Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2011

Un énorme astéroïde troyen partage la même orbite que la Terre.

D'autres parlent de la comète Elenin et de Nibiru.
A vous de vous faire votre propre opinion.
Bizarres, non toutes ces découvertes en ce moment ?

29-07-11 à 11:43

Cet astéroïde tourne autour du Soleil sur la même orbite que la Terre.

Représentation artistique de l'astéroïde troyen. Paul Wiegert, University of Western Ontario, Canada
Représentation artistique de l'astéroïde troyen. Paul Wiegert, University of Western Ontario, Canada
http://www.jpl.nasa.gov/news/news.cfm?release=2011-230

Les astéroïdes « chevaux de Troie » partagent la même orbite qu’une planète proche, juste devant ou juste derrière. Ils ne risquent pas d’entrer en collision avec la planète qu’ils précèdent ou poursuivent car leurs orbites sont stables.

Plusieurs planètes du système solaire comme Neptune, Mars et Jupiter en possèdent mais on ne savait pas si la Terre avait aussi de tels compagnons.

C’est désormais chose faite puisque des astronomes de l'Université d'Athabasca au Canada ont annoncé avoir identifié le premier astéroïde troyen de la Terre.

Sur cette image, apparait encerclé en vert l'astéroïde 2010 TK7, le premier "cheval de Troie" de la Terre. NASA/JPL-Caltech/UCLA

Il a d’abord été détecté lors d’une exploration du ciel menée avec le télescope spatial  WISE, de la Nasa. Puis son orbite a été confirmée par l'observatoire Canada-France-Hawaï, implanté sommet du Mauna Kea à Hawaï.

L'astéroïde mesure environ 300 mètres de diamètre. Il a une orbite inhabituelle qui trace un mouvement complexe près d'un point stable dans le plan de l'orbite terrestre, bien qu’il se déplace également au-dessus et en dessous.

L'objet est situé à 80 millions de kilomètres de la Terre. L'orbite de l'astéroïde est bien définie pour au moins les 100 prochaines années.

Earth's first Trojan asteroid 2010 TK7 orbit

http://www.youtube.com/watch?v=VGmdSbtkFS0&feature=player_embedded#at=10


NASA Jet Propulsion Laboratory California Institute of Technology

http://www.jpl.nasa.gov/video/index.cfm


NASA Jet Propulsion Laboratory California Institute of Reconstitution de l'orbite de l'astéroïde. Nasa

 

Hit Like & Subscribe :] Join Us On Facebook At :
https://www.facebook.com/pages/Gulf-Crusade/163613303670684

Article NASA's WISE Finds Earth's First Trojan Asteroid:
http://www.jpl.nasa.gov/asteroidwatch/newsfeatures.cfm?release=2011-230

NASA Video Trojan Asteroid Shares Orbit With Earth:
http://www.nasa.gov/multimedia/videogallery/index.html?media_id=103550791

Earth Discovers It's First Trojan Asteroid! Asteroid Shares Earth's Orbit!
http://www.youtube.com/watch?v=U36glAYbFa0&feature=feedu

 


NASA Discovers New Trojan Asteroid
That Shares Orbit With Earth--ELEnin-Nibrui ?

http://www.youtube.com/watch?v=VzH93YSLyLg


La NASA adresse une mise en garde contre une prochaine et immense « tempête solaire ». Faites des provisions d 'eau et de nourriture !

L’avertissement que la NASA vient d’émettre est très rare. Il y aura une immense tempête dans l’espace comme on en voit une seule fois dans une vie. Quelque part en 2013, le soleil va se réveiller d’un profond sommeil et provoquer des dégâts au moins équivalent à vingt fois ce qu’a produit l’ouragan Katrina d’un point de vue économique.

L’agence spatiale américaine averti que cette super tempête solaire va endommager dramatiquement les systèmes de services d’urgence, les équipements hospitaliers, les systèmes bancaires et les dispositifs de contrôle aérien, sans oublier les archives des ordinateurs domestiques. Si les gouvernements ne prennent pas des mesures dans les mois qui viendront, les scientifiques américains annoncent des dégâts irréversibles et la paralysie de l’ensemble de tous les systèmes fonctionnant à partir de l’informatique.

