Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2012

Fin du monde : La NASA rassure et dément le risque d'une catastrophe cosmique

Après le Pape, c'est la NASA qui  dément l'échéance du 21/12/2012.

A notre avis, la NASA est intervenue pour démentir l'échéance heureuse du 21 décembre 2012 parce que les gens qui se préparent, n'achètent plus ou consomment moins et ils n'ont plus envie de travailler. Ce qui n'arrange pas leurs affaires commerciales et le fait que leurs mensonges et manipulations ne fonctionnent plus.

Du reste ceux qui le peuvent ont déjà retiré leur argent des banques et se sont mis à l'abri, comme les élites qui ont déjà démissionné en masse et qui se sont mises à l'abri.


Mais pour ce qui concerne la masse, il faut qu'elle continue à être ignorante et à travailler jusqu'au bout pour enrichir les bankters.

Les moutons doivent travailler jusqu'au bout pour être amenés à l'abattoir, aveugles et sourds.

De plus, croyez-vous sincèrement que si c'était vrai, la NASA et le Vatican viendraient vous le dire ?

Nos commentaires dans l'article ci-dessous :

Fin du monde : La NASA rassure et dément le risque d'une catastrophe cosmique

Publié le 29 novembre 2012 par Émeline Ferard

Fin du monde : la NASA a démenti toutes les rumeurs de catastrophes cosmiques et s'inquiète de la peur qu'elles suscitent à travers le monde

La NASA a démenti toutes les rumeurs de catastrophes cosmiques pouvant conduire à la fin de notre monde le 21 décembre prochain. Selon elle, aucune planète, ni astéroïde n'entrera en collision avec la Terre à cette date. Mais elle s'inquiète de la peur suscitée par ces rumeurs à travers le monde.

A moins d'un mois du 21 décembre 2012, les sujets sur la fin du monde et l'apocalypse fleurissent sur le net et dans les journaux. D'où vient cette prédiction ? Qu'annonce t-elle réellement ? Quelle(s) catastrophe(s) pourrai(en)t conduire le monde à sa fin ? ou encore comment y survivre ? Les questions sont multiples et suscitent un vif intérêt. Face à une telle effervescence, la NASA a décidé de revenir sur les rumeurs pour discréditer les hypothèses : non, la Terre ne disparaitra pas le 21 décembre 2012 et certainement pas, à cause d'une autre planète ou d'une éruption solaire.(Commentaires LPM : personne n'a jamais dit que c'était la fin du monde et que la Terre allait disparaître.).

En effet, les rumeurs de fin du monde sont basées sur une mauvaise interprétation du calendrier maya. Le 21 décembre 2012, jour du solstice d'hiver, l'un des cycles du calendrier appelé "13e b'ak'tun" arrive à sa fin. Ainsi, certains en ont déduit que les Mayas prédisaient la fin du monde à cette même date. (Commentaires LPM : Nibirun d'après certaines sources ferait 4 fois la taille de Jupiter et 60 à 64 fois la taille de la Terre on voit mal comment elle pourrait percuter la planète ? Sauf à la bousculer par sa force électromagnétique pour l'obliger à changer d'axe et se mettre en alignement avec le centre de la galaxie. Nibiru ayant un cycle de 3600 ans, cela veut dire qu'elle est déjà passée plusieurs fois sans détruire la Terre).

Depuis, bon nombre de spécialistes ont largement démenti cette prédiction mais cela n'a pas empêcher les mythes de naitre et notamment ceux annonçant un évènement cosmique majeur qui provoquerait l'extinction de la vie sur Terre. Plusieurs hypothèses sont ainsi nées quant à l'origine de l'évènement. (Commentaires LPM : Nous avons répété mille fois que les Mayas n'ont jamais prédit la fin du monde, mais notre entrée dans un nouveau monde de lumière, ceux de la 4D et de la 5D).

Aucune planète ou astéroïde ne frappera la Terre

Parmi les plus connues, figure celle d'un impact entre la Terre et une planète errante appelée planète X ou Nibiru. Mais comme l'explique la NASA, si un tel corps devait frapper notre monde, cela fait bien longtemps que les scientifiques l'auraient repéré. "Si Nibiru ou la planète X étaient réelles et se dirigeaient vers une rencontre avec la Terre, les astronomes l'auraient traqué pendant au moins, toute la dernière décennie et elle serait visible aujourd'hui à l’œil nu. Manifestement, elle n'existe donc pas", indique l'agence.(Commentaires du LPM : Nous avons démontré dans l'article précédent que la planète Nibiru ou la planète X existait. Donc, la NASA ment ! Cette planète était connues par toutes les anciennes civilisations sous divers noms et la NASA ne la connaîtrait pas ? Et nous n'avons jamais dit que Nibiru percuterait la Terre).

