Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2010

Climat : Le CO2 lié à la fin de la dernière glaciation...Tiens donc, nous ne sommes pas les coupables !!!


Voilà quelque chose qui n'a pas été crié sur les toits par nos chers médias ; alors, vous les croyez toujours ?? Etes-vous toujours sûrs que les médias disent réellement les informations ??

A FAIRE SUIVRE..........NOUS NE SOMMES PAS LES COUPABLES !!

Le CO2 lié à la fin de la dernière glaciation

Des scientifiques ont fait une découverte au fond de l'océan antarctique. Qu'est-ce donc ? Les premières indications d'une énorme émission de dioxyde de carbone il y a environ 18.000 ans qui a contribué à la fin de la dernière période glaciaire. Ces résultats fournissent aussi la première indication concrète que le CO2 était piégé efficacement dans les grands fonds océaniques pendant la dernière glaciation.

Les émissions de CO2Ces chercheurs ont analysé une carotte de sédiments récupérée au fond de l'océan entre l'Antarctique et l'Afrique du Sud. Ils ont pu ainsi dater au carbone 14 les coquilles laissées par des foraminifères, de petites créatures marines, qui se trouvaient dans cette carotte.

Après avoir comparé la teneur du carbone 14 dans ces coquillages avec celle contenue dans l'atmosphère à la même époque, ils ont pu déterminer la durée pendant laquelle le CO2 était resté piégé dans l'océan, explique Luke Skinner de l'Université de Cambridge (GB). "Nos résultats montrent qu'au cours de la dernière glaciation, il y a environ 20.000 ans, le CO2 était dissous dans les eaux profondes circulant autour de l'Antarctique durant des périodes beaucoup plus longues qu'aujourd'hui" ajoute-t-il.

Les auteurs de cette étude, parue dans le journal Science daté du 28 mai, estiment que de vastes dégagements de CO2 provenant des fonds de l'océan Antarctique se sont produits tous les cent mille ans environ, contribuant à la fin de toutes les périodes glaciaires depuis les deux derniers millions d'années, soit la période qui correspond à l'ère quaternaire. L'ampleur de chacun de ces énormes "rots" de CO2 provenant des eaux situées dans les fonds antarctiques équivaut à l'accroissement de ce gaz observé depuis le début de l'ère industrielle, précisent les chercheurs.

L'océanL'alternance de période glaciaire et interglaciaire pendant ces deux millions d'années a correspondu à des variations de l'orbite terrestre autour du soleil, selon la théorie de Milankovic sur les changements climatiques.
Ces changements d'orbite ont provoqué des modifications dans l'équilibre énergétique global de la Terre, dans lesquelles les changements de la quantité de CO2 dans l'atmosphère jouent un rôle important, mais dont les scientifiques ne parvenaient pas jusqu'alors à vraiment expliquer le mécanisme.

Dans la mesure où les océans sont de gigantesques réservoirs de CO2, les climatologues suspectaient depuis longtemps que des changements dans la circulation des courants devaient jouer un rôle majeur dans le dégagement rapide de vastes quantités de gaz carbonique.

ENVIRONNEMENT - CO2 : Le CO2 lié à la fin de la dernière glaciation - Info de la planète - Ushuaia, la Terre et nous

Le CO2 océanique lié à la fin de la dernière glaciation

7s7 Sciences - Le CO2 océanique lié à la fin de la dernière glaciation (1110988)

Le CO2 océanique lié à la fin de la dernière glaciation - Ecololand

Comme "ils" devaient être informés avant que l'information ne sorte, ils doivent prendre l'argent autre part........Où donc ? .........Nul besoin de beaucoup chercher !!

 


21/05/2010

Varsovie sous les eaux

Le sud de la Pologne envahi depuis plusieurs jours par les eaux après les crues de la Vistule. Des inondations qui se propagent à présent au nord du pays.

Des milliers de personnes ont déjà été évacuées. Des centaines d'autres se préparent à subir le même sort.

"La vague est arrivée tellement vite que je n'ai pas eu le temps d'organiser notre évacuation. J'ai juste attrapé mon fils, sans même prendre de chaussures', raconte, boulversée, cette jeune sinistrée.

A Varsovie, le cours de la Vistule devrait doubler de volume pour atteindre près de 8 metres de hauteur ce vendredi, un record en 60 ans. La capitale tentait donc d'endiguer les dégâts avec 200 000 sacs de sable.

Neuf personnes sont mortes dans le centre de l'Europe, dont cinq en Pologne.

Le premier ministre a fait appel à l'Union européenne pour obtenir de l'aide, ces crues pourraient coûter 2 milliards d'euros à la Pologne.

Scènes identiques en Hongrie : plus de 2000 personnes ont du être évacuées. Il est tombé dans le pays l'équivalent d'un mois de pluie en l'espace de 24h le week-end dernier.

Copyright © 2010 euronews

Voir la vidéo :

http://fr.euronews.net/2010/05/21/varsovie-sous-les-eaux/


Inondations en Pologne: des milliers d‘évacuations forcées

http://fr.euronews.net/nocomment/2010/05/21/innondations-...


Le sud-est de l'Inde touché par un cyclone

Les services de météorologie indiens ont aussi annoncé une montée du niveau de la mer. (AFP)

Les services de météorologie indiens ont aussi annoncé une montée du niveau de la mer. (AFP)

Les côtes du sud-est de l'Inde ont été touchées par un cyclone accompagné de vents soufflant à 110 km/h. Des dizaines de milliers d'habitants, craignant d'importants dégâts, ont été évacués a-t-on appris auprès des autorités.