Aveu du Dr Richard Fisher à un journaliste qui l’a interviewé pour le Daily Telegraph : « Nous savons que cela va se produire avec certitude, mais nous ignorons quelles en seront toutes les conséquences ». Le Dr Richard Fisher est directeur de la division héliophysique à la NASA. Il a expliqué que cela s’était déjà produit à une époque où notre monde n’était absolument pas dépendant du télégraphe. A notre époque, c’est différent ! « Le problème aujourd’hui est que toute notre société moderne est totalement dépendante de l’électronique, des téléphones mobiles et des satellites… »

Source : Monday 01 August 2011:

http://www.telegraph.co.uk/science/space/7819201/Nasa-warns-solar-flares-from-huge-space-storm-will-cause-devastation.html
Version FR : http://liesidotorg.wordpress.com/2011/07/31/la-nasa-adresse-une-mise-en-garde-contre-une-prochaine-et-immense-%c2%ab-tempete-solaire-%c2%bb/#more-3157

26/07/2011

Volcans & Caldera : 2 tremblements de terre en Californie, le 26 juillet 2011

Dans l'article précédent : ICI, nous vous avons indiqué que la Caldera de Long Valley  en Californie avait donné des signes de réveil le 23 juillet 2011.

Les tremblements de terre ne se sont pas faits attendre.

2 tremblements de Terre ont eu lieu aujourd'hui, le 26 juillet 2011, d'une magnétude de 5.9 dans le Golfe de Californie et de 3.1 dans le Sud de la Californie, dont les références UGS ci-dessous.



Magnitude 5.9 - GULF OF CALIFORNIA

2011 July 26 17:44:21 UTC

 

Magnitude 5.9 GULF OF CALIFORNIA
World Location

Tuesday, July 26, 2011 at 17:44:21 UTC

Earthquake Location 
Earthquake Location 

Magnitude 3.1 - SOUTHERN CALIFORNIA

2011 July 26 17:42:13 UTC

 

Magnitude 3.1 SOUTHERN CALIFORNIA
2011 July 26 17:42:13 UTC

Earthquake Location

 
 
 
 
 
 

25/07/2011

Big Brother. Un géologue révèle les plans de Google en matière de profilage (vidéo)

Jeudi 21 juillet 2011

http://3.bp.blogspot.com/-6tiEMI0KE5U/TdWv4G4--2I/AAAAAAAAEk4/g7cvV43Uxj8/s1600/google-and+the+FEDS+are-watching-you.jpg

http://3.bp.blogspot.com/-6tiEMI0KE5U/TdWv4G4--2I/AAAAAAAAEk4/g7cvV43Uxj8/s1600/google-and+the+FEDS+are-watching-you.jpg

 

Leuren Moret, géologue, révèle les plans choquants de Google et les progrès technologiques en matière de séquençage d'ADN et de profilage de la population, alors que le monde se dirige vers un système orwellien de contrôle policier.
http://www.wmaker.net/etreinformer/Les-plans-sinistres-de...

 

http://www.pink-seo.com/blog/wp-content/uploads/2009/11/google_big_brother.jpg

http://sos-crise.over-blog.com/article-big-brother-un-geo...

21/07/2011

Evènement solaire peu ordinaire décrit par la NASA!

Explosions de tâches sombres

Mercredi 13 juillet 2011

"Un évènement stupéfiant qui ne possède pas de comparables dans les annales modernes, mais qui est conforme aux prédictions des anciens et beaucoup trop conforme aux miennes" nous dit Pierre de Chatillon du site "incapable de se taire". "Sachez que mon inquiétude s'est accrue d'un cran. J'avais encore espoir de me tromper et que les perturbations du soleil des anciens puissent en fait être le produit d'une couche opaque de poussière dans la haute atmosphère de la terre, ce qui ne sera manifestement pas le cas.

Cet évèmement est très important et l'escalade apparaît rapide. N'attendez plus!"

  imageJourSoleil

______________________________________________________________________________________________

11 juillet 2011 Science@Nasa

 Explosions de tâches sombres 


 Le 7 Juin 2011,  les satellites en orbite ont détecté un flash de rayons X provenant de la bordure ouest du disque solaire. 

