Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2015

Lavrov, «les Etats-Unis pensent que la coalition n'a pas besoin de l'approbation de l'ONU»

C’est bien connu que les lois y compris internationales sont faites pour être violées et contournées par les terroristes au rang desquels se placent la France, l’UE, les USA, Israël & Cie !

Tous à mettre dans le même wagon des condamnations pour crimes de guerre !

Lavrov, «les Etats-Unis pensent que la coalition n'a pas besoin de l'approbation de l'ONU»

27 sept. 2015, 16:53

https://cdn.rt.com/french/images/2015.09/article/5608143ec46188d4378b45c0.jpg

Source: RIA NOVOSTI

A l’issue de la rencontre avec Kerry, Lavrov a déclaré que la coalition menée par les USA était persuadée de ne pas avoir besoin de l’approbation de l’ONU pour combattre Daesh, une «forte violation» du droit international pour la Russie.

Sergeï Lavrov a déclaré que toutes les activités doivent être développées sur la base solide de la Charte des Nations Unies avec l'approbation des Etats compétents et le soutien du Conseil de Sécurité de l'ONU. «Les Etats-Unis croient que leur coalition peut se passer de l'approbation du Conseil de Sécurité de l'ONU, ce qui représente, à notre avis, une violation du droit international», a ajouté Lavrov.

Pourtant, le chef de la diplomatie russe a exprimé ses espoirs sur le fait que «les présidents de la Russie et des Etats-Unis pourraient parler librement et trouver des voies pour avancer» lors de leur rencontre lundi 28 septembre.

Le ministre russe des Affaires étrangères a également fait part de son optimisme en ce qui concerne la coopération entre les deux pays. «Nous avons une volonté de travailler ensemble, non seulement sur la ligne diplomatique, mais aussi sur la ligne militaire. Je pense que plus nous discuterons de ces question à un niveau professionnel, plus il sera facile de résoudre ce problème très difficile auquel nous devons faire face», a souligné Sergueï Lavrov.

Sergueï Lavrov et John Kerry se sont rencontrés dimanche 27 septembre à New York dans le cadre de la 70ème session de l'Assemblée générale de l'ONU pour discuter de nombreuses questions internationales, y compris la lutte contre le terrorisme.  

 

A la veille de la rencontre avec le secrétaire d'Etat américain, le chef de la diplomatie russe a déclaré aux journalistes que les efforts pour lutter contre Daesh avaient déjà été commencé par la Russie et ses partenaires, faisant notamment allusion à la création d'un centre d'information à Bagdad.

Au même moment, John Kerry a précisé que le but principal de sa rencontre avec Sergueï Lavrov sera de discuter des actions qui doivent être prises face à la menace terroriste internationale. «Il faut coordonner les efforts de la lutte contre Daesh, ce qui n'a pas encore été fait», a-t-il souligné.

John Kerry a aussi rappelé que les présidents des deux pays évalueraient les initiatives du centre d'information lors de leur rencontre qui devrait avoir lieu la semaine prochaine.

 

 

Poutine: "Les États-Unis ont Financé et Armé les Terroristes de l'EIIL"

Et c'est Poutine qui nous débarrasser des gouvernements terroristes !

 

Poutine: "Les États-Unis ont Financé et Armé les Terroristes de l'EIIL"

Ajoutée le 30 déc. 2014

Vladimir Poutine, pendant son discours devant le club international Valdaï (24/2014), a tenu à rappeler que les bailleurs de fonds de la rébellion syrienne portent une responsabilité dans la formation du faux Etat islamique.

Une autre chose, prenez les initiales de Islamic state (of) iraq (and) Syria, vous tomberez sur ISIS = divinité ésoterique suivie par les franc-maçons, + projet mondial informatique et gestion des gouvernance mondiale


 

 

27/09/2015

Syrie : une présence chinoise plus évidente après les agissements de la Russie

Le règlement du conflit en Syrie et au Moyen orient en marche !

