Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2015

Grosse éruption solaire en cours de progression....22/23 novembre 2015

Deux vidéos, malheureusement en anglais, sur la grosse éruption solaire en cours de progression des 22 & 23 novembre 2015, avec ses conséquences notamment sur le climat.

Large Eruption in Progress… | S0 News Nov.22.2015


CME Analysis, Space Weather | S0 News Nov.23.2015


Petite banniere 400x50

 

13:56 Publié dans Astrologie - Astronomie | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

17/10/2015

Une civilisation extraterrestre découverte par le télescope spatial Kepler?

Tiens, ils osent nous parler des extraterrestres à présent ?

On croyait qu'il fallait nous cacher qu'ils existaient à la demande expresse du Vatican et du Gouvernement Secret aux USA : Le MJ12 

OVNIS et ET - Les révélations du Dr Michaël WOLF - Pdf à télécharger : ICI 

USA : Le gouvernement secret dévoilé par Milton William Cooper - Le fichier complet en Pdf : OPÉRATION MJ12-Le gouvernement secret US dévoilé par Milton William Cooper.pdf

 

Une civilisation extraterrestre découverte par le télescope spatial Kepler?

Sciences

V.G., publié le 15/10/2015 à 18:21 mis à jour le 16/10/2015 à 01:25

 

Une portion de la nébuleuse Tarantule, dans le Grand Nuage de Magellan. Photo d'illustration.

Des astronomes ont découvert une superstructure non-identifiée gravitant autour d'une étoile lointaine. Gigantesque amas de poussière, nuée de comètes ou superstructure extraterrestre? Les scientifiques mènent l'enquête.

Perdue entre les constellations du Cygne et de la Lyre, une mystérieuse étoile intrigue la communauté scientifique. KIC 8462852, de son petit nom, est devenue ces dernières années -et surtout ces derniers mois- le centre d'une attention toute particulière, rapporte, mardi, The Atlantic. Et pour cause, la variation de sa luminosité est aussi étrange que rare. Les scientifiques hésitent entre l'explication naturelle et... extraterrestre.  

Invisible à l'oeil nu, KIC 8462852 -située à 1480 années-lumière de la Terre- a été observée par le télescope spatial Kepler, entre 2009 à 2013. Pour être exact, le télescope de la Nasa a regardé une partie de l'espace comprenant plus de 150 000 étoiles, à la recherche de toute variation de luminosité pouvant signaler le passage d'exoplanètes passant devant un astre. 

Une énorme masse de matières orbitant autour de la planète

Les données issues de KIC 8462852 ont tapé dans l'oeil d'un groupe de "citoyens astronomes" de Planet Hunter [chasseur de planète, NDLR], un programme créé par l'université de Yale invitant tous les "citoyens scientifiques" à traquer les exoplanètes et à aider la Nasa dans cette quête.  

Vue d'artiste illustrant Kepler-186f, la première exoplanète de la taille de la Terre trouvée dans la zone habitable d'une autre étoile.

Vue d'artiste illustrant Kepler-186f, la première exoplanète de la taille de la Terre trouvée dans la zone habitable d'une autre étoile.

NASA Ames/SETI Institute/JPL-Caltech

 

Car si les exoplanètes obstruent partiellement la lumière d'une étoile à des intervalles réguliers -correspondant à leur orbite- ce n'est pas le cas des variations de lumière de KIC 8462852: deux faibles baisses de luminosité en 2009, une autre en 2011 et une série d'autres variations en 2013. Un schéma qui suggère qu'une mégastructure orbite autour de la planète. 

Collision d'astéroïdes, nuée de comètes...

"Nous n'avions jamais vu une étoile comme ça", s'enthousiasme Tabetha Boyajian, une astronome de l'université de Yale. "C'était vraiment étrange. Au début, on a pensé que nos données étaient fausses, ou dues un mauvais mouvement de Kepler, mais nous avons tout vérifié". 

Tabetha Boyajian a donc publié un article qui expose toutes les pistes qui pourraient expliquer ce phénomène. Ces variations brutales et irrégulières de luminosité serraient-elles causées par des éclats dus à la collision de nombreux astéroïdes, voire d'un impact comparable à celui qui a créé notre Lune? Insuffisant pour créer de telles variations, estime-t-elle. Autre hypothèse: le passage d'une autre étoile à proximité -ce qui est effectivement le cas, rappelle Ciel et Espace- qui aurait pu traîner à sa suite une nuée de comètes, alors attirées par KIC 8462852. Mais ce serait une coïncidence extraordinaire (en terme de timing d'observation).  

... Ou mégastructure extraterrestre?

