Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2014

Géolocalisation: des millions de portables espionnés par la NSA (journal) et Boeing 777 détourné !

Une preuve de plus qu'ils se moquent de nous et que le Boeing 777 est un acte délibéré, et qu'il a bien été détourné aux intérêts US/US sionistes, dans l'objectif de maquiller l'avion, de le charger en bombe nucléaire chimique afin de commettre un attentat. Ensuite après avoir laissé passer le temps, ils viendront nous inventer qu'ils auront retrouvé des débris de l'avion !

Comment se fait-il que de la NSA n'ait pas proposé de mettre en oeuvre ses technologies pour  localiser l'avion détourné sur la base des échos des portables des passagers disparus ?

Abstention et omission volontaire de porter secours  ?

Les loups ne se mangent pas entre eux, n'est-ce pas ?

Comme vous pourrez le constater dans cet article la NSA est capable de localiser et d'écouter des millions de portables dans le monde, sauf pour ce qui concerne les portables des passagers du Boeing 777 disparu entre les 7/8 mars 2014.

Pourtant 4 jours après le détournement de l'avion, les portables des passagers continuaient encore à sonner ! La preuve ci-dessous par l'article daté du 11 mars  2014. Ce qui exclus une explosion et une submersion de l'avion que tous les radars et satellites auraient vues !

Si ce n'est pas un complot, on peut se demander ce que c'est ?

Malaysia Airlines : le mystère des téléphones qui sonnent encore

 Par Boris Manenti

 Publié le 11-03-2014 à 11h54

Les familles de passagers affirment que les mobiles des disparus sonnent encore, avant de basculer sur messagerie. Impossible si les portables étaient détruits ou immergés.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140311.OBS9186/mal...

 

Géolocalisation: des millions de portables espionnés par la NSA (journal)

Dossier: Espionnage du Web par les services spéciaux américains

Géolocalisation: des millions de portables espionnés par la NSA (journal)
12:22 05/12/2013
MOSCOU, 5 décembre - RIA Novosti

L'Agence de sécurité nationale des Etats-Unis (NSA) intercepte quotidiennement les données de localisation de plusieurs centaines de millions de téléphones portables à travers le monde, ce qui permet de contrôler les déplacements de leurs propriétaires et leurs communications, écrit jeudi le Washington Post.  

Selon le journal, qui s'appuie sur les données de l'ex-agent de la CIA Edward Snowden, les bases de données de la NSA reçoivent quotidiennement jusqu'à 5 milliards de notifications concernant la géolocalisation des propriétaires des téléphones de différents pays, y compris des Etats-Unis.  

D'après le Washington Post, cet outil d'espionnage de masse ne devait initialement pas concerner les citoyens américains. Toutefois, compte tenu du volume des données reçues, des Américains se trouvant à l'étranger et à l'intérieur du pays figurent parmi les personnes suivies.  

Début juin, Edward Snowden, informaticien de 29 ans, a révélé à deux quotidiens, le Guardian et le Washington Post, l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller des échanges par mail, messageries instantanées, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. 

Ce programme permet à la NSA et au FBI d'accéder à des données concernant des personnes vivant hors Etats-Unis via neuf géants de l'Internet, dont AOL, Apple, Facebook, Google, Microsoft, PalTalk, Skype, Yahoo! et YouTube et l'opérateur téléphonique Verizon.

http://fr.ria.ru/world/20131205/199947546.html

 

22/03/2014

UKRAINE. Photo de Maïdan: la nouvelle falsification de Bernard Henry Levy Botul

Le psychopathe au service du Nouvel Ordre Mondial qui ne trompe que lui-même avec sa propagande sioniste !

 


UKRAINE. Photo de Maïdan: la nouvelle falsification de Bernard Henry Levy Botul

Publié le mar 20, 2014 @ 11:52

 

Il est incorrigible. Mensonges et arnaques ont toujours accompagné le parcours de cet homme. Falsificateur, menteur, violent, cynique, manipulateur à souhait et surtout meurtrier, M.Botul a encore fait des siennes en Ukraine. Manque de bol, sa nouvelle tentative de falsification a lamentablement échoué. Tout d’abord, la Crimée a dit NIET à Kiev, préférant la Russie, pour lui dire que l’Ukraine n’était pas Maidan. Ensuite, en croyant poser pour un photographe en plan très serré, BHL a été pris en flagrant délit de falsification.

