Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2010

L'éruption en Islande cloue au sol le trafic aérien en Europe du Nord

Publié le 15/04/2010 à 03:21 - Modifié le 15/04/2010 à 13:53 AFP

L'éruption en Islande cloue au sol le trafic aérien en Europe du Nord

Par Loïc VENNIN

L'éruption en Islande cloue au sol le trafic aérien en Europe du Nord

Une grande partie du trafic aérien dans le nord de l'Europe était cloué au sol jeudi à cause des cendres dispersées par les vents d'un volcan d'Islande en pleine éruption.

Le trafic aérien était largement paralysé jeudi dans le nord de l'Europe, en raison d'un nuage de cendres craché par un volcan en Islande qui a provoqué la fermeture des espaces aériens du Royaume-Uni, du Danemark et de Suède, ainsi que de graves perturbations en Norvège et Irlande.

"A partir de midi (11H00 GMT) et jusqu'à au moins 18H00 (17H00 GMT), aucun vol ne sera permis dans l'espace aérien britannique, à l'exception des situations d'urgence", a indiqué le National air traffic service (NATS, contrôle aérien).

Certains aéroports britanniques ont cependant averti que le trafic pourrait également être perturbé vendredi, voire "au-delà". Et la compagnie British Airways a déjà annoncé l'annulation de tous ses vols jusqu'à vendredi matin au plus tôt.

Toutes les liaisons sont suspendues sur l'ensemble des aéroports londoniens, dont Heathrow, premier au monde en terme de trafic international. Environ 1.300 avions, soit 180.000 passagers, décollent ou atterrissent à Heathrow chaque jour.

Des centaines de vols avaient déjà été annulés dans la matinée à travers le Royaume-Uni. L'ensemble des aéroports écossais sont fermés depuis l'aube ainsi que ceux de Belfast, en Irlande du Nord.

L'espace aérien suédois sera progressivement fermé d'ici 20H00 GMT et l'espace irlandais est partiellement fermé depuis 11h00 GMT, dont l'aéroport de Dublin.

L'espace danois sera totalement fermé vers 17h00 GMT. L'ensemble du trafic aérien norvégien a également été interrompu, tout comme dans le nord de la Finlande.

Le trafic aérien dans les pays du Benelux et le nord-ouest de l'Allemagne sera fortement perturbé à partir de 14H00 GMT, a averti le centre de contrôle aérien régional Eurocontrol.

"Aucune fermeture des espaces aériens n'est prévue, mais il faut s'attendre à un impact sur le trafic aérien dans la région lorsque le nuage abordera les côtes belgo-néerlandaises vers 16H00 (14H00 GMT)", a déclaré à l'AFP un porte-parole.

L'éruption, tôt mercredi matin, d'un volcan au sommet du glacier Eyjafjallajokull, dans le sud de l'Islande, continuait à émettre d'importants nuages de cendres qui peuvent non seulement limiter la visibilité mais risquent également d'endommager les réacteurs des appareils.

En 1982, un vol de la British Airways avait perdu toute puissance dans l'ensemble de ses réacteurs en traversant un nuage de cendres au-dessus de l'Indonésie. Il avait fait une chute de plusieurs milliers de pieds avant de toucher une nappe d'air non polluée, ce qui avait pu permettre à ses moteurs de redémarrer.

"Les cendres ont été observées à 55.000 pieds (environ 16.000 mètres) au-dessus du nord de l'Ecosse", a précisé Sue Loughlin, volcanologue à la British Geological Survey. "La direction qu'elles prendront dépendra de la vitesse du vent et de son sens", a-t-elle ajouté.

"Je suis vraiment contrariée. Je me réjouissais de ce mariage depuis deux ans et il y a ce problème à la dernière minute", enrageait Christine Campbell, bloquée à l'aéroport écossais de Glasgow où elle devait embarquer pour La Rochelle, dans l'ouest de la France, afin de prendre part au mariage de son fils.

La fermeture de plusieurs espaces aériens a par ricochet entraîné des dizaines d'annulations dans les aéroports de par le monde, en particulier à l'aéroport Schiphol d'Amsterdam. Tous les vols au départ de l'aéroport parisien de Roissy à destination de Londres, de l'Ecosse, de Copenhague et d'Oslo sont annulés.

Aucune perturbation n'était pour l'instant observée aux Etats-Unis.

Paradoxalement, l'aéroport de Reykjavik est épargné grâce aux vents dominants venant de l'ouest.

