Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2014

La Russie appelle à lutter contre le néonazisme en Europe

Et la Russie ne se trompe pas quand elle appelle à lutter contre le néonasizme en Europe et dans le monde !

La Russie appelle à lutter contre le néonazisme en Europe

Partisan du mouvement radical ukrainien Secteur droit
16:55 25/10/2014

KIRKENES, 25 octobre - RIA Novosti

La Russie est persuadée que la communauté mondiale doit tout faire pour éviter l'apparition de néonazis en Europe, y compris en Ukraine, a déclaré samedi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, en visite en Norvège.

 

"Nous jugeons nécessaire d'évoquer le problème de la renaissance des tendances néonazies en Europe, y compris en Ukraine, à l'occasion du 70e anniversaire de la libération du nord de la Norvège des nazis (...). Nous sommes persuadés qu'il faut tout faire pour éviter l'apparition de nouveaux Bandera, Choukhevitch et Quisling" (collaborationnistes pendant la Seconde guerre mondiale-ndlr.), a indiqué M.Lavrov lors d'une rencontre avec les anciens combattants russes et norvégiens.

 

Le ministre russe a déposé samedi une gerbe devant un monument au Soldat-libérateur soviétique à Kirkenes. Il a remercié les Norvégiens pour l'ambiance de fête qu'ils ont créée à l'occasion du 70e anniversaire de la libération du nord de la Norvège des occupants nazis par l'Armée rouge.

 

 

Stepan Bandera (1909-1959), dirigeant de l'Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN), a été l'un des fondateurs de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) en Ukraine occidentale. Il a participé à la création de la Légion ukrainienne sous commandement de la Wehrmacht.

Roman Shoukhevitch (1907-1950) est l'un des dirigeants des nationalistes ukrainiens. En 1941, il a participé à des opérations punitives sur les territoires occupés de l'Ukraine. Devenu commandant en chef de l'UPA en 1943, il a dirigé les actions militaires contre les troupes soviétiques en Ukraine. 

Vidkun Quisling (1887-1945) est un collaborationniste et national-socialiste norvégien, ministre-président de la Norvège de 1942 à 1945.

Sur le même sujet

 

 

Sanctions: trois banques russes déposent des plaintes auprès de l'UE

La Russie teste-t-elle la capacité du Tribunal de l'UE à rendre des jugements justes et équitables ?

Sanctions: trois banques russes déposent des plaintes auprès de l'UE
Dossier: Sanctions contre la Russie

Sberbank
19:04 25/10/2014
MOSCOU, 25 octobre - RIA Novost

Trois banques russes visées par les sanctions européennes - Vnesheconombank (VEB), Sberbank et VTB - ont annoncé avoir déposé des plaintes auprès du Tribunal de l'Union européenne.

"La Vnesheconombank a déposé vendredi une plainte auprès du Tribunal de l'UE contre les sanctions imposées à la VEB par le Conseil de l'Union européenne. Une plainte a aussi été déposée au nom de la Prominvestbank, une filiale ukrainienne de la banque VEB", a indiqué la banque dans un communiqué mis en ligne sur son site officiel.

"Le 24 octobre, la banque VTB a déposé une plainte auprès du Tribunal de l'UE. Nous contestons la décision du Conseil de l'Union européenne d'adopter des sanctions contre la VTB qui portent préjudice à la banque et à ses clients. La banque VTB ne donnera pas de commentaires concernant la plainte et son examen avant que le Tribunal de l'UE ne rende un jugement", a indiqué le groupe VTB sur son site.

"La société Sberbank Rossii a déposé jeudi une requête auprès du Tribunal d l'Union européenne sur l'annulation de la décision du Conseil de l'Union européenne d'appliquer à la banque les mesures restrictives (sanctions) adoptées contre la Russie. La banque ne commentera pas sa requête jusqu'à ce que le tribunal rende un jugement", a annoncé la Sberbank.

L'UE a adopté en juillet dernier des sanctions contre cinq institutions financières publiques russes: Sberbank, VTB, Gazprombank, Vnesheconombank (VEB) et Rosselkhozbank, limitant leur accès à ses marchés de capitaux. En septembre, Bruxelles a élargi ses sanctions, interdisant aux citoyens et aux compagnies européennes d'accorder des crédits à ces banques. De plus, les Européens ne peuvent acheter ou vendre les actifs de ces banques d'une durée supérieure à 30 jours (contre 90 jours auparavant).

 

Documentaire complet: A Qui Profite Le Printemps Arabe ?

Au Qatar et à l'Arabie Saoudite qui veulent imposer l'Islam radical, ainsi qu'à tous leurs alliés, dont la France qui passe son temps à leur vendre la France et à les laisser s'occuper des banlieues.

Avec ça, la France leur déroule le tapis rouge, tandis qu'elle passe son temps à faire monter la phobie Islamiste. Est-ce que tous les musulmans sont des extrémistes islamistes ou sont-ils les victimes de tous ces radicaux ?

