Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2014

Quand Gordon Duff de Veterans Today balance la vérité à Damas sur les Illuminati et Israël ! Une onde de choc planétaire pour nous réveiller !

 A diffuser largement autour de vous !
Affaire à suivre !


Le discours Historique de Gordon Duff à Damas envoie une onde de choc planétaire !!! 
Il dénonce les Illuminati et Israël qui contrôlent le Congrès Américain !


*- Israeli Control of Congress Cited in Terrorism Keynote


Biographie de Gordon Duff

http://www.veteranstoday.com/author/gordonduff/


Ensuite on nous fera croire que ce sont des groupements terroristes islamistes qui
agissent en Fra
nce, en Europe et dans les pays africains et arabes !

Quand Gordon Duff de Veterans Today balance la vérité à Damas sur les Illuminati et Israël. Une onde de choc planétaire pour nous réveiller !

duffsyria-300x165.jpg

La vérité dévoilée par Gordon Duff à Damas (Syrie) est un discours Historique qui devient viral autour du monde !

La semaine dernière, Gordon Duff, rédacteur en chef de
Veterans Today a prononcé un discours historique à la Conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme religieux qui s’est tenue à Damas, en Syrie.

Ce discours envoie des ondes de choc dans le monde entier, la fin de la Cabale est proche mes amis !!!

Gordon Duff fait partie d’une délégation de cadres supérieurs des anciens combattants qui s'est rendue à Damas et était en consultation avec le Conseil Syrien. Le groupe Veterans Today est un groupe d’anciens combattants qui respectent leur serment (combattre l’ennemi qu’il soit intérieur ou extérieur) et d’autres comme les individus en service actif au sein de la communauté militaire et du renseignement qui luttent contre les ennemis de l’intérieur et qu’on appelle les White Hats.


Syria Terror Conference - Gordon Duff Blasts the Truth!

Le discours de Gordon Duff a rapidement changé l’orientation de l’ensemble de la conférence et envoie des ondes de choc à travers le monde dans les différents cercles diplomatiques, militaires et du renseignement autour du monde.

Pourquoi son discours est historique ?

Pour un certain nombre de raisons d’importances vitales. Ce discours est une première dans l’histoire où une équipe américaine de renseignement “non-militants” a donné un briefing militaire à un auditoire de ce type, y compris les principaux chefs militaires de diverses forces tribales à travers le Liban, la Syrie et l’Irak, avec une délégation russe et beaucoup d’autres à travers le monde. Avant ce discours historique par Duff, personne n’avait jamais osé dire la simple vérité sur le vrai problème, ce n’est pas le terrorisme au Moyen-Orient qui est le problème, mais ce sont les effets à grande échelle de la criminalité internationale organisée. En résumé, les Illuminatis !

ISIS, aussi connue comme  ISIL, Daish, Al Qaïda version 2, ou Al CIA Duh version 2.
Posez vous la question : comment ce groupe pourrait se développer si rapidement et devenir instantanément si bien armé et sans opposition ?

Mais encore plus important, les informations de Duff concernant la sécurité internationale a identifié la cause qui se trouve à la racine des Etats-Unis, les implications dysfonctionnelles de l’Amérique en Irak et en Syrie qui sont la véritable cause de ISIS / Daish.

Le discours de Duff a immédiatement changé le ton de la Conférence et l’a transformé vers un point pratique sur les véritables causes de ISIS / Daish.

Son discours a immédiatement détourné l’attention de la Conférence des discussions théoriques de terrorisme et l’extrémisme, à ce qui se passe réellement au niveau du terrain à un niveau pratique, qui est responsable et pourquoi ils le font, c’est pour voler les usines et de torturer et de tuer civils.

Gordon Duff a clairement exposé la véritable cause de ISIS / Daish en termes simples pour la première fois. Personne ne l’avait jamais fait publiquement et cette information est d’un tel niveau et d’une telle crédibilité et faite par des professionnels de l’information militaire, que cela a envoyé des ondes de choc dans le monde entier.

Duff a déclaré qu’il y a beaucoup trop de gens qui sont morts pour continuer à parler en termes non clairs et qu’il était temps de partager une hypothèse clé basée sur le renseignement. Puis Duff a expliqué les véritables causes de ISIS / Deish en termes compréhensibles simples qui fournissent la clarté nécessaire pour former une solution durable.

