Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2009

USA : GrippeA/H1N1 : La plainte du Dr. Leonard G. Horowitz

GrippeA/H1N1 : un réseau criminel lié à la drogue découvert à New-York

La plainte du Dr. Leonard G. Horowitz du 22 août 2009

Note aux journalistes : Pour une entrevue avec les enquêteurs Horowtz et Kane, s'il vous plaît contacter
Rob Potter-949-715-2217 ou 310-877-3002
ou par mail : info@healthyworldorganization.org

Plainte originale en Anglais

http://www.fluscam.com/Affidavit.html

La plainte à télécharger en Français traduite par Google

http://www.scribd.com/doc/19999456/La-plainte-du-Dr-Leona...

 

La plainte du Dr. Leonard G. Horowitz du 22 août 2009 - en Français

 

GrippeA/H1N1 : Un réseau criminel découvert à New-York

GrippeA/H1N1 : Un réseau criminel dans le milieu de la Drogue découvert à New-York

16 septembre, 5:14 PM

Legal affidavit allègue  que des industriels de la drogue ont concouru à créer une pandémie pour leurs bénéfices

Dr. Leonard G. Horowitz et journaliste Sherry Kane, ont annoncé leur dépôt des déclarations sous serment aux autorités fédérales offrant des preuves que la fiducie mondial de la biotechnologie a utilisé son pouvoir et d'influence pour libérer les virus issus du génie biologique, tout en dirigeant le gouvernement et les représentants des médias de prononcer une pandémie et de poursuivre les vaccinations de masse d'un public non averti avec coups de feu qui sont connus pour être dangereux.

La confiance en question est connu sous le nom "Partenariat pour New York City», Et le Dr Horowitz a fait référence à elle comme un anneau« crime », comme il envoie des affidavits juridique pour le FBI, dans l'espoir de stimuler le personnel d'application de la loi et sans compromis aux agents publics de faire cesser les activités criminelles présumées et à prévenir de nouveaux dangers pour les citoyens de la la grippe et les vaccins. Le Partenariat pour la ville de New York les listes de sa mission comme étant dirigé vers la relance de l'économie de cinq Burroughs ville de New York et à maintenir la position de la ville comme centre pour le commerce mondial, des finances et de l'innovation. Biosciences ne sont qu'un des multiples projets cotée à la site Web public de partenariat.

Dans les documents soumis au FBI, les États Horowitz «fiducie de David Rockefeller, qui engage plusieurs partenaires puissants de Wall Street, y compris les médias Rupert Murdoch bosses, Mortimer Zuckerman, Thomas Glocer, et ancien président du conseil d'administration de la Federal Reserve Bank de New York, Jerry Speyer, sont impliquées dans l'avancement de génocide mondial. " Poursuit-il, "ce" contrôle de partenariat «recherche et développement en biotechnologie au niveau mondial. Le commerce international de la santé est aussi contrôlée presque entièrement par cette confiance que les exercices de contrôle presque complet sur les grands médias pour promouvoir et / ou de la propagande pour ses produits et services pour le crime organisé le cartel de la drogue. Cet confiance, en substance, fait la richesse de marchés de guérison médicales et naturelles, principalement à travers les sociétés des médias de masse et la propagande qu'il brandit pour l'ingénierie sociale et le renforcement du marché. "

Ces chercheurs rapportent aussi que connecté à la fiducie est Larry Silverstein, détenteur du bail du World Trade Center au moment de la 11 septembre 2001 UN ATTENTAT TERRORISTE. Le World Trade Center avait été un projet conçu à l'origine par les Rockefeller. Selon les enquêteurs, Larry Silverstein est maintenant propriétaire et un co-partenaire au Partenariat pour la ville de New York, la fiducie citée par Horowitz et Kane, comme le centre d'un dispositif de sortie de grippe et alimenter les craintes de pandémie à rabattre le public et les gouvernements partout le monde de participer à des vaccinations de masse.

Le Partenariat pour la ville de New York, basée sur le partage de l'information sur son site Internet, a demandé un who's who de puissantes sociétés financières et des poids lourds, avec le magnat des médias Rupert Murdoch comme l'un des co-présidents actuels et David Rockefeller comme le fondateur de la société . La capacité de la Rockefeller »à dominer les grandes industries est connu depuis des décennies, que la famille Rockefeller a été une force dominante dans l'industrie pétrolière et l'industrie des soins de santé depuis le début du 20e siècle. Ainsi, la suspicion sur les activités provenant de l'intérieur l'idée originale David Rockefeller Partenariat pour New York City vient sans doute de la longue histoire des fiducies Rockefeller et de leurs activités monopolistiques et corrompu.

