Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2009

USA/Canada, comment ces gouvernements ont volé leur peuple ?

Deux décrets qui visent la suspension définitive de l'émission de titres en or par les gouvernements du Canada et des USA.


Le HJR 192 - Under executive order et (l'Ordre en Conseil no. 16 et sa suite) ordonnèrent aux grands-parents américains et canadiens, sous peine de 10 ans de prison ou $10,000 d'amendes ou les deux à la fois, de remettre les métaux précieux (or, argent, platine, titres échangeables contre de l'or) qu'ils avaient en leur possession à toute banque reliée au réseau des banques centrales (FED , BANQUE DU CANADA).


Ils reçurent en échange du papier monnaie sans aucune valeur.

 

09/12/2009

Conséquences de la disparition d’un marché papier de l’or

Jeudi 26 novembre 2009 par Archétype

 

(Source : 24Hgold)

Par : Antal E. Fekete - Gold Standard University

Nous sommes en train d’assister à un mouvement d’ampleur mondiale :

Le refuge dans l’or physique, dont l’indicateur est le déport de l’or. Ce mouvement est irrésistible et va vaincre toutes les résistances, notamment celles qui seront inéluctablement mises en place par les pouvoirs politiques et financiers.

Une fois que le Meilleur des Mondes de la monnaie non convertible en or dans lequel nous vivons sera dépourvu de la machine à transformer le papier en or que sont les marchés à termes de métaux monétaires comme le COMEX, nous entrerons dans un monde complètement différent de celui dans lequel nous avons eu l’habitude de vivre ces 38 dernières années, depuis le jour d’Aout 1971 où Nixon a rompu l’engagement des Etats Unis de garder le dollar convertible en or.

Je vais me permettre de présenter un certain nombre des conséquences les plus importantes que je perçois comme des évidences. Même si le mouvement auquel nous assistons n’est qu’une Nième crise temporaire, cette analyse sera utile à long terme parce qu’un déport permanent de l’or est à terme inévitable.

1ère évidence : Tous les producteurs d’or qui ont encore des positions hedgées en place non couvertes, comme Barrick, vont faire faillite.

2nde évidence : Les autres mines d’or vont, les unes après les autres, tout simplement arrêter de vendre de l’or et se mettre en sommeil. Mettre leur or en vente ne présentera pas le moindre intérêt pour elles.

3ème évidence : Les mines d’or juniors vont remettre leur production à une date ultérieure indéterminée. Elles vont considérer que leurs filons d’or enfouis dans le sol constituent une meilleure réserve de valeur que du papier monnaie détenu sur une banque insolvable.

4ème évidence : La fermeture du guichet de l’or au COMEX va fournir une excuse pour d’autres émetteurs de papier-monnaie, y compris les bullion banks, d’en profiter pour faire faillite frauduleusement et d’apurer leurs positions à découvert.

5ème évidence : GLD et les autres ETFs prétendument dépositaires d’or vont faire face à une énorme pression de demande de livraison du métal et les investisseurs qui ont cru dans le fait qu’ils détenaient de l’or par le biais de ces actifs n’auront que leurs yeux pour pleurer. Ils pourront toujours tenter de faire des procès pour obtenir leur or. Ils ne l’obtiendront pas car leurs contrats ne leur donnent aucun droit à de l’or physique. Ils obtiendront leur monnaie sous forme de papier. Les principaux acteurs se partageront le gâteau entre eux. Aucune miette ne restera pour les actionnaires.

6ème évidence : Même alloué et séparé, un compte de métal or n’est pas sûr tant que le métal ne vous est pas précisément alloué. La tentation de faire défaut de celui qui gère le compte deviendra irrésistible, et le détenteur d’or sur un compte métal non alloué, là encore, n’aura que ses yeux pour pleurer.

7ème évidence : Les seuls marchés de l’or existant seront les marchés noirs (lisez « libres), fragmentés dans différents pays, et le cours de l’or sera établi localement selon l’offre et la demande. La protection de la propriété de l’or, tout comme de son négoce, ne sera plus assurée ni par la loi, ni par les autorités. En conséquence les temps vont s’assombrir pour le commerce et l’industrie très exactement comme au moment du déclin de l’empire de Rome.

