Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2015

Les USA demandent à l'Irak de garder secrets leurs renseignements communs

Les USA ont très peur !

En fait, ils demandent à l’Irak de ne pas dire à la Russie que l’EI ce sont eux, autrement depuis plus d’1 an qu’ils sont sur le terrain, l’armée la plus puissante du monde aurait débarrassé l’Irak de leur mercenaires/salariés !

D’où le fait que le Pentagone s’inquiétait de la création de la coalition entre la Russie, la Syrie, l’Iran et l’Irak !  

Comme si la Russie avec ses agents secrets et ses satellites militaires ne savait pas déjà  qu’USA/ISIS/DAESH/AL-Qaïda/Israël/Turquie/Ryad, étaient la même entité !

Du reste Poutine ne s’est pas gêné pour dire qu’il savait ce qui se passait au Moyen Orient et en Afrique ! Il ne lui reste qu’à dire très clairement qui finance tous ces mercenaires.

Poutine: Nous savons ce qui se passe au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Le jouet de l'Empire : ISIS/DAESH/DAECH/EI. Création, financement, armement.

Poutine à l’ONU sur les révolutions « démocratiques » : Est-ce que vous comprenez ce que vous avez fait ?

Les USA demandent à l'Irak de garder secrets leurs renseignements communs

 21:36 01.10.2015(mis à jour 21:38 01.10.2015)

Département américain de la Défense

Le ministre irakien de la Défense a assuré aux Etats-Unis que les informations secrètes reçues de leur part ne seraient pas transmises aux militaires russes. Selon Washington, les échanges d'informations avec Bagdad causent un "préjudice catastrophique" aux combattants de Daesh.

Le Pentagone espère que les autorités irakiennes ne transmettront pas à un pays tiers — en l'occurrence la Russie — les renseignements que les Etats-Unis communiquent à Bagdad dans le cadre de l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (Daesh), a déclaré le porte-parole du département américain de la Défense, le colonel Steve Warren.

"Le ministre irakien de la Défense nous a assuré que les informations secrètes que nous leur transmettons seraient protégées", a indiqué le colonel lors d'un point de presse à Washington. Il répondait à la question de savoir s'il existait un risque de voir les militaires irakiens partager ces informations avec les Russes. "Nous procédons à un très bon échange d'informations avec la partie irakienne, ce qui cause un préjudice catastrophique à l'ennemi", a ajouté le porte-parole.

La Russie, l'Iran, l'Irak et la Syrie ont mis en place un centre d'information conjoint à Bagdad afin de coordonner la lutte contre l'Etat islamique. Ce centre est chargé de recueillir, de traiter et d'analyser les informations sur la situation militaire dans la région et de les transmettre aux états-majors de ces pays.

 

01/10/2015

Moscou examinera toute requête de Bagdad pour la lutte contre les terroristes

C’est extrêmement clair !

Les nazis vont devenir fous ! Déjà qu’ils sont atteints du syndrome de la paranoïa, une raison de plus de les faire disjoncter et pour les faire interner !

Moscou passera de l’aide à la Syrie à celle de l’Irak, si ce pays le demande !

En effet, Moscou examinera les demandes formulées par Bagdad pour effectuer des frappes sur les installations terroristes en Irak !

Moscou examinera toute requête de Bagdad pour la lutte contre les terroristes

Oct 01, 2015 15:33 UTC

 

http://media.ws.irib.ir/image/4bhi5137b08483123c_800C450.jpg

IRIB- Le gouvernement russe a annoncé que le Kremlin est prêt à examiner toute demande de la part de Bagdad pour attaquer les positions des terroristes de Daech sur le territoire irakien.

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé jeudi qu’il est possible que le gouvernement irakien demande à la Russie de mener des raids aériens contre les positions des terroristes de Daech sur son territoire, et que Moscou serait prêt à examiner la demande officielle de Bagdad dans ce domaine.


Le ministère russe des Affaires étrangères a ajouté dans un communiqué que la Russie n’a pourtant aucune intention d’adhérer à la coalition internationale formée par les Etats-Unis pour combattre les terroristes de Daech en Syrie et en Irak.

