Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2010

Israël pointe des têtes nucléaires vers l’Europe

Ben voyons : Rien ne leur suffit à ces criminels !

Maintenant les Sionistes envisagent de déporter les Palestiniens en Europe sous la menace nucléaire !
Quand cessera le génocide du Peuple Palestinien ?

Quand les extrêmistes Sionistes cesseront-ils de faire régner la terreur sur le Monde et de faire la loi sans que leurs crimes ne soient jamais punis ?

Ensuite nous nous étonnerons que l'antisémisme monte dans le monde !

Assez de paranoïa ! Qui persécute encore les juifs depuis 60 ans et quels sont les peuples qui sont entretenus sous les pratiques terroristes Sionistes et sous la propagande antisémite ?





La septième chaine israélienne a diffusé un entretien exceptionnel avec le professeur Martin Van-Crevel, spécialiste mondial de référence des guerres de basse intensité. Le professeur émérite de l’Université hébraïque de Jérusalem y a développé publiquement les propos qu’il tient depuis une dizaine d’années dans les cénacles fermés des académies militaires israéliennes et états-uniennes.

Selon lui, la continuation sur une longue période de la guérilla palestinienne aboutira inévitablement à l’effondrement de l’Etat d’Israël. C’est pourquoi, à terme, Tel-Aviv n’a d’autre choix que de « transférer » les arabes Israéliens et les Palestiniens apatrides hors de frontières sûres (c’est-à-dire non seulement hors des frontières de 1948, mais aussi des territoires occupés depuis 1967 et idéalement de Cisjordanie et de la bande de Gaza). Dans la cas où les Européens s’opposeraient à une telle déportation, Tel-Aviv n’aura d’autre choix pour survivre que de détruire des capitales européennes sous le feu atomique, étant entendu que les Européens ne pourront pas riposter sans tuer leurs amis Palestiniens.

L’auteur de The Transformation of War [1] a insisté en soulignant que, d’ores et déjà, des têtes nucléaires israéliennes sont pointées vers Rome et d’autres capitales européennes pour rendre la menace crédible et le « transfert » des Palestiniens possible.

Le professeur Martin Van-Crevel aime à se référer à la devise du général Moshe Dayan, dont il est le biographe officiel : « Israël doit toujours apparaître comme un chien enragé, trop dangereux pour les autres »

==

[1] Version française : La Transformation de la guerre (Editions du Rocher, 1998).

http://www.voltairenet.org/article164428.html

Petite banniere 400x50

 

22:13 Publié dans Israël - Palestine | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

11/02/2010

Iran : Israël se met en place après les USA dans le Golfe

Pendant qu'ils détournent notre attention avec la crise financière en France et en Europe, les USA et Israël se préparent à attaquer l'Iran ! Ce qui ne manquera pas d'engendrer la 3ème ou la 4ème guerre mondiale !

Les deux navires de guerre israéliens sont arrivés au Golfe 10/02/2010


Le quotidien arabophone AlQuds AlArabi a indiqué que des navires de guerre israéliens sont arrivés lundi dans la région du Golfe, pour y effectuer des manœuvres conjointes avec la Vème flotte américaine stationnée au Bahreïn.

Citant des sources israéliennes, le journal affirme que l'un des deux navires est le destroyer Hervah qui a une longueur de 85,6 mètres, une largeur de 11,8 mètres, et pèse 700 tonnes. Son équipage est formé de 74 officiers et marins. Il transporte à bord 16 missiles antichars «Harpoon» et Gabriel, ainsi que 64 missiles anti aérien Barak.  Il porte également un artilleur, une unité de torpilleurs, un hélicoptère et un navire auxiliaire.

Jeudi dernier, les deux navires avaient traversé le canal de Suez,  grâce à des mesures de sécurité très strictes, prises par les Égyptiens, lesquels ont dépêché leurs navires de guerre pour les escorter. Les autorités maritimes égyptiennes ont aussi interdit d'accès les ferries et les bateaux de pêche.

