Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2010

Bravo Monsanto ! Laissons encore détruire notre Terre !

Ingénieur, ancien de l 'INRA ( Institut National de la Recherche Agronomique), qui a préféré démissionner, au lieu de se taire... Son discours laisse songeur... A méditer

18/04/2010

Jones & Tarpley: Kaczynski et autres sujets S/T

Quelques commentaires notamment sur Lech Kaczynski

 

Chronique de presse d'Alex Jones

http://www.dailymotion.com/video/xcz2uq_jones-tarpley-kac...

17/04/2010

USA : Météores et bangs soniques

USA : Météores et bangs soniques - [News Of Tomorrow]


Vidéo :
http://news.yahoo.com/video/us-15749625/meteors-light-up-...

HUGE Meteor Across Midwestern Sky USA 14th April 2010 AWESOME FOOTAGE

http://www.youtube.com/watch?v=TKVgMfg4nE8&feature=player_embedded




Une boule de feu embrase le ciel du Midwest - 20minutes.fr


Voir l'image :
http://www.aos.wisc.edu/fireball/

Des OVNI orange aperçus à Niort - [News Of Tomorrow]


indtri-1.jpg

Des milliers d'Américains ont aperçu un OVNI

http://www.metrofrance.com/info/des-milliers-d-americains...

Petite banniere 400x50

 

14:22 Publié dans France/Israël, Météorites, Ovnis et Extraterrestres, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Goldman Sachs accusée de fraude, Wall Street en chute

Les valeurs américaines ont fini en net repli après la plainte déposée par l'autorité boursière américaine contre la banque qui aurait trompé les investisseurs.

 (AFP)
(AFP)

Les valeurs américaines ont fini en net repli vendredi 16 avril, après l'accusation de fraude portée par l'autorité boursière américaine contre la banque Goldman Sachs ayant incité les investisseurs à prendre leurs bénéfices après six séances de hausse.

Sur le même sujet

L'indice Dow Jones a perdu 1,13% ou 125,91 points, à 11.018,66 points, le Standard & Poor's 500 1,61% ou 19,54 points, à 1.192,13 points et le Nasdaq Composite 1,37% ou 34,43 points à 2.481,26 points. Sur la semaine, le Dow reste en hausse de 0,2%, de même que le Nasdaq (+1,1%) mais le S&P perd 0,2%.

Goldman Sachs a été accusée de fraude vendredi par l'autorité des marchés financiers américains, qui lui reproche d'avoir trompé les investisseurs lors de la conception et la commercialisation d'un produit financier complexe lié à des prêts immobiliers "subprime".

L'action Goldman Sachs a dégringolé de près de 13%, à 160,70 dollars.

L'information a fait dévisser l'ensemble des financières. L'indice KBW des bancaires a fini en repli de 3,46%. Morgan Stanley a perdu 5,6% à 29,16 dollars. De même, Bank of America a chuté de 5,5% à 18,41 dollars malgré un résultat supérieur aux attentes.


Une opération qui aurait coûté plus d'un milliard de dollars

Selon la plainte du gendarme de la Bourse américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC), le gestionnaire de "hedge funds" Paulson & Co (fonds spéculatifs) dirigé par le milliardaire John Paulson, a collaboré avec Goldman Sachs pour créer un CDO ("collateralized debt obligations"), dénommé Abacus tout en misant sur la baisse de la valeur de cet instrument. Cette opération aurait coûté plus d'un milliard de dollars (741 millions d'euros) aux investisseurs.

L'autorité des marchés financiers américains ajoute que Fabrice Tourre, vice-président de Goldman Sachs, est le principal responsable de la création d'Abacus. Elle l'accuse personnellement de fraude.

Paulson n'est en revanche pas accusé. "Goldman a fait des présentations aux investisseurs, pas Paulson", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Robert Khuzami, responsable de l'application des règles de la SEC. La SEC a bénéficié de la coopération d'un ex-gérant de Paulson & Co, Paolo Pellegrini, a-t-on appris auprès d'une source proche du dossier.

Goldman Sachs, désireuse de défendre sa réputation, a en revanche fait savoir qu'elle contesterait avec vigueur les accusations de la SEC, qu'elle juge totalement infondées.

Cette plainte, déposée devant le tribunal fédéral de Manhattan, marque un développement spectaculaire des efforts des autorités de régulation visant à déterminer les responsabilités des personnes et des entreprises ayant joué un rôle dans la crise financière. Elle survient également au moment où les législateurs américains débattent de la réforme de la régulation financière au Congrès.

"La fraude est une accusation énorme"

"La fraude est une accusation énorme. Cela pourrait véritablement paralyser Goldman", a déclaré Rob Stein, chez Astor Asset Management à Chicago. "Cela prouve que les financières ne sont pas le compartiment où il faut être pour la prochaine étape de la reprise."

La nouvelle concernant Goldman Sachs est venue s'ajouter à la déception suscitée par les résultats trimestriels, pourtant supérieurs aux attentes, de Google ainsi qu'à la baisse inattendue du moral des ménages.

Google a perdu 7,6% à 550,145 dollars. Le moteur de recherche sur internet a annoncé jeudi une hausse de 23%, supérieure aux attentes, de son chiffre d'affaires au premier trimestre, certains investisseurs habitués à des performances bien meilleures encore, apparaissant déçus.

Autre grande valeur, General Electric a abandonné 2,7% à 18,97 dollars. Le conglomérat a pourtant publié un bénéfice supérieur aux attentes pour le premier trimestre et a jugé possible de revoir à la hausse sa prévision d'un résultat annuel inchangé en 2010.

Autre sujet incitant aux prises de bénéfices, le moral des ménages américains a subi en avril une dégradation inattendue pouvant s'expliquer par les perspectives toujours sombres en matière de revenus et d'emploi.

Dans ce contexte, les investisseurs n'ont pas réagi aux hausses des mises en chantier et des permis de construire le mois dernier qui ont respectivement atteint leur plus haut niveau depuis novembre et octobre 2008.

http://tempsreel.nouvelobs.com//actualite/economie/201004...

15/04/2010

JPMorgan annonce un bénéfice en hausse, meilleur que prévu AFP Au premier trimestre 2010, le bénéfice net de l’établissement américain ressort à 3,3 milliards de dollars, en hausse de 55% sur une année; les attentes ont été dépassées

Pendant que les citoyens croulent sous les dettes les banques s'enrichissent !

Au premier trimestre 2010, le bénéfice net de l’établissement américain ressort à 3,3 milliards de dollars, en hausse de 55% sur une année; les attentes ont été dépassées

La banque américaine JPMorgan Chase a publié mercredi des résultats meilleurs que prévu, tirés par la banque d’investissement, avec un bénéfice net en forte hausse au premier trimestre.


Le temps