Le cyclone Laila, qualifié de "sévère" par les météorologues, a touché l'Etat de l'Andhra Pradesh à 50 km au sud-ouest de la ville de Machilipatnam. Ces derniers ont par ailleurs annoncé une montée du niveau de la mer. Les dernières prévisions font état d'une "marée tempête" supérieure de deux mètre à la marée normale, qui pourrait inonder la côte par endroit.

Suite aux pluies torrentielles et aux vents violents, des arbres ont été arrachés et des voitures endommagées dans les régions côtières touchées par le cyclone.


30.000 personnes évacuées

Selon les autorités locales, au moins 30.000 personnes vivant en bord de mer ont été évacuées. Afin de les accueillir, des écoles et des bâtiments du gouvernement local ont été réquisitionnés.

L'armée a également été mobilisée pour aider aux évacuations, après un appel du chef du gouvernement de l'Andhra Pradesh au Premier ministre de l'Union indienne, Manmohan Singh, pour demander une aide supplémentaire.

"Le cyclone Laila devrait être centré sur les régions côtières pendant quatre heures. Les effets devraient durer 12 heures", a estimé le directeur du centre de surveillance des cyclones de la ville de Visakhapatnam. Le cyclone devrait ensuite remonter les côtes de l'Orissa et du Bengale occidental avant de pénétrer dans les terres.

L'Inde et le Bangladesh sont régulièrement frappés par des cyclones dévastateurs qui naissent dans le golfe du Bengale entre avril et novembre. L'année dernière, en mai 2009, le cyclone Aila avait tué 300 personnes, fait 200.000 sans-abri et détruit 4.000 km de routes et de digues au Bangladesh.

 

(Nouvelobs.com avec AFP)

http://tempsreel.nouvelobs.com//actualite/monde/20100520....

19/05/2010

USA : La tempête du 16 mai 2010

Avez-vous déjà vu des grelons de cette taille ?

 

Oklahoma City Hail Storm 5/16/2010

http://www.youtube.com/watch?v=fIYkP_kyhgs&feature=re...


 

Hail blanket in Oklahoma City

http://www.youtube.com/watch?v=bEfNBazddzU&feature=related

 

Hail Storm Oklahoma City

http://www.youtube.com/watch?v=OFv2W7Duqiw&feature=related

Hail Storm in Oklahoma City - 16 May 2010

http://www.youtube.com/watch?v=6qtlaHXD6T8&NR=1


Oklahoma City Hail Storm May 16, 2010 by Aaron Snow

http://www.youtube.com/watch?v=xG_orGqMKV8

 

 


12/05/2010

Une éruption solaire rend un satellite incontrôlable

Avec ça le soleil dort soi-disant !

Adieu les chaînes câblées américaines s'il n'est pas arrêté avant le 23 mai 2010 !

Une éruption solaire rend un satellite incontrôlable

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences

Le satellite de télécommunications Galaxy 15 d’Intelsat est hors de contrôle. Victimes d’une éruption solaire, ses systèmes de communication et de navigation sont tombés en panne de sorte que le satellite est incontrôlable. Cet incident, survenu le mois dernier, montre la vulnérabilité des satellites face aux sursauts d’activité du Soleil.

Lancé par Ariane 5 en 2005 sur une orbite géostationnaire de 133 degrés ouest, Galaxy 15 devait fonctionner au moins jusqu’en 2022. Construit par Orbital Sciences autour de la plate-forme Star, il est équipé de 24 canaux en bande C pour relayer des données GPS pour l’aviation commerciale. Depuis le 5 avril, l'engin ne répond plus. Intelsat a bien tenté de reprendre le contrôle du satellite mais sans succès. Entre 150.000 et 200.000 commandes ont été envoyées. Les services fournis par Galaxy 15 ont donc été transférés sur un satellite de secours (Galaxy 12).

A proprement parler il n’y a pas de risque de collision avec un autre satellite. Cependant Galaxy 15 est en train de dériver vers AMC-11, un satellite de SES World Skies positionné à 131°. La charge utile de Galaxy 15, qui fonctionne toujours, pourrait interférer avec celle d’AMC-11 car les deux satellites utilisent la même bande passante en bande C. La vitesse à laquelle dérive Galaxy 15 laisse jusqu’au 23 mai à Intelsat pour régler le problème. Sans quoi, le signal d’AMC-11 pourrait être inutilisable.

Cette panne sans précédent, car tous les composants du satellite ne sont pas tombés en panne, a poussé Intelsat à se rapprocher d’autres opérateurs et constructeurs de satellites pour entendre leur avis sur la question.

Futura Sciences

Un satellite hors de contrôle menace les programmes de chaînes américaines du câble

LONDRES (AP) — Deux sociétés américaines ont annoncé mardi qu'elles tentaient d'éviter qu'un satellite de télécommunications hors de contrôle n'entre dans l'orbite d'un autre satellite et ne perturbe les programmes de chaînes américaines du câble.

Intelsat Corporation a perdu le contrôle de Galaxy 15 le mois dernier. Une tempête solaire pourrait être à l'origine du problème. Le satellite continue à recevoir et émettre des signaux de chaînes de télévision, et s'approche de l'orbite du satellite AMC 11.

La société SES World Skies, qui possède AMC 11, envisage une série de mesures pour protéger son satellite, dont une modification de son orbite. Elle se dit optimiste sur les chances d'éviter des perturbations, qui pourraient commencer vers le 23 mai, selon les projections actuelles. AP

lma/v490

NouvelObs