Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2015

Vidéo : Entrée en Antimatière: l'annihilation des positrons galactiques

Une vidéo pour comprendre ce qui se passe actuellement sur Terre avec l’apparition de particules d’antimatière qui déroute les scientifiques et qui est sans doute, le simple résultat de notre ascension vers le Grand Attracteur.

Encore une preuve que l'Univers est électrique composé de charges électriques positives ou négatives, comme dans le courant électrique.

Qu'est-ce que le positon ou le positron ?

En physique des particules, le positron ou positon1, encore appelé antiélectron, est l'antiparticule associée à l'électron. Il possède une charge électrique de +1 charge élémentaire (contre -1 pour l'électron), le même spin et la même masse que l'électron. C'est la première antiparticule découverte, ce qui explique qu'elle n'ait pas le nom composite d'« anti-électron ».

 

Est-ce que l'Annihilation des électrons par les positons représente la destruction de la matière ?

Sûrement pas ! La disparition de l'une ou l'autre des particules donne naissance à une libération d'énergie ou à un rayonnement de lumière de haute énergie ou rayons gamma.

La mort n’existant pas dans l’Univers, il ne peut s’agir que de transformations.

Annihilation (Positron - Electron) un rayonnement se produit quand un électron (de charge négative) entre en collision avec un positron (positivement changé et anti-particule de l'électron). Le résultat habituel est l'émission de deux photons de rayons gamma - chaque voyageur à une distance l'une de l'autre de511 KeV. L'exemple dans ce glossaire montre la décroissance de F-18 par émission de positons suivie par le rayonnement d'annihilation résultant. Ce processus a des applications dans la tomographie par émission de positons (TEP).

* - l'annihilation ou l'anéantissement entre une particule et son antiparticule consiste en la disparition de l'une et de l'autre, donnant lieu à libération d'énergie.

* - On peut avoir production de photons d'annihilation lors de la désintégration  β+.

* - la période d'annihilation électrons-positrons est un nom donné à un stade du Big Bang.



Entrée en Antimatière: l'annihilation des positrons galactiques ( 25 avril 2007)

Conférence donnée le 25 avril 2007 par Peter Von Ballmoos dans le cadre des Grands Séminaires de l'Observatoire Midi-Pyrénées.

Qu'est-ce que l'antimatière ? A quoi ressemble-t-elle? Où peut-on l'observer ? Peut-on la fabriquer sur Terre ? A quoi sert-elle ? Ce sujet donne matière à toutes ces questions et nous amènera à discuter de l'annihilation de vastes quantités d'antimatière au centre d¬e notre Voie Lactée. Comme nous le verrons, l'antimatière n'est pas que du domaine de la Science-Fiction : notre propre monde de matière produit parfois des particules d'antimatière. Par exemple : lors de la décroissance de certains éléments radioactifs des positrons - les électrons d'antimatière - sont émis de façon naturelle, et lorsqu'un positron rencontre un électron il s'annihile dans un flash de lumière. La masse de ces deux particules se transforme alors en rayonnement, selon la célèbre relation E=mc2 d'Einstein. Le satellite INTEGRAL observe actuellement ce rayonnement et fait apparaître notre ciel sous une lumière singulière : une émission d'annihilation électrons-positrons qui semble provenir d'une seule région étendue - la partie centrale de notre Voie Lactée - et qui correspond à l'annihilation de 15 milliards de tonnes de positrons par seconde !

 

Pour en savoir plus sur le site du CERN

Où est passée l'antimatière ? ICI 

 

 

Vidéo : Oubliez le Réchauffement climatique. Ascension et déménagement de la Galaxie vers le Grand Attracteur de Laniakea !

Fig21.jpgSi vous aviez encore des doutes sur le fait que nous soyons en voie d’ascensionner et pas seulement la Terre ni notre système solaire, mais l’ensemble de la Galaxie et toutes les galaxies contenues dans Laniakea vers le Grand Attracteur découvert au sein de Laniakea, notre nouvelle adresse cosmique qui marque les frontières du continent de galaxies dans lequel nous vivons. Vous avez la preuve scientifique que nous sommes tous condamnés à ascensionner et à évoluer grâce aux nouvelles énergies cosmiques que nous traversons tout au long de notre parcours d’évolution et qui nous entraînent irrévocablement vers le Grand Attracteur, et ce, à une vitesse de 22 680 km/h.