De même, aucun astéroïde n'est sur le point de frapper la Terre, a expliqué Don Yeomans qui traque les objets à proximité de notre planète au Jet Propulsion Laboratory.

La seule approche d'astéroïde à prévoir devrait avoir lieu le 13 février 2013 et l'objet passera à quelque 28.000 kilomètres de la Terre. "L'astéroïde n'est pas sur le point de frapper la Terre. Aucun objet proche de la Terre, planétaire ou autre, ne menace de s'écraser sur notre planète le 21 décembre", a précisé Don Yeomans cité par LiveScience. Mais ceci n'est pas la seule hypothèse. Autre mythe évoqué et démenti : celui d'une éruption solaire dévastatrice. Selon Lika Guhathakurta, héliophysicien à la NASA, il est vrai que le Soleil se trouve actuellement dans une phase active de son cycle.

Il connait ainsi régulièrement des éruptions solaires ces derniers temps. Des phénomènes qui, lorsqu'ils sont importants, sont capables de perturber les systèmes électroniques et de navigation terrestres. Néanmoins, les satellites surveillent étroitement cette activité et les scientifiques n'ont aucun raison de s'attendre à une tempête solaire plus puissante que ce que la Terre a connu jusqu'ici. (Commentaires LPM : Mais bien sûr ! Ce n'est pas la NASA qui s'attend à des pics de tempêtes solaires entre 2012 et 2014 ? Et si les tempêtes solaires sont très puissantes, leurs satellites seront détruits dès le passage des radiations solaires. Que feront-ils sans leurs satellites ? ).

Un peu plus fantasques, d'autres mythes expliquent eux que le champ magnétique de la Terre pourrait soudainement s'inverser (Commentaires LPM : bien sûr, cela n'est jamais arrivé peut-être et nous avons des preuves régulièrement que les pôles magnétiques sont en train de s'inverser. Ils peuvent s'inverser si le niveau des mers et des océans monte plus vite que prévu ou à l'approche d'une planète dont l'électromagnétisme pourrait perturber le champ magnétique terrestre.).

ou encore que notre planète pourrait tomber dans le trou noir qui se trouve au centre de la Voie lactée. (Commentaires LPM : Ah ! Ah ! Ah ! Là c'est du délire complet).

Des rumeurs qui créent une peur préoccupante

Autant d'hypothèses démenties par la NASA qui finit de tordre le coup aux rumeurs en précisant qu'il est impossible que la rotation de la Terre s'inverse et qu'un éventuel alignement de planètes n'aurait qu'un impact négligeable sur la planète.(Commentaires LPM : Ah bon, le sens de rotation de la Terre ne s'est-il pas déjà inversé par le passé ? Les écrits dits sacrés ne parlent que de cela. Et une planète qui s'approcherait suffisamment proche de la Terre pour la perturber pourrait très bien provoquer un arrêt de la rotation de la Terre et sa reprise en sens inverse. Ce serait le meilleur moyen de purifier la Terre de toutes les pollutions chimiques, électriques, électromagnétiques et atomiques que les élites lui font subir).

 "Au final, les préoccupations au sujet du sort de la Terre feraient mieux d'être concentrées sur des problèmes à action lente comme le changement climatique plutôt que sur des catastrophes cosmiques", a commenté Andrew Fraknoi, un astronome du Foothill College en Californie. (Commentaires LPM : C'est bien notre avis que la NASA devrait cesser de nous polluer l'atmosphère avec l'envoi inutile de fusés et de satellites dans l'espace pour nous polluer notre espace à coup de milliards de dollars, sans que nous n'ayons rien appris de plus sur nos origines depuis leur supposée conquête de l'espace. De plus et alors qu'ils sont dotés d'appareils sophistiqués, ils ne sont capables de ne nous montrer que des photos d'artiste de l'espace au lieu de nous montrer de vraies photos ou vidéos. En prime, ils pensent nous passionner avec leurs recherches sur Mars, alors qu'Hilter était déjà allé sur Mars en 1945. Ils se moquent de qui ?).

