En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.


Des « EXPERTS » recommandent de différer l'allaitement maternel jusqu'à ce que les vaccinations aient produit leur effet

C'est ça, il faut les laisser crever avec les vaccins et en prime en les sevrant du lait maternel protecteur !

Il n'y a pas assez d'enfants qui meurent apparemment !

Il faut les achever avec les vaccins en cette période délicate de vaccination qui produit des oedèmes cérébraux et il faut qu'en prime les bébés, se sentent abandonnés par leur mère par le sevrage !
Ensuite on s'étonnera des morts subites des nourrissons !
Comme cela vous savez que pour protéger vos bébés :
1  - qu'il est inutile de les faire vacciner,
2 - qu'ils sont protégés par le lait maternel.

On aura tout vu !




Christina England, avril 2011

Alors que nous venions de penser qu’il était quasiment impossible que le monde devienne plus fou qu’il était, nous avons dû déchanter !

Une information vient de tomber aujourd’hui avec pour titre : Effets inhibiteurs du lait maternel sur l’infectiosité des vaccins oraux vivants contre le rotavirus*, et conseillant aux mères de différer l’allaitement de leur bébé après les vaccinations. Selon les auteurs l’allaitement maternel diminuerait l’efficacité des vaccins !!!
Le but de cette étude était de pouvoir déterminer pourquoi les vaccins oraux contre le rotavirus avaient été moins efficaces chez les enfants des pays sous-développés que dans les pays industrialisés...
(...) Selon moi, écrit Christina England, ceci relève de la pure folie. De tout temps le lait maternel a été recommandé comme étant le moyen le plus sûr et le plus efficace de renforcer le système immunitaire des bébés. Dans un article écrit par Jane Sheppard intitulé : L’allaitement maternel pour un système immunitaire fort et performant, l’auteur ne peut suffisamment souligner l’énorme importance de l’allaitement maternel
•            « Inhibitory Effect of Breast Milk on Infectivity of Live Rotavirus Vaccines”
A paper outlining the study was written by Sung-Sil Moon, PhD, Yuhuan Wang, MS, Andi L. Shane, MD, MPH, MSc, Trang Nguyen, PhD, Pratima Ray, PhD,§ Penelope Dennehy, MD,Luck Ju Baek, PhD, Umesh Parashar, MB BS, MPH,Roger I. Glass, MD, PhD, and Baoming Jiang, DVM, PhD. This long list of experts were from the National Centres for Immunization and Respiratory Disease, Centres for Disease Control and Prevention, Atlanta, GA; Division of Paediatric Infectious Disease, Emory University, Atlanta, GA; The National Institute of Hygiene and Epidemiology, Hanoi, Vietnam; Department of Paediatrics, All India Institute of Medical Sciences, Delhi, India; Department of Paediatrics, Rhode Island Hospital, Providence, RI; Department of Microbiology, and the College of Medicine.

Experts Recommend Delaying Breastfeeding Until Vaccinations Have Taken Effect


Just when we thought the world could not get any more insane, it does! News came in today of a study entitled ‘Inhibitory Effect of Breast Milk on Infectivity of Live Oral Rotavirus Vaccines’ advising nursing mothers to delay breast-feeding until after vaccinations. According to the authors this is because breastfeeding lowers the vaccines efficiency!!!

A paper outlining the study was written by Sung-Sil Moon, PhD, Yuhuan Wang, MS, Andi L. Shane, MD, MPH, MSc, Trang Nguyen, PhD, Pratima Ray, PhD,§ Penelope Dennehy, MD, Luck Ju Baek, PhD, Umesh Parashar, MB BS, MPH,Roger I. Glass, MD, PhD, and Baoming Jiang, DVM, PhD. This long list of experts were from the National Centres for Immunization and Respiratory Disease, Centres for Disease Control and Prevention, Atlanta, GA; Division of Paediatric Infectious Disease, Emory University, Atlanta, GA; The National Institute of Hygiene and Epidemiology, Hanoi, Vietnam; Department of Paediatrics, All India Institute of Medical Sciences, Delhi, India; Department of Paediatrics, Rhode Island Hospital, Providence, RI; Department of Microbiology, and the College of Medicine.

