Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2015

Le mouvement "Je ne suis pas Charlie" : à contre-courant de l’émotion prend de l'ampleur

 

Bien évidemment, que c'est sous le coup de l'émotion que les personnes réagissent et qu'elles se font embarquer dans n'importe quoi. Et ça ils le savent bien, puisqu'ils précipitent tout pour que l'on ne puisse pas s'informer et réfléchir !

Une preuve au moins que tous les français ne sont  pas tous sionistes et contre les musulmans, qu'ils ne sont tous des idiots !

Ils ont oublié de leur dire que le nom de  l'opération militaire était signée Charlie/Israël !

 

FRANCE

Le mouvement "Je ne suis pas Charlie" : à contre-courant de l’émotion

Texte par Charlotte BOITIAUX

Dernière modification : 09/01/2015

Après l'attentat contre "Charlie Hebdo", un mouvement "Je ne suis pas Charlie" a vu le jour sur les réseaux sociaux. Derrière ce groupe se cachent surtout des internautes moins attachés à l’hebdomadaire satirique qu’à la liberté d’expression.

Il y a bien sûr les messages imbéciles. Des témoignages de haine et d’exultation se réjouissant de l’assassinat des journalistes de "Charlie Hebdo". Nous ne parlerons pas de ceux-là. Mais des centaines de voix qui, deux jours après le massacre de "Charlie", commencent à émerger sur la Toile, à contre-courant de la bienséance émotionnelle. C’est souvent le cas une fois le choc passé. Les langues se délient. Après la vague de rassemblements spontanés à travers la France, après le déferlement de milliers de "Je suis Charlie" sur les murs des villes, sur les frontons des monuments, sur les profils numériques des internautes, il y a toujours l’apparition de ceux qui ne veulent pas suivre la même ligne.

Dans le cas présent, ils se font connaître sur la Toile sous l'expression : "Je ne suis pas Charlie". Une désolidarisation qui, en plein deuil national, en choque plus d'un. Derrière ce groupe se cachent en effet de nombreux internautes reprochant à "Charlie Hebdo" sa prétendue islamophobie. Le groupe facebook "Je ne suis pas Charlie", par exemple, se dit "horrifié" par la tuerie mais "désapprouve les publications racistes, sexistes, islamophobes, décomplexés" de l’hebdomadaire satirique.

L’habituel réquisitoire : "Charlie Hebdo" dépasse les bornes. "Je ne suis pas Charlie, parce que je n’ai jamais aimé ce journal manichéen, dégoulinant de moraline de ‘gôche’, vulgaire, méprisant des opinions qui n’étaient pas les siennes, et le plus souvent provocateur", écrit un autre internaute sur Agora Vox. Nombreux sont ceux qui, à l’instar de ce mouvement, refusent donc de prendre part à une "alliance sacrée" pro-Charlie parce que, tout simplement, ils ne comprennent pas ce qu’ils doivent défendre.

La suite ici :

 

 

Les Guignols de l’info et la théorie du complot

Toute ressemblance avec des faits d’actualité ne serait que pur délire conspirationniste

Et pourtant !


Marche républicaine inédite de tous les dangers: la plupart des chefs d'états européens présents

RESTEZ CHEZ VOUS !

Tout ce tremblement avec la présence des chefs d'états européens qui seront à la marche républicaine maçonnique, dimanche, en dehors de ce que cela va coûter aux contribuables, ne nous dit rien qui vaille ! Surtout que ce n'est pas la France qui a été attaquée !

Vous avez compris ce que ce message veut dire ! Qu'ils vont continuer à massacrer les musulmans non seulement en France mais dans leurs pays respectifs et que personne ne pourra les en empêcher  !

Ils sont sûrement en train de nous préparer un autre coup en douce, surtout qu'Islamic Intelligence nous a prévenus que : "les israéliens ont disposé des voitures piégées avec des micro-bombes atomiques, Special Atomic Demolition Munition. Les mêmes que celles utilisées à Bali et à Beyrouth contre Rafik Hariri". Faites passer le mot!