Selon le quotidien israélien Yédiot Aharonot, des sous-marins devraient également traverser la Mer rouge en direction du Golfe, sachant que l'un d'entre eux, celui transportant des têtes nucléaires et baptisé Dolphine l'avait déjà fait, ainsi que le destroyer Eilat et trois bateaux de guerre.

Pour sa part le ministre iranien de la défense Ahmad Wahidi a menacé de bombarder les navires de guerre qui se trouvent dans les eaux du Golfe, si son pays fait l'objet d'une attaque.
Évoquant la présence de quelques 90 navires de guerre, dont des sous-marin, des porte-avions et des destroyers, il s'est étonné de ce déferlement:" pour quelle raison la diffusion de ce grand nombre de navires de guerre et pour quel but ... Pourtant, les Occidentaux savent que la présence des navires de guerre dans le golfe Persique constitue le meilleur des objectifs pour l'Iran, s'ils veulent lancer une action militaire contre l'Iran", a-t-il menacé.

http://www.almanar.com.lb


10/10/2009

Sarkozy remercié par l'American Jewish Committee

15/11/07 : Tous les mots de ce discours ont leur importance.

Extrait du discours :

"Je veux parler de la question d'Israël et de ses voisins. J'ai toujours pensé, c'est vrai, qu'Israël était une forme de miracle. Ecoutez, il suffit de voir, de connaître un peu l'histoire du monde. Il en a fallu des millénaires pour en arriver à Israël, ça c'est pas fait comme ça. Il a fallu la Shoa !"

Quelles conclusions devons-nous en tirer ?

American Jewish Committee (comité des américains juifs), aussi connu sous les initiales AJC, a été « fondé en 1906 avec le but de regrouper toutes les composantes juives américaines pour défendre le droit des juifs du monde entier» .[1] C'est l'une des plus vieilles organisation de défense des juifs des États-Unis

Selon un communiqué du CRIF : “Le Président de la République, qui effectue une visite de travail aux Etats-Unis les 6 et 7 novembre, a invité le président du CRIF, Richard Prasquier. Le Mercredi 7 novembre au matin, le président français rencontrera également les organisations juives américaines conduites par Richard Sideman et David Harris, respectivement président et directeur exécutif de l’American Jewish Committee, qui lui remettront le prix « Light Unto The Nation ».

Plusieurs ministres accompagnent Nicolas Sarkozy : Bernard Kouchner, ministre des Affaires Etrangères et Européennes ; Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi ; Rachida Dati, ministre de la Justice et Garde des Sceaux et Rama Yade, secrétaire d’Etat chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’Homme. Sont également du voyage le président de l’Assemblée Nationale, Bernard Accoyer, la directrice de l’AJC France, Valérie Hoffenberg, et de nombreux dirigeants d’entreprises.

Sarkozy remercié par l'American Jewish Committee

 

http://www.dailymotion.com/video/x3homk_sarkozy-remercie-par-lamerican-jewi_news

Sarkozy remercié par l'American Jewish Committee
envoyé par maracouja972. - L'actualité du moment en vidéo.

 

 

29/08/2009

Les sionistes et le trafic d’organes

Les sionistes et le trafic d’organes

samedi 29 août 2009 par Jsf

(Source : blog)

Quand Tsahal assassine des enfants pour, entre autre, alimenter la banque d’organes de l’entité sioniste...

L’entité sioniste a tacitement admis que les médecins de son institut légal avaient extrait les organes essentiels de trois enfants palestiniens âgés de 14 et 15 ans, tués de sang froid et sans raison par l’armée israélienne, à Gaza et en Cisjordanie, en décembre 2008.

Le ministre de la Santé sioniste, Nessim Dahhan, a déclaré, en réponse à une question posée par un membre de la Knesset, Ahmed Teibi, le mardi 28 juillet 2009, qu’il ne pouvait pas refuser des organes provenant de corps de jeunes palestiniens tués par les forces israéliennes et voués à des greffes ou à la recherche scientifique.