The purpose of this study was to determine why live oral rotavirus vaccines have been less immunogenic and efficacious among children in poor developing countries compared with middle income and industrialized countries. To establish a reason for this breast-milk was examined from mothers from India, Vietnam, South Korea and the USA. The milk was assessed to see whether or not the neutralizing activity of breast milk could lower the titer of vaccine virus and explain this difference in vitro.

All of the breast-milk samples were collected from mothers breast-feeding infants aged 4 to 29 weeks. This was because these babies were said to be of vaccine eligible age. The samples were examined for rotavirus-specific IgA and neutralizing activity against 3 rotavirus vaccine strains-RV1, RV5 G1, and 116E using enzyme immunoassays. The results of the study revealed:

‘The lower immunogenicity and efficacy of rotavirus vaccines in poor developing countries could be explained, in part, by higher titers of IgA and neutralizing activity inbreast milk consumed by their infants at the time of immunization that could effectively reduce the potency of the vaccine. Strategies to overcome this negative effect, such as delaying breast-feeding at the time of immunization, should be evaluated.’

To read an outline of the study go to GreenMedInfo.com (http://www.greenmedinfo.com/article…)

The original paper was published in the ‘The Pediatric Infectious Disease Journal • Volume 29, Number 10, October 2010′. You can purchase a copy from them.

In my opinion this is complete and utter madness. Breast-milk has always been recommended as the most efficient and effective way to boost a babies immune system. In an article by Jane Sheppard entitled ‘Breastfeeding for a strong immune system’ Sheppard cannot stress enough just how important breast-feeding is. She emphasis that although babies are born with a few antibodies from the placenta, they in fact enter the world largely unprotected. She explains how breast-milk protects a newborn baby against illness and encourages development of their immune system

She says that this is because:

‘Breast-milk contains lymphocytes and macrophages that produce antibodies and other immune factors. It provides lactobacillus bifidus, the “friendly” bacterium that helps prevent the growth of dangerous bacteria. Another molecule in breast-milk actually kills harmful bacteria. In addition to providing protection against pathogenic bacteria, breast-milk contains elements that guard against viruses, fungi and parasites. The immunology of breast-milk is quite amazing. Mother Nature definitely knows what she is doing!’ (http://www.healthychild.com/for-healthy-immunity…)


This is in complete contrast to the ingredients in the rotavirus vaccine:

5 live rotavirus strains (G1, G2, G3, G4, and P1).
Inactive Ingredients: sucrose, sodium citrate, sodium phosphate monobasic monohydrate, sodium hydroxide, polysorbate 80 and also fetal bovine serum.
[PDF] (http://www.fda.gov/downloads/BiologicsBloodVaccines…)


I certainly know which I would choose for my baby.


The Natural Resourses Defence Council agree saying:

‘Breast milk is a unique nutritional source that cannot adequately be replaced by any other food, including infant formula. Although pollutants can accumulate in breast milk, it remains superior to infant formula from the perspective of the overall health of both mother and child.

Infants are fragile and susceptible to disease, partly because their bodies are not fully developed. They must be treated with special care and given adequate nourishment. Infant formulas are able to mimic a few of the nutritional components of breast milk, but formula cannot hope to duplicate the vast and constantly changing array of essential nutrients in human milk. Nevertheless, breastfeeding is often devalued, both in the United States and abroad, and in many parts of the world it must compete with relentless advertising by infant-formula companies.’(http://www.nrdc.org/breastmilk/benefits.asp)



I believe that the pharmaceutical industries are finding that breast-fed babies are healthier babies. Weak sickly babies would of course benefit from the vaccines the most. The more sick babies that can be given these vaccines the more vaccines they can sell. The more vaccines that are sold the higher their profit margins rise. Another factor to take into consideration is that sickly babies are more likely to develop side effects from being given the vaccines. These side effects include autism, ADHD, diabetes, heart disease, crohns disease, allergies etc. The more side effects that children develop the more drugs they will require in the future. If babies are no longer breast-fed from birth then the pharmaceutical industries are laughing all the way to the bank.

