Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2014

Les USA dépenseront 60 M $ pour le développement des médias en Russie

Voilà comment les Nazis entendent aller fabriquer leur coup d'état en Russie entre les années 2016/2018, au moment des prochaines élections présidentielles, avec leur propagande de guerre !

Les USA dépenseront 60 M $ pour le développement des médias en Russie

Les USA dépenseront 60 M $ pour le développement des médias en Russie

Par La Voix de la Russie | La loi concernant de nouvelles sanctions contre la Russie, signée par le président Barack Obama, prévoit également l'allocation de financement pour le « développement de la démocratie, pour le soutien aux institutions de la société civile et à des médias indépendants, ainsi que pour le libre accès à l'Internet sur le territoire de la Russie », rapporte Russia Today.

Le document publié sur le site du Congrès américain propose d’allouer 20 millions de dollars par an au cours de trois ans, notamment dans la période de 2016 à 2018.

 

19/12/2014

Sanctions US & Européennes contre le Russie et la Crimée !

Allez regardons faire les US/Nazisionistes ! Ensuite ils viendront nous faire la leçon de morale pour le respect des Droits de l'Homme et la démocratie ! Il faut surtout que Poutine vende son âme au Diable et son pays pour se faire bien voir des nazis criminels !

Poutine a chanté sur tous les toits qu'il veut conserver la souveraineté de la Russie et défendre les intérêts de la nation en priorité ! Il est capable d'aller jusqu'au bout pour défendre son honneur et son pays ! Pas comme les vendus que nous avons à la tête des gouvernements européens, commandés directement par les USA,  l'Europe étant une fabrication US/Nazisioniste !

Sanctions contre Moscou, une tentative de renverser le régime (Lavrov)

18:58   16/12/2014   MOSCOU, 16 décembre - RIA Novosti

Sanctions contre Moscou, une tentative de renverser le régime (Lavrov)

Les sanctions occidentales contre la Russie sont une tentative de renverser le régime actuel, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à la chaîne de télévision France 24.

 

Les sanctions sans rapport avec la recherche de la paix (Iakounine)

16:22   12/12/2014   MOSCOU, 12 décembre - RIA Novosti

Les sanctions sans rapport avec la recherche de la paix (Iakounine)

Les sanctions imposées par l'Occident contre la Russie n'ont rien à voir avec la recherche de la paix et la mise en place de relations équitables, a estimé le PDG de Chemins de fer de Russie (RZD), Vladimir Iakounine.


Nouvelles sanctions US: Moscou ne tolérera aucune ingérence dans ses affaires

21:58   12/12/2014   MOSCOU, 12 décembre - RIA Novosti

Nouvelles sanctions US: Moscou ne tolérera aucune ingérence dans ses affaires

La Russie ne tolérera aucune ingérence dans ses affaires intérieures, a déclaré le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch en commentant une loi américaine permettant au président d'adopter de nouvelles sanctions contre Moscou.


Sanctions US: Moscou réagira en fonction de la décision d'Obama (Lavrov)

19:18   16/12/2014   MOSCOU, 16 décembre - RIA Novosti

Sanctions US: Moscou réagira en fonction de la décision d'Obama (Lavrov)

Moscou ne réagira aux sanctions adoptées par le Congrès américain que si elles sont approuvées par le président Barack Obama, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères dans une interview à la chaîne de télévision France 24.


Crimée: de nouvelles sanctions européennes annoncées le 20 décembre

19:42   16/12/2014   BRUXELLES, 16 décembre - RIA Novosti

Crimée: de nouvelles sanctions européennes annoncées le 20 décembre

L'UE annoncera samedi un nouveau train de sanctions contre la Crimée qui a proclamé son indépendance par rapport à Kiev avant d'adhérer à la Russie en mars dernier, a annoncé un diplomate européen à Bruxelles.


Washington craint la réaction de Moscou en cas de nouvelles sanctions

16:11   17/12/2014   MOSCOU, 17 décembre - RIA Novosti

Washington craint la réaction de Moscou en cas de nouvelles sanctions

Barack Obama ne s'empresse pas de signer l'Acte de soutien à la liberté de l'Ukraine 2014 adopté par le congrès américain la semaine dernière, qui, hormis un appui militaire à Kiev, octroie au président américain le droit d'adopter de nouvelles sanctions contre la Russie, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.


Ukraine: les sanctions contre la Russie "inévitables" (Merkel)

16:17   18/12/2014   MOSCOU, 18 décembre - RIA Novosti

Ukraine: les sanctions contre la Russie "inévitables" (Merkel)

Les sanctions contre la Russie sont inévitables, Moscou ne respectant pas la souveraineté de l'Ukraine, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel, s'exprimant devant les députés du Bundestag.