LE POINT

Volcano Erupts in Iceland

http://www.youtube.com/watch?v=bcUa_g_XVrQ&feature=player_embedded

REGARDEZ - L'éruption d'un volcan en Islande

Publié le 15/04/2010 à 08:38 - Modifié le 15/04/2010 à 13:02 Le Point.fr

ENVIRONNEMENT

AFP

REGARDEZ - L'éruption d'un volcan en Islande

Le glacier Eyjafjallajökull est entré en éruption mercredi © AP/SIPA

Quelque 800 personnes ont été évacuées mercredi en Islande après l'éruption d'un volcan sous un glacier qui n'a pas fait de victime, mais menaçait le sud de l'île de fortes inondations, ont annoncé la police et des géophysiciens locaux. La Norvège a annoncé dans la soirée la fermeture d'une partie de son espace aérien dans le Nord, en raison des risques de manque de visibilité dus aux nuages de cendres dégagés par le volcan islandais. Les avions ont également été cloués au sol jeudi dans le nord de l'Écosse pour les mêmes raisons, a annoncé le service de contrôle aérien britannique NATS.

L'éruption a commencé "vers 1 heure" (locale) dans la partie sud-ouest du cratère au sommet du glacier Eyjafjallajökull, déjà touché par une éruption le mois dernier, selon des géophysiciens islandais. Elle a provoqué de nombreux tremblements de terre dans la région et une fonte du glacier inquiétante, car elle pourrait entraîner de fortes inondations, selon la police locale. "La fonte du glacier a provoqué deux importantes coulées d'eau", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police locale, Roegnvaldur Olafsson. Jusqu'ici, "aucune vie n'est en danger, mais nous avons évacué toute la zone et les routes sont fermées", a-t-il ajouté, en jugeant l'éruption en cours plus importante que celle du mois dernier




REGARDEZ : le glacier Eyjafjallajökull est entré en éruption mercredi



"Entre 700 et 800 personnes ont été évacuées de leurs habitations", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police, Baldur Sigurdsson. L'ambassadrice norvégienne Margit Tveiten et un groupe de ses compatriotes qui campaient non loin de là ont ainsi été évacués après l'inondation de la zone, a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'ambassade norvégienne à Reykjavik. "Il y a d'importantes inondations des deux côtés du volcan, la route (où se trouvait l'ambassadrice) est bloquée et toute la région est isolée à cause des inondations... On craint qu'un grand pont ne se brise", a ajouté Per Landroe. La radio-télévision publique RUV a indiqué sur son site Internet que l'évacuation des civils constituait une "mesure préventive" prise "à la lumière d'une activité volcanique accrue sous le sommet du glacier Eyjafjallajökull". Ces civils sont dirigés vers des centres de la Croix-Rouge, a-t-elle ajouté.

 


Le glacier est déjà entré en éruption le mois dernier


En Norvège, les autorités aéroportuaires ont annoncé avoir fermé une partie de leur espace aérien, entre Bodoe et Tromsoe, dans l'extrême nord du pays. "Nous envisageons de le faire plus au sud jusqu'à Trondheim (centre), mais la décision n'a pas encore été prise", a déclaré un porte-parole de l'autorité aéroportuaire nationale Avinor, Sindre Aanonsen. Aucun problème dû à l'éruption n'était encore observé en Norvège, mais "mieux vaut être en sécurité qu'avoir des regrets", a ajouté Sindre Aanonsen.


Le mois dernier, la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajökull avait entraîné une brève évacuation de 600 personnes. L'éruption s'était terminée mardi, selon un géophysicien local, Magnus Tumi Gudmonsson. La nouvelle éruption semble se situer plus à l'ouest et "rien n'indique à ce stade qu'elle sera importante", a-t-il ajouté. Le 21 mars, tous les vols aériens d'Islande avaient été brièvement annulés, mais aucun vol n'a jusqu'ici été annulé mercredi. La région concernée, qui est reculée et peu peuplée, est située à 125 kilomètres à l'est de Reykjavik, la capitale islandaise.

REGARDEZ : le glacier Eyjafjallajökull en éruption le 7 avril


L'éruption volcanique en Islande perturbe le trafic aérien en Europe

(15/04/2010)

Quelque 800 personnes ont été évacuées mercredi en Islande après l'éruption d'un volcan sous un glacier qui n'a pas fait de victimes


REYKJAVIK Les vols dans une grande partie de la Norvège ainsi que dans le nord de la Suède ont été suspendus en raison des cendres dues à l'éruption volcanique, ont annoncé les autorités de contrôle aérien des deux pays scandinaves.
Plusieurs aéroports britanniques étaient également fermés jeudi matin et de nombreux vols suspendus à Heathrow, près de Londres, première plateforme au monde en termes de passagers, alors qu'approchait un nuage de cendres provoqué par l'éruption.