Another interesting fact that many of us are unaware of is that many of the companies manufacturing the baby formula’s are actually funding doctors and paediatricians to promote their products.


‘Paediatricians funded by baby milk companies
“Received $548,000 from two of the four major formula makers in 1993.” (Mothering magazine, July-August 2000, p.60)’

For full insight into this and much much more please go to (http://www.whale.to/w/baby_milk.htm)




It appears that Pakistan has already began to offer mothers formula feed as the norm. In a report by Breastfeeding.com it states that doctors are given a 20% cut for every tin that they recommend.

In an interview a former ‘Nestle’ representative told the network that they were told repeatedly by the management that one prescription of Lactogen ensures the company a profit of Rs. 50,000 (US $1,250). (http://www.breastfeeding.com/advocacy…)


This is barbaric, women are given breasts for the sole purpose of breast-feeding and nurturing their young. To advise mothers not to breast-feed their babies until the pharmaceutical industries have crammed them full of poisons and chemicals is criminal, purely financially motivated and going completely against mother nature herself.




La FED en faillite depuis le 6 janvier 2011...! Boursorama

On a compris pourquoi les USA partent en guerre contre les pays arabes, le Japon et la Lybie !

Qui a parlé du souhait des peuples arabes, d'oeuvrer pour l'instauration de la démocratie ?
Les peuples ou les ZILUS ?

Quand leur seule économie et celle de leurs chers alliés, dont la France, est celle de l'exportation des guerres génocidaires et fratricides à travers le monde pour alimenter le complexe industrialo-militaire et leurs caisses ?

La FED une banque privée qui a ruiné les américains et tous les peuples du monde depuis 1913 qui se met sous la protection du Trésor US ?

La complicité d'OBAMA avec les banquiers internationaux et le FMI n'est plus à établir !

Surtout votez pour DSK qui viendra finir le travail de sape de la France, savamment commencé à partir de Pompidou au profit de la généreuse famille Rothschild ! Préparez-vous à la 3ème guerre mondiale et aux guerres civiles en France, en Europe et dans le monde !
Il faut que les USA et ses alliés instaurent le NOM et renflouent leurs caisses avant le 21 décembre 2012 !

Mais aussi :


La Fed en faillite depuis le 6 janvier 2011... !



La Réserve fédérale américaine s'est placée sous la protection du Trésor. Ce dernier prendra désormais en charge les pertes de la Fed. Ce qui signifie que la banque centrale américaine n'est plus capable de faire face à ses engagements. En langage courant, cela s'appelle être en faillite.

La raison de ce changement est toute simple : la Fed a acquis tellement de titres pourris de créances immobilières qu'une modeste baisse de ces derniers lui serait fatale. La seule solution consistait donc à trouver quelqu'un d'autre pour payer les pots cassés. Et qui a été l'heureux élu ? Le contribuable américain, bien sûr, par l'intermédiaire du département du Trésor US.

*Cette petite révolution annoncée le 6 janvier dernier, en toute discrétion bien sûr, nous rappelle les pires heures de la crise financière et le plan de sauvetage de Wall Street à 300 milliards de dollars de l'automne 2008. A l'époque, la plupart des banques commerciales avaient été sauvées de la faillite grâce à l'argent public.

Pour ne parler que des mortgage-backed securities, les fameux MBS (des titres de créances adossées à des crédits immobiliers), la Fed en a acquis pour 1 250 milliards de dollars depuis le printemps 2008. Et, surtout, elle les a achetés à leur valeur nominale, et non à leur valeur de marché ; c'est comme si quelqu'un acceptait de payer le prix plein pour un lot de denrées avariées.

La Fed a donc racheté aux banques qui étaient techniquement en faillite les créances pourries que personne ne voulait plus leur rembourser (ce qui allait les mettre sur la paille, justement). Comme personne ne voulait de ces instruments financiers, leur valeur a diminué, voire s'est évaporée pour certaines catégories, faute d'acheteur.