 

Ce fraudeur dont l’engeance se passe de commentaire est toujours fêté dans les médias malgré ses casseroles…

 

Regardez:

 

La première photo est "crédible". Seulement, elle se fait dans un studio.

 

ATT1

 

Le pot aux roses est révélé par la deuxième photo.

 

ATT2

 

Flagrant délit ou flagrant délire ?

http://allainjules.com/2014/03/20/ukraine-photo-de-maidan...

 

 

21/03/2014

1 - Malaysia Airlines : Boeing 777, l'avion utilisé plus tard comme un "missile de croisière" ? (1)

Cet article nous donne une bonne idée pour savoir ce que certains ont l'intention de faire de cet avion détourné ?

Une attaque terroriste contre la France ou un pays européen ou un pays qu'US/Israël considérerait comme lui étant hostile ou lui résistant ?

Vous remarquerez que ce sont les USA et non pas la compagnie Malaysia Airlaines qui donne cette info, juste histoire de nous préparer mentalement à ce qui pourrait se préparer en coulisse.

 

Malaysia Airlines : l'avion utilisé plus tard comme un "missile de croisière" ?

Le Nouvel Observateur avec AFP

Voir tous ses articles

Publié le 16-03-2014 à 16h37Mis à jour à 16h55

C'est ce que redoute un haut responsable américain, dans l'hypothèse où l'avion disparu ait pu atterrir quelque part pour être caché.

Le Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines a disparu dans le nuit du 7 au 8 mars. (Capture écran YouTube)

Le Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines a disparu dans le nuit du 7 au 8 mars. (Capture écran YouTube)


Le Boeing de Malaysia Airlines mystérieusement disparu depuis une semaine pourrait avoir été détourné et caché pour servir plus tard de "missile de croisière", a déclaré dimanche 16 mars le président de la commission de Sécurité Intérieure à la Chambre des représentants américaine, Michael McCaul.

Michael McCaul a souligné, dans une interview à la chaîne Fox News, qu'à l'heure actuelle il n'est pas sûr que la disparition du Boeing 777 dans d'étranges circonstances soit liée à un acte de terrorisme. Mais selon lui, les autorités américaines sont soucieuses à l'idée que l'avion ait pu atterrir quelque part pour être caché et ensuite réutilisé comme une puissante arme de destruction.

L'avion a pu prendre deux directions après sa disparition : une au nord, vers le Kazakhstan, mais l'appareil aurait certainement été repéré par des radars.

L'autre hypothèse est qu'il soit allé atterrir dans un pays comme l'Indonésie, et il pourrait être réutilisé par la suite comme un missile de croisière, comme l'ont fait les terroristes du 11-Septembre", a déclaré Michael McCaul.

"Une chose dont est sûre : ce n'était pas un accident. Il s'agit d'un acte délibéré, intentionnel, et la question est de savoir qui est derrière ça", a-t-il ajouté.

25 pays participent désormais aux recherches du vol MH370, qui a changé de cap et désactivé ses communications de manière "délibérée" avant de disparaître il y a huit jours. L'avion, qui assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, transportait 239 personnes.

"Il y a quelque chose avec le pilote"

Les enquêteurs passaient dimanche au crible les antécédents des pilotes et des passagers.

"De ce que je sais, avec toutes les informations dont on m'a fait part à haut niveau, par le biais du département de sécurité intérieure, le centre national de contre-terrorisme, la communauté du renseignement, il y a quelque chose avec le pilote", a ajouté Michael McCaul.

"Toutes les pistes mènent au cockpit, avec le pilote lui-même et le copilote", a-t-il dit sans pouvoir donner d'autres précisions.

Les proches ou collègues des deux hommes ont jusqu'à présent témoigné de leur professionnalisme et de leur caractère équilibré.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140316.OBS9989/mal...

2 - Détournement du Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines. Pourquoi la Malaisie ? (2)

En admettant que l'avion ait été détourné pour commettre un attentat terroriste.
Pour quelles raisons s'agissait-il de choisir la compagnie aérienne Malaysia Airlines ?

Quels sont les rapports entretenus entre la Malaisie et Israël ?

Voilà qui expliquerait bien des choses sur le détournement de cet avion.

Une vengeance d’Israël contre la Malaisie qui aurait pu détourner cet avion pour commettre un acte terroriste avec un avion musulman appartenant à un pays musulman hostile à Israël ?

