Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2011

Ambassade britannique attaquée: un complot pour déstabiliser Ahmadinejad (experts)

Et voici la version des experts Russes sur l'attaque de l'ambassade Britanique en Iran

Il s'agit d'une autre version que celle perfusée en boucle par les merdias français et Occidentaux.

Propagande sioniste et manipulations mentales des peuples pour nous tenir et nous entretenir dans les mensonges !

International

Ambassade britannique attaquée: un complot pour déstabiliser Ahmadinejad (experts)

Attaque contre l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran
15:38 02/12/2011
 
MOSCOU, 2 décembre - RIA Novosti

L'attaque perpétrée mardi contre l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran a été organisée par les forces islamistes du pays en vue de nuire au président Mahmoud Ahmadinejad à l'approche des élections législatives de 2012, estime Viktor Sajine, chercheur à l'Institut d'études orientales de l'Académie des sciences russes.

"On a l'impression que cette attaque a été organisée par les conservateurs religieux pour faire du tort au gouvernement d'Ahmadinejad", a-t-il déclaré vendredi lors d'une table ronde à RIA Novosti.

Le 29 novembre un groupe d'étudiants a tenu un meeting devant le bâtiment principal de l'ambassade britannique à Téhéran, avant d'attaquer d'autres bâtiments de la mission diplomatique situés dans différents quartiers de la ville. Selon les médias iraniens, six employés de l'ambassade ont été pris en otage, mais libérés peu après par la police. Les étudiants ont lancé cette action pour protester contre les nouvelles sanctions décrétées par Londres en réaction au programme nucléaire iranien.

D'après M. Sajine, il est peu probable que l'attaque se soit déclenchée spontanément. Il s'agit, selon lui, d'un coup monté. Les cailloux, les cocktails Molotov et les drapeaux britanniques, qui devaient être incendiés par les manifestants, avaient été préparés d'avance. La télévision iranienne est très vite arrivée sur les lieux, à la différence de la police qui, cette fois, a été lente à intervenir.

L'expert a également constaté que la diplomatie iranienne semblait être "un peu déroutée", ce qui donne à penser que "le gouvernement n'a visiblement pas participé à l'action" et que celle-ci "pourrait être l'oeuvre de l'opposition".

Si l'opposition a réellement organisé cette attaque, elle a atteint son objectif, car les pays étrangers en imputent la faute à M. Ahmadinejad, a conclu l'expert.

Le directeur du Centre d'étude de l'Iran contemporain, Radjab Safarov, conteste ce point de vue. Selon lui, le saccage de la mission britannique avait effectivement pour but de ternir la réputation des autorités iraniennes. Cependant, il n'a pas été organisé par l'opposition, mais par des services spéciaux occidentaux.

"L'Iran n'avait aucun intérêt à fournir à l'Occident une nouvelle occasion de le critiquer", a indiqué M. Safarov.

Explosion en Iran : les Etats-Unis et Israël seraient impliqués

Est-ce que cela vous étonne vraiment ?

Explosion en Iran : les Etats-Unis et Israël seraient impliqués

LEMONDE.FR avec AFP | 05.12.11 | 11h06

De nombreux anciens agents des services secrets et experts américains estiment que l'explosion en novembre d'un dépôt d'armes sur une base militaire près de Téhéran est due à une opération menée par les Etats-Unis et Israël contre le programme nucléaire iranien, selon le Los Angeles Times.

Le 12 novembre, cette énorme explosion sur une base des Gardiens de la révolution, a rasé la plupart des bâtiments et tué trente-six personnes, dont le général Hassan Moghadam, responsable des programmes d'armement de ce corps d'élite du régime et fondateur de leurs forces balistiques. Aucune explication n'a été donnée sur cette explosion, qui n'est pas la première à frapper une base des pasdarans, le corps d'élite de l'armée iranienne, lesquels sont soumis à des sanctions internationales pour leur implication dans le programme nucléaire iranien.

Selon le Los Angeles Times de dimanche, la mission secrète menée par Washington et ses alliés vise à neutraliser le programme nucléaire iranien et à éviter une attaque aérienne des Etats-Unis ou d'Israël.