Les avions ont également été cloués au sol jeudi dans le nord de l'Ecosse pour les mêmes raisons, a annoncé le service de contrôle aérien britannique NATS.
L'éruption a commencé "vers 01H00" (locale) dans la partie sud-ouest du cratère au sommet du glacier Eyjafjallajokull, déjà touché par une éruption le mois dernier, selon des géophysiciens islandais.

Elle a provoqué de nombreux tremblements de terre dans la région et une fonte du glacier inquiétante car elle pourrait entraîner de fortes inondations, selon la police locale.
"La fonte du glacier a provoqué deux importantes coulées d'eau", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police locale, Roegnvaldur Olafsson.
Jusqu'ici, "aucune vie n'est en danger mais nous avons évacué toute la zone et les routes sont fermées", a-t-il ajouté, en jugeant l'éruption en cours plus importante que celle du mois dernier.

"Entre 700 et 800 personnes ont été évacuées de leurs habitations", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police, Baldur Sigurdsson.
L'ambassadrice norvégienne Margit Tveiten et un groupe de ses compatriotes qui campaient non loin de là ont ainsi été évacués après l'inondation de la zone, a indiqué à l'AFP le porte-parole de l'ambassade norvégienne à Reykjavik.
"Il y a d'importantes inondations des deux côtés du volcan, la route (où se trouvait l'ambassadrice) est bloquée et toute la région est isolée à cause des inondations... On craint qu'un grand pont ne se brise", a ajouté Per Landroe.

La radio-télévision publique RUV a indiqué sur son site internet que l'évacuation des civils constituait une "mesure préventive" prise "à la lumière d'une activité volcanique accrue sous le sommet du glacier Eyjafjallajokull".
Ces civils sont dirigés vers des centres de la Croix-Rouge, a-t-elle ajouté.
En Norvège, les autorités aéroportuaires ont annoncé avoir fermé une partie de leur espacé aérien, entre Bodoe et Tromsoe, dans l'extrême nord du pays. "Nous envisageons de le faire plus au sud jusqu'à Trondheim (centre), mais la décision n'a pas encore été prise", a déclaré un porte-parole de l'autorité aéroportuaire nationale Avinor, Sindre Aanonsen.

Aucun problème du à l'éruption n'était encore observé en Norvège, mais "mieux vaut être en sécurité qu'avoir des regrets", a ajouté M. Aanonsen.

Le mois dernier, la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajokull avait entraîné une brève évacuation de 600 personnes. L'éruption s'était terminée mardi, selon un géophysicien local, Magnus Tumi Gudmonsson. La nouvelle éruption semble se situer plus à l'ouest et "rien n'indique à ce stade qu'elle sera importante", a-t-il ajouté.

Le 21 mars, tous les vols aériens d'Islande avaient été brièvement annulés, mais aucun vol n'a jusqu'ici été annulé mercredi.
La région concernée, qui est reculée et peu peuplée, est située à 125 kilomètres à l'est de Reykjavik, la capitale islandaise.

© La Dernière Heure 2010

http://www.dhnet.be/infos/monde/article/307504/l-eruption...

Eruption d'un volcan en Islande : 800 personnes évacuées

Et encore un volcan en éruption !

Eruption d'un volcan en Islande : 800 personnes évacuées

14.04.2010, 22h00 | Mise à jour : 23h25

Près de 800 personnes ont été évacuées mercredi en Islande après l'éruption d'un volcan sous un glacier. Si aucune victime n'est à déplorer, le sud de l'île est menacé de fortes inondations.

L'éruption, dans la partie sud-ouest du cratère au sommet du glacier Eyjafjallajokull, déjà touché par une éruption le mois dernier, a provoqué de nombreux tremblements de terre dans la région.

«La fonte du glacier a provoqué deux importantes coulées d'eau», a expliqué un porte-parole de la police locale. Jusqu'ici, «aucune vie n'est en danger mais nous avons évacué toute la zone et les routes sont fermées. Entre 700 et 800 personnes ont dû quitter leurs habitations, par précaution». Ces civils ont été ont dirigés vers des centres de la Croix-Rouge.