Un carnage en vue ?

*- Alerte ! Prochains false flag en France. Nouveaux avertissements d'Islamic Intelligence

Attaque à «Charlie Hebdo»: Est-il dangereux d’aller manifester dimanche?

 

Les Parisiens réunis place de la République, en hommage aux victimes des attaques terroristes, le 7 janvier 2014 à Paris.

 

 Les Parisiens réunis place de la République, en hommage aux victimes des attaques terroristes, le 7 janvier 2014 à Paris. - EREZ LICHTFELD/SIPA

 

 Julien Laloye

 

Créé le 09.01.2015 à 20:20

 

Mis à jour le 09.01.2015 à 20:33

 

Angela Merkel, David Cameron, Mariano Rajoy, Matteo Renzi, Jean-Claude Juncker, et bien entendu, le président de la République François Hollande. La plupart des chefs d'Etat et de gouvernement européens se rendront, en signe de solidarité, à la grande «marche républicaine» en hommage aux victimes des attentats, dimanche à Paris. Leur présence, associée à une foule sans doute très nombreuse –il y avait plus de 35.000 personnes, mercredi, lors de l’hommage spontané aux victimes de Charlie Hebdo- rend le rassemblement, pour l’instant pacté par les principaux partis politiques français en dehors du FN, potentiellement explosif.

 

«Un degré de risque inédit» 

 

«Le degré de risque d’une telle manifestation est-peut-être inédit dans l’histoire vu le contexte actuel, explique Xavier Latour, professeur de droit à l’Université de Nice et spécialiste de la sécurité. Même si les forces de police ont une certaine habitude des manifestations, et que la présence de chefs d’états étrangers permettra de se coordonner avec des services de sécurité supplémentaires, ce sera difficile d’en vouloir à ceux qui réfléchissent à deux fois avant d’y aller, notamment en famille». 

 

Selon une source de 20 Minutes au ministère de l’Intérieur, «la faisabilité opérationnelle» d’une telle manifestation en termes de sécurité publique, est d’ailleurs loin d’être acquise, en dépit de la volonté politique des élus. C’est aussi l’avis d’un membre du pôle antiterroriste du palais de justice de Paris, interrogé anonymement par Le Figaro. «C'est un vrai problème. Vu le contexte et sachant que tous les suspects n'ont peut-être pas été identifiés, la décision de maintenir cette manifestation laisse perplexe. Il eût peut-être été plus sage de reporter cet événement de quelques jours.»

 

«Les autorités mobiliseront tous les moyens nécessaires» 

 

Si elle est bien maintenue, la manifestation, qui devrait emprunter trois boulevards pour juguler l’affluence - par le boulevard Voltaire, par Bastille et par l'avenue Philippe-Auguste - sera très fortement encadrée. Dans le cadre du plan Vigipirate relevé au niveau attentat, plus de 9.000 policiers, gendarmes, ou militaires, ont été mobilisés ces derniers jours en Ile-de-France. «Les autorités mobiliseront tous les moyens nécessaires, reprend Xavier Latour. Je pense à la vidéo protection dans les transports en commun, la surveillance mobile le long du cortège, et embarquée par hélicoptère. Mais personne ne peut garantir la sécurité des participants à 100% dimanche.»

 

 

 

 

 

Israël surfe sur la tuerie à Charlie Hebdo pour justifier sa politique contre la Palestine et l’Iran

On ne vous dit pas ce que les sionistes doivent rigoler derrière notre dos, d'avoir pu à ce point toucher les moutons qui croient à leurs manipulations, aux mensonges des VRP politiques, des banksters et à leurs merdias aux ordres !

3 jours de panique complète pour certains naïfs et heureusement qu'ils ne sont pas sous les bombes de l'état terroriste sioniste depuis 65 ans, comme les Palestiniens !

Nous n'avons encore rien vu, mais nous ne tarderons pas à connaître la puissance de destruction de l'état et de ses lobbys sionistes en France et ailleurs !