Les médecins de cet institut avaient extrait des organes tels que le cœur, les reins et le foie du corps de ces adolescents.

Les corps avaient été remis à leurs proches en vue de leur enterrement, le 6 janvier 2009.

Cependant, peu avant l’enterrement, les équipes médicales palestiniennes les avaient examinés et avaient découvert que ces essentiels organes étaient absents des corps.

Les médias en « Israël » et ceux de l’Occident, comme les organisations humanitaires ou de défense des Droits de l’Homme, ont complètement ignoré cette affaire sans doute d’aucune importance à leurs yeux.

Source : http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article6276

L’ambassadrice de Suède en Israël vivement critiquée à la suite de ses commentaires sur un article de presse



samedi 29 août 2009 par Jsf

(Source : yabiladi.com)

L’ambassadrice de Suède en Israël s’est attirée les foudres de dirigeants de l’opposition de son pays, pour avoir critiqué un article publié par le quotidien "Aftonbladet" (voir ci-dessous) laissant entendre que des soldats israéliens tuent des Palestiniens pour faire commerce de leurs organes.

Elisabet Borsiin Bonnier a estimé que cet article de presse était "choquant" et "consternant". Des propos dénoncés par plusieurs hommes politiques suédois. Per Gahrton, porte-parole du parti des Verts, a souligné que la diplomate devrait être rappelée à Stockholm et apprendre les fondements de "la liberté d’expression suédoise".

Le ministère suédois des Affaires étrangères a lui-même pris ses distances vis-à-vis des déclarations de l’ambassadrice, déclarant n’avoir aucun commentaire à faire.

L’article, paru lundi, a suscité une visite réaction en Israël. Daniel Seaman, chef du service de presse du gouvernement, a notamment jugé qu’il jouait "sur d’abominables thèmes antisémites".

L’auteur de l’article, Donald Bostrom, l’a rédigé sur la base de témoignages de Palestiniens de Cisjordanie et de la Bande de Gaza, qu’il identifie seulement par leurs prénoms. Il cite aussi un porte-parole de l’armée israélienne rejetant ces accusations et affirmant que les autopsies de Palestiniens tués par Tsahal sont la procédure de routine. Le papier est accompagné d’une photographie, prise apparemment après une autopsie, d’un Palestinien mort, porteur d’une cicatrice sur toute la longueur de son torse.

AP


Selon le quotidien suèdois aftonbladet (édition du 17 -08-2009) des soldats israéliens après avoir assassinés des palestiniens récupèrent leurs organes pour les vendre sur le marché noir en Israël.

Le quotidien a lié ce macabre commerce au scandale découvert au NEW JERZEY le mois dernier ou 44 personnes ont été arrêtées par les autorités pour motif de commerce d’organes humains... parmi les personnes interpelées plusieurs rabbins...

Les autorités israéliennes ont été fâchées par une telle publication et nient la véracité d’une telle chose...

article:Våra söner plundras på sina organ...

Source : http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article6277


Israël Plaque tournante d'un trafic d' Organes?

Israël Plaque Tournante D'un Trafic D' Organes? Un Pionnier Du Sionisme Renonce Au Sionisme

Après les scandales de trafic d'êtres humains, notamment de femmes d'Euurope de l'Est, pour lequel Israël constituait une plaque tournante, c'est maintenant l'accusation de trafic d'organes qu' éclabousse le régime sioniste corrompu. Une corruption qui provoque des réactions lourdes de conséquences pour le futur du régime sioniste puisque récemment l'un de ses pionniers a publiquement rejeté ce pour quoi il a lutté: "Moi, un vieux Sabré ( juif né en Israël) de 95 ans.... déclare ici même que je renonce à ma croyance dans le Sionisme qui a échoué, que je ne serai pas loyal à l'état juif fasciste et ses folles visions..."

