Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2010

Le Nouvel Ordre Mondial une invention des "conspirateurs" ?

La presse au-dessous de tout !
Voir le reportage d'Arte sur les internautes "conspirateurs" !

http://blog.mondediplo.net/2010-02-10-Effroyables-imposte...

Comme si nous ne savions pas lire leurs écrits, entendre et interpréter leurs manipulations mentales des peuples !


Un bon exemple : la campagne terroriste organisée par les médias aux ordres lors de la campagne de la vaccination !

 

http://www.blog-video.tv/video-10631350ad-Archive-tele-du...

 

 

OVNIS et ET : Conférence de Stephen Basset

Résumé de la conférence de Stephen Basset accessible par ce lien :

http://www.ovnis-usa.com/2010/02/13/stephen-bassett-conference-pari/

Dans une conférence donnée par Stephen Basset, il nous indique que depuis 1947,

Un embargo total a été créé depuis les USA, notamment par un général américain, pour cacher la vérité de l'existence des ET, avec la complicité de la France notamment ! Allié symbolique des USA.

Stephen nous indique que cet embargo a été fragilisé juste après la Guerre froide, lorsque de nombreux témoins d'OVNIS ont commencé à parler. Et suite à deux conférences de Presse du National Presse Club en 2001 et 2007, d'autres Nations ont commencé s'impatienter !  Le premier pays à avoir commencé à se dégager de cette politique Américaine d'embargo, fut la France !

A partir de ce moment, beaucoup de pays ont commencé à dévoiler leurs vidéos, photos, et témoignages sur les OVNIS. Du canada, au Mexique, Uruguay, Brésil...etc.

Le gouvernement des USA continuait à conserver le silence ou à nier les faits.

Le milliardaire Laurance Rockefeller qui s'intéressait aux OVNIS, a créé une initiative pour demander une divulgation au président Américain Bill Clinton.

Il a été voir Bill Clinton, et d'autres personnalités de la maison Blanche pour leur demander d'apporter son soutien pour cette divulgation.

Laurance Rockefeller était fort impliqué sur les OVNIS, notamment en finançant des études médicales sur l'enlèvement d'humains par exemple. Laurance Rockefeller souhaitait meme publier des annonces dans la presse pour accélérer le processus de divulgation auprès de la présidence des USA. On l'a dissuadé de le faire.

Laurance Rockefeller, a informé de nombreux sénateurs et ministres Américains de son initiative. Dont certains ont été fort intéressés. Notamment (accrochez-vous), le vice-président Al Gore... et Leon Panetta, chef de cabinet de Bill Clinton à l'époque, (et aujourd'hui, directeur général de la CIA sous Obama !

La liste se trouve ici :

http://www.paradigmresearchgroup.org/Rockefeller%20Documents/Rockefeller_Initiative_Documents.htm

Mais grâce à l'application d'une loi sur la liberté d'information, Grant Cameron (un Ufologue américain) a réussi à obtenir  beaucoup de documents confidentiels. Notamment, l'évidence que Mr et Madame Clinton avaient visité Ray Rockefeller bien avant dans son ranch en 1995. Où ils ont pu discuté de son initiative de Divulgation.

Après son décès, Laurance Rockefeller a légué un millier de documents disponibles à la population. Disponible actuellement en totalité sur le site de Stephen Basset.

Avant l'élection de Bush, un certain, John Podesta a fait deux discours pour tenter d'ouvrir la divulgation sur les OVNIS entre 2002 et Oct. 2003.

Il a recu 25 millions de dollars provenant de Georges SOROS pour créer « Le Center for American Progress, une organisation apolitique dédié à la promotion d'une forte, juste et libre Amérique qui assure chance pour tous. Son siège étant à Washington D.C.  Cet institut a contribué à guider la transition de Ronald Reagan en 1981 vers un projet pour l'ouverture de la divulgation.

Des centaine de millions de dollars ont été injecté par Soros dans le monde pour l'ouverture de nombreux projets pour des « gouvernements transparents » dans le monde.

 

Lorsque Bush Junior, a été élu, le projet de divulgation créé par  John Podesta a été stoppé.

A partir de 2007, beaucoup de révélations OVNIS sortent de terre de tous les pays. Notamment un militaire britannique du Nom de Torres, dont sa hiérarchie lui avait donné l'ordre en 1957, d'abattre un OVNI, qui d'après lui, avait la taille d'un porte avions !. Il n'a pu le faire, L'OVNI a disparu avec une vitesse de 2500 miles à l'heure !.

