Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/01/2012

Les français ont un Roi ! Mgr Louis de Bourbon, Louis XX - Roi de France

Enfin un témoin de la véritable Histoire de France.

Faire connaissance avec Mgr Louis de Bourbon Louis XX - Roi de France.

Les Français ont donc un ROI.

Encore faut-il que les Français le connaissent.
 
Qui leur en parle  ?
Les mafieux qui sont au pouvoir ou les merdias aux ordres de l'oligarchie financière ?

Nous vous le faisons découvrir.

Et quand vous ne savez plus pour qui voter ?

VOTEZ POUR LUI !

Et ce n'est pas la peine de rire, quand vous êtes capables d'accepter et de reconnaître la Reine d'Angleterre, le Roi d'Espagne, le Prince de Monaco, etc., ou encore tous les mafieux qui nous gouvernent.

Pour quelles raisons légitimes ne devrions-nous pas reconnaître et réhabiliter dans "TOUS SES DROITS" l'un des descendants de Louis XVI ?
 
Au moins un vrai Français de souche, chrétien, capable de représenter la France dignement et non pas une marionnette des Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes.
 

Une photo de lui et de son épouse :
Mgr Louis de Bourbon, duc d'Anjou, aîné des Capétiens et
son épouse la princesse Marie Marguerite
 
 
Mgr Louis de Bourbon, duc d'Anjou ou Louis XX - Roi de France
Page d'accueil du site


On peut lire sur la page d'acceuil du site, l'assertion suivante :

La loi du 22 juin 1886 d'exil des membres de famille ayant régné en France
est une loi d'exil votée sous la Troisième République
 afin d'empêcher les prétendants monarchistes de s'emparer des institutions républicaines.
 
Elle interdit également aux membres de ces familles
d'entrer dans les armées de terre ou dans la marine.

La loi du 22 juin 1886 est abrogée par la loi du 24 juin 1950.
L'article 1 abroge la loi; l'article 2 dispose toutefois :
" Au cas où les nécessités de l'ordre public l'exigerait,
le territoire de la République pourra être interdit
à tout membre des familles ayant régné en France
par décret pris en Conseil des Ministres. "
 
Bravo la république et la démocratie !

 
 
 
Page d'accueil du Site de Mgr Louis de Bourbon, Louis XX - Roi de France
 
La page de présentation de Mgr Louis de Bourbon, Louis XX - Roi de France
 


Déclaration de Louis XX

« La question institutionnelle n'a jamais été plus actuelle. Elle constitue un enjeu politique de première importance et tous les Français doivent souhaiter qu'elle soit publiquement débattue, pour ne pas laisser à d'illégitimes oligarchies le soin de trancher pour nous la question de notre avenir national.

Il n'appartient évidemment pas à l'aîné des Capétiens de résoudre seul cette difficile question institutionnelle. Mais il ne m'est pas interdit de regarder avec sympathie et intérêt le développement de ces discussions au sein de la société française. Et il est de mon devoir de rappeler à tous les Français de bonne volonté, après tous mes prédécesseurs, ce que mon regretté père appelait les « vieilles recettes » de la royauté capétienne.

Pas plus que vous, je ne sais ce qui viendra « après la Ve République ». Ce que je sais, en revanche, c'est qu'aucun régime ne pourra durablement s'implanter en France s'il cherche à dresser une France contre l'autre ; à occulter le glorieux passé de notre patrie ; ou à conférer, plus ou moins discrètement, le pouvoir à une petite caste de privilégiés.

En réfléchissant à notre avenir commun, il est sage d'écouter les leçons de notre passé. »

BUT

L'association Démocratie Royale a pour but de faire connaître l'idée royale et le roi de France : Louis XX, seuls remparts au projet de dissolution de la France par l'oligarchie financière apatride, ayant pris le pouvoir par un coup d'état à partir de 1789.

Démocratie Royale s'adresse à tous les Français qui par méconnaissance ne savent pas encore qu'ils ont un roi : Louis XX, méconnaissance due à une propagande via l'Education Nationale et la complicité des médias dominants, qui ont pour but de reprogrammer les esprits, afin de les contrôler.

Les Français n'étaient ni révolutionnaires, ni républicains : « Nous n'étions peut-être pas à Paris dix républicains le 12 juillet 1789 » Camille Desmoulins dans Histoire des Brissotins.

Avant 1789 tous les Français étaient royalistes. La Révolution dite française est un coup d'état fomenté par des oligarchies financières apatrides.( Les sionistes ?).

A lire :

Le livre noir de la Révolution Française.
Le royalisme en questions - perspectives pour le XXIe siècle, Yves-Marie Adeline
Le coût de la Révolution française, René Sédillot.