1 dollar sur 40 en fonds propres

La banque centrale américaine dispose de 50 milliards de dollars de fonds propres. Ses engagements liés aux MBS -- de 1 250 milliards -- représentent donc 23 fois ses fonds propres. Ou 40 fois si l'on compte les autres actifs financiers qu'elle a récupérés. Voilà un effet de levier qui aurait fait rêver plus d'un banquier quand tout allait bien !

Bref : il suffit que son portefeuille de MBS perde plus de 4% de sa valeur pour que l'équivalent du capital de la Fed soit absorbé. Avec ses réserves, il suffirait probablement d'une baisse de 10% de la valeur des MBS pour que la Réserve fédérale soit à sec.

Et 10%, nous y serons vite, à voir les prix immobilier qui n'ont pas beaucoup progressé depuis 2008, malgré le triplement de la masse monétaire. Les MBS ont de toute évidence déjà perdu plus de 10% de leur valeur. Et donc la Fed est déjà en état de faillite technique. Faillite virtuelle, car les pertes à venir sur ces actifs pourris seront transférées au Trésor US. Plus exactement converties en dette à long terme de la Fed envers le Trésor US. Ce qui revient au même.

*Finalement, la Fed a dû sauver un secteur financier plombé par ses excès. Mais la méthode utilisée a provoqué sa propre faillite. Comment avoir confiance dans le système après de tels événements ? Il ne faut pas s'étonner que l'or vienne de toucher un nouveau record, à plus de 1 400 $ l'once. Il ne faudra pas s'étonner non plus si le métal jaune aligne bientôt les records. Nous profiterons de ces turpitudes étatiques par le biais de nos investissements aurifères.



Volcan Yellowstone : nous cache-t-on la vérité ?

6 avr 2011









Le super volcan d’Yellowstone aurait connu pas moins de 32 tremblements de terre d’une magnitude de 1 à 4,9. Le site USGS les avait publiés dans la matinée du 12 février dernier. Quelques heures après, à la surprise générale, ces données ont été retirées sans que des explications n'aient été données.

Les analystes s’inquiètent de ce qui semble être une censure des données et certains croient que ce méga-volcan pourrait montrer des signes d’une explosion imminente, dont les conséquences seraient incroyablement désastreuses, phénomène que les autorités ne souhaitent pas rendre public…

Il semblerait que des censures sont exercées sur toutes les données afférentes aux tremblements de terre qui secouent le super volcan du parc Yellowstone. L’inquiétude est à son comble dans le monde des analystes, car si ce gigantesque volcan entre en éruption, les conséquences auraient un effet au-delà de tout ce que l’on pourrait imaginer. La puissance de ce volcan est incommensurable. Son explosion détruirait complètement toute la région.

Selon certaines personnes, la censure de ces données aurait pour objectif de ne pas céder à la panique qui se propagerait sur toute la population comme une traînée de poudre. Cela ajoute à l’angoisse que ressentent ceux qui ont pu voir les activités sismiques du volcan avant qu’elles ne soient retirées du site. Si ces séismes ont été retirés du site USGS, la question est de savoir pour quelle raison les responsables l’ont fait. Au lieu de calmer les esprits cette attitude ne fait qu’enflammer l’imagination.

Pour bien nous rendre compte de l’ampleur de la catastrophe en cas de réveil du-dit volcan, rien ne vaut les faits:

#1 Une éruption à grande échelle de Yellowstone pourrait être jusqu’à 1000 fois plus puissante que l’éruption du mont St. Helens en 1980.

#2 Une éruption à grande échelle de Yellowstone pourrait cracher des cendres volcaniques à une hauteur de 40 kilomètres.

#3 La prochaine éruption de Yellowstone semble se rapprocher au fil des ans. Depuis 2004, certaines zones du parc national de Yellowstone ont augmenté de près de 25 centimètres.

#4 Il ya environ 3.000 tremblements de terre dans la région de Yellowstone chaque année.

#5 Dans le cas d’une éruption à grande échelle de Yellowstone, la quasi-totalité du nord-ouest des États-Unis sera complètement détruite.

