Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2013

Juge Jean-Michel Gentil : Sarko pleurniche sur Facebook !!!!!!!!

Ah, si vous vouliez rire, lisez comment Sarkozy se qualifie !

Et nous devons encore nous le coltiner au Conseil Constitutionnel à nos frais !

Comme s'il était capable de respecter une quelconque Constitution !

Démission SARKOZY !!!!!! SARKOZY dégage !


Sarko pleurniche sur Facebook

Un dessin de :

sarkozy facebook

 

Nicolas Sarkozy a déploré lundi "une mise en examen injuste et infondée", à propos des soupçons d'abus de faiblesse pesant sur lui dans l'affaire Bettencourt.

"Je veux affirmer qu'à aucun moment dans ma vie publique, je n'ai trahi les devoirs de ma charge", écrit-il aussi dans un message publié sur sa page Facebook, quatre jours après sa mise en examen. "Je vais consacrer toute mon énergie à démontrer ma probité et mon honnêteté. La vérité finira par triompher. Je n'en doute pas", Nicolas Sarkozy. -------Et s'il consacrait toute son énergie à dégager du milieu ?

Dès jeudi, au soir de la mise en examen, Me Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, avait annoncé son intention de contester la décision devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux, où se déroule l'enquête.

Parlant de traitement "scandaleux" à l'égard de son client, Me Herzog a aussi mis en cause le manque d'"impartialité" du juge Gentil, pris pour cible pour un certain nombre de proches de Nicolas Sarkozy.

http://soyons-serieux.fr/sarko-pleurniche-sur-facebook/


Sarkozy sur Facebook, LOL.

Un dessin de : Frizou

Sarkozy

Nicolas Sarkozy, mis en examen jeudi dernier pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt, jure lundi sur sa page Facebook qu'il n'a jamais "trahi les devoirs de (sa) charge" et assure que la vérité "finira par triompher".

"Au moment où je dois faire face à l'épreuve d'une mise en examen injuste et infondée, je veux remercier du fond du coeur tous ceux qui ont tenu à me témoigner de leur confiance", écrit-il. "A ceux qui m'ont soutenu comme à ceux qui m'ont combattu, je veux affirmer qu'à aucun moment dans ma vie publique je n'ai trahi les devoirs de ma charge."

"Je vais consacrer toute mon énergie à démontrer ma probité et mon honnêteté. La vérité finira par triompher. Je n'en doute pas", ajoute Nicolas Sarkozy, qui dit ne réclamer "aucun traitement particulier, si ce n'est celui de tout citoyen d'avoir le droit à une justice impartiale et sereine".

"C'est parce que j'ai confiance dans l'institution judiciaire que j'utiliserai les voies de droit qui sont ouvertes à tout citoyen", conclut-il.

Dessin de Frizou-Texte de Pierre-Alain

http://soyons-serieux.fr/sarkozy-sur-facebook-lol/

 

Le juge Gentil critiqué : Taubira saisit le CSM ! Il était temps !

SCANDALEUX !!!!!

Il était temps que le Ministère de la Justice réagisse aux insultes proférées par Sarko et sa clique de mafieux sionistes à l'encontre du Juge Jean-Michel Gentil qui est connu pour son sérieux et son intégrité.

La clique mafieuse de Sarkozy est même allée jusqu'à proférer des menaces à l'encontre du Juge Jean-Michel Gentil.

Ce qui est inacceptable lorsque l'on connaît l'individu Sarkozy et ses états de services au profit du crime organisé et de la ruine du Peuple français.
 
Si les sionistes veulent faire de la politique qu'ils aillent la faire chez eux et pas chez nous !
 
Nous espérons que la Justice saura protéger le Juge Jean-Michel Gentil qui peut être en danger physique face à toute cette clique de mafieux.

Et nous devons encore nous le coltiner à nos frais à Conseil Constitutionnel !
Comme s'il était capable de respecter une quelconque constitution !

Démission SARKOZY !


Le juge Gentil critiqué : Taubira saisit le CSM

Le Monde.fr | 27.03.2013 à 14h47 • Mis à jour le 27.03.2013 à 16h58

 

 
Le juge d'instruction Jean-Michel Gentil, le 19 février.

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a indiqué avoir été saisi mercredi 27 mars par la ministre de la justice, Christiane Taubira, pour avis sur les récents commentaires visant le juge Jean-Michel Gentil.

En application de l'article 65 de la Constitution, la formation plénière du CSM a été saisie d'une "demande d'avis sur 'les conséquences (...) sur le bon fonctionnement de l'institution judiciaire et sur la sérénité de la justice' de propos récemment tenus au sujet d'une 'procédure judiciaire suivie au tribunal de grande instance de Bordeaux'", selon un communiqué reprenant des passages du courrier de la ministre. Elle se réunira "très prochainement" pour préparer cet avis, a précisé le secrétaire général du CSM, Peimane Ghaleh-Marzban.

