Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2010

Côte d'Azur : Activité sismique : des signes alarmants

Activité sismique anormale sur la Côte d'Azur ! A la une du Nice Matin de ce jour.

Pour ceux qui résident sur la Côte d'Azur pensez à acheter le Nice Matin de ce jour.
  
Cela progresse partout dans le monde y compris sur toutes les côtes.

Hier le littoral a été touché par un violent coup de mer.

Voir la Une de Nice Matin et l'article ci-dessous.

  

Le littoral touché par un violent coup de mer
Publié le jeudi 11 novembre 2010 à 07H05
   
 
Le littoral touché par un violent coup de mer_1

Les plages privées de Juan-les-Pins ont subi hier le premier coup de mer de la saison. Il a été moins violent que les années précédentes. Mais l'hiver ne fait que commencer.
Frantz BOUTON

Hier, le violent coup de mer a mis un terme à la saison des plagistes. La plupart souhaitaient fermer dimanche pour profiter du week-end du 11 novembre. A quelques exceptions près, les dégâts - plutôt légers par rapport aux coups de mer de l'an passé - les contraindront à fermer plus tôt. Ce coup de labech a toutefois été particulièrement important. À tel point que le bord de mer a été fermé à la circulation entre Juan-les-Pins et Golfe-Juan, ainsi qu'entre le port du Croûton et le port-abri de l'Olivette. Attendant de nouveaux dégâts, les services de la mairie ont attendu le dernier moment pour la rouvrir à la circulation.

« Nous avons été surpris »

« Nous avons été surpris par la mer qui a commencé à se gonfler mardi après-midi, explique la responsable de la plage des Îles. Au cours de la nuit et hier matin les vagues ont atteint entre trois et quatre mètres. Résultat, l'eau et le sable ont franchi les murs de protection, heureusement sans pénétrer dans les cuisines. »

Hier matin, les plagistes et leurs amis se sont retroussé les manches pour chasser l'eau et le sable de leurs établissements. Une solidarité qui s'est créée au fil du temps, et surtout de ses caprices de plus en plus fréquents.

Les murs de protection qui doivent servir de brise-lames (contreplaqués et madriers) ont résisté selon l'ancrage. Mais certains ont été si bien montés que l'eau, qui les avait contournés, n'a pu être évacuée.

Ce fut notamment le cas à l'Epi Beach.

Du côté du Lido, les gros madriers ont bien tenu le coup. « Nous avons dû faire seulement du nettoyage ».

Même constat au Trident : « Après des derniers coups de mer violents, nous avons reconstruit en démontable en reculant l'établissement pour permettre de disposer en avant des panneaux en bois, rapidement mis en place, pour casser les vagues. Cela nous permet de préserver l'intérieur de nos établissements. »

Les plagistes craignent maintenant la suite. Car les coups de labech sont très fréquents en cette saison. Et elle ne fait que commencer.

http://www.nicematin.com/article/antibes/le-littoral-touc...

 

10/11/2010

Un vaste gouffre s’ouvre devant l’Hôtel de Ville de Brookings

Image
Un gouffre immense s’est ouvert dans les heures tôt dimanche matin, en face de l’hôtel de ville de Brookings.

~ ~ ~

Un gouffre de 20 pieds par 30 pieds s’est ouvert devant l’hôtel de ville de Brookings dans la nuit de dimanche.

Le trou de 23 pieds de profondeur a été découvert par des policiers de  Brookings aux environs de 01h30, nous a dit le lieutenant-Donny Dotson.

Des équipes de la Ville ont travaillé toute la nuit pour découvrir l’étendue des dégâts et éviter que la situation ne s’aggrave, a déclaré dimanche après-midi Bob Schaefer le superviseur des travaux publics.

« Ils ont réussi à stabiliser un peu les parois », a déclaré Schaefer.

Les bureaux du service de police sont à proximité du gouffre. La police le surveille à chaque heure. S’il y a des changements, les équipes seront de retour.

Il n’y a pas de danger immédiat pour les structures de la ville, mais une grande partie de Elk Drive s’est émietté dans le trou.

Elk Drive est fermée entre Fifth Street et Ross Road et on ne s’attend pas à ouvrir pendant un certain temps, a dit Schaefer.

Il n’y aura pas de solution facile, étant donné que l’eau jaillit du ponceau brisée par le trou qui est très profond, ce qui emporte encore plus de terre.

« Cela va être assez difficile a-t-il dit. «C’est un terrain très instable et la météo n’est pas bonne. »

SOURCE

Un mystérieux cratère dans une petite ville allemande.

Il ne se passe rien, rien de rien dans les couches terrestres !
Tout va bien, mais des cratères s'ouvrent partout dans le monde !