Tabetha Boyajian, contactée par The Atlantic, reconnaît que son article n'explore que les causes "naturelles". Mais "d'autres scénarios sont possibles", glisse-t-elle. Jason Wright, un astronome de l'université de Penn également contacté par The Atlantic, doit publier son propre article, qui se basera sur la théorie des chercheurs du programme SETI -dont le but est de détecter les signaux d'une vie extraterrestre- selon laquelle nous pourrions détecter une civilisation "alien" grâce à de superstructures orbitant autour des planètes. Selon lui, le schéma des variations de lumière pourrait correspondre à "une nuée de mégastructures", peut être des "collecteurs de lumières" chargés de capter l'énergie de l'étoile, les fameuses hypothétiques sphère de Dyson

"Quand Boyajian m'a montré les données, j'ai été fasciné. Les extraterrestres devraient toujours être la dernière hypothèse à envisager, mais ça, ça ressemble à ce qu'une civilisation pourrait construire", explique-t-il au journal américain. Tabetha Boyajian et Jason Wright travaillent maintenant avec Andrew Siemion le directeur du programme SETI à l'université de Berkeley. Ils aimeraient pointer un radiotélescope sur l'étoile, pour voir si des ondes radios sont émises depuis ce système sur des fréquences associées à l'activité technologique.  

En attendant, les spéculations vont bon train sur les forums de passionnés et les réseaux sociaux. Les scientifiques auraient-il découvert une sphère de Dyson, ou, soyons fous, l'étoile noire de Star Wars? Il faudra attendre au moins janvier prochain -date où de nouvelles données seront peut-être disponibles- pour avoir, espérons le, une réponse. 

 

30/09/2015

Grande activité solaire qui a causé des pannes en Amérique du Sud et dans l'Océan Atlantique

Source : http://spaceweather.com/index.php

Traduction Google : ICI

Marianne's Heaven On Earth Aurora Chaser Tours Chasethelighttours.co.uk invites you to join them in their quest to find and photograph the Aurora Borealis. Experience the winter wonderland in the Tromsø Area.               Chase the Light Tours

 

http://spaceweather.com/site_images/spacer.gif

MANY FLARES, FEW CMEs: Sunspot AR2422 is crackling with solar flares. The behemoth active region has produced more than 6 M-flares in the past 24 hours, inluding this intense M7.6 category explosion recorded by NASA's Solar Dynamics Observatory on Sept. 28th:

http://spaceweather.com/images2015/28sep15/m7.jpg

Extreme UV radiation from the flare ionized the top of Earth's atmosphere and caused a brief low-frequency radio blackout over South America and the Atlantic ocean: blackout map. Similar blackouts are occuring every few hours today as the flare activity continues. The frequencies most affected are below 10 MHz.

Despite this high solar activity, there have been no major CMEs. All of the flares have been brief and impulsive. Generally, CMEs require longer-lasting explosions.

AR2422 has an unstable 'beta-gamma-delta' magnetic field that could erupt again at any moment. NOAA forecasters estimate a 70% chance of additional M-class solar flares and a 25% chance of X-flares during the next 24 hours. Solar flare alerts: text or voice

WHAT MADE THE LUNAR ECLIPSE SO DARK? On Sunday night, Sept. 27th, the supermoon passed through the shadow of Earth, producing a total lunar eclipse visible from the Americas, Europe, Africa and parts of Asia. "It was one of the darkest lunar eclipses I have ever seen," reports Kevin R. Witman, who sends this picture from Cochranville, Pennsylvania:

http://spaceweather.com/images2015/27sep15/darkeclipse_strip.jpg

Other observers (see the gallery) also remarked on the darker hue of this lunar eclipse, compared to others in recent years. What caused the change? Atmospheric scientist Richard Keen of the University of Colorado offers one reason: "Supermoon eclipses should be a bit darker. Because of its closeness to Earth, a supermoon passes deeper into the shadow of our planet."

Working independently, Steve Albers of NOAA and Helio Vital of REA/Brazil have suggested another reason: aerosols in the atmosphere.

"Earth's stratosphere is no longer completely clean of volcanic ashes," says Vital. "In fact, lingering aerosols from the explosion of Calbuco, five months ago, may be to blame for that excessive darkening."

Calbuco is a volcano in Chile. After it erupted in April 2015, colorful sunsets were observed around the southern hemisphere for months. Recently, Albers has noted an increase in purple and yellow sunsets around his home town, Boulder CO, and elsewhere. These are telltale colors of volcanic exhaust.

"A thin veneer of aerosols from Calbuco may have now spread to the northern hemisphere," Albers says. "In addition, we could be seeing the effects of residual smoke from forest fires at high altitudes, or the general increase in sulfate pollution that has been documented on a global basis."

Richard Keen, who is a leading expert on volcanic aerosols and lunar eclipses, says "the Sept. 27th eclipse was about 0.5 magnitudes darker than expected for a clear stratosphere. A slight layer of aerosols in the upper troposphere/lower stratosphere might explain this. Also, the Moon passed through the southern part of Earth's shadow, so southern hemisphere aerosols (such as those produced by Calbuco) would have greater effect."

Keen says that he is still "crunching the numbers," and we may have more information soon...