 

Si nous rajoutons la vitesse à laquelle extrêmement rapide de 828 000 km/h à laquelle se déplace le soleil qui n’est pas stationnaire. L'ensemble de notre système solaire ascensionnant en spirale vers le centre de la galaxie, il se pourrait bien que nous soyons en train d’ascensionner à la vitesse de : 22 680 km/h +  828 000 km/h = 850 680 k/h.

 

Au cours de notre ascension il est donc normal que les puissants rayonnements cosmiques changent en fonction du nouvel environnement cosmique que nous traversons et plus nous nous rapprochons du Grand Attracteur, et plus les rayonnements cosmiques sont puissants et lumineux, et transforment donc la matière en profondeur, activant ainsi tout naturellement notre ADN.

 

Nous sommes donc tous en cours de Grand déménagement vers le Grand Attracteur qui se trouve au sein de Laniakae !


Quel plus beau cadeau l’Univers créateur pouvait-il nous faire ?

 

Petits rappels d’articles précédents :

* La Terre ne tourne pas autour du Soleil, elle ascensionne en spirale avec l'ensemble de notre système solaire.

* Nassim Haramein : Notre modèle du système solaire tel qu'on nous l'enseigne depuis le début est faux!

* la nature cyclique de l'univers

Ballade dans l’univers : à la découverte de Laniakea | Hélène Courtois | TEDxLyon

Nouvelle image (1).jpg

Une ballade et une aventure exceptionnelles dans l'infiniment grand et ses secrets.

Astrophysicienne-cosmologue lyonnaise, Hélène Courtois a découvert les frontières du continent de galaxies dans lequel nous vivons : "Laniakea".

Ce travail de longue haleine a fait la Une de Nature. La vidéo publiée sur ce thème par la prestigieuse revue a comptabilisé plus de 2,5 millions de vues lors du premier mois de sa diffusion (novembre 2014). http://ted.com/tedx

 

 

Nouvelle adresse cosmique

Nouvelle image.jpg

 

 

 

29/08/2015

VIDEO. Notre Voie lactée a une nouvelle adresse cosmique, Laniakea, et "Le Grand Attracteur"

C'est là que nous nous sentons très petits et que notre prétention à être seuls dans cette immense galaxie, devrait fléchir !

 

A retenir dans cet article, "Le Grand Attracteur" sur lequel nous reviendrons pour comprendre que l'ensemble de notre système solaire ascensionne vers le centre de la Galaxie tout en traversant la Bande photonique du Soleil Central Alcyone : ICI et ICI

 

D'autres liens ci-dessous :

 

 

À la découverte de Laniakea, notre superamas galactique

Laniakea, ce supercontinent galactique qui abrite notre Voie lactée

En savoir plus :
http://www.maxisciences.com/galaxie/laniakea-ce-supercontinent-galactique-qui-abrite-notre-voie-lactee_art33425.html

Copyright © Gentside Découverte

Laniakea, ce supercontinent galactique qui abrite notre Voie lactée

En savoir plus : http://www.maxisciences.com/galaxie/laniakea-ce-supercontinent-galactique-qui-abrite-notre-voie-lactee_art33425.html
Copyright © Gentside Découverte

VIDEO. Notre Voie lactée a une nouvelle adresse cosmique

Joël Ignasse

  Publié le 14-09-2014 à 20h00

 

Une carte de l'univers local a permis de délimiter une immense structure contenant des centaines de milliers de galaxies. Dont la nôtre... On vous présente "l'horizon céleste immense".