Un mystérieux cratère dans une petite ville allemande

INSOLITE | Un curieux phénomène géologique a entraîné la formation d'un gigantesque cratère dans un quartier résidentiel de Schmalkalden.

© KEYSTONE

AEC | 01.11.2010 | 14:44

Un cratère de près de 40 mètres de long sur 15 mètres de large et d'environ 20 mètres de profondeur s'est formé dans la nuit de dimanche à lundi à Schmalkalden, en Thuringe en Allemagne, au beau milieu d'un quartier résidentiel. L'alerte a été donnée à 3 heures du matin par un voisin. Les policiers une fois sur place n'ont pu que constater le trou béant. A l'intérieur, une voiture avait été engloutie mais on ne dénombre aucune victime.

Le ministre de l'Environnement s'est déplacé pour constater les faits. "Nous ne savons pas encore précisément ce qu'il s'est passé, mais il est possible que des rivières souterraines passaient à cet endroit là" (ben voyons ! et vous voyez l'eau où vous ? La Terre est sèche !)  précise-t-il.  De la terre continuait à s'engouffrer dans le trou en matinée. (S'il y avait de l'eau, ce ne serait pas la terre mais de la boue qui tomberait, non ?  L'instabilité du site a poussé la police à évacuer les maisons proches et à couper eau, gaz et électricité.

http://www.tdg.ch/actu/monde/mysterieux-cratere-petite-ville-allemande-2010-11-0

 

« Cataclymes : Comment préparer un plan d'urgence familial »

Transcription de la vidéo « Comment préparer un plan d'urgence familial »

Les situations d'urgence sont imprévisibles et elles surviennent souvent quand la famille est dispersée. Vos enfants sont à l'école, vos parents habitent à l'autre bout de la ville. Que ferez-vous si le téléphone ne fonctionne pas ou si certains quartiers sont inaccessibles?

La meilleure façon d'assurer la sécurité de votre famille est de préparer un plan d'urgence. Expliquez votre plan aux vôtres. Vous sauverez du temps et vous serez plus calmes en situation d'urgence.

Pour commencer, regardons le premier de trois scénarios.

Premier scénario - la famille est dispersée. Si vous ne pouvez pas rentrer chez vous, vous aurez besoin d'un moyen facile pour vous retrouver : déterminez à l'avance un lieu de rencontre sécuritaire comme le centre communautaire, l'école ou la bibliothèque.

Le téléphone est aussi utile. Ce sera peut-être plus facile de placer des appels interurbains que locaux. Choisissez des personnes de l'extérieur qui pourront vous aider à communiquer et à vous retrouver. Expliquez-leur votre plan et dites-leur comment elles pourront vous aider.

Le sort de vos enfants va sûrement vous préoccuper. Vous devrez aller les chercher à l'école ou à la garderie. Renseignez-vous sur les politiques d'urgence de l'école ou de la garderie, et désignez quelqu'un d'autre qui pourra aller les chercher au besoin.

Expliquez votre plan à vos enfants. Apprenez-leur à s'identifier et à appeler les personnes désignées advenant que vous soyez séparés. Apprenez-leur à composer le 911 ou le numéro d'urgence de votre municipalité pour demander de l'aide.

Deuxième scénario - toute la famille est à la maison.

Écoutez la radio ou la télévision pour connaître les instructions des autorités locales. On vous conseillera peut-être de couper l'électricité, l'eau et le gaz. Savez-vous où sont les conduites principales, le panneau électrique et le drain de sol de la maison? Montrez à tous où trouver la trousse d'urgence et l'extincteur de feu.

Troisième scénario la famille doit évacuer la maison.

Toute la famille doit savoir où sont les sorties sécuritaires de la maison et où se rendre en cas d'urgence. N'oubliez pas vos animaux; plusieurs refuges ou hôtels ne les acceptent pas. Pensez à des amis ou à des chenils qui pourraient les héberger.

Dans votre plan, pensez aux personnes âgées, aux personnes handicapées ou ayant des besoins particuliers.

Faites une liste des médicaments et des articles dont elles auront besoin encas d'évacuation ainsi que des informations utiles aux fournisseurs de soins. Si elles vivent seules, demandez à un ami ou un voisin de vérifier si tout va bien et de les évacuer si nécessaire.

En plus de votre plan, certains documents vous seront utiles. Faites des copies de vos certificats de naissance, passeports, testaments et contrats d'assurance.

Conservez ces documents, ainsi que des photos des membres de votre famille, dans votre bureau ou dans un endroit sûr.

En tant que citoyen responsable, prévoyez un plan d'urgence. Les autorités locales interviennent vite, mais elles ne peuvent s'occuper de tout le monde en même temps. Si vous êtes prêts, vous permettez aux intervenants d'aider en premier ceux qui en ont le plus besoin.