 

Israël surfe sur la tuerie à Charlie Hebdo pour justifier sa politique contre la Palestine et l’Iran

10 janvier 2015

Source : E&R
 

Israël surfe sur la tuerie à Charlie Hebdo pour justifier sa politique contre la Palestine et l’Iran

À l’image des nombreux sayanim présents dans l’Hexagone et qui ont utilisé la tuerie à Charlie Hebdo pour servir les objectifs de l’idéologie sioniste (et même leur avide désir de vengeance comme Frédéric Haziza), Israël s’est emparé des événements en cours en France.

C’est ainsi qu’Avigdor Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères, a diffusé ce communiqué (extrait) :

« L’offensive terroriste en cours depuis trois jours ne vise pas seulement le peuple français ou les juifs de France mais tout le monde libre. »

Même grossière récupération chez Benjamin Netanyahu, qui, lors d’une visite à la résidence de l’ambassadeur de France Patrick Maisonnave, a déclaré :

« Nous réaffirmons notre engagement à travailler ensemble pour vaincre les ennemis des valeurs démocratiques que nous chérissons tous. Nous devons lutter contre ces ennemis de notre civilisation commune. Ces terroristes qui ont abattu des journalistes à Paris ; ils décapitent les travailleurs humanitaires en Syrie ; ils enlèvent écolières au Nigeria ; ils détruisent des églises en Irak ; ils égorgent les touristes à Bali ; ils tirent des roquettes sur des civils depuis Gaza, ils s’efforcent de construire des armes nucléaires en Iran. Ils peuvent avoir des noms différents : ISIS, Boko Haram, Hamas, al-Shabab, Al-Qaïda, ou Hezbollah. Mais tous sont entraînés par la même haine et le même fanatisme sanguinaire. Et chacun d’entre eux cherchent à détruire nos libertés et à nous imposer à tous une violente, la tyrannie médiévale. C’est une lutte mondiale. Et ce n’est que le début… Cela doit être suivi par un assaut, dans le monde entier, contre les forces de l’Islam radical. C’est le combat de tout le monde. Les terroristes ont montré qu’ils ont la volonté de nous écraser, mais ils n’ont pas cette capacité. À présent, nous devons montrer que nous avons la volonté de les vaincre et de les écraser. C’est l’essence de la bataille que nous livrons : la liberté contre la barbarie. La liberté doit gagner, mais pour gagner, nous devons être ensemble et combattre ensemble. »

Ananalyse de la rédaction de Quenel+ :

Shimon Peres, ancien président israélien, s’est lui aussi fait remarquer en brandissant, avec l’aide de l’ambassadeur français en Israël, une pancarte « Je suis Charlie ».

shimon pere je suis charlie israel

S’affirmant en fervents défenseurs de Charlie Hebdo, nous sommes ravis de voir que les dirigeants israéliens ont gagné en humour. Ils se tordent sans doute de rire devant ce TOP 10 des meilleures UNES de l’hebdomadaire « satirique ».

 

 

Je ne suis pas CharlIsraël : boycottons la manifestation du 11 janvier (en 10 raisons)

Récupération politique de l'affaire CharlIsraël !

REMETTONS LES CHOSES EN ORDRE !

IL NE S'AGIT PAS D'ATTENTATS TERRORISTES COMME LES COMPLICES QUE NOUS AVONS AU GOUVERNEMENT VOUDRAIENT NOUS LE FAIRE CROIRE ET  L'IMPRIMER DANS LES ESPRITS FAIBLES, CAR CE N'EST PAS LA FRANCE QUI A ETE ATTAQUEE, MAIS UNE SIMPLE OFFICINE SIONISTE QUI A ETE ATTAQUEE PAR ROTHSCHILD LUI-MÊME QUI A PU FINANCER CETTE OPERATION MILITAIRE POUR DIVISER LES PEUPLES QUI CONSTITUENT LA FRANCE !