#6 Une éruption massive de Yellowstone voudrait dire qu’à peu près tout ce qui existe dans un rayon de 160 kilomètres serait immédiatement mis à mort.

#7 Une éruption à grande échelle de Yellowstone pourrait éventuellement jeter une couche de cendres volcaniques d’au moins 3 mètre de profondeur jusqu’à 1600 km de distance (1000 miles).

#8 Une éruption à grande échelle de Yellowstone couvrirait la quasi-totalité du Midwest des États-Unis avec de la cendre volcanique. La production alimentaire en Amérique serait presque totalement anéantie.

#9 L’«hiver volcanique» d’une éruption massive de Yellowstone pourrait radicalement refroidir la planète. Certains scientifiques pensent que les températures mondiales pourraient diminuer de 20 degrés.

#10 L’Amérique ne serait plus la même après une importante éruption de Yellowstone. Certains scientifiques pensent qu’une éruption complète par Yellowstone rendrait les deux tiers des Etats-Unis totalement inhabitable.

#11 Les scientifiques nous disent que ce n’est pas une question de «si» Yellowstone va éclater, mais plutôt « quand » la prochaine éruption inévitable aura lieu.

Source de ces données: endoftheamericandream.com


URGENT Earthquakes at Yellowstone being CENSORED!


Alert! Yellowstone earthquake swarm CENSORED by USGS today!




Des alertes de méga-tremblements de terre pour mars 2011 (pour les prochains jours), approche de la comè te Elenin et alignement planétaire

Un petit rappel de ce qui est prévu en Californie pour le mois d'avril 2011.

La Californie se prépare à une tempête de proportion biblique!

La FEMA se prépare à quoi ?

 HUNDREDS "tanks" APC's / Medical...
moving EAST through TEXAS..
March 7, 2011 - LOOK @ 57 sec


Des alertes de méga-tremblements de terre pour mars 2011 (pour les prochains jours), approche de la comète Elenin et alignement planétaire

10 mars 2011

Les informations ci-bas ne sont pas des alertes émises par Conscience du peuple, mais bien par des rapports scientifiques et par de nombreux analystes qui observent et étudient les phénomènes célestes et les facteurs géomagnétiques.  Il semble que des désastres naturels majeurs sont à prévoir dans les prochains jours à cause d'une interaction menaçante entre l'activité intense du soleil, le positionnement de la comète Elenin et un certain alignement planétaire. 

Ces interactions créent de hautes fréquences électromagnétiques, lesquelles servent à soupçonner la production de tremblements de terre.  Les alertes de tremblements de terre émanent de partout sur le web et certains analystes indépendants disent même aux gens situés dans les zones à risque: QUITTEZ VOS DEMEURES!

La traduction de l'article ci-bas, utilisant un vocabulaire spécialisé et des notions relativement complexes, est partielle.  Toutefois, les idées de fond sont rapportées.

Un nouveau rapport publié aujourd'hui (9 mars 2011) au Kremlin, préparé pour le Premier ministre Poutine par l'Institut de Physique de la Terre à Moscou, averti que l'Amérique pourrait être frappée par un méga-séisme aux proportions catastrophiques au cours des 14 prochains jours.  Cette alerte concerne particulièrement le Sud des États-Unis, le Mexique, l'Amérique Centrale, la Côte Ouest et la région de la Faille de New Madrid.

Ce rapport affirme que les tremblements de terre majeurs en Asie sont plus susceptibles de se produire.  Le rapport fait état de l'augmentation de signaux électromagnétiques détectés dans la haute atmosphère terrestre et ce, au-dessus de nombreuses régions du monde.  La plus grande concentration de ces signaux se trouve au-dessus de la Côte Ouest américaine et du Mid-Ouest.

Il est important de noter que les scientifiques russes et britanniques arrivent à faire des prédictions sur les tremblements de terre à partir des signaux électromagnétiques et ils utilisent des satellites à cet effet pour les détecter.