Et comme par hasard Israël a renforcé sa sécurité aérienne.


Numéro 1144 - 11.10.2012

25 Tishri  

Malaisie : l'antisémitisme virulent d'un état sans juifs

par Gerard Fredjhttp://www.israel-infos.net/resample.php?file=art_9159.jpg&w=190&max=200


 

 

 

A Kuala Lumpur, la capitale de la Malaisie, un pays dépourvu de toute communauté juive, responsables politiques et de la société civile passent un temps fou à se concentrer sur les juifs et Israël….à 7000 kilomètres de chez eux.

A un point tel que cela pourrait passer pour une obsession.

Sans aucun juif sur son territoire, n'ayant eu aucun conflit direct avec Israël, le gouvernement encourage cependant les habitants à haïr Israël et les juifs – qu'ils soient israéliens ou pas.

La plupart des Malaisiens n'ont jamais vu de juifs: il y a bien longtemps que la minuscule communauté a quitté le pays. Mais la Malaisie est devenue l'exemple type de ce que l'on peut qualifier d'"antisémitisme sans juif".


En mars dernier par exemple, le département fédéral des Affaires islamiques a diffusé un prêche à lire dans toutes les mosquées qui rappelle que "les musulmans doivent comprendre que les juifs sont leurs principaux ennemis, comme le démontre leurs attitudes égoïstes et les meurtres qu'ils commettent".

A Kuala Lumpur, la capitale de cet état de l'Asie du sud est, il est d'usage de blâmer les juifs pour tous les maux économiques de cette planète.
Pour les leaders du pays, les juifs et les israéliens sont "voués à être humiliés aussi souvent que possible".
En 1984, l'orchestre philharmonique de New York a dû annuler une série de concerts dans le pays après que les autorités Malaisiennes aient demandé que soit retiré du répertoire l'œuvre d'un compositeur juif, Ernest Bloch.

La liste de Schindler est un film banni des salles obscures du pays ("de la propagande juive anti allemande" selon le gouvernement).
Le pays a banni tout échange commercial avec Israël – même s’il existe sous le manteau par l'intermédiaire de pays tiers notamment en matière d'informatique et d'électronique.

Israël essaie depuis près de cinquante ans d'établir des relations diplomatiques avec la Malaisie qui refuse, arguant que son opinion publique (composée à soixante pour cent de musulmans) ne le comprendrait pas.

http://www.israel-infos.net/Malaisie--l-antisemitisme-vir...


Vous remarquerez qu’Israël invente des propos dans sa presse qui auraient été tenus par le Ministère des transports malaisien que celui-ci dément.

Ce sont encore une fois les américains qui donnent l’info sur le fait que l’avion aurait pu être détourné pour servir plus tard à une tentative d’attentat.

Et bien sûr Israël se sentant visé, les autorités décident de renforcer les procédures de sécurité.

Vol MH370: Israël renforce sa sécurité aérienne

Par Le Figaro.fr avec AFP

Mis à jour le 17/03/2014 à 12:05
Publié le 17/03/2014 à 12:03

Les autorités israéliennes ont renforcé les procédures de sécurité pour les avions pénétrant dans l'espace aérien d'Israël de crainte que l'avion malaisien disparu il y a plus d'une semaine puisse servir à une tentative d'attentat, rapporte la presse aujourd'hui.

Citant le ministre des Transports, Israël Katz, le quotidien israélien Yediot Aharonot souligne que les procédures d'identification des avions ainsi que des pilotes étrangers ont été renforcées, mais sans donner de précisions. Le tabloïde affirme également que le ministère a donné comme instructions de se "préparer à tous les scénarios possibles". "Personne ne sait où se trouve l'avion malaisien, c'est pourquoi nous ne prenons aucun risque", a expliqué un responsable du ministère cité par le journal.

Interrogé, un porte-parole du ministère des Transports a toutefois démenti ces informations: "Tout cela est faux", s'est-il borné à répondre.

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines, mystérieusement disparu depuis plus d'une semaine, pourrait avoir été détourné et caché pour servir plus tard de "missile de croisière", a déclaré dimanche un responsable américain. L'enquête autour du vol MH370 se resserrait lundi autour des pilotes, la Malaisie ayant confirmé que les derniers mots reçus en provenance du cockpit avaient été prononcés après la fermeture délibérée d'un système clé de communication.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/17/97001-201403...