La décision, jeudi, du juge Jean-Michel Gentil de mettre en examen l'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, a été critiquée par plusieurs personnalités de l'opposition, notamment le député UMP Henri Guaino, qui a estimé que le magistrat avait "déshonoré la justice".

Lire : Pour Henri Guaino, le juge Gentil a 'déshonoré la justice'

"DES PROPOS INADMISSIBLES DANS UN ÉTAT DE DROIT"

Lors des questions au gouvernement mardi à l'Assemblée nationale, Mme Taubira a estimé, au sujet de ces commentaires, que "des propos inadmissibles dans un Etat de droit" avaient été tenus. "Si le magistrat mis en cause décide d'agir en justice, il bénéficiera de la protection judiciaire, de la protection statutaire qui est prévue par l'article 11 de l'ordonnance du 22 décembre 1958", a précisé la ministre.

Christiane Taubira dénonce des propos "inadmissibles dans un état de droit"- Vidéo
http://www.dailymotion.com/video/xyiv18_christiane-taubira-denonce-des-propos-inadmissibles-dans-un-etat-de-droit_news#from=embediframe


Christiane Taubira dénonce des propos... par lemondefr

Elle n'a pas, en revanche, donné publiquement d'indication quant à une éventuelle action en justice à l'initiative de la chancellerie et visant un ou plusieurs auteurs de propos à l'encontre de M. Gentil.

L'Union syndicale des magistrats (USM) lui avait demandé vendredi "d'envisager des poursuites pénales contre de tels propos qui nuisent à l'ensemble des institutions d'un Etat de droit". Dans un autre communiqué, également publié mercredi, la formation du CSM compétente à l'égard des magistrats du siège a rappelé "le respect qui est dû au principe d'indépendance de la justice", "à la suite de commentaires de récentes décisions judiciaires".

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/27/le-juge-...

25/03/2013

A qui appartient « l’or des français »?

Voilà régalez-vous avec toutes ces escroqueries dont nous sommes tous les victimes !

 

L’or et les avoirs français sont détenus par la Banque de France (BDF) et une partie est versée à la Banque centrale Européenne (BCE).

« Le Système européen des banques centrales (SEBC) est composé de la Banque centrale européenne (BCE) et des 27 banques centrales nationales (BCN) des pays membres de l’Union européenne. » (source)

En ce qui concerne la France, sa « banque Centrale » est la banque de France. Depuis sa création en 1800  et contrairement à ce que suggérait sa dénomination,  il s’agissait dès le début, d’une banque privée ! 

- BDF -

Napoléon et la création de la Banque de France Henri Guillemin
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Désormais (depuis 1997) la BDF est sous la tutelle de la BCE dont on s’étonnera de constater que la Banque d’Angleterre (société privée qui n’est pas non plus sous le contrôle britannique) y est actionnaire pour 15%….

(Statuts actuels de la BDF : Art. L. 141-1. – « La Banque de France fait partie intégrante du Système européen de banques centrales institué par l’article 8 du traité instituant la Communauté européenne »banque-de-france.fr)

banque de france

L’or de la Banque de France n’est donc pas sous l’autorité de l’état français (!).

L’or placée à la Banque de France, est placée sous l’autorité de la BDF contre garanti des dépôts / promesse d’avoir.

Sans aval, et dans le plus grand secret, la BDF (désormais sur ordre de la BCE) peut décider d’évacuer l’or dans un autre pays. (Comme la BDF l’avait déjà fait, par sa seule décision entre 1932 et 1940 – source)

En 1936, la BDF était sous l’autorité de seuls actionnaires : 

federal-reserve-

FED -

La FED (Réserve Fédérale US) est elle aussi privée et joue un rôle dominant sur la création monétaire aux US (et par ricochet dans le monde via le « pétro-dollar ») depuis 1913.

Dans les années 30 et jusqu’à la reddition de 1940, l’or de la BDF avait été évacué. Une partie non négligeable vers les coffres de la Réserve Fédérale (FED) aux US.

Qui possède la FED ?

La FED est née sous l’impulsion du « Baron Alfred Rothschild – petit fils de Mayer Amschel et directeur de la Banque d’Angleterre » (source) . Selon Mullins (source), ces actionnaires sont :
  • Les Rothschild (pour 53% – source)
  • Les Frères Lazard (Eugene Mayer);
  • Israel Sieff;
  • La Compagnie Kuhn Loeb;
  • La Compagnie Warburg;
  • Les Frères Lehman;
  • Goldman Sachs;
  • La Famille Rockefeller; et
  • Les Intérêts de J. P. Morgan.