Faites votre part! Renseignez-vous sur les urgences pouvant survenir dans votre localité et préparez-vous à faire face aux situations les plus probables.

Vingt minutes : c'est tout ce qu'il faut pour préparer un plan d'urgence familial. Visitez le site

www.préparez-vous.gc.ca dès maintenant.

04/08/2010

Le soleil se réveille !

4 août 2010

Après un long sommeil, le Soleil se réveille ! Dimanche 1er août, dans la matinée, notre étoile a en effet connu une importante éruption qui a projeté des tonnes de plasma dans l’espace interplanétaire. Ce plasma qui devrait atteindre la Terre au matin du 4 aout pourrait engendrer de spectaculaires aurores boréales.

Le Solar Dynamics Observatory de la NASA a pris cette photo du Soleil aux rayons X au début de la matinée du dimanche 1er août. L'arc sombre près du bord en haut à droite de l'image est un filament de plasma. NASA
Le Solar Dynamics Observatory de la NASA a pris cette photo du Soleil aux rayons X au début de la matinée du dimanche 1er août. L'arc sombre près du bord en haut à droite de l'image est un filament de plasma. NASA

« Cette éruption est dirigée droit sur nous et devrait arriver en début de journée le 4 août », a déclaré l'astronome Leon Golub du Centre Harvard-Smithsonian pour l'Astrophysique (CfA). «  C'est la première éruption majeure dirigée vers la Terre depuis un certain temps. »

Sur le même sujet

L'éruption, appelée éjection de masse coronale, a été prise en photo par le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA, un observatoire solaire développé par l'agence spatiale américaine, dont le lancement a eu lieu le 11 février 2010. Cette sonde peut fournir des images haute définition du Soleil à un grand nombre de longueurs d’ondes.

« Nous avons eu une belle vue de cette éruption », a déclaré Leon Golub. « Et il pourrait y avoir des vues encore plus belles à venir, si elle déclenche des aurores. Quand une éjection de masse coronale atteint la Terre, elle interagit avec le champ magnétique de notre planète, créant potentiellement un orage géomagnétique. Les particules solaires entrent en collision avec des atomes d'azote et d'oxygène dans l'atmosphère, déclenchant des lumières brillantes comme des enseignes de néon.

Les aurores ne sont normalement observables que dans les hautes latitudes. Toutefois, au cours d'une tempête géomagnétique des aurores peuvent éclairer le ciel à des latitudes inférieures. Ainsi il est possible que dans le Nord des Etats-Unis ou de l’Europe ce phénomène se manifeste.

Le soleil passe par un cycle d'activité régulière d'environ 11 ans en moyenne. Le dernier maximum solaire a eu lieu en 2001. Son dernier minimum a été particulièrement faible et de longue durée. Cette éruption est l'un des premiers signes que le soleil se réveille et se dirige vers un autre maximum.

J.I.
Sciencesetavenir.fr

03/08/2010

http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/espace/20100803....

------------------------------------------------

Une explosion solaire en haute définition

Un satellite de la Nasa a réalisé de captivantes images d’une gigantesque éruption à la surface du Soleil. Comme si vous y étiez.

Image d'une impressionnante protubérance solaire vue par le télescope SDO le 30 mars dernier à la surface du Soleil. (NASA/Goddard/SDO AIA Team)
Image d'une impressionnante protubérance solaire vue par le télescope SDO le 30 mars dernier à la surface du Soleil. (NASA/Goddard/SDO AIA Team)

Grâce aux images prises par le dernier observatoire solaire de la Nasa, le Solar Dynamics Observatory (SDO), nous nous trouvons aux premières loges pour assister à une éruption à la surface de notre étoile.

L’événement filmé ici s’est produit le 30 mars dernier: l’éruption solaire s’accompagne d’une magnifique protubérance, projetée à plusieurs dizaines de milliers de kilomètres au-dessus de la surface, l’une des plus grosses jamais observées. Elle est associée à une éjection de matière (dite éjection de masse coronale), précise la Nasa sur le site de SDO.

La séquence prise par l’instrument AIA (Atmospheric Imaging Assembly) de l’observatoire spatial montre ce qu’il s’est déroulé en quelques heures. Eruptions, protubérances et éjections de matières sont les manifestations en surface du champ magnétique de l’étoile.


Vision inédite d'une éruption solaire
envoyé par sciencesetavenir.

(Credit: NASA/Goddard/SDO AIA Team)


Le SDO a été lancé le 11 février 2010 et placé sur une orbite géostationnaire pour une mission de 5 ans. Pour étudier le Soleil et ses relations avec la Terre, il scrute l'atmosphère solaire dans différentes longueurs d'ondes et fournit des données d'une résolution inégalée.

C.D.
sciencesetavenir.fr

10/05/10
http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/espace/20100510....