Dr. Leonard Horowitz a un doctorat en médecine dentaire en médecine de la Tufts University et une maîtrise en santé publique de Harvard University. Il est un ardent défenseur de santé naturels et chercheur qui est l'auteur de plusieurs ouvrages dont "Emerging Viruses: AIDS & Ebola», «Healing Codes pour l'apocalypse biologique", "Death in the Air: La mondialisation, le terrorisme, & Warfare toxiques", "l'ADN : Pirates of the Sacred Spiral »et« Love: The Real Da Vinci Code ». L'affidavit adressé au FBI est affichée à www.fluscam.com et peut être compris en outre avec les renseignements généraux partagés dans les livres d'Horowitz, disponible à partir Tetrahedron Publishing et les distributeurs autre livre.

Le Dr Horowitz espère que les autorités vont émettre une injonction pour suspendre la vaccination contre la grippe, qui Horowitz croit être un danger pour la santé. Horowitz est connue pour ses recherches antérieures dans les programmes gouvernementaux les armes biologiques et agendas occultes menées par des industriels mondiaux. Il a prévu de 2001 attaques à l'anthrax et partage ses conclusions sur les suspects avec le FBI. Les lecteurs sont invités à assister à l'affidavit et les références connexes et de former leurs propres conclusions au sujet de ces allégations. Entre-temps, cette information mai être considérés quand faire des choix éclairés quant à la réception des vaccinations.

Source : Examiner

Des enfants algériens victimes d’un gang de trafiquants d’organes juif

Des enfants algériens victimes d’un gang de trafiquants d’organes juif


dimanche 20 septembre 2009 par Jsf

(Source : PressTV via Sott.net, trad. jsf)

La nouvelle prend de l’ampleur : une conspiration juive internationale kidnappe des enfants pour s’emparer de leurs organes. Une nouvelle affaire choquante révèle un complot israélien visant à récolter les organes d’enfants algériens.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’affaire, publiée dans le quotidien algérien de langue arabe al-Khabar, rapporte qu’Interpol, l’organisation policière internationale, a révélé l’existence d’un ’gang juif’ qui était ’impliqué dans l’enlèvement d’enfants en Algérie et dans le trafic de leurs organes.’

Selon l’article, des groupes de marocains et algériens parcouraient les rues de villes algériennes, dans le but de chasser de jeunes enfants. Ils faisaient ensuite le trafic de ces enfants de l’autre côté de la frontière du Maroc voisin.

Les enfants étaient ensuite vendus à des juifs israéliens et américains à Oujda, la capitale du Maroc de l’Est, afin de prendre les organes pour Israël et les Etats-Unis.

L’article se base sur les déclarations de Mustafa Khayatti, directeur du Comité National Algérien pour le Développement de la Recherche sur la Santé. Khayatti soutient que l’enlèvement des enfants en Algérie est lié aux arrestations faites à New York et dans le New Jersey à la fin du mois de juillet, dans lesquelles plusieurs hommes juifs ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête sur le trafic illicite d’organes et la corruption politique.

L’affaire est dans la lignée de l’article publié le mois dernier dans Aftonbladet, le quotidien suédois au plus fort tirage, qui suggérait que l’armée israélienne enlevait et tuait de jeunes palestiniens pour récoler leurs organes. L’article faisait la lumière sur le cas de Bilal Ahmed Ghanem, un jeune homme palestinien de 19 ans, qui a été abattu en 1992 par les forces israéliennes à Imatin, un village de Cisjordanie.

Bostrom, qui a assisté à l’assassinat de l’homme, a dit que le corps de Ghanem a été enlevé suite à la fusillade et a été rapporté à minuit — pendant un couvre-feu imposé — quelques jours plus tard par l’armée israélienne avec une incision de l’estomac jusqu’au cou qui n’a jamais été recousue.

Bostrom a soutenu qu’une autopsie était nécessaire si la cause de la mort n’était pas apparente, tandis que pour ce cas il était clair que Bilal avait été abattu.

Après cet incident, au moins 20 familles palestiniennes ont dit à Bostrom qu’elles soupçonnaient l’armée israélienne d’avoir pris les organes de leurs fils après leur assassinat, et l’enlèvement de leurs corps.

