Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/09/2011

D'un pôle à l'autre, VA-T-ON PERDRE LE NORD ? Par Science Gouv. Le portail de la Science !!!

Vous le croirez ou pas ?

Qui nous donne cette information ?

Ils ne se moqueraient pas de nous par hasard ?

Il était temps qu'ils se réveillent alors qu'ils peuvent prédire une inversion des pôles magnétiques de la Terre, 5 ans auparavant !
 
Ils se sont fendus d'un article qui comporte plusieurs erreurs dont celles que le pôle nord magnétique migrerait vers le Nord Ouest, le Canada, alors qu'il migre vers le Nord Est, la Sibérie, ce que rapporte l'institut polaire français qui n'est pas non plus à quelques erreurs près et que son rythme de migration aurait accéléré de 40 km par an depuis quelques temps, alors qu'il aurait accéléré, de 60 à 120 km par an, si l'on nous dit toute la vérité, bien évidemment.
 
Nous voyons comment nous pouvons faire confiance "aux scientifiques aux ordres" du Portail Scientifique de Science Gouv.

Nous pouvons compter sur eux pour faire la culture des ignorants.

Nous nous demandons où ils vont prendre leurs données et s'ils ne les comparent pas avec celles de l'Institut Polaire Français qui ne se gène pas, lui non plus, pour nous raconter des âneries ? Ensuite ils viendront nous dire  aussi que l'Univers n'est pas électrique sûrement ! 
 
La vérité nous est rapportée par le Peuple Inuite qui n'a pas besoin d'une formation scientifique pour observer les changements de position du Soleil, des étoiles et de la Lune.

Inversion des pôles magnétiques terrestres en cours : Les Inuites nous alertent sur le changement de position du soleil et des étoiles.
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/09/21/invers...


Inversion des pôles - La Terre, cet Aimant Géant
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/01/09/inversion-des-poles-la-terre-cet-aimant-geant.html


D'un pôle à l'autre : VA-T-ON PERDRE LE NORD ?

L'explorateur s'oriente en se fiant à l'aiguille de sa boussole qui lui indique le Nord. Or le pôle Nord magnétique n'a pas une position stable. Il se déplace constamment et pourrait même un jour échanger sa place avec le pôle magnétique Sud ! L'explorateur risque-t-il de perdre son chemin ?

Le mot "nord" viendrait de "ner", d'origine proto-indo-européenne et signifiant "à la gauche du soleil levant". Son synonyme est "septentrion", du latin "Septemtriones", signifiant "les sept boeufs", constellation appelée maintenant "Petite Ourse" et où se trouve l'étoile polaire.

La "pierre qui attire le fer", nommée "magnétite" par les grecs d'après la cité de Magnésie où elle était abondante, était connue des Chinois depuis la plus haute antiquité. Ils s'en servaient dans des séances de divination. Ce n'est que bien plus tard, vers l'an mille de notre ère, qu'ils constatent qu'une aiguille, taillée dans cette pierre et libre de bouger, persiste à s'orienter toujours dans la même direction. Vers le Nord. La boussole est née !

Ce phénomène semblait magique et conduisit à d'étonnantes superstitions : l'aïl était interdit à bord des navires de peur que sa forte odeur empêche le bon fonctionnement de la boussole ! Au XIIIe siècle, on pensait que l'aiguille était attirée par l'étoile polaire, ou bien par une montagne de fer, tout là-haut, au Nord...

Puis on découvrit le rôle du champ magnétique terrestre et son origine au centre de la terre. Le noyau terrestre, constitué principalement de fer et de nickel, a une partie centrale ("noyau interne" ou "graine"), qui est solide à cause de la pression énorme, et qui est immergée dans le magma en fusion du noyau externe. Le tracé et la vitesse des ondes sismiques déclenchées par un tremblement de terre permettent de déterminer l'état de la matière et sa dynamique en profondeur.


Sur cette coupe de l'intérieur de la terre :

1 & 2. Noyau

3. manteau inférieur

4. manteau supérieur,

5 & 6. Croûte terrestre

Le noyau interne, brûlant et en rotation sur lui-même, provoque de forts mouvements de convection de la masse métallique en fusion du noyau externe : elle qui monte, se refroidit, retombe, engendrant des courants électriques. Ceux-ci, avec la rotation de la terre, s'organisent en courants circulaires et créent le champ magnétique terrestre tout autour du globe, approximativement selon son axe de rotation. D'une façon schématique, on peut dire que les courants électriques et le champ magnétique terrestre se renforcent et s'auto-entretiennent mutuellement, transformant la planète en une dynamo géante. On peut la représenter par un gigantesque aimant droit, avec les deux pôles magnétiques Nord et Sud : sur l'image, chaque grain de la limaille (poussière) de fer est comme un minuscule aimant qui s'oriente le long des lignes du champ magnétique et les matérialise.

