Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/10/2015

SYRIE. Pourquoi l'Amérique veut "sa peau"?

Extrait (remix In Time) d'une conférence-débat menée par la franco-syrienne Ayssar Midani sur la situation en Syrie et les causes réelles de cette guerre "larvée" menée par les Américains, par "djihadistes" et drônes interposés, pour ne pas avoir à risquer un conflit ouvert "de type guerre mondiale" avec Poutine...


Mme Ayssar Midani ne fait d'ailleurs que confirmer la politique impérialiste américaine menée partout dans le monde et remarquablement expliquée par John Perkins qui fut en son temps un agent U.S chargé de négocier avec les dirigeants des Etats ciblés:

SYRIE. Pourquoi l'Amérique veut "sa peau"?


La présente vidéo est un "remix" de la conférence complète d'une durée de 1h16 se trouvant au lien suivant:

SYRIE. Pourquoi l'Amérique veut "sa peau"? (Vidéo complète)



Voir aussi sur A2 la trés surprenante invitation de Bachar El Assad; "qui ne mérite pas d'être sur terre" selon nôtre Ministre des Affaires étrangères, interviewé par Pujadas en avril 2015:


 

 

France/Moyen-Orient : ce qui a changé depuis le début du conflit syrien

Depuis la Russie est entrée en jeu !

 

La France possède une certaine influence et une présence au Moyen-Orient, qui la conduisent à agir pour la défense de ses intérêts. Or, après quatre ans de guerre, qu'est-ce que le conflit syrien a changé dans ses relations avec les pays du Moyen-Orient ? Paris a-t-il remis en cause sa proximité avec les monarchies du Golfe ? La Syrie et l'Iran sont-ils devenus des partenaires incontournables face à l'Etat islamique ? Quelle est la place de la Turquie dans ce réseau et système d'alliances ?


 

 

Russie et Iran créeront une banque conjointe

La meilleure est ici !

Adieu les sanctions qui pourraient toucher cette banque !

Russie et Iran créeront une banque conjointe

12:31 23.10.2015 (mis à jour 13:03 23.10.2015)

Téhéran

Une délégation iranienne arrivera bientôt à Moscou pour créer une banque conjointe avec la Russie.

Une délégation se rendra prochainement à Moscou pour fonder une banque russo-iranienne, a annoncé vendredi le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak.

"Tous les détails (de la création de cette banque, ndlr) seront examinés après l'adoption d'une décision de principe. A présent, nous avons convenu que la délégation iranienne arrivait spécialement pour étudier tous les détails, concernant le lieu, les conditions de travail, l'entrée dans le capital", a confié le ministre à la chaîne Rossia 24.

Plus tard, M. Novak a précisé que la délégation arriverait en Russie d'ici le 12 novembre.

Selon lui, la future banque devrait financer des projets d'investissement concrets.

Les 21 et 22 octobre, Alexandre Novak, président de la partie russe de la commission russo-iranienne pour la coopération économique et commerciale, a effectué une visite en Iran. Il a été accompagné de représentants des plus grandes compagnies énergétiques et de transport russes.

 

 

22/10/2015

Aucun drapeau n'est assez grand pour dissimuler la honte d'avoir tué des innocents !

HALTE AUX CRIMES COMMIS CONTRE L’HUMANITÉ !

12022463_432409006957437_716361572843418172_o.jpg

Syrie/Manœuvres militaires iraniennes : le décodage

Comme cela, les choses sont claires pour tout le monde !

Syrie/Manœuvres militaires iraniennes: le décodage

http://media.ws.irib.ir/image/4bhi33ad82aace17bb_800C450.jpg

Oct 21, 2015 17:19 UTC - IRIB- Maghsoud, le général à la retraite de l'armée syrienne décode le message que l'Iran tente de faire passer via ses exercices militaires .

"L'Iran a mis en avant un plan pour résoudre la crise en Syrie, un plan qui renforce les liens stratégiques entre Moscou et Damas . Les manœuvres militaires qui se déroulent dans le nord ouest iranien n'a d'autre objectif que celui de renforcer les avancées de l'armée syrienne sur le terrain .

L'Iran veut également repousser tout danger contre les nouveaux acquis de l'armée syrienne.

 Les exercices militaires iraniens contiennent un message : La coalition quadripartite se tient prête à faire face à toutes les milices terroristes" l'expert est revenu par la suite sur les opérations d'Alep : " les opérations de l'armée syrienne dans le rif sud ouest de Alep est un prélude à l'encerclement total d'Alep et sa libération.

Ce qui va faire voler en éclat les rêves d'Erdogan qui cherchait à créer une zone d'exclusion à Alep et son annexion à la Turquie. Ankara comptait aussi former une région fédérale propre aux turkmènes et aux kurdes syriens.

L'armée syrienne mène ses combats à partir de quatre axes . 100 kilomètres carrés de cette province stratégique viennent d'être repris par l'armée syrienne. Une route d'approvisionnement des terroristes reliant maarat Noman à Alep est tombée. Dans le rif est d'Alep, le Hezbollah et l'armée syrienne vont très prochainement briser le siège de l'aéroport de koviras. Les forces syriennes se trouvent à 5 kilomètres de l'aéroport.

" Le général Maghsoud a ajouté : " l'avancée des forces syriennes vers l'est de Alep finira par briser le siège de Nobol et Azahra et le rif d'Alep et leur retour dans le giron syrien ».

Les exercices militaires des forces armées iraniennes recouvrent des opérations de reconnaissance, de commandement, des opérations héliportées. l'Iran a utilisé au cours de ces manœuvres les hélicoptères de type  205  206 214 et Cobra. Les missiles Shalamcheh et les batteries de missiles Mersad des forces iraniennes ont aussi été utilisées dans ces exercices. Ces missiles ont détruit des objets volants. Ce sont des engins que l'Iran compte utiliser contre les terroristes takfiris"