Plus inquiétant dans ce rapport sont les scientifiques russes qui confirment l'analyse indépendante d'un mathématicien de la Nouvelle-Zélande, Ken Ring, qui a prédit le tremblement de terre de Christchurch et qui a publié une autre mise en garde d'un séisme devant se produire tout près du 20 mars prochain.

Le mathématicien explique que les planètes influencent la Terre, de manière indirecte, en ayant un effet sur le Soleil.  Certaines planètes sont très grosses dont voici un comparatif: si le Soleil était un ballon de basketball, Jupiter et Saturne seraient de la taille d'un pamplemousse et la Terre serait de la taille d'un grain de poivre.

Jupiter et Saturne causent de grandes "marées" sur le Soleil quand elles arrivent de chaque côté de celui-ci.  Ces "marées" deviennent des éruptions solaires.  En ce moment, nous avons Jupiter et Saturne de chaque côté du Soleil ce qui crée une "souque-à-la-corde" avec la Terre qui se trouve au milieu (une lutte sans merci contre la Terre).   Cela a commencé en septembre et ça doit se poursuivre jusqu'au mois de mai.  En septembre, la Terre a été en ligne droite avec Jupiter, Saturne et le Soleil.  C'est pourquoi il y a eu plusieurs tremblements de terre autour de 7 et plus.  Par exemple, il y a eu un tremblement de terre au Pakistan le même jour que Christchurch.  Cet alignement de Jupiter et Saturne se poursuit jusqu'en mai et la Terre revient dans la ligne en mars.  C'est pourquoi il peut y avoir un évènement extrême, peut-être un grand tremblement de terre, aux environs du 20 mars, quand la Lune sera dans une position de déclenchement.

Le rapport fait mention que des systèmes massifs de basse pression sont associés à des tremblements de terre catastrophiques et ceux-ci sont particulièrement observés dans la région du Mid-Ouest des États-Unis où tombent d'énormes quantités de pluie.  La zone de la Faille de New Madrid est marquée par ce phénomène, dont l'Arkansas qui a subi plus de 800 tremblements de terre au cours des 6 derniers mois seulement. 

La Bolivie a subi un système de basse pression la semaine dernière qui a causé 52 morts.

Le plus inquiétant dans ce rapport est la mise en garde sur l'État de Californie qui serait sur le point de subir un méga-tremblement de terre, considérant les morts massives de poissons  Le tremblement de terre qui a frappé la Nouvelle-Zélande a été précédé, la veille, par un échouage massif de baleines...

Les pronostics sont plutôt sombres parce que le Soleil continue de manifester un haut niveau d'explosions solaires, particulièrement dans les derniers jours et pour les prochains jours.

Ce qui est intéressant à noter est que l'armée américaine a annoncé cette semaine qu'un exercice majeur prenait place impliquant l'armée, la CIA, les officiers canadiens, le Trésor américain, les services d'États, l'Agence américaine pour le développement international et la Croix-Rouge.  Cet évènement aura lieu entre le 21 et le 25 mars à Fort Leavenworth, au Kansas. 

[Notez le transport par train, le 7 mars 2011, de plus de 100 véhicules blindés].

Ce rapport conclut que pour l'instant, aucune méthode scientifique fiable peut prédire les tremblements de terre.  Toutefois, des coïncidences conduisant à des méga-séismes permettent tout de même d'être aux aguets. 

Mieux vaut être préparés et recevoir l'avertissement avant!



March Mega Quake Warning Issued For United States

BIG EARTHQUAKE TO COME! Get Away From the Fault Zones!!!






Nibiru, Tyché, Némésis, Planète X, les recherches sur le site du département de l'énergie US

Comme nous vous l'avions promis nous avons fait des recherches sur le site du département de  l'énergie US accessible par ce lien : http://www.osti.gov/bridge/index.jsp sur des travaux et rapports attestant de l'existence de la planète Nibiru dénommée Némésis par la NASA. Nos recherches confirment que les scientifiques recherchent depuis longtemps cette planète et pas seulement, il existe aussi de nombreux travaux portant sur les météorites et les dangers de collision avec notre planète qui produirait des extinctions de masses mais aussi des cataclysmes.

