Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2010

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale)

Nous remercions les traducteurs bénévoles qui mettent à notre disposition, ce matériel et ces éléments de réflexion. Nous vous rappelons que ceux que l'on nomme communément,  l'élite de la Franc-maçonnerie, soit les Illuminati, ne sont autres que Les Grands Gris reptiliens.

 

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 1/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjwtq



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 2/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjww2_la-lumiere-derrie...



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 3/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjyus_la-lumiere-derrie...



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 4/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjyv8_la-lumiere-derrie...

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 5/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjz2e_la-lumiere-derrie...



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 6/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjz2q_la-lumiere-derrie...

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 7/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjz86_la-lumiere-derrie...



La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 8/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjz8k_la-lumiere-derrie...


La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 9/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjzds_la-lumiere-derrie...

La lumière derrière la franc-maçonnerie (intégrale) 10/10

http://www.dailymotion.com/video/xfjze4_la-lumiere-derrie...

  

10/11/2010

Les Multinationales ou le Gouvernement Mondial Invisible

Nous avons bien compris que les Reptiliens se cachent aussi derrière les Multinationales.

 

Les multinationales

 

Un exemple récent du rôle ténébreux des multinationales vient d'être dévoilé par l'écrivain Edwin BLACK du "Washington Post", à savoir le rôle de la filiale allemande d'I.B.M. : la "Dehomag" qui fournit à Hitler les fameuses machines "Hollerith" ou machines à tabulations qui servirent entre autres à recenser tous les juifs allemands.

 

Mais les Américains étaient massivement implantés dans le III ième Reich avec Ford (dont le patron, Henri Ford, était notoirement antisémite), General Motors, la Chase Manhattan Bank.

 

Les multinationales semblent diriger économiquement et politiquement le monde par-delà les frontières comme sous-traitants de groupes de pouvoirs réellement obscurs qu'elles financent dans un but connu d'une poignée d'initiés.

 

Elles ont des liens privilégiés avec les banques situées dans des "paradis fiscaux" pour blanchir des masses considérables d'argent de provenance inconnue (ou prétendûment inconnue). Ces paradis fiscaux sont situés dans de petits états fantoches inféodés à de plus grands états eux-mêmes liés aux multinationales qui financent nombre de partis politiques (souvent plusieurs partis aux doctrines supposées opposées) au point que l'on est en droit de se poser la question suivante : les chefs d'états dirigent-ils réellement leur pays ou servent-ils de pantins que l'on exhibe pour amuser le bon peuple des consommateurs qui alimentent également les caisses des états par le biais des impôts dont une partie est d'ailleurs restituée aux multinationales sous forme d'incitants fiscaux devant théoriquement permettre l'embauche de millions de chômeurs victimes des délocalisations d'entreprises voulues par lesdites sociétés!

 

Les multinationales n'ayant pas d'armées officielles, elles font soit pression sur les états inféodés en leur priant d'exercer leur fonction de police à leur place, soit utilisent les services, contre rétribution bien sûr, des divers mouvements mafieux qui ont la possibilité de tremper les mains dans tout ce qui est "illégal", parfois de connivence avec les services secrets officiels, en vue d'en tirer profit qui passera par les paradis fiscaux en bouclant ainsi le parcours de l'argent "sale" provenant de la drogue, du crime organisé, de la contrebande et de la contre-façon, de la prostitution et du néo-esclavagisme (ou exploitation de l'homme par l'homme dans les pays du Tiers Monde). Il arrive également que les mouvements mafieux collaborent avec divers mouvements terroristes ou politiques, plus ou moins manipulés, pour avoir leurs "entrées" dans les pays devant être infiltrés (le terrorisme d'état et la culture des plantes nécessaires à la confection des drogues allant souvent de pair) quitte à soudoyer quelques petits chefs de guerre que l'on éliminera par la suite s'ils ne filent pas doux. La manipulation des mouvements terroristes servant à déstabiliser les états qui négligent leurs contrats passés avec les multinationales en fomentant par exemple des coups d'état militaires ou des guerres civiles.

 

Bref, les multinationales "tirent les ficelles" en vue de modeler le monde selon leur vue et pour détourner des masses considérables d'argent destinées aux finances d'un vaste gouvernement mondial invisible qui recrute ses membres parmi toutes les "sociétés secrètes" existantes selon le principe de l'absolue duplicité donnant l'impression que des groupes apparemment opposés sont tous chapeautés par une immense société réellement secrète qui surveille qui est qui et qui vaut la peine d'être initié par-delà ce qui semblait déjà être une initiation suprême : lorsque l'on se trouve au sommet de la pyramide du pouvoir, on a une vue d'ensemble ("l'Oeil d'Osiris") de se qui se situe en-dessous, chose impossible à percevoir tant que l'on gravit une face ou une arête de la pyramide en question. Gérer ce puits de connaissance nécessite d'avoir des fonds secrets pour en assurer la pérennité et pour envisager un jour le sauvetage de la partie "valable" de l'humanité lorsque notre planète cessera d'être viable ou lorsque qu'elle sera susceptible d'avoir à affronter un cataclysme imminent.