Quand il faut boycotter l'état terroriste d'Israël, Hollande, Merkel, Sarkozy, Cameron, Porochenko et toute la clique de Nazis qui s'apprête à soutenir Israël et Rothschild qui est l'Unique créateur et financier de son officine terroriste : Charlie Hedbo qui ne s'est  toujours uniquement attaquée qu'aux Musulmans et aux Catholiques appuyant le combat des FEMEN, sous couvert et avec l'appui du Gouverne-MENT, de lutter pour la laïcité des Francs-maçons sionistes avec l'active participation du Groupe La libre Pensée le bras armé visible de la Franc-maçonnerie qui est à l'origine de l'interdiction des crèches dans les lieux publics!

On imagine aisément que si Poutine ne vient pas à cette parodie de rassemblement visant à défendre la liberté d'insulter les musulmans et les catholiques et de provoquer à la guerre civile, qu'il sera accusé de soutenir les "Terroristes" !

Qu'a fait CharlIsraël cet été quand des milliers de morts palestiniens y compris des enfants  tombaient sous les bombes de l'état sioniste en Isra-ël ?

RIEN !!

RESTEZ CHEZ VOUS AU NOM DE LA PAIX DANS LE MONDE!

NOUS NE POUVONS PAS EN MÊME TEMPS SOUTENIR LA PALESTINE & LES ACTES TERRORISTES DE L'ETAT SIONISTE  D'ISRAEL QUI APPARTIENT A ROTHSCHILD

[Indécence] Rendons hommage à Charlie Hebdo : boycottons la manifestation du 11 janvier (en 10 raisons)

Primo, condamnons sans équivoque la barbarie de ce crime indéfendable.

Secundo, honorons la mémoire des victimes et pensons à leurs proches

Tertio, à l’heure où on veut nous obliger à hurler “Je suis Charlie”, n’oublions pas ce que c’est non plus et ce qu’on veut nous faire endosser… D’où cette mise au point utile d’un des anciens de Charlie Hebdo, écrite il y a 1 an.

Désolé, je voulais attendre 1 mois plein avant de remettre ceci sur le tapis, mais le fil des événements, ainsi que l’expérience du 11 septembre me pousse à contrecoeur à traiter de ces sujets plus tôt.

Je vous encourage donc à rendre hommage à l’équipe de Charlie Hebdo dimanche en boycottant la “manifestation” de dimanche.

Pour ma part, je n’irai pas, et  ce, pour plusieurs raisons (à vous de les évaluer et de vous faire votre opinion).

La première, pour ne pas être complice d’une infâme récupération

Avez-vous envie de vous associer à l’OTAN en grande pompes ?

L’OTAN qui met le feu au Moyen-Orient depuis 25 ans et qui a engendré des milliers de terroristes ?

L’OTAN qui annonçait le lendemain du massacre avoir largué 5 000 bombes en Irak ? (et on s’étonne donc des retours de flamme ?)

Voulez-vous donc risquer de soutenir par avance des politiques qui causeront encore plus de morts là-bas, et plus de terroristes dans le futur ?

Alors sérieusement, vous pensez que Cabu a envie de voir Merkel venir larmoyer (et se faire de la publicité) sur son cercueil ?

La deuxième, c’est qu’il y aura le président ukrainien

Vous savez celui qui a des néo-nazies qui combattent pour lui, et dont les troupes ont tué des centaines de civils dans l’Est de l’Ukraine ? Lui dont la place est à La Haye, et pas à Paris avec Cabu ?  C’est l’esprit Charlie ça ?

La troisième, c’est qu’ils n’aimaient pas les messes du dimanche

La quatrième,  c’est qu’on ne manifeste pas “contre le terrorisme”

On manifeste pour demander au gouvernement des solutions concrètes non pas pour empêcher les terroristes d’agir, mais pour qu’il déconnecte la machine à fabriquer des terroristes (conflit en Palestine, islamophobie, “choc des civilisations”, “guerre contre le terrorisme”, BHL, misère, etc.)

La cinquième, c’est que je ne suis pas Charlie

Car Charlie avait une face sombre, discutable, non respectueuse de l’autre (à différents niveaux) et donc non humaniste, à laquelle je ne veux pas être associé.