Pour écrire au Roi Louis XX et lui apporter votre soutien :
info@democratie-royale.com


Mensonge historique : première République par Démocratie

http://www.dailymotion.com/video/xm3kf4_mensonge-historique-premiere-republique-par-democratie-royale_news


Mensonge historique : première République par... par DemocratieRoyale


La devise du Roi Louis XVI
:

"Gouverner les hommes, ce n'est pas les asservir."
"Un Souverain de n'aurait rien faire de plus utile que d'inspirer à sa Nation une grande idée d'elle-même."
"Le premier devoir d'un Roi est de rendre son peuple heureux."

Louis XVI.jpg


http://www.democratie-royale.org/article-messe-louis-xvi-... 

 
 

29/01/2012

Sarkozy va annoncer dimanche une hausse de la TVA de 1,6 point. Ben voyons !

Il se moque de qui ?

Il a encore trouvé un moyen de nous escroquer avec sa clique de mafieux qui gouvernent avec lui.

Pour faire du social soi-disant, ce dont il se contre-fiche éperdument.

La seule chose qui l'intéresse c'est de ruiner la France et les français et les européens pour les mettre entre les mains de ses amis banquiers internationaux, les Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes.

Quelle belle aubaine que de récolter encore quelques milliards d'euros au peuple pour faire les guerres au nom du CRIF et enrichir ses copains.

Il prend toutes les mesures impopulaires maintenant pour préparer le terrain pour le suivant qui arrivera la bouche en coeur, pour nous dire, que ce n'est pas lui mais son prédécesseur.

C'est comme cela que l'on se trimballe des lois criminelles depuis des décennies.

Et si nous refusions de payer la dette en demandant à Rothschild de nous rembourser tout ce qu'il vole au peuple français depuis 39 ans ?

Au fait, ça veut dire quoi au juste, "la dette souveraine" des états ?

Vous avez demandé à être endettés vous ou l'on vous endette par la force pour enrichir leurs amis banquiers et nous livrer entre les mains de leurs amis banksters ?

Nous sommes souverains uniquement quand il s'agit de nous endetter et de nous ruiner.

Pour le reste on ne nous demande pas notre avis et même quand on nous le demande, le roi et sa clique mafieuse nous marchent dessus et nous piétinent.

Bizarre non, que les français ne bougent et ne se révoltent pas chez nous ?

Ce qui est la preuve que le printemps arabe et les soi-disant révoltes des peuples musulmans ne sont que mensonges et propagande, et que les troubles sont bien organisés par les agents de la CIA et du MOSSAD, et qu'ils sont financés par les banquiers internationaux.

Ils ont ce qu'il faut à la tête de la France avec SARKOZY, l'agent de la CIA et du Mossad.

Il n'est donc pas besoin d'organiser ou de simuler une révolte du peuple français, comme cela a été le cas lors du complot organisé contre DE GAULLE en mai 68.


 

Sarkozy va annoncer dimanche une hausse de la TVA de 1,6 point

AFP Mis à jour le 28/01/2012 à 18:09 | publié le 28/01/2012 à 17:32
 
Le président Nicolas Sarkozy annoncera demain dimanche une hausse de la TVA de 1,6 point - soit dans la fourchette de 1,5 à 2 points envisagés jusqu'à présent - et une légère hausse de la CSG sur les placements financiers, a-t-on appris de sources gouvernementales, à la veille d'une émission avec le chef de l'Etat à la télévision. L'augmentation de la CSG sur les placements financiers a été confirmée par une source au Figaro.

Ces hausses doivent permettre de transférer sur ces deux impôts une partie du financement de la protection sociale, qui jusqu'ici repose uniquement sur les cotisations salariales et patronales. Les sources gouvernementales n'ont par ailleurs pas précisé si cette hausse de 1,6 point toucherait, au-delà du seul taux normal de 19,6%, ceux à 7% voire à 5,5%, qui concerne les produits de première nécessité.

Un point de TVA en plus rapporte à l'Etat 7 milliards d'euros supplémentaires. Le projet d'allègement du coût du travail a pour but affiché de doper la compétitivité. Mais le principe d'une TVA dite "sociale" est contestée par l'opposition, et même jusque dans les rangs de la majorité où l'on craint son caractère impopulaire à quelques semaines d'échéances électorales.

