Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2009

L'objectif de la conférence de Copenhague est de former un Gouvernement Mondial !

Sous couvert de passer des accords mondiaux pour lutter contre le réchauffement dit planétaire, les Illuminati se préparent à tromper les peuples souverains pour leur imposer le Nouvel Ordre Mondial, soit l'unique Gouvernement Mondial de dictature.

La signature du Traité de Copenhague en décembre 2009, formalisera l'établissement officiel du Gouvenrement Mondial.qui passera entre les mains des banquiers internationaux et de leurs multinationales.

Ne serait-il pas encore temps de saisir vos députés et sénateurs, et de mettre un terme à cette nouvelle escroquerise des Peuples Souverains ?

Il serait temps de tenter d'entraver cette escroquerie mondiale !

  • Un ancien conseiller de Margaret Thatcher a affirmé que l’objectif de la conférence de Copenhague était de profiter du réchauffement climatique pour établir un Gouvernement Mondial

show_image_BnMainFea.php.jpg






Copenhague le coup d'état global

Bon, vous qui suivez depuis un moment, vous n’êtes pas surpris, je vous l’ai annoncé depuis un bon moment maintenant…

Comme annoncé, la crise financière et l’endettement public des pays de l’ouest (début des années 70 pour la plupart comme un bon agenda respecté), consiste en un transfert de fonds et d’investissements vers des pays à plus fort potentiel economique. Cette manoeuvre verra la fin d’une classe moyenne déjà en déclin depuis des nombreuses années un peu partout.


Copenhague le coup d'état global



COPENHAGEN CLIMATE COUNCIL
http://www.copenhagenclimatecouncil.com/

COP 15 COPENHAGEN, UN CLIMATE CHANGE CONFERENCE Dec 7-18 2009
http://fr.cop15.dk/

Obama Poised to Cede US Sovereignty, Claims British Lord
http://fightinwordsusa.wordpress.com/2009/10/15/obama-poi...

Climat: les yeux rivés sur Copenhague pour un accord mondial fin 2009
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5iYC21p...



29/08/2009

2012, Planète X : Témoignage du Dr John Lerma

Le Dr John Lerma a dirigé l'Hospice du TMC (Texas Medical Center) à Houston. Il a passé ces dix dernières années à s'occuper de patients cancéreux en phase terminale.

Dr John Lerma

Il est actuellement impliqué dans un projet de recherches en médecine palliative à l'hôpital Anderson.

Il est l'auteur de "Learning from the Light : Pre-death Experiences, Prophecies, and Angelic Messages of Hope". Mike Marshall a réalisé son interview sur la web radio YowUsa, qui donne un aperçu des confidences reçues par le Dr Lerma. Extraits de sa présentation :

"Le Dr. Lerma est apprécié pour son attitude pleine de compassion envers ceux qu'il a accompagné à l'Hospice Médical de Houston, Texas. Il a transmis son enseignement à des infirmières et des étudiants et des internes."

"Parfois, des patients en fin de vie se sont confiés au Dr. John Lerma pour soulager leur conscience et lui raconter des faits importants, concernant par exemple le crash de Roswell. Mais il s'agit aussi parfois d'évènements à venir, relatifs à la Planète X, ou 2012. Ils évoluent alors entre cette dimension et l'autre monde. Il leur arrive de réaliser que certains secrets, protégés par le gouvernement, qu'ils s'étaient même gardés de révéler à leurs propres épouses, au fond ne méritaient pas d'être préservés." - Source

Il a complété ses études médicales par une formation en physique quantique, parce qu'il était fasciné par les phénomènes d'antigravité manifestés par les Ovnis. Sa compassion s'est développée face aux premières victimes de la vaque du Sida. "Je n'ai jamais douté de la survie de l'âme, et je me devais de passer ce message aux personnes terrifiées à l'approche de la mort."

Whitley Strieber, l'abucté et auteur de "Communion", de passage à San Antonio, au Texas, s'était adressé à lui pour se faire enlever un implant qu'il avait dans l'oreille : "J'ai d'abord procédé à un examen aux rayons-X, il n'y avait rien de métallique.

Dr John Lerma

http://www.youtube.com/watch?v=gNBI-2lwLLE

Mais en pratiquant une incision, sur son oreille, j'ai finalement attrapé avec les pinces un petit morceau, qui ne semblait pas vouloir sortir. J'ai du pratiquer une seconde incision pour l'extraire.

Au microscope électronique, il est apparu que c'était une structure métallique, incorporant des sortes de cristaux.

Il y avait en outre une petite partie qui semblait vivante, mobile, et elle a même résisté à une immersion dans le formol. Par la suite, un ou deux jours plus tard, alors que nous souhaitions faire analyser cet implant, ainsi que nous l'avions prévu, il s'était désintégré.