Notre expérience actuelle de la monnaie non convertible ne durera qu’un temps : celui pendant lequel elle aura encore le pouvoir de soutenir les marchés à terme sur l’or et que les investisseurs accepteront cette monnaie en lieu et place de l’or.

Les difficultés croissantes de livraison, conséquences de l’apparition de pénuries de métal, seront manifestées par le déclin de la base et l’entrée de l’or en déport. Le déclin de la base or est comme un sablier : quand il sera vide et que le dernier grain de sable s’écoulera, la fièvre de l’or portera un coup mortel aux marchés à terme papier et les jours du notre système monétaire fondé sur le papier monnaie non convertible en or seront comptés.

Les épisodes précédents dans l’histoire de l’expérimentation du papier monnaie n’ont jamais duré plus de 18 ans, soit curieusement moitié moins que celui-ci (38 ans). Note système monétaire décroché de l’or depuis 1971 détient donc un record mondial et historique. Mais aucun des épisodes précédents n’avait été soutenu par des marchés à terme.

Soyez avertis, et rapprochez-vous de la sortie en prenant livraison de votre métal. Quand le rideau tombera sur le dernier contango à Washington, une panique se déclenchera et il sera trop tard pour mettre la main sur de l’or.

Antal E. Fekete

Professeur, Intermountain Institute of Science and Applied Mathematics, Missoula, MT, U.S.A.

Gold Standard University


* Rappels sur les principes des contrats à terme (Note de la rédaction)

Base : différence entre le cours du marché à terme et le cours du spot

Report (Contango) : base positive, état normal d’un marché à terme

Déport (Backwardation) : base négative, signifiant une tension sur le marché du physique, le prix spot devenant plus cher que le prix à terme

La formation des prix d’un contrat à terme dépend du prix spot et des coûts de portage, de transport et de stockage de la matière première. On pourrait penser que le prix d’un contrat à terme sera toujours supérieur à celui du prix spot (base positive) résultant des différents coûts supplémentaires (transport, stockage, portage). Cette structure de marché correspond à une forme dite de contango où les contrats, selon leurs termes, sont de plus en plus chers. Cependant, dans la pratique, on constate que les contrats à terme peuvent avoir une valeur inférieure à celle du prix spot (base négative) conduisant à une structure en backwardation où les contrats les plus éloignés sont de moins en moins chers.

La forme contango se retrouve lorsque le marché physique est en excès et la backwardation dans les situations où les stocks sont faibles. Dans la backwardation, les intervenants sont prêts à payer le prix spot à un cours élevé par crainte sur les approvisionnements futurs

Antal E. Fekete est contributeur à 24hGold.com. Les vues présentées sont les siennes et ne représentent pas nécessairement celles de 24hGold. Elles peuvent également évoluer sans qu’il soit nécessaire de faire une mise à jour. Les articles présentés ne constituent en rien une invitation à réaliser un quelconque investissement. L’auteur, 24hGold ainsi que toutes parties qui leur seraient directement ou indirectement liées peuvent, ou non, et à tout instant, investir ou vendre dans tous les actifs présentés dans ces colonnes. Tous droits réservés.

http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6876

 

08/12/2009

Neswletter de Sos Justice du 8/12/2009

Un petit rappel de ce que sont les Illuminati-Reptiliens, grâce à la newsletter de Sos Justice & Droits de l'Homme.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour à toutes et tous,

Nous vous prions de trouver ci-dessous les dernières publications du blog Dossiers SOS JUSTICE (http://www.dossiers-sos-justice.com/).

Pour répondre aux demandes de certains de nos abonnés à la newsletter, nous vous proposons de découvrir les Illuminati-Reptiliens, leur projet millénaire d'instauration du Nouvel Ordre Mondial, et leurs plans et projets génocidaires et esclavagistes pour l'humanité.

