Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2015

Nous ne négocions pas avec les terroristes....

 

 

18/09/2015

Le projet Judéo/Nazi Américain de Rotshchild - Le grand Grand Moyen Orient et Le Grand Israël !

 A lire aussi :

27/08/2015

Crise: les Américains en panique se préparent au "big one"

Lisez les commentaires sous l'article en ligne !

 

Selon un expert, les Américains se préparent à la crise pronostiquée par plusieurs économistes comme s'il s'agissait de la fin du monde.

 

Les Américains, influencés par les pronostics négatifs des économistes qui augurent au pays un krach jamais vu auparavant, se préparent activement en achetant et en stockant des produits, a rapporté Robert Bridge, correspondant de la chaîne de télévision russe RT.

D'après M. Bridge, cette hystérie généralisée rappelle celle provoquée par le bug de l'an 2000. Lors du passage au nouveau millénaire, de nombreux programmes et bases de données étaient dépourvus des deux chiffres correspondants au siècle. Bien qu'aucun problème critique ne se soit produit, des centaines de milliards de dollars ont été dépensés dans le monde entier afin de prévenir tout incident lors de la transition.

Cette fois-ci, la panique n'est pas liée à des problèmes informatiques, mais à la situation économique aux Etats-Unis, a souligné M.Bridge.Selon les résultats d'un sondage organisé par l'organisation Gallup, le taux de confiance des Américains envers l'économie nationale a atteint en juillet son plus bas niveau depuis octobre 2014. La panique fait suite aux pronostics de plusieurs économistes, qui assurent que les Etats-Unis traverseront prochainement des temps très durs, tout en soulignant que les statistiques officielles cherchent à masquer les problèmes économiques de fond, a fait remarquer le journaliste de RT .Ainsi, le fondateur du Trends Research Gerald Celente, qui avait prévu la crise de 2008, estime que le marché global des actions va bientôt s'effondrer.

L'analyste Larry Edelson est persuadé qu'une nouvelle crise, aussi grave que celle de 1929, se déclenchera cette année à partir du 7 octobre, "en mettant l'Europe, le Japon et les Etats-Unis à genoux".

Le chef de la compagnie d'investissement Casey Research, Doug Casey, considère que la crise économique est inévitable suite à la politique d'assouplissement quantitatif menée par la Réserve fédérale et à l'émission de plusieurs milliards de dollars. Même si tout cela n'est qu'une composante de la théorie du complot, les achats massivement effectués par les Américains dans un élan de panique sont néanmoins ce dont l'économie américaine a besoin, a conclu Robert Bridge.


 

Tsunami prévisible sur les marchés financiers volontairement provoqué par la Chine contre les escrocs de la h aute finance internationale !

Et voilà la réponse de la Chine aux escrocs de la haute finance internationale !

La guerre cybernétique des Chinois pour bloquer les robots informatisés qui faussent tous les marchés financiers internationaux et perturbent les bourses mondiales et des enquêtes contre des sociétés frauduleuses qui perturbent les cotations en Chine !

 

Chine : le PIB en hausse de 7% au 2e trimestre

Pékin rejette sur la Fed la responsabilité de la chute des marchés



En complément et les preuves indéniables que ceux qui sont à la tête des Gouvernements sont des VRP des Banksters internationaux et que vos votes ne changeront rien à cet état de compromission ni de trahison des peuples !


Pourquoi les États sont les otages de 28 banques qui gouvernent le monde

Extrait : Comprendre pourquoi les États sont devenus des otages du système financier

François Morin n'’est ni une Cassandre de la bourse ni un prophète de malheur des marchés : il nous dresse le constat lucide et alarmant à la fois sur les dettes publiques des états partout en forte hausse (et pas uniquement dans la zone euro), accompagné d’un risque déflationniste et d’une instabilité des prix des matières premières, sans oublier la question posée par la trentaine d’institutions bancaires systémiques.
 

Tsunami prévisible sur les marchés financiers

|  Par lucie couvreur

Depuis quinze jours les bourses mondiales jouent au yoyo, plutôt dans le sens de la baisse . 

Les explications officielles viennent des craintes sur la croissance chinoise . 

En fait le mouvement a démarré le 13 août dernier avec une soi disant "dévaluation de la monnaie chinoise" . 