Realtime Eclipse Photo Gallery

COSMIC RAYS DURING THE LUNAR ECLIPSE: On the evening of Sept. 27th, Spaceweather.com and the students of Earth to Sky Calculus conducted a routine flight of their cosmic ray payload to the stratosphere. Routine, that is, except for one thing: the balloon flew at night during a lunar eclipse. One of the goals of the flight was to compare radiation levels at night to those recorded during the day. Here are the data they recorded:

http://spaceweather.com/cosmicrays/2015/27sep15/pfotzercurve_strip.jpg

Compare the Sept. 27th plot of radiation vs. altitude to a similar plot recorded in broad daylight only a few days earlier. In the stratosphere, radiation levels were the same to within 1%. At aviation altitudes, radiation levels were the same to within about 3%. There was no significant difference, night vs. day.

This simple experiment highlights something that is already well known to researchers. Cosmic rays in the atmosphere come mainly from deep space. They are accelerated toward Earth by supernovas, colliding neutron stars, and other violent events in the Milky Way. Flying at night is no safeguard against these energetic particles because they are everpresent, coming at us from all directions, day and night.

The payload also contained a unique biological radiation sensor consisting of multiple strains of yeast. Data from the microbes are still being reduced. Expect updates in a few days after the colonies have time to grow.

 

 

Petite banniere 400x50

 

02:29 Publié dans Ascension du Système solaire, Astrologie - Astronomie | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

26/09/2015

Équinoxe d’Automne 2015 – Date Historique pour Terre-Mère

Un peu de fraîcheur et de légèreté dans ce monde de brutes !

Il n'y a qu'une seule chose de vraie, celle que l'Univers, lui, est toujours fidèle aux RDV cosmiques.

Équinoxe d’Automne 2015 – Date Historique pour Terre-Mère

 

Urantia-06Il est des dates qui ne s’oublieront pas et ce 23 Septembre 2015 est déjà gravé en lettres d’or dans le livre de Terre-Mère Urantia Gaia Eléa. Certes, beaucoup d’illuminés partent du principe que l’horloge cosmique est celle qui mène tous les changements dans l’Uni-vers et cela est vrai, à part un petit détail…

En effet, c’est comme recevoir le virement de votre paie sur votre compte bancaire. Vous savez que, par exemple, le dernier jour du mois ça doit tomber comme on dit, et cela parait normal pour tout le monde car c’est logique et l’expérience démontre que c’est fiable.

C’est ainsi que l’on parle d’équinoxe, de solstice et que des personnes se sont spécialisées dans le décodage des éclipses, des alignements planétaires, des lunes rouges, etc.. C’est même tellement répétitif que cela devient une banalité. Ainsi à chaque fin de mois, la paie tombe du Ciel faisant totalement oublier qu’il faut des petites mains derrière tout ça afin que vous receviez le montant juste.

Aussi, quand il y a erreur dans le montant reçu, vous vous sentez obligé d’aller voir le comptable (ou votre chef) pour discuter du pourquoi de l’erreur… Cela indique bien que cela ne se fait pas tout seul comme par enchantement.

Puis, si à la date indiquée “prévue” depuis toujours car automatique rien n’est tombé, votre première réaction est de contacter votre banquier pour lui demander des explications. C’est encore la preuve que des personnes ou le système en place ont eu des ratés involontaires ou très volontaires, et vous vous devez d’être réaliste pour savoir d’où vient l’erreur qui vous met dans la mouise, sous peine de voir votre banquier lui-même vous tomber dessus !

Hé bien, il en est de même pour toute la Création. Il y a bien un calendrier cosmique mais les choses ne se font pas toutes seules comme par enchantement ou magie. Il y a donc des petites mains inconnues qui travaillent derrière afin de faire les choses qui doivent être faites pour que les choses se déroulent comme prévu.

Cependant, si dans le principe c’est identique, l’état d’être dans lequel cela se déroule n’a rien à voir avec notre système d’esclave ici-bas mis en place par des dominateurs. En effet, les petites mains sont au Service, c’est-à-dire qu’elles actent par l’élan du cœur, par le don, par le bénévolat en quelque sorte, et ne s’attendent à aucun virement automatique sur un compte bancaire puisque, de leur côté, les banquiers ça n’existe pas.

Ces petites mains sont tous ceux qui œuvrent loin du visible de notre 3D et ça part des élémentaux, en passant par les EDLN et tous les EDL et cela jusqu’à la Source. Ainsi ce n’est pas parce que vous ne les voyez pas qu’ils n’existent pas. Car s’ils n’étaient pas là, rien de ce que nous connaissons n’existerait, tout simplement.

En gros, non seulement le bac à sable ne serait pas entretenu mais il serait inexistant tout bonnement. Même la matière ne serait pas là. Hé oui, sans Terre-Mère, vous ne pourriez avoir ce corps physique qui vous permet l’incarnation. Et sans les EDLN il n’y aurait aucune interaction physique entre les atomes eux-mêmes.