Tout est fait pour notre BIEN !

Bonne lecture.

Bien cordialement.

L'équipe de Sos Justice & Droits de l'Homme


L'Argent Dette de Paul Grignon : La monnaie c'est la dette

La dette des gouvernements, des entreprises et des ménages a atteint des proportions astronomiques et enfle de plus en plus démesurément de jour en jour. D'ou vient tout cet argent ? Comment peut-il y avoir TANT d'argent à prêter ? La réponse est... qu'il n'y en a pas ! De nos jours, L'ARGENT S'EST FAIT DETTE. S'il n'y avait PAS DE DETTE Il n'y aurait PAS D'ARGENT...

Cette note a été publiée le 08.12.2009

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


John F. KENNEDY ET LA FED

La constitution de la FED est une escroquerie organisée par le Cartel de banques privées contre les intérêts du Peuple Américain. Ce que le Président John F. Kennedy a tenté de réformer le 4 juin 1963, en signant l'acte exécutif numéro 111 110, abrogeant ainsi l'acte exécutif 10289, remettant la production de billets de banque dans les mains de l'Etat et privant en grande partie de son...

Cette note a été publiée le 08.12.2009

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


La création de la FED : La créature de Jekyll Island

La création de la FED aux USA en 1913 a été la plus grosse escroquerie organisée à l'encontre du peuple américain et de tous les peuples du monde qui dépendent des banques mondiales. Lorsque vous aurez compris comment fonctionnent les banques  : sur de la monnaie papier qui n'est plus garantie par  les réserves en or, depuis fort longtemps, donc de l'argent virtuel qui ne coûte...

Cette note a été publiée le 08.12.2009

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


J-F Kennedy et les Illuminati-Reptiliens

J-F KENNEDY et les SECTES SECRETES   Les laboratoires de HUMANAE LIBERTAS vous présentent Le Virus "SECRET" qui détruit dans "l'ombre" notre humanité et notre planète LES ILLUMINATI ou le virus : HN666reptilius N.O.M. ILLUMINATI Ce virus secret, remonte aux racines de la civilisation occidentale, à Sumer et Babylone il y a plus...

Cette note a été publiée le 07.12.2009

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Explication du Dollar US

ILLUMINATI - REPTILIENS EXPLICATION DU DOLLAR US     Cliquez sur l'Image Cliquez sur l'Image

Cette note a été publiée le 07.12.2009

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Illuminati-Reptiliens et Promoteurs du Nouvel Ordre Mondial

LES SECTES SECRETES QUI DIRIGENT LE MONDE   Qui sont les promoteurs du Nouvel Ordre Mondial ? Les Illuminati-reptiliens, les élites de la Franc-maçonnerie qui dirigent le monde en secret à partir de leurs banques mondiales et de leurs organisations mondiales criminelles.   ANNUIT COEPTIS = Notre projet (pris dans le sens de la notre conspiration) sera...

Cette note a été publiée le 07.12.2009

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


07/12/2009

Illuminati-Reptiliens & Nouvel Ordre Mondial


04/12/2009

FED : Mise en veilleuse des mesures de soutien de l'économie US

Ben  voyons !

On organise des représailles parce que Monsieur refuse que la FED soit contrôlée par le Sénat et limitée dans ses actions d'escroquerie du peuple américain et de tous les peuples du monde !

Monde

Mise en veilleuse des mesures de soutien de l'économie US (Fed)

Bernanke
Bernanke
21:56 03/12/2009
© REUTERS/ Jason Miczek
MOSCOU, 3 décembre - RIA Novosti

Le patron de la Réserve fédérale américaine (Fed) Ben Bernanke a fait part jeudi de l'intention de la Banque centrale (BC) de commencer à mettre en veilleuse les mesures d'encouragement de l'économie, lancées en raison de la crise financière mondiale, rapportent les médias internationaux.

Intervenant au Sénat, M.Bernanke a déclaré que la BC des Etats-Unis avait l'intention de révoquer les mesures de soutien public sans que cela modifie la politique générale de la Fed.