Une précédente tentative de mettre en oeuvre ce projet, au tout début du quinquennat, avait coûté plusieurs dizaines de sièges à l'UMP dans l'entre-deux-tours des législatives de 2007. De manière spécifique, cette réforme vise à alléger le coût du travail en faisant financer par les consommateurs une partie de la protection sociale, actuellement à la charge des seuls employeurs et travailleurs. Il s'agit de baisser les cotisations sociales et d'augmenter, en compensation, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

L'intervention télévisée de Nicolas Sarkozy demain soir doit être l'occasion pour le chef de l'Etat de présenter une série de mesures économiques et sociales "fortes", mais aussi de tenter de reprendre la main face au candidat socialiste François Hollande, à mois de trois mois du scrutin présidentiel, pour lequel il est donné largement battu.
 

Virus H5N1: Face à la polémique, deux scientifiques suspendent leurs recherches

Voilà comment on fabrique les virus dans les laboratoires pour enrichir les laboratoires pharmaceutiques qui ensuite fabriqueront des vaccins pour s'en servir en tant qu'armes de destruction massive contre les hommes qui devront supporter en prime les effets secondaires des vaccins tueurs.
 
Il faut bien créer les  problèmes pour ensuite trouver les solutions pour enrichir les laboratoires pharmaceutiques et faire avancer leurs plans diaboliques, non ?
 
Les Illuminati-reptiliens-sionistes-satanistes ne savent plus quoi inventer pour s'accaparer la Terre et ses richesses après avoir détruit les 2/3 de la population mondiale.
Pour ensuite imposer aux survivants, avec la complicité active du Vatican leur Unique Religion Mondiale ou l'Unique Religion du "New Age" qui est la base même du Nouvel Ordre Mondial.
 
Ce sont eux qui veulent nous instaurer l'Unique Religion Mondiale du "New Age", et ensuite ils qualifieront de sectaires, les personnes qui veulent se libérer de leurs religions-inventions pour se tourner vers la vraie spirituelle et les énergies cosmiques Divines.
 
"Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort... la science devient criminelle."
{Citation, , 1946, Albert Einstein}
 

Virus H5N1: Face à la polémique, deux scientifiques suspendent leurs recherches

Mis à jour le 23.01.12 à 20h20

Deux chercheurs renommés ont décidé de suspendre leurs travaux sur le virus H5N1 pour deux mois en réponse à l'inquiétude suscitée par leur sujet de recherche, rapporte le Figaro ce lundi.

Fin novembre, l'agence de biosécurité américaine avait recommandé de bloquer la publication de leur étude, initialement prévue dans le magazine Science.

En cause: la présence dans leurs laboratoires "aux Pays-Bas et aux Etats-Unis- d"une mutation du virus de la grippe aviaire extrêmement dangereuse car transmissible d'homme à homme, contrairement au H5N1 classique, uniquement transmissible à l'homme par les animaux. L'éventualité d'une libération accidentelle ou terroriste du virus a suffi à hérisser l'agence américaine "il faut dire que le H5N1 tue la moitié des personnes qui le contractent. Mais la mutation du virus par les scientifiques ne sert pas qu'à apeurer les foules: elle est censée démontrer que, dans la nature, le virus peut évoluer de lui-même pour devenir, à terme, transmissible d'homme à homme par voie aérienne.

«Expliquer clairement les bénéfices de ces recherches»

Refusant dans un premier temps toute suspension de leurs travaux, les deux scientifiques ont donc annoncé dans une lettre, mercredi dernier, un moratoire de deux mois sur leurs travaux. «Nous comprenons qu'il nous faut, avec le reste de la communauté scientifique, expliquer clairement les bénéfices à tirer de ces recherches importantes et présenter les mesures qui sont prises pour minimiser les risques possibles», y écrivent-ils.

Les chercheurs proposent de profiter de ce moratoire pour organiser un forum international, qui devrait avoir lieu à Genève en février et accueillir des participants sélectionnés par l'Organisation mondiale de la santé.

N. Bg.


28/01/2012

Le meilleur des Mondes pour le Gouvernement Mondial

Que voyez-vous ?  Ce n'est pas ce que nous vivons aujourd'hui ?
"Le meilleur des Mondes"d'Aldous Huxley

           

Dans ce livre visionnaire écrit dès 1932, Aldous Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour le conditionnement et le contrôle des individus.

Dans cette société future, tous les enfants sont conçus dans des éprouvettes. Ils sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l'une des 5 catégories de population. De la plus intelligente à la plus stupide: les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles).

Le "meilleur des mondes" décrit aussi ce que serait la dictature parfaite: une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves "auraient l'amour de leur servitude"... 


Aldous Huxley

Dans un dialogue entre l'Administrateur général du Meilleur des Mondes et l'un des rares dissidents, Huxley avait parfaitement imaginé les principes du contrôle social moderne...