Duff a expliqué que ce qui se passe en Irak et en Syrie avec ISIS n’est pas du terrorisme, c’est tout simplement un CRIME. C’est l’œuvre d’une Cabale criminelle internationale qui a obtenu le contrôle du Congrès américain. Oui, c’est un grand problème de la criminalité organisée qui doit être compris.

Duff a identifié la Cabale criminelle israélienne/américaine et a souligné que cette organisation criminelle est présente dans le monde entier sur une échelle jamais connu auparavant dans l’histoire de l’humanité.

Duff a expliqué comment la décision de Citizens United est illégale et que la Cour suprême des Etats Unis a rendu cela possible pour un magnat de la criminalité organisée israélo-américaine opérant maintenant hors de Macao, Sheldon Adelson pour acheter essentiellement le contrôle des deux chambres du Congrès lors des dernières élections et d’être en mesure de contrôler le Congrès grâce à ce Syndicat de la criminalité international qui se spécialise dans le trafic humain et de stupéfiants.

Duff a également identifié des généraux américains McInerney et Vallely comme étant impliqués dans l’organisation Daisch avec le sénateur John McCain.

Il a également souligné que le secrétaire de la Défense Chuck Hagel [qui vient de démissionner] a été celui qui a empêché le bombardement américain de la Syrie en réponse au False Flag de l’attaque au gaz à Alep, en Syrie.

Il devrait maintenant être clair pour tous que la création d’ISIS / Daish n’est pour rien dans le terrorisme, mais une cause directe de l’influence indue exercée sur le système politique américain par ce syndicat du crime israélien qui est la base dans laquelle une faction à l’intérieur du Congrès américain, militaire et des services de renseignements ont manipulés l’histoire en soutenant la création d’ISIS / Daish.

Il est facile d’imaginer pourquoi la divulgation franche de Duff dans son discours sur le problème réel sur le terrain en Irak et en Syrie est la criminalité organisée illuminati et le travail d’Israël relié à la Cabale internationale du crime a immédiatement changé le ton de la conférence, et envoie maintenant une onde de choc sans précédent dans le monde.

C’est la première fois que ces questions ont été clarifiées pour les services de sécurité syriens et les militaires ainsi que pour les services de renseignements, pour les militaires et les représentants diplomatiques du monde entier.

Dans les jours et semaines qui suivent, il est prévu qu’une telle divulgation historique va changer la portée et le ton de la discussion sur ce qui se passe vraiment en Irak et la Syrie sur le terrain et comment une entreprise criminelle dans le monde entier est derrière elle.

Il y a eu plusieurs tentatives sophistiquées de détourner et de faire dérailler la délégation VT afin d’empêcher Gordon Duff de livrer son discours historique. Malgré toutes ces tentatives d’interceptions, dont une a été directement contrecarrée par le Rédacteur financier de VT Mike Harris, Gordon Duff était en mesure de livrer son discours Historique pour mettre en avant les faits réels derrière ISIS / Daish au dossier public pour la toute première fois. Le Colonel Jim Hanke a parlé lors de la conférence aussi, et son discours a été très bien reçu.

Jim Dean a pris de nombreux films qui devraient s’avérer très importants lorsque certains seront publiés sur www.stopmensonges.com et VT.

Mike Harris a donné de nombreuses interviews à la presse syrienne et a rencontré des responsables de la sécurité syrienne et le Grand Mufti, des Juristes importants ainsi que des Théologiens islamiques du monde. Ces discussions ont été très productives et ont fait beaucoup pour favoriser une meilleure compréhension de ce qui est réellement derrière le problème de la criminalité ISIS / Daish en Irak et la Syrie qui n'est rien de plus qu’une organisation criminelle internationale sophistiquée et doit être traitée comme telle.

Conclusion:

Évidemment Gordon Duff et son équipe affichent un grand courage pour avoir fait cette conférence à Damas et méritent les plus hautes félicitations possibles pour ce beau travail représentant les vrais intérêts de la paix pour les gens sans voix.