 

 

3 - Détournement du Boeing 777 - Malaysia Airlines: 20 ingénieurs liés à la défense US à bord !

 Qui se trouvait dans le Boeing 777 ?

 
Il y avait donc vingt employés du groupe Freescale à bord du Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Ils étaient en route pour une réunion d’affaire à Pékin. C’est le PDG du groupe, Greg Loewe, qui l’a annoncé dans un communiqué précisant que douze d’entre eux étaient  de nationalité malaisienne, huit de nationalité chinoiseFreescale Semiconductor est  une firme basée à Austin.  Elle dispose d'une équipe de spécialistes dédiée à l'appui aux forces de défense.

Les produits commerciaux de Freescale couvrent divers secteurs :

    -Les Communications sur le champ de bataille
    -L'avionique
    -Les bandes radar HF par L et  S
    -Le guidage des missiles
    -La guerre électronique
    -L'identification, ami ou ennemi (IFF )

OK…
Personne n’en parle dans les medias mainstream. Est-on là au cœur  des raisons de cette disparition ? Il paraît évident que ce ne sont pas des laveurs de vitres  qui faisaient  ce voyage mais des ingénieurs de haut niveau.Alors ? Les chroniques de Rorschach approfondissent ainsi le sujet : « Concernant le mystère du vol MH370, deux informations importantes n’ont pas été diffusées. 
  • 1)- A l’aide de l’armement électronique d’aujourd’hui, un avion peut sembler disparaître.
  • 2) Les vingt passagers de Freesacle sont liés à des contractants US de la Défense dans le domaine de l’armement électronique high tech.
Les capacités de la guerre électronique comprennent des armes qui permettent de cacher des avions. Cet armement électronique est non seulement disponible, il est d’ores et déjà en cours de déploiement. A-t-il été utilisé pour masquer ou camoufler l’avion disparu ? »
Mais voyons ce que sont ces nouvelles techniques :
  « De nouvelles armes électroniques permettent le brouillage, l'aveuglement, l'assourdissement et plus encore, de sorte qu'un avion pourrait disparaître des radars de détection tandis que les systèmes de sécurité ne seraient pas activés. Au niveau du radar les stratégies de contre-mesures électroniques basiques utilisées dans la guerre électronique sont :

1 ) les interférences radar
2 ) la modification des cibles
3 ) la modification des propriétés électriques de l'air.

Par exemple, un rapport d'évaluation du renseignement américain a conclu qu'une attaque israélienne contre l'Iran irait bien au-delà des frappes aériennes avec des avions de combat et verrait probablement le déploiement d'armes électroniques contre le réseau électrique, l'Internet, les réseaux de téléphonie mobile ainsi que les fréquences d'urgence utilisées par les premiers secours en Iran.

Autre exemple, Israël a développé une arme capable d'imiter un signal de maintenance qui commande au réseau des portables de "se mettre en veille" stoppant ainsi efficacement les transmissions. 

En 2007, l'armée syrienne a obtenu un avant-goût de cette guerre quand  les radars de défense aérienne du pays ont étés leurrés par les forces Israéliennes. Dans un premier temps, elles ont fait en sorte qu'ils ne montrent aucun avion dans le ciel puis l'instant d'après, elles ont fait en sorte que les radars montrent des centaines d'avions.

L'année dernière, il a été annoncé que la nouvelle technologie de la furtivité des avions les rend invisibles non seulement au radar mais également à l'œil humain à la manière d'une cape d'invisibilité.

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2014/03/lavion-disparu-de-malaisie-pourrait.html

Du vol de cerveaux et des technologies militaires à des fins criminelles ?

Sauf à imaginer que ces 20 ingénieurs puissent être les complices de leur patron pour avoir détourné l’avion à partir de l’intérieur par le biais d’un simple ordinateur. C’est la version qui a été dernièrement retenue. Voir les articles ci-dessous dans lesquels vous remarquerez que ce n’est pas la Malaisie qui donne des nouvelles des résultats des enquêtes mais les USA.

C’est plus facile pour être au cœur de la manipulation et nous raconter n’importe quoi !

L'avion disparu de Malaisie pourrait avoir été occulté par des contre-mesures électroniques

Vol MH370: le cap du Boeing 777 disparu modifié par un ordinateur

D'après les enquêteurs américains, le Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu il y a onze jours, aurait changé de cap après une commande passée depuis l'ordinateur de bord. Un élément qui éloigne encore plus la thèse de l'accident.