"GUERRE DU XXIE SIÈCLE"

"Cela ressemble à une forme de guerre du XXIe siècle", affirme Patrick Clawson, directeur de la section Iran au Washington Institute for Near East Policy, cité par le journal. "Il semble qu'il y ait une campagne d'assassinats et une guerre informatique, ainsi qu'une campagne de sabotage." Selon le Los Angeles Times, les Etats-Unis et leurs alliés tentent aussi de freiner le programme militaire iranien en lui fournissant secrètement depuis des années des pièces, des plans ou des logiciels défectueux.

Aucune preuve de sabotage n'a été mise au jour, mais le programme nucléaire iranien a rencontré des obstacles à son développement ces dernières années. "Il est clair que c'est ce que nous faisons", affirme au journal Art Keller, un ancien agent de la CIA qui a travaillé en Iran. "C'est pratiquement la mission déclarée de la division antiprolifération [de la CIA] que de tout faire pour ralentir le programme iranien d'armes de destruction massive."

De nombreux experts occidentaux sont convaincus que les ingénieurs américains et israéliens ont introduit le "ver informatique" Stuxnet dans le programme nucléaire iranien en 2010, rappelle le Times, selon lequel le virus a mis hors d'usage des centrifugeuses destinées à enrichir l'uranium.

Le ministre de la défense israélien, Ehoud Barak, a récusé les spéculations sur l'existence d'une guerre "clandestine" menée en Iran, soulignant que les sanctions et les menaces de frappes militaires étaient privilégiées pour mettre un terme au progamme nucléaire de la République islamique.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/12/05/ex...

Israël scandalise les Juifs américains !

L'heure du grand sacrifice des Juifs pour la cause mondialiste des Illuminati-sionistes-reptiliens-satanistes, serait-elle arrivée, à l'heure où Israël peut craindre de représailles nucléaires et militaires de la part de ses adversaires qu'il n'a de cesse de provoquer ?

Après s'être servis des Juifs partout dans le monde, les ROTHSCHILD qui ne sont pas juifs mais sionistes-reptiliens et qui ont financé Hitler et la Shoa, et créé et financé de toutes pièces l'état d'Israël, ainsi qu'ils ont créé le parti extrémiste des Sionistes-reptiliens, auraient-ils l'intention de rassembler tous les Juifs en Israël pour les parquer, s'en servir en tant que boucliers humains, et pouvoir les faire éliminer en organisant une nouvelle Shoa pour se débarrasser d'eux une bonne fois pour toutes ?
 
Les reptiliens seraient-ils en mauvaise posture en ce moment pour s'attaquer aux Juifs et indirectement aux Chrétiens dans le monde ?
Les prémices d'une soi-disant guerre de religions qui servirait les intérêts des promoteurs de l'Unique Religion Mondiale et du Nouvel Ordre Mondial ?
 
Que les vrais Juifs restent là où ils sont en sécurité et qu'ils chassent les sionistes partout et là où ils se trouvent y compris chez nous en France !
 

Monde


Israël scandalise les Juifs américains

Le Point.fr - Publié le 05/12/2011 à 15:55 - Modifié le 05/12/2011 à 15:56

La diaspora juive américaine s'insurge contre une campagne l'invitant à rentrer en Israël au risque de "perdre ses racines juives".

La version française de la campagne publicitaire à destination de la diaspora juive américaine.

La version française de la campagne publicitaire à destination de la diaspora juive américaine. © Capture d'écran / http://www.moia.gov.il Par

 

Assise sur les genoux de ses parents, une jeune Juive américaine converse par webcam avec ses grands-parents vivant en Israël. La fille s'exprime dans un bon hébreu, mais, lorsque sa grand-mère lui demande quel est le nom des prochaines vacances, elle répond "christmas", au lieu du traditionnel "Hanukkah" juif. "Avant que Hanukkah ne devienne Noël, il est temps de retourner en Israël", conclut le spot publicitaire.