"- La population optimale est sur le modèle de l'iceberg: huit neuvièmes au-dessous de la ligne de flottaison, un neuvième au-dessus.

- Et ils sont heureux, au-dessous de la ligne de flottaison? En dépit de ce travail affreux?

- Ils ne le trouvent pas tel, eux. Au contraire, il leur plait. Il est léger, et d'une simplicité enfantine.

Pas d'effort excessif de l'esprit ni des muscles. Sept heures et demie d'un travail léger, nullement épuisant, et ensuite la ration de soma, les sports, la copulation sans restriction, et le Cinéma Sentant.

Que pourraient-ils demander de plus?"

"- Shakespeare est interdit parce qu'il est vieux. Ici, nous n'avons pas l'emploi des vieilles choses.

- Même si elles sont belles?

- Surtout si elles sont belles. La beauté attire, et nous ne voulons pas que l'on soit attiré par les vieilles choses. Nous voulons qu'on aime les neuves.

- Mais les neuves sont si stupides, si affreuses! Ces spectacles, où il n'y a rien que des hélicoptères volant de tous cotés, et où l'on ressent les gens qui s'embrassent!
Des boucs et des singes!

- Des animaux bien gentils, pas méchants en tout cas..."

 

"- On ne peut demander qu'à un Epsilon de faire des sacrifices d'Epsilon, pour la bonne raison que pour lui, ce ne sont pas des sacrifices: c'est la ligne de moindre résistance.

Son conditionnement a posé des rails sur lesquels il lui faut marcher. Il ne peut s'en empêcher; il est fatalement prédestiné."

 

"- Le monde est stable à présent. Les gens sont heureux; ils obtiennent ce qu'ils veulent, et ils ne veulent jamais ce qu'ils ne peuvent obtenir. (...) Ils sont conditionnés de telle sorte que, pratiquement, ils ne peuvent s'empêcher de se conduire comme ils le doivent. Et si par hasard quelque chose allait de travers, il y a le soma.

Il nous faut choisir entre le bonheur et ce que l'on appelait autrefois le grand art. Nous avons sacrifié le grand art. Nous avons à la place le Cinéma Sentant et l'orgue à parfums.

- Mais ils n'ont aucun sens!

- Ils représentent pour le spectateur un tas de sensations agréables. (...) Cela exige l'habileté la plus énorme. Nous fabriquons des voitures avec le minimum d'acier, et des oeuvres d'art avec pratiquement rien d'autre que de la sensation pure."

 

"- Ce n'est pas seulement l'art qui est incompatible avec la stabilité. Il y a aussi la science. La vérité est une menace, et la science est un danger public. Nous sommes obligés de la tenir soigneusement enchainée et muselée. (...) Elle nous a donné l'équilibre le plus stable de l'histoire. Mais nous ne pouvons pas permettre à la science de défaire ce qu'elle a accompli. Voila pourquoi nous limitons avec tant de soins le champ de ses recherches. Nous ne lui permettons de s'occuper que des problèmes les plus immédiats du moment. Toutes les autres recherches sont soigneusement découragées."

Aldous Huxley, "Le meilleur des mondes"
Source :  http://www.syti.net/MeilleurDesMondes.html


Le Gouvernement Mondial

 

Mise  en garde

Dans le "meilleur des mondes", Aldous Huxley écrit :

"Les anciens dictateurs sont tombés parce qu'ils ne sont jamais parvenus à donner à leurs sujets assez de pain, assez de cirques, assez de miracles ni assez de mystères. Et ils ne possédaient pas non plus un système réellement efficace de manipulation du mental.

Sous un dictateur scientifique, l'enseignement fonctionnerait vraiment -avec pour résultat que la plupart des hommes et des femmes en viendraient à aimer leur servitude et ne rêveraient jamais de révolution. Il semble qu'il n'y ait aucune raison valable pour qu'une dictature scientifique soit jamais renversée."
{Livre, Ces mondes qui nous gouvernent, Laura Knight-Jadczyk, Ed. Pilule rouge}


John Swaiton, éditeur du New York Times, dit à ses collaborateurs lors de son discours d'adieu :
"La presse libre n'existe pas. Vous, chers amis, le savez bien, moi je le sais aussi. Aucun de vous n'oserait donner son avis personnel ouvertement. Nous sommes des outils et les laquais des puissances financières derrière nous. Nous sommes les pantins qui servent et qui dansent quand ils tirent sur les fils. Notre savoir faire, nos capacités et notre vie même leur appartiennent. Nous ne sommes rien d'autres que des intellectuels prostitués."
{Livre, Livre Jaune N° 7 (Le), Collectif d'auteurs, Ed. Félix, David Icke, The Robots Ribellion, The Story of the Spiritual Renaissance, Bath 1994, 205}


John Swinton, l'ancien chef du personnel du New York Times (que ses pairs appelaient "le doyen de la profession") fut prié un jour de porter un toast devant le New York Press Club. Cela se passait en 1953, et il dit :

"Une presse indépendante n'existe pas en Amérique - sauf peut-être dans de petites villes au fin fond de la campagne. Vous savez cela et je le sais aussi. Aucun de nous n'ose exprimer sa propre opinion, honnêtement. Oseriez-vous le faire, vous savez mieux que quiconque qu'elle ne serait jamais imprimée.

