Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2012

Ce que pourrait produire le rayonnement cosmique d'Alcyone sur le champ magnétique terrestre et sur l'ensemble des planètes de notre système solaire

Quand le CNRS reconnaît que les rayons cosmiques ont une influence sur le champ magnétique terrestre et sur l'inversion des pôles magnétiques terrestres.


Un événement de l'histoire du champ magnétique terrestre révélé par l'action du rayonnement cosmique

Communiqué de presse

Vendredi, 23 Novembre 2012

Il y a 41 000 ans, le champ magnétique de la Terre s'est estompé jusqu'à pratiquement disparaître, laissant notre planète sans protection face au bombardement de particules cosmiques. Des traces de cet événement ont été retrouvées dans des carottes de sédiments océaniques par une équipe du Centre de recherche et d'enseignement de géosciences de l'environnement (CEREGE, CNRS/Aix-Marseille Université/IRD/Collège de France). Dans ces carottes, les chercheurs ont mesuré des variations dans la concentration de Béryllium 10, un isotope radioactif produit par l'action des particules cosmiques sur les atomes d'oxygène ou d'azote de l'atmosphère. Ces travaux, publiés dans le Journal of Geophysical Research, sont un pas important vers la mise au point d'une nouvelle méthode pour étudier l'histoire du champ magnétique terrestre, qui permettra de mieux comprendre sa baisse d'intensité en cours depuis trois millénaires.



Le champ magnétique terrestre forme un efficace bouclier déviant les particules chargées d'origine cosmique qui se dirigent vers nous. Loin d'être constant, celui-ci a connu de nombreuses inversions, le Nord magnétique se retrouvant au pôle Sud géographique. Ces inversions sont toujours accompagnées d'une annulation du champ magnétique. La dernière est survenue il y a 780 000 ans. Le champ magnétique peut aussi connaître des excursions, des périodes où il s'effondre comme s'il allait s'inverser, avant de retrouver sa polarité normale. Le dernier de ces événements, appelé excursion de Laschamp, date d'il y a 41 000 ans.

Ce sont des traces de cet événement que les chercheurs ont retrouvé dans des carottes de sédiments récoltées au large du Portugal et de la Papouasie-Nouvelle Guinée. Dans ces échantillons, ils ont retrouvé des excès de Béryllium 10, un élément produit exclusivement lors de la collision entre particules d'origine cosmique et atomes d'azote ou d'oxygène. Le Beryllium 10 (10Be) produit dans l'atmosphère retombe ensuite à la surface de la Terre où il s'incorpore aux glaces et aux sédiments. Dans les couches correspondant à l'excursion de Laschamp, les chercheurs ont retrouvé jusqu'à deux fois plus de 10Be que le taux normal, témoignant de l'intense bombardement de particules cosmiques qu'a subi la Terre durant plusieurs millénaires.

Classiquement, l'étude de l'histoire du champ magnétique se fait grâce à la présence dans les laves volcaniques, les sédiments ou les poteries antiques de certains oxydes de fer, notamment la magnétite, qui indiquent la direction et l'intensité du champ magnétique existant au moment où ces matériaux se sont figés. Parfois, cette approche, dite paléomagnétique, n'est pas suffisante pour quantifier précisément les variations globales du champ. Les chercheurs ont couplé cette méthode avec la mesure de la concentration de Béryllium 10 sur les mêmes archives sédimentaires. Ils ont ainsi montré que les pics de concentration de cet isotope sont synchrones et présentent la même dynamique et la même amplitude dans les sédiments du Pacifique et de l'Atlantique que dans les glaces carottées au Groenland précédemment analysées. La méthode basée sur le Béryllium 10, affinée depuis 10 ans au CEREGE, permet donc de reconstituer de façon continue les variations d'intensité du champ magnétique terrestre dans sa globalité.

Par ailleurs, on sait que depuis 3000 ans le champ magnétique a perdu 30% de sa force. Cette évolution laisse penser que la Terre pourrait connaître dans les siècles à venir, une excursion semblable à celle survenue il y a 41 000 ans. Les rayons cosmiques de haute énergie pouvant provoquer des mutations et lésions cellulaires, cet événement  ne serait pas sans conséquences sur la biodiversité, et notamment sur l'espèce humaine. Voilà pourquoi les chercheurs veulent connaître précisément les rythmes des séquences d'inversions et excursions du champ magnétique afin de retrouver d'éventuelles régularités dans son comportement, et mieux comprendre ainsi l'origine de ces phénomènes dont le siège est le noyau terrestre. C'est le but du projet Magorb lancé en 2009, avec le financement de l'ANR, et porté par le CEREGE, l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP) et le Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE, CNRS/CEA/UVSQ).

