Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2015

URGENT : Le yuan chinois reconnu comme monnaie de réserve du FMI

Champagne !

Fin du dollar à venir et fin de l'hégémonie mondiale du pétrodollar US !

Le yuan chinois reconnu comme monnaie de réserve du FMI

yuan

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international a approuvé l’inclusion de la devise chinoise dans le panier des monnaies qui constituent les droits de tirage spéciaux (DTS, ou Special Drawing Rights), l’actif de réserve du FMI, a déclaré la directrice générale du FMI Christine Lagarde.

Le yuan, également appelé renminbi, représentera 10,92% du panier du FMI, aux côtés du dollar, de la livre, du yen et de l'euro.

 

29/11/2015

V. Poutine et F. Hollande, conférence de presse (extraits sous-titrés)

Écoutez bien cette vidéo, dans laquelle Poutine dit clairement en cours de la conférence de presse à laquelle participait Hollande à Moscou, que les camions citernes contenant le pétrole volé en Syrie, trafiquaient jour et nuit, en file interminable.

Le monde entier à entendu cela, sauf Hollande, Merkel et les nazis de l'UE qui se permettent encore d'attribuer 3 milliards d'€ à Erdogan pour lui permettre de poursuivre ses crimes et trafics !

Voilà comment on remercie les criminels avec l'argent des citoyens européens !

 

Extrait traduit : V. Poutine et F. Hollande, conférence de presse (extraits sous-titrés)


 

La conférence de presse complète de François Hollande et Vladimir Poutine




L'UE versera 3 mds EUR à la Turquie

Est-ce que l'on nous a posé la question de savoir si nous voulions donner notre argent à un pays terroriste et si nous voulions qu'il rentre en prime dans l'UE pour continuer avec notre argent à financer le terrorisme et à le faire rentrer chez nous, en Europe ?

Poutine, la communauté internationale et nous-mêmes sommes les témoins que nous sommes dans une Europe Nazie qui finance le terrorisme !

Poutine ayant éliminé nombre d'armements et des bases des terroristes en Syrie, il faut bien aider financièrement le terroriste d'Erdogan pour qu'il puisse encore former et armer de nouveaux mercenaires à la solde des USA et de l'UE !

L'UE versera 3 mds EUR à la Turquie

Les drapeaux de la Turquie et de l'UE

Les dirigeants européens et turcs se sont mis d'accord dimanche, lors du sommet Europe-Turquie à Bruxelles, pour verser 3 milliards d'euros à la Turquie afin de l'aider à accueillir les réfugiés syriens.

Les dirigeants européens des 28 pays membres de l'Union européenne ont reçu à Bruxelles le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu pour discuter du règlement de la crise migratoire. La Turquie s'engage à contenir le flux des réfugiés arrivant en Europe du Proche-Orient, via la Turquie, en échange de contreparties financières et politiques.

Ainsi, à l'issue du sommet Europe-Turquie à Bruxelles, dirigeants européens et turcs ont convenu d'ouvrir le chapitre 17 des négociations sur l'adhésion de la Turquie à l'UE à la mi-décembre, selon le projet de conclusions du sommet.

Le texte précise que d'autres chapitres seront préparés pour être discutés au premier trimestre de 2016.

Selon le texte, l'UE est prête à assouplir les conditions d'obtention de visas aux citoyens turcs d'ici octobre 2016, si Ankara répond aux critères de la feuille de route.

En échange de l'aide aux Européens dans la gestion de la crise des migrants, la Turquie recevra une somme initiale de trois milliards de dollars. Ce montant pourra être bonifié ultérieurement en fonction de l'évolution de la situation.

L'accord prévoit que "les deux parties vont, comme convenu et avec effet immédiat, coopérer activement sur les migrants ne nécessitant pas une protection internationale, pour entraver les entrées en Turquie et dans l'UE, assurer la mise en œuvre des dispositions bilatérales de réadmission et renvoyer rapidement les migrants qui ne nécessitent pas une protection internationale vers leurs pays d'origine".

Après les révélations concernant l'achat par la Turquie du pétrole de Daech et les scandales dévoilant le lien de la famille du président turc Recep Tayyip Erdogan avec le groupe terroriste, les médias du monde entier se demandent si les milliards des contribuables européens seront bien destinés aux besoins des réfugiés.

 Le 18 octobre, la chancelière allemande Angela Merkel s'était déjà rendue à Istanbul, où elle s'est entretenue sur la crise migratoire avec Recep Tayyip Erdogan et Ahmet Davutoglu. Mme Merkel a surtout souligné le rôle clé de la Turquie dans le règlement de la crise migratoire.

 

Attention la France choisit ses amis (Arabie Saoudite)

Avec le Quatar et l'Arabie Saoudite qui financent le terrorisme avec la France en Syrie et en Irak, entre-autres, nous sommes biens servis !

Attention, à l'heure où elle se déclare isolée sur sa "position morale", visant à faire tomber à tout prix le régime syrien, la France sait choisir ses amis! Ou, comment le gouvernement français fait honte à ses compatriotes ! Sans autres commentaires, l'abomination est en vidéo.

 

Attention la France choisit ses amis (Arabie Saoudite)



La France arme El Nosra et Daech


 

Scandaleux ! La Turquie espère «une journée historique» dans son processus d'adhésion à l'Europe

La Turquie espère «une journée historique» dans son processus d'adhésion à l'Europe

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a salué dimanche une «journée historique» dans le processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne, avant un sommet qui a lieu ce dimanche à Bruxelles entre les 28 membres de l'UE et son pays pour faire face à la crise migratoire.

Pour le Premier ministre, ce sommet est «le début d'un nouveau processus» entre l'Union européenne et la Turquie. Il a même évoqué «une journée historique pour notre processus d'adhésion à l'UE». 

Les 28 ont rendez-vous avec la Turquie pour régler une partie de la crise migratoire qui secoue l'Europe depuis plusieurs mois. Ce sommet devrait déboucher dans la soirée sur la promesse d'un fonds de 3 milliards d'euros pour Ankara, afin de freiner le flux des réfugiés vers l'Europe. Toutefois, le Premier ministre turc a estimé que la Turquie, qui accueille sur son sol 2,2 millions de réfugiés syriens, «ne doit pas porter seule le problème migratoire».

  En contrepartie de l'effort turc, les négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE, au point mort, devraient être relancée. «Le seul fait qu'un tel sommet est organisé avec la Turquie après un intervalle de 11 ans est un développement majeur pour nous», s'est félicitée auprès de l'AFP une source gouvernementale turque.