"On me paie 150 dollars par semaine pour taire ma propre opinion et ne pas la publier dans les journaux pour lesquels j'écris. Vous aussi vous avez un salaire équivalent, et pour des services équivalents. Si je faisais en sorte qu'un seul numéro de mon journal exprime une opinion honnête, en moins de 24 heures je perdrais ma place. Comme Othello, l'homme qui serait assez fou pour écrire ce qu'il pense réellement se retrouverait aussitôt dans la rue, à chercher du travail.
"La fonction d'un journaliste de New York est de mentir, déformer, insulter, lécher les bottes du dieu argent et vendre son pays et sa race pour son pain quotidien - ou, ce qui es du pareil au même, son salaire.
"Nous sommes les outils et les vassaux des riches derrière les décors. Nous sommes des marrionnettes. Ces hommes tirent les ficelles, et nous dansons. Notre temps, nos talents, notre vie, nos aptitudes sont tous la propriété de ces hommes. Nous sommes des prostitués intellectuels."
(cité par St John Gaffney dans "Breaking the silence", p. 4)
{Magazine, Nexus, No 1, 04/1999, Les Banques Centrales et le Contrôle Privé de l'Argent, www.themoneymasters.com, 1998}


Victor Marchetti, ancien cadre supérieur de la CIA, The CIA and the Cult of Intelligence :
"Dans notre monde, il existe de nos jours une secte puissante et dangereuse.
...
Cette secte est parrainée et protégée par les plus hauts officiels gouvernementaux du monde. Ses membres sont ceux qui occupent les centres de pouvoir des gouvernements, des industries, du commerce, de la finance, et du travail. Elle manipule les individus dans des domaines d'importante influence du public, y compris le monde universitaire et des médias. La secte secrète est une fraternité globale d'aristocratie politique dont l'objectif est d'appliquer des politiques de personnes ou agences inconnues. Elle agit en sous-marin et illégalement."
{Livre, Histoire secrète du Monde (l'), un fil d'Ariane, Laura Knight-Jadczyk, Ed. Pilule rouge}


"L'Etat transfère vers des autorités administratives indépendantes des pans entiers de sa souveraineté : monnaie, budget, politique industrielle, médias, énergie, mais aussi droits des citoyens... Dans ces secteurs, les décideurs sont des experts inconnus nommés dans l'ombre à des postes stratégiques. Les ministres sont de passage, les gouvernements sont éphémères. La caste des décideurs, elle, reste, et saute d'un pouvoir à l'autre. Les gouvernements nationaux se retrouvent privés de toute marge de manoeuvre économique. Qui a tous les pouvoirs ? Les banquiers centraux !"
{Livre, Secret des Etoiles Sombres (Le), Anton Parks, Ed. Nenki, Source: Magazine Marianne N°331, août 2003}


"Après 25 ans de vie professionnelle, et je ne sais combien de centaines d'interventions devant les tribunaux de Grenoble et de toute la France, j'ai acquis une certitude : dans tout conflit idéologique, ou philosophique, les tribunaux se déterminent d'abord et essentiellement en fonction de leurs propres convictions, même s'ils s'en défendent, et cherchent après coup des arguments juridiques, alors que la logique voudrait qu'ils fassent l'inverse. Dans ce type de problèmes, les juges savent dés le départ qui aura raison ou tort, et le procès leur servira à chercher l'argumentation juridique qui justifiera leur opinion."
{Livre, Radis de la colère (Les), Jean Pierre Joseph, avocat au Barreau de Grenoble}


"Les salauds vivent du travail, de la maladie et de la misère des imbéciles et se servent d'eux pour neutraliser ceux qui s'en rendent compte."
{Citation, Serge Gainsbourg}


"Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort... la science devient criminelle."
{Citation, , 1946, Albert Einstein}


"Les crises économiques ne sont pas des fléaux de Dieu; elles sont, comme les guerres, l'oeuvre d'un petit nombre d'individus qui en profitent."
{Citation, Henry Ford}