Myriam Abraham Jeudi 20 Août 2009

Copie d'écran de l'article du Aftonbladet

Copie d'écran de l'article du Aftonbladet

Un Journal suédois, Aftonbladet, vient d'accuser les soldats israéliens de kidnapper des Palestiniens, de voler et de vendre leurs organes. Sous le titre " ils pillent les organes de nos fils", ce quotidien suédois à grand tirage a consacré deux colonnes entières à cette information s'attirant bien sûr immédiatement le qualificatif "d'antisémite".

Cet article est basé et cite des témoignages de Palestiniens affirmant que de jeunes hommes en Cisjordanie et à Gaza avaient été kidnappés par l'armée d'occupation israélienne, et que leurs dépouilles avaient été rendues à leurs familles avec des organes en moins.

L'auteur de cette article, Donald Boström, a compilé des témoignages accablants de familles palestiniennes. "Nos fils sont utilisés comme donneurs d'organes involontaires" ont dit des proches de Khaled, de la ville de Naplouse avec qui Donald Boström s'est entretenu. Idem pour les oncles de Machmod et Nafes de Gaza tous deux disparu pendant quelques jours et dont les corps autopsiés ont été retournés à leurs familles.

L'auteur de l'article cite également une affaire survenue en 1992, lors de la Première Intifada. Il dit que l'armée israélienne s'était emparé d' un jeune palestinien connu pour jeter des pierres sur les soldats israéliens dans la région de Naplouse, après lui avoir tiré dessus le touchant à la poitrine, aux deux jambes et à l'estomac. Mortellement blessé son corps avait été transporté par un hélicoptère militaire à "un endroit non connu de ses proches". Cinq nuits plus tard, le corps du jeune palestinien a été rendu à sa famille enveloppé dans des draps verts d'hôpital.

"Au bruit stridents des pelles se mêlaient le rire occasionnel des soldats qui plaisantaient entre eux attendant de rentrer chez eux. Quand Bilal a été mis en terre, sa poitrine s'est découverte et cela est devenu soudain évident à la personne présente qu'on avait abusé de son corps. Bilal est loin d'être le seul qui a été enterré le corps entaillé de l'estomac jusqu'au menton et les spéculations sur les raisons de ces entailles avaient déjà commencé" écrit-t-il.

Cet article établit un lien avec une scandaleuse affaire récemment dévoilée aux Etats Unis, de l'existence d'un syndicat du crime comprenant cinq rabbins américains du New Jersey et de New York, ainsi que des fonctionnaires de d' état du New Jersey (le maire de la ville de Jersey, et son 1er adjoint). Ils sont accusés de blanchiment d'argent et de trafic d'organes, de même que de vente de contre façons de sacs Gucci et Prada et autres produits. Ce réseau de rabbins opérant de Brooklyn au New Jersey est accusé d'avoir blanchi des dizaines de millions de dollars via des associations de bienfaisance qu'ils contrôlaient. Les rabbins envoyaient une partie de leurs recettes à des yeshivas ( écoles religieuses) en Israël liées au parti politique religieux extrémiste Shas, dirigé de facto par le rabbin extrémiste Ovadia Yosef. Ce dernier a de nombreux adeptes ici en France au sein de la communauté sioniste qui le considère comme un grand "sage".

Les autorités policières ont également découvert qu'une partie de l'argent blanchi par ces rabbins provenait de la vente d'organes humains par un rabbin orthodoxe de Brooklyn, Levi Izhak Rosenbaum. Dans cette affaire de trafic d'organes, le suspect N° du blanchiment d' argent, Rabbi Elyahu Ben-Haim oeuvrait en Israël en étroite collaboration avec le Rabbi David Yosef, qui n'est autre que le fils de ce grand "sage" Ovadia Yosef. Celui-ci s'est fait remarqué à de multiples reprises pour avoir traité les Palestiniens de noms d'oiseaux, les comparant notamment à des cafards. Ben Haim et David Yosef appartiennent à un centre d'études avancées du Talmud à Jérusalem dirigé par la famille Yosef et donc financé par cet argent sale.