Les rapports étant nombreux, nous avons fait une sélection pour vous la proposer.
Ensuite ces criminels qui ne préviennent pas l'humanité des dangers qu'elle encoure, viendront vous dire que l'homme est responsable du réchauffement climatique à cause du CO2. Ils viendront encore nous mentir pour nous dire que le film de 2012 n'est que de la fiction et que la planète Nibiru ou planète X, Némésis, n'existe pas !

Ainsi, non seulement la NASA  nous ment depuis des décennies sur l'arrivée de Nibiru, mais le Vatican nous ment triplement et ce depuis des millénaires. Que le Pape ne vienne pas nous dire qu'ils sont ignorants des travaux astronomiques et mathétiques effectués et laissés par les anciennes civilisations, dont celle des Mayas. Autrement, il va falloir qu'il vienne nous dire ce que cachent les archives secrètes du Vatican ? De plus, le Vatican est propriétaire de plusieurs observatoires, dont le dernier en date dénommé : LUCIFER. Quel meilleur nom pour les satanistes qui nous cachent les vérités depuis des millénaires ? Il participe financièrement à coup de milliards de dollars aux projets spatiaux de la NASA, pour quoi faire et pour rechercher quoi ? Les ET-reptiliens qu'ils connaissent déjà ou construire quelles bases sur d'autres planètes ? Les représentants supposés de Dieu qui auraient du prévenir l'humanité afin qu'elle se prépare à cette échéance d'évolution spirituelle ! Vous les reconnaîtrez à leurs fruits, n'est-ce pas, les satanistes !

Comme nous vous l'avons indiqué dans l'article précédent, ils sont en train de nous noyer le poisson  dans l'eau, entre différents noms et pour nous faire tout confondre entre planètes et comètes.

Une chose est sûre, la planète existe et des travaux de recherches ont été faits depuis les années 1980 pour chercher si notre Soleil avait un compagnon, ce qui se confirme et qui confirme la thèse de Jean-Pierre Petit, scientifique français, portant sur les Univers Géméllaires et celle de Jean-Pierre Garnier-Malet portant sur la théorie du dédoublement du temps.

Avant de vous communiquer les rapports en Anglais (bien sûr, comme ça, ils s'assurent que la majorité des non anglophones n'y comprendront rien. C'est plus pratique pour laisser les secrets non dévoilés.), que nous avons trouvés et que vous trouverez en fin d'article, nous vous faisons un rappel des précédentes découvertes de la planète Nibiru ou Planète X ou Némésis.

Cometary evidence of a massive body in the outer Oort cloud, J.J. Matese and all., 1999, University of Louisiana at Lafayette, department of physics

La localisation de la planète X ou Nibiru en 1988 par l'astronome RS HARRINGTON, de l'US Naval Observatory - Washington DC 20392.
Parution dans " 
The Astronomical Journal, Volume 96, Number 4. d'octobre 1988."

Qui est Robert Sutton Harrington ?

Planète X, Nibiru et le Vatican
Les confessions d'un agent secret du Vatican


Ci-dessous les rapports que nous avons trouvés sur le site du Département de l'énergie US.
Vous remarquerez les dates de publication de ces rapports ainsi que les dates de leur mise en ligne sur leur site dont certaines récentes.

Pour quelles raisons tous ces rapports ont été cachés jusqu'à leur date de mise en ligne ?  Pour quelles raisons sont-ils mis en ligne et portés à la connaissance du public, juste maintenant ?  Que devons-nous en déduire ? Et pour quelles raisons, c'est le département de l'énergie des USA qui a fait ces travaux de recherches et non pas la NASA ?

L'Univers étant électrique comme l'avait affirmé Nicolas Tesla, il est plus naturel que ce soit le Département de l'énergie US qui ait mené ces travaux, mais pour aller à la recherche de quelles énergies ? Les énergies libres et propres que la NASA tient au secret depuis 60 ans ?

Des travaux ayant été faits sur les comètes et les astéroïdes, nous vous rappelons que l'armée US a décidé de ne plus communiquer ses travaux aux scientifiques depuis juin 2009. Pourquoi ?