Reste que les rumeurs de fin du monde préoccupent tout de même la NASA mais pour une raison bien différente : la crainte qu'elles font naitre à travers le monde. Comme l'explique David Morrison, astrobiologiste au Ames Research Center de la NASA, la science-fiction a malheureusement des conséquences dans la vie réelle. (Commentaires LPM : Sauf que si nous savions toute la vérité que la NASA et le Vatican nous cachents, il se pourrait que la science-fiction soit largement dépassée par le réél).

En effet, ce scientifique raconte recevoir de très nombreux mails et lettres de la part d'habitants inquiets : "certains disent qu'ils ne peuvent plus manger ou sont trop inquiets pour dormir", a t-il précisé.

"Alors que c'est une blague pour certaines personnes et un mystère pour d'autres, il existe un noyau de personnes qui sont réellement inquiets", a t-il ajouté, incitant ainsi à cesser d'alimenter les rumeurs de fin du monde. (Commentaires LPM : Ils seraient temps que les ignorants s'informent réellement sur ce qui se passe dans le cosmos et quelle est l'échéance heureuse qui nous attend, au lieu de pleurnicher sur leur propre nombril. Ils sauraient qu'ils ont moins faim et qu'ils n'arrivent pas à dormir à cause des nouvelles énergies qui nous sommes en train de traverser. En revanche d'ordinaire ils dorment tranquilles quand ils savent que leurs frères et soeurs dans le monde meurent de faim ou sous les bombes. Là ils s'inquiètent parce qu'ils ont le culot de penser que la Terre sera détruite).

http://www.maxisciences.com/fin-du-monde/fin-du-monde-la-nasa-rassure-et-dement-le-risque-d-039-une-catastrophe-cosmique_art27727.html

28/11/2012

Qui dirige vraiment l'Union Européenne ?

La dictature de l'Europe menée par des personnages non élus par les peuples, un outil supplémentaire pour les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial.

C'est ce que nos dirigeants ont le culot d'appeler la démocratie !

Spread the truth nous offre ici un reportage de l'excellente chaîne belge RTBF, qui vous propose une plongée au cœur du lobbying européen. Comme pour nos députés français, le constat est affligeant... 

European Round Table - Brussels Business [Film complet] : Qui dirige vraiment l'Union Européenne ? (Source: Crashdebug)

Brussels Business [Film Complet]
Qui dirige vraiment l'Union Européenne?

http://www.youtube.com/watch?v=2_-SHcUdzZc&feature=player_embedded

 

27/11/2012

L'Allemagne veut récupérer son or détenu théoriquement par la Fed, celle-ci refuse l'inspection !!!

Elle n'est pas belle la vie pour la FED ?

Quand l'armée va-t-elle se décider à nous débarrasser de ces banksters qui nous pourrissent la vie depuis 1913 ?
Heureusement que le bail de la FED doit prendre fin le 21 décembre 2012 !
A quand la fin du monde des banksters ?

 


Le 19/11/2012 

 

L'Allemagne veut récupérer son or détenu théoriquement par la Fed, celle-ci refuse l'inspection - Est-il bien raisonnable d'avoir confié son or à des banques juives ? - VIDEOS

Hussein et Shalom


Photo : Ben Shalom Bernanke, actuel président de la Réserve fédérale des États-Uni s


Les appels de l'Allemagne pour récupérer ses 1.536 tonnes de réserves d'or détenues à la Fed NY s'intensifient, Der Spiegel rapporte que la Réserve fédérale a refusé d'autoriser les inspecteurs allemands de simplement voir les réserves en or massif du pays, "dans l'intérêt de la sécurité et du processus de contrôle ".


Nous avons signalé à plusieurs reprises qu'à chaque demande de rapatriement et/ou d'audit par le Venezuela, l'Allemagne, la Suisse et les Pays-Bas, la BoE et la Fed trouvent soudainement des tas d'objections de peu de crédibilité, et certains pensent que les banques centrales n'ont plus ces réserves d'or, qu'au mieux, l'or a été substitué par de faux lingots fourrés au Tungstène [1].


Der Spiegel rapporte que près de la moitié des réserves d'or de l'Allemagne sont toujours détenus (soi-disant) 5 étages en-dessous de la Fed de New York:

La Federal Reserve Bank de New York continue de détenir 1.536 tonnes d'or Allemand - soit presque la moitié des réserves de Berlin. Ce trésor colossal d'or est stocké au cinquième sous-sol du bâtiment de la banque sur Liberty Street, à 25 mètres (80 pieds) au dessous du niveau de la rue, et à 15 mètres en dessous du niveau de la mer. Selon le site internet de la banque, la voûte repose directement sur le rocher de l'île de Manhattan [L'îlot juif que Shimon Perez se vante d'avoir acheté] .

