Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2010

Attali met les choses au clair !!

Jérusalem, l'unique capitale mondiale et le siège du Nouvel Ordre Mondial pour attendre le Messie !

Ben voyons !

Peut-on savoir lequel  parce que le nôtre est déjà venu, il y a plus de 2000 ans !

Quand l'idéologie tue le monde !

C'est pour cela que le génocide des peuples s'opère depuis la nuit des temps ?

Celui que nous attendons en ce moment c'est l'Antéchrist qui arrivera justement avec le Nouvel Ordre Mondial.

VADE RETRO SATANAS !

Faudrait peut-être que nous canonisions JUDA pour lui fêter sa fête aussi peut-être ?

A quand l'unique religion mondiale M. Attali ? Sans laquelle le Nouvel Ordre Mondial ne pourrait pas exister ?


Etes-vous déjà d'accord avec tous les chefs religieux pour nous jouer la carte de l'illusion et le Projet Bleu Beam  ??


Attali met les choses au clair !!




 

30/01/2010

Les "conspirationnistes" ne sont pas fous !

Tout se révèle depuis quelques temps !

Bloomberg: Maybe A Secret Banking Cabal Does Run The World After All

Traduction Google : Ici  

AIG cover-up proof that “conspiracy theorists” aren’t so crazy, writes columnist

Bloomberg: Maybe A Secret Banking Cabal Does Run The World After All 290110top

Paul Joseph Watson
Prison Planet.com
Friday, January 29, 2010

In another measure of how what the establishment labels “conspiracy theory” is quickly becoming mainstream, Bloomberg News carries a story today acknowledging that those derided as “crazy” for warning that the world is run by a secret banking cabal have largely been proven right in light of the AIG cover-up.

“The idea of secret banking cabals that control the country and global economy are a given among conspiracy theorists who stockpile ammo, bottled water and peanut butter. After this week’s congressional hearing into the bailout of American International Group Inc., you have to wonder if those folks are crazy after all,” writes Bloomberg’s David Reilly today.

“Wednesday’s hearing described a secretive group deploying billions of dollars to favored banks, operating with little oversight by the public or elected officials.”

Reilly goes on to describe how the New York Fed conducted a backdoor bailout (or in plainer terms a wholesale looting of the taxpayer) of banks like Goldman Sachs Group Inc., Merrill Lynch & Co., Societe Generale and Deutsche Bank AG, and then sought to keep it secret from the public.

Reilly also highlights another telling quote by Representative Marcy Kaptur during the hearing on Wednesday, when she told Geithner, “A lot of people think that the president of the New York Fed works for the U.S. government. But in fact you work for the private banks that elected you.”

Reilly savages Tim Geithner’s denial of any involvement in the scandal and concludes with stating, “When unelected and unaccountable agencies pick banking winners while trying to end-run Congress, even as taxpayers are forced to lend, spend and guarantee about $8 trillion to prop up the financial system, our collective blood should boil.”

As we have constantly emphasized, as the global government and the financial takeover accelerates, it’s becoming harder and harder for the elite to hide the true intention of what they are doing, which is centralizing power into fewer hands, destroying sovereignty and creating a one world order run by an unelected, undemocratic authoritarian system.

So whereas “conspiracy theorists” were once sidelined as paranoid kooks, as more and more of what they warned about comes to fruition, they gain more credibility and the establishment finds it more difficult to neutralize what they are saying by means of character assassination.

The Bloomberg writer’s admission that the “conspiracy theorists” were probably right reminds us of former Clinton advisor Dick Morris’ appearance on Fox News last year, when he pointed out that people who have been sounding the alarm bells over a global government takeover for decades have also been vindicated.

“Those people who have been yelling ‘oh the UN’s gonna take over, global government’, they’ve been crazy but now – they’re right!,” stated Morris on Sean Hannity’s show.

Watch the clip below.

http://www.youtube.com/watch?v=qW5Jv-TRXh0&feature=pl...

 

 

27/12/2009

Le Pen dénonce le Nouvel Ordre Mondial

http://www.youtube.com/watch?v=ObmK5vwjz4w

20/12/2009

Le jeu de cartes des Illuminati

Tout est programmé par avance ! La preuve !

 

Le jeu de cartes des Illuminati

http://www.dailymotion.com/video/x8rao7_le-jeu-de-cartes-...

 



19/12/2009

Ce que dit l'accord de Copenhague

Terre 19/12/2009 à 14h44


Ce que dit l'accord de Copenhague et tout cela basé sur des mensonges et sur les réelles causes cosmiques du réchauffement.

Les Illuminati-reptiliens, auraient-ils loupé leur instauration du Nouvel Ordre Mondial lors de la conférence de Copenhague ? Affaire à suivre de près...

Repères

Conclu dans la soirée de vendredi par une sorte de G20 élargi, sans l'accord de tous les pays, le texte ne fixe aucun objectif chiffré.

L'Accord de Copenhague, dont l'ONU a «pris note» ce samedi, permet pour la première fois d'enrôler l'ensemble des grands pays pollueurs, industrialisés et émergents, dans la lutte contre le changement climatique mais sur des ambitions réduites et sans cadre contraignant. Les principaux points de cet accord (à télécharger ici en pdf):

Accords de Copenhague du 18 -12-2009.pdf : (Ils se fichent de nous !)


Les objectifs

- La hausse de la température moyenne de la planète devra être contenue en-dessous de 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels (1800). Mais cette disposition n'est assortie d'aucune garantie: l'accord ne mentionne pas en effet la division par deux des émissions polluantes d'ici 2050 ni de date à laquelle celles-ci devront cesser d'augmenter.

- D'ici au 31 janvier, les pays industrialisés devront communiquer leurs objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre à horizon 2020 et les pays en développement devront annoncer les actions qu'ils comptent mettre en oeuvre pour atténuer les leurs. Aucun objectif chiffré n'est inscrit dans le texte.

La vérification

- Les engagements des pays industrialisés devront être «mesurables, notifiables et vérifiables» (règles MRV), afin d'en contrôler la réalité.

- Les pays en développement communiqueront eux-mêmes, tous les deux ans, les informations sur leurs politiques nationales, en offrant les éléments ouvrant à des "consultations et analyses internationales", dans le "respect de leur souveraineté nationale" (concession à la Chine).

Seules les mesures bénéficiant d'un soutien international, financier ou technologique, seront soumises aux règles MRV.


Ce point a constitué l'un des plus durs de la négociation.

Le financement


- Une aide immédiate de 30 mds de dollars sur trois ans (2010-2012) doit soutenir l'adaptation des pays en développement aux impacts du réchauffement: elle sera allouée «prioritairement» aux plus vulnérables, notamment en Afrique et dans les petites îles.

- De 2013 à 2020, les pays développés s'engagent à mobiliser progressivement jusqu'à 100 mds de dollars: ces fonds proviendront «de sources variées, publiques et privées, bilatérales et multilatérales, y compris de financements innovants» - sans évoquer à ce stade de taxe particulière.

- Création du «Fonds Vert Climat» de Copenhague pour soutenir les projets des pays en développement visant à réduire leurs émissions, comme la protection des forêts et la lutte contre la déforestation, l'adaptation, le renforcement des capacités et le transfert de technologies.

Contrainte juridique

- Le «fantôme» de Copenhague: la prochaine conférence de Mexico, fin 2010, ne verra sans doute pas l'adoption d'un nouveau traité contraignant. Le protocole de Kyoto reste donc le seul instrument légal contre le réchauffement, mais ne concerne qu'un tiers à peine des émissions mondiales.

http://www.liberation.fr/terre/0101609587-ce-que-dit-l-ac...