En effet, ce que nous prenons comme des lois de la physique sont le résultat de petites mains. C’est à l’image du banquier. Si personne ne fabriquait du papier, des crayons, des bâtiments, des ordinateurs, des programmes informatiques et des règles de fonctionnement en organisation aussi bien financières qu’humaines, le banquier n’existerait pas puisqu’il ne pourrait rien faire dans la matière…

Il y a donc des entités qui gèrent les galaxies, les soleils, les systèmes planétaires, les planètes et ainsi de suite, et cela jusqu’à l’infiniment petit. Ainsi quelle que soit la direction, la taille et la nature de ce que vous prenez pour acquis n’est que le résultat du Service effectué par des entités visibles ou invisible.

Ainsi, même si vous connaissez votre banquier, cela ne veut pas dire que vous connaissez l’employée qui fera l’opération de transfert de votre paye, tout autant que vous n’avez absolument aucune idée de comment s’appelle le technicien informatique, le programmeur ou l’électricien qui s’assure qu’il n’y aura pas d’interruption de courant…

Bref, en revenant à mon propos initial, ce n’est pas parce que c’est l’équinoxe que forcément les choses se font toutes seules. Cependant, au niveau d’un système planétaire, cela correspond à des points particuliers tout comme les points de midi, 3, 6 et 9 heures sur notre montre à aiguille. C’est en gros, les 4 directions (Nord, Sud, Est, Ouest).

L’équinoxe correspond donc au moment où la durée de la nuit (noxe) est équivalente à celle du jour. Il y a donc 2 équinoxes dans l’année (un Nord et Sud) qui seront entrecoupés par 2 solstices (l’Est et l’Ouest). Voilà pourquoi on précise si c’est l’équinoxe du Printemps ou de l’Automne, tout comme le solstice est d’Hiver ou d’Eté.

Alors, que s’est-il passé à cet équinoxe d’automne 2015, à part le fait que l’aiguille du temps s’est retrouvée sur l’un des 4 cardinaux de la montre du système planétaire ? Certes, le jour a bien été aussi égal que celui de la nuit mais encore ? Hé bien cette fois-ci, nos amis de l’Un-Visible (Les EDL et EDLN) ont œuvré afin qu’une anomalie qui dure depuis bien trop longtemps soit réparée.

En effet, comme vous le savez, depuis que l’expérience “Gaïa” a commencé il y a 320.000 ans (puisque que maman Urantia était déjà là bien avant afin de préparer notre venue et qui se compte en millions d’années), nous n’avons pas cessé de tout faire pour nous couper de La Source puisque c’était la mission-même que nous devions expérimenter.

Bref, tout ça pour dire que si vous voulez rater le train ou l’avion, il vous suffit de retarder votre montre d’une heure et vous serez assuré que vous foirerez à tous les coups que vous essaierez. Dit autrement, nous, les involuants, les destructeurs de planète, nous avons réussi grâce, entre autres, à une aide galactique de “mauvais garçons” à nous déconnecter de l’Uni-vers.

Nous n’avons pas pu dérégler la minuterie de l’horlogerie céleste parce que cela appartient à un niveau hiérarchique auquel nous ne pouvons pas accéder, alors nous nous sommes rabattus sur ce qui était à notre portée, c’est-à-dire tout ce qui touche à la grille cristalline et donc les rouages eux-mêmes. Dit autrement, nous avons décalé un rouage de la montre afin que l’aiguille qui passe à 12h nous indique midi tout en sachant qu’il est 13h en réalité.

Créant mécaniquement ce décalage (un décalage de l’une de nos grilles cristallines), nous avons entrainé un décalage par rapport à toutes les autres grilles de l’Univers. C’est ainsi que notre galaxie (le jeu dans lequel nous jouons) s’est retrouvée enfermée sur elle-même, car à chaque train d’informations envoyé par La Source, nous n’étions jamais à temps sur le quai de gare.

Ainsi depuis des milliers et des milliers d’années, et cela quelle que soit l’heure indiquée sur notre montre, nous n’avons plus reçu d’informations de La Source. On a donc vécu sur nous-mêmes en circuit fermé, créant ainsi à la longue un manque et un profond sentiment de coupure au point de croire que nous étions seuls dans l’univers…

Puis le 18 janvier 2014 (3 bonnes semaines après le solstice d’hiver 2013, fin de l’An 1 et début de l’An 2), une connexion fut mise en place afin de resynchroniser la galaxie avec l’Uni-vers. Dit autrement, la grille cristalline galactique put être reconnectée à l’extérieur (correspondant ainsi à la fin de l’isolement, à l’ouverture de la prison) qui mécaniquement fut répercuté à la totalité de toutes les sous-grilles (celles des systèmes planétaires, des planètes et des intraterres).

