Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2015

Syrie: l'Etat islamique bat en retraite

En deux semaines seulement, la Russie a fait plus que tous les occidentaux réunis en plus de 4 ans. Et vous vous demandez encore qui sont derrière les Djihadistes ?

Bravo Poutine ! Il a réussi son coup en 15 jours, à démontrer mondialement que les soi-disant terroristes musulmans, ne sont en fait, et ce que l'on savait déjà, que des mercenaires de la CIA/Mossad formés, armés et financés par les US/Israël dans l'objectif de créer le Grand Israël !

Ce sont les mêmes qui ont fomenté le coup pour les attentats du 11/09/2001 aux USA !

Où sont les soi-disant forces modérés qui sont armées par leurs soins ?

Qui maintenant va condamner tous ces criminels ? Ce serait trop facile qu'ils s'en sortent encore blanchis !

Syrie: l'Etat islamique bat en retraite

17:11 15.10.2015

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov

Les frappes aériennes russes et la poussée de l'armée syrienne ont obligé les djihadistes de l'Etat islamique à reculer, en se retirant des positions fortifiées.

Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie se sont mis à reculer sous les frappes de l'aviation russe et l'offensive de l'armée syrienne, a déclaré jeudi devant les journalistes à Moscou le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

"Les terroristes reculent, tout en essayant d'aménager de nouvelles positions et en modifiant leur système logistique d'approvisionnement en munitions, armes et matériels", a indiqué le général.

Et d'ajouter que les moyens de reconnaissance russes enregistraient ces changements, et que ces données ainsi que celles provenant du centre d'information à Bagdad étaient dépouillées et analysées.

"Il va sans dire que, pour vérifier et confirmer toute cette information, nous avons intensifié les vols de reconnaissance de l'aviation et des drones", a souligné M.Konachenkov.

 

Hollande et Sarkozy membres de la French Américan Foundation, Roland Dumas nous révèle qui gouverne la France

Comme par hasard, deux juifs, sionistes !

 

Voir aussi : Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française par Thierry Meyssan

 

Hollande et Sarkozy membres de la French Américan Foundation


Roland Dumas nous révèle qui gouverne la France


EN DIRECT : Daesh recule en Syrie, une batterie de missiles détruite

 

EN DIRECT : Daesh recule en Syrie, une batterie de missiles détruite

 

Depuis le 30 septembre, l’armée de l’air russe mène son opération militaire visant les positions de Daesh en Syrie à la demande des autorités de Damas. C’est de la base aérienne russe à Lattaquié que les avions décollent pour frapper les terroristes.

 

  • jeudi 15 octobre
    14h35 CET

    La Russie et Israël ont instauré une ligne de communication directe pour éviter que des incidents ne surviennent dans l’espace aérien syrien, a rapporté le ministère russe de la Défense. Il y a eu des «entraînements» pour que les états-majors de deux pays se familiarisent avec cette «ligne directe», a ajouté le ministère russe.

  • 13h58 CET

    Des avions de combat ont détruit une batterie de missiles sol-air que l’Etat islamique avait prise à l’armée syrienne, rapporte le ministère russe de la Défense.

    Un bombardier SU-34 russe a détruit une batterie de défense aérienne à courte portée dans la ville de Douma près de Damas, a annoncé aux journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

 

Syrie : nouvelle frappe chirurgicale sur une installation de Daesh



Le SU-34 a largué une bombe de précision KAB-500 sur un abri en béton où la batterie antiaérienne était cachée, a détruisant l’arme et le bâtiment, a ajouté le haut responsable russe.

Le lanceur mobile Osa est équipé de six missiles sol-air à courte portée qui doivent protéger les troupes terrestres des avions de l’ennemi.

Au total, 33 cibles ont été détruites au cours de la journée, a fait savoir Igor Konachenkov.

13h07 CET

Le ministère russe de la Défense a diffusé une vidéo montrant des avions russes Su-30 et Su-25 décollant de leur base dans la province de Lattaquié pour bombarder ensuite des cibles terroristes en Syrie.

Une camera embarquée sur l'aile montre les avions russes larguant des bombes en Syrie

 

Poutine balance tout sur l’ISIS et les Etats-Unis

Vladimir Poutine, dans cette séance de questions-réponses de la conférence de Valdai (fin 2014) dénonce publiquement le rôle des Etats-Unis dans la création de l'ISIS.

Voilà pourquoi Poutine et Lavrov piègent les USA et la coalition illégale et criminelle pour voir s'ils vont se rallier à la cause Russe et Syrienne, et pour participer avec la Russie à la lutte commune contre le terrorisme.

Et comme par hasard personne ne répond présent, car ils ne peuvent pas se dévoiler et taper sur leurs mercenaires de l'EI et Cie.

 

Poutine balance tout sur l’ISIS et les Etats-Unis


Un coup de téléphone enflammé entre Erdogan et Poutine s’est terminé par des menaces mutuelles

A vérifier !

Un coup de téléphone enflammé entre Erdogan et Poutine s’est terminé par des menaces mutuelles

Selon le Moscow Times, un quotidien russe (en anglais) de renom, le Président Recep Tayyip Erdoğan qui a intensifié sa rhétorique belliqueuse coutumière contre le gouvernement syrien de Bachar al-Assad, a déclaré à son homologue russe que la Turquie aurait atteint un seuil où elle ne peut rester indifférente envers le « carnage humain » dans le pays arabe déchiré par la guerre, mais à la surprise d’Erdogan, Poutine était furieux et, avec véhémence, a prévenu le Président de la Turquie de ne pas intervenir davantage dans les affaires intérieures syriennes, sinon la Russie était prête à empêcher la Turquie de déclencher une guerre catastrophique dans la région.

Le président turc, sidéré, a alors demandé à Poutine si ses remarques enflammées signifiaient une menace directe contre la Turquie et Poutine a répondu: « Monsieur le Président, vous pouvez tirer l’interprétation que vous souhaitez de mes propos. »

Le Président russe a également rappelé à Erdoğan le constat amer que ce sont les politiques erronées et belliqueuses de la Turquie vis à vis de la crise syrienne, qui ont coûté la vie à des dizaines de milliers de civils innocents et, plus loin, a exhorté le président turc de s’abstenir de soutenir les terroristes djihadistes pour lesquels il a mis en place des camps d’entraînement et des refuges sûrs à l’intérieur du territoire turc.

Dr İsmet Bayraktar, un éminent professeur d’université, spécialisé dans l’histoire politique et sociale de l’Empire Ottoman et de la Turquie moderne, croit que Erdogan, lors de son appel téléphonique, a tenté, en quelque sorte, de dissuader Poutine de continuer le soutien politique et militaire considérable de la Russie au président syrien assiégé, mais en vain, car il apparaît que Moscou ne peut pas trouver une alternative plus loyale et digne de confiance au régime d’Assad.

Les deux pays voisins de la mer Noire diffèrent radicalement pour ce qui concerne leur approche du conflit syrien. La Turquie n’aspire qu’à un changement de régime en Syrie, tandis que la Russie reste l’un des plus fervents partisans du régime de Bachar al-Assad.