Le superamas Laniakea abrite notre galaxie, représentée par le petit point à droite. SDvision interactive visualization software by DP at CEA/Saclay, France

 

C’est notre nouvelle adresse cosmique ! Une extraordinaire structure de plusieurs centaines de milliers de galaxies, à la périphérie de laquelle nous logeons, nous humains, sur notre planète Terre en orbite autour du Soleil, dans l’un des bras en spirale de notre propre galaxie et ses milliards d’autres étoiles... Vertigineux !

Imaginez-vous un instant, un gigantesque regroupement de galaxies d’un diamètre de 500 millions d'années-lumière de diamètre et d’une masse d’environ  100 millions de milliards de fois la masse du Soleil… Et nous, perdus au milieu de cette immensité à peine concevable. Cet amas de galaxies, c’est le notre.

Lire : 10.000 galaxies sur un cliché de la taille d'un grain de sable 

Les amas de galaxies, les superstructures de l'Univers

En effet, de nouvelles mesures de la vitesse des galaxies voisines ont permis d'identifier le superamas dans lequel est logée la Voie Lactée. Des mesures réalisées par une équipe internationale comprenant des chercheurs du CNRS et du CEA et qui font la une de la revue Nature en cette première semaine de septembre.

Dans l'Univers, les galaxies sont regroupées par paquets de dizaines, constituant ce qu’on appelle des "amas de galaxies". Ces amas sont eux-mêmes reliés par un réseau de filaments qui, lorsqu'ils se rencontrent, forment des superamas : les plus grandes structures de l'Univers. Ces ensembles vertigineux contiennent la quasi-totalité de la matière : celle qui forme les atomes constituant les planètes et les étoiles, mais également la très mystérieuse matière noire

 

Laniakea, "l'horizon céleste immense"

Notre superamas est si gigantesque que les chercheurs l'ont baptisé Laniakea, un terme hawaïen qui signifie "horizon céleste immense". Un hommage à cette petite île qui abrite quelques un des plus gros télescopes terrestres utilisés pour cette recherche. Les scientifiques qui l'ont délimité estiment qu'il contient environ 100.000 grosses galaxies et près d'un million plus petites.

 Deux vues du superamas Laniakea. (SDvision/interactive visualization software by DP at CEA/Saclay, France.)

 

Courants cosmiques

 

Au sein de Laniakea, les galaxies s'écoulent comme des cours d'eau vers un point central : le Grand Attracteur ; sur lequel les astronomes s’interrogent depuis trente ans. Les chercheurs montrent que cette région qui semblait attirer toutes les galaxies voisines, sans paraître pourtant plus dense, apparaît aujourd’hui comme un très large vallon où se déverse la matière, un peu comme les ruisseaux de montagne s'écoulent au fond de la vallée.

 

La modélisation de ces amas dans la vidéo réalisée par les chercheurs :

 

Laniakea: Our home supercluster



Les "courants" de galaxies modélisés par les chercheurs.

 

C'est d'ailleurs une méthode similaire à celle employée pour la recherche de bassin versants alluviaux qui a été utilisée par les chercheurs pour analyser la vitesse de 8.000 galaxies. Il en ressort que dans notre univers local, tous les mouvements des galaxies sont dirigés vers l’intérieur et suivent des courants gravitationnels. Ce sont ces courants qui ont permis de déterminer l'architecture du superamas Laniakea, au sein duquel notre Voie Lactée n'est qu'une toute petite pièce.

 

 

VIDÉO. Hubble photographie une nébuleuse en forme de papillon

Magnifique UNI-Vers !

 

VIDÉO. Hubble photographie une nébuleuse en forme de papillon

24/08/2015

Nibiru : Mondes en collision du Dr. Immanuel Velikovsky, le plus grand visionnaire du siècle !

Cet article se compose de plusieurs articles.

 

SOMMAIRE :

1 - Dans ce premier article vous trouverez la présentation du Dr. Immanuel Velikovsky et de ses oeuvres extraordinaires, à lire absolument !

