Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2015

Les USA demandent à l'Irak de garder secrets leurs renseignements communs

Les USA ont très peur !

En fait, ils demandent à l’Irak de ne pas dire à la Russie que l’EI ce sont eux, autrement depuis plus d’1 an qu’ils sont sur le terrain, l’armée la plus puissante du monde aurait débarrassé l’Irak de leur mercenaires/salariés !

D’où le fait que le Pentagone s’inquiétait de la création de la coalition entre la Russie, la Syrie, l’Iran et l’Irak !  

Comme si la Russie avec ses agents secrets et ses satellites militaires ne savait pas déjà  qu’USA/ISIS/DAESH/AL-Qaïda/Israël/Turquie/Ryad, étaient la même entité !

Du reste Poutine ne s’est pas gêné pour dire qu’il savait ce qui se passait au Moyen Orient et en Afrique ! Il ne lui reste qu’à dire très clairement qui finance tous ces mercenaires.

Poutine: Nous savons ce qui se passe au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Le jouet de l'Empire : ISIS/DAESH/DAECH/EI. Création, financement, armement.

Poutine à l’ONU sur les révolutions « démocratiques » : Est-ce que vous comprenez ce que vous avez fait ?

Les USA demandent à l'Irak de garder secrets leurs renseignements communs

 21:36 01.10.2015(mis à jour 21:38 01.10.2015)

Département américain de la Défense

Le ministre irakien de la Défense a assuré aux Etats-Unis que les informations secrètes reçues de leur part ne seraient pas transmises aux militaires russes. Selon Washington, les échanges d'informations avec Bagdad causent un "préjudice catastrophique" aux combattants de Daesh.

Le Pentagone espère que les autorités irakiennes ne transmettront pas à un pays tiers — en l'occurrence la Russie — les renseignements que les Etats-Unis communiquent à Bagdad dans le cadre de l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (Daesh), a déclaré le porte-parole du département américain de la Défense, le colonel Steve Warren.

"Le ministre irakien de la Défense nous a assuré que les informations secrètes que nous leur transmettons seraient protégées", a indiqué le colonel lors d'un point de presse à Washington. Il répondait à la question de savoir s'il existait un risque de voir les militaires irakiens partager ces informations avec les Russes. "Nous procédons à un très bon échange d'informations avec la partie irakienne, ce qui cause un préjudice catastrophique à l'ennemi", a ajouté le porte-parole.

La Russie, l'Iran, l'Irak et la Syrie ont mis en place un centre d'information conjoint à Bagdad afin de coordonner la lutte contre l'Etat islamique. Ce centre est chargé de recueillir, de traiter et d'analyser les informations sur la situation militaire dans la région et de les transmettre aux états-majors de ces pays.

 

Syrie: l'Occident jaloux du succès de la Russie

Nous sommes bien d'accord avec cette analyse.

 
Syrie: l'Occident jaloux du succès de la Russie

 20:44 01.10.2015 (mis à jour 21:34 01.10.2015)

Frappes russes en Syrie

Face aux djihadistes, l'Occident préférerait perdre la Syrie et même d'autres pays de la région plutôt que de soutenir la politique de Moscou, estime un parlementaire russe.

L'attention du monde entier est aujourd'hui portée sur la Syrie et à la Russie, seul pays capable de désamorcer la crise syrienne, a estimé jeudi Konstantin Kossatchev, chef de la commission des Affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

"Du moment que l'armée syrienne est la seule structure armée qui mène au sol le combat contre l'Etat islamique, l'unique variante efficace d'utilisation de l'aviation dans cette guerre passe par la concertation d'actions entre "terre" et "ciel", soit par la coordination avec l'armée syrienne", a déclaré M.Kossatchev devant les journalistes à Moscou.

Et d'ajouter que la Russie était le seul pays prêt à une telle coordination et qui la réalisait déjà.

"C'est l'unique chance pour réussir l'opération", a souligné le sénateur, ajoutant cependant que l'Occident avait déjà lancé une véritable guerre de l'information contre la Russie.

Selon le sénateur, tout porte à croire que l'Occident ne peut supporter l'idée même de succès qui soit associé à la Russie.

"Préfère-t-il perdre la Syrie et même d'autres pays de la région face aux islamistes plutôt que de soutenir la Russie, du moins ne pas l'empêcher d'accomplir une tâche commune et très importante pour l'ensemble de l'humanité", s'interroge M.Kossatchev.

