer entre les mains de leurs amis banksters ?

Nous sommes souverains uniquement quand il s'agit de nous endetter et de nous ruiner.

Pour le reste on ne nous demande pas notre avis et même quand on nous le demande, le roi et sa clique mafieuse nous marchent dessus et nous piétinent.

Bizarre non, que les français ne bougent et ne se révoltent pas chez nous ?

Ce qui est la preuve que le printemps arabe et les soi-disant révoltes des peuples musulmans ne sont que mensonges et propagande, et que les troubles sont bien organisés par les agents de la CIA et du MOSSAD, et qu'ils sont financés par les banquiers internationaux.

Ils ont ce qu'il faut à la tête de la France avec SARKOZY, l'agent de la CIA et du Mossad.

Il n'est donc pas besoin d'organiser ou de simuler une révolte du peuple français, comme cela a été le cas lors du complot organisé contre DE GAULLE en mai 68.


 

Sarkozy va annoncer dimanche une hausse de la TVA de 1,6 point

AFP Mis à jour le 28/01/2012 à 18:09 | publié le 28/01/2012 à 17:32
 
Le président Nicolas Sarkozy annoncera demain dimanche une hausse de la TVA de 1,6 point - soit dans la fourchette de 1,5 à 2 points envisagés jusqu'à présent - et une légère hausse de la CSG sur les placements financiers, a-t-on appris de sources gouvernementales, à la veille d'une émission avec le chef de l'Etat à la télévision. L'augmentation de la CSG sur les placements financiers a été confirmée par une source au Figaro.

Ces hausses doivent permettre de transférer sur ces deux impôts une partie du financement de la protection sociale, qui jusqu'ici repose uniquement sur les cotisations salariales et patronales. Les sources gouvernementales n'ont par ailleurs pas précisé si cette hausse de 1,6 point toucherait, au-delà du seul taux normal de 19,6%, ceux à 7% voire à 5,5%, qui concerne les produits de première nécessité.

Un point de TVA en plus rapporte à l'Etat 7 milliards d'euros supplémentaires. Le projet d'allègement du coût du travail a pour but affiché de doper la compétitivité. Mais le principe d'une TVA dite "sociale" est contestée par l'opposition, et même jusque dans les rangs de la majorité où l'on craint son caractère impopulaire à quelques semaines d'échéances électorales.

Une précédente tentative de mettre en oeuvre ce projet, au tout début du quinquennat, avait coûté plusieurs dizaines de sièges à l'UMP dans l'entre-deux-tours des législatives de 2007. De manière spécifique, cette réforme vise à alléger le coût du travail en faisant financer par les consommateurs une partie de la protection sociale, actuellement à la charge des seuls employeurs et travailleurs. Il s'agit de baisser les cotisations sociales et d'augmenter, en compensation, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

L'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy demain soir doit être l'occasion pour le chef de l'Etat de présenter une série de mesures économiques et sociales "fortes", mais aussi de tenter de reprendre la main face au candidat socialiste François Hollande, à mois de trois mois du scrutin présidentiel, pour lequel il est donné largement battu.