  

Le gouvernement mondial invisible

 

Nous avons vu que les multinationales servent à alimenter financièrement l'organe suprême qui chapeaute l'ensemble des sociétés secrètes connues et inconnues à ce jour : le Gouvernement mondial invisible qui dirige réellement notre planète par-delà les clivages religieux, philosophiques et idéologiques qui ne sont qu'autant de facettes apparentes d'une réalité tenue secrète au commun des mortels que l'on préfère maintenir dans une "douce hébétude" ou dans une violence contrôlée.

 

Selon les membres du Collège constituant le Gouvernement mondial invisible, l'homme n'est toujours pas mûr pour connaître la Vérité cachée connue d'Adam, d'Abraham, de Moïse, de Bouddha, de Jésus et de tant d'autres prophètes plus ou moins illuminés. Ces derniers, les plus connus de nous, ont préférés enfouir les connaissances "interdites" dans des sanctuaires vieux de plusieurs centaines de siècles et disséminés aux quatre coins du monde (p.e. sous les pyramides aztèques, le Sphinx de Gizeh, dans les archives secrètes du Vatican et des abbayes bénédictines, à Qumram, dans la Ka'Ba, à Fès,  à Bénarès, sous le Potala, dans la Cité interdite, dans les grottes de l'Île de Pâques, etc.). Les archivistes de ces bibliothèques secrètes se rencontrent souvent et sont les vrais détenteurs d'une connaissance inaccessible au commun des mortels pour la simple raison qu'il est encore incapable, à l'heure actuelle, de comprendre quoique ce soit à ce qui se trouve englouti dans les archives secrètes qui sont la compulsion de recherches, de connaissances et de révélations venues d'ailleurs.

  

http://histoiresecrete.ifrance.com/laffairederoswell.html

 

 

L'histoire secrète du monde depuis la nuit des temps !

A découvrir par ces liens.

 

 

Les sociétés secrètes et leur pouvoir au 20ème siècle

Adolf Hitler

Charles De Gaule

Joseph Staline

Franklin Delano Roosevelt

Vladimir Ilitch Lénine

Winston Leonard Spencer Churchill

L'affaire de Roswell

La conquête russo-américaine de l'espace

La Guerre de 1914 - 1918

La Guerre de 1939 - 1945

La montée de l'intégrisme musulman

Le condominium russo-américain

Le rôle des sionistes durant le 20 ième siècle

Les fascismes et le nazisme

Les guerres "régionales"

Les multinationales

Les présidents de la France depuis la deuxième République

Les présidents des États-Unis d'Amérique

Les secrétaires généraux de l'Union des Républiques socialistes soviétiques

Les secrets du Vatican

Les sociétés secrètes

Majestic 12

Napoléon

  

Source : http://histoiresecrete.ifrance.com/index.html...

28/09/2010

Je suis quoi, qui suis-je ? Une marionnette des reptiliens !

Voilà ce que nous sommes sur le plan terrestre !


Des marionnettes manipulées depuis plus de 8000 ans par les hybrides reptiliens, Les Grands Gris, promoteurs et instigateurs du Nouvel Ordre Mondial, appelés communément : Les Illuminati-reptiliens, les élites  de la Franc-maçonnerie ou les Maîtres du monde qui se regroupent sous l'égide du Bildenberg Group, le Gouvernement secret US, dont tous les membres appartiennent aux sectes secrètes dénoncées par JF KENNEDY et qui ont emprunté des religions créées par eux-mêmes, pour mieux diviser et tromper les peuples  !

Voir les livres de David Icke  :  Le plus grand secret


 

Le livre de Frank Hatem :

La Résistance "humani-terre" face aux reptiliens et au nouvel ordre mondialiste des Illuminati  

 

Petit programme de divertissement culturel par 3ub, Cheb et Blad Siba ...




10/08/2010

Ovnis : « Cet évènement risque de détruire la foi des gens dans l'Eglise »

Si nous comprenons bien, le secret défense qui pèse sur le Dossier Ovnis et ET dans le monde, l'a été pour protéger les religions, et nous laisser dans l'ignorance de nos origines, de la vérité et entre les mains de nos prédateurs, les Illuminati-reptiliens.

Ce qui veut dire que tout ce qui nous a été enseigné par les religions, depuis des millénaires EST FAUX  ! Ce qu'avait confirmé aussi le Dr Mickaël Wolf dans ses révélations.