- BCE -

La BCE (Banque Centrale Européenne) :

BCE_Bank_centrale_europeenne

L’Union Européenne contrairement à la France, n’emprunte pas mais crée sa monnaie : l’euro.

« Les banques centrales nationales sont seules autorisées à souscrire et à détenir le capital de la BCE » (source) et s’agissant de la Banque nationale française  (la BDF) elle compte pour 14% du capital de la BCE, contre 20% pour la BC d’Allemagne (Deutsche Bundesbank) et étonnement pour 15% à la BC Angleterre (Bank of England – holding privée contrôlée par des intérêts financiers de la City*), qui n’a pourtant pas souscrit à l’euro (source)

La BCE et l’euro échappe de fait, au contrôle de l’État français.

(*) « La City est dirigée par la Banque d’Angleterre, une société privée. La City large d’un mile au carré est un état souverain localisé en plein cœur de Londres. En tant que « Vatican du monde financier », la City n’est pas soumise à la loi Britannique. » (source)

En outre environ 20 milliards de contribution sont versés par la France à la BCE (20.4MM prévu en 2013 – vie-public.fr) et les reversements qui ont lieu en sens inverse (subventions – 13.6 MM en 2011- touteleurope.eu) ne se vont pas à l’État français mais servent les objectifs de décentralisation nationale et d’appui de la politique obscure de la  Troïka européenne sur le territoire ; sans considération des intérêts de la France et de ses citoyens (même si c’est avec leur argent) …

La souveraineté française est donc largement devenue sans que l’on s’en rende compte, une vaste illusion …

N’ayant absolument pas le contrôle de la création monétaire et l’illusion de l’accès à ses avoirs en or, l’État français est un état qui repose essentiellement sur la confiance : on pourrait parler d’état fantoche, corroboré par des représentants pantins, et une capacité législative limitée et sous domination des décisions européennes.

—————

L’Allemagne est-elle beaucoup mieux lotie ?

Deutsche bundesbank

L’Allemagne possède le plus gros stock d’or au monde (3396 T d’or – nov 2012) (source) On considérait ce stock en réalité comme le second plus gros comparé au 9000 T d’or pour la FED en 2006- source – mais suite à un audit à la FED, il apparait « qu’il ne reste plus que 466 T(!) sur les 8133T attendues en 2013″ !!? (quotidien.com – février 2013). L’Allemagne est donc bien le premier détenteur : mais officiellement seulement, car on constate que :

1528 T d’or de l’Allemagne serait détenu par la FED, qui n’en a plus que 466T !

Officiellement 45% de ses réserves sont détenues par la FED (ce qui ferait donc 45% de 3396 =1528 T !!) Or, on se demande bien comment en réalité, puisque la FED a ses coffres percés ! (466T d’or au lieu de 8133)

L’Allemagne l’avait d’ailleurs bien pressentie, en réclamant il y a quelques mois une partie de son or (300T) à la FED. On lui avait alors répondu que ca pourrait se faire mais sur plusieurs années (7 ans) : la bonne blague !  (quotidien.com 03/2013)

Où est le reste ? 31% des réserves allemande « était » en Angleterre (Bank of England – holding privée), 13% à la Banque de France (sous tutelle de la BCE)… (source) et 900T d’or aurait pu être rapatrié sur le territoire depuis les années 2000 (lemonde.fr  01/2013)

900 sur 3400, ca fait beaucoup moins…  Le réveil des allemands risque pour une énième fois au regard de l’histoire, d’être terriblement douloureux… et donc pas forcément beaucoup mieux loti que les PIGS [Portugal, Ireland, Greece, Spain] et la France…

 

Où est stocké « l’or des français qui ne leur appartient pas » ?

BDF_Paris

A Paris « La souterraine » (le coffre-fort de la BDF), cette salle d’1 hectare n’a jamais été la seule zone de stockage de l’or dit « français ». Déjà entre les deux premières guerres mondiales, pour des raisons de sécurité, de nombreux coffres disséminés sur toute la carte nationale servent de point de stockage, jusqu’à l’élévation du risque de la confrontation avec l’Allemagne. Aussi avant même l’élection du Chancelier Hitler en 1933, qui conduira par la suite à sa conquête de l’or des Nations avoisinantes ; dès 1932, l’or français (2500T à l’époque) commence à quitter le territoire, vers les US et des zones coloniales notamment en Afrique. cf. docu VIDEO: http://www.dailymotion.com/video/xyfcp1_1940-l-or-de-la-f...