Les pôles opposés s'attirent. Puisque le pôle Nord de l'aiguille aimantée est attiré par le Nord de la Terre, cela signifie que le pôle "Nord" magnétique terrestre est en fait un pôle magnétique "Sud". Il est trop tard maintenant pour rectifier cette erreur historique d'appellation et on continuera à parler du pôle Nord magnétique.

Les pôles géographiques, définis par l'axe de rotation de la Terre, et les pôles magnétiques, reliés par l'axe géomagnétique, ne coïncident pas exactement. Ces deux axes font actuellement un angle de 11°5 et le pôle Nord magnétique (Nm) est à environ 1000 km du pôle Nord géographique (Ng), en direction du Canada. (Ah bon ? Il migrait en direction de la Sibérie aux dernières nouvelles.)  Pour chaque point de la Terre, la déclinaison magnétique (ou "variation" chez les navigateurs), est l'angle formé en ce point entre les directions du pôle Nord géographique et du pôle Nord magnétique.


La déclinaison en un point donné de la Terre est l'angle formé par les axes reliant ce point au pôle Nord magnétique d'une part et au pôle Nord géographique d'autre part.

Le pôle Nord géographique a une position immuable au milieu de l'océan Arctique. Mais le pôle Nord magnétique, lui, se déplace : la variation quotidienne, due aux fluctuations solaires qui perturbent le champ magnétique terrestre, peut atteindre 80 km ; la variation séculaire, due aux mouvements internes du noyau terrestre, a été estimée à 1 100 km au cours du dernier siècle. Depuis 1831, le pôle Nord magnétique migre en direction du Nord-Ouest, avec une vitesse qui s'accélère depuis 1970 pour atteindre actuellement environ 40 km/an. (Faux : il migre vers le Nord Est, vers la Sibérie et sa migration s'accélère au rythme de 60 à 120 km par an).

Chemin parcouru par le pôle Nord magnétique depuis sa découverte, en 1831, jusqu'à 2001 :


Mais il y a pire... les pôles magnétiques Nord et Sud peuvent tout simplement s'inverser ! Les laves refroidies, qui contiennent de la magnétite figeant les traces de l'orientation du champ magnétique, ont révélé le phénomène. Elles fournissent l'historique des inversions de polarité, qui ont eu lieu en moyenne tous les 500 000 ans depuis environ 7 millions d'années. D'où peuvent provenir de tels renversements ? Impacts météoritiques ? Changement du phénomène de dynamo qui s'éteint et se remet en marche dans le sens opposé ? Changements dans l'écoulement fluide du manteau extérieur qui perturbent l'effet "dynamo" ? On ne sait pas trop. Avant une inversion, le champ magnétique s'affaiblit pour atteindre entre 10 et 25 % de son intensité initiale, et le pôle Nord migre plus ou moins vite. Il peut prendre la place du pôle Sud en "seulement" 5000 ans. En cas de disparition du champ magnétique terrestre, la Terre ne serait plus protégée des bombardements cosmiques qui pourraient provoquer entre autres des mutations et des destructions génétiques d'ampleurs variables.

La dernière inversion remonte à 780 000 ans. Le champ magnétique a disparu à ce moment-là, comme l'atteste l'existence de Béryllium dans les glaces profondes de l'Antarctique. Le Béryllium est un élément métallique qui se forme dans l'atmosphère terrestre sous l'action des rayonnements cosmiques.

A l'heure actuelle, l'intensité du champ magnétique terrestre faiblit. Sommes-nous à l'aube d'une nouvelle inversion ?

Retour vers le sommaire du dossier "D'un pôle à l'autre"

Crédits photographiques :

  • Coupe de la Terre, par Mats Halldin et Chabacano, Wikimedia Commons, Licence CC BY-SA 3.0
  • Limaille de fer, Wikimedia Commons (image extraite de Practical Physics 1914), domaine public
  • Les lignes de champ matérialisant le champ magnétique relient les deux pôles magnétiques terrestres et sont perpendiculaires à la surface du globe au niveau des pôles, par USGS, domaine public.
  • Déclinaison du ôle magnétique et géographique, Wiki Paris Descartes, CC BY-SA 2.5
  • Déplacement du pôle nord magnétique, Ressources Naturelles Canada, reproduction autorisée à des fins non commerciales.
 