C’est comme si notre montre avait été remise à l’heure par une main extérieure. Cela a donc été un cri de joie généralisé dans notre galaxie, car enfin toutes les entités ont pu avoir la possibilité de reprendre le train. Cela a donc été une très grande victoire, car enfin toutes les petites mains de l’Un-Visible ont pu se resynchroniser avec La Source ; cependant…

Hé oui, cependant, car il y a un cependant, a été un artifice, une astuce qui a consisté à faire bouger l’image où sont inscrit les chiffres de la montre afin que le midi de la montre corresponde au midi de La Source. Cela a donc permit d’annuler le retard et donc d’arriver à l’heure, mais cela n’avait absolument pas changé le décalage qui avait été fait au niveau des rouages intérieurs.

Dit autrement, Terre-Mère recevait bien les infos émises par La Source mais seulement à travers les voyageurs. Il lui fallait donc constamment vérifier ces infos puisque, comme vous le savez, les “mauvais garçons” sont des rois de la désinformation. Ainsi, certes, la prison Urantia-Gaia recevait bien des infos de l’extérieur, mais rien ne pouvait garantir que cela soit toute la vérité et rien que la vérité…

C’est à l’image des prisonniers dans les camps de concentration de la deuxième guerre mondiale. Il y avait des rumeurs qui disaient que la guerre était finie mais cela n’empêchait pas que les fours continuaient de fonctionner, même si les soldats semblaient un peu plus préoccupés qu’auparavant. Il y avait donc d’un côté l’envie d’y croire, car il était évident que quelque chose avait changé, mais d’un autre côté, il y avait encore la réalité qui démontrait tout le contraire.

C’est ainsi que même qu’en disant que le Nouveau Monde, le Nouveau Paradigme est là et que nous sommes en l’An 3, nous constatons que la 3D continue son chemin malgré tout. Certes, nous constatons en tant que marcheur que des choses ont changé mais la très grande majorité des prisonniers continue d’acter comme avant.

Alors, que s’est-il passé en ce 23 septembre 2015 ? Hé bien, les portes de la prison ont été définitivement ouvertes et les soldats commencent à déposer les armes. Dit autrement, ce qui a été une rumeur va devenir une réalité, et celle-ci va se faire sentir au fur et à mesure que le camp de concentration va se vider de ses occupants.

Cela prendra encore un certain temps afin que tout le monde réalise qu’ils sont devenus libres. Certains seront terrifiés, car il leur faudra réapprendre une autre manière de fonctionner, tandis que d’autres laisseront tout tomber sur place et courront vers la sortie à grandes enjambées, même si leurs jambes leur font terriblement mal.

Et puis, il y a ceux qui réaliseront qu’ils ont le cul entre 2 chaises parce que, sans vraiment s’en rendre compte, ils étaient des collabos. Voilà pourquoi maintenant il va y avoir une période de “Il sera fait selon votre fréquence”. C’est devant nous, c’est imminent et cela ne pourra être que terrifiant si vous restez accroché à l’ancien.

Comprenez que ce qui s’est passé en cet équinoxe est énorme. En effet, il a été le résultat d’un boulot immense fait par tout l’Un-Visible de la galaxie, et même plus, depuis ce 18 janvier 2014. Voilà pourquoi qu’à l’équinoxe de printemps 2015, il y a eu de gros mouvements, des rassemblements entre toutes les familles dispersées dans des ilots de survie des EDLN.

La grille cristalline (celle des transports) fut totalement saturée pendant plusieurs mois afin que les “séparés” se retrouvent. Ainsi pendant tout le printemps 2015, les EDLN se sont réorganisés entre eux sous l’œil bienveillant des EDL et des galactiques. Puis, cet été ils ont relevé les manches comme on dit afin de faire un truc énorme qui a été de remettre à sa juste place l’engrenage qui avait été déplacé d’une heure.

En d’autres termes, la montre d’aujourd’hui indique toujours la même heure mais plus avec l’astuce d’avoir bougé le cadran. Non, maintenant le cadran a été lui aussi remis à sa place initiale. Dit autrement, les grilles cristallines de la planète sont toutes revenues à leur place originelle, faisant ainsi que le noyau cristallin interne de Terre-Mère reçoit en direct l’’ELVIV de La Source.

Donc Terre-Mère n’a plus à discerner parmi des rumeurs colportées mais reçoit en direct. Il va sans dire que sa façon d’agir va radicalement changer puisqu’elle passe de l’incertitude à la certitude absolue. Or, comme vous le savez maintenant, l’ELVIV n’est pas seulement information mais aussi énergie. Elle va donc avoir les moyens de son ambition à se nettoyer, à se purifier.

Or, rappelez-vous que la date du Grand Evènement à venir était fonction de la décision de Terre-Mère. Voilà en quoi cet équinoxe d’Automne 2015 est une date exceptionnelle. Attendez-vous donc à de gros brassages en vue, puisque maintenant nous savons que la 4D va être alimentée en direct par la Source, alors que jusqu’à maintenant elle avait été d’une manière indirecte et donc faiblarde.