Sanctions contre la Russie: Hollande plaide pour une "désescalade"

19:00   18/12/2014   BRUXELLES, 18 décembre - RIA Novosti

Sanctions contre la Russie: Hollande plaide pour une "désescalade"

A son arrivée à Bruxelles pour un sommet européen, le président français François Hollande a évoqué la perspective d'une "désescalade" des sanctions européennes décrétées contre Moscou sur fond de crise ukrainienne.

 

Sanctions: l'UE interdit les investissements en Crimée

21:28   18/12/2014   BRUXELLES, 18 décembre - RIA Novosti

Sanctions: l'UE interdit les investissements en Crimée

L'Union européenne a adopté jeudi un nouveau train de sanctions contre la Crimée, interdisant d'investir dans cette république qui a adhéré à la Russie en mars dernier, a annoncé le Conseil de l'UE.

Ukraine: pas de nouvelles sanctions européennes contre la Russie (Hollande)

09:37   19/12/2014   BRUXELLES, 19 décembre - RIA Novosti

Ukraine: pas de nouvelles sanctions européennes contre la Russie (Hollande)

Les leaders de l'UE n'ont pas décidé d'adopter de nouvelles sanctions contre la Russie, la "désescalade" de ces dernières dépendra de la situation en Ukraine, a déclaré jeudi soir le président français François Hollande.

L'UE sanctionne la Crimée

11:49   19/12/2014   MOSCOU, 19 décembre – RIA Novosti

L'UE sanctionne la Crimée

L'Union européenne a approuvé de nouvelles sanctions contre la Crimée, que les Européens continuent de considérer comme un territoire ukrainien, écrit vendredi le quotidien Kommersant.


Sur la Russie, Merkel continue de suivre les USA

12:40   19/12/2014   MOSCOU, 19 décembre – RIA Novosti

Sur la Russie, Merkel continue de suivre les USA

Le gouvernement allemand n'a toujours pas élaboré de plan pour surmonter la crise ukrainienne, écrit vendredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.


Plus d’un tiers des Européens opposés aux sanctions antirusses (sondage)

17:06   19/12/2014   MOSCOU, 19 décembre-La Voix de la Russie/RIA Novosti

Plus d’un tiers des Européens opposés aux sanctions antirusses (sondage)

Plus d'un tiers des Européens (35%) considèrent que les sanctions de l’Union européenne envers la Russie ont joué un rôle négatif dans le règlement de la crise ukrainienne. Tel est le résultat du sondage réalisé par la société ICM Research en France, au Royaume-Uni et en Allemagne à la demande de l’Agence d’information internationale Rossiya Segodnya.


Sanctions antirusses: Steinmeier préoccupé par les conséquence
s

Frank-Walter Steinmeier, ministre des Affaires étrangères de l'Allemagne
17:37   19/12/2014  

 

[Révélation] Les aliens sont parmi nous - La base secrète de Dulce

Articles en lien avec la vidéo :

*- La base de Dulce - Un laboratoire extraterrestre infernal ?

*- Cappadoce, Hopi, Dulce: tous reliés à nos ancêtres extraterrestres.

*- Grippe A/ Virus H1N1-H5N1 - Le Nouvel Ordre Mondial, les Illuminati-reptiliens et les ET (Grands gris).

*- Secret défense : Ce que vous devriez savoir! Ce que le Vatican et les gouvernements nous cachent !

*- Jimmy Guieu - Les Gouvernants Secrets

*- USA : Le gouvernement secret dévoilé par Milton William Cooper

*- Nouvel Ordre Mondial : Philip Schneider et le Gouvernement Secret

*- David Icke et les religions reptiliennes

 

Les aliens sont parmi nous - La base secrète de Dulce


17/12/2014

Chronique d’un monde qui s’effondre

Nous vous rappelons que si le système s'effondrait, ce qui serait souhaitable pour que nous sortions de la prison des peuples, ce sont les contribuables et notamment les détenteurs de placements financiers, les épargnants et les porteurs de parts sociales dans les banques qui seront ponctionnés directement sur leurs comptes.

Rappel d'un article de décembre 2013.

*- Banques, la spoliation des déposants est décidée, un accord historique ! (B. Bertez) - Publié le par

Chronique d’un monde qui s’effondre

Tout va bien, ils ne cessent de le dire à la télévision, pourtant, c’est bien le contraire qui se produit! Donc, comme prévu, les attaques américaines contre l’UE et l’Euro ont bien commencé, d’abord dégradation de notes par l’agence Standard&Poors, suivit par l’agence d’escroquerie de notation Fitch qui n’ pu le faire qu’après avoir racheté une grosse partie des parts françaises de l’agence pour ainsi devenir majoritaire. Ceci fait, ils ont pu orienter la note de l’agence pour que celle-ci plombe un peu la note de la France. Le summum serait prévu pour l’entre-deux fêtes, entre le 25 Décembre et le 1er Janvier, pendant que tout le monde regardera ailleurs tout en digérant.