Voir aussi :Rapport: Des navires chinois se dirigent vers la Syrie…

Les troupes au sol russes entrent en action en Syrie

 

Infos en provenance de l'ONU

La Russie, l’Iran, l’Irak et la Syrie auraient créé un «centre d’information» pour combattre Daesh

Les leaders des quatre pays se seraient mis d’accord sur la construction d’un centre d’information commun à Bagdad pour coordonner les opérations dont le but est de lutter contre les terroristes.

27 sept. 2015

Comme par hasard, à présent il faudrait que les USA mettent leur nez dans les affaires militaires de la Russie et de la Syrie, sûrement pour planter les plans et les stratégies de la Russie et de ses alliés.

Kerry, «il faut coordonner les efforts de la lutte contre Daesh»

Sergueï Lavrov et John Kerry se sont rencontrés dimanche 27 septembre à New York pour discuter de nombreuses questions internationales, y compris la lutte contre le terrorisme.

27 sept. 2015

Et le Hollandouille qui prétend avoir discuté avec tout le monde pour aller renforcer les mercenaires de l'EI qui continue à vouloir l'exclusion d'ASSAD et qui promet d'effectuer de nouvelles frappes en Syrie dans quelques mois ! Il rêve le pauvre ! Dans quelques mois l'affaire sera réglée sans lui !

François Hollande, «en Syrie, la France discute avec tous et n’écarte personne»

François Hollande, a déclaré dimanche 27 septembre à New-York, que la France « discute avec tous et n’écarte personne » dans la recherche d’une solution politique en Syrie, alors que la France y a déjà effectué ses premières frappes.

27 sept. 2015

Syrie : une présence chinoise plus évidente après les agissements de la Russie

Sep 27, 2015 11:01 UTC

http://media.ws.irib.ir/image/4bhh117f249eb51190_800C450.jpg

IRIB – Outre le levier économique pour renforcer son poids sur le plan international, la Chine est déterminée à entrer dans une phase politico-militaire ; l’accostage du premier navire porte-avion chinois dans les eaux riveraines de la Syrie serait un prélude à cette réalité.

Selon Fars News, les sources d’information ont fait part samedi de l’arrivée du premier navire porte-avion de la Chine sur les côtes de Tartous en Syrie. « Pékin a décidé de contribuer à la lutte contre Daesh et c’est pourquoi elle a envoyé son navire de guerre aux côtes syriennes », a annoncé le membre du Conseil de la Fédération (sénat russe) Igor Morozov, cité par Cham News. « L’Iran, lui aussi, va bientôt se lancer, par le biais du Hezbollah, dans les opérations antiterroristes de la Russie contre Daech », a-t-il ajouté. Leonid Krutakov, un autre porte-parole de la municipalité de Moscou estime pour sa part que l’affrontement entre la Chine et les Etats-Unis est actuellement dans une phase hyper-dangereuse : « Moscou soutiendra l’une des deux parties et cela fera changer l’ordre mondial dans les années à venir », a ajouté le responsable russe. Avec l’accostage du navire de guerre chinois sur les rives syriennes, la Chine semble avoir décidé de s’affirmer d’une façon plus évidente dans les équations moyen-orientales quoi que certaines sources d’information aient fait part auparavant des aides militaires chinoises au gouvernement syrien.

 

25/09/2015

1940, l'or de la France a disparu...

Ce qu'Hilter n'a pas réussi à faire durant la seconde guerre mondiale, grâce à l'armée rouge Russe, le pillage complet des pays occupés, l'UE/Nazie a réussi à le faire : piller et endetter les pays qui ont adhéré à l'UE et à l'Otan, ruiner les peuples européens par l'endettement chronique pour les réduire à l'esclavage, les ventes des patrimoines des états, la privatisation des banques et des structures étatiques, l'enrichissement des banksters par le biais de la monnaie unique : l'Euro, la perte de la souveraineté des états membres de l'UE,  la colonisation des pays membres par les US/UE/Sionistes !

Et tout cela grâce aux peuples qui acceptent de se faire spolier de leurs terres, de leurs avoirs, de leurs richesses et de leur liberté !