Source : http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article6433

USA : GrippeA/H1N1, découverte d'un réseau criminel à New York !

GrippeA/H1N1 !!!!! 
Un nouveau rebondissement aux USA !!!
Une importante nouvelle qui vient de tomber aux USA.
Un réseau criminel découvert à New-York  !!!!

Merci de transmettre cette nouvelle autour de vous !

COPIER COLLER DANS VOTRE BARRE S'ADRESSE...POUR LA TRADUCTION EN FRANÇAIS

http://translate.google.ca/translate?hl=fr&sl=en&... 


En Anglais
A/H1N1 - Len Horowitz Files Pandemic Charges with FBI in NYC
A/H1N1 - Le Dr Len Horowitz demande une enquête criminelle

http://www.infowars.com/len-horowitz-files-pandemic-charges-with-fbi-in-nyc/

En complément :

Mexican Flu Outbreak 2009: SPECIAL REPORT by Dr Leonard Horowitz
http://www.youtube.com/watch?v=GBeKB7aKzOs&feature=player_embedded

 

17/09/2009

L'ONU Et Le FMI Soutiennent L'Agenda De Dictature Financière Mondiale

L'ONU et Le FMI Soutiennent L'Agenda De Dictature Financière Mondiale Dimanche 05 Avril 2009


L'ONU Et Le FMI Soutiennent L'Agenda De Dictature Financière Mondiale

 
Préparez vous à une monnaie mondiale

Le FMI comme l'ONU ont jeté tout leur poids derrière des propositions pour mettre sur pied un nouveau système de monnaie mondiale pour remplacer le dollar pour instaurer rapidement la dictature mondiale financière, la même semaine que le secrétaire au trésor US, Timothy Geithner disait aux mondialistes du CFR qu'il était " ouvert " à cet idée.

Comme nous l'avons rapporté hier* Timothy Geithner avait initialement repoussé une proposition chinoise et russe de remplacer le dollar par une nouvelle monnaie mondiale, mais plus tard il a dit aux élitistes du CFR qu'il avait constamment fait du lobbying en faveur d"une monnaie mondiale dans le cadre d'un agenda plus large de gouvernance mondiale, et qu'il était "ouvert" à cette idée.

Effectivement, avant que Geithner ne soit nommé par Obama (Secrétaire au Trésor ndlt) alors qu'il était encore président de la Banque de Réserve Fédérale de New York, il avait plaidé pour un nouveau système bancaire central mondial, peu de temps après avoir participé à la rencontre Bildenberg du 2008.

Maintenant, l'ONU et le FMI ont jeté leur poids derrière cette action et on rapporte que le sujet sera l'un des points de discussion principal lors de la conférence du G20, des responsables ayant initialement écarté toute spéculation que la création d'une monnaie mondiale serait sur l'agenda.

"Un panel d'économistes de l'ONU a poussé jeudi à la création d'une structure de réserve de monnaie mondiale pour remplacer le système instable basé sur le dollar et pour coordonner les démarches faites par les pays riches pour stimuler leurs économies selon ce qu'a rapporté une dépêche de l'AFP*.

" Un nouveau système mondial de réserve - ce qui pourrait être perçu comme un SDR particulièrement étendu ( Spécial Drawing Rights) avec des émissions régulièrement ou cycliquement ajustées à la taille des accumulations en réserve, pourrait contribuer à la stabilité mondiale, la puissance économique et l'équité mondiale" a dit le panel.

En plus, le directeur du FMI, Dominique Strauss Kahn, a dit que les discussions sur une nouvelle réserve de monnaie mondiale pour remplacer le dollar US étaient "légitimes" et pourraient avoir lieu "dans les mois à venir" selon une information.

Comme nous avons à plusieurs reprises mis en garde *, l'introduction d'un nouveau système de monnaie mondiale constitue la pierre d'angle du mouvement pour une gouvernance mondiale, un contrôle centralisé et plus de pouvoir concentré dans les mains d'un nombre réduit d'individus.

L'exploitation rapide et brutale de l'effondrement économique par les mondialistes et les banques centrales qui sont principalement à l'origine du problème, tourne autour de leur offensive pour une union monétaire mondiale, une directive venant du pouvoir central du CFR et du Groupe Bildenberg.