Ce qui n’est pas une première dans l’histoire. Car déjà, devant la fermeté de Philippe Le Bel souhaitant prendre définitivement le contrôle de la monnaie :  « Les chariots remplis d’or seraient sortis du Temple de Paris au soir du 12 octobre 1307 et se seraient dirigés vers le nord de la France, pour charger leur cargaison d’or sur des bateaux, direction l’Angleterre (!) C’est à la survie de l’ordre qu’avait servi l’or des Templiers. » (orpostal.com)

L’or n’est pas sous le contrôle de l’état

BDF_zone_stockage_or

Ce qui est intéressant, c’est qu’il échappe de facto en 1932 à l’autorité de l’Etat qui ne souhaite pas le déplacement, et également au contrôle de Pétain, avant ou après la reddition de 1940. Ce qui montre qu’effectivement l’or des français ne leur appartenait déjà que par apparence mais qu’en réalité, (tout comme « l’or américain ») il peut très bien disparaitre discrètement (ou plutôt « dans un secret absolu ») sans aucun contrôle officiel de l’État qui ne possède qu’un avoir : c’est à dire l’illusion de la possession, jusqu’à ce qu’il disparaisse…

Un peu à l’instar de tout particulier, client d’une banque, qui ne soucie pas trop de savoir où sont physiquement situés ses avoirs, tant qu’il a la confiance de pouvoir y accéder quand bon lui semble. Et idem, s’il a 1 coffre en banque avec des lingots : le jour où la banque dépose le bilan, il lui est impossible de faire même ouvrir « son » coffre car en réalité, même si «  les coffres ne font pas partie des biens propres de la banque, leur accès peut en être compliqué… » (acheteror.org)

Et quand on constate l’actuel braquage des déposants à Chypre (03/2013) – et bientôt ailleurs en Europe – on peut facilement imaginer, l’impossibilité d’accès à l’or (de la BDF, comme celui des particuliers, en coffre) en cas d’effondrement en chaîne, de risque de guerre, ou d’instabilité politique…

L’or de la BDF est-il toujours sur le territoire national ?

Aussi, rien ne peut certifier à 100% compte tenu du risque d’un effondrement monétaire de la zone euro, que « l’or des français » se trouvent toujours dans les coffres de la BDF, ni même sur le territoire (et qu’il le soit ou non, ne présume pas de l’avenir…)

Une partie a déjà été échangée en 2004 contre du papier (!). L’or valait 400 $/once contre 4 fois plus aujourd’hui (1600 $/oz). Ce qui représente une saignée dans les avoirs français – dans un contexte où on ne pouvait pas ignorer qu’il était voué à augmenter (et c’est pas fini…) C’est l’ancien ministre de l’économie Nicolas Sarkozy (à l’époque) qui avait sollicité la revente d’une partie de notre or contre des devises (1/5e : 500 à 600T d’or sur les 3000T- lepoint.fr) .

Quant à l’autre partie (2400T estimé en 08/2011 – source), la haute-trahison de la logique de l’endettement depuis 1973, fait que de toute manière, la dilapidation des avoirs se fait, tout  naturellement pour couvrir les intérêts, puis les intérêts des intérêts d’une dette qui ne devrait en réalité pas du tout exister.

Si l’or quitte les frontières, où irait-il ?

Si l’or devenait a être déplacé, il serait difficile de savoir à quel endroit. Seules des hypothèses pourraient être formulées …

La BDF sous le contrôle de la BCE, pourrait dans un premier temps le faire se déplacer en Europe. Et ensuite, au gré de l’évolution des situations géostratégiques et politiques…

Par exemple,

Grand-Israel-Shahak1-565x942

Israël : même si cela ne figure pas encore dans les manuels, est de fait, par son influence, le possible « nouvel empire » (après la Pax Britannica, La Pax Americana, pourquoi pas la Pax Judaica…)

D’ailleurs, Rothschild a récemment demandé sa double nationalité (israélienne) avec une excuse drolesque : « J’ai acquis la nationalité israélienne, uniquement pour faire des courses hippiques » (E&R.fr) qui témoigne d’un mépris total pour son auditoire mais aussi pour l’idée même de la nationalité.

La franc-maçonnerie a toujours cultivée la reconstruction de l’ancien temple du roi Salomon à Jérusalem (la franc-maçonnerie comme résurgence des templiers « bâtisseurs du Temple de Salomon » – source) . Et les eschatologies catholiques et musulmanes renvoient l’idée d’un roi, antéchrist (/dajjal) qui corrobore cette destiné.

Au niveau militaire, on peut imaginer que la réalité des nouvelles armes technologiques dépasse très largement ce que conçoit l’inconscient collectif. On ne peut pas croire, vu le bond technologique entre les « barons du ciel » de 14-18 et les B2 bombardiers de 39-45 – en seulement 20 ans que sépare l’entre-deux-guerres – qu’il ne se trouve pas un écart technologique équivalent après 60 ans.