Un procureur général de l'état du New Jersey a dit : " il semble que chacun voulait une part du gâteau. La corruption était largement répandue, et envahissante". Les politiciens vendaient leurs services aux rabbins qui " dissimulaient leur activités criminelles derrière une façade de droiture". L'argent blanchi venait d'Israël, via des banques suisses, puis était ensuite transféré au New Jersey.Les complices israéliens achetaient des reins en Israël pour 10 000 $ pièce de "personnes vulnérables", et puis les envoyaient à leurs associés rabbins qui les revendaient aux Etats Unis 160 000 $ pièce selon ce qu'a dit le procureur, ses propos ayant été repris par une dépêche d'AP du 25 Juillet 2009.

Levy Izhak Rosenbaum, Juif orthodoxe de Brooklyn et trafiquant en chef se considérait comme un "entremetteur". Lors d'une conversation secrète enregistrée - car ce réseau de blanchiment et de trafic d'organes avait été infiltré par une taupe du FBI - Rosenbaum s'était vanté de s'arranger pour que les reins des "donneurs" (volontaires, involontaires ?) soient compatibles avec les receveurs. " J'ai amené à un type ce que je crois être compatible pour son oncle" a-t-il dit. Rosembaum avait déjà été repéré pour trafic d'organes en 2002. Il utilisait des paysans pauvres de Moldavie ( d'où est originaire l'actuel ministre israélien des affaires étrangères d'extrême droite, Lieberman, lui même accusé d'un autre type de corruption) comme donneurs. Il leur promettait un travail aux USA puis faisaient pression sur eux pour qu'ils soient "donneurs" de reins pour des receveurs qui se faisaient passer pour des membres de leurs familles. Il lui arrivait de menacer les récalcitrants avec un pistolet. Rosenbaum montrait alors son véritable pistolet et puis mettant ses doigts en forme de pistolet, le pointait à la tête du donneur contraint. ( (Somatosphere: Science, Medicine and Anthropology. July 27, 2009, http://www.somatosphere.net/).

Certaines des transplantations utilisant les donneurs de Rosenbaum étaient pratiquées au Mount Sinai Hospital à New York. Dans des enregistrements secrets du FBI, Rosembaum disait qu'il distribuait généreusement de l'argent aux médecins israéliens, à ceux qui préparaient des visas et à ceux qui s'occupaient des donneurs d'organe dans le pays. " L'une des raisons pour laquelle c'est si cher c'est qu'il faut tout le temps verser des pots de vin" a-t-il dit ( AP 25/07/09)

Dans ce contexte, l'information publiée par le journal suédois qui s'appuie aussi sur des témoignages de familles de victimes palestiniennes est tout à fait plausible. Des soldats et milices sionistes, conditionnés à considérer les Palestiniens comme des sous humains avec la bénédiction de rabbins haineux, corrompus, peuvent s'être faits une "spécialité" de ce genre de trafic d'organes avec la complicité de médecins véreux généreusement récompensés par Rosenbaum.

Un Pionnier Du Sionisme Renonce Au Sionisme

Il est rare qu'un Sioniste, surtout ceux de la première heure, les plus endoctrinés, ceux qui ont lutté pour établir en Palestine un état juif par un processus de nettoyage ethnique mené contre les Palestiniens et qu'ils ont eu le culot d'appeler " guerre d'indépendance" rejette définitivement ce pour quoi il a lutté. Le rejet du Sionisme par Dov Yermiya, un vétéran sioniste de 94 ans, est la preuve que cette idéologie politique disparaîtra à terme des pages de l' Histoire, signalant la fin du colonialisme, et, pour le Judaïsme, la fin de ce qui est une véritable Shoah/Nakba/Catastrophe.