Tous ceux qui se sont intéressés à ce qu'ont fait les Chinois se sont très vite rendu compte que les Chinois n'avaient pas dévalué, contrairement à la rumeur de nos médias, mais qu'ils avaient mis en place de nouveaux systèmes de régulation, en particulier sur la fixation des taux  et des parités permettant de limiter les manipulations monétaires  sur le marché des devises . 

Philippe RIES avait d'ailleurs fait un très bon article sur ce sujet précis le 15 août dernier :

 

Ce que cache la dévaluation du Yuan 

L’4annonce marque une nouvelle étape dans la stratégie engagée de longue date (lire ici et encore ici) par les autorités chinoises pour faire du yuan (ou renminbi) une monnaie de réserve et d’échange internationale.

Ces mesures ont entrainé un mouvement de panique sur les marchés financiers  asiatiques et occidentaux ..  L'explication officielle venait de la croissance chinoise !!

Personne ne s'est pourtant demandé pourquoi une crise chinoise entrainait un effondrement du dollar .. qui a eu lieu dans le même temps, puisque le cours de l'euro/$ est passé de 1,09 à 1,17 dans le même temps.  On ne peut que se demander comment une dévaluation du yuan ou une baisse de la croissance chinoise , entraine une baisse aussi rapide de la monnaie étalon qu'est le dollar !!!

Mais ce n'est pas tout   ... 

Les autorités chinoises ont également pris conscience de la perversité des transactions informatisées sur les marchés action et des possibilités de manipulation que ces robotisations entrainaient. Ils sont donc en train d'étudier les moyens d'en limiter les impacts,  et de limiter les transactions elles mêmes . 

Ils ont donc restreint ou bloqué l'activité des comptes à l'origine de ces déstabilisations. 

La Chine en alerte contre les transactions informatisées d'actions

Le régulateur boursier chinois surveillera d'avantage la transaction informatisée


Chine : deux nouvelles sociétés font l'objet d'enquêtes après la chute du marché boursier

 
 
Il y a deux ans déjà, le Commissaire Divisionnaire Jean François Gayraud avait fait un rapport qui est resté confidentiel et qui n'a entrainé aucune prise de décision  politique ou législative sur l'impact de ces transactions informatisées (HFT), bien que les conséquences  en soient visiblement considérables . 

 Le dicible et l'indicible 

Je faisais partie cet après-midi du jury du rapport individuel d’expertise de Jean-François Gayraud, Commissaire divisionnaire de la police nationale, rapport consacré au « Trading haute fréquence : quels enjeux pour la sécurité nationale ? »

Gageons que les autorités chinoises qui sont moins inféodées à la finance Européenne et Américaine (principaux animateurs et créateurs des robots concernés) sont moins accommodants que nos propres politiques avec ces outils qui permettent des déstabilisations et des manipulations majeures des marchés financiers, qu'il s'agisse des marchés d'actions, devises, ou de matières premières . 

Dans ce contexte, les décisions prévisibles du Gouvernement Chinois sur la limitation de ces activités, ne peuvent qu'entrainer un véritable tsunami sur tous les marchés financiers qui fonctionnent aujourd'hui à plus de 80%  à partir de ces robots  .. et entrainer l'arrêt d'activité d'un bon nombre de fonds spéculatifs , ou de département de trading bancaires qui n'auront plus aucune  utilité s'ils ne peuvent plus exercer leurs jeux malsains . 

Les marchés pourraient ainsi redevenir "efficients"  et retrouver des équilibres en fonction de l'offre et de la demande . 

Mais tout ceci risque d'entrainer un véritable tsunami financier, d'autant plus que les bulles monétaires créées aux USA , comme en Europe, avec les politiques de création de monnaie virtuelle  uniquement destinées aux banques et à leurs jeux malsains, pourraient bien imploser  et partir en fumée, implosion qui elle ne sera pas virtuelle . 

C'est sans doute la catastrophe financière que nous prédisent beaucoup d'analystes actuellement, y compris au plus haut niveau des Etats puisqu'on a vu récemment Alan Greenspan s'exprimer sur le sujet de la monnaie et de l'or .. ou que l'on trouve également d'anciens banquiers comme Egon Von Greyerz  nous parler de "la Grande Catastrophe Financière

Il est évident qu'aucun économiste, ni journaliste financier, ni analyste ne pourra vous expliquer objectivement ces raisons, car ce serait par là même reconnaitre les manipulations opérées depuis plusieurs années sur ces marchés financiers, manipulations qui n'ont jamais été sanctionnées  et qu'aucune loi n'a entravées  et sur lesquelles l'omerta politique a été totale, aussi bien au niveau national qu'au niveau Européen . 