Un père juif américain dort à poings fermés sur son fauteuil pendant que son fils achève un coloriage. Le dessin terminé, le petit garçon tente de réveiller son père pour lui tendre son oeuvre : "Daddy, daddy", l'interpelle-t-il à plusieurs reprises. En vain. Il décide alors de l'appeler "Abba", nom hébreu désignant le "père". Celui-se réveille immédiatement, tout sourire. "Avant que "Abba" ne devienne "Daddy", il est temps de rentrer en Israël", conclut l'annonce diffusée à New York, Los Angeles et Palo Alto. Lancée depuis septembre par le ministère israélien de l'Immigration et de l'Intégration, la campagne entend inciter les expatriés vivant aux États-Unis à retourner en Israël, au risque de "perdre leurs racines juives et d'être assimilés à la société et à la culture américaine", explique le Gardian.

"Scandaleux et insultant" (association)

Pourtant, l'opération a suscité chez la diaspora l'exact effet inverse, provoquant notamment la fureur des Fédérations juives d'Amérique du Nord (JFNA). L'entité, qui rassemble 157 organisations et plus de 300 réseaux à travers le pays, n'a pas hésité à la qualifier de "scandaleuse et insultante". Une réaction d'autant plus embarrassante que la communauté juive aux États-Unis est énorme (5,28 millions), ne comptant que 500 000 Juifs de moins qu'en Israël (5,70 millions). Une diaspora dont l'État hébreu aurait tort de se passer en ces temps d'isolement diplomatique, d'autant qu'elle explique en partie le soutien indéfectible des États-Unis à Israël.

Dans un mail envoyé à ses nombreux membres ainsi qu'au Premier ministre Netanyahou, l'association s'indigne de la campagne publicitaire : "Bien que nous comprenions les motivations derrière la campagne, nous demeurons fortement opposés au message selon lequel les Juifs américains ne comprennent pas Israël. Nous partageons l'inquiétude de beaucoup d'entre vous selon laquelle ce message scandaleux et insultant pourrait altérer la relation entre Israël et sa diaspora." Et la JNFA d'ajouter : "Au lieu de dresser les Juifs israéliens et américains les uns contre les autres, nous devrions chercher à renforcer notre amour partagé pour Sion et construire les liens du peuple juif dans le monde entier."

En France en 2004

En réalité, l'opération répond à une résolution, adoptée en 2010 par le cabinet du Premier ministre israélien, qui encourage les citoyens israéliens aux États-Unis à retourner au pays, incitations financières à l'appui. D'après le porte-parole de Benyamin Netanyahou, la mesure visait officiellement à "empêcher la fuite des cerveaux". Difficile, pourtant, de ne pas y voir une volonté de renforcer la population juive au sein de l'État hébreu. Ce n'est pas la première fois qu'un Premier ministre israélien agit de la sorte. En 2004, Ariel Sharon avait provoqué l'indignation en appelant publiquement les Juifs de France à venir s'installer en Israël "aussi vite que possible", en raison d'un "antisémitisme" qu'il estimait croissant dans l'Hexagone.

Au coeur de la tourmente, le ministère israélien de l'Immigration et de l'Intégration justifie son choix par le fait que la campagne "touche l'essence même de l'identité israélienne". Pour le reste, le ministère préfère botter en touche : "La campagne ne visait ni la communauté juive aux États-Unis ni toute autre diaspora", écrit-il dans un communiqué, repris par le Daily Telegraph. "Les récentes accusations selon lesquelles le gouvernement israélien essaie d'intervenir dans les choix personnels des Juifs américains ou de rabaisser leur mode de vie sont infondées."

Submergé par les messages de colère, l'ambassadeur d'Israël à Washington, Michael Oren, a expliqué que cette campagne avait été conduite sans l'approbation de l'ambassade israélienne à Washington, ni de celle du chef du cabinet du Premier ministre, et que ni l'un ni l'autre n'avaient pas été mis au courant. Netanyahou n'a pas tardé à réagir. Face à la colère de la diaspora, il a ordonné l'annulation pure et simple de la campagne.