Lorsque la poussière s’installera le temps montrera que ce discours aura été un point majeur dans le tournant des abus flagrant de la Cabale criminelle du peuple américain et Israélien et leur achat et détournement du Congrès américain et de certains généraux américains, et leurs vols de millions dans le monde dans de nombreux pays différents, en particulier au Moyen-Orient.

Aucun criminel Cabaliste ou comploteur de haut niveau ne peut plus se cacher derrière le secret des loges maçonniques / illuminatis, grâce à ce discours de Duff et cette divulgation complète. Leurs crimes sont maintenant exposés.

Cette organisation israélienne internationale liée a la Cabale criminelle a été identifié comme étant l’international Cabale Sioniste Crime (IZCS) qui a formé une alliance avec l’organisation Criminelle Bush Cabal (BCC) qui est maintenant complètement identifiée partout dans le monde. On a maintenant réalisé que la BCC a été formée lorsque Bush1 a contribué a l’assassinat de JFK et a accédé au pouvoir, pour intégrer profondément les agents de la CIA, les militaires, le Congrès, le ministère de la Justice et de la magistrature.

Maintenant si quelqu’un doute que ISIS / Daish ont été mis en place sous la puissance de l’argent de l’Internationale Sioniste Criminalité Cabale (IZCS) opérant à partir d’Israël qui a maintenant pris le contrôle du Congrès américain, considérez ceci. Tous les membres de ISIS / Daish qui ont été blessés sont partis en Israël se faire soigner, tous frais payés et ceux qui sont peut être retourné en Irak ou en Syrie pour attaquer, torturer, assassiner des civils innocents, faisant semblant d’être des terroristes islamiques.

Tout cela est fait dans le but de créer de la confusion de masse et de responsabiliser les gouvernements qui existent hors du groupe de la Cabale afin de pousser vers des solutions de terrorisme synthétiques qui n’ont vraiment rien de plus qu’une opération massive de la criminalité organisée pour faire de l’argent et accumuler plus de puissance. Comment savons-nous que la cabale criminelle a vraiment pris le contrôle sur le Congrès américain. Nous avons maintenant des preuves spécifiques réelles qui ont dévoilés le contrôle de la Cabale criminelle sur le Congrès grâce à l’utilisation de grands pots de vin et des menaces d’assassinat.

Il est maintenant évident que la seule façon de traiter avec un tel groupe criminel Cabalistique est une solution pénale, de les inculper, les arrêter, les poursuivre pleinement, et en cas de condamnation de convaincre clairement avec des preuves sans l’ombre d’un doute, puis de les condamner de manière appropriée. S’ils ont commis la trahison, la sédition ou d’autres infractions capitales, dans en cas une condamnation par un tribunal approprié du droit américains ou international doit être exécutée comme pour les nazis condamnés lors du procès de Nuremberg.

Toutefois, il est connu à l’intérieur de haut niveau de cercles des renseignements et par ceux qui ont travaillé en étroite collaboration avec les agents de l’OSS que de nombreuses équipes d’assassins secrètes de l’armée américaine ont été déployés en Europe afin de faire échapper de nombreux nazis à la justice instantanée (opération Paper Clip).

Et le pire de tout, c’est la capacité de la Cabale criminelle à utiliser des généraux américains et un sénateur américain pour démarrer et exécuter ISIS / ISIL / Daish. C’est vraiment dégoutant, mais il y a encore plus à cette histoire. Parce que la faction honnête de l’armée américaine vise désormais certains postes d’ISIS, ce que nous avons fait aujourd’hui est une guerre de Sécession secrète en ayant combattu en Irak. Et maintenant, la Chine a offert une aide militaire au gouvernement irakien. Si John McCain n’est pas arrêté dans son ascension pour devenir Président de la Commission des forces armées, il pourra être en mesure d’exercer une pression sérieuse et être capable de pousser l’Amérique dans une autre guerre en Irak (peut-être la Syrie, l’Iran et l’Ukraine aussi) et ses actions pourraient déclencher une troisième guerre mondiale nucléaire avec la Fédération de Russie et le président Poutine qui en a juste assez.