Source(s): 

Amplitude and timing of the Laschamp geomagnetic dipole low from the global atmospheric 10Be overproduction: contribution of authigenic 10Be/9Be ratios in West Equatorial Pacific sediments. L. Ménabréaz, D. L. Bourlès, N. Thouveny, in press. Journal of Geophysical Research. 8 novembre 2012.

http://www.insu.cnrs.fr/node/4069?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+INSU+%28INSU+%3A+actualit%C3%A9s%29

 

Lorsque le ciel s'agite ! Astéroïdes, Météorites, Etoiles filantes, comètes, boules de lumière

vortex.jpg

  1. Une nouvelle pluie de météores identifiée pour la première fois et liée à la comète 46P/Wirtanen, se rajoute à celle des Géminides

 

Quelques rappels de précédents ou prochains évènements à venir :

 

  1. Une météorite impacte la Terre à Minden, Louisiane - Cover-up des médias et du gouvernement

  2. La comète Hergenrother se fragmente... mais pas de panique ! 

  3. 2013 : l'année des comètes 

  4. Une météorite aperçue au-dessus du Texas

 

11/12/2012

LHC et le 21 décembre 2012 : Apocalypse sur commande ?

Imaginons un seul instant que les organismes top-secrets qui se seraient emparé du LHC au CERN en 2009, aient la volonté sous couvert de recherches scientifiques de détruire les 2/3 de la population mondiale et d'accélérer ou de provoquer artificiellement l'Apocalypse, le 21 décembre 2012, avec une machine infernale, le LHC,  qui est une véritable arme électromagnétique qui pourrait bouleverser notre environnement électromagnétique.

Croyez-vous qu'ils se gêneraient pour utiliser cette arme contre nous ?

Voir nos précédents articles sur le LHC : ICI et ICI

Rappel du livre de Ken Follet, intitulé : Apocalypse sur commande.

 

Apocalypse sur commande
http://img534.imageshack.us/img534/8483/follettkenapocalypsesur.jpg

 

Quatrième de couverture :

Une catastrophe naturelle peut-elle être fabriquée volontairement ? Lorsqu’un groupe terroriste, Les soldats du paradis, menace de provoquer un tremblement de terre dans un coin bien précis de Californie, personne ne le prend au sérieux. Et pourtant, le cataclysme a bien lieu… La police et le FBI bà¢clent l’affaire ; et un second tremblement de terre est annoncé…


Dans une vallée perdue de la côte californienne, vit depuis vingt ans une bande de hippies oubliés de tous. Ils ont installé là  un véritable petit paradis sur terre : culture biologique, vignes productives, éducation communautaire… Les vieux préceptes de Mai 68 appliqués pour le bien de tous. Hélas, le paradis est mis en danger par un nouveau projet gouvernemental.


Et le second tremblement de terre a lieu. Avec mort d’hommes. Qui sont ces terrifiants Soldats du Paradis, capables de créer de toutes pièces ce qui, d’habitude, ne relève que de la seule nature ?
Judy Maddox, jeune agente du FBI désavouée par ses supérieurs, et Michael Quercus, un sismologue original, étudient les tracés sur ordinateur de la grande faille de Californie. Ils repèrent les points d’impact susceptibles d’être utilisés par les terroristes : en les frappant à  l’aide d’un vibrateur sismique, ceux-ci peuvent déclencher des chocs en série et créer un séisme.
Or Les Soldats du Paradis envoient un dernier ultimatum…

http://www.teamalexandriz.org/follettken-apocalypse-sur-c...

 

LHC : Les organismes top-secrets qui se sont emparé du LHC en 2009 aurait-ils l'intention d'arrêter l'évolution neurologique et sprituelle de l'Homme, le 21 décembre 2012 ?

C'est en effet une question importante à se poser et qui devrait attirer toute notre attention.

Entre les mains de quels organismes top-secrets se trouve le LHC au CERN à Genève depuis 2009 ?