2 - Vous pourrez télécharger les 3 principaux livres que nous avons sélectionnés pour vous par ces liens :

 

Livres à télécharger sur NIBIRU du Dr Velikovsky Immanuel

 

IMMANUEL VELIKOVSKY

 
[image]
Russe d'origine, génie scientifique, ami d'Albert Einstein, Velikovsky a publié entre 1950 et 1979 une série d'ouvrages, dont:
 

* - Mondes en collision (Worlds in Collision) (1950), Éd. le Jardin des Livres, 2004. 

* - Les Grands Bouleversements terrestres (Earth in Upheaveal) (1955), éditions Stock 1982; rééd. le Jardin des Livres, 2005.   

* - Le Désordre des siècles (Ages in Chaos) (1952), Éd. le Jardin des Livres, 2006. Œdipe et Akhénaton (Oedipus and Akhnaton) (1960), Éd. Robert Laffont, coll.

* - Les Énigmes de l'univers, 1999.

* - Peoples of the Sea 1977 (Book club associates)

* - Ramses II and his Time 1978 (Doubleday)

 
Ouvrages qui ont agité et agitent toujours le monde scientifique.
 
Pour Velikovsky, l'histoire de l'humanité est jalonnée de catastrophes naturelles d'origine cosmique qui éclairent d'un jour nouveau nombre de grands mythes du passé, tels les plaies d'Egypte et le déluge. « J'entends établir qu'au milieu du deuxième millénaire avant notre ère, la Terre subit l'un des plus grands cataclysmes de son histoire. Un corps céleste, tout récemment entré dans le système solaire - une nouvelle comète - s'approcha très près de la Terre. On peut reconstituer le récit de ce cataclysme d'après les témoignages fournis par un grand nombre de documents». Parmi ces documents, Velikovsky cite la Torah (Livre de l'Exode), le Manuscrit Quiché des Mayas, etc...
 


mondes_collision.jpg

 

Les principaux thèmes abordés dans ce livre :

Les trompettes de l'Apocalypse (les étranges sons entendus de partout dans le monde),

Le monde rouge, (les eaux et la Terre, rouges)

La pluie de pierres (météorites, grêle)

Le Naphte ou le pétrole

Les ténèbres (les 3 jours d’obscurité lors de l’inversion des pôles des pôles magnétiques et l’absence de soleil),

Les séismes

L'ouragan

La marée

L'étincelle

L'effondrement du ciel

La terre et la mer en ébullition

Le renversement des pôles

 

Découvrons  en vidéo, la présentation  du  Dr. Immanuel Velikovsky et de ses livres par Pierre Jovanovic.

 

Mondes en collision du Dr. Immanuel Velikovsky commenté par P. Jovanovic

 

Est-il exact que la terre a été bouleversée par des cataclysmes sans précédent ? Pourquoi les livres bouddhiques parlent-ils d'une année à 360 jours ? Pourquoi les scientifiques enregistrent-ils des inversions de polarité dans les rochers ? Pourquoi les océans se sont-ils massivement déplacés et les jungles transformées en déserts ? Comment explique-t-on la présence de mammouths en Sibérie - instantanément gelés alors qu'ils étaient en train de mâcher tranquillement - sachant que leur examen prouve qu'ils vivaient dans un climat tempéré ? Et pourquoi ont-ils tous été décimés d'un seul coup ? D'où viennent les palmiers retrouvés au pôle Nord ? Depuis quand le 13 porte-t-il malheur ? Comment expliquer que le papyrus égyptien Ipuwer ainsi que les textes aztèques, chinois et mayas confirment le texte de la Bible des dix plaies d'Egypte ? Et pourquoi ce livre est-il le plus combattu et censuré de tous les temps ? Dans ce livre, le plus controversé de l'histoire de l'édition moderne, le Dr Velikovsky, répond de manière si révolutionnaire qu'on en ressort avec un choc intellectuel. Cette édition 2003 contient la biographie de Velikovsky reconnu maintenant comme l'un des plus grands génies du XXe siècle, l'histoire du livre, des documents, la liste de ses découvertes incroyables - confirmées depuis par les sondes spatiales - et bien sûr "Mondes en collision ".

 

Mondes en collision du Dr. Immanuel Velikovsky