Depuis le 21/12/12, la 3D n’était plus alimentée et l’inertie accumulée était énorme par rapport à une 4D sous-alimentée. Voilà pourquoi le monde semblait continuer comme avant, malgré l’effet Coué des bisounours qui extérieurement dansaient de joie au milieu du camp de concentration encore sous la coupe des soldats.

Ces soldats de l’oppression ne seront pas remplacés par des soldats de libération, car tout cela resterait une histoire de soldats. Non, les portes du camp de concentration ont été ouvertes mais personne ne viendra vous sauver de quoi que ce soit, et encore moins vous donner du pain béni afin que vous continuiez à vivre comme avant et donc comme un automate.

Non, les portes se sont ouvertes et ça sera à chacun d’entre nous de prendre ses responsabilités et d’agir en Créateur Incarné ayant compris que seules les lois de l’UN sont dorénavant jouables. Dehors il n’y a pas de gardiens pour nous protéger de nous-mêmes, c’est-à-dire de tous les automatismes involuants qui nous habitent.

Certes, nous serons aidés par l’Un-Visible dans la mesure où nous voudrons bien les reconnaitre comme étant nos frères nous permettant d’évoluer en ce bac à sable si exceptionnel qu’est Terre-Mère Urantia-Gaia-Eléa. Ils sont les stations services tandis que Terre-Mère est la pourvoyeuse des voitures. Nous, les apprentis-chauffeurs, devons non seulement réapprendre le code de la route unitaire (les lois de l’UN) mais aussi être respectueux de ceux qui font et entretiennent les routes, tout autant que ceux qui vous mijotent les petits plats de la félicité dans les restaurants des stations services.

Ils œuvrent tous pour nous car c’est avec joie qu’ils sont au Service, mais ils ne nous doivent rien. Cependant, une pensée pour eux, un sentiment de partage et de gratitude est leur plus grande récompense. En effet, quoi de plus joyeux que de voir des clients décontractés, blagueurs et enjoués malgré les kilomètres avalés ?

Ils sont là pour nous (les EDL et EDLN) tout comme nous sommes là pour Terre-Mère. Nous sommes ses petits-pieds (ses enfants) et à travers nous elle vit nos joies comme nos peines. Elle et nous, sommes unis dans notre progression mutuelle comme l’est une mère face à ses enfants, et cela sous l’œil bienveillant de papa soleil et de grand-père Alcyone.

Comprenez que nous sommes aimés mais maintenant, depuis ce solstice, Terre-Mère va pouvoir venir mettre enfin de l’ordre dans notre piaule-merdier car il est temps que nous apprenions à ranger nos affaires, et surtout à aller sur le pot tout seul afin de ne plus polluer les autres de nos immondices autant mentaux qu’émotionnels.

C’est fini de chier partout et sur tout et de faire chier tout le monde. Il va donc y avoir quelques claques, des grosses larmes mais au final c’est pour le bien de tous, car c’en est fini du bambin qui croit que tout lui est dû, que tout lui est permis et qu’il peut tout détruire et polluer au nom du libre arbitre.

Bref, l’âge de la couche culotte se termine, tout autant que celle de la Barbie ou de celui qui aura la plus longue. Sortir les griffes ne sera plus de mise, tout autant que la vengeance ou l’envie de domination. De la bonne compréhension des lois du respect en découlera de la grâce, de la fluidité et des rires bienfaisants.

Maman va donc relever les manches, mettre le foulard de la ménagère, sortir les ustensiles de ménage et distribuera sourire, câlins et baffes selon les compréhensions locales et les nécessités du moment. Ça fait si longtemps qu’elle attend cela qu’elle risque, malgré sa douceur infinie, d’être emportée par son enthousiasme…

Alors mon frère, mon ami, ne perds pas ton temps à maugréer sur les évènements “correctifs” autour de toi et applique toi plutôt à regarder avec zénitude les changements que tu dois opérer en toi afin justement d’aider Terre-Mère dans son œuvre de remise en ordre d’un paradis ayant été transformé en taudis merdique mortifère.

C’est l’heure du ménage et Terre-Mère a enfin reçu l’énergie d’avoir les coudées franches. En effet, en 2013, elle avait bien reçu l’autorisation mais n’avait pas vraiment les moyens de ses ambitions.

C’est à l’image du chèque que tu as reçu. Tu sais que cette somme est virtuellement en ta possession, mais ce n’est pas encore effectif car il faut le temps que la banque l’encaisse et le crédite à ton compte. Puis quand tu vois que c’est effectivement disponible sur ton compte, tu peux dégainer avec ta carte bancaire.

Hé bien maintenant, Terre-Mère va pouvoir se lâcher un peu après ces plusieurs dizaines de milliers d’années de disette où elle a été coupée de La Source. Étant obligée de vivre sur ses économies, nous savons tous aujourd’hui qu’il lui restait très peu puisque notre humanité actuelle prélève plus qu’elle ne peut fournir.