Ainsi, suivant cette hypothèse, on pourrait, malgré un Proche-Orient sans cesse en forte tension, et dans cette suite logique d’un nouvel empire ayant Jérusalem pour capitale, on peut très bien maginer qu’Israël constitue malgré tout un lieu privilégié pour le stockage de l’or… Cela serait alors l’aboutissement de la destruction des nations ayant pour dessein le Nouvel Ordre Mondial (une dictature mondiale dont les dirigeants traitres et autres agents de la subversion, nous rabâche les oreilles depuis 1991 – déclaration de Bush père – et où « tous, petits et grands, riches et pauvres… reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom »Rev 13-12eschatologie catholique)

or_des_babyloniens

D’ailleurs, si on considère Israël sur de nouvelles frontières conquises « allant de l’Euphrate au Nil », l’ancienne Babylone (actuel Irak) pourrait même y être incluse, confortant également l’eschatologie islamique mais cette fois au sens propre (plutôt qu’au sens figuré avec le « pétrodollar »)  qui dit que le fleuve de l ’Euphrate laissera apparaitre une montagne d’or, pour laquelle les gens vont s’entretuer.

Mais comme 1 lieu unique, n’a habituellement pas été la stratégie adoptée…

Quels autres lieux dans le monde ?  US, Colorado -  Norway, Svalbard – Suisse – Vatican,… :  Toutes les hypothèses sont ouvertes…


Que doivent faire les victimes du hold up ?

La mise en esclavage des français

serrer la ceinture - france

Plus tragique, pour couvrir le service de la dette (+ de 45 milliards par an, juste pour couvrir le remboursement des intérêts) et les versements à l’UE (20 milliards par an),  l’augmentation sans cesse des impôts, envers les français et les entreprises nationales (PME/PMI) viennent de fait, directement alimenter les avoirs au sein de la BDF (et de la BCE), qui dans cette logique de la fuite accélérée liée à l’endettement, constitue une passoire, au seul profit donc de ses seuls actionnaires. Mais cela ne se révélera clairement que lorsque l’effondrement monétaire sera effectif, et que l’on constatera (comme ces officiers allemands fraichement débarqués au lendemain de la reddition de la France, au siège de la BDF) que « la souterraine » est  complètement vide…

Une marge de manœuvre étroite : Alors que faire ?

1/ Déjà, à chacun d’éviter de jouer le jeu de remplir un puit sans fond en suant corps et âme pour … rien.

Quel intérêt y-a-t-il à alimenter par le fruit du travail un patrimoine qui échappe déjà au contrôle de l’État (moins souverain encore qu’il ne l’était déjà) et dont l’or finira (pour ce qu’il en reste) par quitter le territoire, au plus tard lors de l’effondrement monétaire et obligataire :  en prévision de la situation sociale et politique que cela entraînera…

2/ Ensuite de bien comprendre et partager la connaissance…

Et notamment celle sur la monnaie, à l’instar de Mayer Amschel Rothschild qui la résume en 1 phrase : « Accordez moi le pouvoir de la création de la monnaie et je ne me soucierai pas de qui fait les lois« 

3/ Tenir compte des expériences passées.

De l’expérience de la Commune de Paris 1871 (cf. article et histoire racontée par Henri Guillemin),  on doit faire preuve d’humilité et considérer qu’un très faible niveau de connaissance ne laisse de perspective d’affranchissement que de l’ordre de quelques semaines. L’expérience de l’Allemagne ou l’Italie des années 30, n’a laissée entrevoir que quelques années de souveraineté. Que les expériences de Kadhafi (voulant créer le dinar-or en Afrique), de Saddam Hussein (voulant vendre son pétrole contre d’autres devises que le dollar), ont vite été réglées par l’Empire. On passe, sur les tentatives d’émancipation ici ou là,  vis à vis de l’endettement par quelques autres petites nations de l’ancien empire colonial…

petrodollar

Au bilan, les seuls états qui arrivent à s’émanciper durablement de la tutelle des banksters, sont ceux qui, pour des raisons géostratégiques, reçoivent l’appui d’autres protections (ex. Cuba par l’URSS, l’Iran par la Russie, la Corée du Nord par la Chine).

Les seules véritables souveraineté comme la Russie voire la Chine, l’obtienne par leur masse critique (militaire) et surtout l’autonomie/richesse en matière première et énergie.

On constate d’ailleurs les limites atteintes par la Chine en expansion, qui doit se positionner en Afrique, pour couvrir ses besoins. Également, les limites de son autonomie monétaire démontrée par sa propension frénétique à vouloir, depuis quelques années, transformer ses avoirs en dollar par l’acquisition d’or physique. (Et on la comprend…)

Le temps presse ?