Il a témoigné cet acte lors d'une interview en octobre 2008 qui a provoqué immédiatement un impact foudroyant auprès des médias.

En juillet 2009, la marine Russe dévoile des documents sur des Ovnis sous-marins !...

Obama décide d'ouvrir le dossier sur les secrets d'Etats. Mais délicatement. Sans trop s'y frotter.

En diaporama, Stephen détaille la liste des présidents qui ont été informé sur les OVNIS.  Il indique que les responsables des services de renseignement (CIA, Militaires etc)... qui contrôlent cet aspect et, d'un tempérament assez « patriote », étaient préoccupé de la sécurité des ETATS-UNIS. La divulgation n'était pas une petite affaire pour eux. Ils étaient soucieux qu'elle ne porte pas atteinte à la sécurité du Pays.

Stephen indique que Clinton et Bush Junior n'étaient franchement pas appropriés pour la divulgation des OVNIS.

Lors de son élection, Obama nomma donc John Podesta (Rockefeller initiative) et Hillary Clinton (informé aussi sur la divulgation d'ovnis par la Rockefeller Initiative !)... Robert Gates, Denis Blair, Directeur du renseignement national (ancien assistant de Bill Clinton)....etc.. Et Il Indiqua que si Obama ne faisait pas la divulgation rapidement, d'autres pays comme la Chine, La Russie ou La France le feraient !.

Les réunions secrètes entre des militaires et des ET suite........

La conférence de Stephen Basset un activiste pour la divulgation

http://www.ovnis-usa.com/2010/02/13/stephen-bassett-conference-pari/

Après avoir écouté la vidéo ci-dessus, vous comprendez pour quelle raison exactement OBAMA nomma Hilary Clinton et l'actuel directeur de la CIA et puis d'autres, dans son gouvernement ! Ils connaissent tous les ET car ils en ont été informé par « l'Initiative Rockefeller » Voir la traduction de la vidéo ci-dessous.

Ce n'était pas seulement au fait qu'ils appartenaient à la CFR, Bilderberg et autres, comme le souligne Alex jones dans son film Endgame. C'est apparemment plus subtil que cela !

Un autre article STUPEFIANT qui implique l'OMS portant sur des complots et rencontres secrètes qui ont eu lieu très récemment en 2009 sur une ile des USA avec des Aliens Reptiliens !

Lisez plutot brievement...

L'armée américaine est en liaison avec la vie extra-terrestre selon des sources indépendantes:

http://translate.google.com/translate?prev=hp&hl=en&js=y&u=http%3A%2F%2Fgunnyg.wordpress.com%2F2009%2F12%2F29%2Fu-s-military-is-liaising-with-extraterrestrial-life-according-to-independent-sources%2F&sl=en&tl=fr&history_state0=

Source lundi 28 décembre 2009 22:45  :

http://www.examiner.com/x-2383-Honolulu-Exopolitics-Examiner~y2009m12d28-US-military-is-liaising-with-extraterrestrial-life-according-to-independent-sources

Une traduction « courte » avec des mots significatifs !

« Des sources indépendantes ont demandé un face-à-face entre des responsables militaires américains et de la vie extraterrestre. Les sources révèlent que les hauts officiers de la Marine des États-Unis ont joué un rôle de premier plan dans un groupe inter-services de travail chargé de ces réunions, et que les différents groupes d'extraterrestres seraient impliqués. Une source affirme que le contact extraterrestre implique des groupes connus comme les Reptiliens, à base de silicium et d'une forme de vie baptisé « conformères ». Une autre source affirme que les extraterrestres sont appelés Ebens du système Reticuli étoile Zeta, mais connu familièrement comme les Gris. Une troisième source affirme que l'homme cherche des extraterrestres qui représente une association d'étoiles nations sont d'assurer la liaison avec des responsables militaires. »

http://www.scribd.com/doc/25426864/U-S-Military-is-Liaising-With-Extraterrestrial-Life-According-to-Independent-Sources

« Une source affirme avoir participé à des face-à-face est une portion officier de l'US Navy qu'au cours de Février 2008 a révélé l'existence d'une série confidentielle de réunions à l'ONU où des OVNIS et la vie extraterrestre ont été discutés.