Winston Churchill avait-il peur des soucoupes volantes ?

Photo d'un ovni supposé, prise dans le New Jersey en 1952 (Wikimedia Commons)

Les archives nationales britanniques viennent de publier des monceaux de documents sur les objets volants non identifiés. Parmi les courriers révélés, certains semblent montrer que le grand Sir Winston, Premier ministre au milieu du siècle dernier, prenait très au sérieux les ovnis. Ou, plutôt, l'impact que le phénomène pouvait avoir sur la population…

La révélation des courriers parvenus au bureau d'enquête sur les ovnis du ministère de la Défense britannique -le Sec(AS)2, fermé en 2009- apporte son lot d'informations intéressantes. Ainsi, comme le note la BBC, le pic d'ovnis aperçus a eu lieu en 1996, quand la série télé « X-Files » était populaire.

« Cet évènement risque de détruire la foi des gens dans l'Eglise »

Encore plus intéressant est d'apprendre ce que « le lion » Winston Churchill pensait du phénomène. Un échange de lettres entre un interlocuteur anonyme et le ministère passionne la presse d'outre-Manche, ce jeudi. Même si, à y regarder de plus près, on pense à la fameuse histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.

Winston Churchill pendant la Deuxième guerre mondiale (Gouvernement britannique/Wikimedia Commons)

Un citoyen britannique écrit en 1999 au bureau des ovnis et raconte que son grand-père, garde du corps de Churchill pendant la guerre, a assisté à une conversation entre le Premier ministre et le général américain Dwight Eisenhower (oui, celui qui débarquera plus tard à la Maison Blanche).

Le grand-père n'a jamais conté cette histoire à quiconque, « sauf à sa fille quand elle était âgée de 9 ans », rapporte le Daily Mail. Reste que parmi de nombreux courriers loufoques, ceux de cet homme (un scientifique) sont crédibles.

Pendant la guerre, donc, un équipage de la Royal Air Force de retour d'une mission sur le continent aurait aperçu un ovni. Informé de l'épisode, Winston Churchill aurait décidé de le classer secret « pendant cinquante ans », en se justifiant ainsi auprès d'Eisenhower :

« Cet événement devrait être immédiatement classifié, dans la mesure où il risquerait de créer une panique massive dans la population générale [sic], et détruire la foi des gens dans l'Eglise. »

Les demandes du scientifique au Sec(AS)2 n'ont pas abouti, puisque le ministère n'a trouvé « aucune » trace de la rencontre du troisième type vécue par les pilotes britanniques. Le fonctionnaire précise au demandeur qu'avant 1967, les dossiers sur les ovnis étaient détruits au bout de cinq ans.

« A quoi rime tout ce bazar autour des soucoupes volantes ? »

En 1945, le conservateur Winston Churchill perd les élections et laisse son poste de Premier ministre au travailliste Clement Attlee. En 1951, les conservateurs gagnent et Churchill revient au pouvoir.

Entre les deux passages de Churchill au 10, Downing Street, il y a eu aux Etats-Unis des « vagues » d'observations d'ovnis aux Etats-Unis. Comme en 1947, avec Roswell et l'incident de Kenneth Arnold, qui suscite la première occurrence du terme « soucoupe volante ».

La lettre de Churchill (cliquez pour agrandir)

Le 28 juillet 1952, soit dix mois après son retour aux affaires, l'homme d'Etat envoie une lettre à son secrétaire d'Etat à l'Air. Court et clair, le courrier a été publié début 2010 avec sa réponse :

« A quoi rime tout ce bazar autour des soucoupes volantes ? Qu'est-ce que ça peut signifier ? Quelle est la vérité ? Faites-moi un rapport quand cela vous conviendra. »

Dix jours plus tard, Churchill a sa réponse. D'après l'armée de l'air britannique, « tous les incidents rapportés » s'expliquent par « l'une ou l'autre des causes suivantes :

  • phénomène astronomique ou météorologique connu ;
  • identification erronée d'avion conventionnel, de ballon, d'oiseau, etc ;
  • illusions d'optique ou aveuglements (“delusions”) psychologiques ;
  • canular délibéré. »

Pour ceux qui croient dur comme fer aux soucoupes volantes, cette réponse « a fourni les règles de base pour la plupart des réponses officielles qui sont toujours utilisées aujourd'hui ». Le site sur lequel on lit ces lignes a recensé quatre ovnis dans le ciel français en juillet.

Illustrations : photo d'un ovni supposé, prise dans le New Jersey en 1952 (Wikimedia Commons) ; Winston Churchill pendant la Deuxième guerre mondiale (Gouvernement britannique/Wikimedia Commons) ; la lettre de Churchill