REGARDEZ un des spots publicitaires
qui a provoqué l'émoi de la communauté juive aux États-Unis :

http://www.youtube.com/watch?v=glQDf8vXvkQ&feature=pl...


http://www.lepoint.fr/monde/israel-scandalise-les-juifs-a...

Petite banniere 400x50

 

22:30 Publié dans Alertes, Disparitions, Israël - Palestine, Sionisme, Oligarchie, LDJ, USA, Israël | Lien permanent | |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it!

Alerte/USA : Le gouvernement américain active les camps d'enfermement de la FEMA! Préparez-vous !

Attention, car cela risque d'arriver chez nous aussi en Europe avec l'effondrement de l'euro, et ils en ont les moyens juridiques de nous appliquer le même traitement de faveur, entre le Traité liberticide de Lisbonne et la dernière loi qui autorise les forces de l'ordre à tirer sur les manifestants.

Il existe au moins deux raisons pour activer ces dispositifs :

1 - les cataclysmes à venir, et
2 - les émeutes qui risquent de se produire lors de la chute financière du dollar et de l'euro qui risquent de provoquer des guerres civiles.
Et tout cela bien sûr, sur fond de 3ème guerre mondiale nucléaire. 

En France et en Europe nous risquons de voir arriver la dislocation de la zone euro, durant les fêtes de Noël et de fin d'année.

C'est leurs spécialités de nous donner le coup de grâce durant les fêtes et durant les vacances estivales, en profitant que la masse est occupée aux joies de passer les fêtes et les vacances en famille ou entre amis.
Ne vous laissez pas prendre au dépourvu.
Préparez vos provisions et retirez votre argent des banques !

D'autres liens ici pour vérifier l'info sur le site d'Alex Jones : Mettre la traduction Google

Detention Camp Order Follows Preparations For Civil Unrest

Paul Joseph Watson | KBR cherche des sous-traitants pour équiper «urgence environnement" centres.

Exclusif: Le gouvernement Activation camps de la FEMA à travers des Etats-Unis
Kurt Nimmo et Alex Jones
 | révèle appels d'offres pour KBR ajouter des services à des camps d'internement.

FEMA Camps Go Live; Ron Paul Fights Newt for Iowa & More: Infowars Nightly News


Mercredi 7 décembre 2011

Le gouvernement américain active les camps de la FEMA!
La FEMA active ses camps 
  

Le 6 décembre, la FEMA a activé ses camps sur le territoire américain.

Le goulag outre-Altantique se précise. Bientôt ses camps seront habités par des millions d'américains qui se rebelleront contre le pucage obligatoire avant janvier 2013.

Les USA se préparent à son hollocauste. Priez, mes amis.

« Le Goulag » version américaine dans les camps de la FEMA ouvre ses portes fin 2012. Les déportés de ces camps de concentration modernes auront une puce à la place du tatouage de sinistre mémoire, mais tous ceux qui resteront dans la matrice auront aussi leur puce. Elle comptabilisera les « bonpoints », qui donneront accès à une forme de sécurité sociale, une aide médicale gratuite, des bons de rationnement pour manger, pour se loger, pour regarder la télé et pour l'élite des bons de circuler. Ces puces géo-localisatrices vous autoriseront à aller de votre cage-à-lapins à l'usine et de l'usine à votre cage-à-lapins. Les émissions d'ondes d'humeur dispensées partout en WIFI, captées par votre antenne sous-cutanée, vous berceront de sentiments heureux et serviles. Les antennes expérimentales, qui sont déjà partout, vont être multipliées. Bientôt, toutes les live-box et autres free-box, tous vos appareils de communication domestique, vos iphone V, vos GPS et autres gadgets seront autant de relais d'émission WI-FI, qui manipuleront vos pensées et vos humeurs à l'insu de votre plein gré. (site d'égalité-et-réconciliation) 

FEMA-camp.PNG

BREAKING NEWS: GOV. ACTIVATING "FEMA CAMPS" ACROSS U.S. 
http://www.youtube.com/watch?v=K4aQJqzIe8o&feature=pl...

 

Plus que quelques mois avant le début du marquage électronique de l'humain...