C'est la question à se poser après :

1 - les révélations faites par un scientifique anonyme du CERN qui en a été évincé en 2009 avec son équipe, par des organismes top-secrets qui se seraient emparé du LHC à des fins occultes et prohibées, pour distendre l'espace temps, créer un mini trou noir et voir dans le futur y compris de l'Homme,
2 - les révélations faites récemment par le leader Maya qui prévient que le LHC devrait faire des expériences au cours de la semaine s'étalant du lundi 17 au vendredi 21 décembre 2012 pour tenter de récupérer le rayon cosmique libéré par l'alignement des planètes avec le centre de la galaxie pour soi-disant trouver l'antimatière.

Cela c'est la version officielle. Mais le leader Maya nous dit aussi, que les expériences effectuées avec le LHC cassent les plaques tectoniques, ont provoqué plus de 90 000 gouffres sur la planète et des incendies à cause du méthane qui remonte des profondeurs de la Terre et qu'ils auraient tenté à plusieurs reprises d'inverser les pôles magnétiques terrestres. L'axe de la Terre se serait déplacé d'environ 18°, ce qui est énorme, même si l'axe de la Terre doit se déplacer pour se mettre en alignement sous le centre de la Galaxie.

Nous rajoutons que comme par hasard depuis plus d'1 an, des sons bizarres ont été entendus et enregistrés sur toute la planète, des fissures se sont créées sur la surface de la terre faisant quelques centaines de mètres de longueur, les plaques tectoniques se cassent et provoquent des tremblements de terre et des tsunamis. Et les catastrophes climatiques se sont multipliées sur toute la planète depuis 2008, date de la mise en service du LHC.

Ce à quoi il faut rajouter la mort massive d'animaux dans le monde qui sont sensibles aux variations des pôles magnétiques et la disparition de nombreuses espèces végétales qui sont heureusement remplacées par de nouvelles espèces qui apparaissent.

Compte tenu de l'échéance du 21 décembre 2012, nous avons pris l'habitude de penser que ces cataclysmes et phénomènes extrêmes étaient d'origine naturelle ou provoqués de manière artificielle par le réseau HAARP ou par l'approche de la planète Nibiru.

Bien que de nombreux scientifiques se soient opposés y compris en justice contre l'utilisation du LHC et sans annuler les causes cosmiques.

Qui a pensé jusque-là que les changements climatiques soi-disant dus à l'homme et au CO2, et tous les cataclysmes pouvaient être provoqués par l'utilisation "d'une nouvelle arme électromagnétique" : Le LHC pour modifier l'environnement électromagnétique et naturel de la Terre et de l'Homme, pour provoquer l'inversion des pôles magnétiques et pour freiner l'évolution neurologique et spirituelle de l'Homme ?

Pourquoi nous posons-nous ces questions ?

Pour au moins deux raisons :

1 - la première tentative qui a été faite au cours des années 2009/2010 pour stopper l'évolution neurologique et spirituelle de l'Homme par l'injection de plasmides par le biais du vaccin contre le virus imaginaire de la Grippe A/H1N1. Ce qu'a révélé le scientifique anonyme du CERN, en 2009.

2 - la prochaine tentative qui sera faite par le LHC, sous couvert de recherches scientifiques, pour tenter de capturer le rayon cosmique pour le détourner à leur profit, lors d'expériences qui seront effectuées au cours de la semaine s'étalant du 17 au 21 décembre 2012. Ce qu'a révélé le leader Maya dernièrement.

Une seconde tentative pour entraver l'évolution neurologique et spirituelle de l'homme sera-t-elle tentée par les organismes top-secrets qui se sont emparé du LHC en 2009, entre la semaine s'étalant du 17 au 21 décembre 2012 ?

Voici ce qu'avait révélé le scientifique anonyme évincé du CERN avec son équipe, en 2009,  dans la vidéo ci-dessous :

Grippe A H1N1 La vérité cachée : Un secret d'Etat
http://www.youtube.com/watch?v=Hf-oNqD1Bm8

Résumé du contenu de la vidéo : 

"Le LHC qui a été mis en service en 2008 avait pour but d'étudier la matière et l'antimatière.

Il serait passé entre les mains d'organismes top-secrets après les expériences réalisées en 2008 dont les résulats dépassaient toutes les attentes des scientifiques du CERN.

Ces organismes top-secrets auraient manipulé le LHC pour faire d'autres expériences prohibées et ils auraient réussi à tendre l'espace temps pour créer un mini trou noir et ils auraient vu dans le futur.

Ils ont vu l'homme acquérant des sens ultra-complexes. (NDR : Ce qui est prévu lors de l'ascension).

L'ampleur de ces nouveaux sens et leur arrivée subite, ont fait perdre tout contrôle aux autorités.