La récente annonce officielle de Medvedev, invitant les russes à déserter les banques occidentales, annonce qu’un effondrement ne devrait plus tarder et le temps pour la prise de conscience réduit d’autant…

fin-de-lEuro

« Un bulletin d’information du Ministère des Affaires étrangères russe vient d’être envoyé à ses ambassades, aujourd’hui. [22/03/2013] Il conseille aux citoyens russes et aux entreprises, de commencer à retirer leurs actifs des banques occidentales et des institutions financières « immédiatement« / « A Ministry of Foreign Affairs (MFA) “urgent bulletin” being sent to Embassies around the world today is advising both Russian citizens and companies to begin divesting their assets from Western banking and financial institutions “immediately” as Kremlin fears grow that both the European Union and United States are preparing for the largest theft of private wealth in modern history » (wikistrike.com)

Alors quelle solution pour la France de demain ?

A partir du déclenchement du chaos, la France pourra être possiblement isolée et encore amoindrie militairement, sans autosuffisance en ressources énergétiques et minières (sauf une capacité agricole reconstructible). Comment pouvoir assurer après cette période, une souveraineté sans la garantie d’une force militaire dissuasive et des ressources mat/énergie limitées ? Indubitablement, il faudra des élites éclairées et s’émanciper des associateurs traitres qui fourmillent et qui sont les complices (ou les idiots utiles) de cette situation d’endettement final (1973, puis BCE) pierres d’achoppement de la destruction de la nation.

Aussi la seule connaissance monétaire sera insuffisante pour reconstruire durablement. Il faudra aller plus loin et ne plus tolérer les organisations secrètes et la subversion négative qui poussent les institutions et ses citoyens à la déliquescence et à l’abrutissement. Réintroduire la vertu (morale, l’honneur, compassion) comme pilier de la reconstruction. Ne pas tolérer ou tergiverser avec la perversion. Et à défaut de richesse, on pourra espérer de l’entraide et la solidarité naturelle, émanant de cette prise de conscience, afin qu’elle puisse contrebalancer dans une moindre mesure…

Quant aux français, que devront-ils faire pendant et après le chaos ?

En quittant la société de consommation, riche en biens mais pauvre en conscience, il faudra tirer les enseignements et comprendre qu’un âge d’or n’est possible qu’en cultivant ce qui est essentiel dans la vie d’un homme ou d’une femme : apprendre à aimer.  L’amour est une richesse inépuisable même pour qui est dispendieux, qui ne subit pas l’inflation, non taxable, qui n’a pas besoin de coffre, qui enrichit d’autant celui qui donne, dont le retour sur investissement perdure au-delà, …  Il est à la base des relations sociales bien orientées qui se veulent être harmonieuses et heureuses…

Également, de cultiver la sagesse et la connaissance. Enfin, d’être attentif à la corruption et à la perversion pour ne pas à nouveau faire les frais de  l’influence de la vipère poussant à goûter au fruit défendu, constituant les prémices de la décadence…

 

http://bestofactus.wordpress.com/2013/02/21/dette-rendons...

 

Rendons à Rothschild, la part de la dette qui lui revient : faites les comptes…

Rico_Royco_mayer_amshel_rothschild-098ee.jpg

Si vous vous demandez encore si votre pays vous appartient ?

La preuve qu'il appartient à la Dynastie des Rothschild depuis longtemps et que nous sommes sous occupation sioniste !

Vous remboursez  plus de 45 milliards € par an pour les seuls intérêts, sans jamais encore avoir payé le capital emprunté.

Et cela fait 40 ans que cela dure : 45 milliards € X 40 = ??????????

Aussi avant de parler de votre patrie, réfléchissez à deux fois.

Il se pourrait bien, que vous le vouliez ou pas, que vous financiez sur vos propres deniers depuis 1973, toutes les guerres génocidaires orchestrées dans le monde par les USA et l'état sioniste.

Vous allez encore vous plaindre des musulmans qui vous bouffent tout votre agent ?

Rendons à Rothschild ce qui revient à Rothschild, le grand copain de ceux qui vous gouvernent et qui vous musèlent !

Quand allez-vous demander aux traîtres qui vous gouvernement d'abroger cette loi criminelle et d'être exonérés du remboursement de cette dette colossale que vous ne devez pas ?


Rendons à Rothschild, la part de la dette qui lui revient : faites les comptes…

dette_part_du_service_de_la_dette_part_des_interets

C’est sous la présidence de l’ex-Directeur de la banque Rothschild, Georges Pompidou, que la loi du 3 janvier 1973 dite loi « Pompidou-Giscard-Mesmer« (73-7) ou encore appelée « loi Rothschild », fût votée. Elle est directement responsable du service de la dette (plus de 45 milliards € par an pour les seuls intérêts) et conséquemment de cette situation proche du chaos. Michel Rocard lui même, déclarait(*) fin décembre 2012 sur Europe1 que sans cette loi notre dette serait à un niveau « bénin » (« 16 ou 17 % du PIB »).