http://exopolitics.org/Exo-Comment-65.htm

http://www.ufodigest.com/news/0109/naval-officer.html

En juin 2008, cette source A fut affectée à un autre projet qui comprenait des rencontres directes avec deux groupes d'extraterrestres dans un projet secret, où il a été sanctionné à bord de leur vaisseau spatial à trois occasions différentes. Un groupe est une espèce Reptilian prospectifs, et un autre à base de silicium est une forme de vie qu'il surnommait le «Conformers».Uun certain nombre d'autres chercheurs ont rencontré et interviewé une source, et ont été en mesure de confirmer qu'il est un officier de l'US Navy servi. Récemment, deux basés à New York enquêteurs sur les ovnis, Clay et Shawn Pickering, a donné trois heures d'entrevue concernant l'implication de la source A dans un projet impliquant des secrets face-à-face avec la vie extraterrestre. Ils ont révélé qu'un inter-secret des services de groupe de travail a tenté d'informer le président Obama à propos du projet de liaison extra-terrestres.

http://projectcamelot.org/Clay_and_Shawn_Pickering_3_November_2009.mp3

Une source anonyme associée à la Defense Intelligence Agency a récemment affirmé que l'armée de fonctionnaires le 12 Novembre 2009, a rencontré des extra-terrestres appelé Ebens, à partir du système Reticula étoile Zeta, sur l'atoll Akau des îles Johnston. La séance est présumé faisait partie d'un ensemble continu de discussions diplomatiques et des échanges qui date de plusieurs décennies. L'information a été le dernier épisode lié à un projet classé présumé appelé Serpo,

http://www.serpo.org/release32a.php

Un programme d'échanges secrets avec les visiteurs extraterrestres depuis Zeta Reticulum. Selon Victor Martinez, L'Organisation Mondiale de la Santé tient une liste d'email importance où il distribue projet Serpo rapports publiés à lui par «anonyme»:

... Les Ebens se sont réunis à Akau Island avec un total de 18 représentants des États-Unis, Nations unies, la Russie, la Chine, le Vatican et de certains autres invités. Les représentants américains se seraient inclus cinq militaires, deux officiers de renseignement, un linguiste et une personne représentant l'administration Obama.

Les îles Johnston sont un territoire américain et sont à 750 miles au sud-ouest d'Honolulu. Que les endroits des îles directement sous l'autorité militaire du Commandement du Pacifique qui a toujours été dirigé par l'US Navy. Bien que le dernier communiqué de Projet Serpo n'identifie pas le service des cinq militaires lors de la réunion alléguée, le choix de l'atoll de Johnston suggère un rôle de premier plan pour les fonctionnaires de l'US Navy dans le dernier face-à-face.

L'histoire Serpo soulève une controverse considérable avec de nombreuses incohérences dans les revendications des sources d'informations révélant le Serpo. Néanmoins, il existe de nombreux événements ont révélé dans l'histoire Serpo qui sont très probablement basés sur des faits réels tels que le Président Reagan a rendu secrètement à un certain point sur la vie extraterrestre. Un certain nombre de déclarations publiques de Reagan sont preuve circonstancielle qu'il n'a pas reçu une telle information. Une prétendue transcription du point de presse a été publiée comme une partie du matériel Serpo en Novembre 2007. L'évaluation de cet auteur est que la Serpo presse Événements vrai mélange à la fiction dans un programme officiellement approuvé acclimatation. Si le matériau Serpo exige beaucoup de discernement étant donné le niveau de désinformation en elle, il est très probable qu'elle révèle avec précision l'existence de réunions militaires secrets avec des extraterrestres, mais combine cela avec des détails artificiel. Le rôle moteur implicite de l'US Navy, à la rencontre présumée Akau est compatible avec les révélations de A.

http://www.americanchronicle.com/articles/view/41939

La troisième et dernière source anonyme a révélé en face-à-face entre des responsables militaires américains et de représentants des soins de civilisations extraterrestres. Encore une fois les officiers de la marine américaine sont décrits comme jouant un rôle actif, et sont profondément impliquées dans la promotion de la divulgation de l'existence d'une vie extraterrestre. Ce qui distingue cette série présumé de réunions militaires avec des extraterrestres, c'est que selon la source, les réunions ont été convoquées en raison de la méfiance sur la manière dont un groupe secret contrôle international initialement appelé "MJ-12" "(nom inconnu en cours), a été de gérer l'information et de la technologie concernant la vie extraterrestre. Les divers représentants militaires ont apparemment été choqués par le degré auquel «MJ-12" a trompés dans la supervision et la gestion des affaires extra-terrestres.