En Norvège, les autorités aéroportuaires ont annoncé avoir fermé une partie de leur espacé aérien, entre Bodoe et Tromsoe, dans l'extrême nord du pays. «Nous envisageons de le faire plus au sud jusqu'à Trondheim (centre), mais la décision n'a pas encore été prise», a déclaré un porte-parole de l'autorité aéroportuaire nationale Avinor, Sindre Aanonsen. Aucun problème du à l'éruption n'était encore observé en Norvège, mais «mieux vaut être en sécurité qu'avoir des regrets», a-t-il ajouté.

Le mois dernier, la première éruption de volcan depuis 1823 au glacier Eyjafjallajokull avait entraîné une brève évacuation de 600 personnes. L'éruption s'était terminée mardi, selon un géophysicien local, Magnus Tumi Gudmonsson. La nouvelle éruption semble se situer plus à l'ouest et «rien n'indique à ce stade qu'elle sera importante», a-t-il ajouté. Le 21 mars, tous les vols aériens d'Islande avaient été brièvement annulés, mais aucun vol n'a jusqu'ici été annulé mercredi.

La région concernée, qui est reculée et peu peuplée, est située à 125 kilomètres à l'est de Reykjavik, la capitale islandaise.

Le Parisien :

Petite banniere 400x50

 

01:00 Publié dans Apocalyse - Révélation, Cataclysmes, Volcans, Volcanisme, Ceinture de feu | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

14/04/2010

Une liste qui s'allonge de mois en mois !!

Et si la Bible était le plan écrit par avance par les Illuminati qui serait suivi à la lettre pour lui donner une allure d'écrits prophétiques ?

Suivi tribulations 2009-2012-2016

Depuis juin 2009, on constate que des évènements, décrits dans la bible comme signes de la fin des temps, arrivent de façon accélérée sous vos yeux !

Bref récapitulatif

2009 , 300 000 morts

Fin 2008, début 2009, Crise financière

Le 25 Mars, Début de l’épidémie grippe A

2010 :

Le 12 janvier Haiti ravagée par un séisme

Le 27 fevrier Séisme au Chili : 700 morts magnitude 8,8

Le 29fevrier Au Chili, un tsunami a ravagé les côtes du pays

Le 29fevrier Tempete xynthia provoquant inondation en Espagne, France…

Fevrier : tempêtes de neige catastrophiques à trois reprises aux USA

Le 3 mars 2010 Glissement de terrain meurtrier en Ouganda 300morts

Le 1ier MarsTrois violentes répliques frappent le centre du Chili

6 mars 2010 : Des pluies diluviennes ont causé de nombreux dégâts et des dizaines de familles ont du être évacuées dans le nord de Tahiti. L'archipel de la Société (Tahiti, Moorea, Bora Bora...) n'avait pas connu de telles pluies depuis 1998.

En Mars, Avigon, Nimes, Gard et l’herault sous la neige, du jamais vu depuis 1974

Le 8 Mars Turquie, séisme meurtrier dans l’est

Le 9 mars, séisme en grèce magnitude 4.4

Début Mars, neige, pluies diluvienne et innondation en Italie 

Le 15 Mars, Fidji: un violent cyclone fait 10.000 personnes évacuée

Le 24 Mars, Séisme de magnitude 5,1 dans l'est de la Turquie

Le 25 Mars, Un puissant séisme de magnitude 6,2 a secoué jeudi la capitale des Philippines


Le sud-ouest de la Chine connaît la pire sécheresse de ces 100 dernières années avec des rizières transformées en désert. Il n'y a pas eu une goutte de pluie depuis six mois.

Debut Avril: Pluies meurtrières et glissements de terrains au Brésil, 1 centaine de morts.

Le 14 avril: En Chine, environ 400 morts dans un séisme au Qinghai (télévision officielle)

Le séisme serait d'une magnitude de 6,9 sur l'échelle de Richter.

Le 14 avril : En Inde, 31 morts dans une tempête dans l'est, 50.000 maisons détruites

La fin des temps décrit dans la bible dure 7 ans ( très probablement de 2009 à 2016 ) et n' annonce rien de bon dans cette période dite " période de tribulation " pour toute l' humanité.

Attendons à voir dans les semaines, les mois, les années à venir à d’autres évènements encore plus graves comme l’arrivée de la guerre mondiale, de l’antéchrist, des sept coupes de la colère de DIEU versées sur la terre. Heureusement, il y aura un heureux évènement pour les vrais croyants : le retour glorieux du messie Jésus pour sauver ses Elus. Oublions les erreurs du passé et cherchons à nous améliorer personnellement dans la vie de tous les jours ! Même si cela peut être difficile…

Sacraal :