(*) »La réforme de la Banque de France de 1973 a interdit que celle-ci prête à l’État à taux zéro. État est donc allé emprunter avec intérêt sur les marchés privés. Si nous en étions restés au système précédant, qui permettait, répétons-le, à la Banque de France de prêter à l’État à taux zéro, notre dette serait de 16 ou 17 % du PIB, soit bénigne. » (Michel Rocard – décembre 2012 Europe1)

Les status actuels de la Banque de France (sous tutelle de la BCE depuis 1997) conforte l’obligation de se soumettre à l’usure des banksters  :

  • Art. L. 141-3. Statuts actuels de la BDF - « Il est interdit à la Banque de France d’autoriser des découverts ou d’accorder tout autre type de crédit au Trésor public ou à tout autre organisme ou entreprise publics. » (banque-de-france.fr)

  • A rapprocher de la loi de 1973 (loi 73-7, art.25) : « le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France« 

Une simple question : si on emprunte de l’argent qu’ils créent (à partir de rien), mais qu’ils nous demandent ensuite de rembourser AVEC des intérêts que ni eux, ni nous, n’avons créés : Dans ce cas, comment rembourser, sans devoir réemprunter à nouveau ? …  Il est grand temps que la fête s’arrête, vous ne croyez pas ?

 


 

Pour la détente… (comprendre la création monétaire de manière ludique)

Comprendre la dette et la création monétaire en rigolant : c’est possible ? « The American Dream« 

Le rêve américain
L'histoire de la plus grande arnaque de tous les temps

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=QNbCAzzXw14

 

23/03/2013

Affaire Bettencourt : Mise en examen de SARKOZY. Le juge Gentil envisage une action en justice contre Guaino

Bien sûr, selon la clique de SARKOZY dont nous vous laissons découvrir l'origine,  il faut les laisser voler sans ne rien dire !
C'est la faute du Juge de l'avoir pris dans la main dans le sac !

Et bien sûr il faudrait que le Juge vienne s’expliquer publiquement sur sa décision d’avoir mis en examen SARKZOY pour lui faire violer le secret de l’instruction.

On le prend en prime pour un con !
Ce n'est pas Sarkozy qui voulait supprimer les Juges d'Instruction ?  La seule voie possible pour éviter que les affaires ne soient étouffées !

Les oiseaux eux, de temps en temps ils s’arrêtent de voler ! Apparemment, la clique ne doit jamais s’arrêter de voler !
Faut pas que le nain soit poursuivi parce que ses chers amis et ceux du CRIF espèrent le laisser se présenter aux prochaines élections présidentielles.

 


Affaire Bettencourt : le juge Gentil envisage une action en justice contre Guaino

Par Paul Larrouturou

| 22/03/13 - 16:06

L'homme qui a mis en examen Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse n'accepte pas d'être ainsi publiquement montré du doigt par l'ex-conseiller spécial de l'ancien chef de l'État. Selon les informations de Paris Match.com, le juge Jean-Michel Gentil étudie la possibilité d'une action en justice contre Henri Guaino qui l'accuse d'avoir "déshonoré la Justice".

Henri Guaino s'est emporté, ce vendredi 22 mars sur Europe 1 :

Où sont les preuves ? Où sont les millions ? Où est l'argent qui a été versé ?  

Et le député des Yvelines d'apostropher publiquement le juge Gentil :

D'après les informations de notre journaliste David Le Bailly, le juge Jean-Michel Gentil, qui a mis Nicolas Sarkozy en examen jeudi, étudie la possibilité d'une action en justice contre Henri Guaino. Interrogé sur Europe 1 vendredi matin, le député et ancien conseiller du Président a en effet fortement critiqué la décision du magistrat. "Je conteste la façon de travailler du juge Gentil", a-t-il attaqué.


Il a "déshonoré un homme, les institutions, la justice". "Ce qui se passe est extrêmement grave. Ce n’est pas une décision comme une autre. D’abord par la qualification retenue: abus de faiblesse. Pouvait-on imaginer plus grotesque? Cela serait risible si cela ne salissait pas l’image d’un homme", a déclaré Henri Guaino. "Je trouve que ça assainirait beaucoup la justice quand les juges prennent des décisions, qu'ils s'en expliquent publiquement. Si le juge Gentil a des éléments, je pense que s'agissant de cette affaire, il devrait les communiquer à tous les Français", a-t-il ajouté.