 

 

Bagdad soutient les raids russes contre les terroristes en Syrie

Ce qui nous intéresse ici, ce n’est pas de savoir ce que disent ou pensent,  les hommes politiques Français ou US ou autres, c’est ce que disent et pensent des actions de la Russie, ceux qui sont les victimes sur le terrain, des mercenaires financés par les USA/Israël/Ryad/Turquie et la Mafia Kazhare des Rothschild !

Bagdad soutient les raids russes contre les terroristes en Syrie

Oct 01, 2015 15:34 UTC

http://media.ws.irib.ir/image/4bhif389dd9701129m_800C450.jpg

IRIB- Le Premier ministre irakien a soutenu les attaques de l’aviation russe contre les positions des terroristes de Daech en Syrie.

« Les raids russes accéléreront la répression des éléments de Daech dans la région », a déclaré Haider al-Abadi.


Le porte-parole du Premier ministre irakien a annoncé jeudi, lors d’une conférence de presse à Bagdad que l’Irak soutient l’action russe contre les terroristes en Syrie. « La Russie est en train de se battre contre les terroristes qui traversent la frontière entre la Syrie et l’Irak et effectuent des opérations contre les Irakiens », a déclaré Saad Hadithi, au cours de cette conférence de presse.


Il a ajouté : « Le gouvernement irakien insiste sur la nécessité du règlement politique de la crise en Syrie pour mettre fin à la destruction et à la tension de ce pays, car cela est un élément fondamental de la lutte contre le terrorisme en Irak aussi. Toute initiative internationale pour accélérer le combat antiterroriste en Syrie est dans l’intérêt de l’Irak. »


« L’Irak demande à la communauté internationale et aux pays de la région de se battre contre l’extrémisme et le fanatisme qui sont les fondements idéologiques des terroristes de Daech et leur instrument pour recruter de nouvelles forces. Et il faut essayer de priver les terroristes de leurs ressources financières », a déclaré le Porte-parole du Premier ministre irakien.

 

Le Hezbollah prépare une offensive au sol, en Syrie (Reuters)

Et pendant que les agités du bocal s’agitent tous azimuts et calomnient la Russie en propageant des fausses nouvelles, les forces armées, Libanaises et Syriennes, (celles qualifiées de terroristes par Israël pour défendre leurs territoires contre les agressions sionistes), se préparent à apporter main forte au sol, aux frappes russes !

Le Hezbollah prépare une offensive au sol, en Syrie (Reuters)

Oct 01, 2015 14:41 UTC

Le Hezbollah se prépare-t-il à une offensive en Syrie?

Le Hezbollah se prépare-t-il à une offensive en Syrie?

IRIB- Les frappes aériennes russes, menées en Syrie, depuis mercredi, vont être, prochainement, suivies par une offensive au sol des forces gouvernementales syriennes et des forces du Hezbollah libanais, dans le Nord du pays, indiquent deux sources libanaises à Reuters.

«Les frappes aériennes russes» vont être accompagnées, dans un avenir proche, par une offensive terrestre de l'armée syrienne et de ses alliés», a dit une source au fait des initiatives politiques et militaires, dans ce conflit. «Il est possible que les prochaines opérations terrestres se concentrent sur les régions d'Idlib et de Hama», a-t-elle ajouté.

Cette opération, précisent les deux sources, vise à récupérer les territoires occupés, récemment, par les groupes armés.

Les combattants du Hezbollah libanais, qui participent à la guerre contre le terrorisme, aux côtés des forces de l’armée syrienne, se préparent, eux aussi, à cette grande opération terrestre, ajoute-t-on de même source.

 

24/09/2015

Damas reçoit des "avions de combat" et des drones russes, et frappe Daesh

Et pendant que les criminels hésitent à s'allier à la Russie pour aller combattre les mercenaires qu'ils ont financés, la Syrie avance grâce au matériel militaire et les instructions fournis par la Russie !

L’armée syrienne utilise pour la première fois des drones fournis par la Russie

Bizarrement en Irak : Un colonel allemand luttant contre Daesh, a été retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel en Irak

Il y a deux jours voici les exploits que l'armée Syrienne aurait réalisés !