Dit autrement, elle était en cours de faillite grave au point d’en claquer carrément d’ici 15-20 ans au maximum. On peut donc comprendre combien l’appel d’air va être violent quand elle va reprendre sa respiration. Les bambins dans la turne ne vont pas tous comprendre pourquoi il y a autant de courants d’air.

Normal, elle va ouvrir toutes les fenêtres en grand (maintenant que tous les cadenas ont sauté) et nous serons balayés par un air frais d’Unité qui va soit nous saouler si on en respire trop à la fois (hyperventilation) ou soit nous faire tourner au vert puis au bleu si on retient notre respiration (sous ventilation). Bref, il va falloir écouter notre corps physique et donc Terre-mère et non plus notre mental-égo qui ne comprendra plus grand chose sinon que la partie est finie pour lui !

Laurent DUREAU

 

Éclipse totale et super Lune : Le rarissime duo du 28 septembre 2015, Lune de sang

Le jour où se tiendra l'Assemblée Générale de l'ONU, le 28 septembre 2015 !

Est-ce un hasard si cette date a été choisie pour fixer une Assemblée Générale et pour rassembler tous les chefs des états de la planète y compris le Pape à l'ONU, au siège du gouvernement mondial par l'organisation maçonnique mondiale à NY ?

Éclipse totale et super Lune : le rarissime duo du 28 septembre

L’éclipse de Lune de la nuit du 27 au 28 septembre 2015, la seconde de l’année, sera doublement exceptionnelle. Elle sera totale pour un grand nombre de Terriens (le 28 septembre, à partir de 2 h du matin en France métropolitaine) et elle apparaîtra plus grande que d’habitude car, du fait du périgée, ce sera une super Pleine Lune. En entrant dans l’ombre de la Terre, notre satellite naturel blêmira et changera de couleur pour devenir roux, rouge voire sépia. Un phénomène rare à ne pas manquer.

Le 24/09/2015 à 13:46 - Xavier Demeersman, Futura-Sciences

 

En entrant dans l’ombre de la Terre, la Lune est voilée et perd de son éclat. Elle apparaît rousse, voire sépia, à cause des rayons du Soleil qui, déviés par l’atmosphère terrestre, ont traversé les couches remplies de poussières et de cendres. © Kevin Jung, lecosmographe.com

En entrant dans l’ombre de la Terre, la Lune est voilée et perd de son éclat. Elle apparaît rousse, voire sépia, à cause des rayons du Soleil qui, déviés par l’atmosphère terrestre, ont traversé les couches remplies de poussières et de cendres. © Kevin Jung, lecosmographe.com

Cinq jours après l’équinoxe d’automne, nombre de Terriens pourront admirer, entre le 27 et le 28 septembre 2015, selon leur position géographique, une éclipse de Lune. Une grande partie des terres immergées est en effet concernée — à l’exception notable de la Sibérie orientale, de l’Inde, de la Chine, des deux Corées, du Japon, de l’Indonésie et de l’Australie. La « Pleine Lune des récoltes » (Harvest Moon), ainsi que la surnomment les Anglo-Saxons, sera alors alignée avec le Soleil et la Terre. Elle traversera le cône d’ombre de notre planète durant plus de cinq heures.

Ce phénomène naturel, qui nous donne rendez-vous le 28 septembre, en fin de nuit, entre 0 h 11 TU et 5 h 22 TU, soit de 2 h 11 à 7 h 22 en heure locale, sera remarquable à plus d’un titre et sera visible en France métropolitaine. D’abord, même s'il s'agit de la seconde éclipse de Lune de l’année, c’est la seule qui sera totale (celle du 4 avril, invisible en Europe, était partielle). La prochaine se déroulera le 31 janvier 2018, mais nous ne pourrons pas la voir en Europe. Il faudra plutôt attendre le 27 juillet de la même année pour l’admirer sur le Vieux continent, assombrie et teintée de rouge (voir cette carte). L'événement aura lieu dès la tombée de la nuit et notre satellite naturel s’affichera à côté de Mars — la Planète rouge sera alors en opposition, alignée elle aussi avec la Terre et le Soleil, plus la Lune !

Carte de visibilité de l’éclipse totale de la super Lune du 27-28 septembre 2015. © Xavier M. Jubier
Carte de visibilité de l’éclipse totale de la super Lune du 27-28 septembre 2015. © Xavier M. Jubier

Comment observer l'éclipse ?

Ce qui rend aussi cette éclipse totale de Lune exceptionnelle est que notre satellite naturel apparaîtra plus grand dans la voûte céleste que d’ordinaire. Ce sera en effet une super Pleine Lune ! Sa distance minimale avec la Terre — ou périgée — sur son orbite elliptique sera atteinte ce 28 septembre à 2 h 09 TU. 356.882 km seulement nous sépareront de ce corps céleste. Sa taille apparente sera de 33,29’ (0,558°), soit supérieure à une Pleine Lune qui se produirait lors de l’apogée (cette image de l’Apod donne un aperçu éloquent des différences). À titre de comparaison, au lendemain de la dernière nouvelle Lune — qui a d’ailleurs produit une éclipse du Soleil partielle pour une portion congrue du globe terrestre —, l’astre qui accompagne notre planète depuis environ 4,5 milliards d’années était exactement à 406.462 km de la Terre.