Et l'une des raisons pour laquelle les autorités Chinoises peuvent limiter les influences dévastatrices des manipulations financières est qu'ils n'ont pas cédé à un pouvoir régalien essentiel à la finance privée : le pouvoir de création monétaire  ...  à l'inverse des USA ou de l'Europe, donc en Chine , c'est le politique qui dirige le financier et non l'inverse . 

 

26/08/2015

Important ! National Interest: alliance russo-chinoise et reconfiguration de l'équilibre mondial + Le plus grand cauchemar des USA devient réalité

Soyez attentifs à ce qui se passe en ce moment, entre l'US/UE/Nazis et l'alliance Russo/Chinoise !


Il se pourrait que nous assistions prochainement à la mort du dollar.

La Chine et la Russie, pouvant tirer profit de la baisse de leurs monnaies pour attirer les investisseurs chez eux, surtout que ce sont deux pays qui ont réalisé des stocks d'or très importants ces quelques dernières années.

Nous devons nous attendre à ce que les US/UE/Nazis qui ne veulent pas perdre le contrôle sur le monde, nous déclenchent une 3ème guerre mondiale ! Ce qui leur permettrait de faire dériver notre esprit de ce qui se passe dans le cosmos et d'instaurer leur Nouvel Ordre Mondial avant le retour de Nibiru !

Déjà ils ont mis en place des méga-manœuvres militaires en Europe pour aller s'attaquer à la Russie et la Chine !
 
Les mouvements des armées dans cet article : ICI  


Ci-dessous les titres :

* - Lundi noir: les marchés mondiaux s'’effondrent

* - National Interest: alliance russo-chinoise et reconfiguration de l'équilibre mondial

* - Le plus grand cauchemar des USA devient réalité



Lundi noir: les marchés mondiaux s’'effondrent

24.08.2015
Krach financier mondial: le roi est nu
Le Roi est nu !

Extrait :Le Dow Jones subit aujourd’hui une baisse historique. Jusqu’à ce jour, l’indice de référence américain n’avait jamais chuté de 1000 points en une seule journée. Le précédent record remonte au 29 septembre 2008, où le Dow Jones avait alors perdu 777 points.

 

La déroute des Bourses asiatiques, avec un lundi noir à Shanghai, continuait de faire des ravages, se propageant à Wall Street après avoir entraîné la chute des marchés européens, les investisseurs se montrant de plus en plus inquiets pour l'économie mondiale.

17.50 — La Bourse de Paris termine en très forte baisse de 5,35% à 4.383,46 points. 

L'indice CAC 40 a perdu 247,53 points à 4.383,46 points, dans un volume d'échanges exceptionnel de 10,4 milliards d'euros. Vendredi, les craintes pour la croissance chinoise avaient déjà causé une chute de 3,19% du marché parisien.      

La Bourse de Francfort ferme sur une chute de 4,70% à 9.648,43 points, son plus fort recul en pourcentage sur une séance depuis novembre 2011.
La Bourse de Londres finit en baisse de 4,67% à 5.898,87 points.

17.10 — La bourse de New York pourrait être suspendue si la chute du S&P excède les 7%, a indiqué Sara Rich, une porte-parole de NYSE.

16.50 — En Asie, les lourdes pertes enregistrées la semaine dernière n'ont fait que se creuser.

 A Shanghai, l'indice composite a clôturé en baisse de 8,49%, sa plus forte baisse journalière depuis février 2007, effaçant tous les gains enregistrés depuis le début de l'année.

 A Tokyo, l'indice Nikkei a terminé la journée en baisse de 4,61%, à un plus bas de six mois.

 Hong Kong a reculé de 5,17%, et Sydney de 4,09%, un plus bas en deux ans.

 



National Interest: alliance russo-chinoise et reconfiguration de l'équilibre mondial


23.08.2015

Drapeaux russe et chinois

Extrait : L'alliance russo-chinoise est en passe de fonder un système financier alternatif à l'occidental, ce qui ne manquera pas d'attirer de grands acteurs géopolitiques de son côté, rapporte la revue The National Interest.