Vive la démocratie nazie de l'UE !

Sortons de la prison des peuples : l'UE et l'Euro !

Comment la Banque de France, nationalisée depuis peu mais avec un statut toujours particulier, s'est organisée pour prendre de court les Allemands qui voulaient mettre la main sur l'or français.

 

1940, l'or de la France a disparu...


Une parade fastueuse à Moscou pour les 70 ans de la Victoire

16.000 soldats et 200 blindés ont défilé ce matin sur la place Rouge, 70 ans après la victoire de l'URSS sur l'Allemagne nazie. La Russie a célébré son jour de la Victoire en exposant la puissance de son armée. Mais aucun dirigeant occidental n'a répondu à l'invitation de Vladimir Poutine.

 

Lutte contre l’EI: l’initiative russe bloquée par les USA

La Russie vient encore de découvrir un nouveau pot aux roses !

Voilà comment les criminels internationaux dont l'ONU trompent les peuples en englobant tous les mercenaires sous l'identité unique "d'Al-Qaïda" et mercenaires payés par les US/UE/Sionistes/Turquie/Arabie Saoudite pour faire régner la terreur dans les pays du Moyen Orient et d'Afrique pour monter leur business et exploiter les richesses des pays exploités au profit des US/Sionistes, Israël et de la Turquie, ce qui leur permet notamment de passer du statut d'importateur à celui d'exportation de pétrole, comme ceci semble être devenu le cas pour Israël ! 

C'est donc une affaire qui roule puisque très lucrative qui leur permet de piller tranquillement les peuples sans qu'ils n'y voient que du bleu et qu'ils ne demandent aucun compte car on ne peut pas demander de comptes aux terroristes !

Du reste si nous décomposons les deux lettres de l'EI, nous obtenons : E = Etats-Unis et I = Israël !

Mais comme les USA sont tenus par le lobbie sioniste AIPAC et que la majorité des membres du congrès sont sionistes, c'est du pareil au même ! Nous avons la même entité supposément séparée en deux au regard du monde !

A réfléchir !

Nouvelle image (2).jpg

Syrie.jpg

 

Lutte contre l’EI: l’initiative russe bloquée par les USA

19:24 24.09.2015

Des combattants du groupe terroriste Etat islamique

Le groupe terroriste l’Etat islamique est présent dans la liste noire du Conseil de sécurité de l’Organisation des nations unies comme un des noms d’Al-Qaïda en Irak. La Russie proposait de remettre l’EI directement dans cette liste, mais cette initiative est bloquée par les Etats-Unis.

Malgré le fait que les Etats-Unis bloquent l'initiative russe de placer directement l'EI dans la liste des sanctions, Moscou continuera à soulever cette question, a déclaré le directeur du département des nouveaux défis et menaces du ministère russe des Affaires étrangères Ilya Rogatchev, dans un entretien pour RIA Novosti.

"Personne ne considère ça comme un secret, l'EI est une structure autonome qui se présente dans une certaine mesure comme un concurrent d'Al-Qaïda", souligne M.Rogatchev.

Selon lui, les propositions russes sur l'EI sont bloquées par les membres occidentaux du Conseil de sécurité, notamment les Etats-Unis, sous différents prétextes, et ces pays estiment que l'EI est Al-Qaïda en Irak sous un autre nom, et qu'il s'agit donc d'une nouvelle étape dans le fonctionnement du groupe terroriste Al-Qaïda.

"Nous estimons que les Américains disent cela seulement pour une raison: l'intention de montrer que ce renforcement de la puissance de l'EI, ses succès récents n'ont aucun lien avec le fait que l'Occident, notamment les Etats-Unis, n'ont pas porté attention à l'évolution de l'opposition au gouvernement de Bachar el-Assad, et que des ressources considérables ont été saisies par les extrémistes", déclare le responsable russe.

Selon lui, une telle attitude des pays occidentaux constitue une posture politique qui n'a quasiment rien à voir avec la lutte antiterroriste.