Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2015

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

 

Nous vous rappelons que ce sont les services secrets russes qui ont communiqué leurs informations sur les attentats atomiques perpétrés aux USA par le Mossad, Israël avec la complicité de BUSH, aux renseignements US dont aux Veterans Today qui traitent de cette affaire sur leur site. 

 

Quelques rappels de liens :

*- Révélations choc sur le 11 septembre. La Russie ouvre ses dossiers sur le 11 Septembre nucléaire et la prolifération israélienne.

*- SCOOP ! Bush et le Mossad avaient planifié les attentats du 11/9/2001 !

* - Quand Gordon Duff de Veterans Today balance la vérité à Damas sur les Illuminati et Israël ! Une onde de choc planétaire pour nous réveiller !

 

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

 

8 janvier 2015


Nous relayons cette opinion car elle émane du général Leonid Ivashov, qui était le chef d’état-major de l’armée russe au moment des attentats du 11 septembre 2001.

Pour le général Ivachov, « l’attentat à Charlie Hebdo est l’œuvre de mercenaires »

Ivashov a toujours dit que ces attentats émanaient de l’intérieur du complexe militaro-industriel des États-Unis ; il a participé à bon nombre de conférences pour la paix, dont la conférence Axis for Peace, à Bruxelles en 2005, et il est un de ceux qui en savent beaucoup sur pas mal de choses. Il est toujours bon d’écouter et de noter ce qu’il dit…

« L’attaque terroriste menée en France est l’œuvre de mercenaires, recrutés par les États-Unis ou Israël, dont l’objectif est de détruire l’image de l’Islam », a estimé le général Ivachov, vice-président de l’Académie des questions géopolitiques.

« Aucun vrai musulman ne se livre à de tels actes », a-t-il précisé.

« Les vrais musulmans ne sont pas à l’origine de tels actes, ce sont plutôt d’autres forces. Il se pourrait qu’Israël et les États-Unis soient dernière ces actes », a-t-il indiqué.

Et Ivachov de poursuivre :

Actuellement, nous assistons à une guerre des civilisations. Ce qui se déroule, depuis les États-Unis jusqu’au Moyen-Orient en passant par l’Afrique du Nord, est une tentative d’anéantir la civilisation islamique. Tout comme ce qui se passe actuellement en Ukraine ; l’objectif reste le même. En effet, l’incident survenu à Paris n’est pas la guerre des musulmans contre l’islam. Cet incident est plutôt l’œuvre de mercenaires et de personnes fanatiques et extrémistes. C’est un acte bien calculé, commis par des mercenaires qui, en contrepartie d’argent, se livrent à de tels actes. Ce sont des islamistes extrémistes, qui ne comprennent rien à la culture authentique islamique. Ils se servent du nom de l’islam comme d’un instrument.

La controverse des caricatures et l’outrage fait à l’Islam sont les seuls prétextes, pour donner à de tels incidents un aspect idéologique.

«Il est bien évident que l’Islam n’est pas derrière cet incident. Cet incident est, fort probablement, une opération organisée par les Etats-Unis,  pour porter atteinte à la culture et à l’image de l’Islam,  dans le but de soulever la nation européenne contre l’Islam. Ils font, ainsi, d’une pierre deux coups. Il est probable que les agents de sécurité d’Israël y soient impliqués. Tout comme nous sommes témoins, aujourd’hui, en Europe, et pour différentes raisons, de l’exacerbation du sentiment anti-israélien. L’une  des raisons de cette exacerbation, ce sont les actes de ce régime, au Moyen-Orient, commis avec l’aide des Etats-Unis, ayant conduit à l’exode d’un grand nombre d’immigrants vers le continent  européen. C’est pour cette raison que les Américains et  les Européens ne sont pas, pour autant, satisfaits d’Israël, la reconnaissance, par certains pays européens, de l’Etat indépendant palestinien, assénant un autre coup à l’image des Etats-Unis et d’Israël.

Source : ICI

Ananalyse de Quenel+

Cette théorie tout à fait plausible d’une attaque sous faux drapeau, grâce au renfort de présumés fondamentalistes encagoulés prônant la vengeance du prophète Mohamed vis-à-vis d’une caricature datant de 2006, peut nous amener à nous interroger sur le temps de réaction relativement long et le pourquoi avoir attendu ce moment précis.