"Les informations militaires sur les astéroïdes sont désormais classifiées."


Vous vous amuserez à partir des liens que nous vous communiquons ci-dessous à aller cliquer sur la mention des dossiers intitulée : Word Cloud 

Voici en images ce que vous y trouverez : Cliquez sur l'image.


Nouvelle image (5).JPG



 1 - Evidence for Nemesis: a solar companion star

Auteur : Muller, R.A.

Date de publication : 1er janvier 1985

Date d'entrée dans le système : 14 décembre 2009

Lien : http://www.osti.gov/bridge/product.biblio.jsp?query_id=0&...

Dossier à télécharger en Pdf : Evidence for Nemesis a solar companion star.pdf


2 - Evidence for a solar companion star

Auteur : Muller, R.A.

Date de publication : 1er août 1984

Date d'entrée dans le système : 14 décembre 2009

Lien : http://www.osti.gov/bridge/product.biblio.jsp?query_id=0&page=0&osti_id=6496864&Row=1

Dossier à télécharger en Pdf : Evidence for a solar companion star.pdf


3 - An astrometric search for a stellar companion to the sun

Auteur : Perlmutter, S.

Date de publication : 25 novembre 1986 

Date d'entrée dans le système : 2 octobre 2008 

Lien : http://www.osti.gov/bridge/product.biblio.jsp?query_id=0&...

Dossier à télécharger en Pdf : An astrometric search for a stellar companion to the sun.pdf


4 - Comet showers and Nemesis, the death star

Auteur : Hills, J.G.

Date de publication : 1er janvier 1984

Date d'entrée dans le système :  2 avril 2009

Lien : http://www.osti.gov/bridge/product.biblio.jsp?query_id=2&...

Dossier à télécharger en Pdf : Comet showers and Nemesis, the death star.pdf


5 - Mass Estinctions Caused by Large Bolide Impacts

 Auteur :  Lavarez, Luis W.

Date de publication :  1er janvier 1987

Date d'entrée dans le système : 5 février 2008

Lien : http://www.osti.gov/bridge/product.biblio.jsp?query_id=2&page=0&osti_id=875729&Row=2

Lien de téléchargement du fichier en Pdf: http://dl.free.fr/psvxklZYf


En complément sur les études des comètes :

1 - Evidence for an extraterrestrial impact 12,900 years ago that contributed to the megafaunal extinctions and the Younger Dryas cooling

Auteurs :  Firestone, Richard B ; Firestone, R.B. ; West, A. ; Kennett, J.P. ; Becker, L. ; Bunch, T.E. ; Revay, Z.S. ; Schultz, P.H. ; Belgya, T. ; Kennett, D.J. ; Erlandson, J.M. ; Dickenson, O.J. ; Goodyear, A.C. ; Harris, R.S. ; Howard, G.A. ; Kloosterman, J.B. ; Lechler, P. ; Mayewski, P.A. ; Montgomery, J. ; Poreda, R. ; Darrah, T. ; Hee, S.S. Que ; Smith, A.R. ; Stich, A. ; Topping, W. ; Wittke, J.H. Wolbach, W.S.

Date de publication : 13 mars 2007

Date d'entrée dans le système : 16 décembre 2009

Lien : http://www.osti.gov/bridge/product.biblio.jsp?query_id=0&page=0&osti_id=935340&Row=1

Dossier à télécharger en Pdf : Evidence for an extraterrestrial impact 12,900 years ago that contributed to the megafaunal extinctions and the Younger Dryas cooling.pdf



Auteurs :  Perlmutter, S. ; Muller, R.A.

Date de publication :  1er octobre 1987

Date d'entrée dans le système :  16 décembre 2009

Lien : http://www.osti.gov/bridge/product.biblio.jsp?query_id=0&...

Dossier à télécharger en Pdf :  rpt10397 - EVIDENCE FOR COMET STORMS IN METEORITE AGES.pdf


Et maintenant vous allez faire quoi ? Continuer à vous laisser endormir ou penser à vous préparer pour les prochaines échéances cosmiques et spirituelles ?