En conclusion, le mécontentement très réel dans l'armée américaine, surtout des officiers de la Marine, sur la manière dont les affaires extra-terrestre a été secrètement dirigé et géré par un groupe transnational secret initialement connu sous le nom "MJ-12". L'insatisfaction peut faire remonter à un incident impliquant un vice-amiral siégeant en tant que chef du renseignement de l'état-major inter-armées qui a été refusé d'accès à un projet extra-terrestre déguisée connexes au titre de contrôle des sociétés.

L'incident a été révélé  publiquement en Juin 2008sur Larry King Live "par l'ancien astronaute Apollo Edgar Mitchell (voir le clip vidéo).

http://www.ufodigest.com/news/0808/wilson.html

http://www.youtube.com/watch?v=8QKW6Gt3KKs

Depuis au moins 1997, des groupes d'officiers de la marine américaine par le biais inter-service clandestines des groupes de travail ont tenté de rétablir militaires / supervision du gouvernement sur les affaires extra-terrestre qui a été de plus en plus privatisés dans le monde de l'entreprise.

Les détails du visage du présumé face à face entre l'armée US / personnel de la marine, avec la vie extraterrestre n'est pas connue avec une grande précision en raison de témoignages contradictoires des représentants de ce qui s'est passé à ces réunions. Néanmoins, compte tenu de trois sources indépendantes révèlent ces réunions, dont deux ont été personnellement confirmé par l'auteur comme étant crédible, il peut être conclu que les extraterrestres liaisons militaires sont actuellement en cours.

Les officiers retraités de ces deux services militaires qui composent le département de la marine (US Navy et l'US Marine Corps) figurent en bonne place dans l'administration Obama. Il s'agit notamment de Dennis Blair (sic ! voir commentaire de ma vidéo de Stephen Basset), directeur du renseignement national (ret amiral, USN), James Jones, National Security Advisor (à la retraite générale, USMC) et Charles Bolden, administrateur de la NASA (à la retraite générale, USMC). Par conséquent, un programme de liaison militaire des Etats-Unis extraterrestre qui est divulgué au public par des officiers de la marine américaine à partir d'une inter-services secrets groupe de travail encouragera l'administration Obama à aller de l'avant avec une annonce publique de la réalité de la vie extraterrestre.

05/02/2010

Climategate : Les erreurs du GIEC !

Vidéo, réchauffement climatique : le professeur Vincent Courtillot expose les principales erreurs du GIEC

Le professeur Vincent Courtillot, de l'académie des sciences, n'est pas climatologue, mais géologue physicien, doté d'un CV académique très étoffé. Il a été amené à s'intéresser presque incidemment aux données du climat, car géologie et paléo-climatologie se rejoignent parfois. Sa qualité scientifique lui a permis de se mettre assez rapidement à niveau ! Dans la vidéo ci dessous, avec une clarté pédagogique et une brillance orale qui n'exclut pas la rigueur scientifique, il étrille littéralement la "science" contenue dans les rapports du GIEC.

Une personne de bonne foi ne peut pas ne pas être absolument convaincue que les conclusions du GIEC, induisant une relation majeure de cause à effet entre CO2 et températures terrestres, sont très fortement entachées d'erreurs graves après avoir vu cela. Moteur ! (durée 51 minutes)

Mise à Jour Jeudi 1/10/2009: les conférences de Nantes (la même que ci dessous) et Strasbourg (plus détaillée et à mon sens encore meilleure) sont désormais visibles en format "youtube" ou "daily motion", plus pratique que celui ci dessous - Je les ai regroupées ici -




Pour vous mettre l'eau à la bouche :

  • le Hadley Center, centre météologique britannique qui alimente le GIEC en mesures de températures globales "traitées", à toujours refuser de livrer aux équipes de M. Courtillot ses données brutes de mesure. Gênant, tout de même, pour la crédibilité du Hadley Center...


  • L'équipe Courtillot est donc allée à la pêche station par station. Or, les données au jour le jour des stations européennes et américaines qu'elle a collectées donnent des courbes de températures réellement mesurées totalement différentes de celles du GIEC.