Traduction d' extraits de l'article d' Helen Cobban 17/08/09 www.counterpunch.org intitulé "Zionist Pioneer Renounces Zionism"


Je n'ai jamais rencontré Dov Yermiya, un pacifiste israélien qui a maintenant 94 ans. Mais bien sûr j'ai lu son livre qu'il a publié en 1983 dans lequel il relatait sa colère contre la torture et d'autres mauvais traitements des civils dont il avait directement été témoin lors de l'invasion israélienne du Liban l'année précédente. J'ai son livre en main.

Je viens juste d'apprendre dans une lettre ouverte publiée par Uri Avnery, que Yermiya a récemment renoncé à l'idéologie et la pratique du Sionisme avec ces mots de révolte :


"Moi, un vieux Sabre ( juif né en Israël) de 95 ans, qui a labouré ses champs, planté ses arbres, construit une maison et suis le père de fils, le grands père de petits fils et l'arrière grande père d' arrière petits fils, et qui ait aussi versé son sang sur le champ de bataille pour la création de l'Etat d'Israël,

"déclare ici même que je renonce à ma croyance dans le Sionisme qui a échoué, que je ne serai pas loyal à l'état juif fasciste et ses folles visions, que je ne chanterai plus l'hymne national, que j'observerai une minute de silence seulement les jours de commémoration pour ceux qui sont tombés des deux côtés dans les guerres, et que j'observe le coeur brisé un Israël qui est entrain de se suicider et les 3 générations de descendants que j'ai nourris et élevés en son sein.

"...Pendant 42 ans, Israël a transformé ce qui devait être la Palestine en un immense camp de détention, et maintient captif tout un peuple sous un régime oppressif et cruel, avec comme unique but de leur prendre leur pays, quelque soit ce qui arrive !!!

"L'IDF supprime avec empressement leurs efforts de rébellion, avec l'aide active des colons voyous, avec des moyens brutaux d'Apartheid et un blocus choquant, un harassement inhumain des malades et des femmes sur le point d'accoucher, la destruction de leur économie et le vol de leurs meilleures terres et de leur eau.

"Au dessus de tout cela flotte le drapeau noir d'un mépris effrayant pour la vie et le sang des Palestiniens. On ne pardonnera jamais à Israël cette terrible quantité de sang répandu, spécialement le sang des enfants, dans des proportions qui font se dresser les cheveux sur la tête...."


Yermiya avait déjà publié dans l'hebdomadaire communiste israélien, Zo Hadereth, en Juin 2008, une lettre très critique dans laquelle il avait annoncé qu'il renvoyait au ministre de la défense Barak, une lettre d'invitation que ce dernier lui avait envoyé pour participer à la cérémonie pour honorer tous les vétérans de la guerre de 1948 appelée par les Sionistes " Guerre d' Indépendance".

Dans cette lettre il écrivait :

"...En tant que vétéran de la guerre de 1948, qui avait déjà été blessé dans un combat au corps à corps deux semaines avant la déclaration d'indépendance, je me sens obligé ici même de vous retourner cette invitation, à vous ministre de la défense. Je le fais à regret, mais je le considère comme mon devoir.

"Je vous considère vous, Ehud Barak, comme l'un des hauts commandants militaires et hauts dirigeants politiques responsables d'avoir transformé l'armée dite "forces de défense israéliennes" en une armée d'occupation et d'oppression du peuple palestinien, et comme défenseur des colonies criminelles dans leur pays.

"40 ans d'occupation ont profondément corrompu l'armée israélienne et toutes les couches de la société israélienne. Toutes deux sont caractérisées par le "vent d'est " nationaliste ( qui apporte vagues de chaleur et sauterelles) qui souffle et allume des guerres sans fin, qui menace notre peuple et notre terre d'une troisième et dernière destruction. Votre part de responsabilité dans tout cela est énorme et par conséquent je vous retourne votre invitation, sans remerciement....".



Article intégral en anglais : http://www.counterpunch.org/cobban08172009.html


Source : http://www.planetenonviolence.org/

Alterinfo :