 Le congrès des États-Unis d'Amérique vient il y a quelques mois d'adopter une loi (HR 3200) qui permet de pucer l'être humain. Sous prétexte d'un accès au remboursement des soins de santé, par une identification des patients et des informations relatives à la santé, cette loi qui était un projet datant officiellement du 10 Décembre 2004 obligera l'américain moyen à se faire implanter un transpondeur à radiofréquences (qui réagira donc aux ondes radios) sous cutané capable de durer l'équivalent d'une vie.

Puce RFID n vertu de l'article 519 (g) de la loi fédérale sur la nourriture, les médicaments et les produits cosmétiques, un registre national des dispositifs médicaux sera créé par le "Secretary" qui est l'équivalent aux États-Unis du ministère de la santé et des affaires sociales en France. Ce registre servira soi-disant à faciliter l'analyse de la sécurité des dispositifs après la commercialisation et le résultat des données de chaque appareil utilisés dans, ou sur un patient ! Par ailleurs il est important de préciser que le futur puçage ainsi que son registre seront mis en oeuvre sans qu'aucune réglementation définitive ni aucun encadrement au préalable n'ait été adopté.

 Ce marquage, qui coûtera entre 150 et 200 dollars, touchera tout d'abord les classes moyennes et modestes puisqu'il sera a priori imposé aux personnes dépendantes du système de remboursement de la santé sociale américaine. Il concernera aussi les personnes âgées du programme Medicare, les anciens combattants, les malades d'Alzheimer mais aussi les blessés inconscients qui seront admis aux urgences... Si vous ne vous faites pas pucer, vous n'aurez donc pas droit aux remboursements en vigueur chez l'Oncle Sam. Au-delà de la possibilité de réguler le coût des soins et de bénéficier d'un "meilleur" accès aux informations médicales des patients, une question reste posée : le choix de ce support de données est-il plus légitime qu'un autre ?

Par ailleurs, d'après l'informaticien Mark Gasson, docteur de l'université de Reading, il est possible d'insérer un virus informatique dans ce même transpondeur. Ayant lui même fait une expérience en s'introduisant une puce RFID dans sa main, il s'est aperçu qu'il était possible d'y installer un virus ! Je me permets d'affirmer que si un virus peut s'introduire dans une puce RFID, n'importe quel autre programme malveillant pourra le faire. Ce fichage "pucien" à ondes radios récupérable à distance permettra donc à n'importe quel bidouilleur d'informatique de s'accaparer pour je ne sais quel usage frauduleux ou arbitraire des informations personnelles ou privées... Des expériences diverses et variées sont déjà en cours en Amérique du Sud et en Europe.

Souriez, vous serez bientôt pucés...

WIKISTRIKE

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-le-gouver...

01/12/2011

Israël sonne la mobilisation face aux «tempêtes arabes»

Depuis le temps que les sionistes (parti extrémiste créé par Rothschild) attendaient cela, ils vont être servis, avec tout ce qui se passe dans le monde en ce moment. 

Finalement, on se demande si Israël n'a pas l'intention de sacrifier le peuple Juif en s'attirant les foudres de tous les pays musulmans et de ceux qui ne sont pas alignés à l'Empire US/Sioniste/Europe/Angleterre, ni à l'Empire du Vatican ? 

Israël sonne la mobilisation face aux «tempêtes arabes»

Par Isabelle Lasserre
29/11/2011 | Mise à jour : 19:39

Confrontée à un environnement en pleine ébullition, de l'Égypte à l'Iran en passant par la Syrie, l'armée israélienne est contrainte de revoir ses options stratégiques. Pour Tsahal, la perspective de devoir se battre sur plusieurs fronts à la fois n'est plus théorique.


À l'entrée de l'immense quartier général de Tsahal, l'armée israélienne, à Tel-Aviv, un panneau géant reproduit une page fictive de Facebook. Trois «amis», ornés de leurs portraits photos, attendent d'être «acceptés»: le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, le numéro un syrien...

 http://www.lefigaro.fr/mon-figaro/2011/11/29/10001-20111129ARTFIG00662-israel-sonne-la-mobilisation-face-aux-tempetes-arabes.php