La concomitance et la préparation mentale des citoyens, par le biais de la mise en avant du conflit palestinien l’été dernier, les prétendues exécutions de journalistes par l’EIIL, la parution ultramédiatisée d’un livre déclarant la guerre civile inéluctable contre la religion islamique sur notre sol national, ainsi que les pseudos attentats de déséquilibrés ou de simples accidents de la circulation où un Allah Akbar crié par l’assaillant aurait été entendu dans une voiture vitres fermées fonçant à toute allure dans la foule, ont permis d’imprimer dans le subconscient de chaque citoyen qu’il était impossible d’échapper à cette fatalité, rendant ainsi inconcevable de ne pas être submergé par l’émotion suscité par un présumé attentat au sein de notre nation bien aimée, sans quoi votre rationalité, votre recul et votre sang-froid ne peuvent être analysés que comme de l’inhumanité.

À ce stade, le hasard n’a plus sa place et n’est plus que réservé à ceux qui sommeillent, obnubilés par un film hollywoodien grandeur nature, ne voyant plus que ce qui stimule leur peur et occultant ce qui pourrait leur faire subir un réveil à base d’électrochocs par une simple question : « À qui profite le crime ? »

Le 7 janvier 2015 restera une journée bien Mossad…

 

 

08/01/2015

Désintox - Emission spéciale Charlie Hebdo

En raison de l'actualité, Jean-Michel Vernochet, écrivain et journaliste, a modifié le format de sa troisième émission « désintox » pour traiter de l'attentat contre Charlie Hebdo.


 

 

CHARLIE-HEBDO ou « la trahison des clercs » par Jacob COHEN !

Un bravo spécial au toujours excellent Jacob Cohen, qui a bien du mérite, vu ses origines...

 

CHARLIE-HEBDO ou « la trahison des clercs » par Jacob COHEN !

mercredi 7 janvier 2015

J’emprunte ce titre à un livre des années 20 et dans lequel l’auteur critique les intellectuels de l’époque de se détourner du combat politique.

Quel rapport avec l’attentat d’aujourd’hui ?

Il se trouve que Charlie-Hebdo, journal satirique, anarchiste, révolutionnaire, caustique, ennemi de tous les pouvoirs et dénonciateur de tous les abus (pour vous donner une idée, il fut le 1er à dénoncer le nucléaire et à combattre la croissance capitalistique dès la fin des années 60, sans compter ses superbes « Unes » ses dessinateurs comme Reiser ou son pseudo philosophe anar qui tournait tout en dérision : le professeur Choron), une véritable institution de l’esprit révolutionnaire gaulois, ce magazine donc a été pris en otage par un certain Philippe Val, qui avait des casseroles à se faire pardonner, et qui s’est mis au service de BHL, transformant Charlie-Hebdo en organe pro-sioniste, dénigrant les Arabes et en particulier les Palestiniens, adorant le CRIF et ses valets, poussant sa logique jusqu’à reprendre la bannière de l’islamophobie gratuite et délirante, vomissant tout ce qui représentait l’islam ou les musulmans. Il paraît, Sarkozy l’avait dit vous voyez donc le lien, que la liberté d’expression est à ce prix. Sauf que ce principe s’est toujours arrêté au seuil des synagogues, de l’ancien testament, du régime sioniste, de la Shoah, etc. pour ne pas faire de peine à ceux « qui ont beaucoup souffert ».


La morale de l’histoire, et on peut étendre ce principe à d’autres collabos, Philippe Val a été nommé directeur de France Inter. Et Charlie-Hebdo a poursuivi dans cette belle voie de la collaboration avec les puissants du moment, ce qui lui a apporté soutiens financiers médiatiques et politiques.