La Réserve Fédérale est déjà un organisme privé et en tant que tel n'a pas de compte à rendre au peuple américain. (Cela vaut également pour la Banque Centrale européenne ndlt). Une banque centrale mondiale - c'est effectivement ce que créera le nouveau système mondial de réserve monétaire - établira de facto une dictature financière qui exercera son pouvoir sur les économies de chaque pays de la planète sans avoir aucun compte à rendre.

L'élite dirigeante est depuis longtemps décidée à nous faire avaler de force une monnaie mondiale. En fait, une monnaie mondiale est au coeur même de leur plan de domination du monde.
Si vous contrôlez la monnaie vous contrôlez le destin des états, vous éliminez la souveraineté nationale. " Le contrôle de la monnaie et du crédit est un coup porté au coeur même de la souveraineté" a une fois fait observer le président de la Banque d'Amérique, A.W. Clausen.

Comme l'a fait remarqué Carroll Quigley, un professeur de Georgetown et historien du CFR, le but des familles bancaires et de leurs minions c'est " rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier entre des mains privées, capable de dominer le système politique de chaque pays et l'économie du monde dans son ensemble... contrôlé de manière féodale par les banques centrales du monde agissant de concert, par des accords secrets pris lors de fréquentes rencontres privées et de conférences."

En 2007, Robert Mundell, " le père de l'Euro" avait noté que " la réforme monétaire internationale devient habituellement possible seulement en réponse à un besoin ressenti et la menace d'une crise mondiale".

Cette crise là est arrivée peu de temps après, fournissant aux élites l'opportunité parfaite de s'engager dans un programme massif de centralisation financière en se posant en sauveurs - alors que ce sont eux qui ont crée le problème.

Les actions même des élites vont continuer à faire empirer la crise financière, fournissant le capital politique nécessaire pour qu'ils puissent instituer ce qu'ils ont projeté depuis longtemps - une nouvelle monnaie mondiale pour un gouvernement mondial qu'ils ont l'intention d'instaurer ensuite.

Paul Joseph Watson -27/03/09

* Signale un renvoi vers un hyperlien. voir l'article en anglais pour les liens.


Article en anglais


Son site:
http://prisonplanet.com

http://www.planetenonviolence.org/

USA : Le Conseil Des Affaires Etrangères (CFR) Dévoile Son Agenda De Gouvernance Mondiale

USA : Le Conseil Des Affaires Etrangères (CFR) Dévoile Son Agenda De Gouvernance Mondiale

Le Conseil des Affaires Etrangères souvent décrit comme le " véritable département d'état" a lancé une initiative pour promouvoir et appliquer un système de gouvernance mondiale efficace.

Henry Kissinger, un membre du CFR, prédit qu' Obama voudra " ... donner une nouvelle impulsion à la politique étrangère américaine en partie à cause de l'accueil extraordinaire qu'il reçoit à travers le monde. Je pense que sa tâche sera de développer une stratégie d'ensemble pour l'Amérique dans cette période, où, vraiment, un nouvel ordre mondial peut être crée. C'est une fantastique opportunité, ce n'est pas simplement une crise."

Le programme intitulé " The International Institutions and global Gouvernance Program" - Les Institutions Internationales et le Programme de Gouvernance Mondiale" utilise les ressources du " ... Programme d'Etudes David Rockfeller, pour faire une estimation des mécanismes existants de gouvernance régionale et mondiale..." Le financement initial du programme s'est fait par une subvention de 6 millions de $ de la Fondation Robina, qui affirme que celle-ci est " l'une des subventions d'exploitation les plus élevées jamais reçue dans l'histoire du Conseil."

Le programme IIGG, lancé le 1er Mai 2008, est le dernier signe d'un agenda qui existe depuis et avant la création du Conseil des Affaires Etrangères, a déclaré un ancien membre du CFR, le contre amiral Chester Ward, concernant le groupe.

"La clique la plus puissante dans ces groupes élitistes ont un objectif en commun - ils veulent provoquer l'abandon de la souveraineté et de l'indépendance nationale des Etats Unis. Une deuxième clique de membres internationaux au sein du CFR comprend les banquiers internationaux de Wall Street, et leurs agents dans des postes clés. Ils veulent avant tout le monopole bancaire mondial quelque soit la puissance qui s'arroge le contrôle du gouvernement mondial".