Aujourd'hui plusieurs raids de l'armée de l'air syrienne ont été menées sur Raqqa et sa région.
Le tribunal islamique de Daech détruit.
2 camps d'entraînements terroristes détruits.
Un camp d'enseignement sur la préparation de véhicules pièges détruit.
Un hôpital destiné seulement aux terroristes détruits.
Un convoi de camion citernes détruit.
Un grand nombre de terroristes ont été éliminés, le nombre exact n'est pas encore connu.
Grâce aux images satellites et services de renseignements russe, les choses s'accélèrent et les frappes sont plus précises.

Damas reçoit des "avions de combat" et des drones russes, et frappe Daesh

L’équipe du site

L'armée syrienne a reçu de son allié russe des "avions de reconnaissance et de combat" ainsi que de nouvelles armes pour lutter contre la milice wahhabite takfiriste Daesh (Etat islamique).

   
"L'effet des armes russes commence à se faire sentir sur le territoire syrien", a affirmé à l'AFP un haut responsable militaire sous couvert de l'anonymat. Il a précisé que l'armée syrienne avait "commencé à les utiliser" en visant particulièrement les positions de l'EI à Deir Ezzor (est) et Raqqa (nord), la "capitale" du groupe extrémiste.
   
L'armée de l'air syrienne a multiplié ces derniers jours ses frappes, qui ont tué au moins 38 combattants de l'EI lundi dans le centre de la Syrie, notamment près de Palmyre, d'après l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Le haut responsable syrien a indiqué que l'armée avait "reçu de Moscou au moins cinq avions de combat, des avions de reconnaissance qui aident à identifier les objectifs avec une grande précision, ainsi que du matériel de combat sophistiqué pour combattre Daesh".
   
"Il s'agit d'armes de défense et d'attaques", notamment "des armes sophistiquées qui ciblent avec précision et des missiles téléguidés", a-t-il ajouté.

   
Les Etats-Unis s'alarment depuis des semaines du renforcement par la Russie de sa présence militaire en Syrie. Des responsables américains ont affirmé lundi à l'AFP que la Russie avait déployé 28 avions de combat en Syrie.

'Frapper loin en Syrie'

Le responsable syrien a indiqué que les avions destinés à l'armée étaient arrivés vendredi sur une base militaire dans la province de Lattaquié.

Une autre source militaire interrogée par l'AFP à Lattaquié a indiqué que l'armée avait "reçu des avions de reconnaissance russes qui permettent aux forces terrestres et aériennes syriennes d'identifier les objectifs avec précision", ainsi que "des radars et de jumelles à infra-rouge".
   
Selon les responsables américains, les avions déployés sont des bombardiers SU-24 et des avions d'attaque au sol SU-25. Des appareils qui peuvent permettre aux Russes d'"aller frapper loin en Syrie, même en territoire tenu par l'EI", a souligné l'un d'eux.
   
Le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem avait affirmé dimanche que "la participation de la Russie dans le combat" contre Daesh et le Front al-Nosra (branche syrienne d'al-Qaïda) était "encore plus importante que la fourniture d'armes à la Syrie".
   
Le quotidien russe Kommersant a rappelé lundi que le contrat en vigueur entre Damas et Moscou prévoyait la livraison à la Syrie de "neuf chasseurs MiG-29M/M2 d'ici 2016 et de trois autres d'ici 2017, ainsi qu'une "première série de Yak-130", des avions d'entraînement.
 
Toujours selon Kommersant, il n'y a "pas de nouveaux contrats en vue, tous les armements et le matériel sont livrés conformément à des contrats déjà signés".
   
Moscou envisage la possibilité d'organiser un soutien à l'armée syrienne avec ses avions, mais pas avant le 7 octobre, quand les manœuvres militaires russes en Méditerranée seront achevées, a précisé l'expert militaire russe Vladimir Evsseïev, cité par le site d'informations russe RBK.

Par ailleurs, les Etats-Unis tentent de redonner un peu de crédibilité à leur programme de soutien aux rebelles pour lutter contre l'EI, le Pentagone confirmant l'entrée en Syrie de 70 rebelles formés et équipés par ses soins pour aller combattre les jihadistes.
Une première promotion de 54 combattants avait été attaquée dès leur entrée en Syrie cet été par Al-Nosra.

Avec AFP

 

Source: Agences     22-09-2015 - 17:21 Dernière mise à jour 22-09-2015 - 20:09 |