Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2009

Devons-nous nous préparer à la 3ème guerre mondiale ?

Le soutien inconditionnel de SARKOZY aux USA et à Israël mènera-t-il la France vers la 3ème guerre mondiale ?

LIBAN : le contingent français de la FINUL annonce d’importants exercices
Des manœuvres de grande envergure pour faire face à toute éventuelle crise


Mercredi 24 juin 2009 - 15h54, par Chawki Freïha - Beyrouth

Du 2 au 4 juillet prochain, le bataillon français installé à At-Tiri (position 2.45 de l’UN) va mener un exercice de déploiement massif dans la zone dont il est responsable. Ces manœuvres ont pour but de tester les procédures françaises de déploiement militaire en cas d’urgence.

Ces manœuvres interviennent dix jours avant le troisième anniversaire de la guerre entre Israël et le Hezbollah, déclenchée par une opération du parti de Dieu, le 12 juillet 2006 (huit morts, dont deux récupérés par le Hezbollah). Elles mobilisent 400 soldats et 50 véhicules français, qui seront déployés sur le terrain de Dayr Kifa jusqu’à la Ligne Bleue (frontière libano-israélienne). Prévues à partir du 2 juillet à l’aube, elles devraient se dérouler sur deux ou trois jours et permettre de tester et de renforcer les capacités de déploiement et de contrôle des Casques bleus français, sur la totalité de leur zone d’opérations, dans un laps de temps le plus court possible.

Cet exercice ne concerne pas seulement les troupes de combat, mais engage tous les secteurs. Concrètement, tout en augmentant significativement le nombre de patrouilles sur le territoire, le système de défense des sites sera testé, de même que les communications radio, les procédures de dépannage et d’évacuation, le soutien logistique et d’approvisionnement, ainsi que les secours médicaux...

Selon un communiqué du quartier général du contingent français, « la contrainte majeure de ce genre de déploiements est l’obligation d’éviter tout dérangement pour les habitants du Sud Liban. Il est en effet important de ne pas créer un sentiment de rancœur contre la force d’intervention. Les itinéraires et les zones ont été repérées de façon à minimiser les perturbations ».

Interrogée par MediArabe.info à ce sujet, le lieutenant Solenn Olivier affirme que « tous les militaires français seront pratiquement sur le terrain, à l’exception de quelques éléments qui assureront la protection de leurs bases. Cet exercice concerne l’ensemble du matériel disponible. Les militaires seront amenés à dresser des camps et des hôpitaux de campagne, à évacuer, héberger et secourir des victimes... Le tout, pour être prêts à affronter toute éventuelle crise dans la région ». Mais la responsable de la communication dément formellement s’attendre à une dégradation de la situation entre le Liban et Israël. « Nos exercices font partie des entraînements de routine », a-t-elle a insisté.

Chawki Freïha

© Nos informations, analyses et articles sont à la disposition des lecteurs. Pour toute utilisation, merci de toujours mentionner la source « MediArabe.info »

Source :
http://mediarabe.info/spip.php?article1725

Brzezinski prévoyait la provocation de l'Iran

Un petit rappel salutaire !

Brzezinski prévoyait en mars 2007 la provocation de l'Iran par les USA en cas d'échec US de la guerre en Irak.

 

25/06/2009

Krisztina morvai, l’antisémite du jour !

Nous produisons cet article car la chute nous paraît évocatrice d'un aveu !

Vite, vite, faut faire appel au "dictateur" Sarkozy et à la presse aux ordres de la pensée unique pour faire taire cette parlementaire Européenne, avocate de surcroît !!!!

Si ça continue nous ne pourrons plus rien dire sur personne, même pas avec humour.

La censure bat son plein !

 

Krisztina morvai, l’antisémite du jour !

eca98f13db0df296e3c744e7b2976e41_550_394.jpg

Elle est jeune, belle. La blonde jeune femme, 45 ans que vous voyez sur cette photo est un élément à surveiller de très près. Anti-Rom surtout, elle en a aussi marre des juifs.

Je serais heureuse que ceux qui se déclarent “des juifs hongrois fiers” s’amusent avec leurs petits zizis circoncis au lieu de me diffamer. Les personnes comme vous sont habituées à voir des gens comme nous se mettre au garde-à-vous à chaque fois que vous pétez. Seriez-vous prêts, s’il vous plait, à comprendre que cela est terminé. Nous avons levé la tête et nous n’avons plus besoin de tolérer votre terrorisme. Nous reprendrons notre pays en mains.”