"Notre monde est menacé par une crise dont l'ampleur semble échapper à ceux qui ont le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou pour le mal.
La puissance déchaînée de l'homme a tout changé, sauf nos modes de pensées, et nous glissons vers une catastrophe sans précédent. Une nouvelle façon de penser est essentielle si l'humanité veut vivre. Détourner cette menace est le problème le plus urgent de notre temps."
{Citation, Albert Einstein}


Jacques Bergier a raconté un jour qu'il existe une série de questions dont il est absolument interdit à la presse de parler et dont la liste se trouve stipulée avec précision sur un petit carnet noir qui, quel que soit le régime politique du pays, car l'interdit est universel, mondial- se trouve remis à tout directeur d'un important organe de presse d'information, qu'il soit tributaire du grand capitalisme ou communiste.
...
Le romancier André Hardellet, dans son livre "Le seuil du jardin", écrit : "Derrière les gouvernements qui se succèdent, vous avez dû sentir la permanence de certaines forces, de certains principes, cette stabilité ne s'explique que par des puissances occultes qui, en fait, dirigent le pays."
...
Honoré de Balzac (dans Illusions perdues) a écrit : "Il y a deux histoires : l'histoire officielle, menteuse, ... puis l'histoire secrète où sont les véritables causes des évènements, l'histoire honteuse."
...
Le Cardinal de Richelieu déclara un jour que bien des gens seraient très étonnés s'ils savaient qui était le véritable souverain de France.
{Livre, Gouvernants invisibles et sociétés secrètes, Serge Hutin, Ed. J'Ai Lu}


"Le monde est dangereux à vivre non à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire."
{Citation, Albert Einstein}


Théodore Roosevelt disait en 1912 dans son programme électoral :
"Derrière le gouvernement visible siège un gouvernement invisible qui ne doit pas fidélité au peuple et ne se reconnaît aucune responsabilité. Anéantir ce gouvernement invisible, détruire le lien impie qui relie les affaires corrompues avec la politique, elle-même corrompue, tel est le devoir de l'homme d'Etat." (Dieter Rüggeberg : "Gehimpolitik", p 75)
Le 11/09/1990, George Bush annonça son nouvel ordre mondial.
Les Sionistes se proposent de faire de Jérusalem la métropole administrative d'un gouvernement mondial. La guerre éclatera au Proche Orient et se terminera par l'instauration d'une dictature mondiale.
{Livre, Livre Jaune N° 5 (Le), Collectif d'auteurs, Ed. Félix}


"Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs préoccupations, comme si de rien n'était."
{Citation, Winston Churchill}


"Rien de ce qui touche à la politique ne relève du hasard ! Soyons sûrs que ce qui se passe en politique a été bel et bien programmé !"
{Citation, F.D. Roosevelt}


"On peut tromper tout le monde pendant un certain temps et certains pour toujours, mais on ne peut pas tromper tout le monde éternellement."
{Citation, Abraham Lincoln}


"Nous vivons dans un pays superbe. Il nous suffit juste de nous débarrasser des gangsters qui détiennent le pouvoir et l'affaire est réglée."
{Citation, Ian Smith, Fondateur de la Banque des pauvres du Bengladesh}


"Je suis désespéré lorsque je songe que les grands crimes du XXème siècle ont été commis par des lettrés qui ont été en contact avec la haute culture."
{Citation, Ismaïl Kadaré}


"Mon gouvernement est le premier pourvoyeur de violence au monde."
{Citation, Luther King (Dr Martin), propos tenu pendant la guerre du Vietnam}


"Vous, les pays riches, vous avez un système de protection sociale qui a fini par enfermer les gens dans une sorte de zoo humain...
Mon message est simple : si vous enfermez des oiseaux dans une cage, vous prenez un risque. Le jour où vous décidez d'ouvrir les portes, il n'est pas certain qu'ils s'envolent."
{Citation, Muhammad Yunus, Fondateur de la Banque des pauvres}


"Les individus sont sortis de l'état sauvage, les nations y sont restées."
{Citation, Alexandre Vinet}


"Un peuple n'a qu'un ennemi dangereux : c'est son gouvernement."
{Citation, Saint Just}


"Peuple, ton pire ennemi, ce sont tes dirigeants"
{Citation, Saint Just, Révolutionnaire franc-maçon, sur l'échafaud}


"Le peuple est le reflet de son gouvernement. Si le gouvernement est honnête, le peuple est honnête."
{Citation, Bouddha}


Dans une intervention à la chambre des Lords en 1770, Sir William Pitt déclara : "Il y a derrière le trône, quelque chose de plus puissant que le roi lui-même."
{Magazine, Nexus, No 61, 03-04/2009, Physique, Jean Pierre Garnier Malet}