Aujourd’hui, la plupart des unités de sécurité mondiale et les services de renseignements savent la vérité qui leur a été caché pendant de nombreuses années par l’excès de cloisonnement et des milliards de dollars dépensés par la cabale criminelle pour contrôler et empêcher les accès à ces informations. Ces unités savent maintenant avec une incroyable clarté ce qui se passe au Moyen-Orient et pourquoi. Ils savent maintenant ce qui est fait pour promouvoir les objectifs et le pouvoir de la cabale du crime.

Le Colonel James Hanke est le directeur des anciens combattants et des Forces spéciales de l’armée des États-Unis (Ret.) Le colonel Hanke est l’ancien G2 de la Troisième Armée de l’OTAN et commandant des armes nucléaires, attaché à Israël, keader dans la guerre du Vietnam, et directeur des opérations du Groupe de la Défense Adamus, en Suisse.

Mike Harris est le rédacteur financier du Veterans Today, un animateur de radio, un ancien président de la campagne GOP Finances, candidat au poste de gouverneur de l’Arizona, et un vice-président principal du Groupe Adamus Défense, en Suisse. Mike est un expert en full-contact arts martiaux mixtes. Sa longue expertise lui a valu beaucoup de respect et le surnom de «Iron Mike».

—————————————————————————————————————————————————–

Voici la transcription de ce discours Historique de Gordon Duff à la Conférence internationale sur la lutte contre le terrorisme et la Conférence religieuse tenue à Damas, en Syrie durant la première semaine de Décembre 2014.

Gordon Duff: Trop de gens sont morts pour continuer à parler en des termes qui ne sont pas clairs et justes, la vérité doit être exposée.

Il est temps maintenant de simplement dire ce que nous savons, qu’il s’agisse d’informations classifiées ou non.

Vous avez tous vu les résultats de ce que nous disons.

Ce que nous disons correspond à ce qui est arrivé ici.

Notre hypothèse est basée sur des informations solides, de solides recherches sur le terrain, en utilisant des signaux humains de l’intelligence (services secrets) et de nos capacités étendues.

Nous savons de quoi nous parlons ici.

Leur motivation est essentiellement économique.

Ils sont une organisation criminelle, mais ils font partie d’une organisation criminelle dans le monde entier.

Et ils sont ici dans votre territoire, en prenant vos biens – vos usines, vos vies, vos personnes – pour l’enrichissement d’un groupe spécifique de personnes qui doivent être tenues pour responsables et rendre des comptes.

C’est presque comme si c’était un problème de police.

C’est un crime.

Ce terrorisme dont vous souffrez est une criminalité dans le monde entier sur une échelle que nous n’avons jamais vue auparavant.


C’est du jamais vu dans l’Histoire de l’humanité

Gordon Duff: Je vous remercie de vos déclarations et je reconnais la vérité et l’honnêteté de ce que vous dites, mais je crois qu’il y a des zones d’incompréhension en particulier sur comment les États-Unis fonctionnent politiquement.

C’est un problème, un problème énorme dans le Moyen-Orient et l’une des choses qui nous a conduit ici, c’est très difficile à comprendre, ce qui s’est passé vient du contrôle israélien sur la politique américaine et je vais, le plus succinctement possible, vous expliquer cela.

Gordon Duff: En 2005, la Cour suprême des États-Unis a pris une décision sur un cas appelé Citizens United.


La décision de la Cour suprême a légalisé la corruption d’entreprise.

Ceci s’est avéré sur le contrôle du Congrès des États-Unis par des trafiquants d’êtres humains, et des trafiquants de drogue en particulier, la personne la plus puissante aux États-Unis aujourd’hui est un patron de jeu nommé Sheldon Adelson, un citoyen israélien qui a fuit les Etats-Unis et qui vit à Macao.

Il a dépensé plus d’un milliard de dollars lors des dernières élections et a acheté le contrôle des deux parties des chambres du Congrès.

Maintenant le sénateur John McCain, le père d’Al Nusra, le père de l’ISIS, exécute la politique législative et militaire étrangère.

Gordon Duff: des généraux américains comme le General McInerny et le général Paul Vallely, spécialistes de la guerre psychologique, ont aidés à organiser Deish.

Ils ont voyagé dans et hors de votre pays ici, en Syrie, encore et encore, comme d’ailleurs le sénateur John McCain.

