Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2009

Les iraniens parlent aux Iraniens (ou au veau occidental ?).

Juste réflexion de l'un de nos correspondants.


A -t-on déjà vu une manifestation "d'opposition", dirigée contre un gouvernement en place, en France, en Italie, en Allemagne, en Espagne, par exemple, parsemée de panneaux et d'affiches non pas en français, en italien, en allemand ou en espagnol, mais...en anglais ?... (on speak English à la CGT ?)

En général, lors d'une manifestation sur un sujet national, les manifestants qui veulent rallier...leurs compatriotes ont d'autres préoccupations en tête que de s'assurer que le veau français ou allemand, affalé devant son téléviseur à l'heure de la tété de 20h00 pourra déchiffrer les messages inscrits sur les panneaux brandis à des milliers de kilomètres de chez lui par des gens qui ne parlent pour la plupart que la langue de leur pays.

Or, curieusement, dès qu'il y a une manifestation dans un pays qui est la cible des USA (et de ses minables larbins), dès qu'il se produit un début de "révolution colorée", une émeute "spontanément spontanée" dans un pays qui a le mauvais goût de vouloir rester indépendant, on voit fleurir les affiches rédigées en anglais et imprimées en qualité offset (ceci bien sûr dans l'unique but de s'adresser à des compatriotes dont la langue n'est pas l'anglais...).

Sont-ils bêtes à ce point ? Ne se rendent-ils pas compte que leur compatriotes ne comprennent, dans leur immense majorité, que la langue nationale, et pas l'anglais ?

Et quel fameux hasard qui fait que les correspondants photographes des grandes agences de presse internationales (toutes occidentales, pour ceux qui auraient des trous de mémoire...) tombent généralement sur des banderoles écrites en anglais, pour le plus grand confort visuel et intellectuel des veaux américains, anglais et autres !

Ou alors...nous prendrait-on...pour des cons ?
Non, impossible ! Pas le Figaro quand même ! Pas le Monde !! Pas LIBÉ !!! Pas le Canard !!!! Pas la TÉLÉ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Oh ! Je suis vraiment ignoble, parfois je me déteste...


Israël/Iran : Israël avait planifié d'assassiner le président Mahmoud Ahmadinejad ?

Téhéran accuse Israël d'avoir voulu tuer Ahmadinejad

Samedi 18 Juillet

Téhéran accuse Israël d'avoir voulu tuer Ahmadinejad


Le ministre iranien des Renseignements, Gholamhossein Mohseni Ejeie a affirmé vendredi qu'Israël avait planifié d'assassiner le président Mahmoud Ahmadinejad durant la période de l'élection présidentielle du 12 juin.

Selon l'agence Fars, qui rapporte ses propos, des responsables israéliens ont rencontré des membres des Moudjahidine du peuple, principal groupe de l'opposition armée pour préparer leur plan.

"Des responsables du régime sioniste ont rencontré des membres des hypocrites (terme désignant les Moudjahidine) à Charm el-Cheikh (Egypte) et à Paris pour préparer ce plan", a déclaré le ministre.

Selon lui, les Moudjahidin
e ont demandé en contrepartie que leur nom soit enlevé de la "liste des groupes terroristes des Etats-Unis et d'autres pays".

Il a ajouté que les "ennemis" avaient aussi pris contact avec les rebelles sunnites qui combattent le gouvernement central, notamment dans la province du Sistan-Baloutchistan (sud-est), frontalière du Pakistan et de l'Afghanistan.

L'Iran ne reconnaît pas l'Etat d'Israël, qui considère l'Iran comme son pire ennemi, à cause son soutien aux groupes de résistance palestiniens et libanais.

Le président Ahmadinejad, réélu avec 63% des voix, avait déclaré à plusieurs reprises ces dernières années qu'il prévoyait la fin de l'entité sioniste. Il a aussi mis en doute l'Holocauste, déplorant qu'il ait servi de prétexte par les Occidentaux pour soutenir la création de l'entité sioniste au cœur du monde arabo-musulman .

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb

Source : Alterinfo

17/07/2009

Bigard 11 Septembre : S'il te plaît Obama !

Episode 3 - S'il te plaît Obama !

http://www.dailymotion.com/video/x9vupg_bigard-11-septemb...

Bigard 11 Septembre : S'il te plaît Obama !
envoyé par JeanMarieBigard. - Regardez plus de vidéos comiques.

Ne ratez pas le prochain épisode vendredi 24 juillet !


Le 1er épisode est ici :

Bigard 11 Septembre : Les passeports magiques

http://www.dailymotion.com/video/x9r2vt_bigard-11-septemb...

Le 2ème épisode est ici :

Bigard 11 Septembre : Les chasseurs américains

http://www.dailymotion.com/video/x9thju_bigard-11-septembre-les-chasseurs-a_fun

Un article sur Bigard paru dans la presse US :

Famous French Comic Bigard To Address Obama About 9/11

9/11 Blogger
Tuesday, July 14, 2009

You may recall a previous article about the famous French Comic Jean-Marie Bigard published here on 911blogger in October 2008. Jean-Marie Bigard was fiercely criticized for publicly claiming that the 9/11 terrorist attacks were an “enormous lie”. Since then he has become persona non grata in the media because of his “deviant thinking”.