  • Les techniques de dendrochronologie (étude des anneaux d'arbre) utilisées par Micahel Mann pour reconstituer les températures du passé et produire sa trop fameuse courbe en crosse de hockey, comportent de nombreuses erreurs qui "aplatissent" les courbes du passé. En réinjectant dans les calculs les résultats de travaux de botanique récents, qui prennent en compte comment les arbres réagissent vraiment aux variations de température, alors on retrouve l'optimum médiéval (période bien plus chaude que de nos jours vers l'an 1000) et d'autres périodes plus chaudes que sur la courbe de Mann avant le minimum de Maunder.


  • Les modèles du GIEC sous estiment d'un facteur 20 (!!) l'influence des variations solaires sur la température, à cause d'une erreur de calcul basique dans la calibration des signaux de satellites différents. (Et "accessoirement", dans une conférence plus détaillée car un peu plus longue, donnée à Strasbourg, visible ici, l'on apprend que les "forçages" liés au CO2 sont surestimés d'un facteur 6...)


  • Les modèles du GIEC ignorent les  nuages, ce qui est fâcheux, quand on sait qu'une variation de couverture nuageuse de 3% équivaut à une différence de flux énergétique nettement supérieure à celle induite par les variations de teneur en CO2.


  • M. Courtillot rappelle avec une précision jusqu'ici inconnue en langue française, que la variation de la température au cours des siècles, mesurée par des méthodes glaciaires ou géologiques, précède de 800 à 2000 ans la variation des concentrations de CO2. S'il y a causalité, ce ne peut être que dans le sens "variation de températures => variations du CO2" et non l'inverse.


  • D'une façon générale, tous les modèles du GIEC sous estiment gravement les incertitudes tant sur les données qu'ils utilisent que, c'est une lapalissade, celles qu'ils omettent. Leurs modèles ne peuvent donc qu'être très fortement entachés d'erreurs. Selon M. Courtillot, dans 10 ans, il sera largement admis que les thèses actuelles du GIEC étaient fausses.


La grande force de l'exposé de M. Courtillot est de n'être jamais polémique. Il ne traite jamais le GIEC  d'incapables, laissant à l'auditeur le soin de tirer cette conclusion lui même. Il se contente de critiquer la confiance excessive (d'autres diraient : "arrogance") que le GIEC affiche dans ses conclusions, car cet organisme minimise les incertitudes inhérentes à toute science jeune au corpus en cours de formation.

Il ne livre que très progressivement les pièces qui ont conduit à faire de lui un climato-sceptique, alors qu'il y a seulement quatre ans, il croyait, comme "tout le monde", que le GIEC disait "la" science.  Il se contente, à la fin de son exposé, de rappeler que peut être que tout l'argent public déversé sur la lutte contre les rejets de CO2 pourrait être mieux employé ailleurs, et d'émettre des doutes sur la pertinence du choix de la nature institutionnelle du GIEC (un organisme sous l'égide d'une institution politique, l'ONU, plutôt que sous le pilotage d'une instance scientifique elle même).

Ah, une dernière chose: M. Courtillot est, semble-t-il, proche politiquement de MM. Ayrault et Delanoë. (et de Claude Allègre ? Entre géophysiciens...). On ne peut donc pas l'accuser de faire de la propagande ultra-libérale. Simplement, un exercice brillant d'honnêteté scientifique.

Nb. L'exposé de M. Courtillot a été donné aux journées scientifiques de l'université de Nantes le 7 juin 2009, voir la page originale ici. L'université de Nantes fait honneur à la science et à l'université en diffusant un tel savoir. Je tape suffisamment sur l'université par ailleurs pour ne pas lui tirer mon chapeau quand elle fait oeuvre utile.
------------
Hat tip : Jean Louis Garnier

 

http://www.objectifliberte.fr/2009/09/rechauffement-clima...

Cyberguerre

 

couverture cyberguerre.JPG


« Un ouvrage à lire pour ne pas rater l’actualité à venir. »

Alain Bauer, Criminologue.

Interview de Nicolas Arpagian sur son ouvrage "La Cyberguerre"
par Jérôme Bondu

http://www.youtube.com/watch?v=lpDhrOzW754


Nicolas Arpagian "les victoires militaires appartiennent-elles..."

http://www.youtube.com/watch?v=hc_ogaAO7WI


http://www.cyberguerre.eu/

 

 

Petite banniere 400x50

 

02:19 Publié dans Conspiration, Complot, Corruption, Livres | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

01/02/2010

Davos : celui qui en savait trop !