Ils ont rencontrés al Qaïda – un organisme créé par l’Amérique, l’Arabie Saoudite et les Forces de défense israéliennes et les services de renseignement du Mossad.

Gordon Duff: Il y a seulement une semaine, le secrétaire américain de la Défense Chuck Hagel, a démissionné.

Chuck Hagel était l’individu qui a empêché les États-Unis de bombarder la Syrie suite aux attentats sous faux drapeau de gaz du pavillon près d’Alep.

Gordon Duff: C’est notre organisation qui a fourni le renseignement qui a arrêté ces attaques.

Gordon Duff: C’est notre but ici, pendant que nous sommes ici, d’essayer d’établir une méthode de communication qui permettra à la Syrie et aux autres pays de la région de comprendre le contrôle des Etats-Unis par Israël, le contrôle des États-Unis par le crime organisé et comment le gouvernement américain est subordonné à une organisation criminelle dans le monde entier.

http://stopmensonges.com/le-discours-historique-de-gordon-duff-a-damas-envois-une-onde-de-choc-planetaire/

 

 

21/12/2014

Obama a imposé un blocus économique à la Crimée

Il peut signer ce qu'il veut, son décret n'a aucune valeur mondiale ou internationale et ne peut se limiter qu'aux entreprises US. Ce qui n'empêchera pas les autres pays de collaborer avec la Russie qui n'a pas besoin de la technologie ni de l'argent des NAZIS pour continuer à exister !

 

*- Moscou : les sanctions contre la Crimée sont une tentative de punition pour le libre choix

Les sanctions de l'UE contre la Crimée sont une tentative pour punir les habitants de la péninsule ayant fait le libre choix en faveur de la réunification avec la Russie pendant le référendum, stipule une déclaration du ministère des Affaires étrangères de Russie. Le ministère déclare aussi qu'il est absolument inadmissible de discriminer les habitants de Crimée et de Sébastopol pour des raisons politisées.

Obama a imposé un blocus économique de la Crimée

 

Obama a imposé un blocus économique de la Crimée

Par La Voix de la Russie | Les Etats-Unis et le Canada ont déclaré l’imposition de nouvelles sanctions antirusses. Le président américain Barack Obama a signé un décret sur l'introduction de restrictions sur le commerce et les relations économiques avec la Crimée.

Le document interdit aux entreprises américaines d’exporter des biens et des services à la péninsule, et d'importer n’importe quoi dans la direction opposée. Il est aussi impossible pour les entrepreneurs américains d’investir en Crimée. La liste des sanctions personnelles a été élargie. Elle a été complétée principalement par les noms des représentants du gouvernement des Républiques auto-proclamées.

Le Canada a également élargi l'ensemble des mesures restrictives. 11 autres noms ont complété la liste des citoyens russes visés par les sanctions, dont la plupart sont les députés de la Douma d'Etat. La fourniture à la Russie de technologies pour les secteurs du pétrole et du gaz est désormais interdite.

 

Le «Light footprint», la nouvelle stratégie de domination américaine

Les criminels n'hésitent devant rien pour s'accaparer le  monde !

 

*- Plus de 230 employés des services de renseignement étrangers découverts en Russie cette année (Poutine)

*- Russie: 8 attentats déjoués par les services de sécurité en 2014 (Poutine)

 

Le «Light footprint», la nouvelle stratégie de domination américaine

Le «Light footprint», la nouvelle stratégie de domination américaine
 

Les Etats-Unis ont mis au point une nouvelle stratégie de domination du monde, appelée «Light footprint». Mais de nombreux pays continuent de résister aux visées hégémoniques américaines.

Le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a dénoncé, lors de sa conférence de presse annuelle, jeudi, les visées impérialistes de l’Occident et ses pratiques hégémoniques. «Nos partenaires ont décidé qu’ils étaient les vainqueurs, qu’ils étaient désormais un empire et que les autres étaient des vassaux qu’il faut faire marcher au pas», a-t-il fustigé. Il a accusé les Occidentaux, Etats-Unis en tête, de vouloir «arracher les crocs et les griffes de l’ours russe». 25 ans après la chute du mur de Berlin, ils dressent, selon lui, un nouveau mur entre la Russie et l’Europe. «Il s’agit d’un mur virtuel, mais il commence déjà à être construit», a déclaré le chef de l’État, rappelant l’élargissement de l’Otan jusqu’aux portes de la Russie (pays baltes) et le bouclier antimissile en Europe orientale.