Les relations de la France avec le Qatar et l'Arabie Saoudite :

L'Expansion.com, publié le 31/05/2011 à 12:27

Publié le 10-10-2012 à 11h13 - Modifié le 09-10-2012 à 16h17

 

Documentaire complet: A Qui Profite Le Printemps Arabe ?


La Réserve Fédérale américaine - Le Contrôle de l'argent (Rothschild/Rockefeller)

Voilà au profit de quels criminels le monde entier est soumis !

Le scandale de la réserve fédérale américaine, créée par le cartel de 6 méga banques. Le même processus a conduit à la création de banques centrales dépossédant les Etats de la création monétaire, au seul profit d'une oligarchie financière mondialiste, et au détriment de tous les peuples.


 



Zionist attack on western civilization :
http://www.mediafire.com/view/?dbb25a4504zrvjn

Reed Douglas, La controverse de Sion :
http://www.mediafire.com/view/?ifq7m22f90wnc2e

 

 

 

25/10/2014

C’est officiel : les USA sont l'État terroriste n°1

On ne rappellera jamais assez que l’Etat américain a construit sa stratégie sur le meurtre des Amérindiens, ce goût du sang qu’il n’a jamais quitté. De partout où ils passent avec leurs BANKSTERS et leurs Lobbies Sionistes, ils sèment la mort pour s'accaparer les richesses, diaboliser les résistants à leur oppression et placer leur pions sataniques  ! 

Gilbert Bécaud – L’indien

USA ET CANADA / C’est officiel : les USA sont l'État terroriste n°1

Date de publication sur Tlaxcala : 24/10/2014

Original: Official: The US is a Leading Terrorist State
Traductions disponibles :
Italiano  Português 

 C’est officiel : les USA sont l'État terroriste n°1

                                               

 

 

 

 


Noam Chomsky Νόαμ Τσόμσκι

Traduit par  Wayan

Edité par  Fausto Giudice Фаусто Джудиче جيوديشي

Pour bien comprendre cet article de Noam Chomsky, publié non pas aux USA mais au Venezuela, qui considère les USA comme un État terroriste, il convient de rappeler que dans le « droit de la guerre » la protection des populations civiles est un devoir pour les deux parties en lice. Ne pas le faire est une infraction directe au droit humanitaire (v. ici).

Une attaque terroriste est une attaque visant directement des civils dans le but d’obtenir un avantage territorial ou politique. Ce qui est le cas de Daesh/ État Islamique, qualifié de groupe terroriste. Mais l’attaque, racontée dans ce texte, d’une usine cubaine par des forces terroristes formées par les USA et qui laissa 400 ouvriers morts en est un autre cas. Au niveau légal elles n’ont pas de différence. La différence entre les deux, subjective à la conscience collective occidentale, reposera sur sa représentation médiatique, celle qui fabrique votre consentement, qui vilipendera la première et encensera, ou au moins excusera, la deuxième, simplement parce que c’est votre bord qui en est l’auteur.

Si vous trouvez que faire cette différence est normal de votre part alors vous pouvez vous classer parmi les hégémonistes (même si vous préférez le mot pragmatique), ceux qui pensent que c’est la puissance qui est la règle du jeu international. Si vous trouvez cette différence anormale, vous vous classez parmi les légalistes et blâmerez les deux. Mais il faut aussi se rappeler que le puissant à une responsabilité supplémentaire, celle de maitriser sa puissance et ne pas commencer l’attaque. D’autant plus s’il se considère « gendarme du monde » car on ne peut prétendre à la fois faire appliquer la loi et se placer au-dessus d'elle.

Il devient de plus en plus évident que l'hégémonismeest une idéologie qui reprend toute sa force aux USA et dans le monde occidental, tant parmi nos gouvernements que dans la conscience collective, dirigée dans ce sens par les médias dominants. C’est pourtant cette idéologie qui a conduit aux catastrophes qu’ont été les deux premières guerres mondiales. Guerres à chaque fois perdues par les tenants de l'hégémonisme. Ce qui nous ramène à la constatation du gouvernement US lui-même, que vous lirez dans ce texte : « les succès sont si rares qu’il serait bon d’envisager un changement de stratégie », constatations que les pragmatiques/hégémonistes se doivent de méditer.-W

***

Un sondage international à montré que les USA sont en tête du classement de « la plus grande menace à la paix de nos jours », loin devant la deuxième place tenue par le Pakistan.

Imaginez un article de première page dans la Pravda, rapportant une étude faite par le KGB, portant sur les principales opérations terroristes menées par le Kremlin dans le monde, dans le but de déterminer ce qui a favorisé leurs succès ou leurs échecs, et qui conclurait que, malheureusement, les succès sont si rares qu’il serait bon d’envisager un changement de stratégie. Imaginez que l’article en vienne à reprendre des propos de Poutine disant qu’il a demandé au KGB d’enquêter pour recenser les cas « de financement et de livraison d’armes aux insurgés dans un pays ayant entrainé la victoire de ces derniers. Mais ils n’ont pas trouvé grand-chose ». Il aurait donc quelques hésitations à poursuivre de telles actions.

La longue suite : ICI