Ce n’est pas la 1ère fois que le lobby judéo-sioniste réussit à « retourner » un organe de presse, comme on « retourne » un espion. Je citerai 2 exemples qui me semblent particulièrement révélateurs. D’abord « Les Lettes Modernes », revue créée après la guerre par Jean-Paul Sartre et qui représentait le summum de la réflexion anti-impérialiste. Revue reprise par Claude Lanzmann, l’auteur du film « Shoah » qui lui a rapporté des millions, et qui en a fait un torchon au service du sionisme. L’autre exemple c’est Libération sur lequel je ne m’étendrai pas tellement sa collusion avec le sionisme est flagrante et sa haine de l’islam incommensurable.

Ces campagnes de propagande islamophobe et de soutien à l’Amérique et à Israël ont pour conséquence de créer un climat détestable et de susciter des pulsions de violence et de revanche aveugle. Ce que l’on reproche généralement au « terrorisme ». Phénomène bien connu des sociétés sous domination impérialiste et qui n’ont aucun moyen de se défendre. Le « terrorisme » est créé et alimenté, intentionnellement ou non, par des forces dominantes qui peuvent ainsi se retourner contre la « sauvagerie » des dominés. Que l’on pense aux habitants de Gaza. Qu’avaient derrière la tête ceux qui ont détruit l’Irak et la Libye et mènent des guerres en Afrique ? Pourquoi la France participe à ces combats et au profit de qui ? Pourquoi ce harcèlement constant des musulmans et ces campagnes de dénigrement ? Si ce n’est en grande partie pour complaire au lobby judéo-sioniste, à l’Amérique et à Israël.

 

Charlie-Hebdo, à l’image de tous les médias en France, portent une énorme responsabilité dans ce chaos généralisé. À force de jouer avec le feu au profit d’intérêts qui ne sont pas ceux du peuple de France, on aboutit à des attentats et on risque la guerre civile. Il serait temps que les « clercs », ceux qui ont une responsabilité intellectuelle soient ramenés à la raison.

 

Jacob COHEN

 

7 janvier 2015 

 

 

Je ne suis pas Charlie !

Pour ceux qui veulent mettre des images sur leurs blogs et dans leurs mails en signe de protestation contre tous ces mensonges, cette propagande nauséabonde  et cette hystérie !

Il n'y a encore aucune réponse à l'enquête que les coupables musulmans sont déjà désignés !

 

!cid_A78C2A5F6BD247D7A9DDE40EABCC8C3.jpg

!cid_A78C2A5F6BD247D7A9DDE40EABCC8C32@AC.jpg

je ne suis pas charlie.jpg

Par le site sioniste JSSNews : En hébreu, « Je suis Charlie » est l'acronyme de « Je suis Israël » !

C'était signé par avance !

A qui bénéficie le crime et pour qui travaillait Charlie Hebdo qui a été hébergé par Libération un journal appartenant à Rothshchild et qui a été hébergé par le Groupe Rothschild au siège de Libération ?

Qui passait son temps à s'attaquer et à caricaturer les Musulmans et les  valeurs de l'Islam au profit d'Israël  ?

Encore un organe de subversion et de propagande raciste aux ordres du lobby sioniste  qui a été touché cette fois-ci par ceux-là mêmes qui se servaient d'eux comme d'une officine à faire monter le racisme en France et à orchestrer la guerre civile,  et ceux par lesquels  ils étaient financés  !

!cid_A78C2A5F6BD247D7A9DDE40EABCC8C32@AC.jpg
NI DES CONS NI DES MOUTONS !

Un exemple de provocation !

En hébreu, « Je suis Charlie » est l’acronyme de « Je suis Israël » – éléments graphiques by Shmoo

Le mot d’ordre, depuis le carnage de Charlie Hebdo, c’est « Je Suis Charlie. »

En hébreu, Je Suis Charlie s’écrit ainsi:
אני שארלי

 Avec les lettres identiques, dans un autre ordre, on obtient Je Suis Israël:

אני ישראל
Ce qui, pour ceux qui étudient la Torah, pourrait signifier beaucoup… Et en premier lieu: ceux qui attaquent Charlie sont les mêmes qui attaquent Israël. Tellement vrai !

Par ailleurs, nous tenions à féliciter l’artiste israélien Shmoolik pour les panneaux qu’il a mis à disposition du public:
 
Merci à Shmoo – JSSNews