 Voir la vidéo à 7'00 :

 Guaino : "Une décision indigne et irresponsable du juge"

Henri Guaino exprime sa colère suite à la mise en examen pour abus de faiblesse de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt
http://www.dailymotion.com/video/xye241_guaino-une-decisi...

 
Guaino : "Une décision indigne et irresponsable... par Europe1fr

Ami intime de l'ancien président, l'UMP Brice Hortefeux s'est étonné d'une mise en examen "bien à propos" sur fond de popularité croissante pour M. Sarkozy et décroissante pour le président François Hollande. Il a parlé lui aussi d'un traitement "exclusivement à charge".

 

Face au feu roulant des sarkozystes, la Chancellerie s'est fendue d'un communiqué de défense en début d'après-midi. Christiane Taubira prend soin de ne pas nommer le juge Gentil mais tout le monde sait à qui elle pense quand elle signe un texte stipulant qu'elle "regrette tous propos qui porteraient atteinte à l’honneur des juges et assure les magistrats qui seraient mis en cause de son soutien".

 

Parallèlement, l'Union Syndicale des Magistrats fait savoir, notamment sur le site du Nouvel Observateur, qu'elle va écrire au président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, "pour qu'il rappelle à l'ordre monsieur Henri Guaino pour ses propos".

 

Et le député socialiste du Finistère Jean-Jacques Urvoas consacre un billet de blog aux fondements juridiques d'éventuelles poursuites contre Henri Guaino.

 

A savoir l’article 434-25 du Code pénal qui stipule que "le fait de chercher à jeter le discrédit, publiquement par actes, paroles, écrits ou images de toute nature, sur un acte ou une décision juridictionnelle, dans des conditions de nature à porter atteinte à l’autorité de la justice ou à son indépendance est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende".

 

Sauf que,  comme le rappelle le président de la commission des lois, il ne faut pas non plus oublier l’article 26 de la Constitution

 

Aucun membre du Parlement ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions .

 

De son côté, un autre très proche de Nicolas Sarkozy a profité de son passage sur RMC pour "emmerder" l'avocat de l'ex-majordome de Liliane Bettencourt. 

 

http://lelab.europe1.fr/t/affaire-bettencourt-le-juge-jea...




Sarkozy mis en examen : "Les propos de l'UMP sont abjects"

Créé le 22-03-2013 à 10h55 -Mis à jour à 13h30
Paul Laubacher
 
 

Richard Samas, secrétaire national de l'Union syndicale des magistrats, estime que "cette affaire démontre la pertinence du rôle du juge d'instruction".

Nouvel Observateur
 

Nicolas Sarkozy. (ANDERSON GARDINER/MEINELT THOMAS/LENHOF STEPHANE/SIPA)

Nicolas Sarkozy. (ANDERSON GARDINER/MEINELT THOMAS/LENHOF STEPHANE/SIPA)
 

"Injuste", "scandaleuse", "infamante", "déshonorante". Ce vendredi 22 mars au matin, l'UMP se réveille avec la gueule de bois. Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour abus de faiblesse à l'encontre de la milliardaire Liliane Bettencourt. Tous dénoncent la décision du juge Jean-Michel GentilRichard Samas, secrétaire national de l'Union syndicale des magistrats, réagit.

Que pensez-vous de la réaction de Me Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, et du député UMPHenri Guaino qui estime notamment que "le juge Gentil a déshonoré la justice" ?

- Richard Samas : Ces propos sont tout simplement abjects et totalement déplacés. Comme toute procédure, il est possible de faire un recours auprès de la chambre de l’instruction. On ne comprend pas ces attaques à l'encontre du juge Jean-Michel Gentil. L'Union syndicale des magistrats va écrire à la Garde des sceaux, Christiane Taubira, pour qu'elle fasse un rappel à l'ordre. Nous écrirons aussi au président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, pour qu'il rappelle à l'ordre monsieur Henri Guaino pour ses propos.

- Que pensez-vous de la décision du juge Jean-Michel Gentil d'avoir ordonné la mise en examen de Nicolas Sarkozy ?

- Nous n'avons pas à s'exprimer sur une enquête en cours. Le juge Jean-Michel Gentil fait son travail d'enquête.

- Le rôle du juge d'instruction, que Nicolas Sarkozy voulait supprimer, est-il toujours pertinent ?

- Cette affaire démontre la pertinence du rôle du juge d'instruction au sein de la justice. Cela démontre surtout la pertinence de notre combat pour qu'il ne disparaisse pas. Le juge d'instruction a la possibilité d'enquêter de manière indépendante, et sans aucune pression, sur des affaires sensibles. Il est indispensable. 

http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20130322.OBS2705/s...