La Fed a refusé les demandes allemandes de voir leurs propres réserves d'or, «dans l'intérêt de la sécurité»:

Les touristes sont autorisés à s'aventurer au-dessous de niveau de la rue pour voir la voûte. Après une descente par ascenseur, on se trouve en face d'un énorme cylindre en acier qui pivote comme une porte dans un cadre de 140 tonnes d'acier et de béton. Mais même les propriétaires ne sont autorisés à voir leur propre or. Selon le rapport de Contrôle fédéral des finances, la Fed a expliqué que dans l'intérêt de la sécurité et du processus de contrôle, cela n'est pas possible !


Sur les 9 compartiments supposés contenir l'or allemand, les autorités allemandes ont finalement été autorisées à voir brièvement quelques barres provenant d'un seul compartiment en 2011:

Enfin, en 2007, "à la suite de nombreuses demandes," les membres du personnel de la Bundesbank ont été autorisés à voir les installations, mais ils auraient seulement vus l'antichambre des réserves allemandes.

En réalité, les auditeurs de la Bundesbankont effectué une deuxième visite en mai 2011. Cette fois l'un des neuf compartiments a été ouvert, dans lequel les barres d'or allemands sont densément empilées. Quelques-uns ont été retirés et pesés. Mais cette partie du rapport a été censurée - par considération pour la Federal Reserve Bank de New York.


Contrairement au Mainstream média financier (MSM) américain, les médias allemands sont prêts à discuter non seulement la question de savoir si la Réserve fédérale a pris la fuite avec l'or de l'Allemagne, mais aussi le risque d'un effondrement d'une monnaie entièrement fiduciaire :

Le débat sur l'effondrement de la monnaie strictement papier connaît une renaissance - comme le différend sur les réserves d'or. Même l'expert financier Gerhard Schick du parti des verts a rejoint la mêlée : «Je pense que la question de savoir quelle quantité d'or est disponible en cas d'urgence est une préoccupation valable."

Sans surprise, les responsables de la Bundesbank tentent d'aplanir les préoccupations allemandes au sujet de leurs réserves d'or, avec Thiele membre du conseil faisant remarquer de façon narquoise qu'il a pris le temps de jeter un œil à l'intérieur de l'une des voûtes de la Fed NY récemment, et "qu'il n'y avait pas de papier là-dedans, juste de l'or ":

La Bundesbank objecte également à cette notion pour une autre raison. Elle dit que l'or est censé agir comme un agent d'urgence. Dans le cas extrême d'un effondrement de la monnaie, les banquiers disent que les lingots d'or peuvent facilement et rapidement être échangés sur place contre des livres anglaises ou des dollars pour payer les factures urgentes.

Dans une tentative de calmer le débat, la Bundesbank s'est engagée à ramener et inspecter 150 tonnes d'or à l'étranger au cours des trois prochaines années. En outre, il existe des plans pour compter et peser les lingots d'or stockées dans l'une des neuf chambres de la Fed de New York - même si aucune date n'a été fixée pour cela.

Thiele, membre du conseil de la Bundesbank, a également été récemment à New York où il a pris le temps de jeter un coup d'œil derrière une des portes de chambre forte. Il avait de bonnes nouvelles pour les membres du comité parlementaire du budget: "Il n'y avait pas de papier là-dedans, juste de l'or."

Bien que les responsables de la Bundesbank comprennent probablement la réalité (bien mieux que les politiciens allemands) que le rapatriement allemand de ses 1.536 tonnes de réserves d'or détenues à la Fed NY risquerait vraisemblablement de causer un effondrement total du système financier occidental si ou plutôt quand la Fed en viendrait à échouer à remettre promptement ledit or (ou le tungstène gratuit), la confiance dans la Fed et la BoE a été clairement dégradée, et il n'est maintenant plus qu'une question de temps avant que ne soit lancé le départ de la course folle à  récupérer chaque gramme de métal prétendument stocké sous la Fed NY.

[1] Des lingots d’or fourrés au Tungstène dans le système financier international ?