Condamner le massacre : oui, évidemment ! Promouvoir la liberté d’expression, oui ! Mais donner un blanc seing à tout ce qui a été fait, non !

Vous êtes Charlie ?

Donc vous êtes ça :

(je n’ai pas la moindre complaisance avec le FN, j’ai encore dénoncé Marine Le Pen ce matin ; mais c’est 25 % des Français qu’on traite de merde, alors que beaucoup font partie des Français qui souffrent le plus dans notre pays – on est en droit d’espérer des analyses un peu plus fines)

Donc NON, désolé, je les pleure, mais Je ne suis pas Charlie, car je ne suis pas tout ça, moi je préfère que les gens soient – quand c’est possible – respectés, et qu’on travaille à rapprocher plutôt qu’à diviser.

Car je suis désolé, alors que plein de dessins de Charlie sont d’une intelligence extrême, la plupart de ceux-ci, ceux qui ont causé tant de problèmes et de dégâts, ne sont pas drôles, ne véhiculent aucune message, ne poussent pas à la réflexion : ce sont de simples provocations gratuites, sans talent, destinées à choquer, humilier, blesser (je ne dis pas non plus qu’il faudrait les interdire, bien entendu). Et que je vois mal où est la “liberté d’expression” là-dedans (car je ne vois pas “l’expression”, et je ne suis pas le seul),

alors que je vois assez bien où est l’incitation à la haine – un peu comme si vous allez hurler face à votre voisin que sa femme est très moche et ses enfants de gros mal élevés… Ce qui n’excuse évidemment en RIEN les actes barbares – mais qu’on ne vienne pas me demander de mettre des stickers “Je suis Charlie”…

On a aussi le droit d’écouter les autres, et d’essayer de faire preuve de fraternité…

Pour l’ex-Premier ministre de Malaisie, Mahathir Mohamad, l’hebdomadaire a maintes fois manqué de respect à l’islam. « Ont-ils besoin de ridiculiser le prophète Mahomet en sachant qu’ils offensent les musulmans ? » a-t-il dit cité par l’agence officielle Bernama. « Nous respectons leur religion, et ils doivent respecter la nôtre ».

La sixième, c’est que je veux protéger mes concitoyens

Je ne suis pas irresponsable comme tous nos médias. Honorer les morts oui, afficher “Je suis Charlie” partout, au vu des dessins précédents, envoie un clair message au monde musulman : “Attaquer ainsi votre prophète n’est pas le fait de quelques dessinateurs provocateurs, mais est assumé par toute la population française”.

Et donc chaque Français sera désormais une cible désignée pour les extrémistes de tout poil. Je ne porterai pas une telle responsabilité…

Libération indique d’ailleurs :

La septième, c’est que personne n’a manifesté contre ça en décembre :

Alors si on ne veut pas indiquer aux musulmans que leurs vies n’ont aucune valeur, qu’aucun dirigeant ne se déplace pour eux, autant appliquer la même règle à nos morts : le “2 poids 2 mesures” détruira notre civilisation à la longue.

La huitième, c’est que 3 barbares n’ont pas à influer sur ma vie

J’ai prévu autre chose dimanche, et ce ne sont pas 3 barbares qui vont changer un iota de ma vie…

Cela reviendrait à combler leurs attentes – et à envoyer un signal clair à l’État islamique : “renvoyez donc quelques barbares, vous aurez encore une semaine pleine sur nos médias pour parler de vous et terroriser notre population, avant qu’on vote une nouvelle loi liberticide et inutile”…

Enfin, la dernière, car les hommages, c’est vraiment de la merde !

Les gens exigent la liberté d’expression pour compenser la liberté de pensée qu’ils préfèrent éviter. [Sören Kierkegaard]

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.” [Benjamin Franklin]

Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.” [Martin Luther-King]

P.S. j’en ai surement oublié, tombant de fatigue, vous pouvez en rajouter en commentaire…