However, Bigard isn’t letting all of this get him down: “Opening my big mouth cost me a lot. But I think what has cost me even more was keeping my big mouth shut. So now I’ve decided never to shut my big mouth again”, Bigard said recently.

Jean-Marie Bigard has decided to return to the subject of 9/11 with a series of weekly video clips published every Friday on his own account at the video sharing website DailyMotion.

Below are the first two episodes with English subtitles:

Source : http://www.infowars.com/famous-french-comic-bigard-to-add...


15/07/2009

Le «permis de tuer» de Dick Cheney à la CIA

Ces nazis qui ont la vie belle pour tuer sur ordre et fomenter tous les complots et crimes commis contre l'humanité !

Florentin Collomp, envoyé spécial à New York
15/07/2009 | Mise à jour : 08:45
L'ex-vice-président américain Dick Cheney a fait pression sur les responsables de la CIA pour que ceux-ci omettent d'informer les parlementaires de leur programme secret.
L'ex-vice-président américain Dick Cheney a fait pression sur les responsables de la CIA
pour que ceux-ci omettent d'informer les parlementaires de leur programme secret. Crédits photo : AP

L'ex-vice-président américain a dissimulé pendant des années un programme visant à abattre les dirigeants d'al-Qaida, alors que la loi interdit à l'agence de commettre des assassinats.

Décidé par un comité restreint, un programme antiterroriste de la CIA, gardé secret pendant les huit années de la présidence Bush, visait à tuer ou capturer les dirigeants d'al-Qaida. Ce dispositif caché qui fait aujourd'hui polémique avait été déclenché au lendemain des attentats du 11 septembre 2001, lorsque le gouvernement américain cherchait les moyens de décapiter l'organisation terroriste.

Le président Bush signe alors un document de dix pages donnant mission à la CIA de poursuivre, de capturer ou d'assassiner des leaders d'al-Qaida où qu'ils se trouvent. Cette clause vient juste d'être révélée au public. Le nouveau patron de la CIA, Leon Panetta, l'aurait lui-même découvert le 23 juin et y a mis fin aussitôt, avant d'en informer le Congrès à qui il avait été caché sur ordre de l'ex- vice-président Dick Cheney.

L'armée américaine et la CIA avaient lancé une série de raids aériens pour tenter d'éliminer des cibles terroristes avec des missiles tirés depuis des drones. Parallèlement, il a été décidé de constituer des équipes paramilitaires d'élite pour mener des incursions sur le terrain à la recherche de hauts responsables d'al-Qaida.

Mais le dispositif n'a jamais vraiment été appliqué, faute de stratégie claire. «Cela fait bien dans les films mais ce n'est pas si facile à faire en vrai, raconte un ancien responsable du renseignement cité par le New York Times. Où est-ce qu'on base les équipes ? À quoi ressemblent-elles ? Doivent-elles être en alerte 24 heures sur 24 en attendant qu'on les appelle ?» L'opération visait surtout à se donner les moyens légaux d'agir en cas de capture d'Oussama Ben Laden ou d'un de ses adjoints.

Permis de tuer

Après les révélations dans les années 1970 sur les missions secrètes de la CIA pour éliminer des leaders comme Fidel Castro, le président Ford avait interdit à l'agence de commettre des assassinats. L'ordre de George Bush en 2001 rétablissait ce permis de tuer des ennemis de l'Amérique, même dans des pays où elle n'était pas en guerre.

Ce souci de quête de légalité internationale approximative a dans le même temps enfreint la loi américaine. Le président Ford avait en effet créé des commissions du renseignement dans les deux chambres du Congrès afin de mettre un terme à l'opacité dans laquelle la CIA agissait. Or, sur pression de Dick Cheney, les responsables de l'agence ont négligé d'informer les parlementaires de leur programme secret comme ils auraient dû le faire. Plusieurs élus démocrates réclament une enquête sur la question, voire des poursuites des responsables qui ont délibérément omis d'informer le Congrès.

Après la torture des prisonniers, les accusations se multiplient sur les méthodes de la CIA sous l'ère Bush. Barack Obama vient de demander une enquête sur la couverture par l'Administration Bush de la mort de plus d'un millier de prisonniers talibans aux mains d'un chef de guerre afghan soutenu par la CIA. Le gouvernement avait alors résisté aux pressions du FBI, du département d'État et de la Croix-Rouge pour mener une investigation sur la question.

» Quand Dick Cheney ordonnait à la CIA de mentir au Congrès

Source : Le Figaro

14/07/2009

Le côté obscur de la Force (911) : Le grand complot

Un petit rappel des attentats du 9/11/2001 aux USA


Le côté obscur de la Force (911)
http://www.dailymotion.com/video/x2iygg_le-cote-obscur-de...