Déclaration de Krisztina Morvai, avocate, spécialiste des droits de l’homme, élue au Parlement européen sur la liste du parti raciste et xénophobe qui monte, monte et monte encore, en Hongrie, Jobbik

Tiens, et si Sarkozy s’occupait un peu plus d’elle que…heu, je ne sais pas, de l’Iran par exemple. Les problèmes c’est en Europe, pas ailleurs.

 

PARALLAX.

Source : http://cozop.com/parallax/krisztina_morvai_antisemite_du_...

 

21/06/2009

GOUVERNANCE MONDIALE - PUCE - SANOFI

Une vidéo à écouter avec attention !

GOUVERNANCE MONDIALE - PUCE - SANOFI : SNPE, GRIPPE A - IRAN - DOLLAR - EFFONDREMENT FINANCIER

Le 21/06/2009

Derniers préparatifs en vue d'une gouvernance mondiale dictatoriale.

Puce sous-cutanée implantée avant le printemps 2010.

Liens directs entre Sanofi-Aventis, la Snpe et la grippe A.

Dossier iranien.

Effondrement du dollar dans les 3 mois à venir.

Automne 2009 : effondrement financier fatal pour les banques et guerre civile européenne.

LE MESSAGE AUDIO :

http://www.blog-video.tv/video-10631feddf-Archive-tele-du...

En complément :

Deux Japonais portant 134 milliards de dollars de bons du Trésor arrêtés en Italie

le 13/6/2009 à 11h45  par AFP

Après avoir arrêté deux Japonais en possession de 134 milliards de dollars d'obligations du trésor américain, la police italienne tente de savoir s'il agit de vrais bons. Les deux individus risquent 38 milliards de dollars d'amende.

La police financière italienne (GDF) a arrêté à la frontière entre l'Italie et la Suisse deux Japonais en possession d'obligations américaines pour une valeur de 134 milliards de dollars, soit près de 100 milliards d'euros, a-t-on appris vendredi auprès de la GDF.

En raison de l'énormité de la somme "nous sommes en train de vérifier l'authenticité de ces obligations", a déclaré à l'AFP le service de presse de la GDF de Côme.

Les deux Japonais, âgés d'une cinquantaine d'années, se trouvaient sur le train qui arrivait de l'Italie quand ils ont été contrôlés à la station internationale de Chiasso, en territoire suisse, a précisé la GDF dans un communiqué.

Les deux hommes ont affirmé ne rien avoir à déclarer à la douane mais "un contrôle détaillé de leurs bagages a permis de trouver dans un double-fond de la valise 249 obligations de la Federal Reserve américaine d'une valeur nominale de 500 millions de dollars chacune ainsi que 10 Obligations Kennedy d'une valeur nominale d'un milliard de dollars chacune", selon ce communiqué de la police financière de Côme, dans le nord de l'Italie.

Si ces obligations sont authentiques, l'amende à appliquer en vertu de la législation actuelle pourrait atteindre les 38 milliards d'euros, précise le communiqué.

Source : Aujourd'hui le Japon

17/05/2009

Lorsque les juifs parlent du Sionisme

Lorsque des  juifs prennent position contre le Sionisme dans l'objectif d'instaurer la Paix en Palestine et dans le monde

Des juifs ont créé des associations contre le Sionisme et des religieux appellent à voter pour Dieudonné !

L'auditeur censuré de BFM met les points sur les i
http://www.dailymotion.com/video/x98ifd_lauditeur-censure...

Juif NON pas sioniste


Union Juive Française pour la Paix
Le dîner du CRIF, une mascarade dangereuse
Pendant que le calvaire subi par les habitants de Gaza se poursuit, que la dépossession des Palestiniens de leur terre s'aggrave y compris en Cisjordanie occupée, le CRIF, qui a soutenu de A à Z le carnage et les destructions commis par l'armée israélienne, se permet d'inviter le gratin de la République à ses agapes et, dans une ambiance joyeuse et amicale , chaque élu, ministre ou responsable de parti (on sait que tous n'y étaient pas) y est allé de son couplet pour exprimer sa solidarité avec la « communauté juive ». C'est le spectacle désolant auquel nous avons pu assister en direct sur la chaîne publique Public Sénat.