En 1844, Benjamin Disraeli écrivit :
"Le monde est gouverné par des personnages bien différents de ceux qu'imaginent ceux qui ne sont pas dans le coulisses."
...
Le 21/11/1933 le président américain Franklin D. Roosevelt écrivit à un confident :
"La vérité en ce domaine est, comme vous et moi le savons, que dans les grands centres un élément financier possède le gouvernement, et ce depuis le temps d'Andrew Jackson."
{Magazine, Nexus, No 61, 03-04/2009, Physique, Jean Pierre Garnier Malet}


Benjamin Disraeli, homme d'Etat anglais du siècle dernier, a écrit : "Le monde est gouverné par de tout autres personnages que ne l'imaginent ceux dont l'oeil ne plonge pas dans la coulisse."
{Livre, Gouvernants invisibles et sociétés secrètes, Serge Hutin, Ed. J'Ai Lu}


Napoléon a dit : "La main qui donne est au dessus de la main qui prend. L'argent n'a pas de patrie, les financiers n'ont ni patriotisme ni décence, et le gain est leur seul objectif."
{Magazine, Nexus, No 2, 05-06/1999}


Edgar Cayce a dit en 1940 :
"Vous, peuple américain, qui avez officiellement adopté le christianisme -au point de graver sur votre monnaie "IN GOD WE TRUST", vous ne devriez pas mettre votre confiance dans la puissance humaine, ni dans la politique de l'économie car, dans ces deux domaines, il va y avoir du changement."
{Livre, Prophéties d'Edgar Cayce (Les), Dorothée Koechlin de Bizemont, Ed. Guy Trédaniel Editeur}


Edgar Cayce nous demande de faire attention si on fait confiance "... à des personnalités publiques ou officielles : celles ci ont échoué et sont responsables des conflits qui mettent le monde à feu et à sang actuellement."
{Livre, Prophéties d'Edgar Cayce (Les), Dorothée Koechlin de Bizemont, Ed. Guy Trédaniel Editeur}


Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité.
{Citation, Gandhi}


Ce qui est important pour l'homme n'est pas la vérité mais l'idée qu'il s'en fait. Il adulera une encyclopédie même si elle dit des contre vérités (surtout historiques) alors qu'il reniera un texte disant des vérités historiques uniquement parce que l'encyclopédie correspond à l'idée qu'il se fait du monde...  

La suite ici : Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

Source : http://www.infomysteres.com/gvtmondial/gvtmondial2.htm

Nigel Farage - Un nouveau traité pour éviter les référendums

Ensuite les français et les européens s'imagineront vivre dans des pays dits démocratiques.

Encore un mythe et une fable pour tromper et manipuler mentalement les moutons, et tous ceux qui ne connaissent pas l'histoire de la France, de l'Europe et du monde.

Le monde a toujours été mené par les sectes secrètes et les religions.

Nous avons toujours été en dictature. La fable de la révolution française comme toutes les autres révolutions ou guerres terroristes, ou guerres de religions ou d'invasion et de colonisation, ont toutes été organisées et financées par ceux qui veulent prendre le pouvoir sur le monde, s'accaparer la Terre et ses richesses après avoir détruit les 2/3 de l'humanité.

C'est-à-dire par les élites de la Franc-Maçonnerie ou les Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes ou les organisateurs et promoteurs de l'Unique Religion Mondiale qui est la base même du Nouvel Ordre Mondial, et Unique Religion Mondiale sans laquelle le Nouvel Ordre Mondial ne pourrait pas exister. Cet objectif n'est donc pas nouveau, mais millénaire. Et si nous ne nous réveillons pas à temps, ils peuvent être en voie d'y arriver.

Du reste, les Illuminati qui utilisent la numérologie sacrée pour perpétrer leurs actes malfaisants et qui manipulent les mots, nous le font parfaitement bien comprendre en ayant appelé l'organe qui dirige la France :

LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE = LE GOUVERNE-MENT de l'ARRET PUBLIC.

Les lois ont été édictées pour protéger les élites contre les peuples dont ils ont peur, et non pas pour protéger les peuples au sein desquels, les élites, ne voient que des ennemis et des terroristes nuisibles à leurs propres intérêts, et a fortiori quand nous les dénonçons.

Quand allez-vous, vous réveiller pour reprendre VOS DROITS ORIGINELS :  d'HOMMES LIBRES et INDEPENDANTS ?

On vous a laissé votre libre-arbitre pour que vous soyez libres et indépendants de tout pouvoir sectaire, religieux, politique et militaire.