David Icke : Le Plus Grand Secret. Tomes 1 et 2

Si vous voulez savoir comment fonctionne notre monde depuis des millénaires, lisez absolument ces deux livres du Journaliste d'investigation : David Icke. 


Voici longtemps que nous insistons pour que vous lisiez absolument ces livres, car ils transformeront votre vision du monde !


David Icke
"Le Plus Grand Secret" (tomes 1 et 2)
Editrice Louise Courteau


david icke 1.jpg

Si le prix vous arrête, vous pouvez télécharger les 2 tomes ici :

David Icke : Le Plus Grand Secret - Tome 1
http://david.icke.free.fr/files/%5BFR%5D%20-%20David%20Icke%20-%20Le%20plus%20grand%20secret%20Tome%201.pdf

David Icke : Le Plus Grand Secret - Tome 2
http://david.icke.free.fr/files/%5BFR%5D%20-%20David%20Icke%20-%20Le%20plus%20grand%20secret%20Tome%202.pdf


En fait, c'est le meilleur moyen pour vous inciter à les commander en librairie !
http://david.icke.free.fr/index.html

 

Bengamin FULFORD : Deux bases du Nouvel Ordre Mondial ont bien été détruites le 23 août 2011 aux USA !

La Cabale et le complot des élites et du Vatican, révélés.

Un interview exclusif de Benjamin FULFORD par David Wilcock à découvrir.

Il semblerait que 80 pays différents aient formé une alliance mondiale pour lutter contre la cabale commande / nazie

Deux immenses cités souterraines ont été détruites le 23 août 2011. Ce qui peut être vu par les historiens comme le moment critique où la guerre a été gagnée.

Ce qui va suivre ne permettrait plus d'avoir le moindre doute sur ce qui se passe actuellement.

Les grands puissances se font la guerre en douce derrière notre dos.

Accrochez-vous, en 2OOO ans du jamais vu !

Lisez avec attention et réflexion.

Même si cela ressemble à l'impossible tout est pourtant prouvé.

Espérons que tout le monde en parlera bientôt.

 
INTERVIEW EXCLUSIF - de Benjamin FULFORD PAR David Wilcock
 
L'interview est en Anglais et nous vous demandons d'utiliser la traduction Google.

Vous trouverez une traduction rapide avec Google en français que vous pourrez télécharger : ICI

Révélation Imminente ? Deux bases souterraines ont été détruites
Disclosure Imminent? Two Underground NWO Bases Destroyed

http://divinecosmos.com/start-here/davids-blog/975-undergroundbases

La transcription intégrale de cet interview que vous pouvez télécharger et écouter vous-même 
http://divinecosmos.com/podcasts/Wilcock_Fulford_2011-9-14.mp3

David Wilcock demande à ce qu'il ne soit pas fait de vidéo de ce MP3 dont vous pouvez utiliser des extraits pour votre propre travail de création.

Mais cela n'aurait pas de sens de l'isoler du texte de l'interview, dont des mises à jour régulières sont faites sur le site de David Wilcock.


Vous pourez donc renvoyer les lecteurs vers le lien de l'interview et des mises à jour :
ICI

Afin de vous permettre de relier tous les points, nous vous rappelons les précédents articles concernant ces sujets ci-après :

Des bases souterraines ont-elles été détruites, aux USA ?

Benjamin Fulford confirme la réunion secrète et l'action du Dragon Blanc

  

21/09/2011

Le 27 septembre, les Terriens auront consommé toutes les ressources naturelles de l'année

Et allez, encore un mensonge pour culpabiliser les humains et leur faire avaliser les guerres génocidaires parce que soi-disant nous serions trop nombreux sur la planète qui peut nourrir 12 milliards d'habitants et nous ne sommes pour l'heure que : 7 milliards.

Nous serions curieux de savoir de quel buget ils parlent quand la Terre est capable de produire là où l'on sème, sauf qu'ils ont massacré les terres avec leurs OGM, les forêts et qu'ils limitent la production.