System-Failure

Et comme les américains ont peur que les français ne se réveillent, ils nous espionnent, ils espionnent tout de toute manière… Ils espionnent depuis longtemps des dirigeants (35) dont Merckel ou Hollande à  l’Elysée, le Vatican, 70% des réseaux mobiles de la planète, et bien plus… Ils font même cela depuis leurs ambassades dans le plus grand silence. Le pire, c’est qu’ils atteignent maintenant des niveaux sidérants dans le domaine du « Big Brother », ils ont même mis au point un algorythme permettant d’identifier le porteur d’une caméra. Effrayant…

Mais le nombre d’infos étant conséquent, puisque c’est l’ensemble de l’économie mondiale qui court à sa perte, voyons un peu ce qu’il se passe d’autre:

À cela, il faut ajouter la dernière revue de presse de Perre Jovanovic, avec une spéciale licenciements en vidéo relativement tragique qui montre bien que cela se casse la gueule!!!

Revue de presse "spéciale licenciements" avec P. Jovanovic (Décembre 2014)



 

 

 

 

13/12/2014

Le sénat américain approuve le durcissement des sanctions contre Moscou

Les reptiliens/sionistes, veulent la 3ème guerre mondiale contre la Russie avec la complicité de la France, l'Allemagne, la Pologne et leurs banskters qui siègent à l'Europe !

Il leur faut bien ce prétexte pour nous instaurer leur Nouvel Ordre Mondial, non ?

Quand allons-nous nous débarrasser de tous ces vampires assoiffés de sang qui ne rêvent que de nous éliminer et de nous réduire encore plus à l'esclavage ?

Quand allons-nous nous décider à les forcer de nous sortir de l'Europe ?

Le sénat américain approuve le durcissement des sanctions contre Moscou

Dossier: Sanctions contre la Russie

Rossiïskaïa gazeta

15:00 12/12/2014

MOSCOU, 12 décembre - RIA Novosti

Le sénat américain a voté jeudi en faveur d'un projet de loi autorisant le président Barack Obama à fournir au gouvernement ukrainien des armes et du matériel militaire, y compris des armements antichars, perforants et d'infanterie avec des munitions, et à allouer à cet effet jusqu'à 350 millions de dollars en 2015, écrit vendredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

De plus, le texte réaffirme les sanctions contre l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport et donne au président américain le droit de décréter des restrictions à l'égard d'autres grandes compagnies russes, dont Gazprom.

Il est également prévu d'octroyer à la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine le statut d'allié majeur des USA hors Otan, d'élargir "considérablement et immédiatement" l'ampleur de la propagande dans les pays de l'ex-URSS en accordant à ces fins jusqu'à 10 millions de dollars l'an prochain. Comme pour confirmer les récents propos du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov disant que les sanctions occidentales visaient à changer le pouvoir en Russie, les sénateurs américains ont inscrit dans le projet de loi la proposition d'allouer 20 millions de dollars pour "renforcer les institutions démocratiques en Russie" ces trois prochaines années. On pense immédiatement aux sommets de la démocratie en Ukraine, dans laquelle Washington a investi plus de 5 milliards de dollars en vingt ans, comme l'a déclaré la sous-secrétaire d’État américaine Victoria Nuland.

Toutefois, le document pourrait être mal accueilli par la Maison blanche. En particulier, le président Obama avait rejeté à plusieurs reprises l'idée de fournir des armes à Kiev pour se limiter à une assistance non létale – des radars pour détecter des mortiers, des tentes, des gilets pare-balles, des casques, des médicaments et des rations. Et lors de sa visite en septembre à Washington, le président ukrainien Piotr Porochenko s'était vu refuser le statut d'allié majeur hors Otan.

Mais le ton de la Maison blanche a changé récemment. Le conseiller adjoint du président pour la sécurité nationale Tony Blinken a ainsi déclaré que même si la décision de fournir des armes létales n'a pas été prise, cette question "n'a jamais été retirée de l'ordre du jour".

L'administration n'a pas non plus bien accueilli l'idée d'adopter des sanctions par le biais de la loi. Celeste Wallander, directrice senior et assistante spéciale du président des États-Unis pour la Russie et l'Asie centrale au Conseil de Sécurité nationale, a récemment noté: "La Maison blanche n'aime pas quand le sénat lui lie les mains en politique étrangère. Le but n'est pas de maintenir les sanctions mais d'arriver à une situation permettant de parvenir au règlement politique de la crise en Ukraine".

Selon la législation américaine, le président est en droit d'apposer son veto sur un projet de loi approuvé par le parlement. Néanmoins, les congressistes peuvent surmonter le veto présidentiel si plus des deux tiers des voix des deux chambres étaient favorables au projet. Au cours de sa présidence, Obama a utilisé son veto à deux reprises et le congrès n'a jamais appliqué la procédure pour le contourner. Son prédécesseur George W. Bush avait apposé son veto 12 fois, dont quatre avaient été annulés par le congrès.

Sur le même sujet

© RIA Novosti.