La volonté des Etats-Unis de vouloir dominer le monde n’est pas un secret, mais la nouvelle méthode de Washington pour arriver à ses desseins est moins connue. Il s’agit de la stratégie du «Light footprint» -ou l’empreinte légère-, qui s’articule autour d’une panoplie d’outils militaires, politiques et économiques, qui ont commencé à être mis en œuvre ces derniers mois à l’échelle planétaire. Cette stratégie se base sur le concept de l’intervention dans l’ombre, moins coûteuse en ressources humaines et financières mais non moins pernicieuse.

Le «commandement par l’arrière»

Cette nouvelle stratégie est le résultat de l’échec du concept du président George W. Bush de la «guerre globale contre la terreur» (global war on terror ou GWOT), qui s’est terminée par des échecs militaires en Irak et en Afghanistan, qui ont fait des dizaines de milliers de morts et de blessés dans les rangs de l’armée américaine, un désastre économique avec la crise financière de 2008, et un déclin moral, illustré par la violation des valeurs prétendument défendues par l’Amérique. La décennie de l’an 2000 a en effet été marquée par les mensonges américains, la torture dans les prisons, les détentions extra-judiciaires de milliers de personnes à Guantanamo ou dans des prisons secrètes de la CIA (pratiques toujours en cours aujourd’hui) etc…


Fini donc les «boots on the ground» (forces au sol), les interventions massives et classiques, et place au «Light footprint». Caroline Galactéros, docteur en sciences politiques, explique à merveille les tenants et les aboutissants de cette nouvelle stratégie, orientée vers l’Asie (the shift towards Asia), et dont l’objectif prioritaire est l’endiguement de la Chine, perçue comme le principal rival des Etats-Unis à moyen terme.


Le «Light footprint» repose sur «le commandement depuis l’arrière» (the leadership from behind), c’est-à-dire confier à des auxiliaires les tâches les plus visibles -et souvent les plus ingrates-, en les dirigeant de derrière la scène. Et Washington réussit à trouver des Etats supplétifs qui acceptent de faire à sa place le sale boulot. «Le commandement par l’arrière» est apparu lors de l’intervention de l’Otan en Libye et s’illustre parfaitement dans la crise ukrainienne, où l’Union européenne est aux premières lignes dans la bataille engagée contre la Russie pour l’affaiblir et l’empêcher de constituer, avec la Chine et ses autres alliés, une nouvelle force montante sur la scène internationale.

Ce principe s’illustre également, quoiqu’avec moins de succès, dans la prétendue guerre contre les terroristes du soi-disant «Etat islamique». Bien qu’ayant rassemblé une coalition d’une quarantaine de pays, c’est l’aviation américaine qui fait le gros du travail en Irak et en Syrie.

Forces spéciales, drones, cyberguerre

La «Light footprint» repose sur une mutation de la stratégie militaire américaine, qui s’articule désormais sur l’emploi de forces spéciales, l’usage massif de drones et la cyberguerre. On l’a constaté lors de la cyberattaque contre le programme nucléaire iranien, des opérations spéciales menées en Somalie et au Yémen contre Al-Qaïda, et le déploiement de drones au Yémen et au Pakistan. Il s’agit surtout, comme l’a résumé David Sanger, correspondant en chef du Washington Post à la Maison-Blanche, d’instaurer en silence un «hard power secret», de substituer aux guerres conventionnelles militairement aléatoires, médiatiquement envahissantes et politiquement coûteuses, des guerres de l’ombre, dont seuls quelques faits d’armes spectaculaires seront rendus publics, bon gré, mal gré, explique Caralonie Galactéros.


Selon le sénateur républicain de Caroline du Sud, Lindsay Graham, qui a malencontreusement brisé en 2013 la loi du silence, ce mode d’action aurait fait près de 5000 victimes depuis 2004, souligne-t-elle.