Ainsi cette « communauté juive » que le CRIF prétend représenter dans son ensemble, est censée soutenir sans complexes à la fois la politique israélienne et celle du gouvernement français. Cette idée, sous tendue par ce reportage est non seulement fausse mais aussi dangereuse.

Fausse parce que les sociologues et les historiens dans leurs études n’ont jamais fait apparaître de comportements spécifiques des personnes juives ou d’origine juive dans tous les domaines de la vie sociale et politique française.

Dangereuse parce que cette idée accréditerait le fait qu'en même temps qu'ils sont censés soutenir une politique criminelle parce que menée « en leur nom », les Juifs constitueraient un groupe à part dans la société française, avec un traitement bienveillant réservé à eux seuls.

Mais fini les embrassades, les sourires. Les rires se figent, l'heure est grave. Mr Prasquier, le Président, parle : le drame actuel, ce n'est pas la situation catastrophique au Proche-Orient, ce n'est même pas la crise économique ou écologique, c'est... une forte poussée de l'antisémitisme, comme si la « nuit de cristal » s'abattait sur la France. Qui en sont les responsables d'après lui ? Simple, les milliers de manifestants protestant contre l'intervention israélienne.

Actes antisémites ? Certes, il y en a eu au mois de Janvier, mais qui n'avaient rien à voir avec les manifestations de solidarité, et toutes les organisations participantes les ont dénoncés vigoureusement. Les quelques individus appartenant à une mouvance de l’extrême droite xénophobe qui ont tenté de s’immiscer dans une de ces manifestations ont été rejetés avec une non moins extrême fermeté. Il y a eu aussi récemment des actes racistes contre des mosquées, des profanations de tombes musulmanes, des agressions de jeunes maghrébins mais ceci a été passé sous silence.

La stratégie est claire et n'est pas nouvelle, c’est celle des pompiers pyromanes : faire taire toute critique de la politique israélienne en l'assimilant à de l'antisémitisme, sous le prétexte mensonger que « tous les Juifs » soutiennent cette politique.

Il faut en finir avec cette propagande honteuse et indigne.

Pas de crime en notre nom !

Le Bureau National de l'Union Juive Française pour la paix, 5 mars 2009
Lettre ouverte à ceux qui envisagent de participer au banquet de CRIF


Madame, Monsieur,

Vous envisagez peut-être de vous rendre au dîner du CRIF, en pensant ainsi marquer votre refus de l'antisémitisme et votre sympathie pour les Juifs.

Nous pensons pouvoir dire qu'en agissant de la sorte vous iriez à l'encontre du but que vous vous seriez fixé.

Rappelons que le CRIF a organisé le 4 janvier dernier, en pleine offensive israélienne contre la population de la bande de Gaza, une manifestation de soutien à l'Etat d'Israël. En organisant cette manifestation le CRIF a non seulement exprimé son accord avec une politique criminelle mais en appelant les « Juifs de France » à soutenir la politique israélienne il a contribué explicitement et directement à « importer en France le conflit du Moyen Orient », faisant apparaître ainsi les Juifs comme les complices des crimes commis par les Israéliens contre les Palestiniens et prenant délibérément le risque de développer des sentiments antijuifs.

Dans ces conditions, accepter de participer aux agapes organisées par le CRIF, c'est à la fois soutenir les crimes perpétrés par l'armée israélienne contre les Palestiniens et contribuer à enfermer les «Juifs de France » dans une idéologie meurtrière.

Il est temps de comprendre que le CRIF d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec le CRIF des origines, né de la Résistance contre l'occupation nazie en France, que son appel aux Juifs de France à soutenir la politique israélienne revient à les enrôler au service d'une politique criminelle menée par un Etat étranger.

C'est pourquoi nous considérons que la participation au banquet de CRIF est devenue, sinon une manifestation d'antisémitisme, du moins une forme de mépris envers les Juifs en même temps qu'elle marque l'approbation de la politique israélienne de destruction de la société palestinienne.

Quant à l'émission sur Public Sénat, nous la considérerions comme une manifestation de propagande sioniste, voire en dernière analyse pour les raisons exposées ci-dessus antijuive et qui de ce fait ne devrait pas avoir sa place sur une chaîne de service public.


Le Bureau national de l'Union Juive Française pour la Paix, 28 février 2009