Ils ont vu des hommes nouveaux qui se testent et se cherchent, mais ne maîtrisent pas l'étendue de leurs pouvoirs.

Ils ont vu le monde se diriger vers la paranoïa.

Ils ont vu dans les rues l'hystérie collective. Tout le monde devient incontrôlable... (NDR: Que voyez-vous en ce moment dans les rues et à quoi se préparent les armées françaises et allemandes ? A de nouveaux combats dans les villes ou en milieu urbain.)

Ils ont vu le monde retourner en guerre, une guerre moderne qui a impliqué beaucoup de dégâts. 90 % de la surface du globe devient inexploitable. C'est ce qu'ils ont réussi à voir grâce au LHC.

Ce bond dans le temps a permis à l'homme de trouver un moyen d'éviter ce futur.

Il fallait en 2009 modifier le présent en moins d'1 an.

Ils pensaient donc que la solution la plus simple était celle de stopper l'évolution neurologique de l'Homme.


Il fallait donc modifier la génétique de l'homme en moins d'1 an. La solution était l'injection de plasmides.

En justifiant l'arrivée subite d'une maladie grave et en alertant les populations par les médias, l'injection de plasmides déguisée en soi-disant vaccin contre le virus de la Grippe A/H1N1 pouvait être réalisée dans la plus parfaite transparence."

Et maintenant que vont-ils tenter de faire pour freiner l'évolution neurologique et spirituelle de l'Homme, au cours des prochaines expériences prévues pour être effectuées lors de la semaine s'étalant du lundi 17 au vendredi 21 décembre 2012 ?

Gardons les yeux rivés sur le LHC du CERN.


Une chose est sûre, celle que si les organismes top-secrets qui se sont emparé du LHC en 2009, tentent de freiner ou de stopper notre évolution neurologique et spirituelle depuis au moins 2009. C'est qu'en ayant vu dans le futur, ils savent que nous sommes en voie d'évoluer et d'échapper à tous leurs contrôles.

Ce qui signe la libération de l'humanité pour très bientôt.

Rappel de l'article :

CERN : Expérience avec le LHC. Le chef Maya parle des conséquences des expériences quantiques qui se déroulent dans les profondeurs de la terre
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2012/12/08/cern-e...

10/12/2012

2013 : L'année des comètes

Il n'y pas à s'inquiéter de l'arrivée de ces deux comètes.

Lorsque l'on connait quels sont les précieux composants et les richesses que contiennent les queues des comètes, nous pouvons penser qu'elles passeront pour ensemencer la Nouvelle Terre de leurs précieux éléments.

L'eau sur terre découlerait probablement des comètes, si ce n'est des astéroïdes

Queue de gaz

La queue de gaz est composée essentiellement des éléments H, O, C et N (Hydrogène, Oxygène, Carbone et Azote), d’eau H2O, de composés des éléments précédents : acide cyanhydrique, monoxyde de carbone, cyanogène, radical OH… Récemment, on a découvert de très nombreuses autres molécules organiques dans les queues de comètes.

Astronomie : Composition chimique de la comète Hale-Bopp

L'eau constitue 75 à 80 % de la matière volatile de la plupart des comètes.. D'autres glaces fréquentes sont le monoxyde de carbone (CO), le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l'ammoniac (NH3) et le formaldéhyde (H2CO).

 

Voici la liste des molécules qui ont été détectées dans la comète Hale-Bopp, certaines pour la première fois, comme le dioxyde de soufre (SO2), l'acide formique (HCOOH) ou l'acide cyanhydrique deutéré (DCN)

 

(source : ESO Comet Hale-Bopp Update, May 16,1997) :

H2O, OH, H2O+, H3O+,
CO, CO2, CO+, HCO+,
H2S, SO, SO2, H2CS, OCS, CS,
CH3OH, H2CO, HCOOH, CH3OCHO,
HCN, CH3CN, HNC, HC3N, HNCO, CN, NH3, NH2, NH2CHO, NH,
CH4, C2H2, C2H6, CH+, C3, C2,
He, Na, K, O+,
Mg2SiO4

ainsi que les isotopes suivants :

HDO, DCN, H13CN, HC15N, C34S

La plupart des composés organiques de Hale-Bopp ont déjà été identifiés dans les denses nuages moléculaires interstellaires, ce qui renforce le lien entre la matière cométaire et la matière interstellaire, lien mis en évidence lors de l'exploration de la comète de Halley en 1986.

http://www.astro.ulg.ac.be/~demoulin/data.htm

Ensuite, ils viendront nous dire qu'il n'y a pas d'eau dans notre système solaire hormis sur Terre et qu'il n'y a pas d'oxygène dans le cosmos, quand certaines molécules que nous connaissons sur Terre se retrouvent dans les queues des comètes.


dimanche 9 décembre 2012

2013 : L'année des comètes

 Désinformation ou coïncidence ? Alors que le fameux calendrier Maya arrive à son terme, les astronomes annoncent que 2 comètes parmi les plus brillantes de l'histoire feront leur apparition dans le courant de l'année 2013.