REVEILLEZ-VOUS ! LA DICTATURE EST CHEZ NOUS ET NON PAS CHEZ LES AUTRES !


 

Les politiciens prétendent toujours ne pas être des politiciens, mais Nigel Farage soulève un point intéressant. Ses mémoires, si c'est là le bon terme pour un livre publié à mi-vie, ne sont pas ce que vous en avez lu : naïves, à bout de souffle, occasionnellement crues, complètement plausibles, et elles se lisent très bien.

Elles racontent la transformation d'un bonhomme typique des comtés qui entourent Londres, en leader d'un parti qui est arrivé deuxième aux dernières élections européennes. Quand je dis typique, je suppose que je veux dire le type souvent rencontré dans les vers de Betjeman et dans les nouvelles sur le golf de PG Wodehouse (Wodehouse était, comme farage, un garçon de Dulwich obsédé par le Cricket). Les principaux centres d'intérêts de Farage dans la vie étaient , et sont peut-être toujours, sous tout le reste, les pubs, le golf, les femmes, le criquet et la pêche. Un profil qui se prête facilement à la satire, mais qui a produit ses grands hommes, Denis Thatcher n'étant pas le moindre.

Nigel Farage, c'est Denis Thatcher sous speed. La nuit où il a été élu au parlement européen, la première question de notre journaliste de télé local, Phil Hornby, était : « Alors, à partir de maintenant, ça va être les déjeuners à n'en plus finir, les généreux dîners, les réceptions au champagne : allez-vous être corrompus par cette vie? »

« Non », a répondu aimablement Nigel, « j'ai toujours vécu comme ça. »

Cette façon d'être n'est pas du goût de tout le monde ; mais son authenticité est indubitable. Nigel est tout aussi authentique dans son livre, quand il se lance à répondre à la question centrale de son existence. Comment un jeune homme de 18 ans avec un handicap de 6 au golf et un boulot à la city est-il devenu un activiste anti UE à plein temps? Je le laisserai répondre avec ses propres mots : « je ne suis pas entré en politique par philanthropie mais plutôt comme une extension de mon agacement à voir mes libertés ancestrales violées par des idiots assoifés de pouvoir. »

Nigel a un charme démotique. Dans un commentaire à mon sujet qui m'est revenu par une tierce personne, il a dit une fois, « Dan [Hannan] sait parler aux journaux sérieux, moi je sais parler aux tabloïdes ». C'est vrai, et son talent est le plus grand des deux : ce n'est pas un hasard si les journalistes des tabloïdes gagnent deux fois plus que ceux des journaux sérieux. Comme la plupart des gens qui ont la touche populaire, Nigel a plus de connaissances qu'on ne le réalise au premier abord. L'histoire de sa vie a pour battement de coeur les idées qui le meuvent : le libertarianisme, le particularisme britannique et (au sens d'être le champion des gens contre les élites) le populisme. Son livre est étonnamment plein d'allusions littéraires et historiques discrètes. Son titre, « Fighting Bull », se réfère (en plus de l'évidence quant à sa personnalité et a « combattre les bobards »), au viol d'Europa par Zeus : Nigel a une métaphore amusante sur les élites de l'Europe entubant les peuples, ce qui, bien sûr, nous ramène adroitement en territoire vulgaire.

Terrestre, Hogarhtien, et absolument honnête, le livre reflète son auteur. Il devrait plaire à des gens qui ne votent pas UKIP comme aux partisans de Nigel. De fait, Nigel est aussi au courant que n'importe qui de la nature farfelue, chicanière et mal dégrossie de son parti : trois de ses quatre prédécesseurs se sont fâchés avec les activistes (sans compter le présentateur de télé Kilroy qui n'est pas arrivé à devenir leader). Mais ces activistes sont eux aussi héroïques, à leur manière. Nigel se rappelle les disputes furieuses, vers la moitié es années 90, sur est-ce que, oui ou non, les eurodéputés UKIP devraient siéger s'ils étaient élus. A cette époque, quand UKIP tenait son assemblée générale à l'étage des pubs, la question aurait frappé tout observateur sain d'esprit comme purement académique. Mais, contre toute attente, ça s'est révélé tout sauf.

Et ça, c'est pour une très large part du au leader actuel du parti. Je me demande si UKIP réalise combien il lui doit. Bref, achetez le livre, il vous plaira.

Repris du blog de Daniel Hannan hébergé par le Télégraph, avec l'aimable autorisation de son auteur.

Source : https://www.contrepoints.org/2010/11/30/8170-nigel-farage...


Nigel Farage - Un nouveau traité pour éviter les référendums