L'Armée de l'air russe a entamé mercredi 30 septembre une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustibles appartenant à l'EI.

 

01/10/2015

Les compagnies pétrolières russes prêtes à revenir en Iran

Une manière de coopérer et d’avoir un intérêt supplémentaire en Iran, pays qui est déjà un allié de la Russie.

Les compagnies pétrolières russes prêtes à revenir en Iran

Oct 01, 2015 14:58 UTC

Les compagnies pétrolières russes souhaitent reprendre leurs activités, en Iran

Les compagnies pétrolières russes souhaitent reprendre leurs activités, en Iran

IRIB- «Les compagnies pétrolières russes se sont déclarées prêtes à reprendre leurs activités avec l’Iran», a annoncé le vice-ministre russe de l’Energie.

«Éventuellement, les compagnies pétrolières reprendront, dans un proche avenir, leurs activités avec l’Iran», a affirmé Anatoly Ynovsky, le vice-ministre russe de l’Energie.

«Les compagnies russes s’intéressent beaucoup à reprendre leurs activités avec l’Iran. Elles sont en contact avec leur partenaire, en Iran, et il est probable qu’elles reprennent leurs activités avec ce pays», a-t-il souligné.

 

 

"Le régime sioniste est le plus grand ennemi de la paix et de la sécurité, dans la région" (Zarif)

L’avis du Ministre Iranien des Affaires étrangères sur la région du Moyen Orient.

"Le régime sioniste est le plus grand ennemi de la paix et de la sécurité, dans la région" (Zarif)

Sep 01, 2015 14:54 UTC

Zarif appelle à la coopération des pays arabes, face au régime sioniste

Zarif appelle à la coopération des pays arabes, face au régime sioniste

IRIB- Ce mardi, lors de sa visite, en Tunisie, Mohammad-Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères, a demandé aux pays arabes de coopérer et de dénoncer les crimes commis par le régime sioniste.

«Il faut révéler les crimes commis par le régime sioniste, le plus grand ennemi de la paix et de la sécurité, dans la région. La méfiance du peuple iranien envers les politiques de Washington s’explique par le soutien des Etats-Unis à ce régime», a souligné Zarif.


«La bonne mise en œuvre de l’accord nucléaire offre aux Etats-Unis l’opportunité de gagner la confiance du peuple iranien», a affirmé Zarif, lors d’une conférence de presse, diffusée, directement, par la chaîne d’information Al-Jazira.


Plus loin, dans ses propos, le ministre iranien des Affaires étrangères a appelé les pays arabes de la région à coopérer.


«Nous demandons à tous les pays arabes voisins de la région de ne pas s’inquiéter de l’Iran, nous sommes prêts à coopérer avec tous les pays de la région, dans tous les domaines», a fait remarquer le chef de la diplomatie iranienne.

 

Moscou examinera toute requête de Bagdad pour la lutte contre les terroristes

C’est extrêmement clair !

Les nazis vont devenir fous ! Déjà qu’ils sont atteints du syndrome de la paranoïa, une raison de plus de les faire disjoncter et pour les faire interner !

Moscou passera de l’aide à la Syrie à celle de l’Irak, si ce pays le demande !

En effet, Moscou examinera les demandes formulées par Bagdad pour effectuer des frappes sur les installations terroristes en Irak !

Moscou examinera toute requête de Bagdad pour la lutte contre les terroristes

Oct 01, 2015 15:33 UTC

 

http://media.ws.irib.ir/image/4bhi5137b08483123c_800C450.jpg

IRIB- Le gouvernement russe a annoncé que le Kremlin est prêt à examiner toute demande de la part de Bagdad pour attaquer les positions des terroristes de Daech sur le territoire irakien.

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé jeudi qu’il est possible que le gouvernement irakien demande à la Russie de mener des raids aériens contre les positions des terroristes de Daech sur son territoire, et que Moscou serait prêt à examiner la demande officielle de Bagdad dans ce domaine.


Le ministère russe des Affaires étrangères a ajouté dans un communiqué que la Russie n’a pourtant aucune intention d’adhérer à la coalition internationale formée par les Etats-Unis pour combattre les terroristes de Daech en Syrie et en Irak.