La Chine, essentiellement préoccupée par sa politique intérieure, par la stabilité et par la reprise économique, n'a pas fait partie des grands acteurs géopolitiques jusqu'à aujourd'hui. Pourtant, le développement de la Chine représente actuellement un des défis majeurs sur la scène internationale.

Ce pays a bien sûr ses points faibles, et certains estiment qu'en absence de réformes politiques fondamentales, il est possible qu'il subisse le même sort que l'Union Soviétique, mais il ne faut pas trop y compter. La Chine est moins portée à une désintégration que l'URSS, son système économique est plus solide, et le président de la République populaire de Chine Xi Jinping est un réaliste ayant un sens pratique, à la différence du "romantisme" de Gorbatchev, lit-t-on dans l'article de The National Interest.

Malgré le fait que les ambitions géopolitiques de la Chine soient limitées, son développement économique, aussi bien que les relations russo-chinoises raffermies et sur lesquelles l'Occident est bien sceptique, constituent un risque pour la volonté hégémonique des Etats-Unis.

Pour le moment, la politique américaine extérieure est très primaire. Dans le contexte actuel où il n'y a pas de superpuissance concurrentielle qui puisse contrer leur influence, les Etats-Unis mènent une politique extérieure simpliste, moralisatrice et présomptueuse, d'après The National Interest.

Pour leur part, la Chine et la Russie agissent comme "un aimant" pour les autres pays, en commençant à créer une nouvelle infrastructure économique en tant que complément, et dans le futur — en tant qu'alternative au système financier international, contrôlé par l'Occident.

Ce rapprochement diplomatique de la Russie et la Chine influencera à coup sûr le monde entier et pourra entraîner un certain remaniement sur la scène internationale, d'après l'expert chinois Yan Xuetong.

 


 

Le plus grand cauchemar des USA devient réalité

25.08.2015

La visite de M. Poutine en Chine

 

Les sanctions contre une Russie de Poutine imposées à l'initiative des USA ont provoqué une orientation de la Russie vers l'Est, surtout vers la Chine. Force est de constater que le plus grand cauchemar américain depuis le XXème siècle devient réalité, estime la revue américaine The National Interest.

L'avenir énergétique durable de la Russie se trouve en Asie et des accords de gaz et de pétrole avec la Chine, évalués à un demi-billion de dollars, aideront à maintenir une économie russe qui est passée par une période compliquée. Au lieu d'être une concurrente, la Chine devient un partenaire précieux dans la stabilisation et la modernisation de l'Eurasie, qu'elle ne considère pas comme un marais stagnant mais comme son avenir économique, explique Le National Interest

D'après la revue américaine, un nouveau lien entre la Chine et l'Eurasie, à savoir l'initiative chinoise visant à créer la Route de la Soie terrestre et maritime du XXIème siècle, est capable de transformer son inconvénient évident, sa frontière avec 14 pays, en un atout. Tous ces pays visent à réaliser la théorie d'un Heartland eurasiatique sans rencontrer le moindre obstacle, à part peut-être l'Inde, ce qui n'est pas sûr.

Le succès du partenariat eurasiatique qui va consolider les perspectives économiques de la région en créant l'infrastructure nécessaire et mettant au pied du mur l'extrémisme menaçant les gouverneurs de Moscou, de Pékin et de l'Asie Centrale, montre l'efficacité du modèle étatique alternatif à celui de l'Occident, souligne Le National Interest. Et ce n'est pas uniquement l'Eurasie qui l'a remarqué, l'Afrique et l'Amérique Latine investissant largement dans les projets de développement.

"Dans une certaine mesure, un tel partenariat existe déjà. La Chine suit habituellement la Russie à l'ONU; elles ont ensemble bloqué les sanctions contre Assad en Syrie, faisant en sorte que l'opération de renversement du colonel Mouammar Kadhafi en Lybie soit la dernière de son genre, sous le slogan du +devoir de protéger+.  Le "recul de la démocratie" blâmé par Freedom House  (son affaiblissement dure depuis déjà neuf ans de suite) va encore s'accélérer".

En attendant, Pékin et Moscou montrent sans scrupule leurs préférences et leurs liens avec des soi-disant "dictateurs".