"Les Institutions Internationales et le Programme de Gouvernance Mondiale" identifie plusieurs "problèmes mondiaux" qui nécessitent un système de gouvernance mondiale. Les problèmes environnementaux, le terrorisme, l'économie mondiale, et l'énergie sont tous mentionnés. Le projet déclare ensuite qu'un système d' " adhésion universelle" pourrait être recherché, ou, une alternative, une organisation régionale telle que le modèle de l'Union européenne.

" Dans chacune de ces sphères, le programme examinera si le cadre le plus prometteur de gouvernance est une organisation formelle avec adhésion universelle ( e.g Les Nations Unies) une organisation régionale ou sous régionale, une coalition plus étroite informelle de pays ayant le même état d'esprit, ou une combinaison des trois."

Le programme appelle à la "reconceptualisation" de la souveraineté nationale, citant le " bassin" de souveraineté de l'Union européenne comme modèle. Le projet du CFR reconnaît qu' historiquement, les Etats Unis ont résisté aux idéaux de gouvernance mondiale. Le projet déclare " l'attitude des Etats Unis sera parmi les facteurs les plus importants pour déterminer le futur de la gouvernance mondiale..."

Le programme IIGG continue, " ... peu de pays ont été aussi sensibles que les Etats Unis aux restrictions de leur liberté d'action ou jaloux de conserver leurs prérogatives en matière de souveraineté..." Le programme déclare que la séparation des pouvoirs telle qu' inscrite dans la Constitution, de même que le Congrès US, sont des entraves pour que les Etats Unis assument de "nouvelles obligations internationales".

Comme il est déclaré,

" la tradition ancrée depuis longtemps du pays comme "exception" libérale inspire les US dans sa vigilance à protéger la souveraineté nationale et les institutions de tout ce qui est perçu comme de l'interventionnisme d'institutions internationales. Finalement, la séparation des pouvoirs inscrite dans la Constitution US, qui donne au Congrès une voix critique dans la ratification des traités et l'acceptation des institutions mondiales, complique l'hypothèse que les US puissent assumer les nouvelles obligations internationales".

Les actions du complexe Militaro Industriel sous l'Administration Bush a de même bien servi les intérêts mondialistes. Les "Structures Mondiales" sont maintenant présentées comme étant le mécanisme pour prévenir de telles atrocités. La diabolisation de l'Amérique est centrale pour construire un système de gouvernance mondiale. Patrick M. Stewart, actuellement directeur du programme IIIGG du CFR, prévoit que l'Administration Obama "... cherchera à tourner la page de ce qui pourrait avoir été perçu comme un "unilatéralisme de cowboy" des années Bush, en adoptant la coopération multilatérale, suscitera à nouveau des alliances et partenariats avec les US, et s'engagera dans une diplomatie renforcée dans le cadre de l'ONU," comme rapporté par Xinhua. Le projet IIGG lui-même déclarait en Mai 2008 que, " peu importe que l'administration qui sera investie en janvier 2009 soit Démocrate ou Républicaine, il y a de forte chance pour que l'orientation de la diplomatie étrangère US soit dans une certaine mesure multilatérale".

Les forces mondiales travaillent avec acharnement dans les domaines économique et politique pour essayer de façonner le futur du monde, faisant avancer la domination de l'élite mondiale. Il y a des appels réguliers à la création d'une monnaie mondiale en réponse à la crise économique, s'attirant le soutien tacite du secrétaire au trésor, Timothy Geithner, et cela parle au CFR.

Henri Kissinger, un membre du CFR, prédit que le Président Obama "... donnera une nouvelle implusion à la politique étrangère américaine pour partie à cause de l'accueil extraordinaire qu'il reçoit à travers le monde. Je pense que sa tâche sera de développer une stratégie d'ensemble pour l'Amérique dans cette période, où, vraiment, un nouvel ordre mondial peut être créer. C'est une fantastique opportunité, ce n'est pas simplement une crise."

Le programme de gouvernance mondiale du Conseil des Relations Etrangères sera sans nul doute poursuivi sous l'Administration Obama, qui est remplie de membres du CFR. Le Président du CFR, Richard Haass, sert de haut conseiller dans l'Administration Obama. Comme l'admet la programme IIGG, quelque soit celui qui siège à la Maison Blanche, l'agenda mondialiste avance à toute vitesse.


Daniel Taylor - Global Research /infowars.com -31 Mars 2009 - Copyright Daniel Taylor Infowars.

Global Research

Infowars

Pour lire le Programme en anglais cliquer sur Infowars ci dessus.


Traduction Mireille Delamarre