Nous revenons sur l'article que nous avons publié le 29 janvier 2010 concernant le supposé suicide du Directeur de la Sécurité du forum de Davos.

Davos : le suicide du Chef de la Sécurité.

http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2010/01/29/davos-...

ça c'est pour la version officielle, celle que nous devons connaître.
Celle officieuse qui circule est celle que le Chef de la Sécurité aurait été assassiné de deux balles dans la tête, par derrière.


Il en savait trop sur la préparation des élites de provoquer à la mi-février la deuxième vague de crise financière qui serait l'opportunité de déclencher la troisième guerre mondiale en attaquant l'Iran. Tout semble se préparer en conséquence, y compris contre la Chine, point sur lequel nous reviendrons.

Ici l'article en Anglais concernant les circonstances supposées du "suicide" du Chef de la Sécurité de Davos.
Tous ses rapports sur les écoutes auraient disparus ainsi que son matériel d'écoute avant son supposé suicide.

Traduction Google : ICI

Head Of Davos Security “Suicided” As Global Banking Collapse Nears

By: Sorcha Faal, and as reported to her Western Subscribers

FSB reports circulating in the Kremlin today are stating that the Swiss Police Commander heading security at the World Economic Forum in Switzerland, Markus Reinhardt, was “suicided” after his discovering that the Davos summit was planning for the “final collapse” of the Global Banking system in preparation for Total War.

Markus Reinhardt, 61, had headed the police force in the Swiss canton of Graubünden and protected the Davos summit since 1984 before his death on Tuesday.

The World Economic Forum (WEF) is a Geneva-based non-profit foundation founded in 1971 by the German economist Dr. Klaus M. Schwab [photo top left] who is best known for establishing the annual meeting in Davos which brings together top business leaders, International political leaders, selected intellectuals and journalists to discuss the most pressing issues facing the World including health and the environment.

Important to know about Dr. Schwab is that according to his FSB (current Russian) and KGB (former Soviet) files (which have codenamed him “The Czar Maker”) he is one of the most powerful men in the Western World who has been “primed” for Global leadership since his birth in 1938 in the strategic German city of Ravensburg, which was one of the first of the Holy Roman Empires Free Imperial Cities.

In Dr. Schwab’s “training” for Global leadership he has obtained a Doctorate in Economics (summa cum laude) from the University of Fribourg, a Doctorate in Engineering from the Swiss Federal Institute of Technology, a Master of Public Administration from the John F. Kennedy School of Government at Harvard University, has been the recipient of seven honorary doctorates, is an honorary professor of the Ben-Gurion University of Israel and the China Foreign Affairs University in Beijing.

Important to note about Ravensburg, Germany is its central role in being the model upon which the other “modern” Free Imperial Cities of Amsterdam, London, New York and Hong Kong have been built to control human society through the use and manipulation of what are called fiat currencies and financial markets which today are being used to plunge our World towards the abyss of Total War.

Also important to note about Ravensburg is that during World War II the Allied Powers were under “strict orders” not to bomb or attack this most important of cities which enabled it to survive with no destruction whatsoever as it had been the “main conduit” for Western moneycatastrophic hyperinflation imposed on them after their surrender to the Allies at the ending of World War I. from which the Nazi Leaders of Germany were able to rebuild their Nation from the

Note: There can no be no understanding whatsoever of any World event without you knowing what war is, and, perhaps, best articulated by the United States Marine Corps Major General Smedley Darlington Butler who saved President Franklin D. Roosevelt from being overthrown in the 1933 Business Plot Coup (intended to “unite” the right wing American forces with those of Nazi Germany) and in his book “War Is A Racket” stated:

“War is a racket. It always has been. It is possibly the oldest, easily the most profitable, surely the most vicious. It is the only one international in scope. It is the only one in which the profits are reckoned in dollars and the losses in lives. A racket is best described, I believe, as something that is not what it seems to the majority of the people. Only a small 'inside' group knows what it is about. It is conducted for the benefit of the very few, at the expense of the very many. Out of war a few people make huge fortunes.”