Le «Leadership from behind» fonctionne assez bien en Afrique, où Washington a laissé la France et la Grande-Bretagne diriger les opérations en Libye et soutient aujourd’hui Paris dans son intervention militaire directe au Mali et en République centrafricaine, via sa base du Niger. Mais cela ne signifie aucunement que les Etats-Unis ont laissé le continent noir à leurs allies européens. Africom, le nouveau commandement régional américain mis en place en 2008, compte déjà 5000 soldats américains. Essentiellement dédié à la «lute contre le terrorisme» dans la Corne de l’Afrique et au Sahel, «il sert aussi de tête de pont aux intérêts économiques américains dans la région notamment face à la présence commerciale massive de la Chine», écrit Caroline Galactéros.

Le rôle subalterne de l’Europe

Le fait marquant est que l’Europe a abandonné ses rêves de grandeur et a accepté le rôle subalterne de sous-traitant pour le compte des Etats-Unis. Mais le plus frappant et que ce rôle se fait parfois au dépens de ses intérêts stratégiques, comme on l’a bien vu dans la crise ukrainienne. La France, l’Allemagne et d’autres pays européens ont cédé aux exigences américaines d’isoler la Russie et de l’affaiblir économiquement, tout en sachant que cela aurait de graves répercussions sur leurs propres économies.


Pire encore, les Etats-Unis ont décidé de faire partager le fardeau financier -«burden sharing»-, en faisant payer à ses «alliés» le prix des interventions militaires ici et là dans le monde.


C’est contre cette nouvelle forme d’impérialisme moins visible mais tout aussi nuisible que la Russie, l’Iran et la Syrie luttent depuis des années pour préserver leur droit d’exister en tant que nations libres et indépendantes.

Source : French.alahednews

 

 

20/12/2014

Moscou réagira à l'adoption de la loi américaine sur l'Ukraine. Poutine a décrit la nature de la doctrine militaire russe

Apparemment Poutine ne rigole pas et il semble avoir mis la Russie et la Crimée sur le pied de guerre ! Toutes les options sont sur la table !

Moscou réagira à l'adoption de la loi américaine sur Ukraine

Par La Voix de la Russie | La Russie réagira à l’adoption par les Etats-Unis de la loi sur l’Ukraine, et Moscou se réserve la possibilité de décider de la réaction à avoir en fonction de la manière dont les Etats-Unis se serviront de cette nouvelle loi, a indiqué dans un communiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

L’acte « sur le soutien de la liberté en Ukraine », visant à introduire des sanctions envers la Russie et permettant d’apporter une aide humanitaire à l’Ukraine a été signé par Barack Obama jeudi.

Le ministère russe des Affaires étrangères a souligné que le document n'avait rien à avoir avec l’objectif de « soutenir la liberté », en Ukraine ou ailleurs.

Poutine a décrit la nature de la doctrine militaire russe

Par La Voix de la Russie | La doctrine militaire russe a toujours un caractère défensif, malgré l'augmentation de l'activité de l'OTAN en Europe de l'Est. Dans ce cas, la Russie défendra sa sécurité « systématiquement et fermement », a déclaré vendredi le président russe Vladimir Poutine lors d'une réunion élargie du collège du ministère de la Défense russe.

M. Poutine a également souligné que la Russie prônait la sécurité égale pour tous les Etats et les peuples, et chercherait à renforcer la stabilité internationale.

 

 

Les USA dépenseront 60 M $ pour le développement des médias en Russie

Voilà comment les Nazis entendent aller fabriquer leur coup d'état en Russie entre les années 2016/2018, au moment des prochaines élections présidentielles, avec leur propagande de guerre !

Les USA dépenseront 60 M $ pour le développement des médias en Russie

Les USA dépenseront 60 M $ pour le développement des médias en Russie

Par La Voix de la Russie | La loi concernant de nouvelles sanctions contre la Russie, signée par le président Barack Obama, prévoit également l'allocation de financement pour le « développement de la démocratie, pour le soutien aux institutions de la société civile et à des médias indépendants, ainsi que pour le libre accès à l'Internet sur le territoire de la Russie », rapporte Russia Today.

Le document publié sur le site du Congrès américain propose d’allouer 20 millions de dollars par an au cours de trois ans, notamment dans la période de 2016 à 2018.