 Seule une classe «M» (pour les moyennes) sur l'échelle de Richter des éruptions solaires a été enregistrée ; l'explosion a d'abord semblé être un "run-of-the-mill éruption" (série d'éruption solaire en cascade),  jusqu'à ce que les chercheurs aient examiné les films.

 "Nous n'avions jamais rien vu de tel», affirme Alex Young, un physicien solaire au Goddard Space Flight Center. «La moitié du soleil semblait être en soi partir en morceaux."

La NASA vient de publier de nouvelles vidéos haute résolution de l'événement enregistré par l'Observatoire de dynamique solaire (SDO).

Cliquez sur la flèche pour lancer le premier film:

  Dark Fireworks (splash, 558px)
 Un gros plan de l'éruption du 7Juin  montre les tâches sombres de plasma retomber vers la surface du soleil.
«En termes de puissance brute, c'était vraiment juste une éruption de taille moyenne», dit Young, «mais elle avait une apparence unique dramatique causée par tout le matériel "d'encre-noire". Nous ne voyons pas souvent ça."

Le Physicien solaire Angelos Vourlidas du Laboratoire de recherche navale à Washington DC appelle ça un cas de "feux d'artifice sombre."

 "L'explosion a été déclenchée par un filament magnétique très instable à la surface du soleil", explique t-il. "Ce filament  surchargé de  plasma,  a explosé dans une vaporisation d'éjection sombre et de banderoles."

Les éjections de plasma étaient grosses comme des planètes, beaucoup plus grandes que la Terre.
Elles jaillirent et retombèrent, se déplaçant sous l'influence de la gravité du soleil comme des balles jetées dans l'air, et explosèrent comme des "bombes " sitôt frappées la surface stellaire.

Certaines taches, cependant, étaient plus comme des missiles guidés.  «Dans les films, nous pouvons voir le matériel attrapé par les champs magnétiques et canalisé vers des centaines de groupes de taches sur des milliers de kilomètres», note Young.

SDO a également détecté une onde de choc sombre issue du site de l'explosion.

Le «tsunami solaire" s'est propagé sur plus de la moitié du soleil, visiblement secouant en cours de route les filaments et les boucles du magnétisme .

Le  Long rayon d'action est devenu un thème clé de la physique solaire depuis que SDO a été lancé en 2010. L'observatoire voit fréquemment des explosions dans une partie du soleil affectant d'autres parties. Parfois, une explosion va en déclencher une autre ... ... et une autre ... avec un effet domino provoquant des éruptions  tout autour de l'étoile.

"L'explosion du 7 Juin ne semble pas déclencher de grosses explosions secondaires, mais cela était certainement ressenti un peu partout," dit Young.

Cliquez sur l'image pour voir le film
 
Dark Fireworks (circular wave, 558px)
«tsunami solaire"  loin du site de l'explosion

 Il est tentant de regarder les films et en conclure que la plupart du matériel qui a explosé est retombé, mais ce qui ne serait pas vrai, selon Vourlidas. "L'explosion a également propulsé une éjection de masse significative coronale (CME) hors de l'atmosphère du soleil."

Il estime que le nuage dont la masse est d'environ 4,5 x10 15 grammes, le plaçe dans le top de toutes les CME enregistrées dans l'ère spatiale.

Pour comparaison, la plus massive jamais enregistrée a été de FMC 10 16 grammes.

La quantité de matériau qui est tombé le dos au soleil le 7 Juin était approximativement égal à la somme qui s'envola , dit Vourlidas .

Aussi remarquable que l'éruption du 7Juin  semble être, Young dit qu'elle  pourrait ne pas être si rare. «En fait», dit-il, «elle pourrait être carrément commune."

Avant  SDO, les observatoires spatiaux observés le soleil avec des cadences relativement lentes et / ou des champs de vision limité. 

 Ils auraient pu facilement manquer la majesté d'une telle explosion, n'en attraper qu'une seule décentrée,  aperçue au début ou à la fin de l'explosion sans faire allusion à ce qui s'est réellement passé.


Auteur: Dr Tony Phillips

Crédit Science@Nasa

Traduction française réécrite David Jarry

"2012 un nouveau paradigme"

http://dav2012.over-blog.com/article-activite-solaire-peu...