Et les ressources énergétiques de la Terre : le pétrole, les diamants, l'or, le gaz et tout le reste, elles ne sont pas épuisées apparemment puisqu'ils se précipitent tous sur l'articque depuis que la banquise fond pour aller y voler le prétrole, les diamants et toutes les richesses.

Le Canada rappelle sa présence dans la course à l'Eldorado arctique
http://www.romandie.com/infos/news2/090811062634.pl2bac5n...

Eldorado, Arctique, Compagnies pétrolières
http://index.lavoixeco.com/eldorado-arctique-compagnies-p...

Non, mais là ce sont toujours les mêmes qui se gavent pendant que des millions de gens meurent de faim dans le monde.

Nous espérons que vous n'allez pas tomber dans le piège de ces nouvelles manipulations.
 
Et comme par hasard, la date fixée est celle du : 27 septembre 2011.

Juste la date au cours de laquelle la planète Elenin sera en alignement avec la Terre, et se trouvera entre la Terre et le Soleil.

Et le jour où Obama ira se planquer à Denver avec toute sa clique.

Encore une coïncidence de plus ou doit-il réellement se passer quelque chose de grave pour l'humanité le 27 septembre ?

L'inversion des pôles magnétiques terrestres peut-être ?
Et inversion des pôles magnétiques que la science peut prévoir 5 ans par avance d'après le CNRS.

Les caprices du champ magnétique
Extrait : Tout juste sait-on aujourd'hui estimer les variations du champ magnétique à l'horizon de cinq ans. Pas si mal.
Denis Delbecq
http://www2.cnrs.fr/presse/journal/3747.htm

Et ils viennent nous dire qu'ils ne le savent pas ?

Alors c'est sûr que si cela devait se produire nous n'aurons plus besoin des réserves de la Terre, non ?
 

Le 27 septembre, les Terriens auront consommé toutes les ressources naturelles de l'année
Créé le 20/09/2011 à 18h53 -- Mis à jour le 21/09/2011 à 08h55
 
Vue aerienne de la foret amazonienne en Guyane.

Vue aerienne de la foret amazonienne en Guyane. MEIGNEUX/SIPA

ENVIRONNEMENT - Les ressources générées par la Terre pendant un an seront épuisées dès la fin septembre...

Une nouvelle fois, les Terriens vont finir l'année à découvert: dans quelques jours, ils auront consommé l'équivalent des ressources naturelles que peut générer la Terre en un an sans compromettre leur renouvellement. La date symbolique a été fixée au 27 septembre par le think tank Global Footprint Network. Pour finir l'année, l'humanité en est donc réduite à vivre écologiquement à «découvert» et à puiser dans des «stocks» chaque année plus maigres. C'est-à-dire à pratiquer une pêche qui va entretenir la baisse des stocks de poissons dans les océans, à détruire plus d'arbres qu'elle n'en replante ou à rejeter plus de CO2 que ce que la planète ne peut absorber. «C'est comme avoir dépensé son salaire annuel trois mois avant la fin de l'année, et grignoter ses économies année après année», explique dans un communiqué le président de Global Footprint Network, Mathis Wackernagel.

L'humanité vit au-dessus de ses moyens depuis 30 ans

Une vie «à découvert» que les bientôt 7 milliards de Terriens -- le cap devrait être franchi fin octobre selon les prévisions onusiennes -- débutent chaque année un peu plus tôt: fin septembre, donc, en 2011, contre début novembre en 2000, en appliquant les calculs utilisés cette année. Le «think tank» basé à Oakland (Californie) s'est fait une spécialité de calculer l'«empreinte écologique» de l'humanité et la comparer avec ce que la Terre est en capacité de générer comme ressources renouvelables -- sans toucher aux stocks -- et d'absorber comme déchets.

Bilan de l'équation posée par l'organisation: si la Terre a été pendant très longtemps à même de répondre aux besoins des hommes sans s'épuiser, on a franchi un seuil «critique» au cours des années 70. Et depuis plus de 30 ans, l'humanité vit au-dessus de ses moyens et il faudrait en fait 1,2 à 1,5 Terre pour assumer aujourd'hui les besoins d'une population toujours croissante. En 2010, un rapport du WWF avait mis en exergue les fortes disparités entre habitants de la Terre, qui consomment en fait 4,5 planètes et demie s'ils vivent aux Etats-Unis ou aux Emirats arabes unis mais moins d'une moitié s'ils vivent en Inde.