Mise à part l'heure très matinale, l'observation sera facile, à l'œil nu ou aux jumelles. Rappelons que, contrairement à une éclipse de Soleil, ce passage de la Lune dans l'ombre de la Terre ne présente aucun danger. Que verrons-nous ? Quatre fois plus petite que notre planète, la Pleine Lune perdra de son éclat légendaire cette nuit-là à mesure qu’elle glissera dans la pénombre puis dans l’ombre centrale (large alors de 9.600 km) de la Terre. Pour les Terriens installés dans la zone où il sera visible, le phénomène débutera le 28 septembre à 0 h 11 TU, soit 2 h 11 en heure française. Moins d’une heure plus tard, à 3 h 07 (heure française), la Lune entrera dans l’ombre. La totalité durera plus d’une heure et onze minutes. Elle commencera à 4 h 11 et s’achèvera à 5 h 23, avec le moment central à 4 h 51. Ce n’est qu’après 7 h 22 que la Lune reprendra complètement sa teinte habituelle.

On remarque que la fin de l'éclipse coïncide avec les premières lueurs de l'aube. Une autre question est celle de la hauteur de la Lune pendant ce moment. Elle sera plutôt basse sur l'horizon et descendra durant son passage dans l'ombre. Mieux vaut donc choisir un horizon dégagé de ce côté. Les logiciels et les applications spécialisés en astronomie peuvent être utiles. Nous en avions présenté quelques exemples dans notre sélection publiée à l'occasion de la Nuit des étoiles (cliquer sur ce lien). Un bon outil sur ordinateur est, par exemple, le logiciel gratuit Stellarium. Avec un tel planétarium, il est possible de visualiser tout le déroulement de l'éclipse là où l'on se trouve, ce qui permet de savoir où et à quelle hauteur apparaîtra la Lune et donc d'éviter de la voir se cacher au pire moment derrière des arbres ou un bâtiment.

 


Ce lundi 28 septembre, le phénomène de l’éclipse totale de Lune est concomitant avec une super Pleine Lune. Les explications. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc avec deux traits horizontaux en bas à droite de l'image pour obtenir les sous-titres. Cliquez ensuite sur « anglais », puis sur le bouton « Paramètres », et déroulez le menu « Sous-titres » et cliquez sur « Traduire les sous-titres ». Choisissez la langue puis cliquez sur « OK ». © Nasa, Goddard

Une Lune rouge sanguin magnifique

L’astre va donc essayer plusieurs fards, passant de différentes nuances de gris au blanc crème, puis au jaune et à l’orangé jusqu’à un rouge sanguin de plus en plus sombre voire au sépia. Cela dépendra des poussières en suspension dans l’atmosphère terrestre et en particulier du taux de cendres volcaniques ou d’incendies de forêt.

Ce sont de merveilleux instants photogéniques qui feront aussi le bonheur des astronomes amateurs lesquels, paradoxalement, pourront observer sans gêne le ciel profond malgré la Pleine Lune… La tentation de prendre des photographies est grande et c'est une bonne occasion de s'y essayer. Un pied est nécessaire pour stabiliser l'appareil, d'autant qu'il est préférable de choisir une petite ouverture (donc un « f » maximum, par exemple f:11). . L'appareil doit pour cela être réglé en mode manuel s'il en existe un. Le « mode nuit » ou « ciel étoilé » risque de décevoir car la Lune sera bien lumineuse au début et à la fin de l'éclipse alors que ces modes sont prévus pour saisir les étoiles dans le ciel noir, avec des temps d'exposition qui peuvent être très longs. La sensibilité n'a pas à être réglée au maximum, ce qui ferait perdre en qualité. Le mieux... est d'essayer et de visualiser tout de suite le résultat

Même si l'on n’est ni photographe ni astronome amateur, cette éclipse totale d’une super Lune est un spectacle naturel magnifique et saisissant qui vaut le détour (et le réveil). Le phénomène n’a pas à rougir des éclipses du Soleil. Toutefois, si, malheureusement, la météo n’est pas favorable dans votre région, la Nasa propose un flux vidéo de l’événement capturé en direct depuis plusieurs observatoires américains.

Enfin, signalons que, de leur côté, les opérateurs de la sonde LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter), présente autour de la Lune depuis six ans, préparent une observation de la face privée de Soleil pendant que la Terre s’interpose. Les chercheurs souhaitent étudier les effets de la chute de température sur la surface lunaire afin, toujours, de mieux comprendre ce luminaire qui a déjà tant apporté à la science.

À découvrir en vidéo autour de ce sujet :


 

 

Petite banniere 400x50

 

15:54 Publié dans Astrologie - Astronomie | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!