L'emplacement, près de la zone temporale du cerveau, nous avait semblé significatif.

Quelques jours plus j'ai tard, j'ai reçu un appel téléphonique d'un officier des services de renseignement de la Navy. Il souhaitait connaître nos conclusions après cette extraction. De toute évidence, ces services s'intéressent de près à tout ce qui concerne Whitley Strieber."

A propos du recueil d'une confession d'un mourant sur le sujet de Roswell : "C'était un Colonel, formé à la physique des particules. Il m'avait été envoyé par l'hôpital Walter Reed, à Washington, DC. Il avait un cancer des poumons, doublé d'une leucémie, en raison peut-être d'une exposition aux radiations, du fait qu'il avait travaillé sur des armements nucléaires.

Mac Brazel

La porte de sa chambre était gardée, parce qu'il disposait d'une accréditation de haute sécurité. Un soir, la garde s'était éloignée parce qu'il avait vraiment décliné.

Il a commencé par me dire : "Je ne vais pas m'en sortir, mais ce n'est pas grave... Je vais vous raconter quelque chose. Vous avez entendu parler de Roswell. J'ai séjourné à Roswell, j'ai connu le fermier Mac Brazel, qui avait trouvé les débris, ensemble nous étions retournés sur place."

Ce militaire était en principe affecté sur la base de Wright Field-Patterson, où il travaillait avec des savants allemands - que l'armée américaine avait ramenés d'Allemagne - sur l'antigravité et la propulsion nucléaire. Donc la récupération d'une soucoupe à Roswell ne les avait pas tellement surpris, parce que les allemands avec lesquels ils travaillaient étaient déjà très avancés, et avait eux-mêmes bénéficié d'informations sur des technologies aliènes.

Roswell aliens

Deux engins s'étaient crashés à Roswell, parce que des systèmes radar avaient perturbé leurs systèmes propulseurs, et l'un d'eux portait des indications en allemand.

L'autre était un vaisseau alien, piloté par des êtres qui travaillaient également à Wright Field-Patterson. Le reste des recherches sera poursuivi sur la Zone 51, dans le Nevada.

Le mourant a ajouté : "Il doit y avoir 85 espèces d'aliens différentes, mais la plupart nous sont très proches. Ces histoires de lézards n'ont pas de sens. Les Gris sont plutôt des mécaniques, sans émotions. Nous ne pouvons répandre ces technologies avant que nous soyons capables de les maîtriser."

"Il a cité en particulier les Pléïadiens, qui sont très avancés, mais selon lui les autres ne sont pas tellement plus évolués que nous : ils ont toujours de puissants egos.

Il est mort environ deux semaines plus tard. Il avait besoin d'en parler au moins à quelqu'un, parce jusqu'à présent, même sa femme avait été tenue à l'écart. Mais dans le même temps, il était heureux d'échanger avec moi, parce qu'il était curieux de savoir si mes autres patients avaient aussi des sortes de visions étranges avant de quitter ce monde."

Learning from Light

La seconde moitié de l'interview est justement consacrée aux phénomènes qui précèdent la mort. Il est peu connu que les mourants ont parfois des aperçus sur des évènements à venir, et le Dr Lerma recueille ce genre de témoignages :

"Nous voyons apparaître objectivement, dans nos machines IRM (Imagerie par résonance magnétique), des signaux qui témoignent de manifestations cérébrales inhabituelles, faisant appel à d'autres formes d'énergie, provenant de l'univers environnant.

Ils démontrent que nous sommes tous interconnectés. Il n'y a pas de barrières au niveau photonique et quantique. Nous sommes tous dans le même bateau. Beaucoup de mourants sont perturbés de ressentir ces manifestations du champ quantique. Nous devons nous libérer de nos peurs, de notre ego, car nous existons en fait depuis des eons."

 

Into the Light

Il ajoute : "Les églises, depuis toujours, ont joué sur la peur, en nous culpabilisant avec le concept de pêché et de salut, pour nous réduire en esclavage."

"Cette situation permet à certains patients d'entrevoir des évènements qui ne se sont pas encore produits dans notre ligne de temps. Il y a quelques années, j'ai recueilli des témoignages, annonçant qu'un président serait élu, qui serait 'assez différent', que la prochaine guerre serait d'ordre économique...

Naturellement, j'ai demandé à certains comment ils voyaient 2012. L'un de mes patients m'a dit que la Terre serait soumise à une charge gravitationnelle supplémentaire, à cause d'un alignement planétaire. Je n'ai pas mentionné la Planète X dans mon livre, parce que de toutes façons les gens sont très réfractaires à ces notions. Mais le Vatican et les gouvernements sont au courant. Et les mourants ont parfois des aperçus sur de telles choses."