Une date symbolique

En arrêtant chaque année une date symbolique où l'humanité commence à puiser dans les ressources, le Global Footprint Network entend d'abord permettre de prendre conscience de cet écart grandissant. «Mais il n'est pas possible, bien sûr, de déterminer avec une précision absolue le moment exact où nous dépassons notre budget. Ce jour où nous dépassons la capacité de la Terre est plus une date estimée qu'une date exacte», précise le think tank.

Même si l'application cette année de nouvelles méthodologies de calcul ne permet pas une comparaison directe avec les années précédentes, la tendance reste la même avec un épuisement croissant des ressources en dépit de la crise économique mondiale, selon l'organisation. «Alors que nous cherchons à reconstruire nos économies, c'est le moment de se présenter avec des solutions qui resteront opérationnelles et pertinentes dans le futur», estime Mathis Wackernagel. «Une reconstruction à long terme ne peut réussir que si elle est conduite avec une réduction systématique à notre dépendance aux ressources.»

© 2011 AFP
 

20/09/2011

NASA/Vatican : Des archives secrètes au vatican.

Nous vous signalons que le nom d"Absinthe" connu dans l'apocalypse représente la planète Nibiru mais que c'est aussi le nom qui est donné à la bombe atomique, aussi appelée la "bombe de théâtre".


NASA/Vatican : Des archives secrètes au vatican.

Un prêtre au Vatican découvre qu'en grand secret, un terminal d'ordinateur est directement relié au télescope spatial Hubble pointé sur la comète Hale-Bopp. (extrait d'un article du numéro 14 de la revue "Incroyable mais scientifique"


La revue australienne Nexus a publié en février dernier (1997?) un article dans lequel on pouvait lire que Art Bell (présentateur TV américain) affirmait avoir reçu un fax dont il avait révélé le contenu au cours de l'une de ses émissions. Ce fax lui aurait été envoyé par un prêtre qui prétendait avoir travaille sur un terminal de données à l'intérieur d'un secteur d'accès restreint du Vatican. Celui-ci déclarait avoir découvert quelque chose d'intéressant: un sous système codé.

Alors qu'il tentait à plusieurs reprises d'y pénétrer, les lumières du bureau et du terminal s'éteignirent pendant quelques minutes et il décida de suspendre momentanément ses recherches. Mais, à son retour, le prêtre constata, avec surprise, que des gardes armés étaient postés à l'entrée du bureau. Il précisait qu'il avait du attendre un mois avant de pouvoir accéder de nouveau au système; cette fois-ci avec succès.

Une fois à l'intérieur, il fut très étonné de voir apparaître sur l'écran un nom connu de l'Apocalypse : "Absinthe". Croyant qu'il s'agissait d'une archive, il donna l'ordre de la classer pour la copier postérieurement. Mais tout à coup, l'archive "se décomposa" en une série de lignes qui se déployèrent en deux minutes. Il s'aperçut, avec stupeur, qu'il venait de trouver un accès direct au télescope Hubble (télescope spatial de la NASA), pointé sur la comète Hale-Bopp! Mettant bout à bout tous ces éléments, dont un rapport des Nations-unis adresse au Saint Siège, et un dossier de la NASA, il conclut que le Vatican avait, non seulement, connaissance de l'existence du mystérieux compagnon de Hale-Bopp, mais aussi qu'il était fortement intéressé par le sujet. Parmi le matériel qu'il avait découvert, se trouvait une autre archive codée qu'il copia pour l'examiner chez lui, de façon plus approfondie. Mais, lorsqu'il quitta les bureaux, deux assistants du Pape l'abordèrent et l'invitèrent à participer à une réunion, l'après midi même.

Le prêtre ne se rendit pas au rendez vous et n'a plus jamais été vu au Vatican depuis lors. Neuf jours plus tard ses parents moururent mystérieusement, en France, dans un accident de voiture. Trois jours plus tard, sa sœur et son frère disparaissent dans un accident d'avion aux États-Unis.

Tel était le contenu de cette surprenante missive. Quand Art Bell acheva de lire ce communiqué, il ajouta qu'il avait essayé de vérifier ce témoignage par l'intermédiaire d'un prêtre de sa connaissance qui résidait a Rome. La réponse de son ami romain fut immédiate. Elle confirmait l'authenticité des faits. Il lui conseillait, par ailleurs, de ne pas utiliser ce document car il pourrait être intercepté et provoquer de nouveaux malheurs....

http://voltair.free.fr/hbvatican.htm