 

Les astronomes ont découvert deux nouvelles comètes approchant à grands pas de notre planète et ayant le potentiel d'être de Grandes Comètes. L'une pourra être assez lumineuse pour être vue le jour, l'autre est appelée à devenir l'une des plus brillantes de l'histoire capable éventuellement d'éclipser la lune.


 

Les astronomes ont découvert deux nouvelles comètes approchant à grands pas de notre planète et ayant le potentiel d'être de Grandes Comètes. L'une pourra être assez lumineuse pour être vue le jour, l'autre est appelée à devenir l'une des plus brillantes de l'histoire capable éventuellement d'éclipser la lune.

 

La première comète, nommée C/2011 L4 (PANSTARRS), devrait faire son arrivée en Mars 2013. Selon les astronomes, elle sera "potentiellement visible à l'œil nu bas sur l'horizon ouest juste après le coucher du soleil  et a également le potentiel d'être visible pendant la journée.

Richard Wainscoat, un astronome de l'Université d'Hawaii qui a co-découvert la comète, affirme qu'il n'y a aucun danger de collision avec la Terre, mais admet «puisque nous n'avons pas beaucoup de données à ce sujet, pour le moment nous ne connaissons pas vraiment l'orbite. "

La seconde comète, celle qui pourrait éclipser la lune, a été découverte en Septembre 2012. Elle est appelée S1 (ISON). Les astronomes prédisent que les prévisions orbitales actuelles indiquent que la comète sera a son maximum de luminosité dans les semaines qui suivent son passage au point le plus proche du soleil, le 28 Novembre 2013."

La comète ISON pourra être visible les deux derniers mois de l'année, ainsi que début 2014 et c'est celle des deux qui s'annonce être la plus spectaculaire.



Selon l' astronome Raminder Singh Samra, la comète est déjà remarquablement brillante, étant donné sa distance par rapport au soleil. Qui plus est, 2012 S1 semble suivre la même trajectoire que la Grande Comète de 1680, considérée comme l'une des plus spectaculaires jamais observée depuis la Terre.

 

«Si c'est à la hauteur des attentes, cette comète pourrait être l'une des plus brillantes de l'histoire», a déclaré Samra, du HR MacMillan Space Center de Vancouver.

Cette comète est considérée comme ayant une taille de plus de 3 kilomètres. Elle aussi pourra être visible pendant la journée.



La dernière Grande Comète très visible depuis la Terre, Hale-Bopp, est arrivée il y a 16 ans en 1997. Donc, nous sommes en retard compte tenu de la moyenne d'une par décennie.
Les astronomes font attention à ne pas faire des prédictions au sujet des approches de comètes et préviennent toujours qu'ils ne savent pas vraiment comment elles vont se comporter quand elles se rapprochent du soleil. Pourtant, cela semble assez curieux que l'année 2013 verra le passage de deux Grandes Comètes.



Est-ce que l'une d'elles serait annonciatrice de désastres et de périodes sombres ? Alors que l'effervescence gagne le monde à propos de la fin du calendrier maya, ces comètes ne font qu'ajouter plus d'ampleur aux théories conspirationnistes.



Les autorités et les médias minimisent les thèses de "fin du monde", ce qui est probablement la chose responsable à faire pour éviter la panique. Cependant, il est difficile de savoir où trouver la vérité. Et la NASA n'est pas exactement connue pour son honnêteté..


Mais même si nous n'allons pas obtenir une réponse claire de la NASA, nous devons suivre les conseils qu'elle a donnés à son personnel et se préparer à survivre à de possibles situations d'urgence :


NASA Emails ALL Employees to PREPARE! June 10, 2011
http://www.youtube.com/watch?v=BZUPGw7p9I0&feature=player_embedded

 

Source en anglais : http://www.activistpost.com/2012/12/2013-year-of-comets.h...

Traduction :
http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/

 

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2012/12/2013-lannee-des-cometes.html