Source : http://ovnis-usa.com/2009/08/28/vendredi-28-aout/


 














10/08/2009

Réchauffement : La Nasa veut déplacer la terre !

Réchauffement : La Nasa veut déplacer la terre !

On arrête pas le progrès !!!!


Reproduction interdite voir l'article par le lien suivant :

http://www.lepost.fr/article/2009/08/07/1650250_la-nasa-v...

 

Article original : The Guardian

23/07/2009

Réchauffement : Fonte spectaculaire du plus grand glacier français, aux îles Kerguelen

Romandie News

Fonte spectaculaire du plus grand glacier français, aux îles Kerguelen

PARIS - La calotte Cook, plus gros glacier en territoire français situé aux îles Kerguelen (Terres australes et antarctiques françaises, TAAF) a perdu 22% de son volume en 40 ans, tandis que la vitesse de diminution de sa surface a doublé depuis 1991, a constaté une équipe de chercheurs.

Par rapport au début des années 1960, "l'amincissement de la calotte Cook atteint 300 à 400 mètres au niveau des langues glaciaires à basse altitude", selon une présentation du CNRS des travaux publiés dans la revue américaine Journal of Geophysical Research.

Depuis une quarantaine d'années également, les "pertes d'épaisseur atteignent environ 1,5 mètre par an, une valeur très élevée quand on la compare à d'autres glaciers du globe", poursuit le texte.

"Les bilans de masse qu'on a l'habitude de voir, même dans des régions comme l'Alaska ou dans les Alpes ces 10 dernières années sont de l'ordre de un mètre par an", a précisé dans un entretien à l'AFP Etienne Berthier, du Laboratoire d'Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales (LEGOS).

En surface, "la perte de glace était de l'ordre de 1,9 km2 par an entre 1963 et 1991 et a augmenté pour atteindre 3,8 km2 par an après cette date", selon l'étude des chercheurs du LEGOS et leur collègue Raymond Le Bris, de l'université de Zurich.

Une partie du recul de la calotte Cook et des autres glaciers de Kerguelen correspond à une réponse différée au réchauffement consécutif au petit âge de glace (1650-1850).

La diminution des précipitations sur les Kerguelen a également joué un rôle, mais "l'accélération récente des pertes de surface et d'épaisseur ne peut pas être attribuée au réchauffement consécutif à la fin du petit âge de glace" et est la conséquence du réchauffement récent, selon M. Berthier.

La situation décrite par les chercheurs aux Kerguelen correspond à une tendance générale d'accélération de la fonte de glaciers.

"Jusque dans les années 90, il y avait quelques régions, notamment en Norvège ou en Nouvelle-Zélande, où l'augmentation des précipitations faisait plus que compenser l'élévation des températures. Mais même dans ces régions, il y a des pertes de glace depuis les années 2000", rappelle le chercheur.

La fonte des calottes et des glaciers contribue à l'élévation du niveau des mers, qui pourrait dépasser un mètre à la fin du siècle.

(©AFP / 22 juillet 2009 19h15)

Source : http://www.romandie.com/ats/news/090722171515.kriw1ufx.asp

18/07/2009

USA : Le réseau Haarp et le climat

haarp1.jpg


Zbigniew Kazimierz Brzezinski, membre de la commission trilatérale et ex-conseiller de Jimmy Carter, conseiller de Barack Obama (spécialiste des opérations secrètes sordides, des coups d’États, des sabotages divers et d’autres actions criminelles), a "rompu la glace" dans son livre "Between Two Ages : America's Role in the Technetronic Era, New York, Viking Press (ISBN 0-313-23498-1)", dont voici un extrait : « Nous disposons de méthodes capables de provoquer des changements climatiques, de créer des sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d'un ennemi potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Le contrôle de l'espace et du climat ont remplacé Suez et Gibraltar comme enjeux stratégiques majeurs. ».

haarp3.jpg

I Télé - HAARP ...docu



A lire aussi :

Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/HAARP

Haarp : l'arme Ultime
Les applications du Réseau Haarp

Les Américains sont-ils en train de mettre au point un vaste système d'armement capable de :


*
scanner les entrailles de la terre à la recherche de bases secrètes,
*
d'interrompre toute forme de communication hertzienne,
*
d'influencer les comportements humains,
*
de modifier la météorologie,
*
de griller les avions dans le ciel comme le ferait un vulgaire four à micro-ondes de votre potage,
*
de provoquer des tremblements de terre
*
ou des explosions aussi puissantes qu'une bombe atomique.

La suite ici : Conspiration

HAARP: Il faut se méfier des expérimentations de guerre climatique réalisées par l'armée des États-Unis
Source : Alterinfo


Petite banniere 400x50

 

13:42 Publié dans Climat, si on nous mentait !, Réseau Haarp, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!