For the reason(s) behind the suiciding of Reinhardt, these reports continue, was his deployment of what is called a “passive acoustical defense system” to protect those attending Davos by monitoring sounds that may be associated with pending, or actual, attacks (gun shots, ticking bombs, footsteps in unauthorized areas, etc.) but which (mistakenly?) recorded “highly sensitive”“Global policy makers” planning the total collapse of the World’s banking system. conversations of

Upon Reinhardt’s retrieval of the “sensitive conversations” picked up his new listening system, and his presumed listening to them, he was then “suicided” by two bullets to the back of his head and all of the recordings he had made were “disappeared”.

To the coming collapse of the Global Banking system it appears to be in acceleration as the giant ratings agency Standard & Poor's “warned Tuesday that it might downgrade its credit rating for Japan's sovereign debt, saying efforts to put the public finances in order were slowing under the new government.” And not for Japan’s sovereign debt alone are the Americans alarmed at Japan, but also for their new Prime Minister, Yukio Hatoyama, continued threats to throw out US Military forces from his Nation entirely as being the “will of the people”.

Even worse for the Global Banking System are new reports showing that the United States, being unable to unload its surging debt on the World, has during this past year bought over 80% of it themselves through its Federal Reserve, a situation warned to get much worse after President Obama defied the Americans largest holder of debt, China, yesterday by announcing new arms sales to Taiwan.

And in, perhaps, the most cynical move against any peoples by their leaders, President Obama, and in his knowing of the coming collapse of the Global Banking System, this past week slammed his own American Banking System which (coincidentally?) caused the already obscene bonuses paid to Goldman Sachs employees to rise even further.

Important to note is that Goldman Sachs has been accused of engineering “every major market manipulation since the Great Depression”, were President Obama’s top contributor for his election and have paid Obama’s top aides hundreds of thousands of dollars for speeches and “consulting” services, not to mention that nearly all of Obama’s top economic advisors, including US Treasury Secretary Timothy Geithner, are all former Goldman Sachs executives.

Equally important to note about Goldman Sachs is that it stands to be a major financial gainer, along with former President Bush’s Homeland Security Director Michael Chertoff, by Obama’s ordering into American airports of body scanners, who are made (coincidentally?) by a company called the Chertoff Group owned by “8 members including 3 former senior executives from Homeland Security, 2 from the CIA, 3 from the NSA, 1 from FEMA, and 1 from Goldman Sachs.”

Woodrow Wilson, the 28th President of the United States, once warned his people by saying: “Since I entered politics, I have chiefly had men's views confided to me privately. Some of the biggest men in the U.S., in the field of commerce and manufacturing, are afraid of somebody, are afraid of something. They know that there is a power somewhere so organized, so subtle, so watchful, so interlocked, so complete, so pervasive, that they had better not speak above their breath when they speak in condemnation of it.”

Dr. Klaus Schwab is one of these “powers” Wilson warned about and whose words should always be listened to with the utmost attention, including those he wrote this past week for London’s Guardian News Service, and as we can read:

“There is a real danger that the financial and economic crisis will develop into a social crisis. Difficult times lie ahead. If we want to keep society together, a sense of community and solidarity are more important now than ever before. This communitarian spirit is the basis of the stakeholder principle. We need to embrace that stakeholder principle, not just within the narrow confines of companies, but at a national and global level as well.”

It goes without saying, of course and as always, that the American people will continue to ignore warnings such as these, but then again who can blame them as their own propaganda media won’t even let them know anything…such as one of their top Generals admitting this week that their war in Afghanistan was all but lost, and as we can read as reported by the BBC News Service:

“US Gen Stanley McChrystal told the UK's Financial Times newspaper that there had been “enough fighting”. He said a political solution in all conflicts was “inevitable”. His remarks came as the top UN envoy in Kabul said it was time to talk to the militants.”

Sadly for General McChrystal, and the American people too, the fighting has just begun….they just don’t realize it yet.

© January 27, 2010 EU and US all rights reserved

[Ed. Note: Western governments and their intelligence services actively campaign against the information found in these reports so as not to alarm their citizens about the many catastrophic Earth changes and events to come, a stance that the Sisters of Sorcha Faal strongly disagrees with in believing that it is every human beings right to know the truth.  Due to our missions conflicts with that of those governments, the responses of their ‘agents’ against us has been a longstanding misinformation/misdirection campaign designed to discredit and which is addressed in the report “Who Is Sorcha Faal?.]

http://www.whatdoesitmean.com/index1328.htm


Petite banniere 400x50

 

01:05 Publié dans Conspiration, Complot, Corruption, Davos | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!