 

Source : silverdoctors.com via Stormfront
Traduction rapide : Propagandes.info

L'Allemagne va rapatrier 150 tonnes d'Or de la Fed de New York
http://www.youtube.com/watch?v=9rlPa-g_NG4&feature=pl...



Les Etats-Unis stockent et écoulent des lingots d'or avec un cœur de tungstène !!

http://www.youtube.com/watch?v=_ai9aZjVVGc&feature=pl...

 


Où sont les 9000 milliards perdus de la FED ?

http://www.youtube.com/watch?v=hchvTcdVhaM&feature=pl...

 

http://www.propagandes.info/product_info.php/lallemagne-v...

La situation réelle des Etats-Unis… est loin du décor virtuel des statistiques manipulées et publiées

Réfléchissons un peu !

Beaucoup d'entre-nous ont peur de la fin du monde ou de ce qui est appelé Apocalypse, qui ne veut pas dire la fin du monde, mais la grande révélation sur ce que nous sommes et sur le dévoilement de tous les secrets qui nous ont été cachés jusqu'ici !

Ces personnes qui ont peur de la fin du monde qui n'a jamais été prédite par les Mayas, n'ont-elles pas peur des guerres génocidaires, fratricides, morales, psychologiques, sociales, financières et médicales organisées contre nous par les élites ? 

Est-ce que c'est ce monde que nous voulons pour nous et pour nos enfants ?
C'est la fin de ce monde et de ce système que nous devons voir arriver !

Est-ce encore normal que des millions de gens meurent sous les bombes et de la famine dans le monde ?


La situation réelle des Etats-Unis… est loin du décor virtuel des statistiques manipulées et publiées

26 nov

Tandis que la saison des fêtes bat son plein aux Etats-Unis, les banques alimentaires du pays tirent la sonnette d’alarme. Le filet de sécurité constitué pour nourrir les (presque) 50 millions d’Américains qui ont besoin d’aides alimentaires est mis à mal par les conséquences générées par la pire sécheresse des cinq dernières décennies. La hausse des denrées nécessaires à l’élevage des bovins a entraîné une augmentation importante du prix de la viande.

Les autorités sont confrontées à de plus en plus de personnes fréquentant les soupes populaires et les refuges d’urgence, dernière bouée de sauvetage pour des personnes âgées, des personnes handicapées, ainsi que des familles entières à faible revenu.

Le problème devient d’autant plus crucial que les dons gouvernementaux diminuent avec une quantité de personnes de plus en plus blessées par les affres de la vie.

Constat affligeant de Carrie Calvert, directeur de la politique fiscale et des matières premières chez Feeding America, la plus importante organisation américaine de lutte contre la faim : « Les gens ont dû faire face à la détresse économique depuis pas mal de temps maintenant… Ils puisent depuis quelques années dans les ressources dont nous disposons et nous commençons à percevoir que nos moyens deviennent très limités ».

Les témoignages se multiplient chez les dirigeants de grandes banques alimentaires à travers les Etats-Unis. Le même écho revient : on craint être incapable de suivre le rythme de la demande ! En août, un pic fut atteint avec 47 100 000 de coupons alimentaires utilisés. Avec une telle demande, par exemple, la Banque alimentaire régionale de Los Angeles a vu ses réserves alimentaires tomber d’environ 3,3 semaines en 2010 à moins de deux semaines – le plus bas dans l’histoire récente !

Etant donné les difficultés et les dons moins importants des autorités fédérales, « les caddies sont moins remplis pour les pauvres ». « On diminue le nombre de boîtes de conserve mais on essaie de donner au moins quelque chose aux personnes qui se présentent ».

Il y a donc une vive inquiétude pour 2013 car beaucoup annoncent déjà des prix alimentaires en hausse et que dire de l’ONU qui parle déjà de famine ! Où est leur boule de cristal ?

Malgré les dons privés, toujours importants, les responsables des associations qui s’occupent de nourrir les pauvres craignent que cette générosité ne puisse compenser la baisse de l’aide fédérale. Allez dire à tous ces pauvres gens que Ben Shalom Bernanke croit à l’Arlésienne et que demain sera mieux qu’aujourd’hui !

http://liesidotorg.wordpress.com/2012/11/26/la-situation-...


26/11/2012

Les résultats de l'euro sur votre caddie !

Sans commentaires !

 

263660_10200089201221497_206184855_n.jpg

Petite banniere 400x50

 

19:51 Publié dans Arnaques, Mensonges, Propagande, Europe, Euro, CEDH | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!